AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 hk en vue!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 27 Juil - 22:38


C’était l’aube. Il arrivait qu’il ne puisse pas dormir plus de quelques heures. Que ce soit à cause de cauchemars ou juste de l’insomnie, dans ces moments là, il ne pouvait qu’attendre que le jour se lève ou juste que le sommeil revienne.

Il regarda un instant par le hublot de leur cabine, ses yeux perdus dans les couleurs à peine dessinées sur le fond noir du ciel encore nocturne. Au loin, de petites lumières se faisaient encore discrètes, alignées entre l’horizon du ciel et la mer plane. Il mit un moment à comprendre qu’il s’agissait de lumières de bâtiments. Il plissa les yeux et se pencha un peu plus, la tête sortant légèrement de l’encadrement. C’était Hong Kong, juste en face de lui. Une vague t’excitation l’envahit et se tourna net pour aller réveiller sa compagne. Au moment où il s’apprêtait à la faire sortir de son sommeil, il eu une meilleure idée.

Il se glissa à pas de loup sous les couettes de la jeune fille et lui fit face. « Eh. » chuchota-t-il. Il commença à la secouer doucement. « On est bientôt arrivés. » Il se rapprocha un peu plus d’elle, tout sourire. « Hong Kong est juste devant nous. »

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 740 Yen (¥) : 31 Avatar : Myoui sweetie mina [TWICE] Schizophrène? :

Celle qui est bonne a interner, Tsuyu, celui qui est resté a l'école trop longtemps Ichigo et celui qui trop son nez dans les livres Ho Seok

Age : 20 ans Date de naissance : 16/10/1996 Astrologie : balance Métier : Etre jeune, jolie et seksy Année : 2e année Résidant à : Chuo Planning :

►UC



►UC


Navigation :

▲ Bitch, mode d'emploi
One black night getting dark dirty naughty
Call me baby


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 28 Juil - 2:25

hong kong en vue!

Tu savais que cohabité avec Masaomi serait difficile, mais pas aussi compliqué. Il fallait dire qu’entre tes crises de nerfs et ta détermination à faire enlever ce sourire moqueur du visage de camarade de fortune ainsi que les objets qui volaient a tout va dans votre cabine, vos journées n'étaient de tout repos. Mais ce qui t’étonnait, c’était que vous étiez, tous les deux, vivants après ces quelques semaines ensemble. Tu commençais à t’habituer a supporter l’italien, et ce, malgré son esprit tordu. En même temps tu n'avais pas vraiment le choix

Ton rythme de sommeil enfin trouvé, tu profitais de cette nuit qui était même bien trop courte pour toi. Entendant la voix de l’italien qui la raccourcissait bien trop vite. Tu grognais de mécontentement à ses paroles, captant la moitié de ce qu’il te disait. Le jeune homme te secouait doucement et tu sentais quelque chose clochais. Tu ouvrais doucement les yeux en sentant une chaleur pénétrer un peu plus ton aura. Voyant son visage juste en face du tien, tu poussais un cri strident. Ton réflexe était tel que tu le poussais par instinct avec la faible force que tu avais pour l’éloigner le plus que possible. Cependant, la victime fut toi lorsque tu te retrouvais au sol, lâchant un autre cri. Putain, dès le matin, il trouve moyen de me faire chier, pensais-tu alors que tu grimaçais de douleur. T’accroupissant sur tes genoux, tu saisissais ton cousin pour le frapper lui et son sourire d'idiot

« Connard, on s’était mis d’accord sur l’espace personnel de chacun ! Qu’est-ce que tu fous dans mon lit ? »

Une fois debout, tu regardais le hublot, dans laquelle une sombre couleur apparaissait.

« Tu me dis qu’on arrive bientôt a Hong-Kong alors qu’il fait encore nuit, tu étais forcé de me réveiller ? »

Tu finissais par lui balancer ton cousin avant de t’asseoir sur le lit, tentant de retrouver tes esprits du à ce réveil brutal
Fiche (c) Espe



Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 28 Juil - 8:08

Elle avait réagi de manière plus excessive que prévue. Il s’étonnera toujours de son rejet à son égard. Il avait l’impression que plus les jours passaient et moins elle le supportait. Ca ne le dérangeait pas tant que ça, loin de là, il profitait de ses crises pour avoir l’air encore plus odieux et la taquiner de plus bel. « Chut. » fit-il en la contemplant à terre. « Pense un peu aux voisins, t’es trop bruyante. » Il vit Kat prendre dangereusement le coussin pour ensuite le frapper avec à plusieurs reprises. Il se roula en boule, de côté, en rigolant comme un gamin. Décidément, il n’allait pas se lacer d’elle de sitôt. Il se redressa en se frottant l’arrière de la tête. « Rolala c’est bon. Je n’ai rien fais de grave. » Si en fait. Il savait très bien qu’elle détestait qu’il ne respecte pas les frontières qu’elle avait imposées. Il savait aussi qu’elle ne supportait pas qu’il s’approche d’elle sans crier gare. Et surtout, ce qu’elle haïssait, son sourire sournois. Depuis qu’il s’était rendu compte qu’il semblait plus insupportable quand il donnait l’air de se moquer d’elle, il profitait de chacun de ses instants d’humeur pour arborer son éventail dentaire.

« Je l’aime bien ton lit… » Il étira ses membres, toujours allongé, comme une star en plein photo shoot. « Surtout quand t’es dedans. » Un petit clin d’œil suivit d’un revers de la main pour mettre en arrière quelques mèches rebelles, et Masaomi était de retour comme jamais. « Bein Hong Kong ne disparait pas quand c’est la nuit que je sache. » Il pouffa, surpris par le commentaire de la jeune fille. « En plus c’est une ville qui devient intéressante la nuit. » Il parlait en connaissance de cause. Il était content d’être enfin arrivé, il avait des affaires à réglé dans l’ancienne colonie britannique. Il attrapa le coussin en plein vol pour le serrer dans ses bras comme une peluche. « Allonge-toi si t’es toujours fatiguée. Je te tiendrai compagnie. » Il rampa près d’elle en laissant le coussin derrière et enlaça son bras autour de sa taille. Il voulait l’embêter encore un peu avant qu’ils ne se séparent. Il n’était pas sûr de revenir indemne de l’escale.

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 740 Yen (¥) : 31 Avatar : Myoui sweetie mina [TWICE] Schizophrène? :

Celle qui est bonne a interner, Tsuyu, celui qui est resté a l'école trop longtemps Ichigo et celui qui trop son nez dans les livres Ho Seok

Age : 20 ans Date de naissance : 16/10/1996 Astrologie : balance Métier : Etre jeune, jolie et seksy Année : 2e année Résidant à : Chuo Planning :

►UC



►UC


Navigation :

▲ Bitch, mode d'emploi
One black night getting dark dirty naughty
Call me baby


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 28 Juil - 18:12

hong kong en vue!


