AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 how you want me ☆ taoshi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 31 Mai - 5:10

How you want me  




Sonoda K. Hoshi & Uyeda Tao




Tenue ► Sur la banquette arrière du taxi, Tao ne pouvait pas s'empêcher de toucher son amant. Malgré la présence du chauffeur, malgré sa propre réticence à partager tout ce qui pouvait venir de Hoshi. Il se permit de le toucher, de glisser sa main entre les cuisses, de le caresser doucement à travers le tissu. Il se voulait tout de même discret, il ne lui fallait pas éveiller les soupçons du conducteur. Il se doutait bien qu'ils ne fussent pas le premier couple à se toucher sur le siège arrière, que ce soit ce soir ou même durant toute sa carrière. Mais peu importe, Tao avait sa fierté, sa jalousie et sa petite pudeur à garder intacte et surtout, il avait Hoshi à garder pour lui. Enfin, pour la discrétion, c'était raté, puisqu'en réaction à l'acte du blond son amoureux avait laisser échapper un gémissement. Certes, le bruit qui était sorti de la bouche de sa petite étoile était plus que plaisant à son oreille et se voulait réveiller des pensées plus indécentes qu'elles ne le fussent déjà. Cependant, il aurait fallu que l'homme soit sourd pour ne pas entendre. Ce simple fait déclencha un dialogue intérieur chez le garçon, pesant le pour et le contre, de s'il devait continuer de taquiner son amant ou attendre d'être arrivé dans sa chambre.

Ce fut le plaisir qui prit le pas sur la raison, et Tao se décida à aller un peu plus loin. Déboutonnant le jean serré de son amoureux, il y glissa sa main, juste assez loin pour pouvoir jouer avec l'objet de sa convoitise. Son amant allongea sa tête sur le dossier du siège en réponse au mouvement de main du garçon. Il lui offrait sa gorge, ses clavicules découvertes, comme un buffet au mets plus succulent les uns que les autres, dont Tao allait se faire un plaisir de s'en délecter avidement. Il y plaça d'abord quelque chaste baisers, allant de sa clavicule jusque sa pomme d'Adam, avant de faire remonter sa langue jusque sa mâchoire. Il sentait le membre de son compagnon tressaillir et s'humidifier sous sa main. Le savoir aussi réceptif à chacun de gestes emplissait le blond d'un désir nouveau. D'une volonté d'aller encore plus loin, de faire des choses folles, des choses qu'il n'aurait jamais osées auparavant. Comme il aimerait se débarrasser de cette gênante jalousie à l'instant même, se désinhiber totalement, offrir le spectacle de leur corps enlacé à quiconque regarderais au travers des vitres du taxi. Pourquoi fallait-il qu'il soit autant fermé à l'idée de partager son amant ?

Il lui fallait juste faire un petit effort. Il devait se laisser à imaginer qu'il était seul sur cette banquette, juste deux dans ce taxi. Sans cette masse sombre se trouvant à 'avant de la voiture. La chose ne devrait pas être compliquée après tout l'homme en question n'était pas loquace et encore moins envahissant. Mais l'idée de croiser son regard dans le rétroviseur serait à la limite de lui couper l'envie. Heureusement que son amant se laisser se manifester par moment pour le rappeler à lui. Lui et son imagination débordante, ne devaient être qu'à Hoshi. Il tenta alors de passer son autre main sous le chandail de son amant pour venir effleurer les contours de son torse, tourmenter ces morceaux de chair rose se trouvant à cet endroit. La situation ne semblait pas avoir la plus grande importance quant à ce qu'il se passait dans son propre corps. Ces attouchements sur son petit ange lui faisaient presque tout autant de bien à lui.



AVENGEDINCHAINS

Pseudo : exodus Mes messages : 771 Yen (¥) : 93 Avatar : yoo ki hyun (monstarx) Schizophrène? :





orion ft. hwanhee yo seob ft. chanyeol natsu ft. minho jumpei ft. jae bum shoya ft. changkyun

Age : 20 ans Date de naissance : 12/06/1995 Métier : boursier + employé à la bibliothèque du campus Année : n°3 Résidant à : dortoir n°5 Planning :


sort le violon. hoshi qui à perdu son frère jumeau tout petit par un prédateur sexuel. qui a été battu comme un chien par son père, ignoré par sa mère et abusé au lit comme une catin par son frère de famille d’accueil. Qui comprend pas trop le concept de l'amour, mais qui tombe dans ton lit trop facilement. hoshi qui a besoin d'Attention et d'amour comme un chiot abandonné.



la gueule de d'enfant, trop innocent à première vue. toujours souriant et enjoué sauf si tu le gonfles trop. en colère fais gaffe à son coté agressif sinon tu manges la claque. aucune gène et aux mœurs légère aka. la petit salope. hoshi est vulgaire -sex talk- et désinvolte, avec une grande promiscuité sexuelle.




