AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Tout le monde voudrait être un cat ! | Jumpei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Pseudo : Juh Mes messages : 5064 Yen (¥) : 975 Avatar : Im Yoona (SNSD) - made by miki ♥ Schizophrène? :

aiko kiyumi & son hye ni Age : 21 ans Date de naissance : 13/03/1995 Astrologie : poisson Métier : en standby Année : 3ème année Résidant à : un petit appart à shinjuku avec Roxas ♥ Planning :

♚ arrêter de prendre les gens pour des menaces potentielles ♚ arrêter de jouer la forte quand je suis au bout de ma vie ♚ passer un savon à ma mère × m'habituer à vivre toute seule en appartement ♚ disparaître du champ de vision de Royal Shit ♚ prendre soin de Roxas autant que possible ♚ essayer de me dire que revoir une psy me fait du bien ♚ prier pour ne plus jamais recroiser Dakota ♚ penser à me confier à quelqu'un de confiance au sujet de mes problèmes ♚ réussir mon année cette fois ♚ dessiner pour évacuer mon surplus de stress... mais pas des trucs glauques ♚ essayer de ne pas penser que ma vie sentimentale est certainement condamnée pour de bon ♚ éviter mon père comme la peste ♚ me faire toute petite à l'université ♚ décider officiellement si cette impression d'être suivie n'est que le fruit de ma paranoïa ou si c'est une menace bien réelle ♚ faire attention à mon alimentation pour retrouver ma silhouette d'avant la grossesse ♚ mais en même temps je n'aime pas non plus être si fine... dilemme ♚ m'entraîner autant que possible au taekwondo pour être plus forte & savoir faire face à un potentiel danger ♚ penser à ne pas sombrer dans la spirale cap ou pas cap ♚



Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 28 Mai - 21:15
Tout le monde voudrait être un cat ! #JumpHua
Redoublement, un mot qui m’était resté jusqu’alors inconnu, et parfaitement étranger. Presque un mythe dont je n’avais que vaguement entendu parler de la bouche de mes camarades qui se lamentaient à la fin de l’année, parce qu’ils s’étaient foirés ou que les enseignants ne les avaient pas jugés avoir le niveau nécessaire requis pour l’année prochaine. Ce mot alors si abstrait pour moi prend désormais tout son sens, et surtout d’importantes conséquences. On pourra me trouver des circonstances atténuantes, tomber enceinte accidentellement en plein milieu de l’année scolaire et accoucher à la veille des examens n’aide pas vraiment à rendre des devoirs pleinement satisfaisants ou à passer ses partiels dans les meilleures conditions possibles. Peu importe ce qu’on peut trouver à redire pour me soulager, rien n’y fait, je viens d’essuyer un cuisant échec. Non pas que j’ai toujours été une élève brillante, même si dessiner était quelque chose que je faisais d’instinct, par nature, bien plus facilement que d’écrire quoi que ce soit, mais je m’étais toujours débrouillée pour réussir et ne pas avoir à perdre une année d’étude, ce qui est franchement très contrariant quand on compte le nombre de temps qu’on passe à apprendre avant que de commencer à travailler pour de vrai. Parce que si ça ne tenait qu’à moi, je me passerais bien de toutes ces théories sur la peinture et l’art abstrait. C’est sans doute pourquoi j’ai fini par être recalée, faute d’avoir suffisamment de temps pour me faire violence et passer outre ces difficultés. Fantastique.

Forcément, ça m’a mis un coup et dans ces moments-là, mieux vaut que je sorte m’aérer l’esprit plutôt que de rester à l’intérieur à broyer du noir, à tourner en rond comme un chat en cage, envahie par la frustration et la rancœur envers moi-même pour ne pas m’être investie à cent pour cent dans mon travail. Ce n’est pas pour autant que j’en tiens rigueur à Roxas une seule seconde, oh non, je n’ai aucun regret, je pense simplement que je n’ai pas aussi bien géré la situation que j’aurais sans doute pu le faire, je me suis laissée submerger par les évènements. Et le fait que Ryû doive gérer ses problèmes de son côté n’excuse en rien mes piètres résultats, ce serait hypocrite de rejeter la faute sur lui, prendre soin du bébé ne me nécessite pas vingt-quatre heures à temps plein, il ne faut pas exagérer. C’était peut-être juste illusoire de penser que je pouvais m’occuper entièrement de lui et réussir les examens haut la main à la fois.

La question est donc, qu’est-ce que je vais décider de faire maintenant ? Une année de plus, cela implique forcément des coûts supplémentaires, qui n’étaient pas forcément prévus à la base, et ce n’est pas parce que mon géniteur est resté silencieux ces derniers mois qu’il n’est pas susceptible de se pointer à tout moment quand ça lui chante. Je n’ose pas même imaginer sa tête quand il apprendra la nouvelle, car il l’apprendra, c’est lui qui prend en charge les frais de l’université après tout. Je ne peux pas prendre le risque de compter sur sa clémence et sa compréhension pour poursuivre mes années d’études jusqu’à l’obtention de mon diplôme et ma mère s’engageant à s’occuper des frais d’un potentiel futur loyer à Tokyo, je ne vais pas non plus abuser de sa bonté. Aussi le problème devient-il alors très simple, je n’ai pas d’autre choix que de retrouver un petit boulot à côté de mes études pour pallier à cette éventualité, la piste de l’agence ayant finalement été abandonnée, pour des raisons évidentes. Alors me voilà engagée dans un petit tour sympathique de la capitale, arpentant les rues bordées de café, à rencontrer les gérants et déposant des CV si besoin. Car oui, dans ma malchance légendaire, le bar où je travaillais a fermé, haha.

