AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 long time no see

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 6 Juin - 18:19



Let’s break mess together

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Kiyu & Anya ♥


Les joies de retrouver mon ancienne vie tout en oubliant l'épisode sentimental qu'il avait pu y avoir pendant un petit laps de temps superflu que je m’efforçais d'oublier du mieux que je pouvais. Mais bon avec les personnes qui ne se prêtaient pas au jeu de vouloir sortir de ma vie, c'était assez compliqué d'oublier ça qu'on a essayé de ressentir des choses humaines tel que la joie, l'attachement et l'affection. Mais bon c'était désormais plus dans mes projets, mes projets se résumaient assez simplement maintenant, enfin de ce que je croyais. C'était un inutile feu d'émotions, plus besoin de brûler plus pour ça, maintenant je vais ici et là, ça n'a plus de fin. Pourtant j'ai cette impression que j'en suis toujours au même point finalement. Je ne sentais pas besoin avoir de réconfort, ce soir je n'avais qu'une envie c'était sortir sans me prendre la tête avec quelqu'un. Ce quelqu'un c'était Kiyumi, je crois que c'était la seule à savoir mes péripéties en Corée, les révélations sur mon père et tout ce qui allait avec. Elle a pas voulu me forcer à être quelqu'un que je n'étais pas, on avait une relation étrange à vrai dire, je me sentais proche d'elle sans ressentir d'attachement qui me forçait à rester avec elle, je ne sentais aucune obligation avec elle, c'est peut-être pour ça que je ne culpabilisais pas avec elle, je crois que c'est la seule que j'ai jamais réellement su abandonner, on la qualifiait souvent comme étant ma meilleure amie, moi je ne savais pas trop comment la qualifier mais je savais qu'elle avait une certaine importance malgré mon extinction de sentiments plus si récente que ça.

J'avais donc pris la décision de donner rendez vous à Kiyumi dans un bar de Minato pour qu'on puisse s'amuser ensemble, finalement pour ça c'était mieux d'être avec elle que seule dans cette situation. Je n'avais pas encore eu l'occasion de la voir en face à face, on avait juste parlé par téléphone ou par SMS, rien de réel à proprement parlé. J'avais décidé de prendre de l'avance en allant en première sur le lieu de rendez vous dans ce fameux bar qu'on connaissait plutôt bien toutes les deux, je connaissais Kiyumi grâce à ce bar et ses prouesses avec l'alcool. Pendant que j'attendais la belle, j'avais commandé déjà un cocktail de couleur bleu et c'était assez satisfaisant à mes attentes, si j'en avais encore des réelles, intérieurement ça me faisait rire que des gens pouvaient attendre quelque chose de moi, la vie n'était qu'un jeu et il fallait se servir de pions, quitte à en perdre un, mais si on perd la pièce maîtresse on est dans une mauvaise partie. Je regardais l'heure sur mon téléphone tandis que j'entendais des bruits de pas féminins qui se rapprochaient de ma personne petit à petit avec une certaine assurance, et sans me retourner ou qu'elle se présente j'avais compris que c'était Kiyumi.

- Salut Kiyumi. Disais-je simplement avant qu'elle ne puisse dire un mot en lâchant un certain sourire amusé avant de poser mon regard sur cette dernière.

Je venais de reprendre une gorgée de mon cocktail tandis que cette dernière venait s'accouder à mes côtés sur le comptoir du bar, je laissais le loisir à Kiyumi de me poser des questions, j'étais pas très douée avec les questions de routine et elle le savait, c'était vraiment pas mon truc.

- Tu veux commander quoi ? Demandais-je en faisant signe au serveur de revenir vers nous avec ma main.


Pseudo : juuuuuh de pomme ! Mes messages : 408 Yen (¥) : 624 Avatar : jung jessica - made by cproject ♥ Schizophrène? :

bae yun hua & son hye ni

Age : 24 ans Date de naissance : 17/09/1992 Astrologie : vierge Métier : écrivaine de comics & animatrice en garderie Résidant à : minato Planning :
♔♔♔♔♔



trouver de nouvelles idées pour des aventures de comics • chercher des animations pour la saison estivale pour les enfants afin de les amuser • convaincre ma mère qu'elle n'a pas de raison de s'en faire pour moi ou pour mes sœurs • faire les soldes encore & encore • continuer de rechercher Nikolai encore & encore • ne pas désespérer quant à la possibilité de revoir mon demi-frère un jour • ne pas serrer les dents quand les mamans des enfants de la garderie me demande quand je compte en avoir un • limiter mes envies de me payer la tête des hommes naïfs même si c'est tentant • contenir ma frime pour l'alcool & le pole-dance, même si je déchire tout • trouver un moyen de me débarrasser de mon addiction pour Nikolai, mon ex • aller plus souvent en soirée pour l'oublier & non pas pour le trouver • penser à me confier à quelqu'un à ce sujet, de préférence autre que mes sœurs • investir dans du chocolat chaud & pleins de pâtisseries •




Navigation :
ficheliensrps


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 7 Juin - 15:29
let set this place on fire ♔ Anya & Kiyu
Tenue ♔ Allongée sur le divan, les bras en l’air, soutenant inlassablement un grand carnet – désespérément vierge –et un crayon, Kiyumi fixait la page blanche qui se présentait à elle, en soupirant d’un air las. Elle s’ennuyait, cela allait de soi, or, d’ordinaire, elle se prenait à dessiner la suite des comics qu’elle avait déjà réalisés, mais rien ne semblait décidé à surgir de l’imagination de son cerveau. Et ce n’était pas faute d’essayer toutes les positions propices à l’inspiration sur le canapé, cependant, il fallait croire que ce jour-là n’était tout simplement pas le bon pour cela. Ce qui ne l’arrangeait guère, elle avait bien envie de sortir oui, mais elle ne pouvait pas non plus faire une virée shopping chaque jour de la semaine, ni même toutes les semaines sauf coup de cœur sollicitant un impair à sa ligne de bonne conduite. D’autre part, elle n’appréciait pas tellement l’idée de sortir seule de toute manière, elle faisait davantage partie des gens qui aimaient voir leurs amis sans idée particulière en tête pour passer le temps que ceux qui avaient un projet bien défini mais à réaliser seuls. Aussi songeait-elle qu’il serait peut-être judicieux d’investir officiellement dans un animal de compagnie pour compenser sa solitude qui lui pesait un peu par moments, pas seulement en guise de distraction mais aussi parce que maintenant que ses sœurs étaient en âge de s’occuper d’elles-mêmes sans son œil avisé – même si elle demeurait convaincue que son aide leur resterait à jamais indispensable – elle n’avait plus personne pour épancher son envie de prendre soin de quelqu’un en permanence. Et ça, c’était un vide qui pouvait être particulièrement agaçant.

Cela expliqua sans doute pourquoi elle se jeta sur son téléphone comme une folle à l’entente de la sonnerie qui lui signalait un nouveau SMS. Et le sourire pour le moins satisfait qui s’afficha sur son charmant minois. Ses attentes venaient d’être comblées, son appel désespéré avait été entendu : ce soir, elle sortait et pas avec n’importe qui, qui plus est. Sa complice de toujours, celle avec laquelle elle était certaine de passer un moment incroyable, sa très chère Anastasia, qu’elle n’avait pas revue depuis des lustres de surcroît. Ce qui n’avait pas empêché cette dernière de lui conter ses mésaventures récentes, entre son escapade aux Etats-Unis et en Corée du Sud, il semblait que sa meilleure amie avait récemment eu un goût pour les voyages dont l’aboutissement semblait toujours plus sinistre. Kiyumi n’en avait pas voulu un instant à la brunette de partir sans prévenir, de ne lui donner de nouvelles que par le biais de messages ou de brefs appels, c’était dans sa nature, Anya n’avait jamais été très douée pour s’attacher aux gens ou le leur montrer quand c’était le cas, et elle n’espérait en rien y remédier. Elle ne lui courait pas après, elle ne souhaitait pas la brusquer et voir qu’elle finissait par venir à elle tout naturellement lui fit penser qu’elle avait bien fait. Il ne servait à rien de brusquer un oiseau blessé, quand bien même on voulait lui montrer l’affection qu’on lui portait.

L’endroit choisi par son acolyte correspondait bien pour des retrouvailles, le bar où elles s’étaient rencontrées et où elles avaient l’habitude de se retrouver souvent avant les épisodes d’expatriation d’Anastasia. Elle ignorait à quoi s’attendre de cette dernière, à quoi elle ressemblerait maintenant que plusieurs mois étaient passés sans qu’elles n’aient pu avoir l’occasion de voir en chair et en os. Toutefois, elle ne doutait pas un instant qu’il lui serait aisé de la retrouver au milieu de la foule, elle avait quelque chose qui pétillait en elle, qui faisait qu’on ne pouvait pas la manquer, quand bien même on serait distrait. Sa silhouette se faufila avec grâce au milieu des gens et elle aperçut bien vite cette jeune femme qu’elle reconnaîtrait entre mille, assise au bar, elle s’élança vers elle et s’accouda avec nonchalance à ses côtés sur le meuble, non sans lui lancer un sourire espiègle dont elle avait le secret.

