AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Naoki ▬ Little prince

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 12 Déc - 3:40
Sakakibara Naoki feat Hanyu Yuzuru
Profil
nom : Sakakibara prénom : Naoki âge : 22 ans date de naissance : le 7 décembre 1994 Ville de naissance : Sendai, prefecture de Miyagi origine : Japonais groupe : étudiant année : Seconde année Section : Sport Matière : Patinage artistique sexualité : Asexué? Non mais plus sérieusement, il ne s'est jamais posé la question. situation : Célibataire. Il n'aurait pas la moindre seconde à accorder à une éventuelle petit amie de toutes façons. Qualités  : Sociable, souriant, facilement abordable, ouvert d'esprit, attentionné, généreux, tactile, câlin, protecteur, rassurant, digne de confiance, compréhensif, passionné, attentif, bosseur Défauts : Hypersensible, secret, a l'air naïf, gourmand, perfectionniste, susceptible, dépensier, désinvolte, borné, possessif, taquin Couleur préférée : Le bleu, c'est une couleur calme qu'il trouve réellement très apaisante. Boisson favorite :  L'eau ou les boissons énergisantes. Une chambre aux dortoirs ? : Non, il a un appartement mille fois trop grand pour lui seul à Ota, puisqu'il n'est pas souvent présent. Permis de conduire ? : Oui, même s'il ne s'en sert jamais. Rien de mieux qu'une bonne marche ou un footing pour se rendre à l'université. Et pour les compétitions, son entraîneur ne le laisserait pas se balader seul. revenus et/ou métier : Patineur artistique de haut niveau, il enchaîne les compétitions et s'éloigne rarement des podiums. Ses parents sont d'ex-champion de patinage en couple mondialement connu. Son père est à la tête de la patinoire principale de Sendai et sa mère y est entraîneuse, notamment pour l'un des futurs espoirs juniors. Il lui arrive aussi de prêter son image pour l'une ou l'autre publicité, mais ce n’est pas spécialement ce qu'il préfère.

clique sur les onglets
Anecdotes
Il devait normalement avoir un jumeau, mais grands prématurés nés à tout juste 27 semaines et trois jours, son frère n'a pas survécu à la césarienne. Ses parents ne lui ont jamais caché la vérité et il a, encore aujourd'hui, ce manque toujours présent dans sa vie. Quand il est né, ses poumons étaient à peine mature et s'il a passé plusieurs semaines en couveuse, il a aussi attrapé une infection pulmonaire. Les médecins ont sérieusement pensé qu'il ne survivrait pas, mais contre toute attente il s'est révélé être un véritable battant. Quand il en a l'occasion, il aime se poser pour observer les étoiles. A chaque fois ça lui donne l'impression d'être à la fois infiniment petit et c'est comme s'il y avait quelques choses de mille fois plus grand au-dessus de lui. Il aime bien cette sensation. Naoki patine depuis qu'il a quatre ans. Avec des parents comme les sien, il était impensable qu'il passe à côté, alors à la place de jouer au foot comme tous ses copains d'école, il a suivi les leçons que sa mère donnait à d'autres enfants et ça lui a tellement plu qu'il n'a jamais lâcher ses patins. Il met vraiment un point d'honneur à faire attention à ce qu'il avale. De ce fait, il suit un régime très précis et ne sans détourne pour ainsi dire jamais. Il ne boit pas une goutte d'alcool non plus et ne fume pas. Quand il a décidé de se lancer dans le patinage artistique plus sérieusement c'est sa mère qui est devenue sont entraîneur. C'est avec elle qu'il a été sacré champion du monde junior en 2010. En 2012, il a décidé de partir s'entraîner deux ans à Toronto. C'est là qu'il a rencontré Brian Orser, son actuel entraîneur. Il passe un temps infini à la patinoire et ses entraînement son vraiment très intense. Et pointilleux, il peut parfois enchaîner 90 quadruples sauts sur un entrainement, recommençant encore et encore jusqu'à ce que sa technique soit parfaite et qu'elle devienne presque un automatisme.   En plus de ses entrainement, il suis des cours de fitness à la salle de sport et des cours de danse classique pour travailler sa grace. Il commence toujours sa journée par un jus de fruit frais et un footing pour se décrasser un peu. Le tout en musique parce que ça lui permet de mieux se concentrer. Après ça il est tout de suite plus relax. Il a un rapport à la solitude assez difficile, peut-être parce que ça lui rappelle qu'il ne devrait pas l'être du coup, il cherche toujours à ce qu'il y ait au moins une personne autour de lui. Il a d'ailleurs participé aux Jeux Olympiques d'Hiver 2014 à Sochi. Si son programme court est parfait, il chute à deux reprise (quadruple salchow et triple flip) sur le programme libre . Malgré tout, il reporte l'or olympique avec un total final de 280.09 points, à seulement 19 ans. Lors de la coupe de Chine 2014, il a heurté un patineur chinois lors de l'entrainement précédent la compétition. Le choc a été si violent qu'il s'est blessé au front, à l'oreille, à la mâchoire, mais aussi au thorax et sévèrement à la cheville.  Il a quand même tenté sa chance une demi-heure plus tard, mais il a chuté sur ses 5 sauts. Il a toutefois écopé de la seconde place. En compétitions, il n'apparaît jamais sans une boîte à mouchoirs Winnie l'ourson, qu'une jeune fan lui a offert et avec laquelle il amuse généralement les spectateurs en attendant ses résultats.  Depuis Winnie l'ourson est un peu une sorte d’emblème et à chaque nouvelle compétition, il reçoit des dizaines de peluche à son effigie, au point qu'il ne sait plus quoi en faire. Il en a stocké une partie chez ses parents et le reste est dans son appartement parce que malgré tout, il est incapable de se séparer des cadeaux qu'on lui fait. A la fin du Lycée, il a décidé de quitter Toronto pour revenir au Japon et s'inscrire à l'université en sport étude. C'est naturellement que son entraîneur l'a suivis, même s'il retourne régulièrement au Canada. ....

