AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 What if....?!?!?!?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 6 Aoû - 19:02




Il se mit à déballer ses affaires, il était enfin de retour sur le bateau de croisière. Le calme, l’océan à perte de vue, ses livres, son intimité… Tout ce qu’il aimait. Même s’il partageait la cabine avec la thaïlandaise, il n’y prêtait pas trop attention. Son seul rôle était de le divertir. Il voulait juste qu’une fois arrivés en Thaïlande, ils n’allaient plus se recroiser comme dans la ville chinoise. Eternel perfectionniste, il disposa proprement ses vêtements dans le placard pour ensuite s’allonger sur son lit avec un bon livre. Son séjour à Hong Kong l’avait épuisé. Il restait du matin au soir dehors à arpenter les rues des quartiers malfamés ou à faire des nuits blanches au quartier des divertissements. Il n’avait que très peu dormi.

Il s’étira un moment avant d’ouvrir son nouveau bouquin. Il se sentait en quelque sorte épanoui ; il venait de prendre sa douche, il se sentait frais et être seul dans la cabine le reposait. Malheureusement cette solitude ne dura pas plus d’une heure. La porte de la chambre s’ouvrit : sa camarade était arrivée. Il devait être aux alentours de dix-sept heures. Il ne faisait pas attention à ses horaires irréguliers, tant qu’elle ne l’embêtait pas elle pouvait vivre comme ça lui chantait. Soudainement, il se rappela avoir laissé son couteau suisse et sa paire de ciseaux dans la salle de bain.

Il se leva du lit et partit récupérer ses affaires et les mit dans le tiroir du placard de la salle de bain, tous propres, tous neufs. Il ne voulait pas qu’elle les casse malencontreusement, il s’y était attaché. Surtout le couteau suisse qu’il gardait toujours avec lui depuis un bon bout de temps. « Fais gaffe à mes affaires dans la placard. » fit-il en la saluant d’un geste de la main. Il allait passer à côté d’elle quand il s’arrêta net et la prit par le bras pour la forcer à lui faire face, fronçant les sourcils perplexe. Il avait bien vu, quelque chose ne tournait pas rond. « C’est quoi ce que t’as au cou. » Impossible... Etait-ce.. ?

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 740 Yen (¥) : 31 Avatar : Myoui sweetie mina [TWICE] Schizophrène? :

Celle qui est bonne a interner, Tsuyu, celui qui est resté a l'école trop longtemps Ichigo et celui qui trop son nez dans les livres Ho Seok

Age : 20 ans Date de naissance : 16/10/1996 Astrologie : balance Métier : Etre jeune, jolie et seksy Année : 2e année Résidant à : Chuo Planning :

►UC



►UC


Navigation :

▲ Bitch, mode d'emploi
One black night getting dark dirty naughty
Call me baby


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 6 Aoû - 20:25

What if...



Tu appréhendais quelque peu ce retour au bateau. Il fallait dire que l’intense rencontre que tu as eue avec l’italien n’avait pas totalement disparu de ton esprit. En même temps comment oublié ce genre de chose. Mais l’ambiance dans votre cabine était toujours pareille. Une ambiance toujours glaciale.

Mais tu n’avais pas la tête à trop passé ton temps avec Masaomi. Tu pensais que tu avais ta dose depuis toutes ces semaines que vous partagiez la même chambre. Tu voulais aussi un peu t’amuser un peu… Avec quelqu’un pour être plus précise. Et puis demandé à un mec de partager ton lit restait un jeu d’enfant. Enfin, tu t’es plutôt invité dans son lit, mais ceci ne restait un qu’un détail. Une heure à souffler, supplier, à gémir, chaque bonne chose avait une fin. Tu te rhabillais, réarrangeais tes cheveux, vérifiant que ta tenue ne paraisse pas trop délabrée pour donner une brève idée de ce que tu venais de faire l’heure dernière. Revenant dans la cabine, tu tombais sur Masaomi qui sortait de la salle de bains lui faisant clairement comprendre que ce qu’il pouvait foutre dans le placard était le cadet de tes soucis. Tout ce que tu voulais à cet instant, c’était juste de prendre une douche. A peine, tu fis un pas que tu sentais une pression sur ton bras, la façon dont Masa voulait l'interpeller

« Mon cou ? »

Instinctivement, tu glissais ta main sur ta peau avant d’écarquiller les yeux en comprenant de quoi il parlait. Merde tu avais totalement oublié que ton coup d’un soir avait fait mumuse avec ton cou pendant plusieurs minutes, en oubliant carrément qu'il t'avait marqué. Tu te libérais de son emprise en dégageant ton bras

« Lâche-moi, ca va, c’est rien… Ca ne te regarde pas. »

Ce qui était totalement vrai. Tu avais encore le droit de coucher avec la personne de choix et il n'avait rien à redire
Fiche (c) Espe



Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 6 Aoû - 20:49




Il soupira intérieurement, sentant que son humeur dégringolait de plus en plus vite. Quelqu’un avait fait joujou avec elle. Quelqu’un avait osé la toucher, quelqu’un en dehors de lui. Elle pouvait faire ce qu’elle voulait, cependant, il ne devait en aucun cas le savoir. Alors que là, à peine se sont-ils retrouvés, il avait remarqué son petit bleu sur son cou. Il détestait ça. « Son numéro de cabine. » Bien sûr que ça le regardait. Elle avait le droit de faire une crise de jalousie quand elle le voyait avec une femme mais quand il s’agissait d’elle elle pouvait se permettre de détourner la question ? Il lui reprit le bras, faisant pression sur ses doigts. Il sentait qu’il allait lui laisser d’autres bleus sur le corps, elle qui semblait aimer ça.

Sa patience le quittait petit à petit. Lui qui était de bonne humeur il y avait à peine quelques minutes le voilà à deux doigts d’exploser. A ce rythme là, il allait ressortir son couteau suisse de là où il l’avait rangé. « C’était qui ? » Il savait qu’il avait du mal à contrôler sa colère. Et puis, elle savait déjà comment il était, pourquoi cacher sa vraie nature. Il était déjà trop tard. Il serra ses dents, il avait une folle envie d’aller massacrer cet inconnu et de remplacer le cou de Kat. Son joli jouet a été abîmé, il ne pouvait pas passer par-dessus.

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 740 Yen (¥) : 31 Avatar : Myoui sweetie mina [TWICE] Schizophrène? :

Celle qui est bonne a interner, Tsuyu, celui qui est resté a l'école trop longtemps Ichigo et celui qui trop son nez dans les livres Ho Seok

Age : 20 ans Date de naissance : 16/10/1996 Astrologie : balance Métier : Etre jeune, jolie et seksy Année : 2e année Résidant à : Chuo Planning :

►UC



►UC


Navigation :

▲ Bitch, mode d'emploi
One black night getting dark dirty naughty
Call me baby


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 6 Aoû - 21:27

What if...


