AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 as if every autumn leaf has fallen ;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 25 Avr - 14:39


as if every autumn leaf has fallen
ethan & mandy

trainant des pieds, ses doigts frôlant le mur à côté d'elle, mandy hésitait. cela faisait peut-être une vingtaine de minutes qu'elle était en bas de l'immeuble où habitait ethan. devait-elle monter, aller le voir, ou le laisser tranquille ? pour une fois, mandy ne savait pas si c'était pour le mieux qu'elle soit collante ainsi. mais elle s'inquiétait. d'habitude, ils ne se passaient pas deux jours sans qu'ils ne se voient ou qu'ils se parlent par message, au moins. pas qu'ils soient indépendants l'un de l'autre, mais presque. mandy savait qu'ethan n'avait pas toujours des jours ensoleillés dans sa vie, mais habituellement, il lui en parlait. voilà maintenant cinq jours que mandy n'a pas eu de nouvelles d'ethan. et en bonne amie et à cause de son sens de protection, elle ne peut s'empêcher de s'inquiéter. et d'être un peu en colère, il faut le dire. elle n'aime pas qu'ethan s'enferme dans la noirceur de ses malheurs sans lui en parler, et la laisser l'aider. elle a envie de l'aider, c'est comme une vocation pour elle, elle a besoin de l'aider, elle ne peut pas le laisser souffrir, d'autant plus qu'il s'agit d'ethan. son frère de cœur.

alors, elle se décide et pousse enfin la porte de l'immeuble, se dirigeant vers l'ascenseur. elle espère juste qu'il soit là, et qu'il la laissera entrer. l'ascenseur arrive rapidement à  l'étage d'ethan et mandy se tient pendant quelques secondes devant la porte, avant de taper du poing, d'abord doucement et plus avec plus d'insistance. "ethan, c'est mandy, t'es là ?" aucune réponse. mandy attend avant de frapper à nouveau, tendant l'oreille. il lui semble avoir entendu un bruit à  l'intérieur, mais personne ne vient lui ouvrir la porte. "yah! ethan, je sais que t'es là-dedans, viens m'ouvrir avant que je défonce la porte." mandy pose sa main négligemment sa main sur la poignée, cognant doucement son front sur la porte, soufflant. mais à sa plus grande surprise, la porte s'ouvre alors qu'elle actionne la poignée. "du con, t'aurais du essayer ça avant de faire un boucan" soupire-t-elle pour elle-même pendant qu'elle referme derrière elle. elle avance dans l'appartement. une odeur désagréable lui picote les narines et la fait tousser pendant quelques secondes. "me dis pas qu'il vient de passer cinq jours enfermé ici à s'droguer." dit-elle en passant sa main dans les cheveux.

acidbrain



Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 26 Avr - 15:42


as if every autumn leaf has fallen
ethan & mandy

Il reposait de tout son poids au milieu des couvertures froissées. Il ne portait qu'un pantalon et des traces violacées ornaient la peau de son cou, vestiges d'échanges enflammés avec de charmantes créatures. Il ne dormait pas. Il essayait de se souvenir de la soirée de la vieille. Il se rappelait avoir eu envie de se changer les idées et fait pour cela appel à des fréquentations peu recommandables. Il avait beaucoup bu, beaucoup fumé, mais pas que ça. Il avait aussi consommé de ces petites pilules qu'un de ses faux amis avait ramené. Sur le coup, il avait trouvé que c'était une bonne idée car tout ce qu'il désirait alors, c'était oublier. Il avait ressenti le besoin presque vital d'effacer toutes les traces des derniers événements et, le temps de quelques heures, ça avait fonctionné. À en juger par les deux petites culottes qui traînaient dans son lit, il avait profité de l'absence de sa fiancée plus que prévu. Il poussa un long soupir. Il avait l'impression qu'un éléphant s'était assis sur sa tête. La pièce tournait un peu autour de lui, signe qu'il n'avait pas encore totalement décuvé ou bien qu'il planait toujours, l'un dans l'autre, ça revenait au même de toute façon. Il grogna et se frotta les yeux. Il fallait qu'il se lève. Il se redressa avec difficulté. Ses cheveux partaient dans tous les sens et la fameuse trace de l'oreille lui barrait le visage. Il posa un premier pied à terre puis le deuxième et quitta sa chambre avec pour but d'aller prendre une bonne douche.