Histoire
« Nao!!! Je peux savoir ce que tu me fais là ?!! Recommence encore et ne te déconcentre pas cette fois ! Fais attention à tes bras quand tu prends ton appuie. » Les divines paroles de mon entraîneur m'exhortent à me relever rapidement, sans même pensé une seconde qu'il soit possible que je me sois blessé. Pas que ce soit le cas, même si c'est la dixième chute ce matin déjà et toujours sur ce même quadruple axel. Il faut dire qu'après dix-sept ans de patinage, j'ai une certaine résistance que ce soit face à la douleur ou à la frustration de raté, une fois encore, ce saut que je travaille depuis ce qui me semble être une éternité. D'accord, il n'est que 6h30 et l'entraînement n'a commencé qu'il y a une demi-heure. Ceci dit la glace est toujours aussi dure que lors de ma première chute et c'est toujours aussi désagréable, mais il parait qu'on s'habitue à tout. A force de me ramasser, j'ai appris à me relever plus rapidement, non sans une rapide vérification pour être certain de ne pas m'être inconsciemment blessé. Chevilles, genoux, hanches, dos, bras, tout me semble en ordre. Sous l'œil attentif de Brian, je repars pour un tour de patinoire pour ré-assouplir les muscles qui se sont crispés d'instinct en tombant et dès que je me sens prêt, je me lance en veillant autant que possible à bien placé mes bras quand je prends appuie sur la glace pour sauter. Automatiquement les bras se serrent contre mon buste et sans y faire attention je compte les tours avant de préparer ma réception qui, contre toutes attentes, me donne une nouvelle fois rendez-vous avec la glace dans un gémissement étouffé que je retiens parfaitement. Et de onze !! Essoufflé, je profite de la fraîcheur de la glace son mon dos quelques instants avant de me relever pour rejoindre Brian au bord de la patinoire, attrapant un mouchoir qui dépasse du dos de Winnie l'ourson sur la rambarde. « C'était mieux, mais faut encore travailler sur la vitesse parce qu'une fois en l'air tu dévies de ton axe, c'est pour ça que ta réception est mauvaise. »

J'aime à penser que mon destin est lié à celui de la glace, peut-être parce que je suis venu au monde au début du mois de décembre dans la petite ville de Sendai, quelques jours avant les premières chutes de neige de l'hiver, alors que mes yeux n'étaient pas censé s'ouvrir sur le monde à ce moment. J'aurais dû rester au chaud encore un peu moins de trois mois. Peut-être que si ça avait été le cas, nous serions deux. Le jour de ma naissance à aussi été un jour de deuil pour moi, puisque j'ai perdu ma moitié avant même d'avoir l'occasion de poser les yeux sur elle. Et comme une âme sœur qui se laisse mourir, je suis tombé malade, une infection qui aurait facilement pu être mortel pour mes jeunes poumons. Les médecins avaient peu d'espoir, mais je me suis accrocher de toute la force de mes petits bras, désireux de vivre et j'ai lutté comme un beau diable pour finir par vaincre. J'ai passé de trop nombreuses semaines en couveuse avant de pouvoir rentré à la maison. Mes parents ont tout de suite pris soin de moi et j'ai eu une enfance heureuse malgré ce manque que la disparition de mon frère a laissé. Parfois quand j'y réfléchis, je me dis que la glace coule dans mes veines, qu'elle est ce qui m'alimente au plus profond et me fait vivre. J'avais quatre ans quand j'ai chaussé pour la première fois des patins. D'abord pour faire comme ma mère, ensuite parce que même si je me suis fait mal la première fois que je suis tombé, c'était amusant de glisser. Par la suite j'ai régulièrement accompagné ma mère lorsqu'elle donnait ses cours et on s'est rapidement rendu compte que, comme mes parents, j'avais ça dans le sang.