C’est donc au cours de cette joyeuse et monotone excursion – car oui, on n’a pas de quoi engager plus de personnel et jusque-là, pas de poste à pourvoir, la joie – que je passe devant une échoppe que je ne connais que trop bien. Une animalerie plus exactement. Où j’aimais flâner après les cours auprès des petits animaux trop chous avec un ami partageant la même passion. A cette pensée, j’esquisse un sourire nostalgique, presque triste. Comme tout le monde, j’ai coupé les ponts avec Jumpei au moment même où j’ai su que je devrais traverser plusieurs mois de grossesse et donc me cacher aux yeux du monde, enfin ça, c’est ce que je me suis imposée. Je me demande s’il va bien, si le magasin tourne toujours bien, et s’il est encore là tout simplement à vrai dire. Au point où j’en suis, ça ne me coûtera rien de passer quelques minutes voir ce qu’il en est, je ne peux pas jouer les autruches indéfiniment, et j’en ai assez de renoncer à ma vie sociale pour des raisons superflues. Une grande inspiration et je me décide enfin à passer la porte d’entrée, d’un pas mal assuré, le regard errant autour des petites bêtes, toujours aussi adorables. « Coucou ! Il y a quelqu’un ? ». Des fois que la boutique serait laissée en libre visite sans responsable.

Zhuo Baozi
Vice président du conseil
Pseudo : exodus Mes messages : 604 Yen (¥) : 39 Avatar : wu yi fan Schizophrène? :


orion ft. hwanhee hoshi ft. kihyun natsu ft. minho yoseob ft. chanyeol shoya ft. i.m

Age : reconstruction Date de naissance : 06/01/1996 Métier : Année : n°... Résidant à : reconstruction. Planning :


lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. nunc at sagittis erat. nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. proin non quam id justo vestibulum.



lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. nunc at sagittis erat. nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. proin non quam id justo vestibulum .




☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours.

Navigation :

''citation à venir''



white king (prés') ɤ together (liens) ɤ chapters (liste des rp) ɤ call me (téléphone) ɤ tell me (ask)


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 30 Juin - 16:59
tenue ce n'est pas que la boutique avait été sans responsable, c'est simplement que la personne qui travaille aujourd'hui est penché sur une nouvelle portée de chiot ayant été livré à l'animalerie en mâtiné. Ils sont tellement adorables. Des petits chiots Spitz Japonais, avec leurs grosse fourrure blanche et leurs grands yeux rond de chat botté. C'est dure ce concentré sur la casse enregistreuse quand tu entends jappé ces petits couineurs dans leur enclos temporaire. Définitivement ces petites boules de poiles adorables allaient être rapidement adopté par des acheteurs. Ils sont trop incroyablement mignons pour que ce ne soit pas le cas. D'ailleurs tu te chicottes depuis que tu as posé les yeux sur ceux d'un des trois chiots en particulier. Est-ce qu'il te laisserait garder un chiot dans les dortoirs? Si tu décides de l'adopter, quel nom tu vas lui donner? Ils sont petits maintenant, mais cette race de chien elle deviens balaise en atteignant l'âge adulte. Dans tous les cas tu as passé le plus clair de la mâtiné à jouer avec les boules de poiles, négligent tes tâches. Tu as quand même fait la tournée de bols pour les remplirent de nourriture, pas d'affamés sous ta gardes! De toute manière s'était vachement tranquille dans la boutique aujourd'hui. Il n'y avait que trois clients qui étaient passés ce matin. L'un qui voulait acheter de la moulé pour son compagnon félin, une vieille dame venue acheter un gros sac de graines pour remplir ses quinzaines de mangeoires pour oiseaux dans sa court-arrière et finalement une lycéenne dans la quinzaine qui est définitivement venue dans la boutique pour tes beaux yeux à toi plutôt que ceux des animaux hébergé dans l'animalerie. Elle rigolait dans sa paume sans arrêt en rougissant et te posant des dizaines de questions sur toi, alors ouais, normalement tu n'es pas un narcissique qui imagine des choses.. tu étais toujours à l'arrière boutique quand une voix féminine résonnait vers l'avant boutique. Tu aurais sans doute dû reconnaître la voix de Yun Hua, mais ça fait un baille qu'elle n'est pas venue et tout... « juste une minute. » que tu ''cris'' de l'arrière avant de sortir de l'enclos et refermer la porte derrière-toi pour ensuite te diriger vers la voix de la jeune femme t'étais parvenu. Quand tu arrives près de la jeune femme tu lui souris en voyant de qui il a. Tu ne sais pas où elle est passé ses derniers temps. Normalement elle passe souvent à l'animalerie où tu travaille mais ses derniers mois tu n'as pas eu l'occasion de la voir. « hey Yun Hua! Long time no see. »
 


Pseudo : Juh Mes messages : 5064 Yen (¥) : 975 Avatar : Im Yoona (SNSD) - made by miki ♥ Schizophrène? :

aiko kiyumi & son hye ni Age : 21 ans Date de naissance : 13/03/1995 Astrologie : poisson Métier : en standby Année : 3ème année Résidant à : un petit appart à shinjuku avec Roxas ♥ Planning :

♚ arrêter de prendre les gens pour des menaces potentielles ♚ arrêter de jouer la forte quand je suis au bout de ma vie ♚ passer un savon à ma mère × m'habituer à vivre toute seule en appartement ♚ disparaître du champ de vision de Royal Shit ♚ prendre soin de Roxas autant que possible ♚ essayer de me dire que revoir une psy me fait du bien ♚ prier pour ne plus jamais recroiser Dakota ♚ penser à me confier à quelqu'un de confiance au sujet de mes problèmes ♚ réussir mon année cette fois ♚ dessiner pour évacuer mon surplus de stress... mais pas des trucs glauques ♚ essayer de ne pas penser que ma vie sentimentale est certainement condamnée pour de bon ♚ éviter mon père comme la peste ♚ me faire toute petite à l'université ♚ décider officiellement si cette impression d'être suivie n'est que le fruit de ma paranoïa ou si c'est une menace bien réelle ♚ faire attention à mon alimentation pour retrouver ma silhouette d'avant la grossesse ♚ mais en même temps je n'aime pas non plus être si fine... dilemme ♚ m'entraîner autant que possible au taekwondo pour être plus forte & savoir faire face à un potentiel danger ♚ penser à ne pas sombrer dans la spirale cap ou pas cap ♚



Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 3 Juil - 13:03
Tout le monde voudrait être un cat ! #JumpHua
Revenir ici me paraît presque irréel, on me dirait que j’ai rêvé, je ne démentirais pas, c’est certain. C’est comme replonger dans une bribe de mon passé qui me semble d’un coup bien lointaine, une époque où je n’étais préoccupée que par des problèmes d’étudiante qui n’avaient rien de bien extraordinaire, mes antécédents familiaux étant la seule touche de complexité de mon existence. Tout ça me donne l’impression de s’être produit dans une vie antérieure, un temps où je peine désormais à me souvenir de ce qui occupait mon quotidien. Cette boutique en fait assurément partie, du temps où j’avais du temps libre à côté de mes études, suffisamment pour passer mes après-midis à m’émouvoir devant des petites bêtes plus mignonnes les unes que les autres et à toujours débattre sur le fait de céder pour en prendre un avec moi, avant de me raviser parce que l’administration ne me laisserait pas occuper les dortoirs avec un animal de compagnie. Triste réalité qui me rattrapait toujours, sans jamais effacer mon optimisme et ma naïveté chaque fois que je franchissais le seuil de l’échoppe. Sans compter que j’avais rencontré un partenaire qui comprenait exactement ce que je ressentais, si ce n’était davantage vu qu’il les côtoyait tous les jours en sa qualité d’employé, il passait à vrai dire plus de temps à pomponner et prendre des photos des petits choux qu’à accueillir les potentiels clients. Au moins, les pensionnaires ne manquaient de rien, sur ce point Jumpei était irréprochable. Pas sûr que les chiffres de la boutique puissent jouer en sa faveur cependant, mais du moment que tout ce petit monde allait bien et finissait par trouver un propriétaire, que pouvait-on lui reprocher ?

Evidemment, je n’aurais pas dû être surprise qu’il ne me reconnaisse pas à l’entente de ma voix, le son lointain de la sienne me faisant comprendre qu’il s’attendait à avoir affaire à n’importe quel visiteur hasardeux venu se renseigner sur les services proposés. J’en profite alors pour faire un petit tour, m’arrêtant sur une bande de chatons en train de se bagarrer gentiment et, l’habitude reprenant vite le dessus, je dégaine mon téléphone sans tarder pour immortaliser ce joyeux moment de complicité. Un rapide coup d’œil à l’étiquette de la cage m’informe que ces petites boules de poil ont à peine trois mois et je me vois déjà amener un compagnon de jeu à Arisu dans les jours suivants. Bon, on attendra peut-être un hypothétique déménagement et – surtout – l’accord du principal concerné avant de se jeter la tête la première. Je m’en voudrais de provoquer un énième conflit par pure impulsion. En revanche, je ne peux retenir un sourire sincère quand je vois enfin Jumpei arriver vers moi, apparemment tout content de me revoir. C’est vrai que ça fait longtemps, je ne cesserais sans doute jamais de m’en vouloir, pas avant quelques temps.

« Salut Jumpei, je lance avec maladresse en triturant mes ongles sous le coup de la nervosité, oui ça fait longtemps, pardon, j’étais… Occupée. »

Voilà une façon évasive de présenter les choses. Mais je me vois mal débarquer et lui annoncer que je suis tombée enceinte, que j’ai décidé de garder le bébé et que je suis désormais à la fois étudiante et mère débutante. C’est beaucoup d’informations à la fois non ? Autant y aller en douceur.

« Je vois que tes compagnons sont toujours aussi mignons. J’espère que tu les traites avec autant d’amour que les précédents, je reprends avec un faux air suspicieux. »

Je ne doute pas une seconde que c’est le cas et qu’il doit les chouchouter plus que nécessaire, autant pour les câlins que pour la nourriture, ça me paraît juste être une bonne manière d’engager la conversation, sans trop m’aventurer sur un terrain miné.

Zhuo Baozi
Vice président du conseil
Pseudo : exodus Mes messages : 604 Yen (¥) : 39 Avatar : wu yi fan Schizophrène? :


orion ft. hwanhee hoshi ft. kihyun natsu ft. minho yoseob ft. chanyeol shoya ft. i.m

Age : reconstruction Date de naissance : 06/01/1996 Métier : Année : n°... Résidant à : reconstruction. Planning :


lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. nunc at sagittis erat. nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. proin non quam id justo vestibulum.



lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. nunc at sagittis erat. nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. proin non quam id justo vestibulum .




☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours.

Navigation :

''citation à venir''



white king (prés') ɤ together (liens) ɤ chapters (liste des rp) ɤ call me (téléphone) ɤ tell me (ask)


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 9 Aoû - 1:19
tenue Tu n'as pas particulièrement besoin d'un petit boulot. Tes parents ils sont très aisées du côté monétaire et si tu le désirais tu pourrais passer ta vie entière à ne jamais avoir d'emploi et tu pourras vivre sur ton héritage aisément, plus tes enfants et leurs petit enfant. bref money money! En plus de cela tu book ton emploie du temps comme un malade. Entre ton titre de président du conseil des élèves qui te prend beaucoup de temps dans ta journée, les cours, les études et les devoirs, parce que tu es classé au #1 dans la royal, tu donnes des cours de piano pour les gamins de la petite école en bénévolat, tu acceptes toujours de remplacer des membres blessés dans les club de sport de l'école. bref comment tu trouves le temps pour un petit boulot? C'est la magie de Jumpei. Comme super man tu arrives a jongler tout à la fois. Puis bon tu n'as pas besoin d'avoir de l'argent de poche en plus. Tu pourras ne pas travailler dans cette animalerie, mais tu n'y peu rien. ses boule de poiles totalement adorables font fondre ton cœur comme neige au soleil. Tu veux passer tes journées à prendre des photos avec eux et leurs gratter le bison. C'est qui le joli toutou, ouaf ouaf ouiii c'est toi!