« Salut Anya, lança-t-elle gaiement, en réponse à l’interpellation de son amie, en dévisageant cette dernière, tu n’aurais pas trop abusé du khôl noir dis-moi ? »

Oh oui, elle aimait la taquiner quand elle avait l’occasion et elle l’avait remarqué, cet air légèrement plus sombre que d’ordinaire, qui accentuait son allure habituelle avec cette chevelure noir corbeau qui lui allait prodigieusement bien et qu’elle jalousait un peu parfois. Elle se mit aussitôt à scruter la carte des boissons avec attention, tandis qu’Anastasia prenait soin d’attirer l’attention du serveur pour qu’il puisse exaucer son souhait. Ce qui fut terriblement facile, cela allait de soi. Elle releva soudainement la tête vers ce dernier, ses lèvres toujours étirées à la manière d’une publicité pour dentifrice.

« Je prendrais volontiers un Cosmopolitan à la pêche s’il vous plaît, annonça-t-elle avec un clin d’œil charmeur. »

Non pas que Kiyumi songeait à s’intéresser à autre chose qu’Anastasia ce soir-là, bien au contraire, néanmoins, elle ne perdait jamais l’occasion de faire son petit effet quand elle sortait, faute d’avoir une vie sentimentale bien remplie ces derniers temps. Elle reporta alors son attention sur la brunette : c’était vrai, il y avait bien quelque chose de changé en elle, l’impact des révélations récentes sur le père de cette dernière y était pour beaucoup à coup sûr.

« Alors, tu t’es finalement décidée à sortir de ta tanière ?, reprit-elle sur le ton de la plaisanterie, tant mieux, tu n’imagines pas comme c’est pénible quand on est seule à faire forte impression. »

L’humour faisait décidément partie de ses multiples ressources mais Kiyumi était sincère, sortir sans sa camarade était réellement ennuyeux et elle était plus que ravie que celle-ci se soit décidé à reprendre du service.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 9 Juin - 6:58



Let’s break mess together

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Kiyu & Anya ♥


L'ennui n'était plus le bienvenue dans notre nouvelle génération, et oui la nouvelle génération dont je faisais partie ne savait plus s'ennuyer, après il était dur de s'ennuyer vu tous les moyens qu'on avait à notre disposition, mais la plupart trouve que c'est pas assez car ils auraient déjà tout vu jusqu'au jour où ils comprennent que ce n'est pas le cas, c'est sûrement le plus amusant à voir, ce jour-là. Je faisais partie de ces gens qui n'étaient pas contre l'ennui à proprement parlé, j'étais même l'une des premières à m'en ficher de m'ennuyer, néanmoins j'aimais aussi m'amuser malgré mon caractère assez énigmatique. J'aimais le jeu, j'aimais ces ambiances complètement dénoués de la réalité et qui ne durait qu'une soirée la plupart du temps, le lendemain presque tout était oublié, soit avec l'alcool soit parce que c'était juste pour la soirée. Et c'était ce que je recherchais la plupart du temps ; pas d'attachement, juste de l'amusement. Mais bon, disons qu'il y a une exception à la règle, même si je lui montre pas je pense que Kiyumi sait que si elle a un souci elle peut me contacter et réciproquement, même si je montre pas que je tiens à elle, je peux pas dire que c'est le cas, mais bon notre relation est spéciale, c'est une sorte de meilleure amitié qui nous est propre et c'est tant mieux. C'est ce que je recherche, pas d'attache, juste de la compréhension à mon caractère je pense, je veux pas tenir aux gens ni remontrer une quelconque forme de sentiments trop disproportionnés à l'avenir, c'était ma nouvelle résolution. Ayant prévenu Kiyumi de me rejoindre dans l'endroit choisi par mes soins pour fêter nos "retrouvailles" à proprement parlé, ça faisait un petit moment que je ne l'avais pas vu. Je me disais qu'elle me manquait pas vraiment, ressentir du manque prouve un attachement, c'était juste histoire de prendre de ses nouvelles et de revoir sa tête et surtout, de s'amuser ensemble. A peine le temps de me plonger profondément dans mes pensées que je distingue la silhouette de Kiyumi hors de ma vision, c'était étrange mais je savais que c'était elle sans poser le regard sur cette dernière, elle avait une présence bien à elle qui la caractérisait parfaitement. Une fois qu'elle répondit, je tournais mon regard à sa réplique, du khôl noir ? Peut-être elle faisait référence à mon côté sombre, je ne comprenais pas trop le sarcasme ou les taquineries, des fois je pouvais ressembler à Sheldon Cooper sur ce niveau, j'étais un peu trop terre à terre peut-être mais je vois pas directement où elle veut en venir.

- Du khôl noir ? Non, pas à ma connaissance, c'est peut-être l'éclairage d'ici qui te donne cette impression. Rétorquais-je limite sérieusement, même si je savais qu'au final c'était peut-être qu'une plaisanterie.

J'appelais un serveur histoire de lui faire commander ce qu'elle désirait à ce dernier, une personne normale aurait rouler des yeux en voyant le petit jeu de Kiyumi mais pas moi, c'était devenu presque habituel avec elle. Et de toute façon, j'étais aussi réceptive qu'une boîte en conserve sur ce genre de détail, elle faisait ce qu'elle veut après tout, je savais qu'elle aimait plaire de toute façon. Et puis le serveur ne semblait pas réellement dérangé par la démarche de Kiyumi, au contraire.  Je regardais la situation de manière neutre, cette fameuse neutralité que j'ai toujours et que je vais prendre avec moi dans ma tombe sûrement. Elle reporta alors son attention de nouveau vers moi, comme si elle me sondait, essayant de me jauger, je la toisais alors d'un air indescriptible et calme, il était dur de me sonder même pour elle mais je pense qu'elle a remarqué que les révélations durant mon séjour en Corée m'ont pas aidée à être plus sentimentale, au contraire. A sa question, j'haussais vaguement les épaules. Elle essayait de faire de l'humour, mais j'avouais que j'étais pas une maîtresse dans cette matière, je laissais ce plaisir à Kiyumi pour ça.

- On dirait, oui. C'est bien de sortir pour s'amuser. Et je m'imaginais pas le faire seule, même si pourtant je suis d'habitude à rester seule. Mais tu sais, on dit "plus on est de fous plus on rit". Mais bon, je pense que tu sais qu'une personne ça me suffit largement pour une bonne soirée, et cette personne c'est toi. Disais-je d'un ton calme et naturel avant de boire une gorgée de mon cocktail. Alors prête pour t'amuser ce soir ? Lui demandais-je de manière rhétorique, je savais qu'elle était prête sinon elle ne serait sûrement pas venue à ma rencontre dans ce bar.

Je regardais les environs d'un air observateur, jouant avec le petit parasol de mon cocktail entre mes doigts, laissant le serveur faire son travail avec mon acolyte de la soirée qui n'était autre que Kiyumi, il venait lui apporter sa boisson et je reportais de nouveau mon attention sur cette dernière après avoir observé l'ambiance du bar.

- Tu préfères commencer par quoi pour débuter la soirée ? A toi l'honneur de choisir par quelle activité on commence, il y en a beaucoup ici et il y a beaucoup de choix aux alentours.


Pseudo : juuuuuh de pomme ! Mes messages : 408 Yen (¥) : 624 Avatar : jung jessica - made by cproject ♥ Schizophrène? :

bae yun hua & son hye ni

Age : 24 ans Date de naissance : 17/09/1992 Astrologie : vierge Métier : écrivaine de comics & animatrice en garderie Résidant à : minato Planning :
♔♔♔♔♔



trouver de nouvelles idées pour des aventures de comics • chercher des animations pour la saison estivale pour les enfants afin de les amuser • convaincre ma mère qu'elle n'a pas de raison de s'en faire pour moi ou pour mes sœurs • faire les soldes encore & encore • continuer de rechercher Nikolai encore & encore • ne pas désespérer quant à la possibilité de revoir mon demi-frère un jour • ne pas serrer les dents quand les mamans des enfants de la garderie me demande quand je compte en avoir un • limiter mes envies de me payer la tête des hommes naïfs même si c'est tentant • contenir ma frime pour l'alcool & le pole-dance, même si je déchire tout • trouver un moyen de me débarrasser de mon addiction pour Nikolai, mon ex • aller plus souvent en soirée pour l'oublier & non pas pour le trouver • penser à me confier à quelqu'un à ce sujet, de préférence autre que mes sœurs • investir dans du chocolat chaud & pleins de pâtisseries •




Navigation :
ficheliensrps


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 9 Juin - 19:28
let set this place on fire ♔ Anya & Kiyu
La taquiner, Kiyumi adorait cela, ce n’était pas un secret, cela l’amusait en quelque sorte de piquer cette rose qui semblait impassible face à tout, à la pousser dans ses retranchements. Cela lui permettait également de sonder le degré de sensibilité d’Anastasia en ce jour, elle avait appris avec le temps qu’il pouvait aisément varier d’une journée à l’autre, selon son humeur, sans jamais être excessivement élevé. Elle était comme cela son Anya, elle ne montrait pas si aisément ses sentiments, parfois elle se demandait si elle en avait seulement conscience. Or, Kiyumi n’était pas venue – et n’allait jamais la voir en général pour cela – dans le but de jouer les psychologues ou de dresser un quelconque bilan sur les interactions de son amie avec le genre humain, cela ne l’intéressait. En revanche, ce qui l’intéressait justement, c’était de voir comment elle se portait et pouvoir, ne serait-ce que par sa présence, contribuer à conserver sa bonne humeur, sinon l’augmenter. Elles étaient si douées pour s’amuser et faire la fête ensemble, ce serait un gâchis de manquer une telle opportunité. Après tout, c’était ainsi qu’elles s’étaient rencontrées, dans cet endroit même et la jeune femme sentit une légère vague de nostalgie s’emparer d’elle à cet instant. Combien de temps cela faisait-il déjà ? Plusieurs années assurément, mais elle ne tenait pas souvent compte de l’exactitude des dates, ce n’était pas son genre. Elle préférait profiter de la présence actuelle d’Anya plutôt que de perdre son temps à essayer de ressasser leurs souvenirs, ils seraient toujours là, il serait toujours temps d’essayer de les raviver, alors que le temps était compté pour en créer de nouveaux. En vérité, elle n’avait pas vraiment regardé si c’était effectivement l’éclairage qui donnait une mine si sombre à son amie ou si c’était son maquillage qui était si intense, le fait était qu’elle avait eu cette impression soudaine d’obscurité en découvrant son visage. Ou était-ce simplement parce qu’elle ne l’avait pas vue depuis longtemps ? Possible. Cela ne valait pas la peine de disserter dessus en tout cas.

