AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Hide and seek, game over now.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Pseudo : Emp. Mes messages : 356 Yen (¥) : 21 Avatar : Bae Suzy Schizophrène? : >/////<




梦醒来 要记得我拥你入怀

Age : 23 ans Date de naissance : 31/10/1992 Métier : étudiante ☾ Kendoka de l'équipe nationale {actuellement en repos suite à une blessure} Année : sixième ☾ pas suffisamment pour tout connaître, trop de question sans réponse. Résidant à : Chuo ☾ avec mon merveilleux *tousse* fiancé et son fabuleux chat ♥ non non, je ne me suis absolument pas faite chassée de chez moi. Planning :

à venir ~ Des mots d'amour pour Ethan, Sakurako, Yeo Jin, Bo Gum, le F4 et le prof canon /meurs. ♥
Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 1 Oct - 12:39
Hide & Seek, Game Over now.
The playgrounds, they get rusty and your heart beats another ten thousand times before I got the chance to say... I miss you.


Tenue ━ Remerciant le concierge d’un sourire maladroit, Uriyel poussa sa valise et pénétra dans l’appartement, prenant soin de fermer silencieusement la porte derrière elle. L’obscurité et le silence l’accueillit, flottait une impression de déjà-vu dans son esprit, lui arrachant un léger rire. Un rire amusé, un rire exaspéré plus elle réalisait la situation dans laquelle elle se retrouvait dans cet appartement, dans cette ville-lumière, dans ce pays à des milliers de kilomètre du sien ; juste pour lui. Rien qu’en repensant à la façon dont elle avait fini par en ces lieux, l’amusait et l’ennuyait en même temps. Après un silence radio pendant tout l’été, où chacun de messages vocaux se perdait dans la messagerie de son destinataire absent, il avait ressurgi de nulle part en lui envoyant un premier sms. L'automne pointait déjà le bout de son nez. L’inquiétude qu’elle avait pu éprouver jusque-là s’était dissipé en même temps qu’elle recevait une réponse à son message. Un simple coup de fil de sa part où il monologuait seul d’à peine treize secondes et elle était partie, avait tout quitté pour prendre le premier vol. Se massant la tempe, elle soupirait pour la énième fois depuis son arrivée sur le sol français, se disant qu’elle avait dû perdre la tête, l’esprit pour faire une pareille bêtise.

N’osant pas perturber dame silence, elle se déchausse et c’est à pas feutré qu’elle se dirige vers la fenêtre du salon, tirant le rideau pour laisser entrer la lumière. Faible, mais suffisante. Il était encore tôt. Le jour ne s’était pas encore découpé à l’horizon et elle n’osait faire une visite de l’appartement, partagée entre l’idée de le retrouver ou de constater qu’elle était à nouveau seul, laissée derrière. S’asseyant sur le canapé, droite mais tendu, peu familière à cet espace. Ce n’est qu’à ce moment qu’elle remarqua les petites particularités de cette pièce.  Les murs blancs, le plafond haut, les moulures, le parquet en point de Hongrie, la cheminée, le lustre ; une décoration typiquement haussmannienne.

Perdue dans cette contemplation, elle ne réalisa qu’elle ne s’était endormie que lorsque son téléphone se mit à vibrer. Combien de temps ? Juste une cinquantaine de minute, mais cela avait suffi pour l’astre diurne se briller et d’inonder de ses rayons la pièce. S’étirant longuement, faisant craquer les vertèbres de sa nuque, elle se leva pour pénétrer la cuisine. Encore dans les vapes, endormis, elle tira la porte du frigo pour en sortir une bouteille d’eau. Cherchant un verre tout en baillant, elle le remplit d’eau pour apaiser sa soif, comme à chaque réveil. Posant son téléphone sur la table, elle patienta. Dans dix minutes, pour se donner du courage avant d’aller réveiller la bête au bois dormant dans sa chambre. Encore fallait-il qu’il y soit.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 5 Oct - 19:54
Hide & Seek, Game Over now.
The playgrounds, they get rusty and your heart beats another ten thousand times before I got the chance to say... I miss you.