Voyant la réaction de Masaomi tu restais perplexe. Pourquoi était-il aussi irrité. Tu lui foutais la paix pendant quelques heures et vice-versa. Bon certes toi non plus tu n’aimais pas vraiment avoir ce genre de marque aussi visible, mais était-ce une raison pour qu’il en fasse une affaire d’état... Tu te mis a geindre, sentant a nouveau la poigne de Masa sur tout bras, bien plus forte que la précédente. Sa voix était calme, mais on pouvait sentir aisément la dureté qui se cachait derrière

« Mais je n’ai aucun compte à te rendre sérieux »

Tu tentais tant bien que mal de libérer de son emprise, t’agitant dans tous les sens, mais la force du garçon n’était pas à prendre à la légère. C’est toi qui commençais a bouillonner doucement. En quoi ca l'intéressait, et surtout en quoi ça le regardait. Il ne manquerait plus qu’il te demande la liste de toutes les personnes avec qui tu as couché depuis que tu as perdu ta virginité.

« Quand tu t’es envoyé en l’air avec ta Yukino dès le premier jour, je ne t’ai rien dit à ce que je sache »

Il pensait vraiment que tu n’avais pas compris ? Pire encore, il t’avait donné un before avant de faire sa petite affaire. Tient, ce serait intéressant si faisait pareil un de ces quatre...

« Et puis pourquoi tu veux tant savoir avec qui je l'ai fait. C’est qu’un suçon. »

Tu n’étais pas revenue en petite tenue….
Fiche (c) Espe



Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 6 Aoû - 21:48




Aucun compte à lui rendre. Sa phrase se mit à résonner dans son esprit. Il resserra sa prise, s’il ne trouvait pas un moyen de canaliser sa colère, il allait finir par lui arracher le bras en plus du cou. Ils n’étaient pas pareils, la comparaison était hors contexte pour lui. Masaomi était un homme. Kat était une femme. Kat était SA propriété. Tant qu’il était dans les parages, elle se devait de faire attention à ses faits et gestes. Son sang ne fit plus qu’un tour à l’entente de sa dernière phrase. Mauvaise réponse. Ce défendre de cette manière ne pouvait que lui attirer encore plus de problèmes. Il la tira violemment et la plaqua contre le mur, son autre main pressant ses joues. Il la força à tourner la tête pour qu’il puisse mieux voir la marque sur son cou. Et s’il lui arrachait ce bout de peau ?

« ‘Qu’un suçon’ huh ? » il balada ses yeux le long de son corps avant de rencontrer son regard. L’inconnu ne semblait pas avoir pris plus de liberté. Tant mieux. Sa main lâcha sa mâchoire pour caresser la peau de sa gorge, plus si immaculée que ça. « Tu ne sembles pas comprendre… » murmura-t-il, le regard vide. Il s’imaginait jeter par-dessus bord cet abruti qui pensait pouvoir s’en sortir après ce qu’il avait fait. « Tu ne comprends pas. » Elle était à lui, à lui, à lui. Rien qu’à lui. Même s’il se débarrassait de lui, il allait devoir attendre un moment avant que le bleu ne disparaisse.

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 740 Yen (¥) : 31 Avatar : Myoui sweetie mina [TWICE] Schizophrène? :

Celle qui est bonne a interner, Tsuyu, celui qui est resté a l'école trop longtemps Ichigo et celui qui trop son nez dans les livres Ho Seok

Age : 20 ans Date de naissance : 16/10/1996 Astrologie : balance Métier : Etre jeune, jolie et seksy Année : 2e année Résidant à : Chuo Planning :

►UC



►UC


Navigation :

▲ Bitch, mode d'emploi
One black night getting dark dirty naughty
Call me baby


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 6 Aoû - 23:33

What if...



Bien que tu aies vu l’italien tu es quelqu’un sous tes yeux, tu pensais que plus rien ne t’étonnerais venant de lui, tu t’étais trompée. Sa réaction excessive dont il faisait preuve t'intriguait au plus haut point. Une grimace de douleur déformait ton visage alors que tu sentais le choc du mur contre ton dos. L’italien observant avec attention l’hématome sur ton coup, passant d’un geste des plus violent sur ton visage a une douceur sans nom, qui te fis légèrement sursauter et frissonner. Les mêmes défilaient dans ta tête. Pourquoi était-il si énervé ? Pourquoi est-ce qu’un suçon le mettait dans un tel état, surtout le concernant ? Tu ne comptais pas pour lui il faut dire, tu n’étais rien pour lui. Il fallait avouer que ceci te faisait un léger pincement au coeur. Mais bon, ce n’était pas le moment de penser à ce genre de chose.

« Hein ? »

Aux mots de l’italien, tu revenais à la réalité. Tu étais perplexe face à son attitude. Ce n’était qu’un simple suçon. C’est toi qui devais être embarrassé du fait qu’il ait vu ça. Ton regard perçant sur lui, tu laissais ta colère se loger dans ta voix

« Mais… Qu’est-ce que je dois comprendre ? Bordel, mais tu vas me dire ce qu’il y a ? »

Tu perdais rapidement ton sang-froid. Ce pseudo-coté mystérieux commençait à t'exaspérer. Tu voulais qu’il te dise enfin pourquoi ceci ne lui plaisait dans tout ça. Et s’il s’attendait a ce que tu lui dises qui t’avais fait une marque pareille, il allait attendre un bon moment...
Fiche (c) Espe



Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 7 Aoû - 0:11




Elle n’avait pas honte du souvenir que lui avait laissé sa partie de jambes en l’air. « Tu es mienne. » lâcha-t-il comme le sale gosse capricieux et possessif qu’il était. C’était simple pourtant, comment ce faisait-il qu’elle ne s’en était toujours pas rendue compte ? C’était facile à comprendre pourtant. S’il lui avait payé sa dette, protégé pendant deux semaines, prêté ses vêtements… Ce n’était pas pour du vent. Il trouvait que c’était son devoir en tant que propriétaire. Il s’occupait d’elle, c’est tout. Il ne voulait plus lui laisser trop de liberté si c’était pour que sa valeur diminuasse. « Si tu ne me dis pas ce que je veux savoir, je sors et bute tous les gars qui croiseront mon chemin. » Et il était très sérieux. Quitte à se faire renvoyer de l’université, il s’en foutait complètement.

Peut-être même que ça allait lui permettre de retourner en Italie. Il la regarda dans le blanc des yeux un moment avant de se remettre à fixer son cou. Plus il regardait le suçon et plus ça l’agaçait. Il soupira longuement, réfléchissant à un moyen d’effacer cette horreur. « Ca te paraît si insignifiant que ça ? » Il posa son front sur son épaule, de plus en plus fatigué rien qu’à l’idée d’imaginer ce qui se passera plus tard. Pourquoi lui faisait-elle subir autant d’émotions intenses alors qu’elle pouvait très bien rester sage. « Nous savons tous deux comment cette histoire va finir. » C’était à elle de faire un effort, pas à lui. Il en faisait déjà assez.

