AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 August is the worst [Min Ha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 25 Aoû - 10:07
August is the worst
   
ft. Min Ha x Noah

   


    ∆ TENUE ∆             Je ne voulais embêter personne avec mon humeur alors je suis sorti tard dans la soirée. Je voulais m’empêcher de pleurer comme un con sur le clic-clac de Steven en repensant à lui, fallait que je prenne l'air un peu. Toute la journée, je l’ai vu me regarder froidement et ne rien dire et je sais qu’on s’était disputé et je sais pourquoi et pourtant, il a accepté de prendre la voiture avec moi. J’ai tué mon frère alors qu’il m’en voulait personnellement. Et tout à coup j’aurai espéré qu’il refuse et me dise d’aller me faire foutre comme il savait si bien les faire dans nos jours de grosses gueulades.

Assis sur la funbox, je fixe sa vieille planche de skate, perdu dans mes pensées; deux canettes de Red Bull vides à mes côtés et une autre à moitié pleine dans la main, une clope pas encore allumée au bec. Cela aurait été tellement plus facile de mourir ce soir-là aussi. Je n’aurai pas eu sur ma conscience, sur mes bras, trois innocentes vies retirées. Et bien que je sache que ce n’est pas ma faute, que je me souviens petit à petit que c’était purement un accident… La culpabilité continue de me ronger jour après jour et ce depuis deux ans maintenant. Au bout de 9 mois de retour parmi la civilisation, j’aurais espéré mieux pouvoir gérer cette date fatidique mais j’imagine que le mois d’Août n’est vraiment pas mon préféré. Mon jumeau et moi aurions eu 20 ensemble mais cette fois-ci encore j’étais le seul à les passer, tout comme l’année dernière. Et pendant que je continuerai à grandir, Steven sera bloqué à ses 18 ans, agacé contre son crétin de frère.

Malgré l’heure, le vent est encore chaud et lourd et lorsqu’il souffle sur mes joues, je sors de ma transe et fixe tout autour de moi, essuyant les larmes qui avaient coulées sans que je m’en aperçoive. Toutefois plus j’essaye de les effacer et plus il y en a encore et brusquement je me mets à sangloter et pleure à grosses gouttes, tirant sur la manche de mon pull pour étouffer mes geignements dedans. Au bout d’une minute ou deux, je ne sais pas trop, j’entends des bruits de pas. M’attendant à encore une hallucination de Steven, je me tourne avec le visage rouge et frustré cependant relâche immédiatement la tension se trouvant entre mes sourcils quand je vois le minois de Min Ha. J’expire de soulagement, frotte à nouveau mes paupières, laisse tomber la clope et pose la canette quelque part en me levant puis m’avance vers elle les bras écartés pour l’enlacer et la serrer contre moi sans rien dire, posant ma joue sur le haut de sa tête. Mon cœur bat si vite et si fort, je me sens de nouveau parmi la réalité après une journée entière à m’être isolé avec mes apparitions inopinées de décédés. Sentant mon chagrin se calmer progressivement, je chuchote doucement pour ne pas brusquer ma voix enrouée :

« Il est tard… Qu’est-ce que tu fais là à cette-heure-ci ? »

Peut-être s’était-elle inquiété. Peut-être avait-elle deviné Ô combien j’allais pas gérer cette journée. Peut-être que Min Ha est plus doué que moi pour savoir ce genre de chose là. Comme dans un remerciement, je caresse son dos de haut en bas et joue avec la pointe de ses cheveux de mon autre main. Peut-être que Min Ha est simplement faite pour me comprendre aussi bien que ça.


« Ça me fait tellement plaisir de voir quelqu'un de vivant... Et que ça soit toi. »

   

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 25 Aoû - 19:19
August is the worst
 
ft. Min Ha x Noah

 


