AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Probably my best and worst memories

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 31 Mai - 18:15

Probably my best and worst memories
Kasunagi Jinki & Oguri Tomoya


M'y voilà ! J'y suis ! Je déambule dans les couloir de cet établissement avec une telle légèreté . Admirant tout ce qui se trouve autour de moi. Les allées sont larges , les élèves semblent sympa, je ne connais encore personne , mais j'ai hâte de rencontrer du monde ! Cela fait déjà quelques jours que je suis inscrit , mais avec toutes les formalités administratives, j'ai été un peu occupé durant les jours qui ont précédé. Mais aujourd'hui , tout est officiel ! Je vais étudier en photographie ! J'ai vraiment hâte de commencer à apprendre des choses en rapport avec ma passion.
Depuis que je suis partis de chez moi , je n'avais plus ressenti un tel sentiment de plénitude ! L'impression d'être sur le point d'accomplir quelque chose, quelque chose de grand ! J'ai entendu dire que les personnes sortant de cette école faisait des miracles dans leurs domaines ! J'espère que ce sera mon cas également.
J'avance dans ce long couloir , sûr de moi , fier et plonger dans mes pensées. Et c'est sans vraiment le faire exprès que je bouscule quelqu'un.
« Ooh , excuse moi »
Et bien bravo Tomo ! Toujours à rêvasser comme ça ! Fait attention !
J'étais en train de pester contre moi-même lorsque je regarde enfin mon vis-à-vis
« Jinki ?!! »
Ce prénom ... je ne l'avais plus prononcé depuis six ans ... six longues années où j'ai tenté de l'oublier. Je le regarde choquer ... je ne peux rien exprimer de plus qu'une intense surprise. Mon cœur s'emballe... non il ne peut pas ! J'ai passé tellement de temps à oublier cette histoire qui m'a tellement fait souffrir ! J'avais enfin plus ou moins réussis, j'avais enfin réussi à me convaincre que le passé n'existait pas et qu'il fallait que je me concentre sur le présent et le futur ... mais ce visage face à moi, que je reconnaîtrais entre mille... Son visage ! Celui de mon premier amour ! Comment pourrais-je  faire comme si je ne le connaissais pas ?
J'avale ma salive , cligne quelques fois des yeux ... je ne savais pas qu'il était dans cette université
« Euuh ... salut ... qu'est-ce que tu fais la ? »
Je ne sais pas quoi faire ... partir en courant ? Fuir encore une fois ? Je parle sans vraiment écouter ce que je dis, je lui pose une question tellement débile ... à ton avis Tomo ... il fait quoi dans une école ? Il ne chasse pas le caribou ! On est d'accord hein ?
Et me voilà , planté la , comme un con, à ne pas savoir quoi faire , ni quoi vraiment dire ! La dernière fois que nous nous sommes vus , le drame de ma vie a commencé ... je veux tellement oublier cela ! Quand je pense que j'étais censé commencer ma nouvelle vie aujourd'hui ... voilà que je me retrouve encré dans le passé.  
 
AVENGEDINCHAINS

Pseudo : every Mes messages : 299 Yen (¥) : 51 Avatar : kim jisoo (blackpink) Schizophrène? :
Satoshibb Age : 20 ans Date de naissance : 16/06/1996 Astrologie : gémeaux oklm Métier : tueuse à gage depuis ses 18 ans, résultat de mauvaises influences et surtout, uniqiue talent Résidant à : Shibuya, avec sa Quinn d'amour ♥ Planning :

Me rapprocher de Yuto pour le protéger et tuer son père pour me venger.
Aller voir Quinn pour décompresser un peu.
Me payer un bon restaurant et manger tout ce qu'il y a au menu
Rendre visite à Asteria et voler discrètement un de ses bébés ♥
Cacher mes vraies activités quoi qu'il arrive
Chanter avec Noah
Rendre visite à mon ex en prison



Navigation :