« Sans doute. Je dois être trop habituée à cette mode du nude, déclara-t-elle avec nonchalance, ponctuée d’un haussement d’épaules alors qu’elle observait scrupuleusement la carte sous ses yeux. »

A vrai dire, elle ne comprenait pas très bien cet intérêt pour un maquillage qui devait donner l’impression de ne pas être maquillée. Quitte à se donner la peine, autant que cela se voit, non ? Elle devrait peut-être en discuter avec Suki à l’occasion, elle qui était experte en la matière. Pour l’heure, elle se contenta de passer commande et de profiter de la présence de sa chère Anya, qui avait disparu pendant si longtemps. Inévitablement, quelque chose de différent émanait d’elle mais elle était bien là, sous ses yeux, cela ne faisait aucun doute. Elle en fut davantage convaincue quand cette dernière se décida à lui répondre, ne manquant pas de faire doucement sourire son interlocutrice. S’amuser faisait bien partie de leurs activités préférées et plus encore quand elles le faisaient ensemble. Il fallait dire qu’elles formaient toujours un duo de choc, aussi bien pour mettre l’ambiance dans les bars que pour briser des cœurs imprégnés d’illusions. Ce n’était pas leur faute si elles dégageaient un charme que certains trouvaient si peu commun, ni si les hommes se méprenaient terriblement à leur sujet. Un clin d’œil ne signifiait pas un rendez-vous assuré, mais il fallait croire que des personnes pensaient autrement.

« N’est-ce pas ? Tu m’as gentiment sortie d’un ennui mortel, je te revaudrai ça un jour, tu peux compter là-dessus !, répondit Kiyumi avec un rire franc et cristallin, c’est sûr qu’ensemble on s’amuse toujours plus, ça me fait plaisir que tu aies pensé à moi. Vraiment, Anya. Et je suis plus que partante pour mettre le feu à cette atmosphère gelée ! »

Il était encore tôt dans la soirée, l’euphorie et l’alcool n’avaient pas encore bien envahi les esprits présents, mais qu’à cela ne tienne, la métis n’hésiterait pas à déployer ses talents pour y remédier. Elle avait bien quelques atouts et plusieurs cordes à son arc, cela n’était jamais un problème. Son cocktail enfin posé devant ses iris gourmands, elle gratifia le serveur d’un sourire reconnaissait avant de porter la boisson orangée à ses lèvres, non sans avoir joyeusement trinqué avec son acolyte en premier lieu. Il allait sans dire que le lieu délivrait toujours des mélanges aussi succulents et elle s’en réjouit, la soirée n’en serait que plus agréable. A la question de la brunette, elle reposa son verre, un air espiègle illuminant son visage d’ange.

« Ça fait longtemps que je n’ai pas pu mettre ma ténacité à l’alcool à l’épreuve, énonça-t-elle, ses yeux sondant la foule, à la recherche d’un candidat potentiel, je crois qu’il est temps de vérifier que je me débrouille toujours aussi bien. Un concours de shots ? C’est ma tournée. »

La dernière phrase s’adressait au barman, afin qu’il prépare le terrain. Trois gorgées suffirent à Kiyumi pour finir son cocktail et pour trouver enfin un challenger de ce nom au milieu des personnes sillonnant dans le bar. Un clin d’œil à Anastasia et elle partit à la chasse de ce dernier, le conviant gentiment à son défi préféré, préféré en grande partie parce qu’elle le gagnait systématiquement. Enfin, sauf quand une certaine personne qui tenait tout aussi bien l’alcool y participait, sacré Horobin. Elle revint alors au bar avec son adversaire, ses yeux pétillant à la vue des shots qui n’attendaient plus qu’elle.

« Tu es de la partie ou tu préfères jouer les arbitres et témoigner de ma victoire écrasante ?, lança-t-elle à Anastasia avec un air de défi. »

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 14 Juin - 18:41



Let’s break mess together

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Kiyu & Anya ♥


Ce n'était pas comme si je ne remarquais pas lorsque Kiyumi voulait me taquiner sur un point, enfin je le voyais, j'étais peut-être plus intelligente que la moyenne mais les sentiments comme le sarcasme m'échappait souvent comme beaucoup d'autres sentiments, je me sentais antonyme aux anciens "sentiments" que j'avais pu développé, je trouvais que ça me ressemblait pas vraiment plus que ça. Cela faisait longtemps qu'on avait pas pu se voir, ironiquement il paraissait que j'étais pas souvent au même endroit qu'elle. Ce n'était pas un secret,  j'avais beaucoup bougé et changé de continent sans forcément prévenir ou mettre au courant, je me sentais assez indépendante sur ce sujet. Malgré le fait que ça ne plaisait pas aux gens la plupart du temps, j'étais faite comme ne voulant pas plaire aux gens, c'était pas mon but premier.

- Le nude ? Chacun ses envies après tout, c'est que  du maquillage. C'est fait pour changer un visage. Rétorquais-je avec un haussement d'épaule

J''étais un peu trop logique pour cette mode du nude, soit j'avais du maquillage soit j'en avais pas mais pourquoi faire un maquillage qui donne le genre de pas l'être alors qu'on l'est ? Les humains et les contradictions, un seul tome ne suffirait pas mais même moi je pourrais paraître illogique dans certaines situations, je ne pense pas être parfaite. Je laissais ces histoires de maquillage aux "experts" ça c'était pas vraiment de mon ressort même si je m'intéressais à beaucoup de sujet. Mais passons, ce n'était pas le but de la soirée, ou sinon ce serait un peu décevant, je pense qu'il y a mieux à faire que de parler de produits cosmétiques toute la soirée, j'avouais que sur ce point je n'étais pas très féminine peut-être. Enfin, selon les règles de la société. A sa rétorque, je tourne un oeil sur un elle, je n'appréciais pas tant que ça que les gens se sentent obligés de me renvoyer l'ascenseur ou quoi que ce soit, même si ça se faisait naturellement, je me sentais pas comme une sauveuse, loin de là.

- Tu sais bien que tu as pas besoin de m'être redevable pour que je sache que je t'ai fait plaisir. Mais bon, j'accepte la demande pour une éventuelle future soirée en ta compagnie. Finissais-je par dire tout simplement. On est pas au Ice bar, mais j'avoue que l'ambiance est pas encore là, il faut un peu remuer tout ça. Ajoutais-je en inspectant rapidement la salle du regard.

Je faisais confiance à Kiyumi pour ce point, je savais que lorsque je l'invitais, il y avait toujours moyen de bien s'amuser à briser des coeurs, jouer avec la naïveté de certains garçons qui font de même avec des filles. Finissant mon verre en une traite, ne restant que le fond de la boisson. Elle me venait toujours en première à l'esprit pour faire la fête ou pour mettre l'ambiance, ce n'est pas encore trop tard pour nous on a encore le temps de faire ce que l'on veut. Tout est une question de jeu, elle me parlait alors de sa volonté de vouloir tester de nouveau sa ténacité à l'alcool, cette phrase m'amusait et me faisait légèrement sourire, Kiyumi sans sa ténacité à l'alcool ce n'était plus Kiyumi. Les idiots finissaient toujours par finir mal ou à deux doigt du coma éthylique à vouloir faire les malins et les beaux devant elle en buvant plus qu'elle, forcément c'est peine perdu car ils tombaient facilement. Heureusement, Kiyumi se montrait clémente et ne buvait pas plus que ça contre eux. Elle s'adresse au serveur qui s'exécute en mettant des shots sur le comptoir, je le regardais en examinant s'il faisait ça correctement avant de reporter mon attention sur Kiyumi.

-  J'ai hâte de voir si tu as gardé ta réputation intacte. Rétorquais-je en souriant de manière amusée. Va pour le concours de shots.

Elle termina alors rapidement son cocktail en quelques gorgées, son impatience et son envie de jouer était amusantes à regarder. Elle partait alors en quête pour sa première proie de la soirée, je l'attendais donc en commandant un nouveau cocktail au serveur, elle revint alors avec sa proie, mignon mais bon il devait être assez idiot pour avoir accepté la proposition ou très compétitif. Les shots attendaient les concurrents, Kiyumi me demanda alors si je voulais être de la partie ou jouer les arbitres. Je roulais alors des yeux avant de lui sourire.

