AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (Passé) Dans le monde de Némo [Sanako]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 11 Aoû - 0:48
Dans le monde de Némo
ft. Sanako

         Bon, il faut que tout soit parfait ! Aujourd’hui j’ai rendez-vous avec Sanako et j’espère vraiment lui faire plaisir ! Les examens de Mai approchant, il fallait que je nous change les idées et puis fallait aussi je la sorte de ces livres sinon elle allait m’oublier entre deux lignes de mathématiques ou de littérature, Bouddha seul peut savoir… Je vérifie que j’ai bien les tickets pour l’aquarium, je vérifie que j’ai bien une bouteille d’eau au cas où et une boîte remplis de morceaux de fruits puis souris, satisfait. Tout m’a l’air ok. J’allume la caméra de face de mon téléphone et vérifie que mes cicatrices d’acné ne se voient pas trop, que mon tee-shirt est pas mal placé et soupire de soulagement, ça va, je suis encore potable.

Devant l’entrée, je zieute aux alentours en attendant l’arrivée de ma copine puis envoie quelques photos snapchats à Jirô en l’attendant, faisant d’horribles grimaces et riant connement. Je n’ai pas peur du ridicule et ce que peux penser les autres autour me porte peux. Et, où est le mal à s’amuser ? Même seul, les gens devraient avoir le droit de profiter de chaque instant de leur vie dis donc ! De la kpop dans les oreilles, je chantonne et sautille sur place avant de m’arrêter, apercevant la brune arriver. Je lui fais un rictus rayonnant et range mes oreillettes et mon téléphone dans ma poche avant d’ouvrir les bras et de faire frétiller mes sourcils, écriant un « Heeeeeeey » bien heureux. J’avance et l’attrape (un peu de force je l’admets), l’embrassant tendrement sur les lèvres, ma main droite dans ses cheveux et la gauche au creux de ses reins. Je profite de ses quelques secondes intimes pour fermer les yeux et apprécier la chaleur, le parfum et l’énergie qu’elle dégage, sentant les formes de son corps contre les miennes et son cœur battre contre le mien. Je me détache à moitié à contre cœur mais la garde à porter de bras.

« Ca va ma chérie ? Bonne journée ? Pas trop mal à la tête à force d’étudier ? » Je ris et fronce les sourcils de douleur, mimant ma tête de toute à l’heure quand je bossais la biologie « Je crois pas avoir tout compris à la mitochondrie… Mais je suis obligé de gérer la bio’, va falloir que je potache dessus un peu plus demain. » Parce que selon mes projets d’avenir, je vais devoir gérer en sciences et pour le moment, c’est pas trop ça…

Prenant un de ses poignets, je glisse ensuite nos doigts les un dans l’autre et l’emmène à l’intérieur, gai comme un puceron, marchant doucement parce que rien ne presse, on décompresse ♥ Galant, j’ouvre la porte pour elle et la laisse passer devant avant de la suivre immédiatement pour ne pas que notre lien se brise. « J’ai déjà les tickets donc on peut directement y aller. » Je lui brandis les deux bouts de papiers et lui donne un petit coup d’épaule gentiment, un air malicieux sur le visage. « Et avant que tu dises quoi que ce soit, non, ça ne me dérange pas de payer pour toi aussi ! »

Pour appuyer mon point, je lui tire la langue et lui fait un clin d’œil. Après tout, Sanako ne roule pas sur l’or et moi je me débrouille aussi bien parce que j’ai de l’argent de poche que parce que je bosse à côté. Donc ce n’est pas ce genre de chose futile qui vont me gêner et j’espère que cela ne l’embarrasse pas non plus, bien sûr. Depuis plus d’un an, j’espère que nan ! Elle mérite de pouvoir profiter de chose comme ça (même si en soit, ça bourse est plutôt généreuse…).


Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 16 Aoû - 10:36


 

 
YUTAROU & SANAKO.


