AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Again & Again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 22 Juin - 19:38


 

   

Again & Again


   

Ai&Naizen


 


 
Je balançais limite mon casque audio au sol, mon producteur me disant que notre session d’enregistrement était terminée. Depuis que j’ai rejoint l’agence, c’était la plus longue session d’enregistrement que je n’ai jamais faite. Il fallait avouer que mon coeur n’y était plus et mes pensées étaient ailleurs. Même composer était devenue une tache difficile. Il faut même avouer que j’étais plus qu’exécrable en ce moment. Mais bon, je n’étais pas du genre à étaler mes problèmes au grand jour. Je préférais toujours prendre sur moi et ainsi apprendre à trouver une solution moi-même.
Comme à mon habitude, je quittais le studio, étant toujours aussi froid avec le reste de mon équipe qui s'inquiétait pour moi. Je regardais mon téléphone, vérifiant l'heure avant de presser le pas pour me rendre à la royal

Assis dans ma voiture, j'envoyais un message à Ai, lui prévenant de ma présence pour la ramener chez elle. Je ne savais à quelle heure elle finissait les cours. Je ne savais pas à quelle heure elle finissait, et même où elle avait cours... A chaque fois que je voyais son nom sur mon téléphone, un certain malaise m’envahissait. Je repassais en boucle le jour où elle m'a dit qu'elle a été violé. J'avais l'impression de revenir des années en arrière et revivre le même calvaire qu'avec ma soeur - aveec le sang en moins. Je savais depuis longtemps que j'étais un sombre con, mais là ça n'a jamais été aussi vrai. Je n'avais pas réussi à éviter qu'on touche à ma soeur il y longtemps. Et là je n'ai pas protégé Ai. Même si je n'étais pas du genre à me préoccuper de mes pseudo-petites amies - en dehors du fait du besoin de me vider les couilles - Ai était bien la première de toutes mes conquêtes à avoir su avoir toute mon attention de cette façon. Les circonstances obligent. Je ressentais presque ce besoin de parler de tout ceci avec ma soeur. Mais faire ressortir les douleurs du passé que ce soit pour moi et encore plus pour elle, je refusais. Elle a pu construire sa vie en dehors de ça, non je ne lui referais plus vivre ça. Je sortais un moment de ma voiture, histoire de prendre l'air. J'en avais besoin... J'avais vraiment l'impression que ma tête allait exploser. Je prenais appuie contre ma voiture observant les élèves quitter l'école. Bien qu'en temps normal, j'aurais pris plaisir à observer les canons féminins qui passaient le portail pour mon plaisir, c'était plutôt la frustration qui était présente. Je commençais a devenir parano à chaque mec qui passait, ne cessant de me dire si ce n'était pas un de connard qui a eu la faiblesse de s'en prendre à une femme de cette façon.

Très rapidement, j'apercevais la jolie silhouette de la japonaise sortir de l'école. Difficilement, j'essayais de détendre mon visage en laissant un sourire étirait mes lèvres... Très rapidement, je lui faisais un signe de la main histoire qu'elle me repère.

 

DEV NERD GIRL



Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 9 Juil - 15:35

Tenue ☆ Ai n'avait jamais été particulièrement douée pour donner des cours. En fait, elle n'avait jamais voulu travailler dans l'enseignement. Pourtant elle avait les qualités requises, mais elle se souvenait à chaque fois, lorsqu'elle était jeune, à quel point elle s'en prenait à ses enseignants dans leur dos. Les critiquer pour des choses tellement immature, remettre sur eux des tords qui lui étaient propres. Elle se doutait que rien n'avait changé, probablement que cette génération était pire. Bien sûr qu'elle l'était, sinon elle ne se serait jamais faite violer. Tout les jours elle gardait son sourire dans les couloirs pour rester l'une des enseignantes les plus agréables et sympathiques alors que dans le fond elle avait envie de s'en aller. La peur de recroiser ses agresseurs était constante au point d'en devenir parano. Après tout, toute sa vie elle n'avait considéré que comme un corps sans que personne ne fasse attention à la personne à qui il apartenait. Dans un premier temps à cause de ses parents qui s'était servi de la beauté de leur enfant et de sa popularité pour se faire de l'argent sur son dos, puis cette carrière de mannequin à temps plein qui l'avait brisé. Et ces jeunes à qui elle donnait des cours qui n'avait aucune idée de ce qui les attendait. Ils étaient beaux, ils montraient de la bonne volonté aussi. Mais aucun ne connaissait l'envers du décor comme elle. Peut-être qu'elle avait vécu des situations extrêmes qu'ils ne vivront pas, c'était tout le mal qu'elle leur souhaitait. Pourtant elle savait à quel point ce métier était difficile comme tout ceux qui permettaient d'être connu. Il valait mieux rester méconnu du monde, une personne de lambda. Elle passait pour la traîtresse du mannequinat, mais sa motivation tout les matins d'aller donner ces cours qui n'étaient jamais préparés à l'avance, c'était de décourager ces enfants, en leur montrant la réalité.