  ∆ TENUE ∆             Quand j'ai vu la date ce matin j'ai tout de suite pensé à Noah, son anniversaire, 20 ans ça se fête n'est-ce pas ? Mais je sais pertinemment que pour lui ça allait être beaucoup plus compliqué que le seul fait que ça soit son anniversaire, son frère jumeau en était la cause. Son frère jumeau mort, ils auraient eu 20 ans tous les deux, seulement à cause d'un accident de voiture Steven est mort. Noah est rongé par la culpabilité et je n'imagine même dans quel état il doit être actuellement. Mais c'est pas parce que Steven n'est pas là qu'il ne peut pas reprendre un minimum fêter son anniversaire, c'est bien pour ça que j'ai décidé de lui faire une mini surprise.
J'ai passé toute ma journée a préparé un cadeau pour lui, heureusement que je suis pas nulle en dessin sinon ça serait plutôt futile comme cadeau. Je me suis passée de manger pour pouvoir finir à temps. A peine j'ai eu fini ce que j'avais à faire que je suis partie chercher à manger pour deux, heureusement que les fast-food ça reste ouvert tard parce que la nuit est tombée depuis bien longtemps maintenant. Un Red Bull, un bagel salé pour monsieur plus un café et une petite glace pour faire passer le tout, c'est ce qu'il préfère je ne peux que lui faire plaisir. Moi je prends la même chose parce que je ne sais jamais quoi choisir. J'espère que ça lui fera plaisir, surtout qu'il doit être en train de ruminer des idées noires. J'ai dû faire plusieurs fast-food pour trouver le tout parce que bien évidemment il y en a qui ne font pas de Red Bull ou bien pas de bagel salé, enfin bon c'est pour la bonne cause.

Je marche en direction de l'endroit où j'imagine qu'il doit être, notre petit endroit, il y allait aussi souvent faire du skate avec son frère. J'ai un peu peur de le voir complètement effondré mais j'imagine que ça sera le cas. Je suppose qu'on ne remonte jamais la pente pour ce genre de chose, ça reste toujours encré dans le cerveau et ça ne sort jamais. Je n'ai jamais vécu ça donc je ne peux pas le savoir mais si c'est le cas, je compte bien lui faire passer quand même une bonne fin d'anniversaire avec des choses qu'il aime et un cadeau qui, je l'espère, lui plaira.  Quand je suis arrivée au lieu, je ne suis pas du tout surprise de le voir en train de pleurer, assis. Je le regarde pleurer jusqu'à ce qu'il se retourne et me vois. Il vient directement me faire un câlin, et je passais mes bras autour de sa taille tout en tenant les paquets que j'avais dans les mains, on reste quelques minutes comme ça jusqu'à ce qu'il commence à parler.

- J'aime bien la nuit aussi... Mais je suis surtout venue ici parce que je savais que tu serais là en train de pleurer et que tu n'aurai pas fêter ton anniversaire. Un anniversaire à deux c'est mieux que tout seul.


Je répondis à sa question doucement et en murmurant. Je ne voulais pas le brusquer. Ça ne doit pas être facile mais je suis là pour le soutenir. Il est tout seul alors qu'il a besoin de réconfort, je suis pratiquement sûre qu'il n'a rien fait de sa journée à part penser. Quand il me dit que ça lui faisait du bien de voir quelqu'un de vivant je le serrais un peu plus contre moi pour qu'il comprenne que je suis là.

- Tu n'aurai pas dû rester seul, tu aurai dû venir me voir. En tout cas maintenant je suis là et on va fêter ton anniversaire avec ton frère. Je sais que tu ne me comprends pas là, mais ton frère est sans doute là-haut dans les étoiles en train de te regarder, je suis sûr qu'il aurait aimé que tu fêtes ton anniversaire malgré ce qu'il s'est passé entre vous. Il s'identifie un peu à toi.

Je dis ça calmement et toujours en murmurant.

 

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 27 Aoû - 20:51
August is the worst
   
ft. Min Ha x Noah

   


