AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Mouse & cat w/ suki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 6 Oct - 12:00
—Cat & Mouse—


Ahn Wu Yeon se promenait dans la rue en compagnie de sa bande de potes de la fac. Des gosses de riche, tout comme lui. Le fait qu’il soit le fils unique de la famille lui avait donné la chance d’en devenir le seul et l’unique héritier, si bien que son entourage le respectait malgré le fait qu’il soit fils illégitime. Depuis son arrivée au Japon il avait largement eu le temps de trouver sa place dans cette fac, et se forger une jolie réputation.. En tout cas il aimait passer du temps avec ses deux acolytes qui le supportait dans tout ce qu’il entreprenait.

Ce jour là ils se promenaient tous les trois ayant abandonné leurs voitures pour aller régler ses comptes à un type qui s’en était pris à l’un d’entre eux. Un pauvre minable qui pensait pouvoir tenir tête à des gens de la haute société comme eux. Mais les choses ne déroulèrent pas comme prévu. Car dans la rue, une foule attira leur attention, et en s’approchant ils purent apercevoir une jeune fille qui participait à ce qui semblait être un concours de bouffe.. celui qui en mange le plus et ce genre de conneries.

« Je la reconnais, elle est à la Royal en éco’ cette fille » dit l’un de ses amis. « Mais qu’est-ce qu’elle fout là ? » demanda l’autre. « C’est une boursière », répondit le premier.
« Ça explique tout » dit Yeon en se frayant un passage parmi la foule. Il fixa la jeune fille avant de s’adresser à cette dernière « Si tu veux gagner de l’argent trouve un moyen qui n’humilie pas les étudiants de la Royale. »

Bien entendu, ses amis ne se gênèrent pas d’ajouter leur grin de sel « Ils devraient te renvoyer pour avoir donné une telle image des étudiants de notre école.. » « Déguerpis petite boursière ! »

On se mit à rire, la foule commença à se moquer de la jeune fille et à murmurer sur elle, ce qui amusa le trio. Mais le trio s’attendait à tout autre chose que la réaction qu’eût la jeune fille en réponse à leurs moqueries. Ils s’attendaient à ce qu’elle s’enfuit en courant, qu’elle se mette à sangloter et qu’elle aille se cacher dans un trou, tout sauf ce qu’elle fit réellement.  


©EAVENN

Pseudo : spf, kass. Mes messages : 251 Yen (¥) : 229 Avatar : lee sung kyung (av ; banlieue star) Schizophrène? :
nana & soo-ah & moana
Age : vingt-deux ans. Date de naissance : 25/12/1993 Astrologie : née sous le signe chinois du coq (鷄) d'eau (水), son signe du zodiaque est le capricorne (♑) Métier : hôtesse d’accueil dans un hôtel de luxe. (youtubeuse depuis cinq ans) Année : quatrième année, boursière. Résidant à : chuo, dans son propre studio + dortoir à la rps. Planning : .

↕ coming soon.


~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
To be beautiful means to be yourself. You don’t need to be accepted by others. You need to accept yourself. When you are born a lotus flower, be a beautiful lotus flower, don’t try to be a magnolia flower. If you crave acceptance and recognition and try to change yourself to fit what other people want you to be, you will suffer all your life. True happiness and true power lie in understanding yourself, accepting yourself, having confidence in yourself.
— Thich Nhat Hanh, The Art of Power.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~




~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
. ⊳ playlist for @aikopetrov.suki.
like a flower made of iron. ariana grande (side to side) || nick jonas (chains) || era istrefi (bonbon) || hijo de la luna. || jennifer lopez (ain’t your mama) || ariana grande[/b] (dangerous woman) || selena gomez (good for you) || jonas blue (perfect stranger) || [b]julian perretta (miracles) || plasticines (bitch) || chino & nacho (me voy enamorando) || drake (one dance) || cascada (everytime we touch) || zara larsson (ain't my fault) || niall horan (this town) || zayn malik (pillowtalk) || marina and the diamonds (teen idle) || the chainsmokers ft. halsey (closer) || shawn mendes (treat you better) || kehlani (gangsta) || becky g (sola) || clean bandit ft. louisa johnson (tears)
Navigation : .

talkin' #BC8F8F
il était une fois.
il était une fois.
il était une fois.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

suki's .s t u f f.
your soul know good and evil, your soul know both side. (histoire) || because there’s no one like you. (liens) || do you see what we’ve done ? we’ve gone and made such a fools of ourselves. (rps) || dance in your color reflecting in your light, you’re my horizon, you’ll always paint my sky. (instagram) || i don’t wanna be head, i want to be listened to. (portable) || i’m overjoyed, i’m undecided, i don’t know who i am. (journal)
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 6 Oct - 18:07
.enjoy the little things, for one day you may look back and discover they were the big things.

  ahn/aiko-petrov, wu yeon & suki. -- « .tss, qu’est-ce-que je ne ferais pas pour vous sérieux. » marmonne-t-elle en se rapprochant un peu plus de son amie, son iphone 6 bien face à son visage pour qu’elle puisse rentrer dans le champ de vision de la caméra. La durée de la vidéo affiche 35:14:57 mins. Cela fait 35mins qu’elle est sur périscope à chatter et répondre aux demandes/défis de ses abonnés. La première requête ? Traîner dans la rue avec son uniforme, ce qui en soit n’est pas très compliqué mais le fait est qu’elle n’aime pas le porter lorsqu’elle n’a pas de cours, bien trop attachée à ses vêtements de ville mais ça, ils le savaient très bien lorsqu’ils lui ont demandé. Et après ça, les petits défis ont été lancés, si bien qu’elle ne se rappelle plus très bien ce qu’elle a pu faire mais heureusement, son amie a pu capturer chacun de ses mouvements avec la caméra. Parfais pour faire un vlog et le partager avec ceux qui ne sont pas avec elle en ce moment. « .j’crois que c’est par là. » lâche-t-elle en regardant droit devant elle, son regard se percutant sur les différentes enseignes de la rue, recherchant un insigne bien spécifique. Un sourire nerveux s’affiche dès qu’elle le voit. « .guys, on y est. » Suki regarde directement la caméra et tente de lire les messages qui arrivent. Elle ne peut s’empêcher de rire face à la connerie de certains. Rentrant dans leurs jeux, la youtubeuse approche son écran de son visage et grimace en jouant avec ses narines avant de reculer aussi vite l’écran. Certaines personnes la regardent bizarrement, mais elle passe outre, elle a l’habitude.

Postée bien droite devant l’étalage, elle attend le met qu’elle a commandé il y a bien une douzaine de minutes. Elle trépigne d’impatience, son bras toujours levé avec son portable, elle regarde tout de même son visage. « .j’en peux plus d’attendre. » gémit-elle en affichant une moue boudeuse. « .t’inquiète pas, ça arrive ! » Suki hoche la tête et se tourne vers son écran et tire la langue. « .ok, maintenant dites-moi la vérité, j’fais quoi avec ce plat ? je ne sais même pas ce que je vais manger ! » oui, parce que ce n’est pas elle qui a commandé mais son amie, elle avait juste la consigne de se rendre ici. Et là, elle a la réponse. Manger le plat le plus épicé de la rue, le finir et sans boire. Si elle boit entre temps, elle a perdu. Suki explose de rire. « .excusez-moi, vous êtes suki ? » la russe se retourne et sourit, hochant la tête. « .oh mon dieu, je pourrais avoir une photo ? » Suki accepte volontiers et quelques selfies plus tard, le, enfin plus tôt les plats arrivent. Deux plats. Concours. Devant son expression incrédule, elle se retourne vers son amie qui hausse les épaules. Elle se retourne et un petit attroupement s’est formé autour d’elle, des curieux. Elle doit inviter quelqu’un, mais personne ne répond à sa requête. Même la jeune fille refuse gentiment.

« .allez, s’il vous plait ! » supplie-t-elle. Elle se retourne vers son périscope et affiche un air blasé. 100 screens. « .vous avez pas le droit de screener ! » s’indigne-t-elle puis elle entend une remarque désobligeante à son égard. Suki se détourne et fait face à trois jeunes hommes, elle lève les yeux au ciel et bien sûr, leurs remarquent ne passent pas dans les oreilles de sourds. Elle entraîne les moqueries avec un geste de la main. Elle tend son portable à son amie qui se retrouve avec son portable et la caméra. « .je ne vois pas en quoi j’humilie mon école ?! » répond-t-elle, les bras croisés contre sa poitrine. « .me renvoyer ? juste pour essayer de manger un plat ? un sourire faussement niais sur le visage. .mon école vaut mieux que ça … et quant au déguerpis petite boursière . » elle ne sourit plus, elle s’approche de celui qui lui a sortie ça. « .abstiens-toi la prochaine quand on sait que ton ticket d’entrée à la rps ne sont pas tes résultats mais la petite somme que papa a versé à l’école. » bim, elle sait qu’il y aura des conséquences, mais elle s’en fout. Elle se recule, le regard noir avant de s’exprimer haut et fort « .bon. qui est assez brave pour me défier ? mon camarade d’école peut-être ? » son regard se pose sur le plus grand des trois, un regard ferme, avec un léger sourire en coin.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 6 Oct - 19:10
—Cat & Mouse—


Yeon ne s'attendait pas à une telle réaction de la part de la jeune fille. Qu'elle leur tienne tête sans même vaciller, avec ce regard plein de détermination. Il devait avouer que ça l'avait légèrement impressionné et amusé à la fois. Puis quand elle se mit à rétorquer aux moqueries de son ami, Yeon saisit ce dernier par le bras avant qu'il ne se jette sur la gonzesse et ne la transforme en pâtée pour chiens. Ils n'allaient pas frapper une fille quand ils étaient venus, à la base, pour régler ses comptes à un pauvre type. Dans tous les cas il aurait juste rajouté deux trois mots histoire de l'intimider et serait partit, mais elle semblait le provoquer, au milieu de toute cette foule elle lui lança un défis, et Yeon s'apprêtait à refuser en la traitant de gamine mais les regards insistants des autres et leurs sourires le firent changer d'avis. S'il refusait il aurait l'air d'un lâche, s'il partait on dirait qu'il avait eu peur de cette gonzesse.. Alors il allait lui donner une bonne leçon et accepter ce défis pathétique. Il planta ses yeux dans les siens tout en s'avançant vers elle, les mains dans les poches. «Très bien, le perdant doit servir le gagnant durant une journée entière.», dit-il plein d'assurance et sourire en coin.

