AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (ichimaru) » everything’s a story - you are a story - i am a story.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 22 Mai - 11:26
Le jour de la rentrée, un jour redouté par les petits nouveaux et attendus par les anciens. Pour elle, c’est un peu des deux, c’est étrange. Ses pas se font plus lents lorsqu’elle arrive devant l’entrée de l’université. Son cœur bat tellement fort qu’elle a l’impression qu’il va sortir de sa poitrine. Son regard parcourt les bâtiments, elle est nerveuse. C’est son premier jour ici. Les mains dans les poches, elle se mord les lèvres, priant pour que cette journée se passe tranquillement, sans embuches. Les écouteurs dans les oreilles, sa nouvelle playlist défile alors qu’elle ne bouge pas. Une légère brise joue avec ses cheveux détachés, elle frissonne, elle a bien fait de prendre sa veste. Elle réajuste son sac au niveau de son épaule et inspire profondément, se donnant un peu de courage au passage. « .quand faut y aller … » dit-elle tout doucement alors qu’elle se met en marche. Le regard vers le sol, elle avance. Cela ne fait qu’un petit mois qu’elle est revenue sur le sol de sa naissance et pourtant, elle a l’impression que tout à changer pendant deux ans. La gorge serrée, elle sent une pointe de nostalgie monter en elle a mesure qu’elle s’approche de ce qui marque un nouveau tournant dans sa vie. Elle sort son portable de sa poche et déverrouille l’écran, tombant sur une photo d’elle et de son petit frère, son trésor. Un sourire radieux illumine son visage tandis qu’elle trifouille son portable, passant d’instagram ou les notifications ne font qu’apparaître – même si elle a désactiver les pop ups, le nombre de likes, de commentaires et de tags ne font qu’apparaître, ce qui fait beuger l’application. Elle s’arrête, ne sachant pas allier marche et lecture, elle se plante au beau milieu du passage pour lire certains commentaires. Ce qui dérange certaines personnes –même avec sa musique dans les oreilles, elle entend la désapprobation. Elle se mord les lèvres, presque touchée de lire certains commentaires sur son retour. Ils sont heureux. La plus jeune des cherrydolz est revenue. Elle termine rapidement, le met en silencieux et range son iphone 6 dans sa poche. Il faudrait qu’elle s’active si elle ne veut pas arriver en retard le premier jour, déjà qu’elle n’a pas dormit la veille dans son dortoir, préférant dormir chez elle avec sa famille. Elle suit le mouvement, incognito même si elle sent certains regards curieux sur elle, elle se dit que c’est l’étiquette nouvelle qui lui est attribué.

Elle entre rapidement dans l’enceinte du bâtiment, retirant son bonnet de la tête et le fourrant dans son sac à main. Elle se réajuster les cheveux, se demandant où se trouve l’accueil. Elle serait presque émerveillée de l’endroit si les minutes ne s’écoulaient pas à la vitesse de la lumière. Elle se dépêche d’aller chercher son emploi du temps, le numéro de son casier à l’administration. Le hic, une file d’attente s’est créer entre temps. Elle se pince les lèvres, elle n’aurait jamais dû trainer sur le chemin. Il y a au moins sept personnes devant elle, et clairement, elle arrivera en retard son premier jour. Elle baisse la tête, cachant son embarras. Elle retire ses écouteurs et éteint sa musique. Un nouveau monde s’offre alors à elle, c’est bruyant. Elle croise les bras contre sa poitrine et soupire, balançant légèrement sa tête en arrière, de façon à ce qu’elle puisse voir le plafond. Dix minutes s’écoulent, c’est son tour, elle récupère rapidement ses papiers et se met en mouvement. Elle doit aller à l’amphi 1 pour le bienvenu des nouveaux. Elle cherche un peu partout du regard sans vraiment regarder où elle va. Bam. Elle n’a pas les yeux derrière la tête, elle est rentrée dans quelqu’un. Quoiqu’il en soit, voilà une belle Sakuya au sol, la cuisse endolorie par la chute. Une journée sans une chute dans la vie de Sakuya, n’est pas une bonne journée. Elle se redresse légèrement et regarde la personne, une fille, elle doit être plus âgée qu’elle et plus hargneuse au vu du regard et du rire méprisant qu’elle lui lâche. Ses amies font de même et ils la laissent plantée là. Sakuya serre les dents, se demandant si tout ça était une bonne idée.
tenue