Tenue ━ Ethan ne connaissait que ça. La fuite. Il préfèrerait s’accorder à l’image d’homme influent et de pouvoir qu’on lui prêtait, mais cela dissimulait une réalité à l’opposé. Déjà durant son adolescent il n’avait fait que fuir. La drogue, l’alcool, le sexe, les fêtes, autant de moyens différents et vains pour échapper à son quotidien. Ethan ne connaissait pas la paix. Il vivait dans le trouble depuis son plus jeune âge. Tourmenté par un père violent, hanté par une mère absente. Afin de se protéger, de s’épargner quelques cicatrices supplémentaires, il avait appris à s’éloigner des situations compliquées ou qui réclamaient de lui un investissement trop important. Ne pas s’investir était également un de ses grands principes. Or, pour la première fois depuis Jude, il ne s’y était pas tenu. Au retour de leurs vacances à la campagne, Ethan avait doucement pris conscience de la place et de la tendresse qu’il accordait à sa fiancée.  Il avait d’abord commencé en pilote automatique à partir à la recherche d’un présent pour elle. C’est en se retrouvant face à face avec ce dernier sur son bureau durant des jours que la vérité l’avait frappé. Et naturellement son premier réflexe avait été de partir dans l’autre sens, de disparaître. La préparation d’évènements importants pour la marque aux quatre coins du monde lui avait en plus permis de disposer d’une très bonne excuse. Il ne rentrait plus à Tokyo ou y passait en coup de vent pour aussitôt prendre un autre avion. Alors que l’automne pointait le bout de son nez, Ethan continuait à se cacher.

Ces dernières semaines il logeait à Paris dans un fabuleux hôtel. Le jour il courait d’un coin à l’autre de la ville pour des meetings en tout genre, des shootings ou encore des interviews et le soir on le trouvait dans les boîtes les plus branchées, parfois à des soirées mondaines mais il préférait les éviter car on l’interrogeait trop souvent sur l’absence d’Uriyel à ses côtés. Il finissait en général dans de piteux états. Il n’était pas rare qu’il touche à un joint ou deux. Il tentait même le diable en étendant ses limites à d’autres drogues plus fortes. Il brisait toutes ces années où il avait réussi à rester clean. La pression était simplement trop pesante sur ses épaules. Il ne s’agissait d’ailleurs pas juste de sa fiancée, il se passait tant de choses dans sa vie, il avait peur d’exploser.

Cette nuit-là encore, il avait débordé. Son taux d’alcoolémie dépassait probablement le record du monde et pas besoin d’être dupe pour comprendre qu’il avait ingurgité l’une ou l’autre pilule magique. Il quitta la fête alors que les premiers rayons de soleil éclairaient le ciel. Il choisit de marcher jusqu’à l’hôtel. Pour décuver, pour remplir ses poumons d’air frais, pour se réveiller car il allait devoir affronter le reste de la journée encore. Heureusement, il n’avait une réunion qu’en fin d’après-midi. Il poussa la porte de sa suite plus qu’impatient à l’idée de retrouver son lit. De fait, il ne s’attendait pas à trouver Uriyel entre ces murs. D’ailleurs, il crut d’abord se trouver en pleine hallucination. Il se frotta donc les yeux comme un enfant à plusieurs reprises. « Uriyel ? » Feula-t-il de sa voix cassée, il avait trop fumé et trop crié. Il s’approcha en tanguant jusqu’à elle. Son équilibre était incertain. A sa hauteur mais beaucoup trop près -assez pour qu’il l’empoisonne avec son haleine- il leva son index et le pressa maladroitement sur son nez. « Mais qu’est-ce que tu fais là ? » Il pencha la tête sur le côté en fronçant les sourcils, toujours pas très sûr de ce qu’il voyait.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
 

Hide and seek, game over now.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hide & Seek {Kyle}
» no time to play hide and seek. (ft. fleur)
» Hide 'n Seek (Felicity/Ana)
» hide and seek.
» IV,1 - hide and seek (gargaria)
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-