« Ahn Wu Yeon..», dit l'un de ses amis.

Wu Yeon lui fit un signe de tête, inutile de tenter de l'en empêcher sa fierté était en jeu et il comptait bien la remettre à sa place cette petite chose. « Tu veux que je mange ce truc? » il demanda à la demoiselle dont il pouvait lire le nom sur son uniforme "Suki". Le plat ne semblait pas très appétissant il se demandait ce qu'ils avaient bien pu mettre dedans. Il n'était plus très sûr de vouloir relever le défis, mais il était trop tard pour changer d'avis. Si bien que Yeon s'installa à une des tables dehors, en compagnie de cette Suki pour commencer le concours. Bon sang dans quoi est-ce qu'il s'était embarqué? Stupide, complètement stupide. Au top départ, alors que sa rivale semblait avoir attaqué le plat, Yeon lui fixait l'assiette avec hésitation.

« Allez Yeon montre lui à cette boursière ce que tu as dans le ventre!» cria son jeune ami.

Yeon n'eut pas d'autres choix que de s'y mettre lui aussi, et dès la première bouchée il eut l'impression qu'on avait mit le feu à sa bouche. C'était épicé. Il ne supportait pas les plats épicés. Il en avait mauvais souvenir.. Mais pouvait-il abandonner et risquer d'être humilié? Non bien sûr. Alors il continua à manger cette chose immonde mais un coup d'oeil dans la direction de sa rivale suffit à lui faire comprendre qu'il était loin derrière et qu'elle allait gagner. Il voulut se dépêcher mais faillit s'étouffer ce qui lui rappela un mauvais souvenir d'enfance et instinctivement il tendit la main vers le verre d'eau pour le vider d'une traite... Avant de se rendre compte de son erreur. La foule se mit à applaudir Suki qui n'avait pas terminé mais avait tout de même gagné à cause de son erreur. Les potes de Yeon semblaient dégoûtés par son échec, il se sentit mal à l'aise pour la première fois devant tant de personnes. Elle avait réussi à le mettre K.O dès la première rencontre, il ne lui pardonnerait pas, et ne l'oublierait pas d'aussi tôt. « Ce n'est même pas mangeable, je ne suis pas habitué à manger des plats aussi deguelasses contrairement à toi.» dit-il pour tenter de garder la face, si c'était toujours possible.


©EAVENN

Pseudo : spf, kass. Mes messages : 251 Yen (¥) : 229 Avatar : lee sung kyung (av ; banlieue star) Schizophrène? :
nana & soo-ah & moana
Age : vingt-deux ans. Date de naissance : 25/12/1993 Astrologie : née sous le signe chinois du coq (鷄) d'eau (水), son signe du zodiaque est le capricorne (♑) Métier : hôtesse d’accueil dans un hôtel de luxe. (youtubeuse depuis cinq ans) Année : quatrième année, boursière. Résidant à : chuo, dans son propre studio + dortoir à la rps. Planning : .

↕ coming soon.


~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
To be beautiful means to be yourself. You don’t need to be accepted by others. You need to accept yourself. When you are born a lotus flower, be a beautiful lotus flower, don’t try to be a magnolia flower. If you crave acceptance and recognition and try to change yourself to fit what other people want you to be, you will suffer all your life. True happiness and true power lie in understanding yourself, accepting yourself, having confidence in yourself.
— Thich Nhat Hanh, The Art of Power.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~




~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
. ⊳ playlist for @aikopetrov.suki.
like a flower made of iron. ariana grande (side to side) || nick jonas (chains) || era istrefi (bonbon) || hijo de la luna. || jennifer lopez (ain’t your mama) || ariana grande[/b] (dangerous woman) || selena gomez (good for you) || jonas blue (perfect stranger) || [b]julian perretta (miracles) || plasticines (bitch) || chino & nacho (me voy enamorando) || drake (one dance) || cascada (everytime we touch) || zara larsson (ain't my fault) || niall horan (this town) || zayn malik (pillowtalk) || marina and the diamonds (teen idle) || the chainsmokers ft. halsey (closer) || shawn mendes (treat you better) || kehlani (gangsta) || becky g (sola) || clean bandit ft. louisa johnson (tears)
Navigation : .

talkin' #BC8F8F
il était une fois.
il était une fois.
il était une fois.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

suki's .s t u f f.
your soul know good and evil, your soul know both side. (histoire) || because there’s no one like you. (liens) || do you see what we’ve done ? we’ve gone and made such a fools of ourselves. (rps) || dance in your color reflecting in your light, you’re my horizon, you’ll always paint my sky. (instagram) || i don’t wanna be head, i want to be listened to. (portable) || i’m overjoyed, i’m undecided, i don’t know who i am. (journal)
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 6 Oct - 19:57
.enjoy the little things, for one day you may look back and discover they were the big things.

  ahn/aiko-petrov, wu yeon & suki. -- Les choses avaient rapidement dégénérées, d’un simple défi, cette mascarade était devenue très vite un règlement de compte. Entre elle et ces trois énergumènes qui pensent que le monde est à leurs pieds. Pauvre petits. Du haut de son ‘statut’ social, Suki n’avait jamais admiré ou même envié ces gosses de riches. Si bien que lorsqu’elle avait senti leur piques et brimades, elle n’avait pas hésité une seule seconde à les remettre à leur places, c’est-à-dire très loin d’eux, qu’ils restent dans leurs prisons dorés. Elle a changé la petite Suki, cette petite nippo-russe qu’on insultait et moquait à l’école n’est qu’un lointain souvenir et pourtant toujours aussi présent pour lui donner la force et les armes. Un sourire presque conquérant sur les lèvres, elle a un malin plaisir à défier le soi-disant chef de cette petite troupe. Evidemment, au fond, elle savait qu’il ne pouvait refuser cette proposition. D’une parce qu’il aurait perdu de la crédibilité et cet enfant aurait été le sujet de discussion pendant longtemps, de deux, sa fierté de mâle en aurait pris un sacré coup.

Suki place ses bras dans son dos, adoptant une posture d’innocente lorsqu’il s’avance droit vers elle, son regard fixé au sien. Elle ne lâche rien. Si il existe des personnes qui sont mal à l’aise avec le fait de regarder droit dans les yeux, il n’en était rien pour la russe. Au contraire, elle se proclamait souvent reine des combats de regard, une vrai lionne. Sa douce voix annonce le deal. Celui qui perd servira le gagnant pendant une journée entière. Bon deal. Avec un regard entendu, elle hoche la tête de bas en haut et accepte. « .Oui, ce truc … Pourquoi, tu veux partir ? Déjà ? » elle fit une mine choquée, posant sa main sur sa bouche. « .je m’en doutais un peu, c’est pas grave, derrière tes airs de dur, sommeil en toi un être fragile. …. C’est pas grave. » minaude-t-elle avec toute l’hypocrisie qu’elle pouvait faire preuve. La jeune femme sourit, faisant claquer sa langue contre son palais alors qu’elle se retourne, regardant au passage son amie. Elle lui fait un clin d’œil. La brune hoche la tête et remonte légèrement la caméra. Tout est prêt. Que le jeu commence. Ahn Wu Yeon. Alors c’est son nom.

Mais qu’elle ne fut pas sa surprise lorsqu’elle le vit s’installer juste en face d’elle. Elle fit craquer ses doigts. Elle devait absolument gagner, à n’importe quel prix même si ça devait lui donner une indigestion d’une durée inconnue et une incapacité à ressentir la moindre saveur pendant un certain temps. Le front plissé, concentrée, elle attrape ses couverts et attend le top départ. Elle a de la chance, son boulet d’ami lui adresse la parole et il commence bien après elle. Elle enchaîne bouchée sur bouchée, essayant de passer outre le feu dans sa bouche. Le plat aurait pu être apprécié et encore s’il n’était pas avalé de cette façon. Ses cheveux la gêne alors d’une main elle les ramène et les tient sur le côté. Elle ne sent presque plus sa langue mais la fin est proche, elle à bientôt finit. Ça ne fait seulement que deux minutes qu’ils ont commencé et elle en peut plus. Voilà ce qu’elle sait faire la boursière. Alors qu’elle entame une autre bouchée, serrant sa main autour de ses cheveux, s’empêchant de boire, elle s’essuie le coin des yeux. Et son regard se pose sur cette main qui attrape le verre. Son cœur fait un bon dans sa poitrine lorsqu’il boit. Bim, elle a gagné. Des applaudissements se font entendre dans son dos et elle avale difficilement sa bouchée, abandonnant ses couverts. Elle s’empresse elle aussi de prendre un verre d’eau et de boire à cul sec.

Elle lève les yeux au ciel lorsqu’il tente de se justifier sur sa défaite. Elle se lève et se penche sur la table, se rapprochant de son oreille. « .tu as raison, c’est immangeable, de cette façon mais pas ‘deguelasse’ comme tu dis. … faudrait que tu sortes un peu et que t’arrête de manger tes petits toast à la marmelade. ça te ferais du bien. » elle se recule, affiche un sourire « .juste un conseil ‘d’amie’ » elle se lève de sa chaise et part voire la dame qui les ont servi, lui demandant des glaçons. La dame la félicite. « .humhum, il savait pas que c’était épicé. Perso, je m’en doutais un peu. » elle lui fait un clin d’œil et reprend le chemin de la table, deux verres avec des glaçons. Arrivée à leur table, elle pose un des verres devant lui. « .mets en dans ta bouche, ça ira mieux après. » aussitôt dit, elle fit de même et en mit un dans sa bouche. Elle fit une jolie grimace pour le coup.


Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 6 Oct - 23:14
—Cat & Mouse—


Yeon regrettait de s'être préoccupé de cette idiote insignifiante au lieu de s'occuper de ce qu'il avait à faire, il regrettait d'avoir pris la décision, sur un coup de tête de relever son défis. À présent qu'il avait perdu on ne pouvait rien y changer, il ne lui restait plus qu'à se tirer d'ici. Et rapidement. Mais sans perdre la face. Quand elle déposa un verre d'eau avec des glaçons devant lui, il en fut un peu surpris. Pourquoi s'inquiéter de quelqu'un qui avait essayé de l'humilier? C'était de la pitié ou quelque chose de ce genre? Il n'en avait que faire de sa charité. Yeon se redressa et lui adressa un petit sourire hypocrite. « Bon, à la prochaine boursière. On se verra à l'école. » et sur ces mots il rejoignit ses acolytes pour s'en aller sans rien ajouter. Le reste de la journée il était de très mauvaise humeur.

Il renvoya les deux bouffons qui n'avaient rien fait pour éviter qu'il ne se fasse humilier par une gamine et passa un coup de fil pour inviter Noah son meilleur ami boire un verre. Tandis qu'il vidait son quatrième verre de bière, il se rappela d'une jeune fille tenant une caméra. On les avait filmé. M*rde alors.. Qu'est-ce qu'il devait faire pour retrouver cette fille et se débarrasser de cette vidéo avant qu'elle n'atterrisse sur le web ? Le moral au plus bas, il retourna dans sa suite et dormit profondément mais fit un cauchemar dont il ne se rappela pas le lendemain matin. Son moral n'était pas bien mieux mais ses idées quant à elles étaient claires. Faire les choses dans l'ordre, voilà ce qu'il fallait faire. Tout d'abord retrouver cette Suki.  Il quitta sa suite pour se rendre à la Royal. On était le week end mais c'était ouvert toute la semaine et il avait besoin d'aller voir quelqu'un pour trouver des informations sur cette Suki.
Quelle ne fut pas sa surprise de la voir dans la tenue d'hôtesse d'accueil à l'entrée de son hôtel. Il comprit à cette instant d'où lui venait cette impression de déjà vu qu'il avait ressentit la veille. Il l'avait déjà vu sans jamais lui porter la moindre attention et il ne traînait pas à l'entrée de l'hôtel si ce n'est pour entrer et sortir, c'est à dire maximum quatre fois par jour et pas plus de 10 secondes..

Un sourire étirant ses lèvres, Ahn Wu Yeon se dirigea vers l'accueil et écouta la formule robotisée que les employés prononçaient toujours d'une voix polie mais qui n'arriva pas au bout car l'hôtesse d'accueil le reconnut elle aussi. Ahn Wu Yeon planta ses yeux dans les siens pour lui adresser un sourire malicieux.
« Le travail n'est pas épuisant? Si c'est le cas, je peux vous trouver un autre poste, Mlle Suki. » Bien entendu il se moquait d'elle ouvertement. Par "autre poste" il sous entendait de la virer. Car oui, il avait tout le pouvoir de le faire, alors pourquoi pas? Il pourrait lui faire payer son humiliation de la veille et se débarrasser d'elle. Inutile de préciser qu'il était presque impossible qu'elle retrouve un bon poste autant rémunéré si elle se faisait renvoyer par un tel hôtel..  


©EAVENN

Pseudo : spf, kass. Mes messages : 251 Yen (¥) : 229 Avatar : lee sung kyung (av ; banlieue star) Schizophrène? :
nana & soo-ah & moana
Age : vingt-deux ans. Date de naissance : 25/12/1993 Astrologie : née sous le signe chinois du coq (鷄) d'eau (水), son signe du zodiaque est le capricorne (♑) Métier : hôtesse d’accueil dans un hôtel de luxe. (youtubeuse depuis cinq ans) Année : quatrième année, boursière. Résidant à : chuo, dans son propre studio + dortoir à la rps. Planning : .

↕ coming soon.


~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
To be beautiful means to be yourself. You don’t need to be accepted by others. You need to accept yourself. When you are born a lotus flower, be a beautiful lotus flower, don’t try to be a magnolia flower. If you crave acceptance and recognition and try to change yourself to fit what other people want you to be, you will suffer all your life. True happiness and true power lie in understanding yourself, accepting yourself, having confidence in yourself.
— Thich Nhat Hanh, The Art of Power.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~




~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
. ⊳ playlist for @aikopetrov.suki.
like a flower made of iron. ariana grande (side to side) || nick jonas (chains) || era istrefi (bonbon) || hijo de la luna. || jennifer lopez (ain’t your mama) || ariana grande[/b] (dangerous woman) || selena gomez (good for you) || jonas blue (perfect stranger) || [b]julian perretta (miracles) || plasticines (bitch) || chino & nacho (me voy enamorando) || drake (one dance) || cascada (everytime we touch) || zara larsson (ain't my fault) || niall horan (this town) || zayn malik (pillowtalk) || marina and the diamonds (teen idle) || the chainsmokers ft. halsey (closer) || shawn mendes (treat you better) || kehlani (gangsta) || becky g (sola) || clean bandit ft. louisa johnson (tears)
Navigation : .

talkin' #BC8F8F
il était une fois.
il était une fois.
il était une fois.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

suki's .s t u f f.
your soul know good and evil, your soul know both side. (histoire) || because there’s no one like you. (liens) || do you see what we’ve done ? we’ve gone and made such a fools of ourselves. (rps) || dance in your color reflecting in your light, you’re my horizon, you’ll always paint my sky. (instagram) || i don’t wanna be head, i want to be listened to. (portable) || i’m overjoyed, i’m undecided, i don’t know who i am. (journal)
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 7 Oct - 13:43
.enjoy the little things, for one day you may look back and discover they were the big things.

  ahn/aiko-petrov, wu yeon & suki. -- Elle avait encore la bouche en feu et si elle voulait retourner à la normale, il lui faudrait manger tous les glaçons présents dans son verre. Hors, dès qu’elle mit le premier dans sa bouche après avoir déposé la même chose devant son camarade, elle avait immédiatement fait une grimace. Concentrée sur sa souffrance intérieurement, elle regarde le jeune homme partir, une moue agacée sur le visage. Lui lançant un au revoir presque amer à son goût. Boursière, elle roule des yeux, elle a quand même un prénom. Ils se verront à l’école ? Oh. Elle aurait pu rire si elle n’avait pas ce glaçon qu’elle essayait de chasser de tous les recoins de langue. Elle regarde son amie et hausse les épaules, qu’il aille donc pleurer dans les bras de ses amis. Suki prend les deux verres et s’avance vers son amie. « .chu a chouche les imazes ? » tente-elle d’articuler, sa façon de parler fit rire les personnes autour d’elle et elle n’eut pas le choix de sourire, gênée. « .oui, allez viens, on y va, tu as eu d’autres missions ! » Postée face à la caméra, Suki ne se gêne pas d’exprimer son désespoir en chouinant comme un bébé. Mais elle n’eut pas le temps de s’exprimer qu’on la tirer déjà hors de son public.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Droite comme un i, elle s’abaisse poliment et se redresse le regard droit à chaque passage. Sa formule de politesse programmée sort à chaque fois en écho à celle de sa collègue en face d’elle. Les mains posées au niveau de son ventre, elle n’attend qu’une chose, la fin de cette matinée. Surtout depuis que leur manager avait eu la gracieuse idée de changer un tant soit peu leur tenue vestimentaire. Avant, la tenue était un peu plus sobre, ne voulant faire d’ombre aux clients, maintenant, les chaussures à gros talons avait fait placer à des escarpins vernis, la jupe était un peu plus serrée, toujours à la même taille, mais les formes des hôtesses étaient un peu plus avantagées –un peu trop selon elles- et le haut, une chemise blanche cintrée avec un veston noir aux initiales de l’hôtel. En clair, elle avait tiré la gueule ce matin lorsqu’elle avait vu la nouvelle tenue. Youtubeuse ou pas, adepte des talons ou pas, elle commençait à avoir mal aux pieds. Et elle redoutait le moment où elle allait les retirer.

Dans ses plaintes silencieuses, une dame âgée au visage anxieux s’approche d’elle. « .mademoiselle, s’il vous plait, aidez-moi. » Elle lui attrape les mains et son regard est presque trop fuyant, laissant Suki dans un état un peu inquiet. « .Madame, comment puis-je vous aidez ? » Suki lance un regard de détresse à sa collègue qui, immédiatement comprend qu’elles vont avoir besoin d’aide. Elles ont interdiction de bouger de leur poste. « .Madame, une personne va venir pour vous aider, ne vous inquiétez pas. » s’adresse-t-elle avec une voix posée, calme, ce qui rassure la dame. Très vite, une de leur collègue arrive en renfort et prend le relais auprès de la dame. Suki reprend aussitôt son poste, espérant ne pas avoir été vu par leur manager, elle en avait pas marre de se faire remonter les bretelles pour rien.

Par chance, on y vit que du feu, la vieille dame sortit de l’hôtel avec un petit garçon à son bras. Elle avait probablement perdu son petit-fils. Avec un sourire soulagé, Suki lui dit au revoir. La vieille dame la remercia encore et encore jusqu’à ce qu’elle quitte l’hôtel. Sa collègue lui envoya un regard amusé, pleins de sous-entendus. Au loin, elles virent une personne s’approchant de la sortie. Suki se redresse, pincement de lèvre dans un sourire, position impeccable, prête à saluer le client. Lorsqu’elle entama la démarche, elle s’arrêta au beau milieu de sa phrase et reconnu la personne. Il se tient droit devant elle, le regard bien ancrée dans le sien. Son cœur bat un peu trop fort dans sa poitrine, qu’il pourrait limite l’entendre. A l’entendre, il a encore la bouche en feu, d’une tout autre façon. Epuisant ? Si il savait. Un autre poste ? Elle fronce légèrement les sourcils avant d’afficher une mine impartiale. Elle se penche en avant et salue son client. « .Monsieur. » Elle se redresse après quelques secondes. « .Ce poste est parfait, Monsieur. » à d’autre, même la voix de la vérité se taperait un fou rire en l’entendant.