Pseudo : nelliel Mes messages : 1092 Yen (¥) : 84 Avatar : Ji Soo (c) Schizophrène? : Watanabe Joy feat Park Yeeun Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Erawan W. Sakura feat Krystal Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou Jie Qiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 18 ans Date de naissance : 30/03/1998 Astrologie : Belier & Tigre Métier : Réceptionniste dans un cybercafé & fait les ménages dans un sauna de son quartier Année : 1ère année Résidant à : Dortoir ou chez son frère tout dépend Planning :
UC UC UC UC UC UC UC UC UC
UC UC UC UC UC

Navigation :
présentation fiche de liens téléphone les rp's
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 23 Mai - 14:34
tenue. C’était la rentrée. Rien de bien glorieux pour moi. J’étais à la Royal depuis maintenant trois alors, ce n’est pas mon passage à l’université qui allait me rendre anxieux. Dire que je ne me voyais pas du tout aller à l’université. Je pensais stopper mes études après le bac et me trouver un boulot quelconque. Mais voilà, le cœur avait des raisons que la raison ignore comme on dit. Et mon cœur avait choisi de suivre le parcours de Tsubame. Maintenant que ça faisait un an que nous étions ensemble, je ne me voyais même pas faire ma vie autrement que par elle. Je savais que j’étais puéril et pouvait passer pour un faible à défaut d’être craint de pas mal de gens. Mais je m’en foutais. Je savais cogner si besoin. Je n’avais pas changé sur ce point-là. Si je devais me battre je me battais. Il ne se passait pas une semaine sans que je ne me batte pas alors, un peu plus ou un peu moins. Soupirant, e regardais mon téléphone avant de partir de la maison. Tsubame ne commençait que plus tard, elle me rejoindrait plus tard. Du coup, je passais le début d’année seul. Pas bien grave. Peut-être que je verrais des têtes que je connaissais ? Sayuri allait me manquer mine de rien. Sortant une clope, je l’enfilais entre mes pulpes et l’allumais. Mon père lui était déjà à la Royal, du coup, personne pour m’amener. Tant pis, je prendrais le bus. Quittant l’appartement, je filais à grande enjambée vers la station de bus la plus proche pour filer en direction de l’école. Jetant ma clope à moitié fini je montais en donnant l’argent pour faire le trajet debout. Blindé, comme d’habitude, je me tenais contre une barre en regardant la route. Il faisait beau, chaud, les cerisiers étaient en fleur, c’était agréable. Surement l’une de mes saisons préférées. Descendant devant l’école, je soupirais longuement en m’allumant une nouvelle clope. Marchant un moment, je fronçais les sourcils une fois devant le portail. Merde. C’était le lycée ça ! L’habitude… Secouant la tête, je fis demi-tour pour aller vers l’autre entrée, celle de l’université. Bon, je connaissais l’établissement par cœur, vu que je venais non-stop pour Tsubame l’année dernière. Prenant la direction de l’amphi ou avait lui la cérémonie, je marchais tranquillement avant de me stopper pour regarder mon téléphone qui venait de vibrer. Répondant à un message, je relevais le regard en entendant des rires non loin de moi. Regardant la fille au sol, et les autres partir en riant, je m’approchais d’elles me plantant devant elles. Crachant la fumée sur leur visage je souris doucement. « Dégagez les poufiasses. » Murmurai-je en la poussant franchement pour la faire tomber. Sans rancune. M’approchant de celle qui était par terre, je lui tendis la main en souriant. « Ça va ? Rien de cassé ? »


Spoiler:
 