Parlant d'amours poilus. Tu étais dans l'arrière boutique à faire des têtes de bisous et envoyer des kiss kiss dans le vent aux petits chiot quand la jeune femme était entrée dans le magasin. Bon la clochette sur la porte elle fait bing mais bon d'où tu es tu n'as pas vraiment entendu tout de suite. Tu n'es pas le meilleur des employés ça c'est certain. Pour un AA student, tu passes tellement peu de temps derrière la caisse que si les clients ne t'aimaient pas autant tu te serais fait viré il y a longtemps. Tes copains félins et canins eux ils n'ont rien à te reprocher. Tu les chouchoutes constamment. Anyway, tu avais ''Crier'' a la personne qui avait entrée la boutique que tu allais venir la rejoindre dans une minute et tu refermes l'enclos. Quand tu vois Yun Hua un large sourire fait son apparition sur tes lèvres. Tu ne remarques pas qu'elle est nerveuse, tu ne l'observes pas assez intimement pour ça. « trop occupé han?! La fin de l'année avec les examens et tout ça à du donner un coup. Enfin ce n'est pas grave, je suis content de te voir maintenant C'est ce qui importe! » tu lui souris amicalement. « oh si! Viens je vais te montrer la dernière fournée de cutie qui nous ont été amener cette semaine. Ils sont encore trop petits pour être mis en adoption alors ils sont à l'arrière boutique. Boules blanches de chiot. Fait gaffe ton cœur il va craquer! » 


Pseudo : Juh Mes messages : 5064 Yen (¥) : 975 Avatar : Im Yoona (SNSD) - made by miki ♥ Schizophrène? :

aiko kiyumi & son hye ni Age : 21 ans Date de naissance : 13/03/1995 Astrologie : poisson Métier : en standby Année : 3ème année Résidant à : un petit appart à shinjuku avec Roxas ♥ Planning :

♚ arrêter de prendre les gens pour des menaces potentielles ♚ arrêter de jouer la forte quand je suis au bout de ma vie ♚ passer un savon à ma mère × m'habituer à vivre toute seule en appartement ♚ disparaître du champ de vision de Royal Shit ♚ prendre soin de Roxas autant que possible ♚ essayer de me dire que revoir une psy me fait du bien ♚ prier pour ne plus jamais recroiser Dakota ♚ penser à me confier à quelqu'un de confiance au sujet de mes problèmes ♚ réussir mon année cette fois ♚ dessiner pour évacuer mon surplus de stress... mais pas des trucs glauques ♚ essayer de ne pas penser que ma vie sentimentale est certainement condamnée pour de bon ♚ éviter mon père comme la peste ♚ me faire toute petite à l'université ♚ décider officiellement si cette impression d'être suivie n'est que le fruit de ma paranoïa ou si c'est une menace bien réelle ♚ faire attention à mon alimentation pour retrouver ma silhouette d'avant la grossesse ♚ mais en même temps je n'aime pas non plus être si fine... dilemme ♚ m'entraîner autant que possible au taekwondo pour être plus forte & savoir faire face à un potentiel danger ♚ penser à ne pas sombrer dans la spirale cap ou pas cap ♚



Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 21 Aoû - 18:56
Tout le monde voudrait être un cat ! #JumpHua
Cela me fait plaisir de retourner à mes petites habitudes, celles que j’avaient laissées de côté pendant ma grossesse, cela me donne presque l’impression d’être revenue à la normale, même si je sais très bien que c’est loin d’être le cas. Jumpei a beau ne pas sembler savoir ce qui s’est passé, je ne peux pas l’oublier pour autant, ne serait-ce que parce que les gens à l’université prennent un malin plaisir à m’enfoncer avec cela quand ils en ont l’occasion. Peut-être pensent-ils que je n’entends pas leurs chuchotements médisants à mon égard ou le font-ils exprès justement, le fait est que je ne peux plus vraiment circuler sans avoir cette étiquette collée sur mon front. C’est presque étonnant que mon ami, pourtant si populaire à la Royal et qui devrait donc être rapidement mis au fait des évènements qui s’y déroulent, n’en ait pas eu vent ou peut-être choisit-il de l’ignorer en cataloguant ces dires comme une rumeur médiocre dont il ne faut pas tenir compte. Mystère. De toute manière, je n’ai pas tellement envie d’aborder le sujet d’emblée, c’est la première fois que je le revois en plusieurs mois, il y a d’autres sujets dont nous pouvons discuter pour avoir un semblant de conversation banale. Les cours par exemple, et il ne tarde pas à évoquer les examens pour justifier ma longue absence, ce qui me met franchement mal à l’aise. Certes, les études ont aussi grignoté le temps qu’il me restait pour pouvoir passer du temps avec mes proches, mais au final, ce n’est pas l’essentiel, les résultats des partiels parlant d’eux-mêmes. Résultats qui me restent encore en travers de la gorge, après tout, je vais devoir passer un an de plus à la fac à cause d’eux. Quelle plaie.

« Oui, entre autres. Disons que ça n’a pas aidé, je conçois avec un petit rire, mais bon, ça n’en a pas vraiment valu le coup en fin de compte, puisque je redouble. Dommage, hein ?, j’ajoute en me pinçant la lèvre par nervosité, oui, tu as raison, l’important c’est qu’on puisse quand même se voir maintenant. »

C’est plus fort que moi, je souris, sa bonne humeur est contagieuse, comme toujours et j’ai beau me trouver dans une situation compliquée, ce n’est pas pour autant que je dois broyer du noir en permanence. Surtout devant quelqu’un qui n’en a aucune idée et qui ne mérite pas que je passe mon pessimisme sur lui. Mais nous voilà partis pour découvrir ses nouveaux protégés, ce qui n’est pas sans m’enthousiasmer à un point que je sautille quasiment sur place. S’il y a bien une chose qui peut chasser mes soucis en dehors de la bouille ô combien adorable de Roxas, c’est le joli minois d’un animal à quatre pattes me faisant les yeux doux. Ces petites bêtes réclament toujours de l’affection quand je suis dans les parages, et je ne doute pas qu’elles en demandent énormément à Jumpei en permanence, alors je prends toujours plaisir à les câliner et à leur parler comme si je pensais qu’ils pouvaient vraiment me comprendre et me répondre. Une gamine quoi. Une fois en présence des chiots tous blancs en question, c’est inévitable je fonds, je pourrais presque postuler pour devenir actrice et feindre les aigo tellement clichés des dramas. Sans rire, comment voulez-vous que je résiste à ça ?

