AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 It's time to get serious

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 22 Avr - 18:09
TENUE C’était une nouvelle année. Et qui dit nouvelle année, dit nouvelle résolution. Certes le nouvel an était passé depuis plusieurs mois, mais Tomoe n’en pouvait plus de faire des études dans une section qui le faisait chier. Il avait réussi à avoir son master, c’était déjà pas mal. Mais entre l’école à payer, son appart qu’il louait et tout, il se retrouvait sans argent la plus part du temps. Alors voilà. Il avait arrêté les études. Il avait réussi à entrer à l’école comme surveillant, tout en combinant son travail au zoo. Un mi-temps de chaque côté. Ça lui convenait. Parfois, il faisait même des heures supp au zoo et ça lui allait pour le portemonnaie. La journée avait été un peu longue, surtout avec le printemps qui devient de plus en plus chaud. Il ne lui tardait qu’une chose, prendre une bonne douche glacée. Et c’est ce qu’il fit quand il arriva. Il ne saurait dire, combien de temps il est resté sous l’eau, mais une chose est sûre, il y est resté longtemps. S’essuyant, rapidement, il laissa plus ou moins ses cheveux humides, avant de s’habiller. Une tenue simple, un pantalon noir et un débardeur noir, pour rester au dortoir, ça suffisait. Jetant ses affaires sales dans le panier de linge sale, il fila à la cuisine pour se faire des ramens. Assis tranquillement, il mangeait ses nouilles, qu’il avait faites en énorme quantité. Pas pour partager, oh non, pour tout manger. Et c’est ce qu’il fit. Il pensait à tout est à rien. Mais surtout à Taiga, qu’il voyait moins du coup. Et bizarrement, il n’aurait jamais cru que ça le chamboulerait. C’est que ce con, il lui manquait. Un peu trop même. Soupirant, il finit par boire le bouillon, avant d’entendre la porte. Quand on parle du loup, il montre la queue. Il regarda Taiga entrer. Non, en fait, il le contemplait. Il se sentait rassuré de le voir, enfin. Posant son bol dans l’évier, il secoua lentement les cheveux du japonais. « Alors cette journée ? » Il n’osait pas ajouter « sans moi » même pour blaguer. Car il avait un peu peur. Sans attendre, il se laissa tomber dans le canapé, pour allumer la télévision.


avatar
Saionji Wataru
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki messages : 3909 Yen (¥) : 976 Avatar : Lee Know ; stray kids DCs :
London ☽☆ Kellian ☽☆ Shion ☽☆ nai ☽☆ Mika ☽☆ Ryoma ☽☆ Sasuke ☽☆ Dakota ☽☆ Haru ☽☆ Phoenix ☽☆ Zero ☽☆ Candy ☽☆ Shizuka ☽☆ Hinata ☽☆ Inaho ☽☆ Dewei ☽☆ Dan ☽☆ meliodas ☽☆ Ace ☽☆ Tenma ☽☆ Seiha ☽☆ Tsubasa ☽☆ Nobu ☽☆ Ritsu ☽☆ Suoh ☽☆ Nawaki ☽☆ Eizan ☽☆ Akira ☽☆ Isaya ☽☆ Katsura ☽☆ Maliwan ☽☆ Pirath ☽☆ Raizel ☽☆ Felix ☽☆ Ei Sei ☽☆
Age : 18 ans Date de naissance : 25/10/1999 Astrologie : Scorpion Métier : Wataru travaille dans un cirque local, grâce à son agilité il est l'un des favoris dans la troupe. Année : troisième année Résidant à : Dortoir Notes : Wataru pratique le slackline depuis qu'il est jeune, il aime la sensation de voler, même si c'est dangereux, l'adrénaline quand il est sur la corde et qu'il fait ses figures n'a pas de prix ni de mot pour expliquer à quel point ça le rend heureux. il y a de nombreuses vidéos de lui sur internet pendant qu'il est en action, les gens adorent ce genre de chose et n'hésitent pas à le filmer. Niveau sport extrême il est aussi un pratiquant du BASE jump ! Recherchant toujours des endroits plus haut pour plus en profiter. C'est en hauteur qu'il se sent le mieux, durant les vacances il n'hésite pas à partir à la conquête d'une montagne pour en escalader le sommet, c'est pourquoi il traine souvent sur les toits, sur les murs, en clair si vous le cherchez, levé la tête. C'est grace à son talent pour les deux disciplines qu'il est devenu une star dans le monde du cirque où il exécute les figures dans les airs Il a découvert qu'il n'avait aucune préférence sexuellement parlant quand un des employés du cirque qui avait son âge lui a déclaré ses sentiments. Il a accepté de sortir avec lui bien que ce soit un garçon et cela a duré deux ans.




