AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Besoin de changement... Mais pas trop quand même.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 4 Aoû - 16:24


Besoin de changement... mais pas trop quand même.
Eru & Naoki
TENUE ■ J'ai l'impression qu'il y a une éternité que je ne suis plus venu au centre commerciale, sans doute parce que ce n'est pas totalement faux. Il faut dire qu'avec mon entraînement je n'ai pas vraiment le temps de faire du shopping, c'est déjà limite si j'ai le temps de voir mes amis, parce qu'il faut dire que la préparation pour les qualifications de prochaines jeux olympiques d'Hiver est plutôt rude, sans compter les nouveaux programmes pour les prochaines compétitions et ce quadruple axel qui me pose toujours quelques soucis, même si j'avance un peu. Toutefois, j'ai réussi, après une bataille acharnée avec Brian, à obtenir une après-midi de libre pour flâner un peu et me reposer. Le patinage c'est toute ma vie. Je passe tout mon temps à la patinoire, patins aux pieds. J'endure régime après régime, horrible séance de pilate après horrible séance de pilate, sans jamais me plaindre parce que cette vie c'est moi qui l'ait choisie et que dans l'ensemble elle me convient. J'aime ça plus que je ne pourrais trouver les mots pour le dire, mais de temps en temps j'ai besoin d'un peu de temps à moi aussi.

Après avoir fait une petite entorse à mon régime et craqué pour un milk-shake vanille, j'ai fais quelques boutiques, pas spécialement que pour moi puisque j'ai trouvé des boucles d'oreilles magnifiques qui devaient faire plaisir à Eri. Je sais qu'elle est pas mal occupée elle aussi avec les JO de Rio qui approchent à grand pas. Au final patinage ou natation, nos entraîneurs se comportent identiquement. Un sourire naît sur mes lèvres en pensant à mon amie, j'ai hâte d'être à Rio… Mais pour le moment, c'est la devanture d'un salon de coiffure qui attire mon attention et instinctivement je passe une main dans mes mèches sombres qui ont eu le temps de pousser pas mal depuis la dernière fois qu'ils ont aperçut une paire de ciseaux. Une petite coupe de ne serait sans doute bienvenue et c'est sur cette simple pensée que je pousse la porte. C'est un agréable « Hajimemashite ! » qui m'accueille poussé par une jeune femme qui m'adresse un sourire depuis l'arrière de son comptoir. Poli, je la salue en retour avant de lui indiquer la raison de ma présence, même si je dois passer pour un idiot. Oui, parce que ça parait plutôt logique que si j'entre dans un salon de coiffure, c'est pour me couper les cheveux. Sans ce départir de son sourire, elle me demande de la suivre et m'indique un siège vide face à un miroir. « On s'occupe de vous dans un instant. » J'ai à peine le temps de la remercier d'un sourire qu'elle retourne à sa place, me laissant attendre parmi les autres clients qui discutent gaiement pendant qu'on s'occupe d'eux.
Codage par Emi Burton

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 5 Aoû - 12:19


Besoin de changement... mais pas trop quand même.
Eru & Naoki
TENUE ■ Eru avait véritablement bien commencé la journée. Elle était arrivée en avance, des cafés dans les mains pour chacun de ses collègues. Autant dire qu’elle s’était réveillé de bonne humeur. Travailler au salon était pour elle une possibilité de voir les envers du métier et de comprendre ce que sa sœur aimait tant dans la coiffure. Bien évidemment, elle avait toujours un peu de mal à toucher les cheveux de ses clients mais elle ne le montrait pas. Elle devenait presque imbattable à cacher ses émotions. Jusqu’à aujourd’hui, elle n’avait coiffé que trois clients. Cependant, ces derniers ressortaient toujours du magasin un sourire aux lèvres.

Aujourd’hui, le salon était de plus en plus remplit. Il n’y avait que trois coiffeuses de disponible. Eru balayait le sol, toujours avec un magnifique sourire sur le visage. Elle aimait beaucoup faire le ménage, et se débarrasser de tous ces cheveux la rendait heureuse. La venue d’un nouveau client interpella Eru qui releva la tête du sol. C’était un garçon. Elle haussa les épaules et se dirigea vers l’arrière-boutique afin de jeter les cheveux qui trainaient dans sa balayette. Alors qu’elle referma le couvercle de la poubelle, la patronne vint vers elle : « Eru, j’aurais besoin que tu t’occupes du client qui vient d’arriver. On est beaucoup trop surchargé aujourd’hui, deux mains en plus ne feraient pas de mal. » Le visage de la jeune femme s’éclaira. Elle acquiesça vivement de la tête et se dirigea en sautillant vers le siège où son quatrième client l’attendait.

« Bonjour, s’écria-t-elle, je suis votre coiffeuse aujourd’hui ! » Elle était excitée d’employer ses talents en coiffures sur une nouvelle tête. C’était presque aussi amusant que noël. Elle s’en alla chercher rapidement une blouse et l’enfila sur son client. « Je m’appelle Eru, c’est quoi votre prénom ? Questionna-t-elle en sortant toute sorte de ciseaux, peignes, produits. »  Elle aligna tout sur la table en face de son client puis s’exclama « Oh ! Il vous faut un shampoing ou pas ? » Elle était embarrassée de ne pas l’avoir proposé dès le départ.
Codage par Emi Burton