Leur discussion ne passe pas inaperçu et son manager accourt tel un toutou, attrapant le bras de Suki un peu trop fort qu’elle grimaça de douleur ; elle perdit légèrement l’équilibre avant de se rattraper de justesse, un regard haineux sur la main qui osait encore la toucher. Son corps se raidit à ce contact. Son manager s’excusa du comportement de Suki. Elle relève la tête en regardant son manager. Elle n’avait rien fait pour le coup.


Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 7 Oct - 15:25
—Cat & Mouse—


Il s'agit vraiment d'une drôle de coïncidence. La fille qu'il a par hasard croisé la veille, qui par hasard se trouve être une étudiante de la même fac que lui.. travaille dans son hôtel, comme hasard. Trop de hasards, les choses devenaient suspectes. Que fait-elle ici? Depuis quand bosse-t-elle dans son hôtel? Devrait-il appeler les flics et l'accuser d'être une stalkeuse? Hum, non ce n'est pas une bonne idée, bien que ça pourrait être drôle à voir. Il n'a pas oublié son visage et son mauvais caractère.

Lorsqu'il est rentré la veille il a dû vider un pot de miel pour éteindre l'incendie dans sa bouche. Mais celui dans sa tête ne s'est pas éteint. Il a bien l'intention de se venger, mais pour cela il faut attendre le moment opportun. Elle lui répond sans se gêner et bien qu'elle reste poli il sent dans le léger tremblement de sa voix qu'elle lui aurait bien lancé quelques insultes à la gueule. Sans se départir de son sourire moqueur, Yeon l'observe et hausse les sourcils en se tournant vers le manager du personnel qui arrive et tente de s'excuser. « Pardonnez moi monsieur, c'est de ma faute je ne lui ai pas bien expliqué les choses et comment se comporter avec les clients. Vous aurait-elle offensé ? » Wu Yeon regarde l'homme avec agacement. « Je pensr que celle là il faudrait la renvoyer.» répond-t-il en prenant un air sérieux. Le manager surpris fais des aller-retours entre lui et Suki « P-pardon monsieur, vous souhaitez que je la renvoie, ai-je bien compris? » il redemande. Ahn Wu Yeon pose de nouveau les yeux sur la demoiselle et lui adresse un sourire hypocrite, un sourire qui ne cache pas son amusement. Ils attendent une réponse. Elle attend sa réponse et la redoute, il peut le lire sur son visage. « Je vais y réfléchir. » finit par dire Yeon avant de tourner les talons et partir nonchalamment, enfouissant les mains dans les poches de son pantalon de costume.

Aujourd'hui il s'est vêtu élégamment et a retiré cette uniforme toute laide pour aller faire un tour chez ses amis. Il passe la journée en leur compagnie. En revenant à l'hôtel il est accompagné par une jeune femme ivre, collée à lui. Il croise simplement le regard de Suki mais ne lui prête aucune attention, du moins il n'en montre rien, mais il a bien l'intention de jouer avec elle. Il monte dans l'ascenseur en compagnie de sa conquête. Une fois dans sa suite, il passe un coup de fil au manager. « Renvoyez là. Cette Suki. » il lui dit. « Très bien monsieur Ahn, je m'en occupe immédiatement. » répond le manager. « Ah et j'aimerais que vous embauchiez une nouvelle serveuse au casino. » rajoute Yeon. « Oui monsieur? De qui s'agit-il ?» demande le manager. « Suki. »  


©EAVENN

Pseudo : spf, kass. Mes messages : 251 Yen (¥) : 229 Avatar : lee sung kyung (av ; banlieue star) Schizophrène? :
nana & soo-ah & moana
Age : vingt-deux ans. Date de naissance : 25/12/1993 Astrologie : née sous le signe chinois du coq (鷄) d'eau (水), son signe du zodiaque est le capricorne (♑) Métier : hôtesse d’accueil dans un hôtel de luxe. (youtubeuse depuis cinq ans) Année : quatrième année, boursière. Résidant à : chuo, dans son propre studio + dortoir à la rps. Planning : .

↕ coming soon.


~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
To be beautiful means to be yourself. You don’t need to be accepted by others. You need to accept yourself. When you are born a lotus flower, be a beautiful lotus flower, don’t try to be a magnolia flower. If you crave acceptance and recognition and try to change yourself to fit what other people want you to be, you will suffer all your life. True happiness and true power lie in understanding yourself, accepting yourself, having confidence in yourself.
— Thich Nhat Hanh, The Art of Power.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~




~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
. ⊳ playlist for @aikopetrov.suki.
like a flower made of iron. ariana grande (side to side) || nick jonas (chains) || era istrefi (bonbon) || hijo de la luna. || jennifer lopez (ain’t your mama) || ariana grande[/b] (dangerous woman) || selena gomez (good for you) || jonas blue (perfect stranger) || [b]julian perretta (miracles) || plasticines (bitch) || chino & nacho (me voy enamorando) || drake (one dance) || cascada (everytime we touch) || zara larsson (ain't my fault) || niall horan (this town) || zayn malik (pillowtalk) || marina and the diamonds (teen idle) || the chainsmokers ft. halsey (closer) || shawn mendes (treat you better) || kehlani (gangsta) || becky g (sola) || clean bandit ft. louisa johnson (tears)
Navigation : .

talkin' #BC8F8F
il était une fois.
il était une fois.
il était une fois.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

suki's .s t u f f.
your soul know good and evil, your soul know both side. (histoire) || because there’s no one like you. (liens) || do you see what we’ve done ? we’ve gone and made such a fools of ourselves. (rps) || dance in your color reflecting in your light, you’re my horizon, you’ll always paint my sky. (instagram) || i don’t wanna be head, i want to be listened to. (portable) || i’m overjoyed, i’m undecided, i don’t know who i am. (journal)
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 8 Oct - 17:10
.enjoy the little things, for one day you may look back and discover they were the big things.

  ahn/aiko-petrov, wu yeon & suki. -- S’il y avait bien une chose qu’elle détestait par-dessus tout c’était bel et bien l’injustice. Une chose qu’elle ne comprend pas et qu’elle ne comprendra jamais. Et en ce moment, elle en vivait une bien belle, d’injustice. Alors qu’elle se débat discrètement pour que son manager la relâche, elle est abasourdie par les propos qu’il peut tenir. Comment ose-t-il mélanger les choses, le travail c’est le travail. Elle ne voit pas du tout pourquoi elle devrait être sujette à de tel propos surtout qu’elle n’a strictement rien fait. Peut-être que si … et dans ce cas-là c’est de sa faute s’il veut mélanger ‘vie privée’ et vie professionnelle. Présentement, elle se voit bien lui lancer quelques remarques acerbes lorsqu’il évoque son probable renvoi. Mais il se prend pour quoi lui … pense-t-elle très fort qu’elle a la très nette impression que ses mots sont entrain de lui brûler la langue. Elle ne se gêne nullement de lui envoyer un regard noir lorsqu’il tourne les talons, la laissant là, pantoise au beau milieu de tout ça.

« .qu’as-tu encore fais. » lui balance-t-il à la gueule. Debout devant le bureau de son manager, elle redresse la tête et le regarde droit dans les yeux, un sourire un peu trop mesquin sur les lèvres. Elle ne répond pas, parce qu’elle sait pertinemment qu’il aura le dernier mot et qu’il n’en a strictement rien à foutre de ce qu’elle peut dire. « .parles. » elle redresse son regard jusqu’à le plantée droit dans le mur. « .rien. » simple, court, net et précis. T’es pas content ? rien à foutre. « .est-ce que tu sais au moins à qui tu avais à faire ? » Parce que ça avait de l’importance peut-être. Elle secoue négativement la tête ce qui a le don d’exaspérer son responsable. Il se maintient la tête, respirant bruyamment. « .c’est L’HERITIER DE CET HOTEL ! C’EST TON DIRECTEUR !! » hurle-t-il en lui balançant tout ce qu’il avait la figure. Si bien que son petit chemisier blanc fut tâché de l’encre de son encrier qui se brisa au sol lui faisant des petites entailles aux jambes, mais ce n’était pas le pire. Une douleur au niveau de sa joue la fit grimacer, un de ses objets encore non-identifié lui avait tailladée sa joue. Un mince filet de sang s’écoulait à présent, tâchant sa peau de neige. Elle serre les dents, se retenant pour ne pas lui exploser la gueule. « .j’crois qu’il a raison, je devrais te virer, tu me crée trop de problèmes … » sa voix est dangereuse. Elle frissonne de la tête au pied, elle ne peut s’empêcher de le suivre du regard lorsqu’il contourne son bureau pour venir se poster devant elle. Elle ne bouge pas, son regard toujours aussi vide d’émotion. « .ne … refaites … plus …. jamais … ça. » qu’elle articule froidement. Il se met à rire et elle aussi. « .vous semblez oubliée certaines choses, Monsieur … Les murs ont des oreilles, les couloirs parlent. » lâche-t-elle avant de quitter son bureau pour aller se changer et essayer d’arranger son visage.

Elle subit, le reste de la journée, les regards curieux des clients. Sa joue droite à prit une couleur légèrement mauve qu’elle a tant bien que mal essayé de cacher avec du fond de teint mais rien n’y fait. L’objet l’a tailladé mais lui a aussi fait un bleu. Postée à son poste, elle serre les dents. Elle a besoin de se travail, tant pis pour les conditions de merde, la paye était très intéressante, surtout pour le nombre d’heure qu’elle pouvait faire. (…) Son service s’achève dans dix minutes, elle n’a qu’une envie c’est de se débarrasser de son uniforme et de ses talons. Elle croise le regard de son manager qui la nargue avec un plaisir sadique. Elle détourne le regard et tombe sur lui, elle salue le client sans grande conviction. Elle ne cherche même pas à comprendre la présence de cette pauvre jeune femme à ses côtés. Les minutes s’écoulent, elle a l’impression de mourir sur place. Leur biper sonne, ce qui signe l’arrêt de leur service. La relève, déjà, à leurs côtés, Suki et sa collègue quitte leur poste. Elle entend son prénom, son manager, elle se détourne de sa trajectoire pour aller le voir. La nouvelle tombe, elle quitte son poste. Pourquoi ? Elle ne sait pas. Pour quoi ? Un poste de serveuse au casino. Par qui ? Elle n’a pas besoin de poser la question, elle sait déjà qui est derrière cette histoire. Elle ne dit même pas au revoir à son manager qu’elle part directement dans les vestiaires pour se changer. Elle passe outre l’état de ses jambes, de ses pieds et prend rapidement une douche à l’endroit adéquate, essayant de faire partir les dernières traces d’encre et se surplus de fond de teint sur son visage. Cinq minutes top chrono, elle ressort de là, une grande serviette autour de sa taille, les cheveux mouillés et s’habille en vitesse. Elle grimace lorsqu’elle met ses chaussures, mais pour le coup, ce n’est pas le plus important. Le plus important c’est qu’elle aille lui régler ses comptes maintenant.