Il y a deux ans, Wataru a eu un grave accident, ils ont dû lui amputer la jambe gauche, ce fut vraiment la pire chose possible pour l'adolescent, il a eu du mal à accepter son corps ou cette partie-là en tout cas qui n'était plus. On lui a alors fait une prothèse et il a dû faire plus d'un an et demi de rééducation. Encore aujourd'hui il continue de faire un travail énorme dessus, surtout qu'il ne compte pas lâcher ses passions et s'entraine pour que cette jambe soit aussi performante que l'ancienne. Durant son séjour à l’hôpital il a aussi appris qu'il était stérile et ne pouvait donc pas avoir d'enfants. C'est après son accident et la perte de sa jambe que son petit ami a commencé à s'éloigner, jusqu'à décider de rompre. Wataru est quelqu'un qui se bat quoi qu'il arrive, déterminé et courageux il ne renonce devant rien. Le soir il retire sa prothèse pour dormir. Il n'arrive pas à toucher cette jambe ni à s'y habituer, mais il fait tout pour y arriver. Il n'est pas croyant, mais récemment il est tenté d'aller prier pour être capable de garder ses objectifs en vue et surmonté son état physique.




Ayant appris que son père biologique était le directeur d'une école, qui plus est aussi renommé, Wataru a décidé de s'y inscrire pour essayer de se "rapprocher" de cet homme. Il ne mange pas de mal bouffe, il est plutôt fruit et légume, puis n'est pas non plus friand de la viande, se contentant plus du poisson. Au cirque tout le monde le soutient et l'aide pour qu'il reprenne sa place, il va s'entrainer tous les jours après les cours. Quand il s'entraine au slackline il a tendance à préférer les endroits isolés dans une forêt au-dessus d'une rivière ou dans ce genre d'environnement entouré par la nature. En vérité il est en dépression depuis son accident, il voit une psychologue tous les mois, mais ne laisse pas les autres le voir ni le savoir. Ses parents adoptifs n'étaient pas vraiment d'accord pour laisser Wataru faire toutes ces choses dangereuses, mais il était trop borné et têtu. Désormais il lui répète souvent "on te l'avait dit" et c'est pourquoi Wataru ne va pas les voir souvent et a pris une chambre au dortoir, il n'a pas besoin de ça en ce moment.



Il n'aime pas le noir et dors avec une lampe allumée la nuit. Il a un chat Il galère à faire ses lacets. au cirque on l'appelle le voltigeur., Il en veut à son ex de l'avoir abandonné quand il avait besoin de quelqu'un à ses côtés. Il craint que personne n'arrive à l'aimer avec ce handicap, n'arrivant pas à s'aimer lui-même.
Navigation :




On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.



phone & instagram


Ce message a été posté Mar 24 Avr - 21:40
TENUE La nouvelle année avait commencé et j’entrais dans la dernière ligne droite, l’année prochaine je quitterais l’école et mettrais un terme à cette vie d’étudiant pour de bon. En tout cas ça ne change pas grand-chose pour moi en attendant, sauf une chose. Tomoe avait décidé de quitter la section, d’arrêter les études, sur le coup je fus surpris et déçu, je me demandais ce qu’il comptait faire... J’avais peur qu’il reparte chez lui, en Tanzanie retrouvé son père et ça me faisait plus chié que je ne voulais bien le montrer. Pourtant, il n’en a rien fait. Au contraire il a choisi de rester et de prendre une place de surveillant... Je n’avais pas compris, pourquoi au juste ? ça m’intriguait vraiment et je n’avais pas eu le temps encore de lui demander, surement parce que la question que j’aimerais poser c’était « est-ce que tu es resté pour moi ? » J’avais peur d’entendre la réponse, c’était idiot et complètement débile. Seulement j’avais beau réfléchir je ne voyais pas ses raisons pour être encore ici sinon. Les cours terminés, j’avais rangé mes affaires et pris le chemin vers le campus, allant dans mon dortoir, j’ouvre la porte tombant face au brun. Normalement il ne devrait plus vivre ici maintenant qu’il n’est plus étudiant, mais qui va le mettre dehors, moi ? La blague. Je pourrais, mais fallait bien qu’être fils du directeur me procure quelques avantages. Il y avait la place pour les nouveaux colocataires, mais je m’en passais bien pour l’instant, si ce n’est « lui ». Regardant Tomoe, je râle lorsqu’il m’ébouriffe les cheveux. « Comme d’habitude et toi, tu te fais à ta nouvelle fonction ? » Je souris, ça me paraissait tellement bizarre en réalité.  Le laissant sur le canapé, je contourne le meuble de la cuisine pour aller me prendre une canette de soda dans le frigo, il faisait chaud ces derniers jours, boire frais faisait du bien. Me rapprochant de lui, je reste debout en le fixant. « Dis... » Commençais-je un peu hésitant en ouvrant ma canette. « Pourquoi tu as décidé de prendre cette place ? » Ce que je sous-entendais surtout, c’est « pourquoi tu as décidé de rester. »