Mais il n'avait pas prévu de se retrouver nez à nez avec Mandy. Aussitôt, il se figea et cligna plusieurs fois des yeux pour s'assurer qu'il n'hallucinait pas. Avec tout ce qu'il avait pris, il pouvait bien être en plein délire. Sauf que non, elle se tenait bien dans son couloir et à en juger par son expression, elle n'était pas contente. Plutôt que de s'en inquiéter, cela lui arracha un léger rire. Il divaguait encore un peu. Aussi, il remua ses doigts pour la saluer. « Coucou Mandy. » Son appartement puait la cigarette et autre substance illicite. Dans son salon trônaient de nombreuses bouteilles vides ainsi qu'un cendrier prêt à déborder rempli de cigarettes. D'ailleurs, le premier réflexe de l’héritier fut de partir à la recherche de son paquet et de s'en allumer une. « Qu'est-ce que tu fais là ? On devait se voir ? » Demanda-t-il après avoir presque recraché sa fumée dans le visage de la brune. Peut être avait-il effectivement oublié qu'il l'avait invité ? En tout cas, même s'il donnait l'impression d'être zen, il savait qu'il allait passer un sale quart d'heure.

acidbrain



Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 28 Avr - 21:41


as if every autumn leaf has fallen
ethan & mandy

À peine Mandy se retourne qu’elle fait face à un Ethan à moitié vêtu, les cheveux mal coiffés et de petites traces dans le cou que Mandy préférait ne pas y porter trop d’attention. Elle pose ses poings sur sa taille et regarde de manière réprobatrice son ami la saluer. Elle secoue la tête alors qu’elle le regarde retourner vers le salon, l’esprit surement encore embrumé d’alcool et de drogues. L’état de son appartement est pitoyable. Alors Mandy prend un sac plastique et s’empresse d’y mettre toutes les bouteilles vides qui trainent dans le salon ainsi que les autres choses usées et totalement inutiles. C’était loin d’être la première fois que Mandy faisait face à ce côté d’Ethan, depuis le nombre d’années qu’ils se connaissent. Mais cela ne l’empêchait pas de la rendre triste et en colère à chaque fois. Voilà bien une dizaine d’années depuis qu’elle avait rencontré Ethan, et depuis elle n’avait pas cessé de l’apprécier et de veiller sur lui du mieux qu’elle pouvait. Mais peu importe à quel point elle s’investissait, il était toujours bien trop ancré dans ce monde, s’auto-détruisant un peu plus à chaque fois.

Mandy se relève, le sac de poubelle dans la main. Elle le pose près de la porte et revient dans le salon ouvrir une fenêtre. Et comme si c’était d’une grande utilité, elle secoue sa main dans l’air pour faire partir plus vite cette odeur nauséabonde. « Tu sais quel jour on est au moins ? » Mandy se dirige vers le jeune homme et lui retire la clope de la bouche. « Ça fait cinq jours que tu donnes pas de nouvelles. » Elle écrase la cigarette dans le cendrier désormais vidé. Mandy n’a jamais compris ce qu’on pouvait trouver au tabac. Il faut l’avouer, elle n’a jamais fumé de sa vie. Elle n’a pas envie de foutre en l’air sa santé, d’autant plus qu’elle a besoin de ses poumons au mieux de leurs formes afin d’être à son potentiel maximum lorsqu’elle se bat. « Va mettre un haut, tu vas attraper froid et tu vas tomber malade. » Parfois, Mandy a vraiment l’impression qu’Ethan est seulement un petit garçon à qui il faut dire quoi faire et qu’elle a pour rôle celui de la mère. Cela leur a déjà valut quelques disputes mais jamais cela ne les a séparé pendant plus d’une journée. Et voilà que cela faisait cinq jours qu’ils ne s’étaient pas parlé. Mandy n’en avait pas l’habitude, alors elle commence à paniquer et essaye de cadrer Ethan. « Non, en fait, ne bouge pas. Reste assis ici. Je vais te chercher un pull. » Et elle s’eclipse vers sa chambre, fouillant rapidement dans ses tiroirs et y sortant un pull bleu marine simple.  

acidbrain



Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 3 Mai - 16:28


as if every autumn leaf has fallen
ethan & mandy

Ethan dormait mal ces dernières semaines. En fait, il ne dormait pas du tout. S'il ne se retournait pas dans tous les sens au fond de ses draps, il passait ses nuits à faire la fête. Il reprenait du coup quelques mauvaises habitudes. Boire à outrance, fumer, consommer. Rien d'alarmant pour le moment mais lorsqu'on connaissait son passé sulfureux il y avait de quoi s'inquiéter. Un ancien drogué retombait aisément dans le vice or il ne pouvait pas se permettre de rechuter. Son père le déshériterait ou lui ferait la peau dans le meilleur des cas. Il connaissait Mandy depuis un peu plus de dix ans. Elle avait vu le pire de lui. Du moment où il avait sombré en passant par son séjour en cure jusqu'au Ethan actuel qui préférait normalement se perdre dans le boulot pour oublier le reste. Mais les récents événements le rongeaient au point où même travailler ne suffisait pas à occuper son esprit. Il n'arrivait pas à éteindre ses émotions. Afin d'y parvenir, il se saoulait ou prenait des substances illicites. Ça avait commencé par quelques joints pour l'aider à se détendre mais à présent il suffisait de le regarder une seconde pour comprendre qu'il filait un mauvais coton. Entre ses yeux injectés de sang, ses cernes violacés et son teint blafard, il faisait peur à voir.