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 740 Yen (¥) : 31 Avatar : Myoui sweetie mina [TWICE] Schizophrène? :

Celle qui est bonne a interner, Tsuyu, celui qui est resté a l'école trop longtemps Ichigo et celui qui trop son nez dans les livres Ho Seok

Age : 20 ans Date de naissance : 16/10/1996 Astrologie : balance Métier : Etre jeune, jolie et seksy Année : 2e année Résidant à : Chuo Planning :

►UC



►UC


Navigation :

▲ Bitch, mode d'emploi
One black night getting dark dirty naughty
Call me baby


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 7 Aoû - 0:52

What if...



« Quoi ? »

Tu n’en revenais qu’il avait osé dire ça. Il y a quelques mois quand il a eu cette audace dire que tu étais son objet sans ménagement, et après toutes ces semaines son idée n’a pas changé. Tu n'appartenais a personne et ce ne sera jamais le cas. Il fallait qu’il se sorte une bonne fois pour toute cette idée de son esprit. Une partie de toi n’était pas mécontente qu’il ait vu cette marque. Il n’avait pas main prise sur toi.

« Maintenant, tu me menaces ? Quand bien même si je te disais qui c’était, tu vas pas pouvoir t'empêcher d’aller buter la personne »

Enfin, c’était plus du chantage affectif. Tu ne prenais pas ses paroles à la légère. Il suffisait que tu repenses à l’épisode d’Hong Kong pour voir de quoi il est capable. Si tu lui dis avec qui tu as couché, il le terminera, si tu ne lui dis pas, il terminera des personnes qui n’ont aucun lien avec toi. Dans tous les cas, difficiles de lui céder. Tu ne bronchais pas une seconde en sentant la tête de l’italien sur ton épaule. Cette marque n’était pas insignifiante, mais tu ne voulais pas rester dessus. Si tu dramatisais pour chaque suçon que tu as reçu

« C’est pas obligé de se finir comme ça okay ? Arrête de jouer a ce jeu avec moi Masaomi »

C’est toi qui en pâtira ou n’importe quelle personne de ce bateau. Il te foutait dans une impasse, incapable de faire demi-tour. Tu pris une petite voix, sans grande conviction. Tu fermais les yeux, serrant les poings

« Fait table rase putain »

Tu étais plutôt effrayé de la réaction qu’il pourrait adopter par la suite.
Fiche (c) Espe


[/b][/color]

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 7 Aoû - 1:21




La voilà qu’elle lui demandait l’impossible. Il releva sa tête, la regardant dans les yeux. « Table rase ? » Il cogna du poing le mur. Il en avait marre de ses caprices. Il savait qu’il commençait à l’effrayer, peut-être était-ce le meilleur moyen de la calmer à l’avenir. Le fait était qu’il n’avait plus envie de se retenir pour quoi que ce soit maintenant qu’elle le connaissait aussi bien. « Sais-tu à quel point ça me fait chier de te savoir dans les bras d’un autre ? » Il ricana en se remémorant Yukino, las de ses contradictions. « T’as osé insulter Yukino pour qu’à la fin je me rende compte que tu ne vaux pas mieux qu’elle ? » Il grommela des insultes dans sa langue maternelle avant de la tirer vers la salle de bain, en face du miroir. Cela faisait longtemps qu’il n’avait plus autant parlé en un coup. « Regarde-toi ! Qu’est-ce qui fais que tu sois différente, hein ? » Sa voix se faisait de plus en plus forte, au fur et à mesure que sa colère montait d’un cran.

Lui aussi il se voyait dans la glace. Il se voyait comme une bombe à retardement. Il se rendit compte que le poigné de Kat était tout rouge et le lâcha par réflexe. Ca allait sûrement enfler plus tard. Il avait l’impression que la jeune fille lui filait entre les doigts, il devait y remédier. « Cette merde que t’as au cou… Je vais le tuer celui-là. » Il en avait plus que marre. Il empoigna Kat par les épaules et regarda une autre fois la marque, espérant l’effacer avec son esprit. « Et maintenant.. ? » Et maintenant quoi ? Il allait devoir sortir le chercher pour le jeter par dessus bord.

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 740 Yen (¥) : 31 Avatar : Myoui sweetie mina [TWICE] Schizophrène? :

Celle qui est bonne a interner, Tsuyu, celui qui est resté a l'école trop longtemps Ichigo et celui qui trop son nez dans les livres Ho Seok

Age : 20 ans Date de naissance : 16/10/1996 Astrologie : balance Métier : Etre jeune, jolie et seksy Année : 2e année Résidant à : Chuo Planning :

►UC



►UC


Navigation :

▲ Bitch, mode d'emploi
One black night getting dark dirty naughty
Call me baby


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 7 Aoû - 2:09

What if...



Tu sursautais lorsque le son sourd de son poing s’abattait sur le mur. Oui, c’est a peu près à ça que tu imaginais comme réaction. « Sais-tu à quel point ça me fait chier de te savoir dans les bras d’un autre ? » Mais par contre tu ne t’attendais pas ce qu’il te disent ce genre phrase. Ton coeur ratait un battement. Tu avais l’habitude que les mecs avec qui tu couchais pensaient que leur appartenait, et qu’il te dise genre de chose ne t’étonnais pas. Mais qu’un mec avec qui te fous sur la gueule depuis le premier jour et qui s'amusait de toi te dise ce genre de chose. Tu ne savais pas comment réagir. Tu ne savais pas même pas ce que tu ressentais. Tu ne savais pas si tu étais choquée ou alors, au contraire plus rassuré. Tu étais juste envahie par une certaine chaleur. Mais rapidement ton amertume revint au galop lorsqu’il prononça le nom de cette bimbo qui lui servait que de conquête. Lui ressemblait ? Tu n’admettrais jamais ça, même sous la torture. Dans ses yeux, tu arrivais à lire facilement la colère qu’il habitait. Si dans d’autre ça t’aurait plu de le voir comme ça, étrangement, tu n’en jouissais pas autant que tu le voudrais

« Et maintenant… Tu ne tueras personne. »

Tu baissais ton regard sur ton poignet endolori que tu massais a l’aide de l’autre main

« Tu veux quoi ? Que je m’éloigne de tous les mecs qui m’approcheront, c’est ça ? Que je te dise qui ont couché avec moi pour que tu te défoules»

- Bien que tu ne serais pas gênée de dénoncer ton ex - Mais pouvait-il t’en vouloir de pour ça ? Tu serais toujours en contact avec des mecs que ca lui plaise ou non

« C’est quoi le truc pour que je te calme sans que sa termine dans un bain de sang hein ? »
Fiche (c) Espe


[/b][/color]