- Je te laisse commencer avec lui, je vais jouer les arbitres. Disais-je dans un premier temps. Mais tu sais que tu as l'avantage avec moi en arbitre. Venais-je lui chuchoter à l'oreille avec un certain amusement. Alors on dit c'est quoi la récompense si l'un de vous deux gagne ? Demandais-je aux deux concernés.

Tandis que le "combat" commençait, j'observais les deux enchaînés les shots en comptant les shots pris sur la table, le garçon que Kiyumi avait choisi pour ce duel n'avait pas l'air d'avoir bu auparavant et semblait tout frais et plus il enchaînait les verres, plus son regard devenait presque vitreux et ça se sentait qu'il pouvait abandonner même pour l'amusement, il était encore lucide et il allait pas gagner quand même pour un coma éthylique à la clef. Une petite foule s'était mise autour de nous pour observer le duel, il y avait des acclamations, des "cul sec" de sorti, toutes expressions en tout genre en guise d'encouragements pour les deux participants. Finalement il abandonna bien vite le duel et laissa la victoire à Kiyumi, elle devait être contente en cet instant de gagner avec sa ténacité à l'alcool, après tout elle avait pas vraiment beaucoup bu, je buvais une gorgée de mon cocktail pour ma part en attendant avant d'annoncer.

- Et la victoire revient à Kiyumi. Déclarais-je assez fort pour que la foule derrière soit en folie et qu'elle félicite Kiyumi, maintenant à voir si un autre allait tenter le jeu.


Pseudo : juuuuuh de pomme ! Mes messages : 408 Yen (¥) : 624 Avatar : jung jessica - made by cproject ♥ Schizophrène? :

bae yun hua & son hye ni

Age : 24 ans Date de naissance : 17/09/1992 Astrologie : vierge Métier : écrivaine de comics & animatrice en garderie Résidant à : minato Planning :
♔♔♔♔♔



trouver de nouvelles idées pour des aventures de comics • chercher des animations pour la saison estivale pour les enfants afin de les amuser • convaincre ma mère qu'elle n'a pas de raison de s'en faire pour moi ou pour mes sœurs • faire les soldes encore & encore • continuer de rechercher Nikolai encore & encore • ne pas désespérer quant à la possibilité de revoir mon demi-frère un jour • ne pas serrer les dents quand les mamans des enfants de la garderie me demande quand je compte en avoir un • limiter mes envies de me payer la tête des hommes naïfs même si c'est tentant • contenir ma frime pour l'alcool & le pole-dance, même si je déchire tout • trouver un moyen de me débarrasser de mon addiction pour Nikolai, mon ex • aller plus souvent en soirée pour l'oublier & non pas pour le trouver • penser à me confier à quelqu'un à ce sujet, de préférence autre que mes sœurs • investir dans du chocolat chaud & pleins de pâtisseries •




Navigation :
ficheliensrps


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 27 Juin - 17:23
let set this place on fire ♔ Anya & Kiyu
Sur le chemin qui la conduisait à sa prochaine victime, Kiyumi ne put s’empêcher de songer à quel bon il était bon de retrouver sa compagne de jeu, surtout quand c’était aux dépends des autres. Elles n’étaient pas méchantes non, le but n’était pas de se jouer d’autrui comme bon leur semblait, bien qu’elle ne se cachait jamais de rire de la bêtise de certains garçons qui s’obstinaient à leur tourner autour, c’était de s’amuser tout simplement, et tant pis si certains se brûlaient les ailes au cours de la partie, ce n’était pas son affaire. Pas plus que celle d’Anastasia, les deux jeunes femmes savaient se montrer détachées vis-à-vis des autres et ce, malgré le grand cœur de Kiyumi. Elle ne pouvait pas sauver toutes les âmes perdues de ce monde et si les gens étaient suffisamment grands pour venir faire la fête en boîte, ils l’étaient aussi suffisamment pour se prendre en charge eux-mêmes. Bien entendu, elle ne détournerait pas les yeux si jamais l’un d’eux faisait un coma éthylique mais cela n’allait jamais jusque-là, le semblant de raison qui leur restait les faisait arrêter avant. Et de toute manière, sa voix autoritaire et ses poings étaient prêts si jamais la personne ne savait pas gérer ses propres limites. En tout cas, elle était prête à remettre en jeu son titre de reine des shots – qu’elle s’était elle-même attribuée en compagnie de son amie – et l’air de défi d’Anya ne fit que la conforter et la stimuler dans son envie de donner le meilleur d’elle-même. Pour boire oui, chacun ses objectifs de vie.

Lorsqu’elle revint en compagnie de sa fameuse proie, Kiyumi avait tout l’air d’une tigresse qui ramenait son bétail dans sa gueule, prête à la livrer en pâture à ses jeunes tigres. Ses yeux brillaient d’avidité tandis qu’ils fixaient les verres à shot avec un sourire espiègle, légèrement narquois, avant de se reporter sur Anastasia qui refusa toute participation dans cette compétition dont toutes deux pressentaient fortement l’issue. Aussi un faux air de déception s’inscrivit sur le visage de la participante alors qu’elle dévisagea avec curiosité le nouveau cocktail de son amie.

« Ooooooh vraiment ?, interrogea-t-elle comme si elle espérait la faire changer d’avis, alors qu’il n’en était rien, tant pis, je suppose que ce sera juste toi et moi alors, déclara-t-elle en riant niaisement à l’intention de son nouveau cobaye. »

Elle ne prenait jamais ces challenges au sérieux, à vrai dire, cela ne lui importait pas vraiment de prouver au monde entier qu’elle savait boire comme personne d’autre et de faire honneur à la réputation des Russes sur ce point. Cela l’amusait, tout simplement, et montrer aux hommes qu’une femme pouvait aisément les terrasser sur ce terrain n’était pas sans la satisfaire, c’était sa petite pulsion féministe à elle. Kiyumi éclata franchement de rire aux propos que lui susurra la brunette et hocha la tête et les épaules d’un air angélique qui n’appartenait qu’à elle. Evidemment qu’elle lui donnerait toujours l’avantage mais elle était suffisamment sûre d’elle pour savoir qu’elle n’en aurait pas besoin, que la différence de niveau serait telle qu’un arbitre était en fait tout à fait inutile. C’était simplement pour laisser le plaisir à sa complice d’achever l’individu avec une sentence irrévocable qui ferait l’unanimité. Cela dit, l’évocation d’une potentielle récompense ne fut pas sans attirer son attention et elle se mit activement à la recherche d’un prix qui en valait la chandelle. De son côté, sans surprise, le jeune homme réclama une dizaine de danses avec elle si jamais – par un miracle inouï – il venait à l’emporter. Ce qui valut à Kiyumi d’échanger un regard espiègle avec Anastasia.

« Très bien. Par contre, si je gagne, tu devras régler la totalité de mes consommations et celles d’Anya chérie aussi. Deal ?, demanda-t-elle avec une férocité déguisée sous un sourire délicieux. »

Le concerné déglutit nerveusement avant d’acquiescer ; il était trop tard pour faire marche arrière. Cependant, il essayait d’apparaître confiant, il n’avait rien consommé, il était parfaitement certain d’avoir ses chances, mais c’était sans connaître la ténacité légendaire de la jeune femme. Tandis que les shots s’enchaînaient, ses idées demeuraient claires et son esprit lucide comme jamais. Anastasia faisait le compte des verres et la foule s’était amassée autour des deux concurrents, curieuse et excitée. Kiyumi avait une assemblée de supporters et de regards braqués sur elle qui ne faisaient que croître sa détermination à remporter cette bataille. Bien vite, l’adversaire ne réussit plus à suivre le rythme de la métis et dut se résigner à admettre sa défaite éclatante face à cette dernière, alors qu’elle le devança avec encore deux shots supplémentaires, histoire d’enfoncer le clou de sa réussite écrasante. Et ses dents blanches rayonnèrent à travers son sourire éclatant tandis qu’Anastasia annonçait sa victoire à l’ensemble de la salle et un cri de guerre victorieux résonna de sa bouche presque malgré elle pour célébrer ça.

« Eh bien je pense que ce soir on va pouvoir boire à tes frais, annonça l’écrivaine avec amusement, j’espère pour toi que ton compte en banque est plus conséquent que ta descente. »

Ce qui ne manqua pas de causer l’hilarité générale au détriment du perdant qui annonça au barman de mettre les consommations des deux jeunes femmes sur sa note, sans doute parce que c’était un habitué. Après quoi il déserta les environs et Kiyumi ne chercha pas à le suivre du regard. Peu lui importait si elle avait blessé son ego, sa fierté, elle ne l’avait pas forcé à se mesurer à elle. Elle leva les yeux tandis qu’un autre homme fit son apparition au milieu du cercle d’admirateurs, les yeux rivés sur son amie. Il voulait bien tenter sa chance mais contre Anastasia, qui paraissait être davantage son genre si elle devinait bien la façon dont il la fixait avec intensité. Ce qui ne manqua pas de la faire ricaner.