« Rien de grave ? Ça frise limite le harcèlement sexuel »

Tu te contentais de claquer la langue contre ton palet, roulant des yeux. S’il savait a quel point tu en avais rien a foutre. Si les gens avaient quelque chose à te dire ou a te reprocher, tu étais prête à les recevoir. Comme si quelques plaintes allaient t’empêcher de rester Antachai Katreeya. Encore une fois, tu le regardais faire son gamin, chose qui t'obliges à laisser ta lassitude s’exprimer à travers d'innombrables soupirs. Lui et ses piques a double sens… Désormais, tu essayais de faire attention de la façon dont tu allais réagir à ses propos. Parce qu’au final, c’est toi qui prenait plus qu’autre chose et lui s’en languissait. Tu le regardais une nouvelle fois, d’un air déconcerté, lorsqu’il fit preuve de sarcasme.

« Ce que je veux dire, c’est que tu aurais pu faire comme tous les enfants de ton âge, finir ta nuit et attendre qu’on accoste pour me dire que nous sommes arrivés »

Cependant ce qu’il te dit te tirait un mince sourire. Si le Hong Kong nocturne était aussi intéressant que ça, tu pourrais réellement t’y plaire le temps de votre escale. Toi qui pensais que tu n’y ferais que du shopping. Peut-être que ça pourrait être plus amusant que tu espérais. Tu étais tétanisée lorsque son bras emprisonnait ta taille, pressée contre lui. Tu n’aimais pas ça, il le savait et pourtant il continuait. Tu ne savais pas s’il était en manque d’affection ou alors c’était pour te faire chier, dans tous les cas ca ne te plaisait pas du tout de te retrouver comme ça ; surtout contre lui

« Si je souhaite de la compagnie dans mon lit, je peux demander a n’importe quel mec de ce bateau »

Tu savais que ça n’en dérangera pas plus d’un...
Fiche (c) Espe



Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 28 Juil - 23:33

Il leva un sourcil à ses propos. Elle avait pris l’habitude d’employer de suite les grands mots. De l’harcèlement sexuel ? On voyait bien qu’elle ne savait pas de quoi elle parlait, à croire qu’elle n’était pas du genre à peser ses mots. « C’est plutôt toi qui fais vieille. T’es tout le temps là à te plaindre pour rien... » Elle qui avait le culot de se vanter une vie nocturne épanouie, la voilà hystérique à cause d’un réveil matin. Il ne voyait pas en quoi ça pouvait déranger. Ne faisait-elle pas le voyage justement pour découvrir de nouvelles villes ? Pourquoi attendre le matin alors qu’ils pouvaient en profiter bien avant ? Il décida de la taquiner encore un peu et d’enlacer son bras autour d’elle. Elle pouvait jouer les rabat-joies autant qu’elle le voulait, elle restait tout de même son nouveau passe-temps. Il voulait jouer avec jusqu’à en avoir marre.

Son sourire, au début niais, se crispa aux mots de la thaïlandaise. Masaomi pouvait se montrer très possessif et ne supportait pas l’éventualité qu’un autre homme puisse jouir de son privilège. Kat était à lui, à lui tout seul. Ou du moins, tant qu’il était là. « Alors comme ça tu peux te contenter de ‘n’importe quel mec’ ? » Il se redressa pour lui faire face. Tant qu’elle était à ses côtés, personne ressemblant de près ou de loin à un humain de sexe masculin n’aurait la chance de pouvoir l’approcher à plus de vingt mètres. Il la prit par le bras et la força à s’allonger sur le matelas. « Tu m’as l’air bien sûr de toi. » continua-t-il, de plus en plus irrité. Personne n’avait le droit de la toucher, personne. Le semblant de liberté qu’elle pensait avoir quand il était aux alentours n’était qu’un leurre pour la distraire.

Il la jaugea de haut en bas en secouant légèrement la tête, le regard désapprobateur et les lèvres légèrement pincés. « Bon. » Il la lâcha et se leva du lit. Dès qu’il pensait l’avoir remise à sa place, la voilà qu’elle recommençait à dire des âneries. « Ca te dit on fait nos bagages ensemble ? » Il sortit sa valise du placard et se mis à empiler des vêtements choisis au hasard, l’esprit déjà ailleurs. Dès qu’ils se quitteront sur le pont, il n’allait plus se soucier d’elle. Il n’était possessif que quand l’objet en question était présent à ses côtés.

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 740 Yen (¥) : 31 Avatar : Myoui sweetie mina [TWICE] Schizophrène? :

Celle qui est bonne a interner, Tsuyu, celui qui est resté a l'école trop longtemps Ichigo et celui qui trop son nez dans les livres Ho Seok

Age : 20 ans Date de naissance : 16/10/1996 Astrologie : balance Métier : Etre jeune, jolie et seksy Année : 2e année Résidant à : Chuo Planning :

►UC



►UC


Navigation :

▲ Bitch, mode d'emploi
One black night getting dark dirty naughty
Call me baby


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 29 Juil - 3:22

hong kong en vue!


« Que veux-tu, je suis comme ça, tu dois me supporter ainsi »

Chieuse a souhait, un caprice qui savait ““hyperboler”” chaque situation. Oui, tu étais loin d’être aussi facile à vivre que l’italien et il fallait l’avouer que ce sentiment qui t’envahissait était plus que plaisant. Mais ceci n’était qu’éphémère, tu le savais. Très rapidement, tu expliquais que tu ne cherchais pas la compagnie du jeune homme, même si tu ne l’avais pas repoussé comme toutes les autres fois. Il faut dire qu’il était comme un enfant. L’interdit était le plus plaisant. Tout à coup, tu lâchais un hoquet de surprise, te sentant soudainement compressé sur ton lit, l’italien te surplombant de son poids. Ton regard se perdait dans le sien tandis que ton pouls s'accélérait a ce moment-là. Tu fermais un instant les yeux pour oublier cette proximité si brusque entre vous. Puis à l’entente de sa phrase, tes yeux refirent leurs apparitions. Un ricanement narquois t’échappait

« Parce que je le suis Masaomi »

La personne qui t’empêchera de faire ce que tu veux n’existait pas. Si tu le voulais, tu aurais pu être avec un homme à cette heure-là. Tu aurais aimé voir sa réaction si c’était le cas. Parce que oui, tu ne digérais pas le fait qu’il ait pu rouler une pelle a une de ses nanas. A ton tour, tu finissais par te lever, te moquant ouvertement de ses propos. Tu riais légèrement.