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 7 Aoû - 3:02





Il s’en fichait des autres mecs, avec qui elle avait couché dans le passé. Le seul qui l’intéressait était celui avec qui elle était aujourd’hui. La dernière chose dont il avait envie était de s’improviser personnification du jugement dernier. « Donne-moi juste son numéro de cabine. » Ou sinon il allait le trouver tout seul. Il se mit à enfoncer ses ongles au creux de ses omoplates. Elle aurait dû faire plus attention. Elle n’aurait pas du se laisser faire. Ca l’amusait de jouer les filles difficiles alors que c’était open bar dans les coulisses. « Ca va, ça t’avait plu ? » Il la coinça contre le meuble de lavabo, les bras tendus de chaque côté de sa taille. Elle n’allait pas s’en sortir aussi facilement. Un léger sourire aux lèvres, il se mit à lui caresser le coin de sa bouche. Il s’approcha de son visage, la rancune se faisant sentir. « Quand je pense que tu me faisais à chaque fois un scandale pour un rien. » C’était fini maintenant, il n’allait plus jamais avoir confiance en elle. Il l’avait trop laissée jouer dans le jardin, il était temps d’écourter sa laisse. « On va voir si t’aimeras toujours ça maintenant. » Il savait très bien qu’elle ne supportait pas qu’il la touche, ce qui jouait énormément en sa faveur. Posant ses lèvres sur son coup, il avait en tête de lui laisser plusieurs marques un peu partout comme pour marquer son territoire. Petit à petit, il descendit vers sa clavicule pour ensuite remonter une autre fois le long du cou terminant son travail en lui mordillant le lobe d’oreille. « J’ai bien agrandit ta collection. » murmura-t-il.

Il finit par la pousser violemment de côté avant de sortir de la salle de bain. Il n’en pouvait plus d’attendre. Ses poings le démangeaient trop. Il retira son pyjama pour enfiler un jean et un tshirt noir et sortir de la cabine. Non sans lâcher quelques insultes dans son passage.

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 740 Yen (¥) : 31 Avatar : Myoui sweetie mina [TWICE] Schizophrène? :

Celle qui est bonne a interner, Tsuyu, celui qui est resté a l'école trop longtemps Ichigo et celui qui trop son nez dans les livres Ho Seok

Age : 20 ans Date de naissance : 16/10/1996 Astrologie : balance Métier : Etre jeune, jolie et seksy Année : 2e année Résidant à : Chuo Planning :

►UC



►UC


Navigation :

▲ Bitch, mode d'emploi
One black night getting dark dirty naughty
Call me baby


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 7 Aoû - 8:18

What if...



Tu ne pouvais répondre à la requête de Masaomi. Tu commençais a bien le connaitre le garçon. Et tu ne voulais pas qu’un mec en paie le prix fort parce qu’il a eu le malheur d’avoir couché avec toi. De plus, tu ne te voyais pas non plus mentir à Masa, ca n’aurait fait qu'aggraver la situation pour toi. Masa n’était plus qu’une tornade. Et ses mots eurent l’effet d’un poignard sur toi. Si d’habitude, tu ne te laissais pas atteindre parce que les gens pensaient de toi, ce ne fut pas le cas aujourd’hui. Tu te retrouvais rapidement coincée entre le meuble trônant la pièce et l’italien que tu ne quittais pas des yeux. Très rapidement, tu sentais ses lèvres contre ton cou, chose qui te fit légèrement frissonner avant de geindre le sentant mordiller ta peau. Le repousser n’était pas vraiment utile dans ton cas, bien que ce soit ce que tu tentais désespérément faire. Et le fait qu’il termine en te mordant le lobe de l’oreille ne faisait que perdre un peu plus pied.

Masa s’étant - littéralement - débarrasser de toi, tu en profitais pour observer ce qu’il avait bien pu faire. Tu écarquillais les yeux en voyant toutes ces marques rouges le long de ta peau. Il n’y était pas allé de main morte. En attendant la porte de la cabine claquée, tu t’empressais de le suivre à l'extérieur le voyant au loin. Tu tentais de le rattraper au pas

« Masaomi je t’en supplie arrête ! »

Tu le stoppais dans sa course en te plaçant face à lui et ainsi lui saisissant les bras, le regardant avec insistance

« Tu vas t’occuper de ce mec et après ? »

Et après, il se retrouvera dans des problèmes monstres a cause de toi, et seulement parce que tu as été imprudente. Tu soupirais doucement avant de parler calmement.

« Ca va changer pas à ce qu’il s’est passé. »

Il ne peut pas effacer cet hématome de ton ou alors effacer l’instant où tu es tombé dans son lit. Tes mains encadraient son visage, ton regard toujours perdu dans le siens.

« Ce qui est fait est fait. Le buter ne réglera pas le problème...»
Fiche (c) Espe


[/b][/color]

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 7 Aoû - 13:58




Il repensa un instant à son idée. Finalement il n’allait pas le tuer, juste le défigurer assez pour qu’il reste en vie et qu’il se rappelle de son avertissement. De cette manière, ça empêchera aussi d’autres bouffons de tourner autour de la thaïlandaise dont le mot vertu ne semblait plus dire grand chose. « Ô que si, ça va même changer beaucoup de choses. » Il la laissa lui prendre le visage entre ses mains un instant. De ces mêmes mains qui avaient toucher le corps de l’inconnu. Cette pensée le poussa à les agripper pour les examiner, sans écouter un mot de ce qu'elle avait dit par la suite ; son poignet était dangereusement enflé. S’il ne devenait pas complètement fou à cet instant, il ne le deviendra jamais. Il finit par les lâcher, tout son corps commençait à trembler sous l’effet de l’adrénaline. Il devait se défouler ou sinon il allait entrer en crise, comme la fois où il était dans l’appartement de Kat.

Il détestait se retenir, ça le faisait souffrir physiquement et mentalement. Et s’il finissait par faire carrément du mal à la jeune fille ? Il avait déjà failli lui tordre le poigné et ça ne l’étonnerait pas s’il avait laissé des marques sur son dos. S’il ne s’éloignait pas le plus vite possible, il allait devoir prendre sur lui pour subir un autre type de torture. « Rentre dans la cabine. » dit-il en un souffle, fermant les yeux pour essayer de canaliser son surplus d’énergie. Il en était arrivé à un stade où plus que retrouver M. X, il pouvait se vider sur n’importe qui. Ses excès de colère étaient à double tranchant et très nocifs pour sa santé mentale. « Kat. S’il te plaît, pars. Je me débrouillerai tout seul. » Il remercia le ciel pour être en fin d’après-midi. Le pont était désert, pas un bruit à part les claquements des vagues sur la coque. « Va-t-en. » Il sentait que les os de sa mâchoire allaient se briser à force de serrer les dents.

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 740 Yen (¥) : 31 Avatar : Myoui sweetie mina [TWICE] Schizophrène? :

Celle qui est bonne a interner, Tsuyu, celui qui est resté a l'école trop longtemps Ichigo et celui qui trop son nez dans les livres Ho Seok

Age : 20 ans Date de naissance : 16/10/1996 Astrologie : balance Métier : Etre jeune, jolie et seksy Année : 2e année Résidant à : Chuo Planning :

►UC



►UC


Navigation :

▲ Bitch, mode d'emploi
One black night getting dark dirty naughty
Call me baby


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 7 Aoû - 16:45
]

What if...