« Qu’en penses-tu Anya ? La Corée ne t’a pas suffisamment rouillée pour que tu refuses un défi de la sorte ? »

Elle n’allait pas se mentir, elle aussi était curieuse de voir jusqu’où les capacités de la brunette pouvaient aller en la matière, et elle n’avait rien contre le fait de faire une pause avec un autre cocktail. C’était bar à volonté pour elles ce soir, autant en profiter.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 2 Juil - 2:00



Let’s break mess together

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Kiyu & Anya ♥


Kiyumi était revenue avec la proie qu'elle venait de capturer entre ses pattes et elle semblait faussement déçue de ma non-participation au jeu qu'elles avaient l'habitude de jouer toutes les deux avec différentes personnes qu'elles piochaient au hasard dans les bars où elles se rendaient ensemble. Le sourire qu'elle déployait à l'intention de sa "victime" de la soirée, enfin, ça allait être la première parmi tant d'autres pour ce soir. Son regard transpirait l'impatience de pouvoir descendre les shots, de pouvoir livrer cette soi-disant bataille. Et sûrement de prouver que même si c'était une femme, elle n'était pas plus faible qu'un homme.

- Hum. Disais-je en haussant les épaules, comme si c'était un semblant de désolé dans le langage d'Anastasia. Je préfère lui laisser le premier pour s'amuser pleinement. Et puis ça semble pas tant la déranger que ça finalement vu le rire qu'elle laisse transparaître par la suite.

Tandis que j'assurais la victoire certaine de Kiyumi à son oreille elle ria aux éclats, c'était évident elle avait pas besoin de ces paroles pour savoir qu'elle pouvait gagner facilement. Au fond j'avais pas besoin de faire l'arbitre c'était juste pour me laisser le plaisir d'admirer la scène sans participer de manière directe. De toute manière ce n'était rien de sérieux, c'était juste un jeu, un amusement, un divertissement et tout le champ lexical qu'il pouvait y avoir. Je ne voulais pas tuer mon prochain non plus, personne ne mérite la mort même s'il n'a pas les mêmes convictions que moi, je ne suis personne pour avoir le droit d'arrêter la vie de quelqu'un. Mais j'avouais apprécier voir les limites des autres, jusqu'à où il pouvait aller pour des challenges, de l'argent. Une étude sociologique en quelque sorte. Bien il était maintenant temps de lancer le jeu et la bataille entre Kiyumi et celui qu'elle avait choisi comme adversaire vu que je n'avais rien de plus à rajouter et que les "prix" étaient définis, au moins on était sûres de pas se mettre à sec ce soir, je lui souriais brièvement donc en approuvant son idée.

- Bien vous pouvez commencer, je compterais les verres Annonçais-je d'un air légèrement impatient de voir cette bataille déjà perdue d'avance pour l'autre garçon.

Tandis que je voyais Kiyumi enchaîner les verres assez rapidement, son adversaire semblait surpris par sa facilité à assimiler les shots sans la moindre difficulté, ah des fois les légendes sur les russes qui tiennent mieux l'alcool que les autres sont parfois vraies, du moins pour le cas de Kiyumi. Je faisais encore le compte tandis qu'une foule s'accumulait autour des deux concurrents, et tandis que l'autre abandonnait et que j'annonçais la victoire de Kiyumi, elle répliqua par une certaine punchline qui fit bien rire l'assemblée et qui me fit sourire, laissant un léger rire mesquin s'entendre en dehors de mes lèvres. Tiens, un autre voulait tenter sa chance mais avec moi cette fois, c'était intéressant du coup. Kiyumi s'adressa alors à moi pour savoir si j'acceptais le défi ou si je me défilais, la question était vite réglée, je n'allais pas laisser tomber pour le garçon et pas parce qu'avec la Corée j'avais un certain changement dans ma personnalité, des shots d'alcool m'ont jamais fait peur, loin de là alors ça m'amuse.

- Bien sûr que non, Kiyumi tu me connais. Je relève le défi. Rétorquais-je avec un sourire légèrement sournois en laissant mon cocktail de côté.

Je laissais l'homme prendre place à côté de moi tandis qu'il me disait les "prix" à avoir, je le regardais d'un air impassible lorsqu'il me dit que si je perdais, je devais embrasser mon amie, c'est à dire Kiyumi. Il voulait sans doute assouvir un fantasme lesbien en dehors des plateformes pornographiques. Je sais pas si je dois lui rire au nez ou si je dois le regarder jusqu'à ce qu'il se rende compte de sa connerie, ou plutôt de sa défaite certaine. Je me contente d'hocher la tête positivement, il allait être déçu mais je le plaignais pas, et vu ce que je lui réservais en retour, il n'allait pas être déçu.


-  Marché conclu. Et en contre-partie et bien.. Rétorquais-je en souriant de manière amusée, c'était déjà perdu d'avance pour lui et il ne risquait pas de voir d'acte lesbien entre Kiyumi et moi, des fois l'excitation des hommes me laisse perplexe. Mais bon jouer de son espoir et de sa naïveté à la pensée de pouvoir gagner, c'était assez marrant je l'avouais. Je faisais faussement mine de réfléchir en regardant mon adversaire, sachant déjà ce que je lui réservais je détourne mon regard de ce dernier pour le tourner vers le serveur afin de m'adresser à lui. J'imagine que vous avez des costumes pour les danseuses, s'il perd, veuillez en ramener un pour qu'il se change. Disais-je à l'intention du barman. Tu auras compris que si tu perds tu devras faire le show dans une tenue de danseuse.Disais-je avec un air faussement innocent et bien amusé.

Je crois qu'il est en panique ça se lit dans son regard et dans le fait qu'il avale bruyamment sa salive, ça me fait sourire d'un air narquois et amusé y a pas à dire, les hommes sont vraiment bêtes dans leur choix parfois, et pas que les hommes. C'était toujours bon de remettre l'humanité en question, même si je n'en ai plus réellement en moi à vrai dire, disons que c'est bien de les secouer un peu. Je laissais Kiyumi lancer le défi et je laissais les shots s'enchaîner dans ma main sans réelles difficultés avec un air neutre, je le narguais même en buvant un shot assez lentement, laissez le liquide couler du verre jusqu'à dans ma gorge en lui faisant croire que je n'en pouvais plus puis j'enchaînais de nouveau par la suite. Finalement il finit comme le précédent, dubitatif et sur le cul. Je crois que son égo en a pris un coup mais bon, tant pis fallait réfléchir.

- J'imagine qu'il n'y a pas besoin de faire donner la gagnante. Déclarais-je assez fort pour que la foule derrière soit en folie et qu'elle félicite Kiyumi, maintenant à voir si un autre allait tenter le jeu. So, you just wanna dance ? Disais-je à l'intention du perdant avec un sourire mauvais et moqueur.


Pseudo : juuuuuh de pomme ! Mes messages : 408 Yen (¥) : 624 Avatar : jung jessica - made by cproject ♥ Schizophrène? :

bae yun hua & son hye ni

Age : 24 ans Date de naissance : 17/09/1992 Astrologie : vierge Métier : écrivaine de comics & animatrice en garderie Résidant à : minato Planning :
♔♔♔♔♔



trouver de nouvelles idées pour des aventures de comics • chercher des animations pour la saison estivale pour les enfants afin de les amuser • convaincre ma mère qu'elle n'a pas de raison de s'en faire pour moi ou pour mes sœurs • faire les soldes encore & encore • continuer de rechercher Nikolai encore & encore • ne pas désespérer quant à la possibilité de revoir mon demi-frère un jour • ne pas serrer les dents quand les mamans des enfants de la garderie me demande quand je compte en avoir un • limiter mes envies de me payer la tête des hommes naïfs même si c'est tentant • contenir ma frime pour l'alcool & le pole-dance, même si je déchire tout • trouver un moyen de me débarrasser de mon addiction pour Nikolai, mon ex • aller plus souvent en soirée pour l'oublier & non pas pour le trouver • penser à me confier à quelqu'un à ce sujet, de préférence autre que mes sœurs • investir dans du chocolat chaud & pleins de pâtisseries •




Navigation :
ficheliensrps


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 3 Juil - 14:09
let set this place on fire ♔ Anya & Kiyu
Une fois de plus, Kiyumi avait fait honneur à sa réputation et avait démontré qu’elle n’avait pas perdu la main, loin de là. Elle avait beau avoir ingurgité plusieurs shots, ses idées étaient tout aussi lucides qu’à son arrivée, si ce n’était qu’elle se sentait un peu plus joyeuse et décontractée, comme si elle prenait ses marques dans ce bar qui semblait désormais lui appartenir. Elle avait conquis l’audience, qui l’acclamait comme si elle venait de battre un record du monde, alors qu’en vérité, la quantité d’alcool ingérée était bien dérisoire en comparaison avec ses meilleures performances. Elle était loin d’avoir repoussé ses limites, pourtant celui avait suffi à lui offrir une victoire écrasante et à s’assurer que ni elle ni Anya n’auraient à débourser un centime de plus pour leurs consommations de la soirée et cela ne manquait pas de rendre cette victoire d’autant plus douce et savoureuse. Aussi s’était-elle empressé de commander un nouveau cocktail, un Mojito cette fois, elle avait besoin de fraîcheur au milieu de cette foule qui créait inévitablement un climat de chaleur qui pouvait s’avérer oppressant si elle n’y remédiait pas bien vite. Surtout si elle devait s’attendre à faire face à un nouvel adversaire, après tout, elle était certaine que l’endroit ne devait pas manquer de mâles prêts à mettre en jeu la fierté dans l’espoir vain de lui infliger une défaite. Belle illusion qu’ils nourrissaient, la jeune femme était décidée à les remettre à leur place si jamais l’un d’eux souhaitait tenter l’expérience.