#ACTLIKENOTHINGSWRONG

PrésentationRelationsMultimedia



#FREEFOOD

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 31 Mai - 20:21
probably my best and worst memories tomoya & jinki
☆  ☆ ♥ ♪ + Sa perfection n'était plus à débattre, Jinki le savait, il pouvait le réaliser dès que son regard croisait le sien un instant. Il était si beau, si parfait, on devait forcément l'aimer. Un sex-appeal incroyable, un humour à toute épreuve, un véritable chef d’œuvre à lui tout seul. Sa prétention pouvait amuser, on pensait qu'il en jouait, qu'il abusait pour amuser les autres, et parfois, il pourrait presque prétendre que c'était vrai, mais non. Il le pensait. Les remarques désobligeantes de son père ne l'atteignaient plus depuis longtemps, tout ce qu'il voulait, c'était qu'il crève pour avoir son fric et vivre sa vie comme il l'entendant en envoyant chier l'entreprise familiale dont il se foutait totalement. Il ne lui restait qu'un an avant la fin de ses études, avant de devoir travailler là-bas. Une pauvre année à la con avant de finir marié à une idiote et à la tête d'une entreprise qui l'ennuyait à mourir. Une pauvre année.

Réfléchissant comme toujours à des plans pour repousser l'échéance, il soupira d'agacement quand quelqu'un osa le bousculer. On allait froisser ses beaux vêtements hors de prix qu'il venait tout juste d'acheter, quelle tristesse. Il aurait voulu continuer sa route sans un mot quand la voix de le personne le stoppa net et il mit un instant avant d'oser se retourner. Il aurait aimé que ça ne soit pas lui, s'être trompé. Mais quand son regard se posa sur l'individu, il comprit que même des années plus tard, il aurait reconnu sa voix entre mille. Tomoya n'avait pas vraiment changé, il avait un visage plus mature, mais il était toujours aussi beau.

Sa bouche s'ouvrit sans qu'aucun son n'en sorte, il ne savait pas quoi dire, pas quoi faire, la dernière fois qu'il l'avait vu avait été la pire soirée de toute son existence. Il se souvenait des hurlements de son père, des coups, et du silence qui avait suivit pendant de longs mois jusqu'à ce qu'il lui dégote sa fiancée.

« Tomoya. » Il avait réussi a gardé son ton calme, ses mains tremblaient un peu alors il les glissa dans ses poches. Du mieux qu'il pouvait, il devait garder son calme, son sourire s'étendant à nouveau sur ses lèvres. « Ça fait longtemps. » Tellement longtemps. Trop longtemps. Non, pas trop, il aurait préféré ne jamais le revoir. Parfaitement. « Eh bien... J'étudie ici, en Commerce International, c'est ma dernière année. Et toi ? »

Il n'avait jamais revu Tomoya depuis, pas une fois, même pas croisé furtivement. Jinki était heureux de voir qu'il avait l'air d'aller bien. Il savait que Tomoya était parti de chez lui à sa majorité, la haute société était un milieu où on savait facilement les choses, du moins, quand elles étaient mal dissimulées. Son père s'était assez bien débrouillé pour que personne ne sache que son fils, unique héritier, avait eu un homme comme amant pendant quelques mois. Les plus beaux de sa vie.

« Qu'est-ce que tu deviens ? Je savais pas que tu était à Royal. »

Jinki se demandait ce qu'il étudiait. Un truc artistique, la photographie, il était sûr que c'était la photographie. Tomoya adorait ça. Ses parents n'étaient pas sur son dos, il était donc libre de faire ce qu'il voulait. Sans doute ne devrait-il pas engager la conversation avec lui, ça lui faisait bizarre de lui parler ainsi, de le regarder, il avait envie de fuir, mais en même temps, il ne voulait pas bouger.
©clever love.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 31 Mai - 22:39