    ∆ TENUE ∆             Je me suis réfugié au skate parc par pur réflexe, c’est naturel, dans cet endroit je n’ai que de bons souvenirs, que de bonnes rencontres. C’est mon petit ilot sacré, mon temple abandonné ou encore mon oasis privée dirons-nous. C’est dans ce genre de lieu que Steven m’apprit quelques bases du skate et quelques tricks inutiles, c’est là où il me montra des tours impressionnants et où il se prit les gamelles les plus méchantes. Puis c’est aussi ici que prit naissance ma relation avec Min Ha, où alors que je tentais de faire renaître les souvenirs que mon jumeau m’avait laissé, elle m’aida à les raviver. Parfois cela fut difficile à surmonter : De regarder quelqu’un de vivant me rappeler un mort. Mais au fil du temps, mes émotions se sont transformés en nostalgie et douces sensations. C’est avec une chaleur agréable et tendre que mes yeux s’arrêtent sur ma sœur de cœur et en apercevant les paquets qu’elle tient, je sais déjà qu’elle a prévu pour moi plus qu’une simple consolation. Je me moque même intérieurement de moi pour avoir osé pensé m’isoler toute journée à déprimer. J’aurai mis tous ses efforts à l’eau. Alors c’est avec tout mon cœur que je l’enlace et l’étreint, sa petitesse complétant ma taille de plus d’1m85, mon cœur chavirant sous le parfum de son shampoing, ne comptant pas les minutes qui s’écoulent. Je ris doucement à sa réponse et me racle la gorge avant de parler : « C’est vrai, j’avais oublié que tu étais rebelle toi aussi. » Je lui donne un petit coup dans l’épaule, mon visage d’habitude toujours si enjoué bien décevant et déprimant ce soir-là. « Regardez-moi ça, une lycéenne pense à moi. » Je retourne au câlin et souris avec mélancolie sur ces dernières paroles, fixant le ciel obscure. « Peut-être qu’il y est oui. Qui sait ?  » Ses mots m’ont touchés mais je ne sais pas quoi dire, en deux ans j’ai compris beaucoup de choses et j’ai perdu foi en certaines choses qu’y allègent le poids de la réalité, alors bien que les étoiles brillent  Je nous délasse lentement, déposant un baiser sur le haut de son crâne et prends les sacs qu’elle a amené, m’asseyant sur la funbox et fronçant les sourcils. « Mais cessons de déprimer. Que me réserves-tu donc ?  » Je tends le bras vers elle, attrape sa main et la tire vers moi pour qu’elle me rejoigne, poussant les canettes vides.

« J'veux mon cadeau ! J'veux mon cadeau ! » Je plonge ma main dans le premier sachets plastiques et y découvre un bagel, manquant de hurler de joie. « Oh Mon Dieu ! Au chèvre et à la laitue ! » Je me tourne vers elle avec une moue bienheureuse, attrape son menton de ma paume de libre et l’embrasse sur les lèvres dans un « smack » rapide (ne sois pas choquée, tu le sais que je suis bizarre), ricanant et déballant le papier pour déguster le pain troué, la bouche pleine en moins de 5 secondes : « Ch’est le meilleur de ch’tout les temps ! Merchi ! » C’est en commençant à manger que je me rappelle que je suis affamé et que de toute la journée, je n’avais rien manger. Et ça s’entend, je fais des bruits de « hmmmm » et de « haaaan » presque gênant, riant entre deux bouchées, oubliant même le reste des présents pendant quelques instants. Une chose est sûre, mes joues ont retrouvées des couleurs et je suis redevenu un peu plus vivant.

   

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 28 Aoû - 19:24
August is the worst
 
ft. Min Ha x Noah

 


  ∆ TENUE ∆            Il faut savoir que la relation entre mon propre demi-frère et moi c'est plutôt tendu comme un string. Excusez-moi de cette expression mais c'est le cas. Jin Yu est le mec le plus coincé de tous les temps mais je cherche quand même à le connaître. Mais j'ai trouvé un frère, un vrai, le seul qui me connaît vraiment et qui se comporte vraiment comme un frère. Noah est sans doute le seul en qui j'ai vraiment confiance, j'accorde ma confiance assez facilement mais Noah c'est celui a qui je raconte tout, absolument tout. Je le connais aussi comme ma poche et j'ai réussi à lui faire penser à des choses positives par rapport à son frère jumeau Steven. C'est mon frère de cœur quoi, pas besoin de raconter toute l'histoire pour savoir qu'on est très proche. Il n'y aura bien sûr jamais rien de plus qu'un frère, je l'ai toujours considéré ainsi et c'est pas aujourd'hui que ça va changer. Je souris quand il me dit qu'il avait oublié ma part de rebelle. Je souris encore plus quand il dit qu'une lycéenne pensait à lui.

- Je vois pas pourquoi une lycéenne ne pourrait pas penser à toi, je suis sûre que tu les fais toutes tombés.