Il tremblait, ti pouvais le sentir aisément sur tes paumes. Tu n’aurais jamais pensé que les choses auraient dégénéré de cette manière. Enfin tu n’espérais même pas qu’il le découvre ta partie de jambes en l’air. Mais au vue de sa réaction, la situation était incontrôlable. Masa était devenu fou et tu sais que le seul moyen pour qu’il se calme serait que tu livres le mec avec qui tu avais pris un certain plaisir. Mais tu ne voulais pas revoir ce Masaomi. Ce mec au sourire et au rire machiavélique et regard totalement vide d’émotions qui faisait froid dans le dos. Tu ne pourras jamais oublier. Très rapidement, l’italien retirait tes mains ton visage, les regardant avec insistance. Il ne pensait pas qu’il m’aurait laissé des marques dessus. Il ne manquerait plus qu’il te demande de te déshabiller pour vérifier… Très rapidement, l’étudiant te demander de partir. Tu ne cachais pas ton étonnement. Il pensait que c’était si facile ? Qu’allait-il faire, défoncer le premier mec qui croisera son chemin ?

« Je ne vais pas te laissais dans cet état… »

Furent les mots que tu susurrais. Tu te mis a penser à toutes ces fois où il a laissé sa colère ou sa folie s’exprimer. La dernière fois contre ton harceleur, tu as réussi à le contenir alors qu’il était en train de l’amocher salement. Tu as été beaucoup spectatrice de sa folie. Le fait qu'il veuille t'évincer ne te plaisait pas. Tellement pas que tu haussais le ton sans le faire exprès

« Je ne partirais pas Masaomi ! Pas tant que je suis sure que tu vas bien et que tu t’enlèves cette idée de la tête d’aller le voir »

Tu serrais les poings, commençant à être exaspérée de ce comportement… Tu savais toi aussi être têtue dans ton genre, alors tu n’étais pas prête à lâcher l’affaire. Tu ne savais pas s’il t’écouterait, ou s’il s’en prendrait à toi aussi. Il n’y a qu’à voir ton poignet qui a subi la colère du jeune homme.…
Fiche (c) Espe



Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 7 Aoû - 18:13





« Quand vas-tu comprendre que je ne vais jamais bien ! » Ca y est, il l’avait dit. Il l’avait enfin avoué. Il ne l’avait jamais dis jusqu’à présent, enfouissant cette vérité au fond de son être depuis toujours. Il était gravement malade. Ses jambes lâchèrent sous son poids, il se recroquevilla sur lui tenant sa tête des deux mains de peur qu’elle n’explose. Une atroce migraine l’avait pris. Il détestait montrer cette facette de lui-même par-dessus tout et voilà que Kat était spectatrice pour la seconde fois de cette scène où il se sentait si vulnérable. « Katreeya… Si tu ne pars pas, je risque de t-.. » Il s’arrêta, relevant la tête à l’entente d’une voix masculine qu’il n’avait jamais entendu auparavant. « Ice? » Un homme qui semblait intrigué par la situation se tenait derrière elle à quelques mètres. Etait-ce lui la source de cette catastrophe ? L’italien se releva petit à petit en l’analysant du regard.

Un sourire narquois illumina son visage. Il avait trouvé son nouveau punching-ball. « Toujours à faire tourner les gars en bourrique !» Masaomi jeta un regard vers la thaïlandaise en levant un sourcil. « Intéressant. Une de tes conquêtes ? » lui demanda-t-il soudainement envahit par une tranquillité absolue. Voir cet homme débarqué de nulle part l’avait soudainement calmé. C’était sûrement le destin qui, il fallait le dire, ne jouait pas du tout en la faveur de ce pauvre homme qui de tous les passagers de la Preciosa, avait eu le malheur de croiser l’étudiant dans un moment d’instabilité émotionnelle. Il poussa de côté la jeune fille pour faire quelques pas vers lui. Il était légèrement plus petit que lui et ne semblait pas être de ceux à avoir le physique d’un sportif. Il se mit à se craquer les doigts, il allait défouler toute sa frustration sur lui.

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 740 Yen (¥) : 31 Avatar : Myoui sweetie mina [TWICE] Schizophrène? :

Celle qui est bonne a interner, Tsuyu, celui qui est resté a l'école trop longtemps Ichigo et celui qui trop son nez dans les livres Ho Seok

Age : 20 ans Date de naissance : 16/10/1996 Astrologie : balance Métier : Etre jeune, jolie et seksy Année : 2e année Résidant à : Chuo Planning :

►UC



►UC


Navigation :

▲ Bitch, mode d'emploi
One black night getting dark dirty naughty
Call me baby


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 7 Aoû - 20:31
]

What if...



« Si tu sais qu'a un problème, pourquoi tu n’y remédies pas »

Ta gorge se serrait à l’entente. C’était mieux pour lui, pour sa santé, et même pour sa propre vie. Le voyant au sol, si vulnérable a eu l’effet d’une bombe. L’imperturbable Nuvoloni Masaomi, en position de faiblesse. Tu n’aurais jamais pensé voir ça…. Et c’était franchement étrange. Tu voulais le rassurer, le compresser contre parce que, tu te rendais compte que tu n’aimais pas le voir comme ça ; du moins, ce n’était aussi jouissif que tu l’imaginais. Les lèvres pincées, tu amorçais un pas en sa direction t'apprêtant à faire quelque chose que tu n’aurais jamais imaginé. C’était avant d’être stoppée et interpellée par une voix qui prononçait ton surnom. Merde, merde ce n’est pas le moment tu te mordais la lèvre. S’il savait que c’était lui tu n’osais pas imaginer jusqu’ou l’italien pourrait aller. D’ailleurs, ce dernier a retrouvé étrangement sa “bonne humeur” habituelle. Lorsque le jeune homme s’adressait à toi, tu t’es juste contentée de détourner ton regard. C’était la meilleure réponse que tu pouvais donner à cet instant. Voyant Masaomi faire quelques pas en direction du jeune imprudent, tu as très vite compris où il voulait en venir… Masa ne se débarrassera pas de toi aussi facilement, tant que tu seras en vie. Tu t'approches de conquête, l’invitant a partir et te tenir éloigner de lui

« Tu as encore le droit d’avoir des amis…. Particuliers »

Tu sentais sa main ta hanche, comme si vous étiez ce stéréotype de ce couple. Tu n’avais couché avec lui qu'une fois, tu n'avais pas idée de renouveler là chose. Alors qu'il soit aussi "intime" avec toi ne te plaisait pas
Fiche (c) Espe



Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 7 Aoû - 21:17





Son sourire s’élargit en un rictus féroce à la vue de cet inconnu qui enlaçait Kat par la taille. Le gars se pencha sur elle avant de faire un commentaire qui entraîna un déclic dans l’esprit de l’italien. « Je vois que quelqu’un est passé après moi. » Masaomi démarra au quart de tour, agrippant son bras pour le décoller de la thaïlandaise. « C’était donc toi… » marmonna en l’étranglant de son autre main. Qui aurait cru que sa proie allait venir d’elle-même vers lui. Sentant que son pou s’était accéléré sous ses phalanges, il resserra sa poigne pour l’étouffer plus vite. Heureusement qu’il n’avait pas de bons réflexes. Il devait sûrement être un fils à papa qui n’avait jamais rien fait de sa vie. L’homme perdit l’équilibre et se laissa tomber en arrière sur le dos. Masaomi chercha son couteau suisse mais se rappela qu’il l’avait laissé dans la salle de bain. L’étranger était chanceux dans son malheur, il ne lui restait plus qu’à continuer le boulot de ses propres mains.