Probably my best and worst memories
Kasunagi Jinki & Oguri Tomoya


Un sourire se dessine sur ses lèvres ... automatiquement je souris aussi ! Car j'aime son sourire je ne peux rien y faire je suppose. Car c'est ce sourire , le siens que je préfère ! J'ai eu quelque rare conquête durant les années qui viennent de s'écouler ... mais jamais un sourire n'a pu me marquer comme le siens !
Ça fait longtemps ? Oui effectivement , mais malgré les années durant lesquelles j'ai tentée de penser à lui le moins possible .. j'ai l'impression que c'était hier le jour magique ou tout naturellement nous avons commencé à sortir ensemble.
Mais le temps a passé et lui et moi c'est de l'histoire ancienne ! Je ne dois pas me focaliser sur l'échec de notre passé ! C'est donc naturellement que nous commençons à discuter , enfin je suis tout de même un peu nerveux.
Il étudie le commerce internationale, cela ne m'étonne même pas , cela lui va bien. L'international est quelque chose de vaste , le commerce encore plus ! Cela donne un certain pouvoir sur le monde.
« Je suis en première année de photo »
je dis ça avec un certain enjouement , presque avec fiertés ! Car la photo, c'est ma passion , et il le sais ! J'avais des tas de photo de lui ... des centaines je dirais même ! Il a été à un moment de notre vie , mon sujet favori ! Évidemment , dans ma conquête de l'oubli , j'ai tout supprimé ... à contre cœur, mais il fallait que je le fasse pour pouvoir tourner la page.
Il doit avoir vécu tellement de choses depuis la dernière fois que je l'ai vu, il a peut-être changé ? En tout cas physiquement , il est toujours aussi attirant. Ses cheveux noirs et son sourire ... comment les oublier ? Je commence à ressentir une sorte de sentiment d'amertume, je ne saurais l'expliquer concrètement. Le fait de discuter comme ça avec lui alors que mon esprit me dit de fuir ,mais que tout mon être profite avidement de cette échange ! C'est très contradictoire !  
 Ce que je deviens ?
« J'étudie ici depuis peu , au fait je viens de m'inscrire, je ne savais pas que tu étais ici non plus »
Sinon je ne serais probablement pas venu ... car même si le revoir me procure quelques sentiments agréables tout de même ... je ne voulais pas le revoir ! Je ne suis pas le genre de personne qui aime se torturer l'esprit !
« Et aussi je suis serveur dans un restaurant et toi ? »
je lui souris de plus belle , je ne veux laisser transparaître aucun malaise ! S'il veut que nous redevenions amis , je ne pense pas que je puisse refuser ... même si je devine que la meilleure idée serait de rester chacun dans son coin
« Tu as une petite amie ? »
Et voilà ! Ça c'est du moi tout craché ! Je balance comme ça ce qui me vient a l'esprit sans même prendre la peine de réfléchir.
Mais j'ai hâte d'entendre sa réponse, juste par curiosité. Je sais que quelle que soit sa réponse, cela m'ira ! Du moins je crois ... Si ! cela m'ira , nous n'avons concrètement plus rien à voir ensemble. Je suis passé à autre chose... et lui aussi  
AVENGEDINCHAINS

Pseudo : every Mes messages : 299 Yen (¥) : 51 Avatar : kim jisoo (blackpink) Schizophrène? :
Satoshibb Age : 20 ans Date de naissance : 16/06/1996 Astrologie : gémeaux oklm Métier : tueuse à gage depuis ses 18 ans, résultat de mauvaises influences et surtout, uniqiue talent Résidant à : Shibuya, avec sa Quinn d'amour ♥ Planning :

Me rapprocher de Yuto pour le protéger et tuer son père pour me venger.
Aller voir Quinn pour décompresser un peu.
Me payer un bon restaurant et manger tout ce qu'il y a au menu
Rendre visite à Asteria et voler discrètement un de ses bébés ♥
Cacher mes vraies activités quoi qu'il arrive
Chanter avec Noah
Rendre visite à mon ex en prison