Je ris à ma remarque, des fois je peux sortir des trucs comme ça, mais il faut avouer que Noah n'est pas moche. En plus de ça, il est YouTubeur alors ça peut faire que rêver n'importe qui. En tout cas je me suis jamais vraiment penchée là-dessus, pour moi Noah c'est Noah et pas le beau gosse qui fait des vidéos sur YouTube.
Ça me fait plaisir quand il approuva le fait que son frère est peut-être en train de le regarder. Je sais que ce n'est pas simple pour lui alors je l'aide aussi bien que je le peux. Il est souvent dans la lune quand il pense à son frère et souvent je suis là pour lui faire reprendre la réalité : il est encore là lui et il faut qu'il y profite.
Noah reprit directement du poil de la bête quand il me demanda ce que je lui préparais. Il prit vite fait les sacs que j'avais dans la main et il m'attira vers lui, assis sur la funbox. Il arrêtait pas de crier qu'il voulait son cadeau ce qui me fit fondre littéralement de rire, et encore plus quand il découvrit son bagel. Un rien peut lui faire plaisir mais à mon avis c'est surtout qu'il n'a pas manger de la journée.

- Je ne pensais pas qu'un bagel pouvait te faire sourire en un rien de temps, des fois tu m'impressionnes. Mais seulement des fois. Au fait t'auras ton cadeau au dessert pas avant !

Puis il me fait un bisous vite fait sur les lèvres, il n'y a que lui pour faire ça et heureusement, je laisse pas tout le monde faire ça. Les gens doivent croire souvent qu'on est ensemble alors que pas du tout, c'est surtout pour montrer qu'il est content j'imagine.

- Toujours en train de faire des bisous comme ça quand on s'y attend le moins à ce que je vois, j'espère que tu fais pas ça à tout le monde quand même, je serais jalouse sinon.

Je rigolais encore, je crois que j'avais arrêter seulement pour parler jusqu'à maintenant. Il a le don de me faire rire en un rien de temps. Maintenant qu'il est en train de manger comme une grosse vache je n'ai même pas penser à déballer mon bagel, je suis toujours écroulée de rire en fait.

- Non mais … ah ah... tu... vas … t'attraper... une indigestion....

Impossible de m'arrêter de rire, un fou rire que je me prends là, j'en peux plus j'en ai mal au ventre. Je tiens mon ventre tellement il me fait mal, je dois être toute rouge et avoir les yeux qui pleurent. Petit à petit je reprends mon souffle et essuie mes yeux du revers de la main. Je commence à prendre mon bagel, j'en mange quelques morceaux tout en regardant Noah qui mangent comme un gros porc, c'est le cas de le dire. Sauf que bien sûr celle qui s'en met toujours plein dessus c'est Min Ha, bien sûr c'est moi. Une grosse tache de sauce coulait sur ma veste en cuir.

- J'en ai mare, tu manges comme je sais pas quoi mais pourtant c'est moi qui en ai toujours partout...

J'ai toujours été maladroite mais des fois je me demande si c'est pas une malédiction.



 

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 31 Aoû - 21:58
August is the worst
   
ft. Min Ha x Noah

   


    ∆ TENUE ∆             Min Ha c’est ce genre d’adolescente qui te rappelle que le monde peut être moche mais qu’il faut quand même avancer. C’est une gamine rêveuse malgré tout. Je ne pense pas qu’elle comprenne réellement mes sentiments envers Steven, ni de comment je gère la situation. C’est difficile je pense de faire vraiment la part des choses. Peu de gens peuvent comprendre comment je ressens le tout. Ce n’est pas grave, je ne cherche pas à prouver mon point de vue ou à trouver de la compassion. Steven est mort et je n’ai pas trop envie d’en parler malgré tout. C’est sûrement pour ça que je change vite de sujet, peut-être trop rapidement ? Il fallait juste que je pense à autre chose, que je me débarrasse de tout ça. Parler de lui et penser qu’il est là-haut à me regarder ne changera pas le fait que je le vois apparaître à tout moment de la journée, qu’il me parle, qu’il est dans ma tête qu’importe ce que je tente de faire. Alors autant profiter de la présence de ma petite sœur, celle qui me tient le plus à cœur. A sa remarque, je tire la langue, qui sait, ça se trouve j’ai la côte chez les lycéennes aussi ? Je trouve l’une de ces premières surprises et quel plaisir de voir de la nourriture ! Mon estomac grogne et j’attaque avec grand sourire, rien de mieux qu’un bagel pour me remonter le moral tiens ! Je hoche la tête et me lèche les babines. « J’avais faim, désolé. » Je l’embrasse et rigole parce qu’elle est mignonne, je vois bien son habitude sur le visage mais elle me taquine alors je tripote ses joues. « Non, je mets la langue normalement héhéhé !» Ricanant encore et encore. « Mais ce serai indécent de t’embrasser comme ça, puis ça sert à rien d’être jalouse, je n’ai pas d’autre sœur que toi. Promis. »