L’italien se releva, le regardant à terre en train de se tortiller dans tous les sens en se frottant frénétiquement le cou tout en crachant du sang. Quelle scène pathétique. Il ne valait pas mieux que ce qu’il avait imaginé. De son pied, il lui immobilisa son bras gauche ; celui qui avait enlacé Kat et se mit à l’écraser en faisant pression sur son talon. « Je devrai plutôt te briser tous les os du corps. » pesta-t-il. Il s’arrêta uniquement quand il entendit un craquement pour passer ensuite à sa main. Il lui avait déjà brisé la plupart de ses dents et son cou présentait déjà la trace de ses doigts. Il était satisfait de son travail, cette fois encore.

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 740 Yen (¥) : 31 Avatar : Myoui sweetie mina [TWICE] Schizophrène? :

Celle qui est bonne a interner, Tsuyu, celui qui est resté a l'école trop longtemps Ichigo et celui qui trop son nez dans les livres Ho Seok

Age : 20 ans Date de naissance : 16/10/1996 Astrologie : balance Métier : Etre jeune, jolie et seksy Année : 2e année Résidant à : Chuo Planning :

►UC



►UC


Navigation :

▲ Bitch, mode d'emploi
One black night getting dark dirty naughty
Call me baby


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 7 Aoû - 23:00
]

What if...



Tu avais un mauvais pressentiment. Un très très mauvais pressentiment à cause de ton coup d’un soir. La scène qui se présentait sous tes yeux étaient quelque peu étrange. Tu savais comment ca allait finir et tu ne voulais vraiment pas que l'histoire se répète. Mais disons que l’italien était du genre rapide. Sans même avoir eu le temps de dire quoi que ce soit le garçon se retrouvais au sol, sous l'emprise de Masa. Comme à son habitude, il n’y était pas allé de main morte. Ce qui t'effrayait a ce moment, c’est qu’il puisse le tuer ici. Ce n’était pas comme Hong Kong là. Vous n’étiez pas loin de cabines d’autres personnes, d’autres profs … Toutes ces personnes qui vous semblaient si insignifiantes en temps normal… Tu vins t’accroupir au côté de la victime de ton camarade, voir comment il allait. En même temps, il était dans cet état à cause toi. Lui-même ne devait pas comprendre pourquoi il fut soudainement assailli par les coups de colocataire. Soudainement, tu entendais le bruit d’un craquement. Il lui avait cassé le bras par la simple force de son talon. Ceci a à été comme un top départ. En prompt, tu te levais pour te placer devant lui, quitte a devenir une victime collatérale pour l'interpeller d’une voix assez forte

« Masaomi ca suffit !! »

Tu en avais assez de jouer les spectatrices. C’était un peu trop pour toi. Même si ce mec ne comptait pas pour toi, hors de questions de laisser Masa commettre encore une fois la même connerie. Vu ce qu’il était capable qu’avec une simple paire de ciseaux

« Regarde-moi. »

Tu plaçais une fois de plus tes mains sur ses joues, le souffle presque saccadé. Tu en avais marre de tous ça.

« Ressaisis-toi... »

Ta voix était presque suppliante. Tu savais qu’il avait un problème, mais ca te passais au dessus de la tête. Mais tu te rendais compte que ça semblait plus complexe que ça. Tu laissais tes mains glisser sur sa nuque avant de poser ton front contre le sien avant de lui murmurer.

« Tu as eu ce que tu voulais maintenant arrête toi. »
Fiche (c) Espe



Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 7 Aoû - 23:37





Il ne quitta pas une fois l’homme du regard tandis que Kat lui parlait. Il s’était nettement calmé depuis qu’il avait jeté son dévolue sur lui. Il ferma les yeux à la dernière phrase de la jeune fille, elle avait raison. Maintenant qu’il lui avait donné une leçon, plus personne n’allait tourner autour d’elle. Ou du moins, le nombre de crétins allait diminuer drastiquement. Il prit la main blessée de Kat et se mit à jouer doucement avec ses doigts en gonflant les joues. « On va soigner ça. » Il n’était pas spécialement désolé de l’avoir blessée, il en avait le droit tant que ce n’était pas grave. Cependant, il était en quelque sorte touché par sa tendresse à son égard. Ca ne lui était jamais arrivé en dehors de sa sœur. Il posa son regard sur son cou remplie d’hématomes, il n’était plus agacé par le suçon étant donné qu’il l’avait couvert avec les siens.

Il entrelaça ses doigts avec les siens et partit en direction de leur cabine. Ils ne devaient pas rester trop longtemps là bas au risque de se faire prendre. De toute manière on allait retrouver le blessé tôt ou tard et ses fractures n’étaient pas graves au point d’y laisser la vie. Il ouvrit la porte de la cabine et demanda à Kat de s’asseoir sur le lit. « J’ai une trousse de premier secoure. » dit-il en ouvrant son placard pour en sortir une petite boîte. Il s’assit à son tour à côté d’elle. « Ton dos ne te fais pas mal ? » Il avait le souvenir de l’avoir en quelque sorte griffé. Il lui prit la main et étala délicatement une crème sur son poignet enflé. Elle n’avait pas besoin de bandage, ça allait sûrement se dégonfler pendant la nuit. Il releva le regard pour le plonger dans le sien, elle n’était pas si antipathique que ça quand elle s’y mettait. Elle jouait les filles froides mais au fond, elle avait bon cœur. Il était étonné de découvrir une facette aussi touchante de sa personnalité dans un moment pareil. Du bout des doigts, il remit en arrière les quelques mèches qui couvraient le cou de la thaïlandaise. Il voulait contempler son œuvre. « Merci. » dit-il d’une voix blanche.

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 740 Yen (¥) : 31 Avatar : Myoui sweetie mina [TWICE] Schizophrène? :

Celle qui est bonne a interner, Tsuyu, celui qui est resté a l'école trop longtemps Ichigo et celui qui trop son nez dans les livres Ho Seok

Age : 20 ans Date de naissance : 16/10/1996 Astrologie : balance Métier : Etre jeune, jolie et seksy Année : 2e année Résidant à : Chuo Planning :

►UC



►UC


Navigation :

▲ Bitch, mode d'emploi
One black night getting dark dirty naughty
Call me baby


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 8 Aoû - 2:23

What if...