Ce qui au début n'était qu'un amusement est rapidement devenu une passion, un désir profond, un besoin vital. Je filais à la patinoire dès que j'en avais l'occasion, après l'école, lorsque mes devoirs étaient terminés et bien souvent ma mère était forcée de me menacé de m’interdire l'accès à la patinoire pour que je rentre. Comprenant que c'était sérieux, mes parents ont fini par l'accepter et ma mère m'a pris sous son aile pour m'enseigner du mieux possible ce qu'elle savait, en contrepartie, tout ce que j'avais à faire était de ramener de bonnes notes de l'école, ce que j'ai toujours fait. C'est quand je suis entré au collège que les choses sont devenues vraiment sérieuse et que j'ai commencé la compétition. Les compètes locales pour débuter. Je me suis imposé assez facilement. Les concours nationaux par la suite et en 2010, après de longs mois de travail, le championnat du monde. A quinze ans, je suis devenu champion du monde junior, une fierté. J'aurais pu m'arrêter là, mais j'ai choisis de continuer chez les seniors. J'ai remporté quelques petites compétitions, perdu d'autres avant de me rendre compte qu'il était temps pour moi je voler librement.

Quand je suis arrivé à Toronto, à peine deux ans après avoir remporté les championnats du monde junior, j'avais un niveau relativement acceptable puisque c'était ma mère, ex-patineuse, qui m'avait coaché, mais pas suffisant pour me permettre d'aller là où je le voulais et de rivaliser avec les plus grands. Il n'y avait qu'à voir la différence entre Sandro, le second patineur que Brian entraînait, et moi. Bon d'accord, Sandro avait trois ans de plus que moi et à côté de lui mes origines nippones me faisaient ressembler à une crevette, longiligne, peu musclé, limite frêle alors que lui était tout en robustesse et en souplesse. Mais mon nouveau coach ne s'est pas démonté, il m'a fait travailler dur et sans relâche. Un entrainement qu'on pourrait facilement qualifier d'intensif. J'ai passé des heures entières à travailler mes sauts, à répéter encore et encore chaque mouvement, à améliorer la vitesse de mes pirouettes. Je ne dirai pas que je n'ai jamais regretté mon départ de Sendai ou la présence de ma famille, parce que ce serait mentir, mais j'ai donné le meilleur de moi. Je suis tombé un nombre incalculable de fois, je me suis blessé à plusieurs reprise, mais je me suis toujours relevé souriant et volontaire, déterminé et passionné.

Les sacrifices que j'ai fait ont été à la mesure de mes ambitions : pas la moindre vie sociale hormis celle du Lycée et des gens que j'ai côtoyé à la patinoire. Heureusement, je me suis rapidement rapproché de Sandro et il est devenu un peu comme le frère que qu'on m'a enlevé à peine venu au monde. Deux ans à ses côtés et j'ai oublié ce que ça signifiait d'être fils unique. On s'est entraîner ensemble, on a vécu ensemble, on a souffert ensemble, on a participé aux même compétitions, on s'est réjoui de la victoire de l'un et pleuré la défaite de l'autre. Oui, il est devenu un frère et j'ai pu compter sur lui, sur son soutien sans faille quand j'ai été sélectionné pour représenter le Japon aux Jeux Olympique de Sochi malgré l'excitation, l'angoisse et la somme de travail supplémentaire que ça a pu engendrer. Et quand j'ai remporté l'or, il a encore été là pour m'encourager. La routine des entraînements et des compétitions a repris, avec son lors de surprise… Comme lors de la coupe de Chine ou j'ai été percuté de plein fouet par un patineur chinois. Malgré les blessures et le programme libre catastrophique que j'ai présenté, je suis arrivé second. Un jour Sandro à décider de changer d'entraîneur et de retourner en Espagne. La séparation n'a pas été simple sur le coup, mais aujourd'hui on prend toujours plaisir à se retrouver lors des compétitions, puis on a toujours plein de choses à se raconter. Et notre lien fraternel est toujours aussi fort, étrangement, il n'y a aucun esprit de compétition entre nous.