Je continue d’engloutir mon repas et attrape même la canette de Red Bull qu’elle a mis avec, l’ouvrant d’une main tandis que j’engouffre ce que je peux dans la bouche. Son rire me fait manquer de m’étouffer et je tousse et bois à grosse gorgée le liquide sucrée avant de lâcher un « aahhh » et de tourner la tête vers elle : « Tu as failli me tuer !» Je fronce les sourcils et la tapote du coude avant de secouer la tête et lui montrer la tâche. « Chérie, c’est ce qu’on appelle le charisme. » Je lui tends un serviette en papier.

« Merci pour tout ça en tout cas. Je comptais pas sortir de chez moi… Ni voir qui que ce soit. J’aime pas mon annive…  » Une moue m’échappe. « Mais t’aurais pu m’envoyer un sms, je serai venu au moins t’aider à porter tout ça. Fin’. Peut-être que t’en as envoyé un, j’ai pas regardé mon téléphone au final… » En zieutant dans le sac après avoir posé ma boisson, je remarque un café et lui montre mes dents. « Après m’avoir pris un stimulant, tu m’en as repris un autre ? J’espère que tu n’as rien contre l’hyperactivité alors. » Je mange à pleine bouche, ayant quasiment fini mon dîner puis m’arrête un instant, tournant mon visage vers le sien. « Comment se passe tes vacances ? Tu t’amuses ? » Je reprends une lampée. « J’ai fait n’importe quoi cet été. Rolalala. Si tu savais tout, tu me taperais sur les doigts héhéhé. » J’avale le dernier morceau que je peux puis croise mes jambes en tailleur et sors mon paquet de tabac à rouler, mes filtres et mes feuilles, commençant à me faire une cigarette. « Je t’en propose pas j’imagine ? » Je roule entre mes doigts le papier rempli de tabac.

« J’ai réfléchi aussi au cadeau d’anniversaire que j'allais me faire. Tu penses quoi d’un piercing à la langue ? C’est moins cher qu’un nouvel ordinateur ou je ne sais pas trop quoi… Et je veux pas d'une nouvelle guitare, ça ne me servirait pas. »

J’ai des idées parfois, tu sais pas trop d’où elles sortent en fait…


   

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 6 Sep - 22:10
August is the worst
 
ft. Min Ha x Noah

 


  ∆ TENUE ∆          Cette nuit là il y avait un petit vent discret qui s'était levé, c'était agréable et je dois avouer que discuter en plus avec Noah et fêter en quelque sorte son anniversaire me rendait toute joyeuse. J'aime les jours joyeux où on vit assez posément, rien ne nous chagrine , on a toujours le sourire au lèvre, pour moi c'est juste une journée parfaite quand ça arrive. Ce soir c'est un peu mon état d'esprit et ça me plaît. Voir Noah manger comme un gros porc et me rendre compte qu'il est tout de même content ça me fait plaisir, il passe au dessus de ses problèmes. C'est sans doute un point que j'aime bien chez lui. Sa réponse par rapport à ce qu'il mange comme n'importe quoi me montra que j'avais raison. Il n'a pas mangé de la journée, c'est sans doute normal, à vrai dire je sais pas trop, je n'ai jamais vécu ça. Puis il me fait un bisou sur les lèvres et me prend les joues, il a l'habitude de faire ça, peut-être pour savoir si je suis vraiment là, qui sait ?

- De toute façon t'as pas intérêt de m'embrasser avec la langue sinon je fais en sorte que tu sois à terre en moins de deux. J'espère bien que tu n'as pas d'autre sœur que moi, de toute façon sinon je l'aurai su et je lui aurai pourri la vie jusqu'à ce qu'elle te lâche.