Tu ne savais pas si cela avait eu le don de l'apaiser ou quoi ce soit de ce genre. Ce n’était que des paroles et Masa n’était pas toujours prêt a t’écouter ni même à faire ce que tu lui demandais. Tu ne savais pas si cela allait aboutir. Mais ca aurait été con de ne pas avoir essayé. Tu étais la première à être étonnée du revirement. Radical, tu osais dire. Passant du tueur sanguinaire a un gosse presque adorable en une fraction de seconde. Tu admirais presque ce côté totalement soupe au lait qu’il possédait. Laissant la jeune victime souffrir de ses blessures, Masa t'entraînait jusqu’a votre cabine, pensant que ta blessure était bien plus importante. Tu t'asseyais sur ton lit, attendant sagement que l’italien revienne avec son petit kit de petit infirmier. Tu avais oublié la manière dont il a été insistant sur ton dos

« Nan ca va t'inquiète pas.. »

Tu avais totalement oublié ça pour dire. Il fallait dire aussi qu’avec toutes ses marques que ce ce vampire t’a laissé avec ses lèvres et l’état de ton poignet, même si tu étais blessée au dos, ce n’était pas très grave. Un gémissement de douleur franchissait tes lèvres, tandis qu’un léger ricanement vint vite le remplacer. Tu avais une impression de déjà vu…. Il n’y a vraiment que lui qui pouvait faire ça ; blesser quelqu’un pour ensuite la soigner, comme s’il réparait un jeu endommagé. Tu massais légèrement ton poignet, en espérant que la douleur passée… Mais….

« Qu.. Quoi ? Pourquoi tu me remercies ?. »

...C’était la première fois depuis que vous vous connaissez qu’il osait te remercier. Tu ne t’attendais à une telle chose venant de lui. Tu posais ta main sur les traces de son passage sur ton cou, repensant à cet instant lorsqu’il te les a fait. Tu adoptais une petite moue en le regardant

« A cause de toi, je vais galérer à cacher ton caprice. »

Tu vas éviter de dévoiler tes épaules pour les prochains jours, ainsi qu’instister sur le fond de teint.

« Tu ferais mieux de soigner tes propres blessures. Regarde tes mains. »

Tu pris l’une d’elles, montrant a quel point elles étaient amochées à Masao. A force de régir bêtement sur autre, en voilà le résultat.
Fiche (c) Espe



Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 8 Aoû - 11:41





Il haussa les épaules, lui-même ne savait pas vraiment pourquoi il l’a remerciée. Peut-être était-ce pour être restée à ses côtés ou juste pour ne pas l’avoir jugé dès le début. Rien ne l’empêchait de rester, mais ce qui était sûr c’était que si elle restait, il allait en profiter. Il lui dégagea sa main de son cou. « Pourquoi les cacher ? » Elle ne se gênait pas pour se balader avec celui d’un inconnu sur le cou pourtant. Sa main remplaça la place de celle de la jeune fille. Il ne s’était pas rendu compte de la douceur de sa peau il y a quelques minutes. Il fallait dire qu’il était trop occupé à trouver un moyen de se venger. « J’aime bien moi. » Ca montrait que personne ne pouvait la toucher, qu’elle appartenait déjà à quelqu’un d’autre.

Il regarda sa main à l’entente du commentaire de la jeune fille. Il n’y avait pas fait attention. Il était habitué à se battre depuis le temps, ce qui faisait que cette zone était moins sensible à la douleur que le reste. Il sortit un désinfectant, du coton et des pansements de la boîte et les lui tendit d’un air innocent. « A toi maintenant. » Il voulait voir comment elle allait s’y prendre, elle qui semblait se préoccuper pour lui. Généralement, il ne désinfectait pas ce genre de petites plaies. Ce n’était pas si important au point d’y prêter attention. Il posa la paume de ses deux mains sur sa cuisse, comme une adolescente à qui on s’apprêtait à faire de la manucure. « T’inquiètes, c’est surtout du sang qui appartenait à l’autre. » Concrètement ce n’était pas le meilleur moyen de la réconforter mais au moins comme ça elle n’allait plus penser que ses blessures étaient plus graves que ce qu’elles n’étaient. Elle allait devoir s’habituer à le soigner si elle prévoyait de rester avec lui encore un moment.

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 740 Yen (¥) : 31 Avatar : Myoui sweetie mina [TWICE] Schizophrène? :

Celle qui est bonne a interner, Tsuyu, celui qui est resté a l'école trop longtemps Ichigo et celui qui trop son nez dans les livres Ho Seok

Age : 20 ans Date de naissance : 16/10/1996 Astrologie : balance Métier : Etre jeune, jolie et seksy Année : 2e année Résidant à : Chuo Planning :

►UC



►UC


Navigation :

▲ Bitch, mode d'emploi
One black night getting dark dirty naughty
Call me baby


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 8 Aoû - 21:30

What if...




« Parce que je ne peux pas sortir avec toutes ces marques sur mon cou »

Deja avoir un suçon te faisait chier alors une centaine… Il retirait ta main de ton cou, tu grimaçais à l’entente de ses mots. L’enfant en lui s’éveillait simplement grâce a ça. C’est sûr que ça te plaît vu que tu en es l’auteur. Tu fis une moue mécontente de sa réponse, pensant que ce n’est pas lui qui devait supporter ces marques durant une semaine. Tes yeux sur ses mains, ces taches rouges n’ont pu échapper à ta vigilance. Les tiennes furent soudainement alourdies par ce petit bazar médical.

« Je ne suis pas infirmière. »

Ton sourcil arqué, tu restais de marbre face à sa requête. Très étrange soi-disant passant. Une fois de plus, le garçon n’en faisait qu’a sa tête en te présentant fièrement ses mains plutôt marquées

« T’as pas intérêt à mettre du sang sur ma jupe »

Tu le regardais un moment avant de soupirer, un air presque agacé, voir presque exaspéré, comprenant que tu ne peux y échapper. Tu t'emparais de la bouteille ainsi que cet boule neigeuse. Imbibée du produit, tu tamponnais doucement les zones dont l’hémoglobine était bien présente. Ceci te faisait revenir plusieurs années en arrière quand il arrivait de te foutre sur les quelques enfants qui se moquaient de toi. Tu avais presque fini de t’occuper de ton enfant quand tu remarquais qu’il semblait moins blessé qu'il n’y paraissait te fit frissonner. Il n’y était pas allé de main morte sur ton camarade. Retirant un pansement de son emballage, tu recouvrais la plaie la plus importante. Une voix que tu tentais exagérément de faire mignonne, tu le regardais les yeux faussement larmoyant

« Voilà, c’est bon, tu veux un bisou sur tes bobo pendant qu’on y est ? »

Tu ramassais le bordel sur ton lit que tu allais jeter à la poubelle avant de prendre la direction de la douche, chose que tu avais vraiment besoin.
Fiche (c) Espe



Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 8 Aoû - 23:21





Comme prévu, elle ne pouvait pas résister à ses caprices. Il ne la quitta pas des yeux pendant qu’elle lui désinfectait ses plaies. La voir jouer les infirmières alors qu’elle était sceptique il y avait quelques secondes l’amusait, il trouvait que ce rôle ne lui allait pas si mal. Le pansement enfin mis, ses yeux s’illuminèrent à la proposition de la thaïlandaise. Il savait très bien qu’elle n’allait pas lui faire cette faveur et en plus ses mains puaient le désinfectant maintenant. En contre parti, il lui prit le visage et lui donna un bisou sur le front. Il trouvait que la plus blessée des deux était elle, il lui avait brisé le moral pendant qu’ils étaient à Hong Kong et même maintenant sur le pont. Il lui pressa légèrement les joues de la paume de ses mains avant de lui donner un dernier baiser au creux de son cou, dorénavant il allait faire ce qu’il voulait d’elle. Plus de retenue.