Navigation :



#ACTLIKENOTHINGSWRONG

PrésentationRelationsMultimedia



#FREEFOOD

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mer 1 Juin - 0:00
probably my best and worst memories tomoya & jinki
☆  ☆ ♥ ♪ + Première année de photo. Malgré lui, Jinki sourit un peu plus. Il le savait. Il en était sûr. Tomoya avait toujours aimé la photographie, il aimait ce milieu depuis des années. Quand ils étaient ensemble, il passait son temps à le prendre en photo, et peut-être qu'il aimait un peu trop ça. Narcissique comme il était, il s'amusait à râler parfois, à dire à Tomoya d'arrêter mais au final, ça lui plaisait de se faire bombarder comme ça, il y prenait presque goût. Il s'amusait à lui dire qu'il fera une carrière de mannequin, qu'il deviendra son photographe attitré et ce fantasme l'attirait un peu trop à l'époque.

Pour prouver son attention, il hocha doucement la tête. C'était juste trop bizarre. C'était un passé qu'il voulait oublier, dont il ne voulait plus parler. Il n'avait plus eu d'homme dans sa vie depuis lui, c'était bien le seul d'ailleurs. Il avait totalement occulté cette partie de sa vie, comme s'il n'avait jamais eu la moindre attirance pour les hommes. Il se dégoûtait lui-même, quand ses amis faisaient des blagues déplacés sur les gays et qu'il riait avec eux comme un con. Il avait sans doute le taux d'hypocrisie de son père, c'était absolument désolant.

« Ah, ben si, comme tu vois. ~ J'ai fait un an à l'étranger, aux Etats-Unis, il y a deux ans, sinon j'ai toujours été à Royal. C'est la meilleure université après tout. La plus cher. » Il se demandait comment faisait Tomoya pour payer. Ça faisait prétentieux s'il demandait, probablement. Il demandera plus tard. S'il y pensait. Même s'il doutait que la conversation s'éternisera. « C'est bien, que tu aies pris photographie. C'est ce que tu voulais toujours faire. »

S'il avait pu choisir, Jinki n'aurait pas vraiment su vers quoi il aurait penché. Probablement le commerce oui, quand même. Il était vraiment bon pour ces conneries. En tout cas, là n'était pas la question. Son regard se leva vers lui et il le fixa quelques secondes. Jinki avait l'impression d'être juste devant une partie de sa vie qu'il voulait oublier. Il avait effacé son numéro, les messages qu'ils s'échangeaient, les photos de lui sur son téléphone, sur son ordinateur, et il n'en avait plus jamais reparlé, à personne. Comme si ça n'avait jamais existé.

« Je travaille dans l'entreprise familiale parfois, pour me former comme je vais la rejoindre définitivement dans un an. » Il avait prié toute sa vie pour que ça n'arrive pas, mais il n'avait jamais eu le choix non plus. Il ne voulait pas devenir comme son père, et il savait très bien que c'était ce qui l'attendait. « Ça doit être compliqué, de suivre tes cours et travailler. »

De sa vie, il n'avait jamais eu besoin de vraiment travailler, il fallait dire les choses comme c'était, il ne savait pas ce que ça faisait. Cependant, tout cela fut mis de côté, surpris par sa question. Une petite amie ? Il sourit, nerveusement, sans vraiment savoir pourquoi. Il ne savait pas ?

« Je suis fiancé. Depuis bientôt cinq ans. Elle s'appelle Wakiya Rena. » Et elle était vraiment belle, mais il ne la supportait pas. Ce n'était pas contre elle, être fiancé de force, ça ne lui avait jamais plu. « Elle est vraiment mignonne, elle est étudiante aussi, en langues. » Il ne faisait pas sa victime du mariage arrangé ? Non, pas devant Tomoya, bizarrement. Il souriait, comme s'il avait parfaitement choisi la situation, comme s'il l'avait souhaité. « Et toi, tu as... Quelqu'un ? »

Il ne voulait pas dire petit-ami, comme s'il craignait qu'on les entende, comme si on pouvait deviner que ce n'était pas deux amis qui se retrouvaient. C'était bien loin de ça.
©clever love.