Oui je suis un peu possessive, mais Noah c'est le mien. Il peut avoir de petite-amie ou quoi mais pas de sœur c'est moi qui est ce rôle et  personne d'autre. Je me sentirai un peu trahi s'il en avait une autre.
Alors que je rigolais, Noah mangeait toujours et il se mit à s'étouffer sûrement parce que je le faisais rire en rigolant. Quand il finit de s'étouffer, il dit que j'avais failli le tuer, il exagère quand même. Bon peut-être pas, c'est sans doute fréquent la mort à cause d'un étouffement mais je préfère pas me l'imaginer en train de s'étrangler. En tout cas je lui fais une tape dans le dos pour que ça sorte bien comme il faut. Évidemment après c'est moi qui me met de la sauce partout, comme une gourde et monsieur se vente de son charisme et ça serait pour ça que ça ne lui arrive pas. Tellement sa réponse m'exaspérait je sortis un « ppff.. » et un petit roulement d'yeux pour lui faire comprendre que c'était débile. En tout cas je pris la serviette qu'il me tendait et m'essuyait tout en écoutant ce qu'il me disait.

- Je voulais surtout te faire une surprise, si tu voulais rester dans ton trou bah je t'y ai laissé. C'est sans doute pour ça que je t'ai pas envoyé de message pour ton anniversaire ou comme quoi je venais te rendre visite. Je sais très bien que la solitude est sans doute des fois un des remèdes avant de re- sociabiliser, c'est pour ça que j'ai mis pas mal de nourriture pour que tu sois pas comme une loque. Des fois je me rends compte que je dis des trucs bien...

Je me lançais un peu des fleurs je l'avoue, mais bon un coup de temps en temps ça fait toujours du bien. J'avais pas envie que Noah soit là à rien faire et à ne pas discuter d'où la nourriture et surtout tout ce qu'il aime (bon c'est aussi parce que c'est son anniversaire mais on le sait déjà).

- Mes vacances ? Je passe mon temps a taguer, a dessiner, à faire des conneries enfin la routine quoi. Raconte moi les conneries que tu as fait, tu dois me le dire sinon je vais être insupportable à te demander toutes les 3secondes ce que tu as fait!

J'aime bien savoir ce que fait Noah des fois c'est des trucs complètements nuls mais des fois c'est croustillants et j'aime bien lui faire reprendre le droit chemin, souvent ça marche pas mais c'est pas grave. Après tout, je n'ai rien à dire vu que je fais des conneries tout le temps.

- Parce que c'est ton anniversaire je vais accepter et ça me manque un peu aussi...

Ça fait longtemps que je n'ai pas fumé alors comme Noah ne pense pas que je vais en prendre, bah je vais en prendre j'aime bien les surprises !

- Un piercing sur la langue ? Je suis en train de voir si ça t'irait …. Pourquoi pas ? Mais j'avoue que ça me ferait bizarre au début. D'ailleurs en parlent de cadeau... Tu veux celui que je t'ai fait ou tu préfères encore attendre ? Je pris un temps de pose et puis je continue : En fait je vais pas te le donner maintenant, j'ai envie de t'embêter un peu.

Je fais un grand sourire et continue de manger, je venais de finir mon bagel et bue un peu de mon café, j'avoue que j'avais plus vraiment faim et tendis ce qui restait à manger à Noah.

- Tient si t'en veux.


 

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 23 Sep - 21:08
August is the worst
   
ft. Min Ha x Noah

   


    ∆ TENUE ∆                   Elle me fait rire et me donne presque envie de pleurer parce qu’elle est géniale comme ça. Je secoue la tête mais note de ne jamais rouler une pelle à Min Ah parce que clairement, elle a beau être plus petite que moi, je n’aimerai pas me battre avec elle, ni qu’elle m’en colle une. Elle est un peu comme Steven sur ce point-là, un air angélique mais des poings d’acier. J’en suis sûr. C’est une badass, une warrior, une battante cette fille-là. A se demander pourquoi elle perd son temps avec un loser comme moi. J’imagine que c’est le côté bad boy ? Pourtant, qui compte nous verrait maintenant ne pourrait qu’observer notre alchimie, notre bonne entente : Et je ne peux dire qu’une chose, nous sommes tout le temps comme ça. On se chamaille comme des enfants, comme des gosses et elle se fout de ma gueule mais s’occupe de moi quand même, c'est réciproque. Je veux dire forcément, je ne peux pas le nier, elle a pris une dangereuse place au fond de mon cœur. Je lui tire la langue à son roulement de yeux toutefois continue dans un dialogue plus intime, tournant plus vers une confession.