☐ faire en sorte que shuhei se rappel de toi. ☐ ne pas lui lâcher les basket deux secondes. ☐ acheter de la lotion à la banane . ☐ sortir en boite avec misa. ☐ apprendre à faire des chocolats maison pour la st-valentin. ☑ essayer de calmer tes hormones de sex-addict ☐ être avec lui constamment. ☐trouver une bel étalon qui va te baiser encore et encore. le laisser consommer ton corps ♥ ☐ reboot à la dernière version.

Navigation :

my stockholm syndrome is for you



sad story (prés') ɤ in my bed (liens) ɤ body party (liste des rp) ɤ midnight call (téléphone) ɤ who's there (ask)


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 31 Mai - 15:30


how you want me
uyeda tao + sonoda k. hoshi

+ l'alcool que tu avais consommé brouille ton jugement et te rend beaucoup plus indécent dans tes actions. C'est difficile de garder la tête froide lorsque les mains de ton amant se glisse partout sur ton petit corps fortement répondant et soumis. Tu accueils chacun de ses attouchements en ronronnant de satisfaction, te pliant sous ses mains et fondant comme un morceau de glace au soleil sous ses paumes. Sa main entre tes jambes caressant l'intérieur de ta cuisse sur le tissu de ton pantalon t'arrachant en gémissement purement érotique qui doit vraisemblablement avoir alerté le conducteur. Celui-ci continua de se concentrer sur la route et bien que les conditions montrent qu'il avait clairement été alerté de la scène qui se déroulait sur la banquette arrière de son taxi, il ne fit aucuns gestes pour dévoiler qu'il était affecté par les deux garçons dans leurs phase de préliminaire à l'arrière de la voiture. Dans tous les cas tu étais trop désensibilisé par les cocktails fruités que tu avais consommé dans le club pour en avoir quelque chose à faire que vous ayez un auditoire. Tao lui de son côté semblais sur ses gardes, débattant s'il allait continuer à se laisser porter par ses désirs ou laisser sa nature contrôlante et sa jalousie prendre le dessus et garder jalousement ce moment et te ravagé seulement lorsque vous serez finalement arrivé à son dortoir et dans l'intimité de sa chambre.

Apparemment, il avait abandonné la raison pour répondre à ses désirs comme l'instant suivant ses doigts avaient défait le bouton de ton pantalon et sa main s'était faufilé sous ton caleçon pour venir te caresser plus directement sans être séparé par le tissu de tes vêtements. Tu te laissas tomber contre le dos du dossier derrière toi et sous ce dévoilement, ton amoureux en profita pour venir attaquer de nouvelles parcelles de ta peau qui avaient été du coup dévoilé à lui. Ta gorge offerte à ton possesseur fut rapidement recouvertes des lèvres de ton aîné qui se mirent à se délecter de ce que tu lui offrais sur un plateau d'argent. Ses baisés te faisais humer ta satisfaction, roucouler sous ses gestes d'affections alors que sa main entre tes cuisses se mit à caresser plus intimement ton membre humide et durcissant sous sa palme. Tu flottes à travers les nuages et te consumes sous les mains habiles de ton amant. Comment tu étais impatient que la voiture atteigne l'université, tu bouillonnais d'impatience. Mais à la fois tu étais tout autant perdu dans le plaisir qu'il te fait ressentir de sa main à ses lèvres.