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 6 Juin - 20:07

Probably my best and worst memories
Kasunagi Jinki & Oguri Tomoya


Malgré tout , je ne peux pas m'en empêcher , je lui porte un intérêt immense ! Peut être est-ce la raison pour laquelle oublier ne fut pas mince à faire ? Ce qu'il me dit m'intéresse et je suis ravi de savoir qu'il a pu vivre de belle chose après notre rupture forcée. Les États-Unis , j'aimerais tellement y aller. je me souviens de cette brève discussion où nous avons simplement parlé du fait qu'y aller ensemble serais formidable.
Échanger ces quelques mots avec lui fait jaillir tant de souvenirs, preuve indéniable qu'on n'oublie jamais vraiment ... on arrêt juste d'y penser dans la mesure ou cela est possible.
La photo, effectivement , c'est ce que j'ai toujours voulu faire ! Je n'ai jamais abandonné ! Et c'est bien la seule chose que je n'ai pas lâché d'ailleurs . Son regard se pose sur moi , un regard différent d'autres fois , un regard qui n'exprime plus de sentiment aussi fort qu'à l'époque ... je suppose que mon regard reflète la même chose.
Je ne sais pas si je l'aime encore ... au fond je suppose que oui , le premier amour en général ce n'est pas quelque chose que l'on peut oublier si facilement ... j'en suis la preuve vivante. Mais je n'ai plus cette passion , cette envie d'être avec lui, ce manque de lui ! Tout ça a disparu avec les années et c'est bien mieux comme ça.
Reprendre l'affaire familiale ? Soudainement je me sens un peu triste pour lui ... il va devoirs suivre le chemin que son père lui a tracé et je sais à quel point il n'en avait pas envie ! Mais son avis a peut-être changé après tout ? Je ne le connais plus comme avant !
« Tu vas devenir un grand patron »
je lui souris. Gérer étude et travail n'est pas difficile lorsque l'envie et la motivation suivent ! Et je suis motivé ! Plus que jamais ! Je n'ai pas trimé pendant 3 ans pour arriver ici et ne pas aller droit au but  
«  je gère bien , tu me connais »
Non justement , il ne me connaît pas , mais il me connaissais !en six ans , les gens changent. Même si je ne pense pas avoir changé tant que ça , je ne suis tout de même plus le même et lui non plus je pense.
Il a donc une fiancée ? Depuis presque cinq ans ? Il n'a pas perdu de temps ! Je souris, cela ne me fait pas vraiment mal , après tout c'est sa vie. Mais cela me gène de voir à quel point nous avons géré notre rupture différemment tous les 2. Moi j'ai pleuré durant des semaines , de colère , de tristesse ... de manque ! Pour ensuite partir dans un dénis intense où je préférais me dire que rien de tout ça n'avait existé juste pour me sentir mieux. Maintenant je vais bien , clairement ... mais pendant que lui se fiançait , moi, mes blessures se refermaient à peine ... et mes parents ne m'adressaient plus la parole. Je suis content pour lui ! Évidemment surtout si elle est mignonne, mais je n'ai pas eu la même chance que lui.
« Non , je n'ai trouvé personne depuis »
Depuis ... depuis quoi ? ... depuis lui évidemment
«J'ai eu quelque relation ... mais aucune n'ont tenu la route »
Et pourquoi? Parce que moi et l'amour , a l'heure qu'il est , ça fait 2 , je ne sais pas si j'y crois encore vraiment. Et puis , avec le mal que j'ai à encore admettre cette partie de moi qui aime les hommes ... mes relations , aussi peu nombreuse soit elle , sont toujours très compliquées.
Je parle de ça avec le sourire , mais au fond je suis un peu mal à l'aise de parler de ça avec lui.
Je souffle un coup , dans le but de me détendre un peu c'est bon Tomo , personne ne va te juger , et surtout pas lui... relax
« Tu as cours la tout de suite ? »
je ne sais pas si passer du temps avec lui pourrait être une bonne idée , mais je ne parviendrais jamais à le repousser ... donc bon , autant que nous soyons amis ... et si c'est lui qui me repousse , je ne dirais rien et accepterais simplement.
AVENGEDINCHAINS