« Han, mais ils sont trop chouuuus !, je m’exclame en m’approchant d’eux, aussi près que possible, ils sont petits ! Ils ont quel âge ? Quelqu’un est déjà venu pour en prendre un ? »

Ce n’est pas vraiment comme si je pouvais décider d’en adopter un, je crois que ça passerait très mal à l’appartement, mais je ne peux m’empêcher d’y songer. Prendre soin d’un petit animal m’a toujours tentée mais en logeant aux dortoirs, ce n’était pas la peine d’y réfléchir plus de deux secondes. Sauf que maintenant, il est clair que je vais devoir déménager pour prendre soin de mon propre petit, alors oui, l’idée se fait plus tentante et la perspective d’en voir un courir vers moi en rentrant des cours est attirante.

« Tu crois que je peux en prendre un dans mes bras ? Juste cinq minutes s’il te plaît, je supplie en faisant des yeux aussi tendres que ceux des chiots, avant de tomber sur une affiche plaquée un mur pas loin, une annonce pour une recherche d’employé, la boutique recrute en ce moment ? »

On ne sait jamais, ce pourrait bien être ma chance, l’opportunité que je cherche depuis le début d’après-midi.

Zhuo Baozi
Vice président du conseil
Pseudo : exodus Mes messages : 604 Yen (¥) : 39 Avatar : wu yi fan Schizophrène? :


orion ft. hwanhee hoshi ft. kihyun natsu ft. minho yoseob ft. chanyeol shoya ft. i.m

Age : reconstruction Date de naissance : 06/01/1996 Métier : Année : n°... Résidant à : reconstruction. Planning :


lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. nunc at sagittis erat. nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. proin non quam id justo vestibulum.



lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. nunc at sagittis erat. nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. proin non quam id justo vestibulum .




☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours.

Navigation :

''citation à venir''



white king (prés') ɤ together (liens) ɤ chapters (liste des rp) ɤ call me (téléphone) ɤ tell me (ask)


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mer 31 Aoû - 20:11
tenue Comment ses boules de poiles peuvent être aussi adorable!? Dès qu'ils seront mis dans l'avant boutique ils vont s'envoler comme des petits pain chaude pas pour manger oh, pas de miam miam avec mes cutie à fourre de neige. Tu étais tellement en émois devant ses petites pattes blanches qui trottine dans leurs enclos que tu as presque manqué la clochette à la porte d'entrer qui annonce l'arrivée d'un nouveau visiteur. Tu avais reposé le chiot avec ses frères et sœurs pour finalement faire ton apparition dans l'avant du magasin et y voir Yun Hua ce qui te fait automatiquement sourire. Dire que tu n'avais pas entendu les rumeurs et les ragots qu'ils se disaient sur son compte dans les couloir de la Royal serait mentir. Cependant, tu n'as toujours fait que te racler la gorge près du groupe de radoteurs pour qu'ils se taisent et s'excuse avant de partir de leurs côtés. que les rumeurs soient véridictes ou non tu n'es pas de celui qui va juger. Ta mère est tombée enceinte de toi plutôt jeune et ça ne l'empêche pas d'être une femme remarquable. Puis en quoi ça les regardent eux? Quoi qu'il en soit tu ne vas pas lui en faire la remarque ce que soit vrai ou non, si elle veut t'en parler elle le fera lorsqu'elle sera prête. Ce ne sera pas toi qui va la rabaisser loin de là. Peut-être s'était un mauvais choix de lui donner l'option des études, mais bon tu ne sais pas encore si s'était que des rumeurs ou si c'est vraiment fondé. « oh c'est dommage. Si tu as besoin d'un tuteur pour les cours ou autre chose, tu peux compter sur moi . » tu es au premier rang à la Royal alors comme tuteur elle ne peut pas faire mieux. C'est dommage qu'elle ait du redoubler quand même. « je suis content de te voir en tout cas, tu as l'air rayonnante. » tu lui souris et lui adresses un petit clin d'oeil.

Elle venait à peine de mettre les pieds dans la boutique que déjà tu lui proposais de venir admirer tes petits amours blancs. Comment ce sera dur de t'en séparer, mais malheureusement tu ne peux pas adopter six chiot et les mettre dans ton dortoir, avec ton petit frère ce serais pas top commode. Yun Hua est aussi excité que toi de voir tes petits amours et c'est comme ça que vous avez cliqué aux départs. les deux vous êtes deux amoureux des bêtes adorables. Quand vous arrivez dans l'arrière boutique inévitablement la jeune femme est aussitôt amadoué par les petits chiot blancs avec leurs grands yeux brillant. Totalement adorable. « pas vrai!? » tu dis comme une maman super fière de sa progéniture! « ils ont six semaines. Personne ne peux les prendre encore, ils ne peuvent être mis à l'avant que dans une semaine. Oublis s'ils étaient disponibles ils seraient déjà tous adopté. Ils ne sont pas incroyablement chou? » quand tu parles comme ça on dirais une lycéenne toi-même! « oh, mais si! » tu rigoles doucement. « tu n'as qu'à en prendre un, choisi! » normalement tu ne laisserais pas n'importe qui prendre les chiot mais c'est yun hua alors! Elle pourrait aller se coucher dans l'enclos que tu ne dirais rien. Tu clignes des yeux à sa question. « oh si, kyoshi à démissionné il y a quelque jour, alors oui c'est même urgent. Intéressé? » limite tes yeux brilles. Oh que ce serais génial travaillé avec elle! Elle pourra s'occuper des tâches pendant que tu documentes les chiot avec ton portable!