« Roooh si ce n’est pas mignon. Je ne m’attendais pas à une telle proposition. Tu ne peux plus te passer de ma présence, ca y est ? »

Tu savais qu’il en avait rien a foutre de toi et que c’était réciproque. Mais si toi aussi, tu pouvais t’amuser. Tu te permis de prendre un de ses vêtements que tu analysais avant de le plier et le reposer.

« Non, j’irais m’acheter directement des fringues là-bas. Quoi tu veux aussi m’accompagner faire du shopping ? »

Tu tirais doucement sa joue, histoire de le faire chier à sa manière
Fiche (c) Espe



Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 29 Juil - 9:04

De plus en plus sur les nerfs, il serra la mâchoire au contacte de la main de la jeune fille sur sa joue. Son humeur avait la mauvaise manie de prendre des tournants drastiques, ce qui faisait qu’il passait d’un état de béatitude à de la dépression en l’espace d’une minute. Il se mettait aussi facilement en colère quand quelque chose ne se passait pas de la façon dont il le souhaitait. Le sarcasme de la petite blonde n’améliorait en rien la situation. Il lui empoigna la main, sans la quitter des yeux, et commença à la serrer, de plus en plus fort. Elle voulait faire sa maligne ? Il allait donc jouer le jeu. Il ne voulait pas spécialement lui faire du mal, il voulait juste lui faire comprendre qu’elle ne se trouvera jamais dans une position de supériorité.

Sans la lâcher, il ferma la porte du placard et la plaqua contre le battant en bois vernis. Un léger sourire satisfait se dessina sur le coin de ses lèvres. « Devrai-je te mettre un collier ? » murmura-t-il en caressant sa clavicule de l’autre main. Il se rendit compte de la fragilité de sa peau pâle, sous les rayons à peine dissimulés de la lune. Sa réflexion fut interrompue par le vibreur de son portable, qui était sur la table de nuit. Il arrêta son geste et resta un moment stoïque, ayant une petite idée de la personne qui pouvait l’appeler à une heure pareil. Il abandonna Kat et partit décrocher.

Une voix féminine qu’il ne connaissait que trop bien se fit entendre dans toute la pièce, malgré le fait qu’il n’avait pas mis l’haut parleur. « JOYEUX ANNIVERSAIRE !!!!! » C’était sa sœur.

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 740 Yen (¥) : 31 Avatar : Myoui sweetie mina [TWICE] Schizophrène? :

Celle qui est bonne a interner, Tsuyu, celui qui est resté a l'école trop longtemps Ichigo et celui qui trop son nez dans les livres Ho Seok

Age : 20 ans Date de naissance : 16/10/1996 Astrologie : balance Métier : Etre jeune, jolie et seksy Année : 2e année Résidant à : Chuo Planning :

►UC



►UC


Navigation :

▲ Bitch, mode d'emploi
One black night getting dark dirty naughty
Call me baby


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 29 Juil - 12:48

hong kong en vue!


Aux vus du caractère de ton camarade de chambrée, tu ne fus pas étonnée qu’il se braquait immédiatement en retirant ta main de sa peau. Sa poignée resserrant, tu tentais tant bien que mal de te dégager de son emprise. Ton corps coincé contre son placard, te voilà une fois de plus sa prisonnière. Même si la douleur était bien présente, tu n’en démordais à vouloir t’éloigner de lui. Mais tu oubliais vite ceci quand il osa te faire part de sa suggestion. Non, tout ce que tu voulais à cet instant c’était lui en coller une bonne. Tu ne supportais pas du tout qu’il te prenne pour sa propriété, pire encore, son animal domestique. Une fois que le jeune homme te libérait enfin de son emprise, tu le regardais décrocher son téléphone. La voix féminine au bout du fil totalement audible te laissait perplexe

« C’est vrai, c’est ton anniversaire aujourd'hui. Enfin celui de Masaomi. »

Tu te rappelais de cette date lorsque tu avais piqué sa carte étudiante. Tu ne savais pas si c’était sa véritable date ou alors celle d’une de ses multiples personnalités, mais soit. Tu allais dans ton placard, cherchant la tenue que tu allais mettre pour la journée.

« C’est qui ? Une de tes... Conquêtes qui souhaite t’offrir un cadeau particulier »

Pourquoi cette question ? Voulais-tu vraiment le savoir au fond ? Tu te pinçais les lèvres en repensant à tes paroles.

« Bon t'as pas besoin de la salle de bains, je vais prendre une douche. »

Tu redevenais aussi froide que d’habitude. Et ça, tu ne voulais pas que Masaomi le remarque. Tu embarquais te précipitant dans la douche avant de réagir à une potentielle remarque bien salée de l’italien
Fiche (c) Espe



Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 29 Juil - 13:41

D’un geste de la main il demanda à Kat de se taire, le téléphone collé à l’oreille, écoutant tour à tour sa mère et sa sœur lui parler. Il répondit ensuite dans sa langue natale pour les remercier et leur dit qu’il allait les rappeler plus tard. Si par hasard elles entendaient la voix de la thaïlandaise à l’autre bout du fils, elles n’allaient pas le lâcher avec cette histoire. Une fois la vague familiale passée, il lui fit face en reprenant son visage inexpressif de tout à l’heure. Il repassa sa phrase en tête un moment, elle avait apparemment mémorisé sa date de naissance. De toute manière, il y avait la même sur toutes les cartes, seule l’année variait. Ses amis étaient trop flemmards pour la changer. Ceci l'arrangeait dans un certain sens, avoir toujours la même date de naissance pouvait dérouter les petits fouineurs du genre de sa camarade.

Il se crispa à son hypothèse. Il détestait quand elle parlait sans savoir. « Ma petite sœur. » répondit-il, tout aussi froidement que son interlocutrice. Il la suivit du regard, le temps qu’elle fasse deux pas et finir sa phrase. A peine fut-elle entrée dans la salle de bain qu’il se précipita sur la porte pour l’empêcher de se fermer. Il l’ouvrit de force et entra à son tour. « Je n’ai jamais dis que la conversation était finie. » Oui, parce que maintenant c’était lui qui décidait de tout. Si elle semblait tenter la fuite, il allait la poursuivre. Si elle se renfermait sur elle-même, il allait forcer la barrière. Il s’en fichait de ses humeurs, de son caractère de cochon, de ses caprices. Tout ce qui comptait en ce moment, c’est qu’il était irrité.