 
Dans le monde de Némo (passé)


   Je me réveillais en sursaut, me demandant quelle heure il était. Je me souviens m’être allongée dans mon lit avec mon bouquin, histoire d’être confortablement installée pour étudier tranquillement, j’en avais besoin si je voulais réussir les examens qui approchent. Mais il faut croire que la fatigue accumulée ces derniers jours avait eu raison de moi. Le problème n’était pas là, aujourd’hui, j’ai un rendez-vous avec Yûtarou et si ça continue, je vais finir par être en retard. Je n’aime pas le faire attendre et je voudrai pas qu’il croit que je l’ai oublié, c’est loin d’être le cas. Je me dépêche donc de me lever et cours me changer, pas question d’arriver là-bas sans être la plus belle, même si le connaissant, il trouverait toujours le moyen de me faire un compliment. Un quart d’heure plus tard, j’étais fin prête et je sortais de mon dortoir avant d’y rerentrer en soupirant de ma bêtise. En me changeant, j’avais laissé mon téléphone dans la poche de mon pantalon, j’allais donc le récupérer. Non pas que j’en ai particulièrement besoin quand je suis avec lui, mais on ne sait jamais. Il suffit de l’oublier une seule fois pour en avoir besoin. D’ailleurs, je me demande si je ne devrais pas le prévenir de mon retard. A la réflexion, je suis encore dans les temps et si je ne traine pas trop en chemin, il ne devrait pas patienter trop longtemps.

Nous avons rendez-vous à l’aquarium, c’est son idée. Ça tombe bien, parce que je n’y ai encore jamais mis les pieds. De toute façon, il pourrait m’emmener n’importe où, j’en serai heureuse. Le principal n’est pas l’endroit où nous allons, mais plutôt le fait que nous soyons ensemble. Je me perds ainsi dans mes pensées quand soudain j’entends sa voix un peu plus loin qui m’appelle. Naturellement je me dirige vers lui, affichant un grand sourire. Et avant que j’aie pu faire ou dire quoi que soit, je me retrouve dans ses bras, ses lèvres sur les miennes. Je ferme donc les yeux, répondant à son baiser. « Bonjour toi. Ça va très bien maintenant qu’on est ensemble, et toi ? » Je marque un temps d’arrêt avant de répondre à sa dernière question. Dois-je lui avouer que je me suis assoupie pendant mon étude ? Je lui fais un sourire gêné. « Et bien… Je crois que mon bouquin a été plus fort que moi, il a dû m’assommer pour que je m’endorme. » Je hausse alors les épaules. « Mais je m’y remettrai ce soir. » Bon, il a l’air d’avoir réussi à bosser un peu lui. Même s’il semble avoir quelques difficultés. Je hoche la tête, ces examens ne seront pas faciles. « Ne t’en fais pas, je suis certaine que tu vas y arriver, après tout, c’est toi le meilleur n’est-ce pas ?! »

Je laisse prendre ma main et apprécie se contact alors que nous entrons dans le bâtiment. Avec son air malicieux qui me fait craquer, il m’annonce qu’il a déjà acheté nos tickets et que ça ne le dérange pas de payer pour moi. Ça je le sais, ce n’est pas la première fois qu’il fait ce genre de chose. Pas que ça me dérange, mais parfois j’aimerai qu’il oublie le fait que je n’ai pas beaucoup d’argent, même si en soit, ça n’a jamais été un problème entre nous. Pour la forme, je lui fais une moue boudeuse. « D’accord pour cette fois, mais la prochaine fois, on partage. » Et avant qu’il ne puisse protester, je lui fais un petit baiser, histoire de le faire taire. « Alors, on va les voir ses poissons ? »



 
love.disaster

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 17 Aoû - 18:24
Dans le monde de Némo
ft. Sanako



               Quand elle arrive vers moi, elle est tellement magnifique, tellement jolie, je peux pas m’empêcher de sentir mon cœur battre plus fort, de tomber en émoi. Je suis un peu comme une puce agitée ou un chien tout joyeux, si j’avais une queue (et sans mauvais jeu de mots svp), je serai en train de la remuer tout content… Sanako, c’est un peu le nuage de lait dans la tasse de café que je peux être. Moi qui suis toujours surexcité, avec elle j’essaye de me contenir un peu plus pour ne pas finir la tête par terre ou un truc dans le genre. Je n’ai pas peur du ridicule mais c’est ma copine quoi, ce serait cool de l’impressionner plus que les autres quoi ~

« De même, je ne peux que mieux aller maintenant que tu es là ♥ »

Je rigole à sa réponse, l’imaginant la tête sous le livre puis secoue la tête avec un tendre rictus, oh de toute façon, je ne me fais pas de souci pour elle, c’est une bonne élève malgré tout. Les gens auront beau dire ce qu’ils veulent sur elle, à la traiter de sauvage ou d’agressive invétérée, elle sera toujours à mes yeux cette barbe à papa acidulée qui fond sur la langue. Je me mords la lèvre inférieure en la fixant dans les yeux puis hoche la tête à ses encouragements. « Je ferai de mon mieux, t’inquiète pas mon cœur. »

En entrant, je peux déjà sentir l’odeur de l’eau salé, admiré les couleurs des algues qui flottent dans les différents bassins et les poissons qui passent entre. C’est mon environnement, mon grand dada, je ne sais pas trop comment, mais ça ferait vraiment plaisir de pouvoir travailler dans ce domaine-là. Je resserre mes doigts avec les siens et grogne quand elle m’embrasse (trop rapidement à mon goût), répondant directement avec des bises lancées dans le vent.