Pseudo : Juh Mes messages : 5064 Yen (¥) : 975 Avatar : Im Yoona (SNSD) - made by miki ♥ Schizophrène? :

aiko kiyumi & son hye ni Age : 21 ans Date de naissance : 13/03/1995 Astrologie : poisson Métier : en standby Année : 3ème année Résidant à : un petit appart à shinjuku avec Roxas ♥ Planning :

♚ arrêter de prendre les gens pour des menaces potentielles ♚ arrêter de jouer la forte quand je suis au bout de ma vie ♚ passer un savon à ma mère × m'habituer à vivre toute seule en appartement ♚ disparaître du champ de vision de Royal Shit ♚ prendre soin de Roxas autant que possible ♚ essayer de me dire que revoir une psy me fait du bien ♚ prier pour ne plus jamais recroiser Dakota ♚ penser à me confier à quelqu'un de confiance au sujet de mes problèmes ♚ réussir mon année cette fois ♚ dessiner pour évacuer mon surplus de stress... mais pas des trucs glauques ♚ essayer de ne pas penser que ma vie sentimentale est certainement condamnée pour de bon ♚ éviter mon père comme la peste ♚ me faire toute petite à l'université ♚ décider officiellement si cette impression d'être suivie n'est que le fruit de ma paranoïa ou si c'est une menace bien réelle ♚ faire attention à mon alimentation pour retrouver ma silhouette d'avant la grossesse ♚ mais en même temps je n'aime pas non plus être si fine... dilemme ♚ m'entraîner autant que possible au taekwondo pour être plus forte & savoir faire face à un potentiel danger ♚ penser à ne pas sombrer dans la spirale cap ou pas cap ♚



Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 12 Sep - 20:09
Tout le monde voudrait être un cat ! #JumpHua
Je ne sais pas si ce sont encore les hormones de la grossesse ou si c’est ma sensibilité naturelle qui revient au galop, mais je ne peux m’empêcher de fondre devant les bouilles adorables des petits chiots. D’un coup, tout ce qui précédait les derniers mois de ma vie me revient subitement, les jours où je finissais suffisamment tôt, où j’avais suffisamment de temps pour pouvoir errer dans cette petite échoppe et m’attendrir sur des visages d’anges qui ne demandaient rien d’autre qu’un peu d’affection de ma part. Et les moments avec Jumpei à partager notre adoration commune pour ces petits êtres, et à l’accompagner dans ses délires de selfies avec ces derniers, j’avais oublié combien ils m’apportaient décompression et amusement à cette époque, bien loin de tous les soucis que je connaissais déjà et de ceux qui ont suivi après. Mais comme pour les autres, je me suis détachée de lui, de cet endroit, de ce quotidien que je pensais ne plus pouvoir jamais savourer avec ce qui venait de me tomber dessus. Et comme pour les autres, je me rends compte aujourd’hui, non sans amertume, que c’était une grossière erreur, car si quelqu’un aurait pu continuer à me considérer avec bienveillance malgré mon ventre proéminent, c’était bien lui, celui qu’on surnomme le « white knight » à la fac, parce qu’il passe son temps à défendre la veuve et l’orphelin.

Et bon « white knight » justement, il me propose spontanément de m’aider à rattraper mon retard, ce qui ne manque pas de me toucher droit au cœur. Peu importe que j’aie pu le négliger ces derniers temps, il est toujours prêt à me tendre la main et à m’aider sans arrière-pensée, il réveille une sorte de candeur enfouie au fond de moi qui me fait penser que les gens sont quand même généralement gentils. Seulement, je me vois mal lui demander si le babysitting est une chose envisageable dans son emploi du temps.

« Merci, c’est gentil. Je devrais m’en sortir, mais un peu d’aide pour les cours est toujours appréciable, surtout quand on s’est foiré à ses derniers partiels, j’opine avec un sourire mal à l’aise, mais tu n’as pas déjà beaucoup de travail et d’occupations de ton côté ? »

Non content de servir ses camarades à temps plein, j’ai récemment appris que Jumpei était désormais vice-président des étudiants de la Royal, histoire de nous préserver un minimum du tyran qui a reçu le titre de président. Alors avec son job à côté, je n’arrive pas à voir comment il pourrait encore débloquer du temps pour s’occuper de mes devoirs, à moins qu’il soit capable de se dédoubler. Ce qui expliquerait beaucoup de choses sur son efficacité remarquable, étant à la fois un élève brillant et un modèle de chevalerie irréprochable.

« Oh, c’est bien, tu vas pouvoir les bichonner pendant quelques temps avant que les amoureux d’animaux ne se jettent dessus pour les adopter alors, j’énonce dans un petit rire, c’est sûr qu’ils ne vont pas avoir de mal pour trouver un foyer. Oh, ils sont vraiment à tomber ! Tiens, je vais m’occuper de celui-là. »

L’un des petits de la portée attire en effet mon attention depuis plusieurs minutes et je n’hésite pas une fois l’autorisation de Jumpei donnée pour le prendre dans mes bras, avec une aisance bien plus prononcée que d’ordinaire. Durant mes visites à l’animalerie, je me montrais toujours plus ou moins maladroite mais le fait d’avoir vécu plusieurs mois avec un chat et de m’occuper présentement d’un bébé me donne évidemment plus d’assurance quand il s’agit de porter un chiot. Chiot à l’expression terriblement mignonne, retenez-moi je vais fondre. Je ne peux me retenir de le bercer tendrement contre ma poitrine, comme je me prends à le faire quand Roxas se réveille en pleine nuit, tout en écoutant mon vis-à-vis concernant l’offre d’emploi. Jackpot.

« Plus que jamais ! J’ai besoin de finances et le bar où je travaillais a fermé. Et je ne te cache pas que ce serait franchement un travail de rêve si je pouvais être embauchée ici. J’ai tous mes documents avec moi et je crois que mes talents avec les animaux ne sont plus à démontrer. Hm, les bébés humains sont acceptés ? »

Je ne peux pas vraiment prendre le risque de laisser Roxas tout seul pendant que je travaille non plus et si je peux éviter de devoir le mettre à la crèche, ce serait l’idéal. Par contre, je ne vais pas pouvoir passer à côté d’explications auprès du brun si je veux obtenir gain de cause, même s’il doit déjà se douter de quelque chose, je préfère éclaircir les choses. Je sors ainsi mon téléphone en vitesse, parcoure mes photos avant d’en montrer une du bambin à mon interlocuteur, l’une des plus chous évidemment, je suis fourbe.