Il ferma la porte derrière lui et s’y adossa en croisant les bras. Maintenant qu’ils étaient dans une pièce plus petite, sans issu, elle allait devoir l’affronter. « Allez, c’est quoi ton problème maintenant. » amorça-t-il. Il avait du mal à avaler l’insinuation faite à propos de Mieko. Apparemment, elle n’avait toujours pas oublié l’épisode du premier jour.

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 740 Yen (¥) : 31 Avatar : Myoui sweetie mina [TWICE] Schizophrène? :

Celle qui est bonne a interner, Tsuyu, celui qui est resté a l'école trop longtemps Ichigo et celui qui trop son nez dans les livres Ho Seok

Age : 20 ans Date de naissance : 16/10/1996 Astrologie : balance Métier : Etre jeune, jolie et seksy Année : 2e année Résidant à : Chuo Planning :

►UC



►UC


Navigation :

▲ Bitch, mode d'emploi
One black night getting dark dirty naughty
Call me baby


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 29 Juil - 16:42

hong kong en vue!

Sa petite soeur ? Tu étais plus qu’étonnée par cette révélation. Lui qui disait que tu allais apprendre a le connaitre au fur et a mesure du voyage, il avait raison. Tu plaignais quand même sa pauvre petite soeur de l’avoir comme grand frère. Mais tu étais presque tentée de lui demander comment il fallait qu’elle se débarrasse de Masaomi. Enfin bref, tu voulais passer a autre chose, tu te dirigeais vers la salle de bains. Impossible de la fermer, l’italien faisant irruption dans la pièce. Automatiquement, tu reculais, installant une distance de sécurité entre vous. Le voilà maintenant ton geôlier pour tu ne sais combien de temps. Tu soupirais.

« Quel problème ? »

Tu balançais tes vêtements au sol et rabattre tes mèches en arrière d’un coup de main, lassée de tout ça

« Sérieux, qu’est-ce que tu attends de moi ? »

Il s’amusait a te torturer, dire des choses que tu ne pensais. Il t’avait dit la même chose encore la dernière fois. Pourtant, tu n’avais pas réagi de manière aussi virulente que quand tu l’avais surpris avec l’autre pétasse. Ca te rendait folle. Il te rendait folle. Tu t’appuyais sur le lavabo, le regardant de manière déconcertante.

« Tu réagis comme ça a cause, j’ai dit, c’est ça ? »

Tu fis une moue faussement atteinte par ça, balançant ta tête sur le côté. Tu te rapprochais de lui, ton regard ne lâchant pas le sien.

« Bon ca va, je suis désolée, voilà content maintenant, j'ai le droit d'aller me doucher ? »

Ta main sur la poignée de la porte faisant signe de quitter la pièce puisque tu ne faisais pas vraiment dans l'exhibitionnisme
Fiche (c) Espe



Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 29 Juil - 17:33


Un sourire las se dessina sur ses lèvres tandis qu’il soupira longuement. Nier n’était pas la meilleure chose à faire en ce moment. Elle pouvait même décider de se déshabiller et de prendre sa douche devant lui, il ne broncherait pas. Planté devant la porte, il empêchait quiconque de rentrer et encore moins de sortir. « Je ne m'attends rien de toi. » De toute façon, il ne s’était jamais fait d’idée à son égard. « Juste que tu t’expliques. » Si Mamaosmi avait acquis l’art de pété un plomb et de défigurer la personne en face de lui en un rien de temps, Kat elle, avait l’air de se renfermer dans une carapace de glace dès que quelque chose la déplaisait. Il pensait avoir un peu cerné cette partie de son caractère.

Il la fixa patiemment faire son petit manège, se demandant si ça valait la peine d’être honnête ou pas. A chaque fois qu’il disait quelque chose, ou la blonde le prenait à la légère ou alors ça rentrait d’une oreille pour en sortir d’une autre. Elle s’était faite une image bien à elle de l’italien que lui-même trouvait étrange. Il ne se voyait pas comme elle semblait le percevoir. « Bein t’as réagis excessivement, encore une fois. » Elle commença à sortir des excuses bidon qui lui donnèrent une idée. Plus elle voulait s’éloigner de lui et plus ça lui donnait envie de rester. « Non, pas content. » Il fixa sa main qui était posée sur la poignée de porte, l'attrapa et la tira vers lui. S’il voulait la déboussoler ou alors l’obliger à parler vite, il valait mieux sortir son arsenal d’avances tactiles. « Ta petite crise de jalousie cachée derrière du sarcasme mal placé alors que ce n’était que ma sœur ne m’a pas plu. » Voilà, maintenant il n’allait plus la lâcher.

Ce n’était pas des excuses en l’air qui allaient le pousser à quitter la salle de bain. Il resserra sa prise et la colla un peu plus à lui. Il était toujours aussi surpris du fait qu’il pouvait la manier aussi facilement qu'une poupée. Elle n’avait aucune force, c’était du jamais vu. « Toujours amère après l’épisode du baiser d’il y a quelques jours ? » Son ton n’était pas moqueur, loin de là. Il pensait vraiment ce qu’il disait, c’était une question pure et simple.

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 740 Yen (¥) : 31 Avatar : Myoui sweetie mina [TWICE] Schizophrène? :

Celle qui est bonne a interner, Tsuyu, celui qui est resté a l'école trop longtemps Ichigo et celui qui trop son nez dans les livres Ho Seok

Age : 20 ans Date de naissance : 16/10/1996 Astrologie : balance Métier : Etre jeune, jolie et seksy Année : 2e année Résidant à : Chuo Planning :

►UC



►UC


Navigation :

▲ Bitch, mode d'emploi
One black night getting dark dirty naughty
Call me baby


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 29 Juil - 19:02

hong kong en vue!



C’est pas vrai, il est vraiment borné. Tu ne comprenais pas pourquoi il s'obstinait a vouloir autant que tu t’expliques. Tu n’étais pas de celle qui parlait a coeur ouvert et qui jetais ses premières faiblesses au premier venu. Même avec ta meilleure amie tu ne faisais pas ça. Tout ce que tu voulais, c’était être seule pour retrouver un semblant de calme. Prête a tout faire pour le jeter de la pièce, tu sentais ses doigts emprisonner ton poignet d’une certaine force. Tu étais lassée comme tu en avais l’habitude

« Putain, je ne suis pas jalouse, j’en ai rien a battre. Et puis c’est bon je me suis excusée »

Quelque part, son irritation était compréhensible. Tu avais beau être fille unique et orpheline, ta mère a toujours su te transmettre. D’où le fait que tu te sois excusée. Mais bon, ceci ne suffisait pas. Tu serrais ton à cette soudaine proximité entre vous. Pourquoi continuait-il à te torturer ainsi. ? Puis il évoqua l’épisode qui a précédemment eu lieu.