Cependant, ce n’était pas sur elle que s’était portée l’attention du nouvel arrivant, non, il voulait se mesurer à la brunette à ses côtés, sans doute pour jauger quel était son niveau à elle. Et parce qu’il devait naïvement penser que si elle n’avait pas participé au premier tour, c’était que sa descente faisait pâle figure à côté de celle de Kiyumi. Elle n’avait jamais cherché à pousser Anastasia pour voir si elle était capable de la suivre jusqu’au bout, mais elle savait pertinemment que les performances de cette dernière n’avaient pas de raison de rougir pour autant. Soit, elle n’avait pas son sang russe résistant à presque tous les types d’alcool, mais elle était à moitié Américaine, cela devait aussi aider non ? En tout cas, de ce qu’elle entendait de ces soirées étudiantes là-bas, ils n’étaient pas en reste sur le sujet, cela pouvait jouer. Cela dit, elle ne cacha pas son enthousiasme et poussa un cri de guerre quand la brunette déclara qu’elle relevait le défi avec un aplomb qu’elle n’avait déjà que trop vu. Evidemment qu’elle n’allait pas se démonter face à cet individu, elle n’avait peur de rien et surtout pas d’un amateur en quête de reconnaissance auprès d’un public en délire. Elle était tout de même surexcitée à l’idée de voir sa partenaire en action, cela allait être beau à voir.

« Yeaaaaah ! Je savais qu’on pouvait compter sur toi. Quelqu’un veut prendre des paris ?, interrogea-t-elle à l’intention des différentes personnes présentes, pendant que son amie débattait avec le challenger des modalités du défi. »

Il ne fallait surtout pas perdre une occasion d’en plumer davantage, oh, ce n’était pas bien mesquin, mais pourquoi cela devait-il uniquement se jouer entre deux personnes ? Aussi la jeune femme prit environ une dizaine de paris où elle soutenait son amie gagnante dans tous les cas et à ce compte, elle était certaine de rafler la mise. Alors qu’elle avait déjà les boissons gratuites, oui oui. Vénale ? Non, Kiyumi trouvait simplement que cela rendait les choses d’autant plus intéressantes, et elle ne retint pas son sourire carnassier quand elle entendit le gage que réservait Anastasia au futur perdant. Cela promettait d’être divertissant. Les shots en place, elle se prépara avec un sérieux inouï à compter les verres un par un, on aurait cru qu’un enjeu national était sur le point de se produire. Non contente d’avoir une victoire certaine à son compte, Anya ne manquait pas de narguer son adversaire en faisant preuve d’une lenteur particulière pour boire ses shots, tout en redemandant d’être servie après coup. Sa victoire fut inévitable, et Kiyumi scanda le résultat à un volume élevé, finissant tout juste pour sa part son cocktail. Une synchronisation parfaite dirait-on.

« Allez, allez en piste !, scanda-t-elle alors que la foule se mit à réclamer la performance à son tour, et le malheureux n’eut d’autre choix que d’accepter la tenue qu’on lui tendait et d’aller se changer, sortez vos portefeuilles, elle a gagné, allez hop hop hop ! »

Et elle récolta son bien avec une satisfaction hors du commun, non sans partager ladite somme pour en donner la moitié à son amie. Après tout, c’était grâce à la performance de cette dernière si elles avaient récolté les gains, elle le méritait amplement, quand bien même Kiyumi savait qu’elle ne manquait pas d’argent. Elle pouvait tout de même le considérer comme la récompense de sa belle prouesse, c’était déjà ça. Sans compter que ça pouvait toujours servir de pourboire pour le danseur en préparation, héhé. Elle sourit niaisement à cette pensée, alors qu’une demoiselle cette fois se présenta devant elle, un air de mépris assez agaçant sur le visage. Voulait-elle aussi mesurer sa tenue d’alcool à la sienne ? Elle avait peu de chances, encore moins que les autres à en juger par sa faible carure, Kiyumi ne donnait pas cher de sa peau, en deux shots elle était à terre. Mais le défi était tout autre, elle ne voulait pas mettre sa capacité à boire à l’épreuve, mais celle à danser. A la barre plus précisément. Ce fut plus fort qu’elle, elle ne put retenir un rire avec une pointe de mesquinerie. S’il y avait un domaine où elle se débrouillait peut-être mieux qu’à boire, c’était le pole-dance. Son opposante devait certainement penser qu’avec tous ces verres, elle ne devait plus tenir sur ses jambes, mais elle lui démontra bien le contraire en se levant avec grâce et en marchant d’un pas décidé vers la barre verticale, dégageant le perdant précédent au passage.

« T’en fais pas chou, je règle ce désaccord et je te laisse la vedette juste après, lança-t-elle en toisant la peste qui avait pris l’autre barre. »

Oh oui, elle allait l’éclater celle-là, cela faisait à peine quelques secondes mais elle l’avait prise en grippe, pas de quartier. Elle lança un clin d’œil à Anya pour qu’elle donne le signal, avant de commencer sa performance, étant au plus haut de sa forme. S’ils voulaient du spectacle, elle n’allait pas leur en priver, mais attention aux yeux, ça pouvait piquer avec tant de splendeur.

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 15 Juil - 23:19



Let’s break mess together

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Kiyu & Anya ♥


Victoire pour Kiyumi, c'était pas compliquée après tout et maintenant qu'un nouveau pose son attention sur moi pour réussir un défi. C'était mal barré pour lui c'était joué d'avance, je le plains pas c'est lui qui se jette dans la gueule du loup sans réfléchir pour prouver sa fierté de mâle supérieur, ouais bof. On est pas censé être dans un monde prônant l'égalité, fraternité, liberté etc ? Pourtant parfois ces notions sont bien absentes quand ça va pas dans le sens dans leurs pensées, des fois les humains me fatiguent à vouloir faire preuve d'une logique alors qu'ils en sont dépourvus dans chacun de leur faits et gestes. Donc c'est pas si amusant de jouer avec eux pour les faire tomber, pour leur faire perdre la partie. J'avais donc décidé de me mêler à la partie quand même, si c'était pour les rendre ridicules je n'allais pas me priver, après tout ce n'était qu'un jeu et c'était à ses risques et périls, donc Kiyumi poussa un cri de guerrière d'un air à être très enjouée par la nouvelle et elle demanda à ma place qui allait miser, je la laisse faire son affaire, c'est pas mes affaires après tout. Enfin si, mais je m'en fiche.

Une fois qu'avec mon "adversaire" on avait mis les conditions pour le défi, on commençait à boire tandis que j'enchaînes les shots en lui laissant parfois de la marge, lui faisant croire que j'en avais marre alors que ce n'était que le début. C'était amusant de voir l'espoir s'éteindre dans son regard et sa fierté tomber. Au moins on pouvait dire facilement que cette fête n'allait pas être comme les autres, ça allait être la fête de Anastasia & Kiyumi. Aucune fête ne ressemble aux nôtres, tant mieux dans un sens je n'étais pas d'habitude à ressembler aux autres de toute manière. Tandis que je savourais ma victoire en rappelant à mon interlocuteur d'aller s'exécuter en danse tandis que l'un des employés du bar lui tendait la tenue, j'avais un léger sourire innocent mais bien amusé par la situation. Je revenais donc à mon cocktail qui était sur le bar, ce soir c'était à volonté eh oui merci à celui qui a perdu face à Kiyumi, ça allait être à l'oeil ce soir mais on allait pas abuser quand même. Je regardais donc Kiyumi empocher la somme gagnée des paris avec mon cocktail se faisant aspirer par la paille dans mon verre.

- Tu me donnes des billets ? Faut bien le récompenser pour sa performance. Lançais-je en secouant légèrement la tête avant de prendre quelques billets de la somme gagnée, bah dis donc les gens pariaient beaucoup pour des simples jeux d'alcool.

L'homme s'exécuta donc dans sa défaite, ah la fierté d'un homme si mise à mal, ça devait faire mal à son égo quand même. Pas grave, il l'a voulu. Je souris donc satisfaite en le regardant faire. Tandis que je voyais Kiyumi se faire interpeller pour un nouveau défi tout autre cette fois ça allait être sur de la pôle dance si mon ouïe ne me joue pas des tours, je roule légèrement des yeux avant de porter mon attention sur Kiyumi quelques instants avant de reprendre ma vue sur le show proposé par le perdant. Bon bah pas le temps d'avoir le show, Kiyumi s'empare de la barre, je fais une mine légèrement déçue, il avait à peine commencer. Bref, c'est pas grave elle m'indique donc que c'est à moi de lancer le "combat".


- Que ceux qui veulent faire des paris le fassent maintenant. Lançais-je à la foule derrière moi. Huum. C'est quoi les prix si l'une gagne et l'autre perd ? Vous savez, pour faire monter la sauce, faut bien un petit enjeu. Lançais-je aux deux compétitrices, j'attendais donc la rétorque des deux avant de sourire légèrement. Allez-y. Disais-je finalement.