Parce que Min Ha m’allège le cœur et les pensées, elle arrive à me donner sourire quand j’ai juste envie de me jeter d’un pont. Elle arrive à faire ces quelques rayons qui donne toujours un arc-en-ciel en temps de pluie. Je secoue la tête et caresse ses cheveux après avoir essuyer ma main sur une serviette en papier. « Oh quelle gentillesse de bien vouloir me laisser me terrer ! » J’arque un sourcil de sarcasme et la serre un peu plus contre moi malgré tout, une sorte de remerciement inaudible, embrassant sa tempe avant de repartir sur des conversations plus light et de finir mon repas. Je sais qu'elle ferait n'importe quoi pour me voir mieux. « Oh ? Moi ? J’ai juste invité une nana que je connais pas à vivre avec moi… » Je hausse les épaules, c’est soft pour le moment. Je range les détritus et continue de boire le contenu de la canette. « J’ai aussi eu des soirées dont je ne me souviens pas ce que j’ai fait… J’espère qu’aucune fille ne viendra à moi avec le ventre gonflé… » Dis-je en imitant la bosse des femmes enceintes sur mon estomac. Je rigole, un peu trop arrogant et commence à rouler une clope puis finalement deux, hochant la tête à son retour positif (ce n'est pas à moi de l'interdire de fumer clairement). « Et d’autres trucs plus cons. Mais ça, c’est pas vraiment cool à raconter alors ça sera pour une prochaine fois. » annonçais-je avec une certaine autorité dans la voix, c’est mon anniversaire après tout, je fais ce que je veux. Et d’ailleurs, pour changer rapidement le sujet, je continue sur ce que je veux comme cadeau. Cependant, sa réponse me laisse perplexe, j’aurai pensé qu’elle allait me dire « go for it » ou une connerie, j’imagine que c’est quelque chose qu’elle voit avec beaucoup plus de sérieux que moi… C'est facile d'être plus responsable que moi. J’allume ma clope, prends le bagel qu’elle me tend et l’échange avec la deuxième roulée que j’ai fait.

« Tiens petite rebelle. Et vu que je n’ai pas le choix pour le cadeau, j’imagine que je vais devoir attendre… » Je grogne puis allonge mes jambes, allumant les clopes et inspirant la fumée et la nicotine à grandes bouffées. « Dis Min Ha…  » Je reprends un peu du bâton de cancer, un air perdu sur la face. « J’ai toutes ces techniques débiles pour aller mieux et même ces pilules et pourtant, j’ai l’air d’être bloqué au même endroit depuis ces 2 années… » Je grimace, n’aimant pas trop admettre cela, pourtant c’est belle et bien la stricte vérité, je n'ai pas fait beaucoup de progrès depuis ma sortie de l'hôpital psychiatrique. « T’as pas un petit miracle à partager ? »

Bien sûr, cela m’étonnerait qu’à 17 ans et demi, Min Ha est la réponse à ce genre de question.

« T’inquiète, je suis pas vraiment dans le besoin d’une quelconque solution. Je sais que le temps soigne beaucoup de chose. Je suis juste un peu impatient parfois et fait l'admettre. » Je retire un coup. « C'est chiant de voir des morts à longueur de temps. » Ce n'est pas la meilleur compagnie quoi. Huhu. Je suis gai parfois, ça fait peur...