Ayant fini le Lycée depuis un an déjà, j'ai pris la décision d'aller à l'université et pour ça, j'ai choisi l'un des meilleurs établissements Tokyoïte et accessoirement celui qui m'offrait les meilleures possibilités pour ma carrière. C'est la patinoire de la Royal Private School qui m'a surtout attiré. Mon coach, bien que très attaché à Toronto, a décidé de venir avec moi, jugeant que j'avais encore bien des choses à apprendre. C'est comme ça qu'on s'est retrouvé en pleine métropole nippone.


De l'ado de j'étais quand je suis arrivé au pays des caribous il ne reste que la détermination sans faille et deux orbes sombres qui scrute autant de possible autour d’elles, avides de nouveaux apprentissages. Je me suis développé, physiquement et mentalement, mon patinage aussi à changer. L'ado juste capable d'un double axel est aujourd'hui pratiquement capable d'en faire un quadruple, la vitesse de rotation de mes pirouettes à pratiquement doublée et je suis mille fois plus souple, techniquement parlant j'aurai bientôt atteins le niveau qui me permettra sans problème de m'imposer lors des prochains Jeux Olympique d'Hiver. Attrapant ma bouteille j'avale une longue gorgée de boisson énergétique avant de la reposer à côté de Winnie, à qui j'adresse une légère tape sur la tête et avec un sourire, je me détourne de la rambarde pour retourner à mon entraînement, bien décidé à venir à bout de ce quadruple axel.

Derrière l'écran
pseudo: Nana. âge: 29 ans. presence connexion: 3/7 en moyenne. presence rp :  3/7 en moyenne. Personnage inventé ou scénario: Inventé.  

Code:
<span class="botinsym">▲</span> <font color="#e98ab0">Hanyu Yuzuru</font> [u]»[/u] Sakakibara Naoki

avatar
Choi A. Kellian
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 4532 Yen (¥) : 1360 Avatar : Lee Dong Yeol ► Xiao [UP10TION] Schizophrène? : Kyann ft. Taehyung, London ft. Zelo Shion ft. Hoshi Mika ft. Sungjong Ryoma ft. Taemin Dakota ft. Mark Haru ft. Ravi Phoenix ft. Joshua taiga ft. GD Shinya ft. Junhyung Zero ft. Jimin Candy ft. Momo Hyoga ft. jin Sasuke ft. Bobby Hinata ft. Suwoong Inaho ft. Junior Dewei ft. Baekhyun Dan ft. Yongguk meliodas ft. Eunwoo Ace ft. Hongseok Tenma ft. ilhoon Zi Liang ft. Tao XX ft. Sejun.



Age : 21 ans Date de naissance : 05/10/1995 Astrologie : Balance & Cochon j'ai tout gagné haha! Métier : Il aime faire des petits boulots, travailler dans un bar ou autre trucs du genre, ça lui donne une certaines expériences bien que les mèdecins lui déconseille, Kellian n'est pas du genre à obéir sagement. Année : Deuxième année Résidant à : Rps, dans le dortoir numéro 7 avec Kurosaki Kaien Wolf Bo Han, choi e. orion. Planning : Passer du temps avec Orion, profiter de mon petit frère pour que le jour où je disparait il puisse garder de bon souvenirs de moi et rire a défaut de pleurer mon absence. Faire plein de mugcake, depuis que Kaien m'a montré comment faire c'est un passe temps et un régale à déguster, vraiment. Devenir ami avec Momiji, je ne comprends pas sa façon de faire, cette violence ou cette réticence à se lier. Essayer d'éviter les crises devant la foule, mon cœur atteint ses limites, il me reste peu de temps. Appeler mes parents et les rassurer, tout va bien, je vais bien.




Discuter avec Tsukiko, c'est agréable de pouvoir partager des conversations avec une personne qui comprends ce que c'est d'être malade. Regarder Kaoru jouer aux jeux vidéos et m'amuser avec son visage de marbre. Manger et boire tout ce que je peux, même si je suis limité en apport liquide, je veux gouter a tout!