« Tu es sérieux là ? »

Tu riais à pleins poumons à ses propos.

« Mais j’en ai strictement rien à foutre de cette histoire de baiser, je l’ai même oublié. »

Tu mentais. Tu n’avais pas du tout oublié et rien que revisualer la scène te faisait rager intérieurement. Tu ne savais même pas pourquoi tu laissais envahir par de tels sentiments

« Je t’ai dit que tu peux t’envoyer en l’air avec toutes les pétasses de ce foutu bateau, ca ne changera rien ok ? »

Tant que ce n’était pas devant ou qu’il ne t'en parlait pas, tu pouvais le tolérer

« Je t’ai toujours dit que tu m’énervais, c’est tout ok ? C’est a cause de toi que je réagis comme ça. Depuis le premier jour où je t’ai rencontré, tu m’énerves et tu me fais rager »
Fiche (c) Espe



Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 29 Juil - 20:09


Il haussa un sourcil au rire désabusé de Kat. Il ne s’y attendait pas tout à fait. Masaomi avait un égo tel que même si elle rejetait en bloc ses propos, il n’allait pas la croire. Il était certain qu’elle n’avait pas digéré la scène Yukino. Et son manège tiré par les cheveux avec un jeu de mauvais acteur ne faisait que le fixer avec son idée. « Arrête. » soupira-t-il. Il en avait marre de ses insultes. Comment pouvait-elle se permettre de s’en prendre aux autres sans accepter d’être blessée à son tour. Elle devait apprendre à ne pas faire aux autres ce qu’elle n’aimerait pas que l’on lui fasse. Il devait lui couper sa langue de vipère.

Il essaya d’effacer ce qu’elle lui avait dit, faisant fi des propos blessant qu’elle avait dit à son sujet. Heureusement qu’il était habitué à ce qu’on le déteste. « J’imagine que t’as aussi oublié la dernière fois qu’on s’était quitté avant de se revoir ici ? » Il se pencha vers elle, rapprochant son visage en se léchant le coin des lèvres. « Hmmm.. ? » Au lieu de s’énerver sur les autres, elle devait plutôt s’énerver sur elle-même pour s’être laissé faire ce jour là. En quoi était-elle différente? Sa compréhension avait des limites, surtout en ce qui concernait les filles. Il y en avait qu’il pouvait lire comme dans un livre ouvert, mais d’autres qui étaient trop controversés pour qu’elles puissent se limiter qu’à un théorème. « La dernière fois, je n’y ai pas mis d’effort tu sais. » Il la serra un peu plus fort et colla son front au sien, le regard perçant de l’italien ne quittait plus celui de la jeune fille. Il allait la remettre à sa place avant de partir arpenter les rues de Hong Kong.


Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 740 Yen (¥) : 31 Avatar : Myoui sweetie mina [TWICE] Schizophrène? :

Celle qui est bonne a interner, Tsuyu, celui qui est resté a l'école trop longtemps Ichigo et celui qui trop son nez dans les livres Ho Seok

Age : 20 ans Date de naissance : 16/10/1996 Astrologie : balance Métier : Etre jeune, jolie et seksy Année : 2e année Résidant à : Chuo Planning :

►UC



►UC


Navigation :

▲ Bitch, mode d'emploi
One black night getting dark dirty naughty
Call me baby


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 29 Juil - 21:43

hong kong en vue!



« Tu veux que j’arrête ? N’est-ce pas toi qui voulais savoir les raisons ? »

Ou alors ne voulait-il plus que tu vides ton sac ainsi. Tu ne mentais pas totalement cette fois. Tu n’arrivais pas à le supporter. Pour une raison qui t’échappait, ton comportement était presque différent quand tu lui parlais. Te voilà même a découvrir des sentiments nouveaux et une personnalité bien plus violente à ses côtés. Comme si votre relation était nocive. Puis il évoquait votre dernière rencontre. Tu restais stoïque, pendu a ses paroles

« J’ai juste pas envie d’y repenser… Je n’arrête de me dire pourquoi je ne t’ai pas giflé ce jour-là »

Son visage proche du tien, tu détournais ce dernier, portant ton attention sur autre chose qui semblait plus intéressante. Tu ne l’avais pas oublié non plus ce... Baiser. Et tu t’en voulais toujours d’y repenser. Ce soir-là, tu a été trop longtemps faible face à lui, et ce goût amer était encore présent dans ta bouche. Tu ne voulais plus jamais que ceci arrive. Tu reportais rapidement ton attention sur lui sentant a nouveau cet espace entre vous disparaître un peu plus, sentant sa peau frontale sur la tienne. Tu te pinçais rapidement les lèvres. Tu t’éloignais de quelques centimètres avant de te poser ton index sur son front et le repousser

« N’y penses même pas…. L’autre fois était la première et la dernière fois que ca se produisait »

Tu as été surprise une fois par cette proximité, pas deux. Tu l’avais déjà bien prévenu. Parce que s’il posait ses lèvres sur les tiennes, tu ne laisserais pas couler cette fois.

« C’est bon, tu as eu ce que tu voulais. Tu peux enfin me lâcher et me laisser me doucher maintenant ? »
Fiche (c) Espe



Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 29 Juil - 23:14


« Moi je ne pense à rien du tout. » répondit-il en laissant sa tête pencher en arrière sous la pression de l’index de la blonde. Laissant son visage faire face au plafond, il resta un moment pensif avant de reposer son regard sur elle. « C’est plutôt toi qui m’a l’air d’y penser un peu trop. » Il la souleva de terre, fit quelques pas et la posa, assise, sur le meuble de lavabo dos collé contre le miroir. Il avait bien envie de lui clouer le bec et de lui ôter cette manie de se prendre pour ce qu’elle n’était pas, mais il se doutait bien que ça allait lui faire perdre encore plus de temps et peut-être même empirer la situation.

Calmement, il commença à enlever son pull rouge. Il se tenait juste en face d’elle pour bien l’agacer. S’il avait le don de l’énerver à ce point, alors il allait lui prouver qu’il pouvait se surpasser. Peu de personnes arrivaient à comprendre ce qui se passait dans sa tête dans ses moments là. Il n’allait rien tenter, il voulait juste voir sa réaction. Il caressa l’élastique du bas de son pyjama du bout des doigts. « Tu veux me voir enlever ça aussi ? » Il posa ses mains sur le meuble, de chaque côté des jambes de Kat et s’inclina vers elle. « Si tu veux un striptease, je peux te le faire. » Il voulait voir jusqu’où elle pouvait tenir, sûr qu’elle allait sortir de suite. Au début du voyage, il avait bien précisé que c’était lui le premier à utiliser la salle de bain le matin. Oui il était immature. Oui, il l’assumait pleinement.

