AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Au nom de l'art

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 21 Aoû - 23:09
Ruri portait l'une de ces longues robes noires à la forme incertaine, le genre de vêtements que elle seule pouvait acheter. Une grande capeline la protégeait du soleil qui taper sur Tokyo aujourd'hui et ses grosses lunettes de soleil rondes ajoutaient une touche de folie et du mystère au personnage, ce n'était pas vraiment pour se donner un genre, elle souhaitait simplement s'habiller comme ça, c'était sa façon d'être, sa signature en quelque sorte et puis au fond, elle ne recherchait pas l'attention sur son physique bien au contraire, ce dernier ne lui servait que pour l'art, autrement elle s'en foutait pas mal du regard des gens, admiratif ou pas d'ailleurs. Un  sac à dos bien funky sur l'épaule, l'artiste avançait vers son atelier, affrontant les grandes rues pour l'y mener, certaines personnes avaient l'habitude de la croiser et les plus fous tentaient de lui adresser un bonjour mais croyez-vous qu'elle allait répondre à ces personnes qui ne la saluent que par principe ? Non.

Sur la route, elle avait acheté des fleurs qu'elle trouvait jolies mais qui – comme d'habitude – finiraient par faner sur son bureau, faute d'entretien, de l'argent jeté par les fenêtres dites-vous ? Oui.

La jeune femme s'arrêta au beau milieu du passage, une étrange manie dès qu'elle avait repéré quelque chose susceptible de l'intéresser, elle en avait même retiré ses lunettes pour vous dire ! Son regard semblait si vide qu'il vous est impossible de savoir à quoi elle pense à ce moment là, pareil pour son faciès tout entier qui ne dégageait aucune émotion. Alors que pourtant son intérêt était posé sur quelque chose de fascinant à ses yeux. Les gens la contournant la dévisageaient, l'insultant intérieurement de tarée ou de drôle d'oiseau comme si ils valaient mieux qu'elle dans leur beau costume de salarymen.
D'une allure calme, Ruri s'approcha de l'objet tant convoité, elle avait remis ses lunettes de soleil entre temps et avait empêché son chapeau de s'envoler suite à un léger coup de vent. On aurait dit qu'elle sortait d'un film, un film étrange, psychologique ou sf.

Quelques mètres plus loin, elle se posta devant une jeune fille en fauteuil roulant, pas un soupçon d'empathie ou de sympathie, rien, elle n'avait même pas souri ou enlevé ses lunettes, et n'avait pas non plus détaillé plus que ça la personne en situation de handicap. « Ton fauteuil m'intéresse, si t'es là c'est que t'as certainement rien à faire donc j'aimerais que tu me suives à mon atelier. Je suis une artiste. Je peux te payer si besoin. » lâcha-t-elle d'une façon totalement normale, sans la moindre gêne, sans le moindre bonjour. Ce n'était pas qu'elle se sentait supérieure, ni même qu'elle se voulait méchante, c'était simplement dans la nature de Ruri d'être ainsi.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 6 Sep - 22:14
Population de merde.....Pourquoi tout le monde doit avoir un sentiment de pitié en voyant mon fauteuil? Merde je ne suis pas un monstre de foire! Et toutes ces personnes dans les magasins qui voulaient m'aider....Ils m'ont pris pour une assistée ou quoi!? à force ils vont me faire devenir misanthrope ces cons. Moi qui voulais me promener tranquillement en ville je pense que je vais rapidement rentrer à l'hôtel! Pourquoi je m'obstine à sortir le week end alors que je sais qu'on va me regarder à cause de mon fauteuil.... ou à cause de ma robe noire à tête de mort rose et mes bottes à semelles compensées rose également ... Ouai il m'arrive de m'habiller bizarrement des fois. Mais bon ce n'est pas une raison pour que les gens me regardent de travers. Déjà que j'ai faillit m'énerver contre une mère de famille et sa gamine, car la petite pisseuse m'avait pointé du doigt en hurlant que j'étais bizarre de me promener en fauteuil. Bon je n'ai pas gueuler mais, le regard noir que je leur ai lancé a fait réagir la mère qui a emmené sa fille plus loin, enfoirés de valides...

J'étais tellement de mauvaise humeur que je bousculais tout le monde sans m'excuser et je leur écrasais le pied avec mon fauteuil. Et je ne leur ai pas laissé le temps de protester, une bonne petite engueulade et ils me foutent la paix. J'allais rentrer à l'hôtel quand j'entends la voix d'une femme me parler. Elle me dit dit qu'elle est intéressée pas mon fauteuil et qu'elle me propose de la suivre à son atelier. C'est qui cette folle encore?

-Fichez le camp! vous me cassez déjà les...

Je bug devant son visage, malgré ses lunettes et son chapeau, son visage me dit un truc. Je l'ai vu quelque part, mais où? Réfléchis Chiaki, où tu aurais pu voir cette femme habillée de façon plus étrange que toi? Ca me perturbe là... Elle me fait penser à une artiste que j'ai bien....Ho bordel c'est elle! C'est bien Kusama Ruri! Je n'arrive pas à croire que je la rencontre en pleine rue comme ça! J'adore ce qu'elle fait! surtout son livre! C'est comme une bible pour moi! Je ne comprends pas que tout le monde l'ai détesté son livre, C'est une perle! Et là elle me propose de la suivre dans son atelier...Bordel! En fait cette journée n'est pas si pourri que ça finalement!

-Vous...vous êtes Kusama Ruri! J'adore votre livre! il est super touchant! Les gens sont cons de ne pas avoir appréciés votre livre! Ils ne se rendent pas compte que vous faites cela au nom de l'art! Votre grand-mère aussi était une grande artiste! C'est vraiment incroyable de vous voir suivre ses traces!

Calme toi Chiaki, on dirait trop une groupie. Surtout qu'elle m'a proposée de la suivre, car mon fauteuil l'intéresse...j'ai peur de ce que ça peut être, mais pourquoi pas! ça pourrait être une expérience amusante

-J'accepte votre offre sans hésiter! pas besoin de me payer!
 

Au nom de l'art

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-