Arrêter de vouloir être son ami. Usagi Momiji c'est fini. Vérifier sur ma liste des souhaits ce que je peux encore faire avant de mourir. Rêver et transmettre ma vision a ceux qui seront réceptif, vivre c'est le plus important.
Navigation :


On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.


phone


Voir le profil de l'utilisateurEn ligne
Ce message a été posté Lun 12 Déc - 4:20
Oh nana !
Bon retour parmi nous !
Ça fait plaisir de te revoir
En plus tu reprends le patineur (a)

Je te valide vu que tu as terminé, mais je laisse ta fiche pour ceux qui veulent quand même dire un petit mot de bienvenue

Hey te voilà validé mon enfant!
Bienvenue sur Royal Private Schools te voilà validé! Surtout amuse toi parmi nous sans te prendre la tête! Et maintenant que tu as fait le plus "chiant" participe au forum pour des moments agréable, foufous et funny garantit! =3 Voici quelques trucs qu'il te faudra faire rapidement pour être totalement complet! Déjà première chose remplir ton profil (très important!), ta fiche de relation et ta fiche de rps (obligatoire bien sûr), ton Espace multimédia (Facultatif, si tu en demande un il faut le remplir!) , Une chambre à Royal (Facultatif, mais fortement conseillé! Pour les étudiants et lycéens qui veulent avoir des colocataires surprise o/). Pense à faire ta demande de club a te Recenser et a demander un rp . N'hésite pas à faire un tour dans le bon coin pour trouver des liens importants ou en chercher. Le flood! t'ouvres également ses portes, alors rejoint nous~~♥ Puis n'hésite pas à faire le tour du forum et nous dire si tu as des questions.

Il est désormais possible de devenir Parrain/Marraine ou Filleule/neveu ! (système rpg) + Les élèves qui possèdent un boulot en dehors de l'école doivent se recenser

Si jamais tu trouveras un récapitulatif des liens importants ici



just happy to be alive.
miracle ☽ There are only two ways to live your life: One is as though nothing is a miracle, the other as though everything is a miracle.

avatar
Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 12 Déc - 4:29
Merci Miki
Je viens de récupérer l'ordi donc je reviens à la maison.

Soit dit en passant, le design est vraiment sublime

avatar
Choi A. Kellian
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 4532 Yen (¥) : 1360 Avatar : Lee Dong Yeol ► Xiao [UP10TION] Schizophrène? : Kyann ft. Taehyung, London ft. Zelo Shion ft. Hoshi Mika ft. Sungjong Ryoma ft. Taemin Dakota ft. Mark Haru ft. Ravi Phoenix ft. Joshua taiga ft. GD Shinya ft. Junhyung Zero ft. Jimin Candy ft. Momo Hyoga ft. jin Sasuke ft. Bobby Hinata ft. Suwoong Inaho ft. Junior Dewei ft. Baekhyun Dan ft. Yongguk meliodas ft. Eunwoo Ace ft. Hongseok Tenma ft. ilhoon Zi Liang ft. Tao XX ft. Sejun.



Age : 21 ans Date de naissance : 05/10/1995 Astrologie : Balance & Cochon j'ai tout gagné haha! Métier : Il aime faire des petits boulots, travailler dans un bar ou autre trucs du genre, ça lui donne une certaines expériences bien que les mèdecins lui déconseille, Kellian n'est pas du genre à obéir sagement. Année : Deuxième année Résidant à : Rps, dans le dortoir numéro 7 avec Kurosaki Kaien Wolf Bo Han, choi e. orion. Planning : Passer du temps avec Orion, profiter de mon petit frère pour que le jour où je disparait il puisse garder de bon souvenirs de moi et rire a défaut de pleurer mon absence. Faire plein de mugcake, depuis que Kaien m'a montré comment faire c'est un passe temps et un régale à déguster, vraiment. Devenir ami avec Momiji, je ne comprends pas sa façon de faire, cette violence ou cette réticence à se lier. Essayer d'éviter les crises devant la foule, mon cœur atteint ses limites, il me reste peu de temps. Appeler mes parents et les rassurer, tout va bien, je vais bien.




Discuter avec Tsukiko, c'est agréable de pouvoir partager des conversations avec une personne qui comprends ce que c'est d'être malade. Regarder Kaoru jouer aux jeux vidéos et m'amuser avec son visage de marbre. Manger et boire tout ce que je peux, même si je suis limité en apport liquide, je veux gouter a tout!