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 740 Yen (¥) : 31 Avatar : Myoui sweetie mina [TWICE] Schizophrène? :

Celle qui est bonne a interner, Tsuyu, celui qui est resté a l'école trop longtemps Ichigo et celui qui trop son nez dans les livres Ho Seok

Age : 20 ans Date de naissance : 16/10/1996 Astrologie : balance Métier : Etre jeune, jolie et seksy Année : 2e année Résidant à : Chuo Planning :

►UC



►UC


Navigation :

▲ Bitch, mode d'emploi
One black night getting dark dirty naughty
Call me baby


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 30 Juil - 1:44

hong kong en vue!



Cette manie qu’il avait de prendre tes mots et les tordre. Ca te donnait juste envie de prendre son cou entre tes griffes et le serrer de toute tes forces. Il te rendait vraiment folle. Y penser continuellement, heureusement pour toi ce n’était pas le cas. Tu n’étais pas au stade ou tu en fantasmer la nuit de ce baiser. Déjà qu’avoir parfois des flashs dans ton esprit, c’était un calvaire… Tu lâchais un hoquet de surprise quand il te prit soudainement dans ses bras, t’installant sur le meuble en bois de la pièce.

Tu eue le souffle coupé lorsqu’il commençait à se déshabiller nonchalamment face à toi. C’était quoi cette manie qu’il avait a vouloir toujours se déshabiller devant toi. Toi qui avais réussi à oublier - ou presque - son physique avantageux, te voilà a nouveau obligé à le regarder à nouveau. Ca te faisait vraiment chier que tu te laisses intimider par ça. Tu soufflais un bon coup, essayant de récupérer ta nature froide, n’essayant pas de porter attention a ces conneries… Mais il avait cette fâcheuse tendance a toujours vouloir te déstabiliser par tous les moyens. Surtout dans ce genre de situation. Il fallait juste que tu te concentres dans son regard.

« Non, j’ai pas de billet a mettre dans ton string. Désolée. »

Un mince sourire moqueur aux lèvres, tu caressais doucement sa joue. Oui, c’était d’autant plus facile. Ta main sur son épaule, tu repoussais l’italien avant de descendre de ton perchoir. Tu te dirigeais vers la douche, commençant à y mettre tes pieds avant de te retourner vers lui.

« Tu comptes partir pour que je puisse me préparer ou alors tu vas continuer à t'exhiber devant moi ? »

Bien que le temps de quelques secondes, tu as pu profiter de la vue, il était temps qu’il s’éloigne de toi
Fiche (c) Espe



Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 30 Juil - 10:11


Affichant un sourire à peine dessiné sur ses lèvres, il suivit Kat jusqu’à la porte coulissante de la douche. Il s’adossa de côté au mur, gonflant les joues faussement contrarié. « Et mon cadeau d’anniversaire ? » bougonna-t-il. Dans sa tête, les cliquetis des aiguilles d’une montre se faisaient entendre. Le temps pressait, et il devait profiter de chaque secondes qui lui restaient dans la cabine pour ensuite s’occuper d’Hong Kong. Gardant sa moue boudeuse, il commença à caresser les cheveux de la jeune fille. Il voulait essayer une dernière chose avant qu’elle ne se décide à le tuer pour de bon. Sa mauvaise humeur ne s’était pas évaporée, au contraire, elle était toujours présente. Il voulait juste se soulager un moment. Ca l’amusait de voir plus en colère que lui.

Sa main commença à se balader sur la nuque de la jeune fille pour ensuite se poser au creux de son dos. Si elle voulait à ce point prendre sa douche, qu’elle le fasse. Il la poussa brusquement sous le pommeau de douche et ouvrit le jet d’eau froide. Regardant la scène d’un air satisfait, il resta planté à l’entrée de la douche les bras croisés. « Tu veux que je te rejoigne ? » proposa-t-il d’un ton moqueur. De toute manière c’était l’été, l’eau froide de devait pas la déranger tant que ça.


Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 740 Yen (¥) : 31 Avatar : Myoui sweetie mina [TWICE] Schizophrène? :

Celle qui est bonne a interner, Tsuyu, celui qui est resté a l'école trop longtemps Ichigo et celui qui trop son nez dans les livres Ho Seok

Age : 20 ans Date de naissance : 16/10/1996 Astrologie : balance Métier : Etre jeune, jolie et seksy Année : 2e année Résidant à : Chuo Planning :

►UC



►UC


Navigation :

▲ Bitch, mode d'emploi
One black night getting dark dirty naughty
Call me baby


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 30 Juil - 12:56

hong kong en vue!



« Un cadeau ? Mais je ne sais pas quel genre de jeux aime les gamins comme toi »

Toi qui aimais en temps normal faire des gâteaux et autres pâtisseries pour les gens qui ont su attirer ta sympathie, tu n'avais aucune envie de faire ce genre de chose pour lui à ce moment. La journée n'a même pas commencé qu'il te rendait dingue. Enfin même sans ça, est-ce que tu te donnerais autant de mal pour lui ? Une fois dans une cabine de douche, tu espérais qu'il quitte la pièce. Cependant, il ne semblait pas de l'entendre de cette oreille. Tu soupirais lourdement quand il s'amusait encore à être tactile avec toi. Tu en pouvais plus, un véritable gosse. Soudainement, tu te retrouvais au fond de la cabine avant qu'un cri de part raisonnait aux premières gouttes d'eau qui tombait sur toi.

« Espèce d'enfoiré ! »

Tu hurlais après lui, qui semblait bien satisfait de sa connerie. Et en plus, il en rajoutait une couche. Mais il était hors de question pour toi de se plier à ses exigences et caprices en quittant la pièce.

« Je crois que c'est toi qui veux me rejoindre non ? Tu sembles bien te rincer l'oeil. »

Avoir un t-shirt aussi léger n'était pas à ton avantage. Tu saisissais l'élastique du pantalon de Masaomi, le tirant à ton tour sous l'eau glacée qui s'écoulait.

