AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 I'm here ! ♦ Ft. Naoki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 5 Aoû - 14:20

I'm here !
TENUE J'arrive au volant de la petite fourgonnette - que mon patron au garage m'a gentiment prêté - devant l'immeuble où je vais désormais vivre. Et oui, fini l'appartement familiale, mes petites économies me permettaient enfin de trouver un logement et de prendre mon indépendance, loin de cette famille dont je veux tant me séparer. Cette famille qui, pour la plupart de ses membres, n'a aucun lien de sang avec moi. Il ne faut pas mentir, je continuerai éternellement de veiller sur mon petit frère et de le voir, il est hors de question qu'il ait le sentiment que je l'abandonne encore une fois... Quant à Sayuri, je continuerai de la surveiller, de loin. Elle se portera bien mieux de ne plus me voir et de rester en compagnie de sa grande soeur adorée.

Quoi qu'il en soit, moi, je ne pouvais plus vivre dans cet appartement, je n'en supportais même plus l'odeur. J'avais pris ma décision, j'allais emménager ici, aujourd'hui, en colocation. Je ne sais pas franchement si je suis fait pour ça, la colocation. J'ai vécu en dortoir pendant quelques années et ça se passait plutôt bien, mais à l'époque je n'étais pas le même... Pourtant, j'ai décidé ce mode de vie car cela me permet de vivre dans un appart' plus grand à moindre coût. Je ferai des efforts, et qui sait, ça me plaira peut-être. Ce garçon n'avait pas l'air méchant, bien au contraire, il me dériderait peut-être un peu.

Je descends du camion et fait claquer la portière derrière moi, rejoignant l'interphone à l'entrée à l'entrée de l'immeuble. Je cherche le nom du gars avec qui je vais vivre et appuie sur le bouton, attendant qu'on me réponde. « Bonjour, c'est Usui Keisuke, je viens d'arriver. ». Maintenant, il allait falloir emménager, et je n'avais personne d'autre que mon nouveau colocataire pour m'aider...

AVENGEDINCHAINS

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 6 Aoû - 14:03


I'm here.
Keisuke & Naoki
TENUE ■ Les cheveux dégoulinant d'eau, je sors de la douche et noue presque aussitôt une épaisse serviette de coton blanc autour de mes hanches. Jusqu'à maintenant j'ai jamais été spécialement très pudique, même s'il j'évite de me balader à poil quand il y a des gens... Pas parce que j'aime pas les regards, mais surtout parce que le marques que j'ai dans le dos ont tendance à soulever des questions auxquels j'ai pas envie de répondre. Toutefois, je vais passer pas mal de temps avec mon nouveau coloc et je vais pas pouvoir lui cacher mon dos longtemps. Y a forcément un moment où il l'apprendra,mais pour le moment, je préfère éviter les discussions désagréable. Puis question pudeur, même entre mec, y a un minimum de savoir-vivre à avoir. Ne pas se balader à poil en fait partie, autant s'y habitué tout de suite puisque ce sont les dernière minutes que je passe en solitaire, dans cet appartement que j'ai toujours trouvé bien trop grand. Enfin, en termes de taille, je le trouve plutôt bien. Il est spacieux et relativement bien décoré, sans être trop… Trop, quoi! C'est un appartement qui me convient, si on oublie la solitude qui le comble. C'est cette même solitude qui m'a poussé à placer une annonce dans le journal. Même si ce n'est qu'un coloc, c'est toujours bien d'avoir quelqu'un a retrouver après sa journée, quelqu'un avec qui discuter ou regarder la télé, d'avoir simplement une présence.

J'ai eu pas mal de réponse, mine de rien. C'est fou le nombre de gens qui cherchent à se loger dans la capitale. Il y a beaucoup de jeune qui, comme moi, ont besoin d'être proche de leur université; des personnes plus âgés qui veulent avoir moins de temps de trajet pour aller au bureau... J'ai même eut une mamie qui cherchait un endroit pour éviter que ses enfants ne l'envoie en maison de repos. Même si elle m'a fait un peu de peine, j'ai tout de suite éliminer les plus de trente ans et après plusieurs visites, mon choix s'est arrêté sur un jeune homme qui doit être à peine plus âgé que moi. Il avait l'air de vouloir partir de chez lui rapidement, mais n'avait pas forcément de gros moyen. Puis il m'a semblé mille fois plus sympathique que la jeune fille de bonne famille, mais un peu dérangé qui s'est présentée avant lui. Le choix n'a pas vraiment été difficile au final et même si l'entièreté de sa paie couvre à peine le loyer, ce n'est pas bien grave. En fait, je ne demande pas à ce qu'il paie le loyer ou les factures, ça je peux parfaitement m'en charger… Non, tant qu'il apporte sa contribution pour la nourriture, ça me va. Je ne suis pas difficile et cet appart', je le loue déjà seul à la base, alors ce n'est pas comme si j'avais pas les moyens.

Un coup d'œil à mon téléphone, que j'ai laissé à côté du lavabo, m'apprend que mon nouveau coloc' ne va pas tarder à arriver, du coup c'est en vitesse que je me sèche et enfile juste un survêt, de quoi être à l'aise dans mes mouvements pour l'aider à monté ses affaires. Comme pour me donner raison, la sonnerie de l'interphone se fait entendre. Je glisse rapidement mon téléphone dans ma poche et me précipite vers la porte d'entrée, pour appuyer sur le bouton qui clignote sous le petit écran ou apparaît le dit Keisuke. « Je descends tout de suite. » J'enfile juste mes baskets qui attendent sagement dans l'entrée et je sors pour appeler l'ascenseur avant de grimper dans la boite métallique. Il ne faut quelques secondes avant que les portes ne s'ouvrent au rez-de-chaussée et comme un lapin qui sort d'un chapeau de magicien, je m'en extrais rapidement en priant pour qu'il n'ait rien de trop compliqué ou imposant à monter. Pas parce que je manque de force, j'ai peut-être l'air d'une croquette à côté de lui, mais le hockey c'est pas un sport de mauviette et mon entraînement comprends aussi des heures de musculation. Non c'est juste que je vie au huitième étage, le tout dernier de mon immeuble et que si ça ne rentre pas dans l'ascenseur, il va falloir monter par les escaliers. Malgré tout c'est avec le sourire que je vais à sa rencontre. « Bonjour! Ça va? T'as pas eu trop difficile pour tout charger et pour venir? » On va vivre ensemble alors je me permets de le tutoyer sans lui demander son avis, parce que ça me parait logique sur le coup.
Codage par Emi Burton
 

I'm here ! ♦ Ft. Naoki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Billy Bat par Naoki Urasawa
» Le départ de Naoki.
» Appartement de Naoki
» Naoki Kitano - Your fear is my Kingdom...[Terminée]
» -La nuit des morts vivants-(Pv Naoki Raidon et Libre)
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-