Une main additionnelle vint se glisser sous le tissu de tes vêtements, cette fois elle se glissa sous ton haut pour venir caresser ta peau de velours. Glissant sur tes côtes et terminant à jouer avec tes petits bouts roses t'arrachant un nouveau gémissement appréciateur. Tu te foutais complètent que le chauffeur entende, tu es trop perdus dans ton propre plaisir pour faire attention;a quoi que ce soit d'autre que ton amant. Qu'on puisse vous apercevoir par la fenêtre du taxi à la limite te rendait encore plus exciter. Tu devais être un peu exhibitionnisme. L'idée que l'on vous surprenne, que l'on t'aperçoivent dans cette position t'excite davantage. À la limite tu voudrais que tout le monde sache que tu appartiens à Tao. Que tout le monde sache que le seul homme qui arrive à te faire perdre la tête de la sorte simplement avec quelques caresses habiles c'est Tao. Montré à tous à qui tu appartiens, qui est ton maître et possesseur. Un peu plus de pré-semence humidifie ton entre jambes et tu te sens comme une petite vierge, déjà sur le bord de l'éjaculation. Tao il sait vraiment comment te toucher pour que tu perdes tous tes moyens. Alliez vous finalement arriver à destination?! tu peux à peine te contenir de vous déshabiller totalement et de lui réclamer quelque chose entre tes fesses irrésistibles.   
©TENNESSEE.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 21 Juin - 4:01

How you want me  




Sonoda K. Hoshi & Uyeda Tao




Tenue ► En temps normal, Tao aurait bien du mal à se laisser aller à contenter son compagnon en présence du chauffeur, pourtant, on le trouvait là. Chacune de ses mains sur le corps de son petit ange, à le caresser. L'alcool et cette terrible envie de son amant pouvaient le changer comme jamais. Auparavant, il n'aurait pas agi de la sorte, il se serait contenté de baiser et autres chastes gestes. La présence du chauffeur aurait été trop dérangeante pour sa petite tête d'homme possessif. Et pourtant l'une de ses mains s’affaire avec douceur sous le tissu du pantalon de sa petite étoile, s'amusant à le rendre dur, le préparant à ce qui suivrait une fois qu'ils seraient dans sa chambre. D'ailleurs, le chemin lui parut affreusement long, comme si le temps avait ralenti pour qu'ils n'arrivent jamais à destination. À vrai dire, cela crée en lui de la frustration, s'il n'était pas autant occupé avec son cadet, il aurait sûrement demandé au chauffeur d'aller plus vite. Alors qu'a l'extérieur les bâtiments défilés les uns après les autres, indiquant que le temps suivait bien son cours. Bientôt, ils apercevront les bâtiments de l'Université leur annonçant leur arrive imminente dans leur destination. Ils n'avaient plus si longtemps a patienter avant de pouvoir se délecter voracement l'un de l'autre. Avant de pouvoir s'aimer à leur façon dans le confort d'un lit, lieu qui n'avait pas encore été témoin de leur retrouvaille. Dans peu de temps Tao pourra complaire les moindres désirs et envies de son petit ange, il pourra ravager le corps de son amant de son amour et de sa passion. Il pourra se laisser aller à ses propres désirs charnels, ceux que Hoshi avait fait apparaître en lui lorsqu'il ondulait voluptueusement contre lui. En attendant, il se contenterait de caresse sur la douce peau de son amoureux et de geste un peu plus poussé situé plus en contrebat du corps de sa petite étoile, des caresses sur l'objet de sa convoitise.

Par ailleurs, sa patience allait être bien vite récompensée. Puisque les dortoirs de l'université venaient faire leur apparition dans le champ de vision du chauffeur qui leur annonça leur arriver proche. Le blond colla un ultime baiser sur le cou de son amant avant de lui souffler « On va pouvoir s'amuser. » Tandis qu'un sourire éloquent se dessina sur ses lèvres. Puis, il passa une dernière fois ses doigts délicatement sur la virilité de sa petite étoile, il délaissa finalement ce dernier. Il ne pouvait pas garder sa main dans le pantalon de son compagnon alors qu'il ne tarderait pas à sortir. Bien que la chose ne l'ait pas entièrement dérangé, il ne pouvait définitivement pas se le permettre. Le ralentissement de la voiture commençait à se faire sentir et Tao se sentait plus excité à cette idée, se dire que bientôt, il pourrait allonger son cadet et se délecter de lui, le rendait presque impatient. Il ne manquerait plus que son amant en rajoute une couche et on perdrait Tao à jamais.

AVENGEDINCHAINS

Pseudo : exodus Mes messages : 771 Yen (¥) : 93 Avatar : yoo ki hyun (monstarx) Schizophrène? :





orion ft. hwanhee yo seob ft. chanyeol natsu ft. minho jumpei ft. jae bum shoya ft. changkyun

Age : 20 ans Date de naissance : 12/06/1995 Métier : boursier + employé à la bibliothèque du campus Année : n°3 Résidant à : dortoir n°5 Planning :


sort le violon. hoshi qui à perdu son frère jumeau tout petit par un prédateur sexuel. qui a été battu comme un chien par son père, ignoré par sa mère et abusé au lit comme une catin par son frère de famille d’accueil. Qui comprend pas trop le concept de l'amour, mais qui tombe dans ton lit trop facilement. hoshi qui a besoin d'Attention et d'amour comme un chiot abandonné.



la gueule de d'enfant, trop innocent à première vue. toujours souriant et enjoué sauf si tu le gonfles trop. en colère fais gaffe à son coté agressif sinon tu manges la claque. aucune gène et aux mœurs légère aka. la petit salope. hoshi est vulgaire -sex talk- et désinvolte, avec une grande promiscuité sexuelle.