Empruntant les couloirs des employés, elle ne met que quelques minutes avant de pouvoir pénétrer l’el dorado. Le couloir est vide, à son grand soulagement. Elle ne met pas longtemps à trouver la suite de ce soit-disant petit prince, étant donné que c’est la seule suite de l’étage. Sans ménagements, elle tambourine à la porte comme une forcenée. Elle risquait réellement de se faire virer de cette façon. Mais si elle ne les lui disait pas maintenant, elle pourrait toujours lui régler son compte à l’école.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 8 Oct - 18:02
—Cat & Mouse—


Ahn Wu Yeon s'installe dans le lit après ce coup de fil. Son invitée y est allongée. « Yah, vas prendre une douche. », lui dit le jeune homme mais aucune réponse de la part de la jeune fille. Il pivote et la regarde s'apercevant qu'elle s'est endormie. « Sérieusement..» souffle Yeon en la secouant. Elle dégage sa main et marmonne quelque chose, totalement ivre. « Hé, fiche le camp, je ne t'ai pas ramené pour que tu dormes sur un lit de roi. Lèves toi. » il lui dit en lui tapotant le visage sans aucune douceur. Chose inutile. C'est à ce moment là que quelqu'un se met à tambouriner à la porte. Yeon fronce les sourcils. C'est quoi ça encore ?

Il va ouvrir et affiche un air surpris en voyant de qui il s'agit. Suki. Elle a l'air en colère. Il comprend pourquoi elle est là. Mais avant même qu'elle n'eusse le temps d'ouvrir la bouche, Yeon l'attrape par le bras et la tire vers lui, à l'intérieur. Il referme alors la porte et la regarde, elle est tout près. Il remarque cette blessure sur sa joue. Curieux, elle n'avait pas cela plus tôt dans la journée. Ses cheveux sont encore humides, elle vient de prendre une douche. Il peut sentir le doux parfum de son shampooing mêlé au sien. Avant qu'elle ne recule et ne lui hurle dessus, il prend la parole. « Tu tombes bien, il faut que tu me débarrasse de cette chose sur mon lit. » En disant cela il pousse Suki jusqu'à la chambre et lui montre la jeune fille. « Une fois que ce sera fait, je veux bien écouter ce que tu as à me dire. » il rajoute avec un sourire. Il sait bien qu'il ne fait que la mettre plus en colère mais elle devrait être reconnaissante, il ne l'a pas réellement viré, juste changé de poste.

D'ailleurs c'était uniquement dans le but de la voir plus souvent, lorsqu'il serait au casino. Mais peut-être qu'il aurait dû en faire sa femme de chambre personnelle? Pourquoi est-ce qu'il n'y avait pas pensé plus tôt? Comme ça elle verrait qu'ils ne vivaient pas dans le même monde et qu'elle devait connaître sa place. « Oppa..? Qui est cette fille ? » la jeune fille qu'il a ramené ce soir, une coréenne, vient enfin de se réveiller. Yeon soupire puis prend son téléphone et appelle son secrétaire. « Je veux une voiture dans 5 min. Une fille à ramener chez elle. », il raccroche puis observe avec un air exaspéré la coréenne s'appuyer sur Suki pour ne pas tomber. « Oppa j'ai mal à la tête.. » Yeon l'ignore et ouvre la porte en faisant signe à Suki de la sortir. « N'oublie pas que tu peux perdre ton travail à tout moment.» dit Yeon à Suki avant qu'elle ne s'énerve. Il vaut mieux pour elle d'accompagner la coréenne jusqu'à l'entrée de l'hôtel où l'attend un taxi, et seulement ensuite, elle pourra lui parler et si elle ose, lui crier dessus. Chose qu'il a hâte de voir.


©EAVENN

Pseudo : spf, kass. Mes messages : 251 Yen (¥) : 229 Avatar : lee sung kyung (av ; banlieue star) Schizophrène? :
nana & soo-ah & moana
Age : vingt-deux ans. Date de naissance : 25/12/1993 Astrologie : née sous le signe chinois du coq (鷄) d'eau (水), son signe du zodiaque est le capricorne (♑) Métier : hôtesse d’accueil dans un hôtel de luxe. (youtubeuse depuis cinq ans) Année : quatrième année, boursière. Résidant à : chuo, dans son propre studio + dortoir à la rps. Planning : .

↕ coming soon.


~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
To be beautiful means to be yourself. You don’t need to be accepted by others. You need to accept yourself. When you are born a lotus flower, be a beautiful lotus flower, don’t try to be a magnolia flower. If you crave acceptance and recognition and try to change yourself to fit what other people want you to be, you will suffer all your life. True happiness and true power lie in understanding yourself, accepting yourself, having confidence in yourself.
— Thich Nhat Hanh, The Art of Power.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~




~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
. ⊳ playlist for @aikopetrov.suki.
like a flower made of iron. ariana grande (side to side) || nick jonas (chains) || era istrefi (bonbon) || hijo de la luna. || jennifer lopez (ain’t your mama) || ariana grande[/b] (dangerous woman) || selena gomez (good for you) || jonas blue (perfect stranger) || [b]julian perretta (miracles) || plasticines (bitch) || chino & nacho (me voy enamorando) || drake (one dance) || cascada (everytime we touch) || zara larsson (ain't my fault) || niall horan (this town) || zayn malik (pillowtalk) || marina and the diamonds (teen idle) || the chainsmokers ft. halsey (closer) || shawn mendes (treat you better) || kehlani (gangsta) || becky g (sola) || clean bandit ft. louisa johnson (tears)
Navigation : .

talkin' #BC8F8F
il était une fois.
il était une fois.
il était une fois.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

suki's .s t u f f.
your soul know good and evil, your soul know both side. (histoire) || because there’s no one like you. (liens) || do you see what we’ve done ? we’ve gone and made such a fools of ourselves. (rps) || dance in your color reflecting in your light, you’re my horizon, you’ll always paint my sky. (instagram) || i don’t wanna be head, i want to be listened to. (portable) || i’m overjoyed, i’m undecided, i don’t know who i am. (journal)
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 8 Oct - 19:07
.enjoy the little things, for one day you may look back and discover they were the big things.

  ahn/aiko-petrov, wu yeon & suki. -- Elle n’avait qu’une envie, c’était d’exploser. Et tambouriner contre sa porte ne lui suffisait pas. Elle sentait cette vague de colère et de frustration monter en elle qu’elle en avait chaud aux oreilles. Si elle avait été un personnage de manga, sûr qu’elle aurait de la fumée qui lui sortirait des oreilles et des narines. Et si sa grande-sœur était là pour la voir, certainement qu’elle l’aurait déjà dessinée sur papier. Rien que cette pensée lui fait lever les yeux au ciel, ce n’est absolument pas le moment de penser à Kiyumi. Elle se reconcentre sur la porte et s’apprête à la tabasser de nouveau mais la porte s’ouvre et son regard se pose tout d’abord sur le torse du propriétaire. Elle n’eut pas le temps de faire quoique ce soit qu’il la tire par le bras, se retrouvant tout près de lui. Instinctivement, elle s’arrête de respirer, surprise de son geste. Elle a l’impression qu’il se joue d’elle. Il s’adresse à elle et il a le culot de lui demander un service. Elle s’écarte de lui et fronce les sourcils, un air abusé sur le visage. « .Pardon ? » demande-t-elle alors qu’il ne perd pas de temps pour la mener jusqu’à son lit. Son regard clair se pose sur une silhouette, Suki sert les dents et lance un regard noir au jeune homme. « .J’suis pas ton chien. » déclare-t-elle en s’approchant quand même de la silhouette. Ah, si elle lui rend service, il daignera l’écouter. Elle laisse échapper un rire jaune. « .Que tu le veuilles ou non, tu n’auras pas le choix. » scande-t-elle en relevant le visage vers lui.

La jeune fille, elle semble beaucoup plus jeune qu’elle, sinon elle n’aurait pas utilisé ce mot, Oppa. Rien qu’à entendre ce mot, elle lève les yeux au ciel. Cette fille ? Ma cocotte, c’est moi qui viens te sauver, redescend sur terre Suki s’approche du lit pour soutenir cette impatiente, petite, jolie mais elle pèse poids mort complètement bourrée. Par chance, elle a presque le même gabarit qu’Ayumi, avec un peu de chance, elle pourra la soutenir sans devoir la porter sur son dos jusqu’à l’ascenseur. Elle relève la tête vers Ahn Wu Yeon et s’étouffe presque. Elle s’avance avec la jeune fille, arrivées à sa hauteur, elle lui lance un « .je reviens, tu n’as même pas intérêt à bouger. » au diable les convenance, elle parlait de ‘camarade à camarade de classe’ et non d’employé à employeur –quoique concrètement, elle ne se gênerait pas pour le faire. Son côté russe ressort beaucoup trop.