Alors que la "battle" commençait, les gens s'agitaient derrière, sifflaient, encourageaient, criaient, ils étaient en folie, après tout Kiyumi était douée en pôle dance et que la petite qui l'avait défié était pas très maligne d'avoir voulu se frotter à elle, ma foi les hommes en voyant Kiyumi danser de la sorte devait être dans tous leurs états, après tout c'est une très belle femme. Je ne vais pas les blâmer à matter, vu que c'est Kiyumi qui a voulu ça après tout elle devait être ravie. Je regardais le spectacle donnée avant de constater que l'autre ne tient presque pas debout sur ses talons, c'est pas pratique pour elle, elle aurait dû réfléchir avant de faire des paris pareils avec des battles perdues d'avance.

- Eh bien... Vous en pensez quoi ? Demandais-je à l'intention de la foule derrière moi qui criait le nom de Kiyumi et en sifflant, je roulais des yeux en finissant par les poser sur cette dernière. Je crois qu'on sait la gagnante n'est-ce pas.. Pas besoin de le dire. Kiyumi revenait donc non loin de moi et je la regardais en sirotant mon cocktail. Tu t'es bien amusée ? Je t'ai pas trop manquée ?


Pseudo : juuuuuh de pomme ! Mes messages : 408 Yen (¥) : 624 Avatar : jung jessica - made by cproject ♥ Schizophrène? :

bae yun hua & son hye ni

Age : 24 ans Date de naissance : 17/09/1992 Astrologie : vierge Métier : écrivaine de comics & animatrice en garderie Résidant à : minato Planning :
♔♔♔♔♔



trouver de nouvelles idées pour des aventures de comics • chercher des animations pour la saison estivale pour les enfants afin de les amuser • convaincre ma mère qu'elle n'a pas de raison de s'en faire pour moi ou pour mes sœurs • faire les soldes encore & encore • continuer de rechercher Nikolai encore & encore • ne pas désespérer quant à la possibilité de revoir mon demi-frère un jour • ne pas serrer les dents quand les mamans des enfants de la garderie me demande quand je compte en avoir un • limiter mes envies de me payer la tête des hommes naïfs même si c'est tentant • contenir ma frime pour l'alcool & le pole-dance, même si je déchire tout • trouver un moyen de me débarrasser de mon addiction pour Nikolai, mon ex • aller plus souvent en soirée pour l'oublier & non pas pour le trouver • penser à me confier à quelqu'un à ce sujet, de préférence autre que mes sœurs • investir dans du chocolat chaud & pleins de pâtisseries •




Navigation :
ficheliensrps


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 18 Juil - 12:28
let set this place on fire ♔ Anya & Kiyu
Il n’y avait qu’avec Anastasia que Kiyumi pouvait s’amuser comme elle l’entendait, il n’y avait qu’elle qui comprenait la joie, parfois quelque peu sadique certes cela pouvait pouvait en étonner plus d’un, qu’elle éprouvait à l’idée de se mesurer à ceux qui avaient le malheur de remettre ses compétences en question, et plus encore quand elle était certaine de ces dernières. Elle n’était pas une compétitrice dans l’âme, elle n’avait jamais été du genre à vouloir être la première de sa classe ou l’élève la plus brillante de son école, cela ne l’intéressait, non elle voulait se contenter d’être suffisamment douée pour fermer le clapet des professeurs qui l’avaient prise de haut à son arrivée au Japon. Elle n’avait pas besoin de se prouver incessamment qu’elle était meilleure que les autres dans certains domaines, ce qu’elle affectionnait en revanche, c’était de les remettre à leur place quand ils avançaient vers elle avec la conviction plus qu’assurée de la battre, alors qu’en vérité, il n’en était rien. Disons qu’elle aimait être celle qui offrait une belle leçon d’humilité à ces individus présomptueux et si elle pouvait le faire en bonne compagnie, avec le soutien de son amie fétiche à ses côtés, c’était encore mieux. Elle ne pouvait pas demeurer seule à se satisfaire de ses victoires, ce serait trop triste, elle n’en était pas là. C’était d’ailleurs plus drôle quand elles se prêtaient toutes deux au jeu et la performance de la brune à côté d’elle n’avait pas manqué de faire grimper son enthousiasme, plus on était de fous, plus on riait après tout. C’était donc avec un naturel évident et une fierté sans pareille que la jeune femme entreprit d’offrir à Anya sa part du butin comme cette dernière le lui demandait, et ce, dans le but d’animer le show qu’elle venait d’infliger à sa victime. A se demander laquelle des deux se montrait la plus cruelle, mais qu’importe, la foule était sous leur charme, de leur côté.

Un nouveau défi lancé et Kiyumi monta sur scène pour voler la vedette au pauvre garçon réduit à danser en un costume plus qu’incongru suite à sa cuisante défaite. Cette fille n’avait aucune idée de l’erreur qu’elle venait de commettre mais elle allait se faire un plaisir de le lui montrer sans plus tarder. Elle attendit que son amie ait fini son annonce concernant les paris, sourit à l’idée de tirer profit de cette nouvelle opportunité, convint avec l’autre idiote que la perdante devrait tenir compagnie au malheureux perdant précédent dans un accoutrement tout aussi ridicule, puis se lança finalement dans sa danse comme elle savait si bien le faire. Les astuces du pole-dance n’avaient plus de secret pour elle, elle possédait une aisance qui laissait prédire le résultat dès le départ contrairement à sa concurrente, qui malgré la fougue qu’elle mettait à l’effort ne faisait pas preuve de la même précision qu’elle. Ni de la même résistance, Kiyumi avait également l’avantage de porter des talons quasiment en permanence, à cause de son complexe de taille, alors ils faisaient presque partie intégrante du reste de son corps. On ne pouvait pas en dire autant de son adversaire.

Son amie n’eut pas même besoin de s’improviser de nouveau juge cette fois, la foule rendit son verdict pour elle. Et il était unanime, elle l’avait emporté haut la main, comme toujours. Elle lança un sourire narquois et condescendant à sa nouvelle victime, à bout de souffle, avant de retourner d’un pas élégant, pas fatigué le moins du monde, vers Anastasia pour commander un nouveau cocktail au bar. Cette soirée se déroulait parfaitement bien, elle n’aurait pas mieux espéré.

« Oh oui, je m’amuse beaucoup !, s’exclama-t-elle de son rire cristallin, en saisissant le Mojito qu’on venait de lui servir, et cela faisait trop longtemps que ce n’était pas arrivé. Tu m’as vraiment beaucoup manqué tu sais, je me rends compte maintenant à quel point je me suis ennuyée ces derniers mois. On devrait partir en vacances ensemble ! »

Elle avait lancé la dernière phrase sous le coup de la plaisanterie, avant de considérer la chose plus sérieusement. Après tout, ce n’était pas si idiot en y réfléchissant bien, elles s’entendaient parfaitement bien et n’empiétaient jamais sur le territoire de l’autre, aussi bien au sens propre qu’au sens figuré. Elles pourraient parfaitement s’improviser colocataires pour quelques semaines, d’autant que la métis n’avait aucun projet pour l’été. Ce qui était assez triste d’ailleurs, alors autant y remédier. En espérant qu’Anastasia n’avait pas de projet en vue non plus de son côté.

« Je suis sérieuse, reprit-elle après plusieurs gorgées de cocktail ingurgitées, en rejetant sa chevelure vers l’arrière, tu as prévu quelque chose cet été ? Je suis sûre qu’on peut trouver un moyen de passer du temps ensemble et de s’amuser comme il se doit au bord de la mer. Et de trouver des maîtres-nageurs séduisants et pas trop collants. »

C’était une option, pas le but du projet, elle ne la délaisserait pas pour les tablettes de chocolat, même d’un bel Apollon occidental. Elle ne s’attardait pas sur des détails si superflus, elles avaient du temps à rattraper et Kiyumi songeait que les prochains mois leur offraient l’occasion idéal de pallier l’absence récente de son amie. Maintenant que l’idée lui occupait l’esprit, elle n’arriverait plus à s’en défaire à moins qu’Anya n’évoque des obligations familiales impératives auxquelles elle ne pouvait se soustraire, mais elle en doutait sincèrement.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 16 Aoû - 4:10



Let’s break mess together

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Kiyu & Anya ♥


C'était un passe temps comme un autre à mes yeux, d'autres avaient des passes temps différents qui pouvaient être mieux ou pires tout dépendait de la personne qui voyait les faits. Chaque être humain avait son avis avec son expérience et son ressenti, il pouvait être le même sur certains points entre plusieurs personne mais une personne ne sera jamais totalement d'accord avec une autre même s'ils se sentent en osmose, il y a toujours des points divergents. Avec Kiyumi on avait ce plaisir commun de passer du temps ensemble rien que pour s'amuser, rien d'autre, ça devait être ce que j'appréciais avec elle, je ne me sentais pas obligée à faire les choses ça devait venir naturellement.