☐ faire en sorte que shuhei se rappel de toi. ☐ ne pas lui lâcher les basket deux secondes. ☐ acheter de la lotion à la banane . ☐ sortir en boite avec misa. ☐ apprendre à faire des chocolats maison pour la st-valentin. ☑ essayer de calmer tes hormones de sex-addict ☐ être avec lui constamment. ☐trouver une bel étalon qui va te baiser encore et encore. le laisser consommer ton corps ♥ ☐ reboot à la dernière version.

Navigation :

my stockholm syndrome is for you



sad story (prés') ɤ in my bed (liens) ɤ body party (liste des rp) ɤ midnight call (téléphone) ɤ who's there (ask)


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 30 Juin - 16:31


how you want me
uyeda tao + sonoda k. hoshi

+ tu te fiches complètement du chauffeur ou de la possibilité qu'a un arrêt un passant curieux jette un coup d'œil vers le siège-arrière du taxi et vous prenne en pleine séance de préliminaires. Affecté par l'alcool et la fièvre grimpante provoqué par sa main dans ton pantalon serré, tu as peine à prendre conscience de ce qui vous entoure. Tes paupières à mi-clos et les lèvres roses lustrées de salive, bouche entrouverte laissant échapper des miaulements charnels à chaque contact avec sa paume. Tu as l'air d'une femelle en chaleur prête à recevoir le membre viril de ton mâle dominant jusqu'à ce qu'il recouvre de semence tes murs charnels. Tu es perdu dans le regard remplis de désir de Tao, tu trembles sous ses doigts. Le temps semble suspendu. Tu ne sais plus si des heures se sont écoulées ou de simples secondes. Ta tête couchée contre le siège passager avant tu ne vois pas les bâtiments de l'université se dessiner dans le pare-brise avant. Incapable de reconnaître l'horizon avec la main de Tao dans ton caleçon qui s'affairait à te faire perdre la tête sur ses genoux. Ce qui te fit sortir momentanément de ta démise est la voix du chauffeur qui annonçait que vous étiez sur le point d'arrivée aux résidences universitaires. Votre arrivée au dortoir de ton petit copain. Finalement!

Les lèvres de ton amoureux virent se poser sur la peau d'ivoire de ton coup et tu frisonnes de tout ton long. Ta peau déjà sensible de nature l'est extrêmement davantage après que le blond ait attisé tes hormones d'adolescent en chaleur. Ses paroles virent te chambouler l'estomac et tu te cramponnes à lui d'impatience. Une dernière caresse sur ton membre et tu couinais dans son torse et Tao libéra ton membre, petit mais adorable, de son emprise. Ta fermeture éclaire reste bien ouverte et c'est un miracle que ton joli membre ne soit pas exposé à la vue de tous quand tu viens glisser tes mains autour de son coup et te cramponnes à lui comme un koala sur sa branche. La voiture avait passé au ralenti jusqu'à totalement immobilisée. Toi tu étais déjà prêt à quitter la voiture. Tu posais des baisés dans son cou et t'accrochais à lui pour qu'il te porte jusqu'à son dortoir. Tu pourrais utilisé tes jambes, mais forcément tu préfères qu'il te porte jusqu'au lit. Tu le laisses payer le taxi ou plutôt tu oublies carrément le concept de payer le chauffeur après la route. La seule chose à laquelle tu arrives à penser c'est a ce que Tao va faire de toi dans quelques minutes. OMG OMG!  
©TENNESSEE.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 5 Juil - 3:14