Le cours était presque terminé au moment où elle reçut un message de Naizen. Elle n'aimait pas lorsque ses élèves gardaient leur téléphone allumé durant son cours, mais elle se permettait de le faire. Les joies de hiérarchie. Mais question de politesse, elle s'excusa et regarda rapidement, sans répondre. Finalement, ses cours ne suivaient pas le programme. Elle était en train de leur apprendre à reconnaître les bons et les mauvais recruteurs. Malheureusement, elle avait plus l'expérience de ces derniers, mais il lui était arrivé de tomber sur des bonnes personnes, parfois. C'est ainsi qu'elle donna des conseils jusqu'à la fin, jusqu'à ce que la sonnerie retentisse. À ce moment tout le monde se précipita à l'extérieur de la classe et même si elle avait envie d'en faire de même, elle devait attendre que sa classe se vide des étudiants. Par chance, c'était son dernier cours avant un moment, sinon Naizen aurait dû attendre encore et elle doutait qu'il le fasse à cause de son emploi du temps certainement chargé. Elle qui avait dit ne plus vouloir fréquenter quoique se soit en rapport avec l'industrie du divertissement, la voilà qui sortait avec une idole, c'était plutôt comique. Mais il connaissait sa situation, après tout elle l'avait connu alors qu'elle était mannequin, il avait pleinement connaissance du scandale qu'elle avait provoqué. Parce que la gentille petite fille qu'elle avait toujours été, n'avait pas hésité avant de porter plainte contre son agence pour de multiples raisons.

Sur son passage, plusieurs étudiants la saluèrent, d'autres non, mais elle gardait son sourire habituel. Elle se demandait si ce respect était dû uniquement à sa gentillesse naturelle. Ai sortit de l'université et chercha du regard Naizen, ce qui n'était pas si facile à cause du nombre de personne qui en faisait autant qu'elle. Enfin, qui quittait l'école. Puis se fut un signe de main qui attira son attention, et lui permit de le rejoindre à sa voiture. Elle lui rendit son sourire, et l'embrassa pour toute salutation. Ai gardait son air enjoué même si elle se doutait un peu de la raison pour laquelle il était ici, ce qui la désolait un peu. Mais bizarrement elle avait l'impression que ça les avait rendu plus proches. Comment ça va ? Tu as trouvé un peu de temps pour moi dans ton emploi du temps ? Avoues que je te manquais ! Parce que Ai n'avait jamais témoigné être mal à cause de ce qui lui était arrivée, peut-être juste un peu de réticance au début.

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 17 Juil - 1:22


 

   

Again & Again


   

Ai&Naizen


 


 
La voir m’approchait tout sourire ne me rassurait pas pour autant. Je n’aimais pas le fait qu’elle vienne ici tous les jours dans ce bahut alors que ses agresseurs y rôdaient sans aucun souci. Ca me rendait totalement fou. Putain, il faut que je me remette a la boxe, je pense pour compenser. Je suis plus qu’a cran ces derniers temps. Je n’ai pas envie de gâcher ma carrière à cause de petit con qui ne savent pas porter leurs couilles. La voyant s’approcher de moi, je me forçais a sourire doucement, pas vraiment atteint par ce baiser qu’elle m’offrait. C’est vrai que c’était des choses qui se faisaient entre petits amis. Mais bon, malgré ça, je suis loin d’être le petit ami idéal pour elle.
 

« T’inquiète, je peux toujours te caler entre deux enregistrements. »


J’avais beau être le pire salaud qui existe, j’évitais quand même d’être un connard en plus, du moins avec elle. Certes, depuis que nous sommes “ensemble”, je me suis déjà envoyé en l’air avec une ou deux filles, mais, cette fois, je ne lui mentais pas. Je faisais toujours tout pour voir m’assurer qu’elle aille bien. Et je le ferais encore longtemps, tant que ces gamins ne seront pas morts, je continuerais à la protéger coûte que coûte. Je l’invitais à monter dans ma voiture avant de mettre la clé sur le contact
 

« Et toi, ça va ta journée ? Il s’est rien passé, j’espère. Comme tu n’as pas répondu à mon message… »


Elle savait très bien ou je voulais en venir. Je n’allais pas tourner autour du pot. J’espérais qu’aucun petit merdeux n’a osé l’approcher. Je ne sais pas si c’était seulement à cause du fait que j’avais une impression de déjà vu ou alors mon côté possessif dû au fait que je devais être le seul qui puisse toucher son corps. Je soupirais doucement avant de démarrer et puis je posais mes yeux sur la jeune fille. Je remettais une mèche de cheveux derrière son oreille
 

« Je sais que je suis un peu chiant ces derniers temps, mais tu vas encore me supporter longtemps. Je suis désolé. »


Un sourire mélancolique ornait mes lèvres. Avant que ma mère ne se décide de m’envoyer à Tokyo, j’étais aussi lourd avec ma soeur. Même si le mec qui a osait la toucher n’étais plus parmi nous, je me méfiais toujours de chaque mec qui l’approchait. Et je sens que ça risque de faire pareil avec Ai… A son grand damne

 

DEV NERD GIRL



Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 8:52
 

Again & Again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-