« Nia nia nia, c’est ça, me laisse pas parler ! » Je lui tire la langue et ricane, l’embarquant derrière les guichets pour commencer à visiter, lisant toutes les plaques de chaque poisson avec sérieux et curiosité, murmurant certains mots compliqués et fixant l’eau avec admiration.

« Ils ont apparemment toute une partie remplie de différentes algues bonne pour l’écosystème. Ça soit être vachement intéressant à étudier ! » Je tourne la tête vers la vitrine puis me mets à pouffer de rire, lui pointant un poisson hérisson passant par-là, gonflé de la mâchoire jusqu’à la queue.

« Hahaha ! Tu trouves pas qu’il te ressemble un peu ? »

Mes yeux se perdent sur mon visage tellement je le contorsionne sous mes fous rires et je passe mon bras droit autour des hanches de ma petite-amie, espérant qu’elle ne soit pas vexée ou du moins qu’elle est pris ça comme une petite blagounette. Tu sais que tu es la plus belle de toute façon ? ♥ Puis si elle n'est pas contente, je sais comment me racheter ! Trois câlins dans un petit coin, un baiser langoureux et quelques excuses et elle ne pourra pas me résister ~ (je la laisserai même tâter mes abdos uhuhuh)

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 19 Aoû - 11:29


 

 
YûTAROU & SANAKO.


 
Dans le monde de Némo (passé)


   Il rigole quand je lui explique que je me suis assoupie alors que j’étais sensée réviser. J’affiche alors une mine boudeuse.  « C’est ça, moques-toi. » Mais devant sa tête, je ne peux m’empêcher de lâcher un rire. Impossible de bouder devant une bouille comme la sienne. Il est décidément trop craquant. Bon faut pas trop lui dire non plus, sinon il risque d’avoir la grosse tête. Et puis de toute façon, il sait très bien tout ça. Il fait fondre mon cœur à chaque sourire et les gens qui me connaissent n’en croiraient pas leurs yeux en me voyant avec lui. Comme si je n’étais pas la même. C’est vrai que mon comportement n’est pas le même avec mes proches qu’avec le reste du monde. C’est vrai que j’ai parfois tendance à être un peu agressive avec les gens. Mais le passé m’a appris à me méfier de tout et de tout le monde, certains peuvent avoir des visages d’ange alors qu’ils sont en réalité des démons. Comment savoir ce que les gens cachent ? Ma sœur en a fait les frais, je ne ferai pas la même erreur. Mais au moins Yûtarou a réussi à percer cette carapace que je me suis forgée et je lui ai tout raconter. Il a compris. Et puis, il me rend heureuse.

Je hoche la tête en l’écoutant parler, je prends ses résultats au sérieux, au moins autant que les miens. Et je sais qu’il dit vrai quand il dit qu’il fera de son mieux. « Tu sais, si jamais tu as besoin d’aide, on pourra toujours réviser ensemble. Parfois c’est plus facile à deux. » Plus facile et surtout moins barbant. Au moins, s’il est dans les parages pendant mes heures d’études, je suis certaine de ne me pas m’endormir. Par contre, je ne suis pas sûre que j’arriverais à me concentrer sur mes révisions. Il faut bien avouer qu’il est plus intéressant à regarder que mon livre de biologie. Plus intéressant et plus beau aussi. Je secoue la tête pour chasses ses idées de mon esprit et me reconcentrer sur le moment présent.

Nous commençons la visite et plutôt que d’observer les poissons, je l’observe lui, en train de lire toutes les pancartes avec attention. Il tellement passionner par tout ça, je ne peux m’empêcher de sourire. Il est tellement dans son élément ici. Je suis toujours en train de le fixer quand il se retourne en rigolant pour me montrer un poisson qui d’après lui me ressemble. Je fronce les sourcils en apercevant ce fameux poisson. Il trouve vraiment qu’il me ressemble ? C’est comme ça qu’il me voit alors ? Je lui ressors alors ma moue boudeuse. « C’est ça, très drôle. » Et le pire c’est qu’il est vraiment en train de rire. Et je dois alors faire des efforts pour garder mon air vexé. Au fond, je n’arrive pas à râler bien longtemps avec lui, mais ça, il n’a pas besoin de le savoir. Rien que pour la forme, je vais le faire douter un peu. Une petite vengeance en somme. Mais pour ça, il faut que j’arrête de le regarder, sinon je vais encore craquer. Il m’a attrapé par les hanches, je reste donc coller à lui, profitant tout de même de son contact. Mais je décide de me concentrer cette fois uniquement sur les poissons.