Nouveau défi lancé, Kiyumi vole la vedette à l'autre qui avait perdu et se retrouvait en costume, il semblait pas mécontent que son supplice soit fini, je n'avais pas pris la peine de demander son nom, ça m'importait peu de toute manière alors je préfère largement me stocker la tête en choses utiles plutôt que des choses qui me serviront à rien. Donc une fille a mis au défi Kiyumi au pôle dance, erreur fatale, je mets les paris pour donner la température du "public" à Kiyumi et l'autre. Ils semblaient impatients de voir la chose, comme s'ils en avaient jamais vu. Le show commence, Kiyumi donne assez facilement tout ce qu'elle a et le public le ressent en poussant des sifflements et des cris d'étonnement, ils semblent adorer la performance. Pas besoin de dire qui est la gagnante, ils l'ont fait pour moi, je me contente donc de boire mon cocktail en attendant tranquillement le retour de Kiyumi. Elle revint alors pour prendre un cocktail Mojito avant de s'exclamer. Je tournais mon regard en sa direction pour faire comprendre que j'avais entendu et écouté ce qu'elle venait de me dire.

- Tant mieux dans ce cas. Rétorquais-je quand elle me disait qu'elle s'amusait et que ça faisait longtemps qu'elle s'était pas autant amusée avec quelqu'un, c'est clair que ça ferait plaisir à quelqu'un de normal, moi ça m'allait qu'elle s'amuse mais disons que je suis qu'une fonction après tout, c'est pas comme si j'étais indispensable ou si on pouvait pas me remplacer mais bon, c'était Kiyumi, on va dire que c'est différent et qu'on fait exception. Tu m'avais manquée aussi. Rétorquais-je  de manière posée, j'étais pas réellement habituée à le dire car je n'avais pas l'habitude de mentir et si je le disais c'est que c'était forcément vrai et que je ne le disais pas comme ça pour répondre, je le pensais. En vacances ensemble ? Tu peux donc déjà de nouveau plus te passer de moi ? Rétorquais-je en plaisantant légèrement sur la fin. Pourquoi pas. Non j'ai rien prévu, je prévois jamais rien à l'avance de toute manière, du moins ça dépend la situation mais l'été non. Disais-je en haussant les épaules. Tu voudrais qu'on aille où ? Pas que l'idée des maîtres nageurs me déplaisent mais faudra trouver des activités plus intéressantes sinon on pourrait s'ennuyer. Rétorquais-je en sirotant mon cocktail tranquillement en faisant mine de réfléchir à nos projets pour cet été.

C'était pas du temps perdu de toute manière vu que c'était les vacances, c'est souvent signe de détente et d'amusements ce qui nous correspond parfaitement alors pourquoi faire compliqué ? Je dégustais le fond de mon cocktail en fermant les yeux quelques secondes en penchant la tête en arrière pour réfléchir avant de retourner mon regard sur Kiyumi pour l'écouter.

- Ca posera pas de problème pour ton travail ?

Pseudo : juuuuuh de pomme ! Mes messages : 408 Yen (¥) : 624 Avatar : jung jessica - made by cproject ♥ Schizophrène? :

bae yun hua & son hye ni

Age : 24 ans Date de naissance : 17/09/1992 Astrologie : vierge Métier : écrivaine de comics & animatrice en garderie Résidant à : minato Planning :
♔♔♔♔♔



trouver de nouvelles idées pour des aventures de comics • chercher des animations pour la saison estivale pour les enfants afin de les amuser • convaincre ma mère qu'elle n'a pas de raison de s'en faire pour moi ou pour mes sœurs • faire les soldes encore & encore • continuer de rechercher Nikolai encore & encore • ne pas désespérer quant à la possibilité de revoir mon demi-frère un jour • ne pas serrer les dents quand les mamans des enfants de la garderie me demande quand je compte en avoir un • limiter mes envies de me payer la tête des hommes naïfs même si c'est tentant • contenir ma frime pour l'alcool & le pole-dance, même si je déchire tout • trouver un moyen de me débarrasser de mon addiction pour Nikolai, mon ex • aller plus souvent en soirée pour l'oublier & non pas pour le trouver • penser à me confier à quelqu'un à ce sujet, de préférence autre que mes sœurs • investir dans du chocolat chaud & pleins de pâtisseries •




Navigation :
ficheliensrps


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 22 Aoû - 14:14
let set this place on fire ♔ Anya & Kiyu
Partir en vacances ensemble, en voilà une idée. Kiyumi se sentait exactement comme Zira dans le deuxième Roi Lion – bien qu’elle ait toujours pensé que cette suite était par ailleurs une erreur, ce qui ne l’empêchait pas non plus de fondre devant la romance de Kovu et Kiara – après que cette dernière a eu une illumination au sujet de son plan diabolique pour s’emparer du pouvoir. Sauf que son idée à elle était d’un ton beaucoup plus léger, cela allait de soi, elle parlait de vacances, pas de détrôner quelqu’un, la nuance était importante. Elle s’y voyait déjà, elle visualisait parfaitement le tableau, elle et Anastasia vêtues de robes légères et arborant fièrement un élégant chapeau, sirotant un cocktail de renom sur un paquebot leur offrant des vues spectaculaires sur des paysages exotiques. Il y avait de quoi être alléché par cette perspective plus qu’attrayante, ce qui expliquait pourquoi cette plaisanterie soudaine avait pris une toute autre tournure dans l’esprit de Kiyumi. Tant de mois s’étaient écoulés sans qu’elle n’ait pu voir son amie, l’été n’était-il pas justement l’occasion parfaite de rattraper ce temps perdu ? De même, de son côté, elle n’avait aucun projet pour s’occuper, ses sœurs avaient certainement leurs propres plans pour la saison estivale, elle ne pouvait pas se résigner à rester dans son appartement, broyant du noir et prête à se plaindre dès que l’automne pointerait son nez. Non, il fallait profiter de l’occasion et la brunette semblait toute aussi ravie de pouvoir passer à nouveau du temps avec elle et de s’amuser dans ce bar, alors pourquoi ne pas prolonger le plaisir, tout simplement ?

Le ton amusé d’Anya lui fit froncer les sourcils, elle ne savait pas dire si c’était affectueux ou si elle prenait sa proposition avec ironie. Non, ce n’était pas des paroles en l’air, elle souhaitait réellement profiter de cette période en sa compagnie, elle ne voyait personne d’autre de plus qualifié pour cela, c’était clair dans sa tête. Elle espérait simplement que cela le serait bientôt pour son amie, genre d’ici quelques secondes et qu’elle ne jetterait pas sa suggestion avec dédain comme un vieux mot trouvé par hasard. Mais non, elle paraissait ouverte à cette proposition, affirmant qu’elle non plus n’avait rien de prévu dans les prochaines semaines, cela tombait bien. Kiyumi projetait déjà de se ruer dans les boutiques de maillots de bain et autres affaires d’été, cela s’imposait. Le tout était de trouver une activité principale dans cette histoire car il était vrai que se contenter d’arpenter les plages japonaises au hasard n’était guère engageant. Heureusement, le temps qu’Anastasia lui fasse part de son avis sur la question, elle avait trouvé quelque chose, cherchant dans sa mémoire un vague souvenir qui lui fit tilt.

« C’est sûr, on ne va pas se contenter uniquement de ça, concéda-t-elle en buvant une nouvelle gorgée de sa boisson, ma sœur m’a parlé d’un voyage organisé par l’université, tu es au courant ? On sait jamais, si tu peux avoir un accompagnant extérieur, ça serait cool. C’est une croisière je crois, un truc du genre. »

Elle n’avait le détail, forcément, elle n’était pas inscrite à cette prestigieuse université en question. A vrai dire, elle n’avait jamais ne serait-ce que souhaiter connaître la sensation que cela faisait d’étudier là-bas. Elle n’avait pas besoin de cela, elle avait déjà une situation stable, deux métiers qui l’occupaient suffisamment et qui la satisfaisaient pleinement, elle n’avait pas besoin d’être le nouveau prodige en droit ou en économie. Parfois, cela lui faisait même de la peine de songer que pour ces étudiants ces objectifs s’avéraient être la récompense ultime, leur vie devait être bien triste pour cela. Heureusement que la fac comptait également dans ses rangs des élèves comme sa sœur ou sa meilleure amie pour compenser, ce serait juste invivable sinon, du moins, c’était ce qu’elle s’imaginait.

« Non, ça ne posera pas de problème, c’est assez vide en ce moment niveau équipe pour la publication du prochain comic, en plus je suis en avance, expliqua la jeune femme avec un sourire fier, puis pour la garderie, ils m’ont prévu des congés de toute façon, beaucoup de parents partent avec leurs chérubins, alors on est large niveau personnel si tu vois ce que je veux dire. Sans compter les étudiants qui bossent l’été pour gagner un peu de sous. Franchement, je ne vais pas leur manquer. »

Certes, elle était appréciée, mais pas indispensable et elle avait bien le droit de se reposer de temps en temps, elle n’était pas avare en charge de travail alors elle pouvait bien partir en vacances quelques temps. Ce n’était que justice après tout. Investie oui, esclave non.

« Alors, prête à trinquer à nos retrouvailles en mer ? »

Il allait de soi qu’elle ne laisserait pas Anastasia décliner si facilement, en vérité, elle n’avait pas même le choix, elle la traînerait contre son gré s’il le fallait.

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 1:50
 

long time no see

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» It's been a long time without you my friend. [SHUNZEI]
» long time no see. ➢ CRASHWOOD. {pv. crash}
» It's Been A Long Time [with Faith] (RP MIS EN PAUSE)
» MEGHAN ♔ Forever is an awfully long time
» Long time ago (Aloysia&Sebastian)
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-