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 5 Aoû - 20:14


Besoin de changement... mais pas trop quand même.
Eru & Naoki
TENUE ■ Assit sur le siège, je patiente sagement comme un enfant à qui l'on a promis un récompense s'il se tient tranquille cinq minutes. En fait, je m'imprègne de l'ambiance. Je profite du léger brouhaha des conversations, du vas et vient des coiffeurs, du bruit des ciseaux qui se referment pour mieux s'ouvrir, des clients qui s'extasient totalement ravi devant leur nouveau look. En vrai, je savoure la vie dans toute sa simplicité, sans plus ni moins. Retranché au moins quatorze heures par jour à la patinoire et ce depuis un certain temps, j'ai fini par oublier combien il est agréable de se laisser vivre, de profiter des petites choses que la vie offre, de se retrouver entouré de gens. Pas besoin de se concentrer sur la position de son corps, de suivre un programme au millimètre près. Oui, parce que même si je prends beaucoup de plaisir à faire ce que j'aime, c'est relaxant de se retrouver là. Je devrais batailler avec mon coach pour qu'il me laisse un peu plus de temps libre. Après tout, un athlète qui passe tout son temps à bosser est beaucoup plus sujet aux blessures, non?

Dans le miroir qui me fait face, mes yeux captent aussitôt l'arrivée d'une jeune fille blonde qui doit à peine être plus âgée que moi. Si elle peut presque passer pour une cliente, les mots qu'elle m'adresse en me saluant ne laissent, eux, aucun doute sur qui elle est et ce pourquoi elle est là. J'incline aussitôt la tête avec un sourire en réponse. Avec son aide, j'enfile la blouse, histoire d'éviter de me couvrir de cheveux coupé. Ça ferait un peu tâche quand même. La voix de la jeune coiffeuse s'élève à nouveau dans le bruit de fond des autres conversations. Si je prête attention à sa question, je prends surtout note de son prénom qui m'interpelle autant qu'il m'amuse. « Enchanté Eru, moi c'est Naoki, mais Nao c'est bien aussi. » C'est quand même étrange de tomber sur une fille qui porte, à une lettre près, le même prénom que celle que je considère pratiquement comme ma meilleure amie. Le monde est vraiment petit en fait. Eri serait peut-être amusée aussi si elle savait. Encore une chose qu'il faudra que je lui raconte.

D'un œil un peu distrait, je la regarder installer son matériel. Un shampoing? Est-ce que j'en ai besoin? « Hum non, je ne pense pas. Je les ai lavé ce matin, après je ne sais pas si tu as besoin qu'ils soient humide pour les couper… » Mes iris rencontrent son reflet dans le miroir alors que je lui réponds. Il y a tellement de bonne humeur chez elle que je ne remarque même pas son embarras. Il faut dire qu'elle a autant l'air dans son monde que je le suis quand je suis sur la glace. « Ça fait longtemps que tu… ça te dérange si je te tutoie? » C'est à mon tour d'être un peu embarrassé par mon manque évident de bonne manière.
Codage par Emi Burton

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 10 Aoû - 23:55


Besoin de changement... mais pas trop quand même.
Eru & Naoki
TENUE ■ Eru se sentait soulagée qu’il n’ait pas besoin de shampoing. Même après trois ans à trainer dans les salons de coiffure, elle avait beaucoup de mal à apprécier la texture des cheveux mouillés d’autrui. Un comble pour une coiffeuse.  « Non ça ne me dérange pas. On a l’air d’être du même âge, sourit-elle. » Eru, contrairement à la plupart des japonais, se fichait royalement du code de bonne manière que pouvais imposer le japon. La moitié des pays du monde ne suivait pas des règles de respect aussi strict. Le fait que les pays asiatiques soient pratiquement les seuls à utiliser ces formules de politesses et de bonne manière l’intriguait. « Du coup, explique-moi ce que tu veux. Plutôt court ? Je veux dire, y’a pas masse à couper, taquina-t-elle. »

Honnêtement, on pouvait dire qu’Eru profitait du fait que son client soit dans la même tranche d’âge qu’elle. Habituellement, ses sujets de conversations étaient limités, et elle devait surveiller le vocabulaire qu’elle employait afin de ne pas choquer les plus vieux. Elle tombait souvent sur des seniors, et parfois des adultes. « Peut-être que... tu voudrais un peu de fantaisie sur ton crâne ? Des couleurs ? Du rose fuchsia, du vert pomme ? Ou peut-être qu’on part sur la boule à zéro ? » Elle s’empêchait de rire aux expressions d’horreur qui traversaient le visage de Naoki. Décidément, il était facile à troubler. Elle passa la main dans ses cheveux et soupira de joie. « Wow, tes cheveux sont super doux. On oublie la boule à zéro. Tu voudrais un magazine afin de voir des modèles ? » Elle fit une courte pause avant de reprendre dans un rire nerveux : « Désolé, je ne t’ai même pas laissé parler. Si ça se trouve tu as une idée depuis le début. On me dit souvent que je suis trop bavarde. Je devrais prendre les remarques des autres un peu plus au sérieux, marmonna-t-elle une moue sur le visage. »

Elle se racla la gorge et prit un visage sérieux : « Bon, reprenons depuis le début. As-tu une idée de coupe en tête ou tu préfères voir des modèles dans des magazines ? » Eru n’était pas à son paroxysme du professionnalisme. Elle sentait le regard de la gérante sur son dos. Cette dernière la surveillait du coin de l’œil, un petit sourire aux lèvres.

Codage par Emi Burton

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 11:33
 

Besoin de changement... Mais pas trop quand même.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il fait beau, mais toujours trop chaud. [Fin]
» Grand besoin de changement a BUF
» Dena Erwena, glauque mais pas trop
» Travelo mais pas Trop. [UC]
» Un barbare, mais un Dieu quand même ! [FINIE]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-