« C'est bon, tu as eu ce que tu voulais depuis le temps que tu l'espères ? »

Lui qui ne cessait de te rabattre les oreilles avec ses blagues salaces, maintenant son fantasme se réalise. Tu coupais finalement l'eau puis rabattais les mèches qui te gâchaient la vue avant de prendre le coin de ton t-shirt et l'eau qui était coincée
Fiche (c) Espe



Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 30 Juil - 15:24


De la satisfaction. C’était exactement ce qu’il ressentait en ce moment même. Il n’était pas spécialement fier de son geste puéril, il était juste satisfait. Et sa réaction, la cerise sur le gâteau. L’entendre crier et la voir furax lui donnait le sentiment d’avoir gagné. Quoi ? Lui-même ne le savait pas, il se sentait juste comme un vainqueur. « Je t’en pris. » Il roula des yeux. « Y’a que dalle à mater. » S’il avait à ce point envie de coucher avec elle, il n’aurait pas fait son connard dès leur première rencontre, ou du moins, il se serait rattrapé après. Tout ce qu’il voyait en elle ne se limitait qu’à un passe-temps. Il l’embêtait quand il voulait et l’ignorait quand il en avait marre. C’est tout.

Il se sentit être tiré vers l’avant et se retrouva trempé de la tête aux pieds, aux côtés de la jeune fille toujours aussi irritée. Il la regarda les yeux ronds un moment. Il ne pouvait pas dire qu’il ne s’y attendait pas, il était évident qu’elle allait lui rendre la monnaie de sa pièce. Mais il ne s’attendait pas à ce qu’elle réagisse du tac au tac. Il rouvrit l’eau sans la quitté des yeux. « Non. » Ce n’était pas ce qu’il voulait. « Je n’ai jamais rien espéré. » Il prit le shampooing et se mit à se savonner la tête, toujours habillé de son bas de pyjama. Il prit de la mousse dans le creux de ses mains et tapota les joues de la jeune fille. « Je dois y aller maintenant. » Il se rinça les cheveux et sortit de la douche en enlevant ce qui lui restait sur le dos.



Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 740 Yen (¥) : 31 Avatar : Myoui sweetie mina [TWICE] Schizophrène? :

Celle qui est bonne a interner, Tsuyu, celui qui est resté a l'école trop longtemps Ichigo et celui qui trop son nez dans les livres Ho Seok

Age : 20 ans Date de naissance : 16/10/1996 Astrologie : balance Métier : Etre jeune, jolie et seksy Année : 2e année Résidant à : Chuo Planning :

►UC



►UC


Navigation :

▲ Bitch, mode d'emploi
One black night getting dark dirty naughty
Call me baby


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 30 Juil - 17:39

hong kong en vue!


Il devait être de ces mecs qui attendaient a ce que le soutien-gorge d’une nana soir du bonnet F pour qu’elle rentre dans le cadre de la bonasse. Tu ne préférais pas relever sa remarque. Si tu t’arrêtais à tous ceux qui te trouvaient pas à leur goût, tu aurais de gros complexe aujourd’hui. Tu l’attirais a ton tour dans cette endroit si étroit, car tu ne voulais pas être la seule à être ridicule dans cette situation. Alors que tu avais coupé l’eau, tu sentais une nouvelle fois les gouttes froides s’abattre sur mon visage. Tu étais vraiment en présence d’un gamin… Tu ne voulais même pas imaginait qu’il pouvait être potentiellement plus âgé que toi…

Tu ne le quittais pas des yeux, le regardant se shampouiner comme l’air de rien. Il avait oublié que tu étais là toi aussi. Non, il en avait juste rien à foutre. Sentant cette mousse blanche sur mes joues, tu en retirais sur l’une d’elles, l’air de rien avant que tu l’eau s’en charge, continuant a fusiller du regard jusqu’a ce qu’il se décide à quitter la chose. Tu ne tardais pas à le suivre immédiatement, pensant que tu étais assez trempée. Tu t’emparais d’une serviette avec laquelle tu séchais ta chevelure. Avant de remarquer que l’appel de la nature de ton camarade de chambre refasse surface

« Sérieux Masaomi, tu peux arrêter te foutre à poil quand je suis dans la même pièce que toi ? »

Tu lui balançais la serviette, soufflant une fois de plus. Tu avais parfois l’impression d'avoir un gosse dont tu devais t’occuper. Mais très rapidement, quelque chose te sautait aux yeux, cette marque sur son dos qui te faisait presque froid dans le dos.

« Dit, c’est quoi cette… Cicatrice »
Fiche (c) Espe



Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 30 Juil - 18:05


Acceptant la serviette de la jeune fille, il se mit à s’essuyer les cheveux. De toute manière, il avait l’intention de s’en prendre une, il devait bien se sécher avant de s’habiller. Il enroula la serviette autour de sa taille et s’apprêta à sortir de la salle quand son geste fut suspendue aux mots de Kat. Le bras en l’air dirigé vers la poignée de porte, il jura intérieurement. Il n’avait pas envie de raconter cet épisode de sa vie, du moins, pas maintenant. Rien ne l’obligait à le faire de toute manière. Il tourna légèrement la tête et resta muet un instant. Que pouvait-il répondre à ça ? Et s’il partait en la laissant seule sans réponse ? Il savait que ça allait lui retomber dessus tôt ou tard. Elle avait déjà essayé de fouiller dans ses affaires le premier jour pour en connaître un peu plus sur lui, qui sait ce qu’elle était capable de faire s’il refusait de lui dire quoi que ce soit.

« Disons que c’est un joli souvenir du jour où j’ai failli y laisser ma peau. » Même s’il arrivait que sa cicatrice brûlait et lui faisait mal les jours où le temps changeait sans prévenir, vu sa localisation sur son dos, il lui arrivait de l’oublier. Ce jour là, il avait vu toute sa vie défiler devant lui. C’était la première fois qu’il avait peur de s’en prendre une. Le panneau de circulation s’était enfoncé d’environ cinq centimètres dans sa chair, une douleur atroce. De plus, le médecin lui a dit qu’il avait frôlé la colonne vertébrale de quelques millimètres, qu’il était très chanceux et qu’il aurait pu finir le reste de son existence sur une chaise roulante. « Elle se voit toujours autant ? » lui demanda-t-il, le visage assombrit par ce souvenir effrayant. Il n’arrivait pas à bien la voir avec un miroir.



Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 740 Yen (¥) : 31 Avatar : Myoui sweetie mina [TWICE] Schizophrène? :

Celle qui est bonne a interner, Tsuyu, celui qui est resté a l'école trop longtemps Ichigo et celui qui trop son nez dans les livres Ho Seok

Age : 20 ans Date de naissance : 16/10/1996 Astrologie : balance Métier : Etre jeune, jolie et seksy Année : 2e année Résidant à : Chuo Planning :

►UC



►UC


Navigation :

▲ Bitch, mode d'emploi
One black night getting dark dirty naughty
Call me baby


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 30 Juil - 18:49

hong kong en vue!