Elle met au moins cinq bonnes minutes à arrivées à l’ascenseur et cinq autres pour la ramener à la voiture, prenant soin de la voir partir. Une fois sa ‘tâche’ terminée elle repart en direction de son ‘rendez-vous’ sous quelques regards intrigués, évidemment. Chose qu’elle déteste par-dessus-tout, sachant pertinemment qu’elle sera sujette au ragot. Heureusement, elle n’a pas pris la sortie centrale. Reprenant l’ascenseur, elle croise les doigts et tente de se calmer. Chose impossible. Elle arrive enfin à l’étage voulu, la porte est toujours ouverte, sans attendre, presque en courant, elle rentre dans la suite sans prévenir de son arrivée. Pourtant, elle ne le voit nulle part. « .AHN WU YEON. » crie-t-elle en fermant la porte de la suite. « .m’oblige pas à venir te chercher ! »

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 9 Oct - 10:36
—Cat & Mouse—


Bien sûr Suki n'hésite pas à lui lancer une réplique ici et là mais au final elle obéit et emmène cette pauvre chose hors de la suite de Yeon. Il aurait su qu'elle lui ferait un coup pareil il ne lui aurait pas proposé de l'accompagner. Soirée gâchée inutilement. Enfin pas tout à fait. Les choses s'annoncent plutôt intéressantes avec Suki. Son caractère.. Enfin non, son manque total de maîtrise de soi le fait rire. Elle a beau savoir qu'il peut lui faire perdre son travail d'un claquement de doigts, elle n'hésite pas à venir lui tenir tête malgré cela.

Yeon observe Suki monter dans l'ascenseur en compagnie de la coréene qui marche en chancelant. Il reste sur le seuil de la porte cinq minutes avant de soupirer. Elle en prend du temps. Il finit par rentrer dans sa suite de luxe et se dirige vers la salle de bain. La suite est plongée dans l'obscurité, seule la lumière du corridor qui passe à travers la porte ouverte et les rayons de la lune qui traversent la fenêtre éclairent l'endroit. Il a laissé la porte ouverte pour Suki. Il ne compte pas la fuir mais l'affronter. Et il a bien l'intention de s'amuser. Dans la salle de bain il ouvre le tiroir de premier secours pour récupérer un baume et un pansement.

Il se regarde alors dans le miroir. Il était torse nu, il l'avait oublié. Suki ne semblait pas gênée. Et lui qui pensait qu'elle était le genre de fille innocente.. Dommage. Une voix se fit entendre, et les lèvres de Yeon s'étirent en un sourire alors qu'il se regarde dans le miroir. Aucune peur cette fillette. Il sort de la salle de bain et se dirige vers elle. Elle lui tourne le dos, et ses pas sont trop silencieux pour qu'elle l'entende arriver. Il est le félin qui chasse sa proie. À peine arrivé derrière elle, il la saisit soudainement par le bras et la fait pivoter pour la pousser contre le mur, son corps se presse contre le sien afin de la bloquer, sa main se plaque contre la bouche de la jeune fille. « Shh..» il souffle pour lui intimer le silence, le regard planté dans le sien.

De son autre main il sort le baume de la poche de son pantalon et l'ouvre pour en mettre un peu sur son doigt et lui en appliquer doucement sur sa plaie. Il ne faudrait pas qu'elle ait une cicatrice, le visage c'est tout pour une femme. Elle peut se débattre mais il ne la lâchera pas. Il la tient fermement. Yeon laisse tomber le baume au sol pour sortir le pansement de sa poche et le lui coller sur la joue, le tout avec sa main libre. Seulement ensuite il retire sa main de sa bouche, sans pour autant s'écarter. « Qui est-ce qui t'a fait ça ? » il lui demande.


©EAVENN

Pseudo : spf, kass. Mes messages : 251 Yen (¥) : 229 Avatar : lee sung kyung (av ; banlieue star) Schizophrène? :
nana & soo-ah & moana
Age : vingt-deux ans. Date de naissance : 25/12/1993 Astrologie : née sous le signe chinois du coq (鷄) d'eau (水), son signe du zodiaque est le capricorne (♑) Métier : hôtesse d’accueil dans un hôtel de luxe. (youtubeuse depuis cinq ans) Année : quatrième année, boursière. Résidant à : chuo, dans son propre studio + dortoir à la rps. Planning : .

↕ coming soon.


~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
To be beautiful means to be yourself. You don’t need to be accepted by others. You need to accept yourself. When you are born a lotus flower, be a beautiful lotus flower, don’t try to be a magnolia flower. If you crave acceptance and recognition and try to change yourself to fit what other people want you to be, you will suffer all your life. True happiness and true power lie in understanding yourself, accepting yourself, having confidence in yourself.
— Thich Nhat Hanh, The Art of Power.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~




~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
. ⊳ playlist for @aikopetrov.suki.
like a flower made of iron. ariana grande (side to side) || nick jonas (chains) || era istrefi (bonbon) || hijo de la luna. || jennifer lopez (ain’t your mama) || ariana grande[/b] (dangerous woman) || selena gomez (good for you) || jonas blue (perfect stranger) || [b]julian perretta (miracles) || plasticines (bitch) || chino & nacho (me voy enamorando) || drake (one dance) || cascada (everytime we touch) || zara larsson (ain't my fault) || niall horan (this town) || zayn malik (pillowtalk) || marina and the diamonds (teen idle) || the chainsmokers ft. halsey (closer) || shawn mendes (treat you better) || kehlani (gangsta) || becky g (sola) || clean bandit ft. louisa johnson (tears)
Navigation : .

talkin' #BC8F8F
il était une fois.
il était une fois.
il était une fois.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

suki's .s t u f f.
your soul know good and evil, your soul know both side. (histoire) || because there’s no one like you. (liens) || do you see what we’ve done ? we’ve gone and made such a fools of ourselves. (rps) || dance in your color reflecting in your light, you’re my horizon, you’ll always paint my sky. (instagram) || i don’t wanna be head, i want to be listened to. (portable) || i’m overjoyed, i’m undecided, i don’t know who i am. (journal)
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 9 Oct - 17:00
.enjoy the little things, for one day you may look back and discover they were the big things.

  ahn/aiko-petrov, wu yeon & suki. -- L’ascenseur montre trop lentement à son goût, heureusement qu’il n’a qu’un seul étage. Elle n’aurait pas supporté sinon. Adossée au mur de la cabine, elle plante son regard dans le miroir en face d’elle. Elle a vraiment l’allure d’une folle alliée, avec son visage complètement dépourvue de maquillage et ses cheveux mouillés. Pourtant, sa tenue exprimait bien la simplicité de son apparence du jour, un jeans slim noir et un simple débardeur blanc un peu trop serré au corps. Elle n’a même pas eu le temps de mettre sa veste en cuir ou de prendre son sac. Son regard énervé s’attarda sur le numéro qu’affichait le petit écran, elle y était bientôt.

Le dong retentit et la jeune femme ne perd pas de temps pour sortir de la cabine, traversant le petit couloir en courant. La porte étant ouverte, elle ne perd pas de temps à annoncer sa venue et hurle le prénom du jeune homme sans gêne avant de le menacer. La pièce est sombre, seulement éclairée par la clarté de la nuit, elle s’avance dans la pièce un peu nerveuse. Elle ne voit pratiquement rien et n’entend rien, son ouïe caché par le bruit des battements de son cœur trop rapide. Il est partit où ? pense-t-elle bien fort en essayant de regarder un peu partout, sans résultat.

Puis, sortit de nulle part, elle se sent entraîner par l’arrière, son dos rencontre brusquement le mur. Le cœur s’affolant dans sa poitrine, sa respiration est trop rapide qu’elle verrait presque flou. Elle n’a pas le temps de comprendre qu’une main s’attarde sur sa bouche, l’empêchant de dire quoique ce soit tandis qu’un corps se colle au sien, la bloquant. Son regard cherche, paniqué, l’origine de ce geste. Lui. Son cœur s’arrête, elle a l’impression que son cœur l’abandonne. Qu’est-ce qu’il lui veut ? Elle panique silencieusement, son corps est figé contre le sien et elle n’ose même pas respirer de peur qu’elle le touche. Suki n’est absolument pas tactile, elle n’aime pas vraiment les contacts corporels avec les gens –ce qui est paradoxale quand on connait son penchant pour les plaisirs de la chair.

Il la surprend lorsqu’il sort quelque chose de sa poche, sans la relâcher. Elle suit chacun de ses mouvements, se figeant de plus en plus lorsqu’il approche son doigt pour lui appliquer quelque chose sur sa joue meurtrit. Elle ne détourne pas le regard, les lèvres pincées –même si en réalité, elle avait été tentée de lui cracher dans la main pour qu’il la relâche, comme elle le fait avec Ayumi mais ne sachant pas ce qu’a fait cette main auparavant, elle garde la bouche bien fermée. Il dépose un pansement sur sa joue et ce n’est qu’après qu’il enlève sa main de sa bouche, la laissant enfin respirer convenablement. Il lui demande ce qui lui a fait ça, honnêtement, elle a bien envie de lui répondre son manager mais elle refuse de vendre sa vengeance, et puis il en ferait quoi de cette information ? « .toi. » lâche-t-elle en plongeant son regard dans le sien. Elle laisse planer quelques secondes avant de froncer légèrement les sourcils et lui demander « .pourquoi, tu veux aller le féliciter ? » elle joue avec le feu, mais elle s’en fout, elle est comme ça. « .tu as très bien dresser tes chiens. » lâche-t-elle amèrement, pressée de faire bouffer le sol à son manager. Elle serre les dents après avoir fait claquer sa langue contre son palais, elle détourne la tête et lui demander d’un air amer. « .qu’est-ce-que tu me veux ? »


Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 9 Oct - 18:23
—Cat & Mouse—


Elle est vraiment en colère, cette Suki. Elle lui répond d'un ton amer que c'est lui qui lui a fait cela. Qu'il est le coupable. Puis lui lance un compliment plein d'ironie à propos de ses "chiens". Il n'a jamais dis à ses "chiens" de faire du mal à qui que ce soit. En tout cas pas physiquement/ Et s'il faut frapper quelqu'un il s'en occupe lui même, mais jamais il ne blesserait une femme, pas physiquement. Il n'est pas ce genre de personne. Ce serait bien trop lâche. Mais il devine qui est le "chien" derrière tout ça. Le seul qui peut oser faire ça, c'est son supérieur, le manager.