« C’est Roxas. Mon petit bébé de bientôt cinq mois. Et qui est sage comme une image. Enfin, presque. »

Zhuo Baozi
Vice président du conseil
Pseudo : exodus Mes messages : 604 Yen (¥) : 39 Avatar : wu yi fan Schizophrène? :


orion ft. hwanhee hoshi ft. kihyun natsu ft. minho yoseob ft. chanyeol shoya ft. i.m

Age : reconstruction Date de naissance : 06/01/1996 Métier : Année : n°... Résidant à : reconstruction. Planning :


lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. nunc at sagittis erat. nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. proin non quam id justo vestibulum.



lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. nunc at sagittis erat. nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. proin non quam id justo vestibulum .




☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours. ☐ to do en cours.

Navigation :

''citation à venir''



white king (prés') ɤ together (liens) ɤ chapters (liste des rp) ɤ call me (téléphone) ɤ tell me (ask)


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 16 Sep - 23:01
tenue Tu ne sais pas pourquoi elle a raté ses examens, mais comme le garçon serviable que tu es tu lui proposes ton aide si jamais elle aurait besoin d'un tuteur pour l'aider à rattraper son retard. Tu lui souris aimablement alors qu'elle de son côté elle a peut-être un peu peur de prendre de ton temps. « ne t'en fais pas. Je te propose parce que je sais que j'ai du temps et que ça me fait plaisir de t'offrir mon aide. » tu es un tuteur officiel pour l'université, généralement tu prends deux à trois élèves par semestre. Comme le nouveau semestre viens à peine de commencer tu as encore de la place. Quoi que même si tu étais déjà au max tu aurais quand même trouvé le moyen de lui faire une place. Certes tu as un emplie du temps assez chargé. Tu es maintenant le vice-président du conseil afin et les étudiants de la Royal de ce tyrannique personnage, en plus de tes autres activités parascolaires de tutorat et de bénévolat. Mais tu sais bien gérer et tu trouves toujours du temps pour tes camarades.

« ouais, comme les jours sont comptés je dois les cajoler au max avant qu'ils ne trouvent des propriétaires permanent. » tu te retournes vers un des choit en prenant une voix gaga. « si si, bientôt tu auras un nouveau papa ou une nouvelle maman, peut être même les deux. Mais en attendant mama-jumpei à plein d'amour à te donne si si! » tu vas lui gratter le museau après qu'il t'ai répondu de petits jappements adorables. « ouais ils sont adorables. Ils vont tous trouver des foyers en un rien de temps. »Yun hua choisi l'un des chiots et le prend dans ses bras le portant contre elle délicatement. Elle n'a aucun problème à supporter le choit parfaitement. Quoi que contrairement à des bébés humains ils ne sont pas aussi fragile bien qu'ils en ont bien l'air. Tu en profites pour lui parler de la place qui s'est libéré et qu'elle pourrait définitivement avoir le poste. Bon tu n'es pas le propriétaire alors tu ne peux pas d'emblée lui offrir le poste, mais ça ne t'empêche pas de lui offrir comme si. De toute manière ton employeur il t'adore. Ce n'est pas pour rien qu'il te garde même si tu t'occupes plus des animaux que des clients. Il va lui donner le job! « tu peux avoir le job, tu es définitivement plus que compétente! » que tu déclares avec le sourire! « on laissera tes documents sur le bureau du patron et il pourra, entrer les informations et tout pour les payes et tralala quand il sera là! »

« huh? » il n'y a pas de loi anti nourrisson dans le magasin, mais tu te doutes qu'il y a plus derrière ses mots alors tu te contentes de sourire pour l'encourager à dévoiler davantage ce qu'elle fait en sortant son portable et te montrant une photo du plus adorable des chérubins que tu as jamais vue! Tu te transformes automatiquement en mama jumpei à nouveau. « oh mon dieu. Qu'elle adorable petit trésor! Ohhh tu aurais dû l'emmener aujourd'hui! On aurait pu passer mon quart de travail à devenir les meilleurs amis du monde! » tu te plains avec un aire tout triste.


Pseudo : Juh Mes messages : 5064 Yen (¥) : 975 Avatar : Im Yoona (SNSD) - made by miki ♥ Schizophrène? :

aiko kiyumi & son hye ni Age : 21 ans Date de naissance : 13/03/1995 Astrologie : poisson Métier : en standby Année : 3ème année Résidant à : un petit appart à shinjuku avec Roxas ♥ Planning :

♚ arrêter de prendre les gens pour des menaces potentielles ♚ arrêter de jouer la forte quand je suis au bout de ma vie ♚ passer un savon à ma mère × m'habituer à vivre toute seule en appartement ♚ disparaître du champ de vision de Royal Shit ♚ prendre soin de Roxas autant que possible ♚ essayer de me dire que revoir une psy me fait du bien ♚ prier pour ne plus jamais recroiser Dakota ♚ penser à me confier à quelqu'un de confiance au sujet de mes problèmes ♚ réussir mon année cette fois ♚ dessiner pour évacuer mon surplus de stress... mais pas des trucs glauques ♚ essayer de ne pas penser que ma vie sentimentale est certainement condamnée pour de bon ♚ éviter mon père comme la peste ♚ me faire toute petite à l'université ♚ décider officiellement si cette impression d'être suivie n'est que le fruit de ma paranoïa ou si c'est une menace bien réelle ♚ faire attention à mon alimentation pour retrouver ma silhouette d'avant la grossesse ♚ mais en même temps je n'aime pas non plus être si fine... dilemme ♚ m'entraîner autant que possible au taekwondo pour être plus forte & savoir faire face à un potentiel danger ♚ penser à ne pas sombrer dans la spirale cap ou pas cap ♚



Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 22 Sep - 20:51
Tout le monde voudrait être un cat ! #JumpHua
Tant de mois passés à me replier sur moi-même m’ont fait oublier que je n’étais pas seule et que je peux compter sur le soutien de plusieurs personnes si besoin. C’est certainement parce que j’ai passé trop de temps á les fuir au lieu de me confier á eux comme je l’aurais voulu alors qu’en parlant avec eux, c’est tout l’inverse qui se produit. Jamais je n’aurais songé que Jumpei m’accueillerait à bras ouverts et ce, jusqu’à me proposer son aide pour réussir l’année que je viens de rater en beauté. Alors qu’il a des obligations non négligeables de son côté. Ce n’est pas une mince entreprise que de vouloir défendre les élèves qui sont mis de côté ou qui sont martyrisés, surtout avec notre cher président du conseil des étudiants. Ça me donnerait presque envie de me présenter juste pour faire barrage mais hé, qui ferait confiance à une fille qui vient de redoubler parce qu’elle est tombée enceinte et qui doit désormais s’occuper de son bébé ? On peut s’estimer heureux d’avoir Jumpei qui est irréprochable sur ce point, l’affection pour les animaux n’ayant pas encore été déclaré comme un crime passable de sanctions. Ce qui en fait ne m’étonnerait au rythme où vont les choses. Heureusement que mon interlocuteur soit de bonne volonté et sa dévotion à mon égard me touche. Et me fait penser que je ne mérite pas tant d’attention.

« C’est vraiment adorable de ta part, mais il y a peut-être d’autres personnes qui auraient davantage besoin de toi ? Je ne veux vraiment pas t’embêter alors que c’est ma faute si je me suis foirée aux examens. Mais c’est gentil, vraiment et ça me ferait vraiment plaisir si ça ne pose aucun problème. »

Et par « problème » j’entends le fait que les gens risquent aussi de le dévisager en le voyant aider la pestiférée que je suis devenue. J’apprécie vraiment le fait qu’il veuille m’aider mais je ne veux pas lui causer de souci ou d’inquiétude supplémentaire, j’en ai assez d’être un fardeau perpétuel pour les gens autour de moi. Passer du temps à dorloter les animaux ensemble est une chose, essayer de me faire réussir toutes les matières de ma discipline au détriment des regards pleins de jugements en est une autre. On penserait quoi sérieux ? Certains seraient suffisamment mal intentionnés pour raconter qu’en fait c’est lui le père et que c’est pour ça qu’il prend à cœur le fait de m’aider. Bref, ça va jaser à coup sûr et je ne sais pas vraiment si j’ai envie d’embarquer Jumpei dans cette histoire. Pour l’heure, on en est encore à s’attendrir devant les adorables boules de poils qui paraissent en redemander. Ils sont conscients de leur aspect mignon au possible, c’est une évidence. Tout comme le fait que ces petits chous vont rapidement trouver quelqu’un pour prendre soin d’eux et cela n’est pas sans me réjouir au fond. J’ai beau en rêver, je sais que je ne pourrais pas m’en occuper comme il se doit, pas pour l’instant, alors si quelqu’un peut le faire pour chacun d’eux dans l’immédiat, c’est une excellente chose. Ils le méritent.

« Tu m’étonnes. En même temps, comment veux-tu résister à ça ?, je demande en montrant la bouille du chiot que je porte, en me décidant finalement à le reposer par terre, au moins on a le luxe de pouvoir les cajoler un peu avant cela. »

Car oui, j’ai beau ne pas avoir été dans les parages depuis un moment, je n’ai pas oublié notre petit rituel hebdomadaire, celui où je passais après les cours pour profiter des nouveaux arrivants en attente d’un foyer avec le brun. C’était une bouffée d’air frais dans mon quotidien stressant et mine de rien, ça me sociabilisait un peu aussi, puisqu’il est quasiment impossible de se trouver dans la même pièce que Jumpei sans parler. C’est tellement spontané chez lui que ça en devient naturel, tout simplement. Je ne peux réprimer un sourire quand je l’entends approuver avec joie mon idée de postuler ici et d’assurer que je serai prise à coup sûre parce que j’ai les compétences il paraît. C’est sûr que je m’occuperais certainement un peu plus de recevoir les clients que de câliner les animaux sans arrêt, même si bon, je ne vais pas m’en priver non plus.

« Bon alors je me lance, ce sera un plaisir de travailler avec toi cher collègue !, je lance en sortant mes fameux papiers, imprimés en une cinquantaine d’exemplaires, c’en est presque décourageant, ça te dit de me voir plus souvent ?, je demande au petit chiot que j’ai porté un peu plus tôt d’un air gaga. »

Trêve de plaisanterie, il est temps d’aborder le sujet épineux. Non parce que si on est amenés à travailler ensemble, il ne faudrait pas qu’il tombe des nues en me voyant arriver avec une poussette et un bambin dedans la prochaine fois. Je ne sais pas du tout à quoi m’attendre, mais j’ai bon espoir, au fond, un bébé humain, c’est un peu comme un chiot ou un chaton, non ? C’est tout aussi mignon de mon point de vue mais ce n’est pas le cas de tout le monde. La réaction ne se fait pas attendre, il fond littéralement devant la photo. Et j’exagère à peine.

« N’est-ce pas ? Sans doute oui, mais son papa n’aurait pas apprécié que je lui dérobe l’un des rares moments qu’il peut passer avec lui, j’explique avec un sourire gêné, cela dit, si je l’amène un jour où je peux pas faire autrement, tu auras tout le temps de devenir son meilleur ami. Il aime beaucoup les animaux d’ailleurs, enfin, il aime beaucoup Arisu quoi et je n’ai jamais su si c’était vraiment réciproque, j’inspire un coup avant de poursuivre, enfin bref, tu dois savoir que la rumeur est vraie et que par conséquent, ça ne va sans doute pas être facile à l’université. »

Autant être honnête jusqu’au bout, non ?

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 19:01
 

Tout le monde voudrait être un cat ! | Jumpei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tout le monde s'en fout...
» DSL tout le monde
» bon tout le monde a joué au foot
» Un jour je ferai comme tout le monde c’est promis… (ou pas).
» je peux pas plaire a tout le monde, mais quand je vois a qui je ne plaid pas, ça ne me dérange pas ! - KALISTA
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-