 
love.disaster

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 24 Aoû - 23:54
Dans le monde de Némo
ft. Sanako



               Mon seul objectif c’est qu’elle soit à l’aise avec moi, qu’elle se sente libre d’être comme elle veut, qu’importe qu’il y ait du monde autour, qu’importe le sujet. Je veux qu’elle puisse se confier à moi, se disputer et se fâcher aussi avec moi. Je veux qu’elle m’embrasse et me dise que je suis con mais qu’elle me tienne la main parce qu’au fond elle se sent bien qu’importe mes réflexions de gamin. Je sais par quoi est passé à Sanako et bien que je ne sache comment la conseiller ou la consoler de ce vide que je ne peux pas combler, je veux essayer de mettre du positif dans sa vie, de l’envahir de mon enthousiasme ! Ce n’est peut-être pas assez mais j’espère que ça lui rend le sourire quand elle a des coups de blues ! Et à ses sourires et ses rires, je peux savoir que je fais du bon boulot héhé ! Tant mieux, mon but c’est de rendre les gens autour de moi le plus heureux possible, parfois ça m’est impossible, forcément, parfois on se prend la tête ou pire, je fais quelque chose qui ne va pas dans leur sens. Cependant, si le reste du temps ils vont bien alors ça me va ~

« Ca me plairait trop qu’on révise à deux ! Et ça ferait plaisir à mes parents de te revoir aussi. » Glissais-je subtilement, lui souriant et jouant avec ses doigts entrelacés dans les miens. Après c’est clair que m’enfermer dans une pièce avec elle avec des livres ne me suffira pas pour me retenir de vouloir l’embrasser et faire plus… J’ai 18 ans, j’ai le droit d’avoir des hormones en folie !! Ce n’est vraiment pas sérieux, c’est mon avenir en jeu… Mais Sanako est si jolie… Je fixe ses lèvres tentatrices et souris quand elle secoue la tête, perdue dans ses pensées. A mon avis, je ne suis pas le seul à penser à des choses sensuelles héhé. Discrètement, je souris, flatté de faire de l’effet sur ma petite-amie et la tire un peu plus contre moi pendant que je regarde l’eau bleue avec émerveillement. Je fais des réflexions stupides à voix haute et me mets même à rire en voyant une raie passer contre la vitre, un peu trop d’euphorie d’un coup. C’est d’ailleurs comme ça qu’on finit par faire une comparaison bêbête de sa copine avec un poisson qui gonfle. « Mais quoi ? Il est mignon ce poisson et t’es trop adorable !  »

Voyant sa mine boudeuse je peux pas m’empêcher de pouffer de rire encore plus avant d’essayer de lui voler un baiser pour qu’elle arrête de me bouder. Sauf qu’elle continue d’être vexée et tout à coup je me dis que ça se trouve, il se pourrait, que j’ai trop parlé. « Sana ?  » Je cligne des yeux et bouge ma main sur sa hanche pour la tourner face à moi, tentant de croisant son regard. « Tu boudes ??  » Je l’éblouie de toutes mes dents blanches et passe mes bras autour de ses épaules, l’amenant avec moi contre un petit coin, l’aquarium peignant son visage de bleu et de vert marin. « Tu sais que je te trouve belle, non ? » Je fais les yeux de chiens battus et fais ressortir ma lippe, l’air tristounet.

« Et que je t’aime aussi d’ailleurs ?  » Je mords mon inférieure et colle mon front sur le sien, frottant nos nez ensemble. « Et puis, c’est le poisson qui devrait se sentir flatté !  »

Taquin, je lui tire la langue en ricanant. Sanako je l’aime comme elle est, boudeuse, joyeuse et même nerveuse ♥


Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 8:58
 

(Passé) Dans le monde de Némo [Sanako]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La place d'Haïti dans le monde
» Un peu d'humour dans ce monde de brute
» Les multinationales dans le monde
» Elliot Carver ◄► Y’a déjà assez de conneries dans le monde pour que j’en rajoute
» Solution pour lutter contre la faim dans le monde.
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-