Suki détourne la tête avant de lui demander ce qu'il lui veut. Un petit rire lui échappe. Ce qu'il lui veut? C'est drôle de venir tambouriner à sa porte pour ensuite lui demander ce que lui il lui veut. "Qu'est-ce que toi tu me veux plutôt? Me frapper pour te venger de cette blessure que je ne t'ai pas infligé ? M'engueuler de t'avoir viré? Ou me remercier de t'avoir offert un nouveau poste bien mieux que celui qui t'oblige à rester des heures durant à t'incliner devant l'entrée ?"

Ahn Wu Yeon s'écarte de la jeune fille, et la regarde, avant de saisir son téléphone portable et d'appeler son secrétaire. "Virez le manager du personnel. (..) Oui, lui. Ah et.. détruisez le nouveau contrat de travail de Suki. (..) Oui."
Il regarde la jeune fille en souriant. "Si tu n'aimes pas l'idée d'être serveuse au Casino, rien ne t'oblige à le faire." Elle n'avait pas encore signé le nouveau contrat de travail, et il était trop tard maintenant pour le faire. Si elle était venue ici, c'est que ce nouveau poste ne lui plaisait pas. Alors à quoi bon insister ? Wu Yeon lui sourit. "Tu m'excuseras mais je devais te donner une leçon pour hier." Il s'approche à nouveau d'elle et se penche à son oreille pour lui murmurer "C'est comme ça que ça fonctionne dans ce monde. Ceux qui n'ont rien doivent respecter et s'incliner devant ceux qui ont tout. Tu verras, à l'avenir tu me remercieras de t'avoir appris cela. À l'avenir.. quand tu auras affaire à une personne de pouvoir, une personne qui possède beaucoup..beaucoup d'argent.. contente toi de t'incliner, et d'obéir. Ça t'évitera un bon nombre de problèmes. Parce que ce genre de personnes, des personnes comme moi, se fichent totalement des gens comme toi, et n'ont aucune pitié, aucun respect pour vous. Si tu veux te faire respecter, deviens riche, gagnes beaucoup..beaucoup d'argent."

Ahn Wu Yeon recule de nouveau prêt à tout type de réaction de sa part, si elle décide de le gifler, il va lui bloquer la main, si elle décide de lui cracher dessus, il va l'éviter, si elle décidé de lui crier dessus, il va lui rire au nez. C'est vrai, elle n'est rien, et elle n'a rien. Ce n'est qu'une minable boursière, mais aussi son nouveau petit jouet. Cette fille, la première qui lui tient tête de cette manière, il se souvient encore de l'humiliation d'hier, et il compte bien le lui faire regretter. D'ailleurs pourquoi est-ce qu'elle se comporte de la sorte avec lui? À la base, les filles perdent leurs mots rien qu'à sa vue, pourquoi elle, elle pouvait rester là, plantée comme une statue alors qu'il se tenait devant elle, torse nu dans toute sa splendeur? Pourquoi ne montrait-elle aucun signe de gêne, ni même d'admiration? Elle était bien étrange. Ou jouait-elle la dure pour se démarquer ? Mais généralement, ce genre de comédie ne durait pas bien longtemps, la fille finissait toujours par céder à ses avances.

"Deuxième leçon : quand tu as besoin de quelque chose, et que ça dépend de quelqu'un qui a beaucoup d'argent, tu dois demander gentiment, et s'il le faut, supplier... Maintenant, est-ce que tu veux continuer à travailler à Empire Gold ou est-ce que tu veux être jetée dehors et risquer de ne plus retrouver de travail ? C'est à toi de décider, Suki." Ahn Wu Yeon s'appuie contre le fauteuil derrière lui, et dévisage la jeune fille.


©EAVENN

Pseudo : spf, kass. Mes messages : 251 Yen (¥) : 229 Avatar : lee sung kyung (av ; banlieue star) Schizophrène? :
nana & soo-ah & moana
Age : vingt-deux ans. Date de naissance : 25/12/1993 Astrologie : née sous le signe chinois du coq (鷄) d'eau (水), son signe du zodiaque est le capricorne (♑) Métier : hôtesse d’accueil dans un hôtel de luxe. (youtubeuse depuis cinq ans) Année : quatrième année, boursière. Résidant à : chuo, dans son propre studio + dortoir à la rps. Planning : .

↕ coming soon.


~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
To be beautiful means to be yourself. You don’t need to be accepted by others. You need to accept yourself. When you are born a lotus flower, be a beautiful lotus flower, don’t try to be a magnolia flower. If you crave acceptance and recognition and try to change yourself to fit what other people want you to be, you will suffer all your life. True happiness and true power lie in understanding yourself, accepting yourself, having confidence in yourself.
— Thich Nhat Hanh, The Art of Power.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~




~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
. ⊳ playlist for @aikopetrov.suki.
like a flower made of iron. ariana grande (side to side) || nick jonas (chains) || era istrefi (bonbon) || hijo de la luna. || jennifer lopez (ain’t your mama) || ariana grande[/b] (dangerous woman) || selena gomez (good for you) || jonas blue (perfect stranger) || [b]julian perretta (miracles) || plasticines (bitch) || chino & nacho (me voy enamorando) || drake (one dance) || cascada (everytime we touch) || zara larsson (ain't my fault) || niall horan (this town) || zayn malik (pillowtalk) || marina and the diamonds (teen idle) || the chainsmokers ft. halsey (closer) || shawn mendes (treat you better) || kehlani (gangsta) || becky g (sola) || clean bandit ft. louisa johnson (tears)
Navigation : .

talkin' #BC8F8F
il était une fois.
il était une fois.
il était une fois.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

suki's .s t u f f.
your soul know good and evil, your soul know both side. (histoire) || because there’s no one like you. (liens) || do you see what we’ve done ? we’ve gone and made such a fools of ourselves. (rps) || dance in your color reflecting in your light, you’re my horizon, you’ll always paint my sky. (instagram) || i don’t wanna be head, i want to be listened to. (portable) || i’m overjoyed, i’m undecided, i don’t know who i am. (journal)
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 9 Oct - 21:19
.enjoy the little things, for one day you may look back and discover they were the big things.

  ahn/aiko-petrov, wu yeon & suki. -- Elle lui en voulait d’avoir débarqué dans sa vie comme ça, foutant un bordel monstre, décidant de son futur ; elle ne comprenait pas son but, définitivement. Elle ne sait pas ce qu’il lui veut, se venger d’hier ? Est-ce une raison pour lui foutre sa vie professionnelle en l’air juste à cause d’un plat épicé ? Il avait besoin de lui étaler son pouvoir à la gueule ? Comme ça comme une claque ? Avait-il besoin de se coller à elle de cette façon, une de ses mains lui empêchant de parler, de s’exprimer. Et lorsqu’il lui demande qui lui a fait cette entaille, elle ne se gêne pas pour lui dire que c’est lui. Involontairement, peut-être, mais si il ne lui aurait pas prêté attention aujourd’hui, elle n’aurait jamais eu cette blessure. Elle ne s’empêche pas non plus de jouer avec sa langue de bitch, lui balançant à la gueule qu’il a bien dressé ses chiens, plus pour voir sa réaction. Réaction qui ne vient pas. Elle en serait presque déçue, elle renchérit, elle lui demande ce qu’il lui veut. Qu'est-ce que toi tu me veux plutôt? Elle ? Pas grand-chose en réalité. Pas pour le moment du moins ? Me frapper pour te venger de cette blessure que je ne t'ai pas infligé ? Le frapper ? Tss, elle a envie de taper tout le monde Suki. M'engueuler de t'avoir viré? peut-être. Ou me remercier de t'avoir offert un nouveau poste bien mieux que celui qui t'oblige à rester des heures durant à t'incliner devant l'entrée ? Pour quoi faire, elle ne lui jamais rien demander. Elle roule des yeux, soupirant presque, le visage loin du sien, elle se mordille les lèvres. Elle ne veut même pas lui répondre, son expression le fait à sa place.

Puis il s’écarte et soudainement, elle sent l’air enfin rentré dans ses poumons à plein régime. Elle l’écoute, elle ne se cache pas et comprend tout de suite l’ampleur des dégâts. Il vient de virer son manager. Pourquoi ? Qu’est-ce qu’il en à faire ? Et puis il annule son ‘nouveau contrat’, un léger sourire se dessine sur ses lèvres, bon au moins, elle garde son job, par contre la partie d’avoir viré son manager ne lui plait pas vraiment. Le dos toujours collé au mur, les bras le long de son corps, elle sert les poings. Elle le regarde et grimace discrètement. La conversation terminée, il la regarde, un sourire aux lèvres. « .Je n’aime absolument pas cette idée. » Non, parce que ce qu’il ne sait pas c’est qu’avant d’être hôtesse, elle avait essayé ce poste, de serveuse au casino et elle n’en garde pas un bon souvenir. Et il s’explique, sur le pourquoi de ce changement de poste. Il voulait lui apprendre une leçon pour hier. Il se rapproche d’elle, un peu trop près à son goût et lui chuchote à l’oreille ce que tous les riches pensent être la vérité. Plus t’as de l’argent plus t’as de pouvoir. Lorsqu’il termine son monologue indigeste, il se recule la laissant soupirer, un soupire qui lui vient du plus profond de son âme.