Et malheureusement pour son amie, il n'était pas encore revenu de son dernier voyage. Dans les vapes, son premier réflexe fut de s'allumer une cigarette. Quel jour ? « Mardi. » Il venait de répondre au pif. Et visiblement il se trompait. Il chercha donc son téléphone et le repéra sur le comptoir de la cuisine. Il consulta ainsi la date. « Aaah, on est jeudi. » Ethan grogna alors qu'elle lui arrachait sa cigarette. Il n'avait jamais réussi à arrêter. Même s'il avait été clean pendant longtemps, cette mauvaise habitude avait sans doute permis de compenser d'une certaine manière. Il passa sa main dans sa chevelure indiscipliné tout en baillant pendant que Mandy rouspétait encore après lui. « Roh ça va, j'ai pas de compte à te rendre. T'es pas ma meuf. » Encore heureux, sinon il passerait un bien mauvais quart d'heure. Il n'avait plus qu'à croiser les doigts pour que les marques dans son cou disparaissent avant le retour d'Uriyel. Bizarrement, il n'en était pas fier. Se rhabiller ? Avant qu'il ne puisse réagir, il la vit filer vers sa chambre. Il ne réfléchit pas et la suivit sur les lieux du crime. Mais trop tard, elle fouillait déjà son placard et avait sans doute déjà remarqué les petites culottes laissées en cadeaux par ses conquêtes de la veille. « Mandy, t'as pas à me surveiller. » Il attrapa le pull qu'elle lui tendait puis poussa un long soupir. « Je sais ce que je fais et j'ai juste besoin de me changer les idées, d'accord ? Je ne vais pas merder. » Il s'éclipsa avec la demoiselle sur ses talons et alluma sa machine à café, rien de tel pour se réveiller un peu. Il risquait d'en avoir besoin pour affronter son amie en plus.

acidbrain



Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 22 Mai - 18:49


as if every autumn leaf has fallen
ethan & mandy

Mandy avait l’impression de se comporter comme la grande-sœur d’Ethan, voire même sa mère. Et peut-être que c’était le cas après tout. Elle ne savait même plus depuis combien de temps ils se connaissaient, mais cela faisait suffisamment longtemps pour que cela lui paraisse comme une habitude de prendre soin de lui et de l’aider à garder la tête lorsqu’elle le sent plonger vers les abysses. Lui chopant la cigarette alors qu’il allait la porter à ses lèvres, elle écrasa le bout rougeâtre contre le cendrier posé sur la table basse, la passa sous le robinet de l’évier, et la jeta dans le sac poubelle. Elle savait bien que ce n’était pas le pire truc qu’il pouvait prendre comme drogue, mais une de moins ne ferait pas de mal. Elle n’avait pas envie qu’il se retrouve brancher à des machines pour l’aider à respirer dans une dizaine d’années, parce qu’il avait fumé trop de cigarettes. On lui disait souvent qu’elle exagérait lorsqu’elle faisait part à ses amis de cette pensée, mais elle ne pouvait se résoudre à se dire que ce n’était rien de grave de fumer. « Encore heureux, j’ose même pas imaginer la galère d’être ta meuf. »

Alors qu’elle entrait dans la chambre d’Ethan pour y prendre un pull, histoire de le recouvrir un peu, elle jeta un rapide coup d’œil alentour et y vit des petites culottes de dentelle trainant sur le sol et sur le lit. Elle se contenta de lever les yeux au ciel et de fouiller à la recherche d’un pull, qu’elle trouva bien vite. « Si je te surveille pas, qui le fait ? Regarde. Qui est là, à part moi ? » dit-elle tout en tendant ses bras autour d’elle. Mandy avait toujours été là pour prendre soin d’Ethan, et cela n’était pas prêt de changer. « Tu sais ce que tu fais ? Me prend pas pour une conne, Ethan. Je te connais. T’es déjà en train de merder. » Elle lui suivit hors de la chambre. Ramassant le sac poubelle au passage, elle retourna sur ses pas. « Je suppose que t’as pas besoin de garder les cadeaux de tes conquêtes de ces nuits ? » lui lança-t-elle d’un ton sarcastique. Et sans attendre sa réponse, elle s’empara d’un stylo pour choper les petites culottes au sol et les mettre dans la poubelle dans un geste énervé. Qu’il baise à droite et à gauche n’était pas son problème, il était grand, mais parfois il agissait encore comme un con et c’était ça qui la mettait hors d’elle-même. Il était incapable de faire quoi que ce soit qui soit bon pour lui, à croire qu’il était auto-destructeur et cela peinait Mandy de le voir ainsi. Elle ressortit enfin de la chambre, et posa le sac poubelle dans un coin de la pièce avant de s’approcher d’Ethan. Elle croisa les bras et le fixa d’un regard à la fois inquiet et doux. Elle se contenta de rester là. S’il voulait parler, il savait qu’elle était là pour l’écouter. Et s’il ne voulait pas, elle resterait ici jusqu’à ce qu’elle s’assure qu’il ne fasse plus aucune connerie.  