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 23 Mai - 18:23
Comment avait-elle pu espérer passer une journée sans problèmes ? C’était une chose complètement absurde quand on connaissait le phénomène qu’était Sakuya. Et évidemment, une journée sans chute, n’est pas une journée. Elle possède un quota de chute impressionnant, si bien que ses proches commencent à croire que soit elle le fait exprès, soit son corps est relativement résistant à tous ce qu’elle peut lui faire subir. Et c’est comme ça que sa journée, son entrée dans ce nouveau monde commença. Madame ne regarde pas où elle va et évidemment, elle se prend quelqu’un de plein fouet. L’instant se déroule si rapidement qu’elle ne se sent pas tomber, pourtant, elle sent la douleur fulgurante au niveau de son postérieur, et un bleu de plus. Le visage tordu par une grimace, elle reste le visage penché vers le sol. Elle entend des ricanements et ose relever son visage pour ne voir que des visages méprisants. Bon, les choses sont posées, elle n’est rien et elles sont tout. Elle fronce légèrement les sourcils et se reconcentre sur la partie de son corps qui chauffe. Bon, au moins, elles ne l’ont pas reconnue … Une bonne chose, elle le prend comme ça pour le moment. La catastrophe si elles s’étaient rendues compte de qui elle venait de faire tomber –même si c’est clairement la faute de Sakuya pour le coup. Elle jette un regard en biais vers leurs pieds, elles commencent à partir mais une voix s’élève. Et ce n’est pas une voix féminine. Une personne passe près d’elle et se dirige vers les filles. Sakuya capture sa lèvre inférieure entre ses dents en regardant la scène. L’inconnu s’interpose, les arrêtant dans leur fuite hilarante. Il semble parler à une des filles, celle contre qui elle s’est cognée. Elle fronce les sourcils, comme si ça pouvait l’aider à mieux entendre les paroles du jeune homme, mais non, elle n’entend rien. Elle voit. Il la pousse, assez fort pour que celle-ci s’étale comme une masse par terre. Un ricanement s’échappe des lèvres de Sakuya quand elle se rend compte sur le moment, ses amies n’ont rien fait et de ce fait, elles ont un train de retard avec leur réaction qui est on ne peut plus épique. L’ex idole avait la nette impression d’assister à une scène d’un drama où le personnage masculin principal vient sauver la belle en détresse. Sauf. Que c’est la réalité. Sakuya baisse la tête et tente de se relever. « .Ça va ? Rien de cassé ? » Elle relève la tête, elle voit une main tendu et un sourire. Elle hoche la tête en guise de réponse avant d’attraper la main de l’inconnu, se relevant plus facilement. Une fois sur ses deux pieds, Sakuya relâche sa main et la pose doucement sur sa cuisse. Un bel hématome, c’est magnifique. « .merci beaucoup ! » elle relâche sa cuisse et le regarde, un sourire gêné sur ses lèvres. « .en réalité, c’était de ma faute … je regardais pas où j’allais … mais on dira rien hein » elle se pince les lèvres dans un rictus amusée. Elle avale difficilement sa salive en passant sa main dans son cou. « .je m’appelle sakanoe sakuya. je suis nouvelle ici, je cherchais la salle pour la réunion de bienvenu. » lâche-t-elle en continuant de regarder autour d’elle.

Spoiler:
 

Pseudo : nelliel Mes messages : 1092 Yen (¥) : 84 Avatar : Ji Soo (c) Schizophrène? : Watanabe Joy feat Park Yeeun Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Erawan W. Sakura feat Krystal Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou Jie Qiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 18 ans Date de naissance : 30/03/1998 Astrologie : Belier & Tigre Métier : Réceptionniste dans un cybercafé & fait les ménages dans un sauna de son quartier Année : 1ère année Résidant à : Dortoir ou chez son frère tout dépend Planning :
UC UC UC UC UC UC UC UC UC
UC UC UC UC UC

Navigation :
présentation fiche de liens téléphone les rp's
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 19 Juin - 19:54
tenue. « merci beaucoup ! » Rangeant ma main dans ma poche, je suivais son regard sur sa cuisse. Elle se touchait de façon bizarre. Elle devait surement avoir une blessure ou un futur bleu à venir. Les chutes ça ne pardonnaient jamais. « De rien. » C’était sincère. Je ne voyais pas ce qu’il y avait de drôle à se moquer d’une personne qui était tombée au sol. On tombait tous un jour de toute façon. « en réalité, c’était de ma faute … je regardais pas où j’allais … mais on dira rien hein » Ah… Entrouvrant légèrement la bouche, un rictus se logea sur mes lèvres avant que je ne me mette à rire doucement. « On ne dira rien. Mais elles auraient pu éviter de réagir de la sorte. » De toute façon, ce qui était fait était fait. Je n’allais pas m’excuser. Ce n’était pas dans mon genre de m’excuser en plus. Pas une question de fierté ou quoi, juste que je n’étais pas comme ça. J’assumais mes actes, ni plus ni moins. « je m’appelle sakanoe sakuya. je suis nouvelle ici, je cherchais la salle pour la réunion de bienvenu. » Tournant le regard vers la dite salle, je regardais à nouveau la fameuse Sakuya donc. « Choi Ichimaru. Je vais au même endroit que toi, t’as qu’à venir avec moi. » Soupirai-je en lançant un regard noir vers un groupe d’ancien lycéens qui devenait des étudiants comme moi. Je devais soit disant me calmer, soit disant que je ne devais plus me battre. Mais franchement, je n’avais pas très envie de me calmer. J’étais comme j’étais… « Et donc, tu viens d’où toi ? Tu n’étais pas ici l’an dernier… Je veux dire au lycée quoi. » Mains dans les poches, je marchais tranquillement tout en tournant un vague regard vers elle. « En tout cas bienvenue dans l’antre des faux culs et des gens matérialistes. » J’exagérai un peu mais c’était malheureusement aussi beaucoup de vérité, avec tous ces riches… C’est bien ça que je n’aimais pas et qui m’énervait au plus haut point. Pensant que l’argent pouvait tout leur permettre… Peut-être qu’elle était ce genre de fille. Celle qui ne jure que par l’argent… Après tout venir ici… Rare était les bourses aussi.



Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 23 Juin - 22:33
Elle le remercie très vite, pas seulement pour la main qu’il vient de lui tendre pour l’aider à se relever, mais aussi pour être intervenu et d’avoir pris sa défense. Aujourd’hui, il est plutôt rare de voir des gens prendre la défense d’inconnus. Sa main sur sa cuisse endolorit, elle grimace légèrement en sachant pertinemment qu’elle aura un bleu dans peu de temps, bon, heureusement qu’elle n’a plus d’activité pour le moment, parce que bonjour les couches de fond de teint pour cacher ça. « .De rien. » elle sourit de plus belle, relâchant sa prise. Elle s’empresse de lui confier que c’était de sa faute si elle était tombée, c’est vrai, elle a une mauvaise manie de ne pas regarder autour d’elle. Il rit doucement devant ces confidences, bon, il ne lui en tient pas rigueur, c’est déjà ça et puis elle doute fortement qu’il aille voir ces filles pour leur dire pardon. « .On ne dira rien. Mais elles auraient pu éviter de réagir de la sorte. » elle hoche vivement la tête, acquiesçant c’est dire. Non, elle n’est pas compliqué Sakuya, quand elle est d’accord, elle le dit clairement. Elle se présente sans plus attendre, même si il ne lui a pas demandé. Lui expliquant aussi qu’elle cherchait la salle pour le bienvenue des nouveaux étudiants. « .Choi Ichimaru. Je vais au même endroit que toi, t’as qu’à venir avec moi. » elle sourit de plus belle. « .avec grand plaisir alors ! tu as l’air de connaître les lieux mieux que moi. » elle s’accroche à son sac à main et ne peux s’empêcher de regarder la direction de son regard, tombant sur un groupe de jeunes d’à peu près leur âge, un peu plus jeune peut-être, sachant que la nippone à la vingtaine. Elle le suit de très près, essayant de mémoriser le chemin. « .Et donc, tu viens d’où toi ? Tu n’étais pas ici l’an dernier… Je veux dire au lycée quoi. » elle hoche brièvement la tête avant de soupirer. « .disons que c’est compliqué. » elle ne voulait pas non plus révéler qu’elle est une idole en hiatus, le fait qu’il ne l’ai pas reconnu est une bonne raison pour ne rien lui dire. « .En tout cas bienvenue dans l’antre des faux culs et des gens matérialistes. » quelle entrée en matière. Heureusement, elle ne se comptait pas forcément dans ce lot. « .sympathique, à t’entendre, tu ne fais pas partis de ces gens-là, je me trompe ? » lâche-t-elle en relevant son visage vers lui. « .tu ne les aimes pas c’est ça ? » ose-t-elle demander en regardant de nouveau devant elle. « .en tout cas, je comprends parfaitement ton point de vu pour l’avoir vécu de nombreuuuuses années. » lance-t-elle d’une voix presque chantante.

Pseudo : nelliel Mes messages : 1092 Yen (¥) : 84 Avatar : Ji Soo (c) Schizophrène? : Watanabe Joy feat Park Yeeun Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Erawan W. Sakura feat Krystal Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou Jie Qiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 18 ans Date de naissance : 30/03/1998 Astrologie : Belier & Tigre Métier : Réceptionniste dans un cybercafé & fait les ménages dans un sauna de son quartier Année : 1ère année Résidant à : Dortoir ou chez son frère tout dépend Planning :
UC UC UC UC UC UC UC UC UC
UC UC UC UC UC