How you want me  




Sonoda K. Hoshi & Uyeda Tao




Tenue ► La voiture ayant lentement ralenti avant son arrêt total, Tao sentait qu'il ne restait plus beaucoup de temps qui le séparaient du plaisir de découvrir une nouvelle fois le petit corps de son amant. Plus beaucoup de temps avant qu'il puisse l'aimer physiquement autant qu'il aime sa personne. Il vénère Hoshi comme un dieu depuis qu'ils s'étaient rencontrés, depuis qu'il avait fait son apparition dans sa vie tel un ange tombé du ciel. Il l'avait idolâtré des mois durant, avant d'en arriver à le souiller, avant d'en arriver à regretter sans pour autant pouvoir s’arrêter. Parce qu'il était devenu une drogue à laquelle il ne parvenais plus à décrocher. Après son départ, il n'avait pas eu d'autre choix que de se sevrer. Douloureusement, il avait essayé de se faire une raison. Au bout de deux années, une trop longue séparation, un sevrage imparfait. Il l'avait revu, et il avait replongé dans cette étrange relation qu'ils avaient entretenue. Sauf qu'aujourd'hui, plus rien ne le retenais d'aimer sa petite étoile. Aujourd'hui, il pouvait le chérir comme bon lui semblait et rien ne pouvait être plus parfait. Son amant était totalement à lui, et il lui appartenait entièrement. Les bras de son amoureux s'étaient glissés autour de son cou, s'y agrippant fermement comme pour lui montrer qu'il n'avait aucunement intention de s'en séparer alors que la voiture s'immobilisa définitivement. Ses lèvres ses glissant dans son cou lui rendait la tache du payement difficile. Il n'arrivait pas à se concentrer correctement sur ce qu'il faisait à cause de son impatience grandissante.

Une fois chose faite, il ouvrit la porte, glissa chacune de ses mains sous son amant. Une sous ses genoux, l'autre dans son dos. Il sortit de la voiture, soulevant sa petite étoile comme un époux le ferait avec sa femme après une cérémonie. Était-ce là l'image qu'ils renvoyaient ? Peu importe. Il porta son cadet le long du chemin le menant à son dortoir, prenant soin de ne pas relâcher. À croire que l'alcool qu'il avait ingurgité le long de sa soirée ne lui faisait plus aucun effet. La porte ne constitua pas un barrage à leur avancer vers la chambre du blond. Prenant tout de même ses précautions pour ne pas déranger ses colocataires. Il prenait cette précaution, mais la prendra-t-il toujours une fois qu'ils auront tout deux rejoint la chambre ? D'ailleurs, il ne mit pas longtemps avant de rejoindre celle-ci. Il se dirigea ensuite vers son lit. Tout doucement, il se pencha pour y déposer délicatement son amant. Délaissant sa petite étoile l'espace d'un instant, il retourna près de la porte de sa chambre pour le refermer, une manière de s'assurer qu'ils n'allaient pas être dérangés.

Son retour à son amant allait sceller leur instant à tous les deux. Ses mains placées de part et d'autre du corps de son cadet, descendant lentement celui-ci, il déposa de passionnés baisers sur ces lèvres. Puisqu'il était amoureux, puisqu'il voulait le contenter, puisque pour lui, la nuit ne faisait que commencer, il voulait prendre le temps de satisfaire pleinement Hoshi. Une fois que chaque parcelle de son corps se trouvait en contact avec celui du plus jeune, il se dit qu'il était temps d'en venir au chose un peu plus sérieuse. Qu'il était temps d'honorer son amant comme il se doit.

AVENGEDINCHAINS

Pseudo : exodus Mes messages : 771 Yen (¥) : 93 Avatar : yoo ki hyun (monstarx) Schizophrène? :





orion ft. hwanhee yo seob ft. chanyeol natsu ft. minho jumpei ft. jae bum shoya ft. changkyun

Age : 20 ans Date de naissance : 12/06/1995 Métier : boursier + employé à la bibliothèque du campus Année : n°3 Résidant à : dortoir n°5 Planning :


sort le violon. hoshi qui à perdu son frère jumeau tout petit par un prédateur sexuel. qui a été battu comme un chien par son père, ignoré par sa mère et abusé au lit comme une catin par son frère de famille d’accueil. Qui comprend pas trop le concept de l'amour, mais qui tombe dans ton lit trop facilement. hoshi qui a besoin d'Attention et d'amour comme un chiot abandonné.



la gueule de d'enfant, trop innocent à première vue. toujours souriant et enjoué sauf si tu le gonfles trop. en colère fais gaffe à son coté agressif sinon tu manges la claque. aucune gène et aux mœurs légère aka. la petit salope. hoshi est vulgaire -sex talk- et désinvolte, avec une grande promiscuité sexuelle.