acidbrain




Spoiler:
 

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 30 Mai - 19:19


as if every autumn leaf has fallen
ethan & mandy

Dans sa vie, Mandy endossait bon nombre de casquettes différentes et s'armait des responsabilités en conséquence. Elle jouait à la fois le rôle de petite sœur bienveillante et celui de mère poule. Elle l'aimait comme un frère lui semblait-il mais le couvait d'un amour maternel. Elle affrontait son mauvais caractère sans flancher, ne ciller même pas lors de ses crises de colère parfois violentes et savait se montrer douce lorsqu'il le fallait. À ce jour, Mandy était une des seules personnes sur cette terre à parvenir à l'apaiser. Ethan se sentait souvent coupable. Il lui en faisait voir de toutes les couleurs et ne la remerciait pas souvent. Alors qu'elle ne devrait que tenir la place d'une amie, il lui demandait inconsciemment bien plus. Il espérait qu'elle ne se sentait pas obligée ou qu'elle n'agissait pas par pitié. Il voulait le croire sans quoi il aurait définitivement l'impression de ne pas la mériter. Qu'avait-il fait pour elle durant toutes ces années ? Pas grand chose, rien de bien marquant ou valorisant en tout cas. Il continuait malgré tout à jouer sa tête de mule avec elle ne lui dévoilant jamais combien il était reconnaissant, combien il avait besoin d'elle. « Mandy, j'ai un quart de siècle. J'ai pas besoin d'une nounou. » Il leva les yeux au ciel tout en attrapant le pull qu'elle lui tendait. Elle lui faisait souvent des scènes de ce type. Il avait beau avoir pleinement conscience que c'était pour son bien, ça l'agaçait quand même. Et à l'heure actuelle, c'était surtout les restes d'alcool et les autres substances illicites tourbillonnant encore dans son sang qui parlaient à sa place.

En se massant les tempes, Ethan choisit de fuir et quitta la pièce en pestant dans sa barbe. Il alluma sa machine à café et se remplit une grande tasse alors qu'elle débarquait à nouveau. Il sirota une longue gorgée en s'efforçant de ne pas la regarder. Elle attendait qu'il parle. Il allait parler. Éventuellement, à un moment ou à un autre, quand ça se décoincera quoi, mais avec Ethan on ne savait jamais quand ça pouvait arriver. Cela prenait parfois quelques minutes, quelques heures et même quelques jours. Il finissait malgré tout toujours par se confier à Mandy. « Arrête. » Souffla-t-il ennuyé par l'attention qu'elle lui portait. Aussi, il l'esquiva pour se rendre dans le salon et s'affala sur son fauteuil préféré. Son chat ne manqua pas de le rejoindre dans la seconde venant s'installer sur ses cuisses. « Je vais bien, ok ? J'ai juste eu beaucoup de boulot et j'avais envie de me détendre. J'ai pas le droit ? » Non, pas vraiment. Les gens comme lui, qui ont un jour connu le fond, n'avaient pas le droit de replonger même avec l'impression de pouvoir se contrôler. Il risquait de se laisser tenter, de se laisser entraîner. C'était plus facile de rechuter. « Je suis sous pression, tu comprends ? Entre le taf et le foutu emménagement de l'autre idiote ici, j'ai besoin de respirer quoi. » Pour éviter d'attaquer le cœur du problème, à savoir la récente découverte qu'il possédait un frère, il lui livrait une information plus banale sur laquelle il était un peu plus prêt à débattre. Et puis, il mentait. Ça ne le dérangeait plus d'avoir Uriyel chez lui. Bien au contraire, il appréciait sa présence. Ce qui le faisait perdre pied c'était uniquement l'invasion des She dans son quotidien.  

acidbrain




Spoiler:
 

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 23:17
 

as if every autumn leaf has fallen ;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fallen Galaxy
» Rp d'Autumn et Ace ~
» Présentation de Autumn Sky Corner [Validée]
» The Autumn Leaves[ PV Satsuki]
» Happy B-Day Fallen !
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-