   

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 4 Oct - 20:27
August is the worst
 
ft. Min Ha x Noah

 


  ∆ TENUE ∆          Je suis un peu cette fille qui va venir faire rire les gens sans aucune raison, qui va raconter que de la merde juste pour voir apparaître un énorme ou un infime sourire sur les visages. C'est peut-être pour ça qu'on s'entend bien avec Noah, même si je parais assez sérieuse, il y a des moments où je dis n'importe quoi et je pense que ça le détend assez. Il oublie un peu tout ce qui le torture. Il faut l'avouez, Noah n'est pas le mec tranquille, des fois je me dis qu'il pense trop mais je n'ai pas vécu ce qu'il a vécu en même temps. Après on va peut-être se demander pourquoi Noah est mon frère de cœur, je trouve que c'est assez simple à répondre. Il est le mec à qui je me suis attachée en moins de deux secondes, c'est un sensible mon petit Noah au fond, il ne le montre jamais j'imagine mais, je ne suis pas dupe moi de toute façon. Noah c'est aussi celui qui est a l'écoute, tout le temps à n'importe quelle heure, c'est à lui que je confie tout. Ça paraît sans doute être une déclaration d'amour, mais en fait s'en est une, à mon frère de cœur.

Malgré tout, je comptais bien laissé Noah seul dans la journée et venir en soirée, comme là. Alors quand il me dit que c'était gentil que je le laisse se terrer tout seul, je lui frottais le dos en signe de réconfort puis je lui murmure :

- Maintenant je suis là et juste pour toi en plus.

Puis vient le sujet de ses conneries, quand Noah me dit qu'il avait inviter quelqu'un à vivre chez lui, je devais avoir l'air totalement choqué, une bouche béante, les yeux écarquillés, plus aucun signe Min quoi ! Je reprends peu à peu mes esprits,  toujours un peu choqué, un petit silence se fait entendre puis je lui demande :

- Comment ça se fait que tu es invité quelqu'un à vivre chez toi alors que tu la connais même pas...  Il y a quelque chose que tu ne m'as pas dit n'est-ce pas ? Elle est enceinte c'est ça ? Je pourrai la rencontrer ?

Je n'ai rien contre cette fameuse fille, mais bon il ne l'a connais pas quoi ! Je trouve que c'est plutôt louche. Mais en même temps avec Noah on peut s'attendre à tout, c'est Noah hein. Puis il continue avec les soirées qu'il ne se rappelle plus, franchement j'aurai tout vu avec lui.

- Si tu ramènes une fille enceinte, elle avorte je m'en fiche... A moins qu'il y est des sentiments !

Franchement des fois je crois que je pars très loin de ma réflexion, incroyable. Surtout quand en plus il me dit qu'il a fait d'autre connerie pas vraiment cool, qu'est-ce qu'il a fait encore ? Vu le ton qu'il avait pris, il n'avait pas envie d'en parler, ce qui veut dire que ce ,n'est pas du n'importe quoi. Je hoche la tête pour son cadeau Je prends la clope que Noah venait de finir de rouler, l'allume et tire un bon coup. Cette sensation, ça faisait tellement longtemps, je fermais les yeux en guise de satisfaction. Je ne fume pas souvent, mais quand ça me prend, je trouve ça délicieux, ça me détend. Puis il me parle de cette impression d'être bloqué depuis deux années, si j'ai un miracle ? Est-ce qu'il y en a vraiment un ?

- Le seul truc que je pense, c'est qu'il faut que tu acceptes de vivre avec. Je ne peux pas savoir exactement comme tu ressens les choses, mais il faut que tu acceptes de voir ces morts. Peut-être que ça les fera partir. Qui sait ? Et puis il y a pas des trucs spécifiques pour t'aider ? Limite va voir un hypnotiseur, peut-être que ça va marcher...

Je souris, un sourire compatissant. Je remets cette clope dans ma bouche et prend à nouveau cette fumée, mon dieu, ça fait tellement longtemps.

- Je me demande si je vais pas devenir accroc à cette merde, ça fait un bien fou. Aucun problème en tête, on est zen attitude.

Jusqu'ici j'ai tenu le coup pour pas fumer régulièrement mais j'avoue que c'est compliqué. Au fait j'espère que son cadeau va lui plaire, mais pour l'instant on va laisser un peu traîner les choses pour voir s'il s'en rappelle.



 

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 23:16
 

August is the worst [Min Ha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 6 Worst Fast-Food Burgers (and What You Should Eat Instead!)
» Your worst battle is between what you know and what you feel ▬ Nolà&Lulla
» Sheamus, the irish referee. Raw 27 august 2012.
» AUGUST ✝ là, tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté.
» Lamar Anthone Franklin ►August Alsina
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-