☐ faire en sorte que shuhei se rappel de toi. ☐ ne pas lui lâcher les basket deux secondes. ☐ acheter de la lotion à la banane . ☐ sortir en boite avec misa. ☐ apprendre à faire des chocolats maison pour la st-valentin. ☑ essayer de calmer tes hormones de sex-addict ☐ être avec lui constamment. ☐trouver une bel étalon qui va te baiser encore et encore. le laisser consommer ton corps ♥ ☐ reboot à la dernière version.

Navigation :

my stockholm syndrome is for you



sad story (prés') ɤ in my bed (liens) ɤ body party (liste des rp) ɤ midnight call (téléphone) ɤ who's there (ask)


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 8 Juil - 2:59


how you want me
uyeda tao + sonoda k. hoshi

+ si le désire et la passion n'avaient pas occupé le siège-arrière lors de la conduite vers les dortoirs de l'université le chemin pour s'y rendre t'aurais sans doute paru interminable. Heureusement pour toi, tu avais une parfaite distraction pour tenir ton esprit embué par l'alcool que tu avais bue au bar : la main de ton aîné dans ton pantalon. Ses lèvres qui possèdent tes lips et qui glissent sur ta peau d'ivoire à envoyer des décharges électriques dans ta colonne. Tu étais réduite à une mess incohérente dans ses bras lorsque sa main se retira de ton caleçon lorsque la voiture s'était finalement immobilisé devant l'établissement. La braguette restée ouvertes, à quoi bon le replacer si tes pantalons vont se retrouver jonché sur le sol de sa chambre dès que vous alliez être à l'intérieur... la voiture était désormais parquer devant le logement de dortoirs et tu t'étais accroché au cou de ton amoureux comme un panda sur sa branche de bambou pour qu'il te transporte comme la petite princesse précieuse que tu es et ce, sans que tu ailles à mettre pied au sol. Tu t'étais mis à bécoter chaque parcelle de son cou délicatement, distrayant ton aîné qui avait été laissé avec la responsabilité de payer le chauffeur de taxi pour la run. Le chauffeur est resté professionnelle, il est le témoin silencieux de cette indomptable passion que vous avez l'un pour l'autre. Une fois que l'homme eu payé le prix de la course, il ajusta sa prise sur ton corps pour te soulever comme si tu étais son épouse qu'il conduisait dans votre chambre d'hôtel pour votre nuit de noce. Ton chevalier aimant te porta jusqu'à son dortoir jusqu'à ce que vous ayez finalement rejoins sa chambre. Tao faisait visiblement attention de ne pas faire de bruits et réveiller ses colocataires, mais toi, petite vixen, tu deviens moins docile et de plus en plus tactiles. Tes mains ont déjà eu raison des boutons de sa chemise quand il t'eut posé sur son lit.

Tao s'était retourné un moment pour aller refermer sa porte à clef et lorsqu'il se retourna vers toi, tu étais suggestivement posé sur son lit comme la tentatrice que tu es. En un instant Tao était au-dessus de toi et tu frémissais d'excitation. Tu bouillonnais de désir et de la manière dont tu te tortilles sous ses mains, il est parfaitement conscient que tu es comme une pute sous aphrodisiaque. Ses mains parcouraient ton corps et te faisait ronronner comme une petite chatte en chaleurs. Ses lèvres avaient pris possession des tiennes et tu fondais sous ses baisés. Tes lèvres s'entrouvrirent sous sa demande et tu laissas la langue de Tao pénétrer ta cavité humide et prendre possession de celle-ci. Tu laisses sa langue marquer son territoire et caresser ta langue dans un tango langoureux. Le démon au-dessus de toi prêt a tout pour combler le moindre de tes désirs, ton dieu à toi qui es le maître de ton être. Le possesseur de ton âme. Son corps venant t'emprisonner sous son poids et te rends complètement docile pour ce qu'il voudra faire de toi. Complètement docile pour l'homme qui peut réclamer ce qu'il veut de toi. Oh comment tu veux qu'il t'honore. Qu'il fasse de toi son jouet. Qu'il joue avec toi toute la nuit. Qu'il abuse ton joli derrière ensorceleuse jusqu'à ce que tu tombes dans l'inconscient d'épuisement après avoir atteint orgasme sur orgasme. Tu veux Tao, tu as besoin que Tao te prenne à sa guise. Tu gémis pitoyablement déjà ton impatience pour le hâter à passer ses pulsions sur ton corps.  
©TENNESSEE.

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 1:16
 

how you want me ☆ taoshi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-