Navigation :
présentation fiche de liens téléphone les rp's
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 10 Juil - 12:11
tenue. « avec grand plaisir alors ! Tu as l’air de connaître les lieux mieux que moi. » J’hochais quelque peu la tête. « Yep, j’suis dans cette école depuis le lycée. » Alors forcément ça me permettait de connaitre l’université aussi. Enfin, grâce à Tsubame, je connaissais. Sinon je n’y aurais pas trouvé d’intérêt que de venir dans l’université. Marchant, tranquillement, pour qu’elle puisse me suivre sans aucun souci, je gardais une main dans mes poches, l’autre occupé à tenir ma cigarette. « disons que c’est compliqué » Compliqué hum. J’hochais simplement la tête. Ce n’était pas mes affaires, et je ne me permettrais pas de poser la question. Ça ne me regardait pas. « sympathique, à t’entendre, tu ne fais pas partis de ces gens-là, je me trompe ? » Je ricanais doucement. « .tu ne les aimes pas c’est ça ? » Si je les aimais ? Non. Je ne les détestais pas pour autant non plus. « .en tout cas, je comprends parfaitement ton point de vu pour l’avoir vécu de nombreuuuuses années. » « T’es rentrée ici avec une bourse du coup ? » Parce que pour se payer l’entrée dans cette université, ce n’était pas du tout facile… « Mais ouais. Je n’aime pas la mentalité ici. De toute façon, je n’ai pas d’amis riche dans ce bled. » Comme si je me faisais mes amis en fonction de leur compte en banque. Mais c’est vrai. J’avais l’habitude de trainer avec des gens normaux. Même si aujourd’hui j’avais de l’argent grâce à mon père, je n’en avais pas pour autant changé de comportement. « Et du coup, t’es en quelle section exactement ? » Il y a tellement de section dans cette école que bon. Peut-être était-elle dans la même que la mienne ? Le monde était petit après tout.



Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 10 Aoû - 12:35
U n sourire soulagé s’installe sur ses lèvres quand il lui propose de l’accompagner/guider au point de rendez-vous. Proposition qu’elle accepte tout de suite, presque un peu trop vite mais que voulez-vous, elle ne refuse jamais l’aide. S’accrochant de plus belle à son sac, le regard vagabond, elle répond vaguement aux questions qu’il lui pose. Elle n’en dit pas beaucoup, de toute façon, les choses se sauront bien assez tôt, même si d’habitude elle préfère parler pour elle, pour le coup, elle préfère clairement rester dans l’anonymat même si elle doute qu’il y ait un quelconque changement de comportement si elle était amené à lui dire qui elle était réellement ; « . T’es rentrée ici avec une bourse du coup ?. » elle détourne son visage vers lui, un léger sourire sur les lèvres, elle dandine la tête. « .disons ça comme ça. » elle reste vague, elle n’est pas vraiment boursière pourtant elle n’a pas versé un rond pour rentrer dans cette école, c’était plutôt une demande de son agence, après ce qu’ils ont fait de leur côté, elle ne sait pas vraiment. « . Mais ouais. Je n’aime pas la mentalité ici. De toute façon, je n’ai pas d’amis riche dans ce bled. » Elle ne peut s’empêcher de rire, elle détourne la tête sur le côté, se mordant la lèvre supérieur. S’il savait le nombre de zéro que son compte en banque contenait, il ne resterait pas longtemps près d’elle. Elle hausse les épaules, raisons de plus pour ne rien lui dire. « .ça doit être compliqué alors d’être élève ici, sachant que plus de la moitié sont fortunés grâce à papa et maman ?. » bien sûr, elle ne se compte pas vraiment dans cette catégorie étant donné que si elle est riche aujourd’hui, c’est bien grâce à la sueur de son front. « .Et du coup, t’es en quelle section exactement ?. » elle croise les bras contre sa poitrine et regarde autour d’elle. Elle le suit depuis sa chute pourtant elle a l’impression de regarder le paysage sans vraiment capter où ils vont. Elle le suit presque aveuglement. « .tu me promets de ne pas te moquer hein ? . » elle affiche légèrement une grimace sur son visage avant de dire « .je sais, ça fait cliché mais je suis en première année en histoire des arts, avec options chants et cinéma. » cliché mais pourtant c’est sa vie, du moins depuis quelques années maintenant et même aujourd’hui, elle ne se demande pas ce qu’elle pourrait faire si tout s’arrête ; « .et toi ?. » elle était curieuse quand même.

Spoiler:
 

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 20:48
 

(ichimaru) » everything’s a story - you are a story - i am a story.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]gin ichimaru (terminé)
» Maple story
» Love et Story
» Maple Story ^^
» Yuki de Anzu Story !
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-