Arrêter de vouloir être son ami. Usagi Momiji c'est fini. Vérifier sur ma liste des souhaits ce que je peux encore faire avant de mourir. Rêver et transmettre ma vision a ceux qui seront réceptif, vivre c'est le plus important.
Navigation :


On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.


phone


Voir le profil de l'utilisateurEn ligne
Ce message a été posté Lun 12 Déc - 5:02
Ah c'est pour ça qu'on te voyais plus? ;; *faudrait que je te parle en privé mdr*
Merci pour le design
Sinon tu as bien fais de revenir



just happy to be alive.
miracle ☽ There are only two ways to live your life: One is as though nothing is a miracle, the other as though everything is a miracle.

avatar
Usagi Momiji
the wild fox admin
Pseudo : calimena ✧ Mes messages : 1491 Yen (¥) : 1630 Avatar : seon yein (sunyoul) from up10tion Schizophrène? :


siam raylai ft. bambam (got7) kwon ji hyuk ft jeon jungkook (bts) serizawa loukas ft. jung daehyun (bap) Yagyu Berry ft. woozi (seventeen) Ahn Reagan ft. yugyeom (got7) Murakami E. Dawn ft. jimin (bts) Matsui Junya ft. yoseob (beast) heiwajima Astéria ft. lisa (blackpink) Byakuya Raijû ft. jooheon (monsta x) Baek Peter ft. jae (day6) Inuzuka Reon ft. jinhwan (ikon) Wu Yulian ft. luhan Wakiya Eren ft. wonho (monsta x) Choi B. Asher ft. hyunsik (btob) Kirisame Setsuna ft. n (vixx) Aomine Shun ft. jonghyun (shinee) Bakugo A. King ft. sanha (astro) Byun Bae ft. winwin (nct) Tenzin Nyima ft. jinho (pentagon) Soejima Yahiko ft. subin (victon)



Age : 20 ans Date de naissance : 06/11/1996 Astrologie : scorpion Métier : petit voyou à pleins temps, particularisé en hapslap Année : troisième année Résidant à : chez mes parents ou au campus. Planning :





il est gentil, faut juste pas lui donner à manger après minuit. no! try not! do or not do, there is no try cette chose, c'est bien lui dire à tora que les gens ne sont pas des animaux que l'on peut adopter. faire regretter à kellian de vouloir être mon ami expliquer à mon père que c'était une excuse pour ne pas sortir avec sa prétendante tabasser un pauvre innocent revoir les star wars et mater le dernier bosser mes devoirs et lire mes bouquins La villa familiale des parents





lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.





lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Navigation :



ça commence par il était une fois et ça termine par ils vécurent tous heureux. no joke, les contes de fée s'est pour les gosses en manquent d'aventure. moi j'n'ai pas l'time.




Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 12 Déc - 6:53
j'ai reconnu le nom prénom de ton perso à trois kilomètre
mais contente de te revoir ! on se demandait justement où tu étais passé
& rebienvenue miss ! amuses-toi bien à nouveau


may the force with you

≈ you don't know the power of the dark side ★ la peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.


avatar
Pseudo : Laady is back Mes messages : 255 Yen (¥) : 580 Avatar : Kim Nam Joon aka rapmon from Bangtan Schizophrène? :

la thailandaise | le japonais | la sino-singapourienne | l'italienne | le chinois

Age : 25 ans Date de naissance : 18/06/1992 Astrologie : Gémeaux Métier : écrivain Année : 6e année Résidant à : Chiyoda Planning :

Je n'attends plus rien de la vie qu'une suite de papiers à barbouiller de noir.



+ uc
+ uc
+ uc



+ uc
+ uc
+ uc



C'est un péché à l'encontre de soi-même que d'avoir des regrets. Notre cercueil ne doit contenir que le cadavre d'un homme, pas celui de ses rêves.
Navigation :

Bleeding, crying and sweating
spread my wings
dial my number


Voir le profil de l'utilisateurEn ligne
Ce message a été posté Lun 12 Déc - 9:11
Nana

Ça fait plaisir de te revoir. Et j'espère que ça se passera mieux avec ton ordinateur -sbaff-

Rewelcomeuh

avatar
Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 12 Déc - 14:17
Merci

Mon dieu, ce que vous avez pu me manquer

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté
 

Naoki ▬ Little prince

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Billy Bat par Naoki Urasawa
» Le départ de Naoki.
» Appartement de Naoki
» Naoki Kitano - Your fear is my Kingdom...[Terminée]
» -La nuit des morts vivants-(Pv Naoki Raidon et Libre)
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! ::  les archives du forum :: Les fiches perso/lien/rp-