Tu avais vu beaucoup de choses quand du haut de tes 19 ans. Des cadavres, du sang et tu en passes. Mais sa cicatrice te faisait froid dans le dos. Tu te doutais bien qu’a le vu de sa réaction, ce n’était pas quelque chose qu’il voulait évoquer de toute évidence. Un souvenir qu’il voulait oublier, tu dirais bien. Tu ne savais pas s’il allait te répondre ou alors réagir aussi froidement que la première que tu t’es interrogée sur lui. Mais sa réponse sarcastique te paralysait presque. Il a failli mourir ? Tu te doutais bien que le passé de Masaomi devait être mouvementé, mais pas au point qu’il puisse frôler la mort. Ça, tu pouvais totalement le comprendre. Plus qu’il ne l’imagine même, ayant toi-même traversé cette situation une dizaine d’années auparavant. Tu avais des séquelles toi aussi, pas visible aux yeux des gens certes, mais elles étaient bien présentes. Ironique de voir que le point commun que vous avez était aussi glauque.

Ton coeur se serrait dans ta poitrine, comme si tu avais ouvert sa boite de Pandore. Une partie de toi voulait en savoir plus, le pourquoi du comment de cette cicatrice, cependant l’autre te rappelait qu’il ne voulait sûrement pas en parler et c'était compréhensible. Il y avait toujours certain détails qu’on avait besoin de cacher. Tu sortais de tes pensées à l’entente de la question du garçon

« Ah…. Euh, oui plutôt. »

Tu te pinçais les lèvres. Tu n’allais pas non plus lui mentir. Mais tu te faisais une tonne de scénario dans la tête pour qu’il ait une marque. Tu prenais une autre serviette que tu posais sur ta tête avant de frotter tes cheveux.

« T’inquiète pas, je ne t’en demanderais pas plus… Je sais que je le saurais tôt ou tard ce qu’il t’ait arrivé »

Et sans fouiller dans ses affaires… Mais bon, tu n’étais pas vraiment sur de ce que tu avançais
Fiche (c) Espe



Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 30 Juil - 19:17


Il commença à se tortiller dans tous les sens devant la glace pour voir l’évolution de la catastrophe. Il se rappelait des paroles de Maurizio quand il avait vu la chair fraiche pas encore cicatrisée sous le gros pansement à l’hôpital. ‘Ne t’inquiètes pas, les filles trouvent ça sexy à ce qu’il paraît.’ Comme si c’était la seule chose qui importait durant ses années lycée. C’était aussi la première fois qu’ils rirent ensemble malgré la situation. « Mouai… Pas terrible. » murmura-t-il en grimaçant. Il n’avait pas envie de trop y penser, et puis, les souvenirs qui suivirent cet épisode furent plus joyeux. S’il n’avait pas failli mourir ce jour là, il n’aurait peut-être jamais rencontré son meilleur ami et sa bande n’aurait pas été la même.

Il jeta un coup d’œil à Kat en haussant les sourcils. Etait-elle sérieuse ? Elle paraissait bien sûr de ce qu’elle avançait. Il repassa dans son esprit les visages des personnes de son entourage qui n’étaient même pas au courant de la cicatrice puis ceux qui l’avaient déjà vu mais sans en connaître l’origine. Il soupira, l’air de compatir en y ajoutant à la liste le joli minois de la thaïlandaise. « Ne fais pas cette tête, je suis toujours là après tout. » fit-il en tirant la langue. Il n’aimait pas que les personnes aient pitié de lui et encore moins qu’ils essayent de se mettre à sa place en ayant l’air de comprendre. Masaomi ne ressemblait à personne. Il n’avait besoin de personne. Personne ne pouvait le comprendre. Encore moins une fille rencontrée en boîte de nuit. Elle ne pouvait même pas s’imaginer le quart de ce qu’il avait vécu en 18 ans. « Kacchan s’est quand même un peu attachée à moi! » blagua-t-il en faisant quelques pas vers elle pour prendre la serviette qui était sur sa tête et se la mettre sur les épaules. « A la revoyure. » Une pichenette sur le front et il sortit de la salle avec l’idée de ne plus jamais se mettre torse nue en face d’elle.



Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 740 Yen (¥) : 31 Avatar : Myoui sweetie mina [TWICE] Schizophrène? :

Celle qui est bonne a interner, Tsuyu, celui qui est resté a l'école trop longtemps Ichigo et celui qui trop son nez dans les livres Ho Seok

Age : 20 ans Date de naissance : 16/10/1996 Astrologie : balance Métier : Etre jeune, jolie et seksy Année : 2e année Résidant à : Chuo Planning :

►UC



►UC


Navigation :

▲ Bitch, mode d'emploi
One black night getting dark dirty naughty
Call me baby


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 30 Juil - 20:27

hong kong en vue!



Le voir s’agiter devant le miroir t’amuser assez. C’était assez ridicule de le voir tenter d’observer sa cicatrice. Tu ne comprenais même pas pourquoi il tenait tant a voir cette marque. C’était le genre de truc qu’on voulait oublier. Mais bon, peut-être qu’elle a signification, tu n’en savais rien. Bien que tu te disais que tu allais en savoir plus sur l’origine de cet accident. Pour cela il faudrait que tu interroges son entourage en mode détective et ca ne te plaisais pas vraiment. Tu avais mieux a faire que te pencher sur ça pour le moment. Chaque chose en son temps

Tu arquais un sourcil à la suite de sa remarque. Ta tête, il pensait que je m'inquiétais pour lui ? Si maintenant être choquée est synonyme d'inquiétude. Tu ne t’attendais pas a ce qu’il te fasse une telle révélation, voilà tout. Malgré le fait que je pouvais être aussi une garce, tu n’en restais pas moins humaine

« Je me serais attachée a toi ? Je ne savais pas alors. »

Quoique... Le doute subsistait à ce moment. Et si tu te serais malgré tout, tu te serais prise d’affection pour cet idiot ? Il faut que j’arrête de raconter de la merde. Tu secouais la tête de gauche à droite, chassant cette idée stupide. Il manquerait plus que ça, tu serais bien tomber bien bas. Tu grimaçais en sentant la douleur traverser ton os frontal te saluant. Par réflexe, tu te frottais le front, mécontente de son geste, mais plutôt heureuse d’être loin de lui le temps d’une semaine entière. Une fois en dehors de la salle, tu t’empressais de fermer la porte a clé afin de pouvoir vraiment te changer en toute intimité
Fiche (c) Espe



Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 19:00
 

hk en vue!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-