Pseudo : every Mes messages : 299 Yen (¥) : 51 Avatar : kim jisoo (blackpink) Schizophrène? :
Satoshibb Age : 20 ans Date de naissance : 16/06/1996 Astrologie : gémeaux oklm Métier : tueuse à gage depuis ses 18 ans, résultat de mauvaises influences et surtout, uniqiue talent Résidant à : Shibuya, avec sa Quinn d'amour ♥ Planning :

Me rapprocher de Yuto pour le protéger et tuer son père pour me venger.
Aller voir Quinn pour décompresser un peu.
Me payer un bon restaurant et manger tout ce qu'il y a au menu
Rendre visite à Asteria et voler discrètement un de ses bébés ♥
Cacher mes vraies activités quoi qu'il arrive
Chanter avec Noah
Rendre visite à mon ex en prison



Navigation :



#ACTLIKENOTHINGSWRONG

PrésentationRelationsMultimedia



#FREEFOOD

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 9 Juin - 20:40
probably my best and worst memories tomoya & jinki
☆  ☆ ♥ ♪ + Revoir Tomoya sans s'y être préparé le laissait un peu au dépourvu, heureusement qu'il s'était largement entrainé à enfouir ses émotions depuis ces dernières années, grâce, mais surtout à cause de son père. Ne jamais rien laissé voir, toujours garder ce beau sourire sur les lèvres, en absolument toutes circonstances. Son coeur battait vite, un peu trop vite, il essayait de ne pas trop s'attarder sur son sourire, mais de ne jamais faire disparaître celui qu'il portait lui-même. Il allait y arriver.

Un rictus amer déforma néanmoins son visage. Un grand patron, oui. Il y était préparé, ça faisait depuis sa naissance qu'on le formait, forcément. Il détestait tellement cette idée, il voudrait que son père meurt dans l'année, pour ne pas avoir à le faire, tout revendre ou il ne savait pas trop. Et encore, son père trouvera un moyen de le forcer à reprendre.

« T'as toujours géré. » Son air se fit légèrement plus doux le temps d'un instant. Tomoya s'en sortait toujours, et mieux que lui, en général. Il avait toujours été relativement admiratif de ça chez le plus âgé. Pour preuve, il s'en sortait sans sa famille alors que Jinki était encore totalement dépendant des Kasunagi.

Il n'avait eu personne depuis. Cette pensée lui faisait sans doute un peu trop plaisir, cette sensation d'être un peu unique, il avait toujours ce besoin maladif et possessif en lui, mais il fit de son mieux pour ne faire absolument aucune remarque. Il souriait juste, bêtement. « Oh, vraiment ? » Oui, arrête de sourire maintenant.

S'il avait cour ? Pourquoi est-ce qu'il devait réfléchir ? Il avait envie d'en savoir plus, de savoir ce que Tomoya devenait, mais en même temps, passer du temps avec lui, ça lui paraissait terriblement dangereux. Horriblement dangereux. Il avait mis tant de temps à se remettre, à tourner la page, et il n'était même pas certain d'y avoir tout à fait réussir.