Il s’allongea sur le lit en posant son kit sur le ventre pour ranger ses affaires pendant qu’elle partait prendre sa douche. « Remet de la crème après. » dit-il avant qu’elle ne rentre dans la salle. Il laissa la crème de côté au cas où elle le cherchait. Il attendit un moment sur le lit, la tête dans les nuages. Il se remémorait son séjour à Hong Kong. Il était content d’avoir retrouvé des amis et de s’être amusé avec eux. Tian était un très bon ami qu'il espérait revoir bientôt. Il sortit de sa bulle et se leva à l’entente de la porte de la salle de bain qui s’ouvrait. Il s’était rappelé de quelque chose d’important. Il entra dans la salle et prit les vêtements de Kat « Tu n’en as plus besoin. » et partit de ce pas dans la chambre pour ouvrir le hublot et jeter ses habits à la mer. Il ne voulait pas qu’elle les remette, ils étaient sales. Elle qui rechignait à l'idée qu’il lui salisse la jupe avec du sang, les voilà en dérive dans l'océan… Pendant une fraction de seconde, il se dit qu’il allait peut-être y laisser sa peau. On lui avait appris à ne jamais toucher aux vêtements des femmes.

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 740 Yen (¥) : 31 Avatar : Myoui sweetie mina [TWICE] Schizophrène? :

Celle qui est bonne a interner, Tsuyu, celui qui est resté a l'école trop longtemps Ichigo et celui qui trop son nez dans les livres Ho Seok

Age : 20 ans Date de naissance : 16/10/1996 Astrologie : balance Métier : Etre jeune, jolie et seksy Année : 2e année Résidant à : Chuo Planning :

►UC



►UC


Navigation :

▲ Bitch, mode d'emploi
One black night getting dark dirty naughty
Call me baby


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 9 Aoû - 0:49

What if...



Le regard de l’italien à ta proposition te rendais presque perplexe. Tu connaissais le mec désormais. Il n’aurait pas hésité à avoir son due sans demander ton avis ou avoir ton consentement. Ses lèvres sur ton front en étaient la preuve même. Tu soupirais à ce geste de sa part. Il faut dire que tu ne savais plus quoi dire, ni penser devant ses caprices d’enfant. Par contre, sentir de nouveau ses lèvres sur tes hématomes te surprit, chose qui te fait légèrement sursauter et lâcher un hoquet de surprise. Ca tu ne t'y attendais pas. Il a vraiment pris ses aises Ce n’était pas parce qu’il s’était permis de te marquer qu’il pouvait se permettre d’embrasser chaque parcelle de ta peau. Tu poussais son visage, à défaut de lui en coller une

Tu t’empressais d’aller te réfugier dans la salle de bains et laisser une eau froide couler le long de ton corps, chose qui te faisait un bien fou après la soirée que tu venais de passer. Tu savais que partager ta chambre cet été avec Masa aurait été mouvementée, mais pas ce point-là… Savonnée et rincée, tu éteignais l’eau afin de sortir et te sécher. Une serviette autour de ton buste, une autre t’aidait à sécher tes cheveux. Tu regardais un instant ton reflet dans la glace qui trônait la pièce, ou plutôt les multiples rougeurs voyantes sur ta peau. Tu caressais longuement chacune des plaies, toujours aussi marquée par son geste. Te rendant compte que tu n’as pas pris ton pyjama. A peine la porte ouverte, l’italien fit irruption dans la pièce s’emparant de tes vêtements. Instinctivement, tu le suivais au pas, voulant savoir ce qu’il voulait faire de tes biens… Avant de voir qu’il le voir balancer à la mer.

« Putain mais qu’est-ce qu’il te prend t’es malade ? »

Ton bras s'abattait sur son épaule de toute la force que tu possédais en t’accrochant fermemant à a ta serviette.

« Mais pourquoi tu as fait ça ? Pourquoi tu me provoques ainsi ?»

Toi qui aimais tant tes vêtements, savoir qu’ils sont désormais perdu au milieu de nul part dans la mer ne te fis pas plaisir

«Sérieux, tu vas devoir m’en payer d’autre des fringues ! »

Rapidement, tu pris le livre de l’italien qui trônait sur sa table de chevet, le rapprochant dangereusement du hublot

« si tu veux, on peut jouer à ce jeu là»
Fiche (c) Espe



Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 9 Aoû - 1:44




Son cœur se mit à battre la chamade. Voir son livre à deux doigt de tomber dans les abysses le rendait nerveux. Rapide comme l’éclair, il tira sur la serviette de la jeune fille et profita pour récupérer in extremis son ouvrage. C’était l’un des seuls écris en italien qu’il avait ramené avec lui. Il le garda fermement sous le bras en s’éloignant de quelques pas de la jeune fille. « Je te donnerai une carte bancaire avec un million de yen dedans. » Il partit déposer le bouquin sur son lit. « Achète toi ce que tu veux avec. » Il sortit de son cartable son portefeuille et retira sa carte gold pour la lui agiter sous le nez. « C’est ta petite récompense. » Il la lui donna en lui tapotant la tête. Avec tout l’argent dont il disposait, ce n’était pas un million de yen en moins qui allait le mettre au sec. Et puis, il fallait dépenser de temps en temps. Il n’avait besoin de rien, autant donner quelques sous à quelqu’un d’autre.

Une fois avoir cru s’être débarrassé du problème, il la prit par les épaules et la tourna pour vérifier son dos. Comme il l’imaginait, il y avait des bleus et quelques griffures. Il appuya du doigt dessus pour bien lui faire comprendre que ce n'était pas rien. « On va soigner ça aussi. » Il serait fâcheux qu’il lui reste des cicatrices, il voulait que ça peau reste claire et immaculée comme elle l’a toujours été. « Je ne veux pas que tu t’abîmes. » Il prit la crème contre les hématomes et un baume cicatrisant. Si elle n’allait pas s’occuper d’elle, il allait le faire à sa place.

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 18:54
 

What if....?!?!?!?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-