Et lorsqu’elle s’apprête à répliquer, il lui balance à la gueule sa deuxième leçon. Typique. Elle le regarde, presque outrée de ce qu’il lui dit. Du chantage, pur et simple. Elle s’humidifie les lèvres, à bout de nerfs. Elle ouvre plusieurs fois la bouche mais s’empêcher de lâché le flot d’insultes qui lui vient. Elle croise les bras contre sa poitrine et se décolle du mur, ankylosée par toute cette tension, elle se craque le cou. « .C’est bien, maintenant t’es posé. Pose-toi juste une question. Est-ce que t’es sérieux ? » elle rit jaune la Suki. Elle s’approche de lui, d’un peu trop près. « .Mettons les choses aux clairs, je ne veux rien de toi. Je ne t’ai pas demandé de me changer de poste ou quoique ce soit … Ensuite, tes petites leçons tu peux te les garder. La première ? La grosse blague, tu ne sais absolument pas qui je suis, à part la petite hôtesse ou la boursière, tu ne sais rien de moi. La deuxième ? Cours toujours, je ne veux pas te supplier pour garder mon travail. » elle l’enchaîne et au fond, ça lui fait presque du bien. « .Ensuite, pourquoi tu l’as virer ? Pour montrer ton pouvoir ? Penses-tu aux conséquences ? Ah non, bien sûr que non, monsieur ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Sors de ton château, ça te fera du bien. » Elle se rapproche encore un peu plus. Il est appuyé sur son fauteuil. Elle se penche légèrement vers l’avant, se rapprochant dangereusement de lui. « .Mais tu as raison sur une chose. J’ai bien envie de frapper ta gueule d’ange. Et s’il te plaît, mets un tee-shirt. Je connais ton torse maintenant. » lâche-t-elle en essayant de se redresser.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 11 Oct - 9:39
—Cat & Mouse—


Il est fier de lui, fier de ses petites leçons, mais elles semblent déplaire à la petite boursière. Ce qu'elle lui dit. Et alors qu'il pensait la "dompter" comme un petit animal sauvage, comme une proie chassée et qu'on aurait effrayé jusqu'à ce qu'elle se soumette à nous.. il a le droit à une toute autre réaction. Non la Suki préfère lui tenir tête jusqu'au bout. Elle le regarde avec un certain mépris, ce qui ne plaît guère à Yeon, et elle lui dit qu'il ne sait rien d'elle, ce qui fait rire Yeon, car il n'a absolument pas envie de la connaître d'avantage. Mais elle ajoute aussi qu'elle ne va pas le supplier de lui laisser son poste, ce qui surprend Ahn Wu Yeon. Elle ne va pas le supplier ? Elle n'est qu'une simple boursière mais elle a une fierté à la hauteur de celle de la reine d'Angleterre. Amusant.

Ensuite Suki décide de lui faire des reproches, pourquoi est-ce qu'il a viré le manager. Eh bien dis donc. Lui qui pensait lui faire plaisir en la débarrassant et de cette crapule qui s'en prenait aux femmes.. Même lorsque Wu Yeon cherche à lui faire plaisir, elle trouve un moyen de le lui reprocher. Elle est vraiment difficile à cerner, cette Suki. Cette Suki qui avoue par la suite qu'elle a bien envie de frapper sa "gueule d'ange" et qui lui demande de s'habiller car elle connaît son torse "maintenant". Yeon se met à rire. Il s'empare d'un t-shirt à lui qui se trouve sur le fauteuil derrière lui et l'enfile en deux mouvements, puis sourire aux lèvres il s'approche de Suki, et se penche au dessus d'elle, approchant son visage du sien, les yeux plantés dans ceux de la jeune fille, sans se départir de son sourire.

"Vas y, frappes moi.", il lui dit sur un air de défis. En serait-elle réellement capable ? Se rend-t-elle compte des conséquences si elle le frappait ? Yeon s redresse, mais ne s'éloigne pas. "Je t'offrais un meilleur poste pour te récompenser d'avoir gagné contre moi hier. Tu as eu de la chance, je ne peux pas manger de plats épicés.." Et ce n'était pas une excuse. Étant petit, il se souvenait avoir été forcé de manger un plat bien trop épicé pour un enfant, et il avait failli s'étouffer avec, réellement. Si bien que depuis, il avait ce souvenir qui lui remontait à chaque fois qu'il mangeait quelque chose d'épicé. Mais il ne savait pas quand il a relevé son défis qu'il s'agissait d'un plat épicé, il n'y avait même pas songé..

"Maintenant si tu n'as pas l'intention de me frapper ou de me supplier, vas t'en. Fiches le camp et ne remet plus les pieds dans mon hôtel." lui dit Yeon avant de se diriger vers la porte et la lui ouvrir. Il la regarde ensuite, attendant qu'elle se bouge et qu'elle sorte de sa suite.


©EAVENN

Pseudo : spf, kass. Mes messages : 251 Yen (¥) : 229 Avatar : lee sung kyung (av ; banlieue star) Schizophrène? :
nana & soo-ah & moana
Age : vingt-deux ans. Date de naissance : 25/12/1993 Astrologie : née sous le signe chinois du coq (鷄) d'eau (水), son signe du zodiaque est le capricorne (♑) Métier : hôtesse d’accueil dans un hôtel de luxe. (youtubeuse depuis cinq ans) Année : quatrième année, boursière. Résidant à : chuo, dans son propre studio + dortoir à la rps. Planning : .

↕ coming soon.


~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
To be beautiful means to be yourself. You don’t need to be accepted by others. You need to accept yourself. When you are born a lotus flower, be a beautiful lotus flower, don’t try to be a magnolia flower. If you crave acceptance and recognition and try to change yourself to fit what other people want you to be, you will suffer all your life. True happiness and true power lie in understanding yourself, accepting yourself, having confidence in yourself.
— Thich Nhat Hanh, The Art of Power.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~




~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
. ⊳ playlist for @aikopetrov.suki.
like a flower made of iron. ariana grande (side to side) || nick jonas (chains) || era istrefi (bonbon) || hijo de la luna. || jennifer lopez (ain’t your mama) || ariana grande[/b] (dangerous woman) || selena gomez (good for you) || jonas blue (perfect stranger) || [b]julian perretta (miracles) || plasticines (bitch) || chino & nacho (me voy enamorando) || drake (one dance) || cascada (everytime we touch) || zara larsson (ain't my fault) || niall horan (this town) || zayn malik (pillowtalk) || marina and the diamonds (teen idle) || the chainsmokers ft. halsey (closer) || shawn mendes (treat you better) || kehlani (gangsta) || becky g (sola) || clean bandit ft. louisa johnson (tears)
Navigation : .

talkin' #BC8F8F
il était une fois.
il était une fois.
il était une fois.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

suki's .s t u f f.
your soul know good and evil, your soul know both side. (histoire) || because there’s no one like you. (liens) || do you see what we’ve done ? we’ve gone and made such a fools of ourselves. (rps) || dance in your color reflecting in your light, you’re my horizon, you’ll always paint my sky. (instagram) || i don’t wanna be head, i want to be listened to. (portable) || i’m overjoyed, i’m undecided, i don’t know who i am. (journal)
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 11 Oct - 14:00
.enjoy the little things, for one day you may look back and discover they were the big things.

  ahn/aiko-petrov, wu yeon & suki. -- Elle prend un malin plaisir à lui sortir ses quatre vérités ; le cœur tambourinant dans sa poitrine. Entrainée par sa fierté mal placée, Suki lui lâche qu’elle ne voulait pas de ce nouveau job, qu’elle ne voulait rien de lui, qu’elle ne comprenait pas pourquoi il avait viré leur manager. Elle ne voit rien de positif là-dedans, sachant pertinemment le caractère de cet homme, elle sait déjà qu’il est entrain de lui préparer un sale coup pour se venger, il n’en était pas à son premier coup d’essai, avec elle comme avec ses collègues mais jusqu’à maintenant et depuis bientôt trois ans –temps qu’elle a passé à vulgairement se baisser devant ces clients tous prétentieux les uns que les autres- c’était comme ça. Entre les plannings qu’il changeait tous le temps, les tenues qui se faisaient de plus en plus révélatrices de leurs courbes, ses remarques désobligeantes et ses regards qui mettaient mal à l’aise, elle n’avait jamais vraiment passer un moment serein en sa compagnie. Même lors de son entretien, elle ne l’avait pas sentie non plus, le trouvant louche au premier regard. Il la dévorait littéralement du regard. Une sombre aura entourait cet homme et Suki ne s’était pas tromper sur son compte. Alors oui, c’est bien qu’il soit partit mais non, ce n’était pas le bon timing.

Pour finir son monologue, elle lui avoue bien vouloir le frapper. Peut-être qu’elle aurait dût s’abstenir de rajouter gueule d’ange à sa phrase, mais à quoi bon, Suki n’est pas du genre à mentir et c’est vrai que physiquement, il était totalement à son goût mais point. Elle rajoute une requête, de mettre un tee-shirt. Ce qu’il fit après avoir ri, Suki se pince les lèvres, ce n’est pas drôle du tout. Il se redresse, la dominant d’une bonne tête, son visage penché vers le sien. Elle ne recule pas, ce n’est pas son genre.

« .ce n’est pas l’envie qui m’en manque. » elle soutient son regard, un sourire en coin des lèvres. « .j’suis pas idiote, j’sais ce qui m’attend si je pose la main sur toi. » lâche-t-elle à sa demande. Elle ferme les poings et baisse la tête, son regard fixant son torse. Elle sent ses ongles lui rentrer dans ses paumes. Elle inspire profondément et tousse lorsqu’il s’explique sur son nouveau poste. « .hum. » elle rit à moitié. « .il n’était pas question d’un nouveau poste. » elle relève la tête. « .le deal c’était que le perdant serve le gagnant pendant une journée, c’est même toi qui a proposé le deal. » elle croise ses bras contre sa poitrine.

Elle sourit avant de se mordre les lèvres lorsqu’il l’invite à dégager d’ici si elle n’a pas l’intention de le supplier ou de le frapper. Il lui montre la sortie. Dos encore à lui, elle jette un regard sur la suite. « .d’accord. » Elle se retourne et s’avance doucement vers lui. « .si tu veux … » laissant planer une once de mystère, le faisant croire qu’elle allait le supplier. Elle s’arrête à quelques pas de lui. « .j’ai pour principe de ne pas jamais supplier quelqu’un et ne t’inquiète pas, tu ne me verra plus dans ton hôtel … par contre, tu me dois toujours une journée. » elle s’avance de nouveau, le dépassant légèrement, la tête tournée vers lui, elle ose déposer une de ses mains sur sa joue, la tapotant légèrement. « .et puis si tu oublies, ne t’inquiète pas, j’ai quelque … images … pour te rafraîchir la mémoire. » sourit-elle franchement.

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 11:33
 

Mouse & cat w/ suki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LOLA DUCHANNES ► suki waterhouse.
» True Blood
» Echanges "Chez Suki"
» Satsuki... Suki? Misoka... Muri...
» [FB] Les questions étoilées de Noctis [PV Suki]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-