« Non... » Il comptait rentrer chez lui, ne rien faire, comme d'habitude. « On pourrait aller boire un verre si t'as rien à faire ? Comme ça, tu pourras... Enfin me raconter ce que tu deviens, tout ça. Tu vois. »

Ridicule. Il sourit pour essayer de faire passer sa gêne. Il pensait que c'était mieux de ne pas le revoir, de rompre le contact et c'était lui qui l'invitait ? C'était le serpent qui se mordait la queue.
©clever love.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 14 Juin - 9:23

Probably my best and worst memories
Kasunagi Jinki & Oguri Tomoya


Ce rictus amer , je le reconnais , je ne l'aime pas. J'ai dit quelque chose que je n'aurais pas du et je le savais avant même de le dire... mais en ce moment je suis un peu trop déstabiliser. Je ne réfléchis pas vraiment avant de parler ou alors pas assez.
Mais son regard d'adoucis , je préfère ça . Je porte vraiment beaucoup trop d'intérêt à son état. Je ne devrais pas. J'ai toujours géré ? Pas vraiment, entre lui et moi j n'ai visiblement pas géré. Je ne me sens pas vraiment coupable de la façon dont tout cela a terminé, mais je suppose que si je n'avais pas été autant collé à lui , cela ce serait passé différemment. Mais j'ai arrêté de regretter depuis longtemps.
Vraiment ? Oui ... vraiment ! Comment ne pas remarquer , de part son sourire, qu'il semble satisfait et surtout ... qui ne le serait pas ? Je n'ai pas connu d'amour plus fort que celui que je lui portais. Je ne sais même pas si j'ai cherché à aimer quelqu'un d'autre , m'étant résout à l'idée que cette histoire que je tentais avec autant de peine à oublier étais sûrement la première et la dernière. Parce que je n'aime pas avoir mal , je déteste ça ! Et je ne suis pas du tout tenté par un remake du plus grand et seul désastre amoureux de ma vie... donc oui vraiment.
Je souris tout de même, car je ne suis pas du tout dérangé le moins du monde par sa réaction
Aller boire un verre ? Raconter ma vie ? Mauvaise idée ... je le sais , il le sait certainement aussi je suppose. Mais c'est plus fort que moi , je ne peux pas refuser ... je ne veux pas refuser
« Oui bien sûr, je n'ai plus rien à faire , j'ai enfin fini mon inscription et je ne commence les cours que demain »  
je raconte déjà ma vie ... je ne sais pas si je suis vraiment à l'aise , mais je ne ressens aucun mal être ou quoi que ce soit de négatif. Juste une petite appréhension, j'ai l'impression que je continue dans le dénis jusqu'au bout, à faire semblant qu'il ne c'est rien passé alors que celui que j'essayais de passer aux oubliettes est juste en face de moi ... c'est étrange.
Peut être que parler un peu plus avec lui rendrait cet échange plus naturel ? Ou au contraire me ferait repenser à beaucoup trop de choses ? Mais je ne vais pas tarder à le savoirs !
« Tu veux aller quelque part en particulier ? »
Oui car , boire un verre ça peut être n'importe où , et je n'ai aucune idée de l'endroit où on pourrais aller  car un bar, c'est peut-être trop intime ? Un café, peut-être trop fréquenté ? La cafétéria de l'université, peut être trop enfantin ? Je souris à moi-même ... je me prends la tête comme une lycéenne qui embarque pour son premier rendez-vous ! Aller Tomo ! T'es un homme ! Propose un truc ! T'es pas un touriste !
« sinon je connais un bon bar pas loin »
j'aime les bars ... et nous sommes 2 anciens pote qui se retrouve pour discuter. On dirait presque que j'essaie de me convaincre moi-même. Et je minimalise la chose afin de me sentir mieux. On ne change pas les bonnes habitudes.  
AVENGEDINCHAINS

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 1:18
 

Probably my best and worst memories

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 6 Worst Fast-Food Burgers (and What You Should Eat Instead!)
» The Best Memories With Memories
» Your worst battle is between what you know and what you feel ▬ Nolà&Lulla
» L'esprit du vieux manoir [ Pour l'équipe Caruso, Rivière et Memories.]
» Souviens-toi. People change, memories don't.
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-