Only You Can Save Me

I feel you in the air, floating through the atmosphere.You're dancing on the stars, you're presence's everywhere. ©️ signature by anaëlle.

avatar
Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 30 Avr - 14:12
TENUE « Comme d’habitude et toi, tu te fais à ta nouvelle fonction ? » Avachi dans le canapé, Tomoe resta quelque peu pensif. Il allait s’y faire. Commander des gosses c’était pas aussi facile que gérer des animaux. Mais s’il arrivait à dresser des lions, il pouvait bien maintenir une horde de gosses malpolie qui se croyaient supérieur aux autres. « Mouais, ça devrait le faire. Au pire, si y’en a un qui me fait chier, j’irai le donner en pâture aux lions. » Un peu de viande fraîche, ça leur fera du bien. Tomoe imaginait déjà la scène bien sanglante, mais n’en disait pas plus. Il avait parfois, des idées farfelus ou des pensées un peu chelou. Il ne valait mieux pas que les autres puissent savoir, sinon il finirait par se faire internet dans un asile psychiatrique. Et ce n’était pas non plus son but dans la vie. Toujours dans ses pensées, il vit vaguement le jeune Taiga se rapprocher de lui. Il n’y faisait pas plus attention que ça. Il faisait ce qu’il voulait, il était chez lui donc bon. « Dis... » Tomoe releva le regard vers le japonais. Le fameux mot qui en disait long. Que voulait-il lui demander ? Il était un peu curieux. « Pourquoi tu as décidé de prendre cette place ? » Tomoe senti les frissons sur tout son corps. Il n’aimait pas cette question. Enfin, il ne lui en voulait pas de la poser, lui au moins, il avait eu les couilles de le faire. Contrairement à Tomoe qui lui, s’empêche d’y penser et se voile la tronche sur ses propres sentiments. Passant brièvement une main dans sa nuque, il réfléchissait. A quoi dire ? Oui. Mais aussi au fait qu’il ne savait pas s’il avait le droit de le dire. Raclant sa gorge, il finit par s’étirer en attrapant un coussin pour le loger derrière sa tête. « J’avais besoin d’argent. Me fallait un second job. » Dit-il tranquillement. C’est sûr, il aurait pu prendre un job ailleurs. Ce n’est pas ce qui manquait sur la capitale nippone. « Pourquoi ? Ça te dérange que je reste au dortoir ? Je peux demander à aller ailleurs, si c’est ça. » Il savait que c’était pas la réponse qu’il attendait. Il essayait de gagner quelques secondes, mais il voulait aussi voir Taiga plus convaincant. Voir si lui aussi attendait la réponse à laquelle il pensait.


avatar
Saionji Wataru
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki messages : 3909 Yen (¥) : 976 Avatar : Lee Know ; stray kids DCs :
London ☽☆ Kellian ☽☆ Shion ☽☆ nai ☽☆ Mika ☽☆ Ryoma ☽☆ Sasuke ☽☆ Dakota ☽☆ Haru ☽☆ Phoenix ☽☆ Zero ☽☆ Candy ☽☆ Shizuka ☽☆ Hinata ☽☆ Inaho ☽☆ Dewei ☽☆ Dan ☽☆ meliodas ☽☆ Ace ☽☆ Tenma ☽☆ Seiha ☽☆ Tsubasa ☽☆ Nobu ☽☆ Ritsu ☽☆ Suoh ☽☆ Nawaki ☽☆ Eizan ☽☆ Akira ☽☆ Isaya ☽☆ Katsura ☽☆ Maliwan ☽☆ Pirath ☽☆ Raizel ☽☆ Felix ☽☆ Ei Sei ☽☆
Age : 18 ans Date de naissance : 25/10/1999 Astrologie : Scorpion Métier : Wataru travaille dans un cirque local, grâce à son agilité il est l'un des favoris dans la troupe. Année : troisième année Résidant à : Dortoir Notes : Wataru pratique le slackline depuis qu'il est jeune, il aime la sensation de voler, même si c'est dangereux, l'adrénaline quand il est sur la corde et qu'il fait ses figures n'a pas de prix ni de mot pour expliquer à quel point ça le rend heureux. il y a de nombreuses vidéos de lui sur internet pendant qu'il est en action, les gens adorent ce genre de chose et n'hésitent pas à le filmer. Niveau sport extrême il est aussi un pratiquant du BASE jump ! Recherchant toujours des endroits plus haut pour plus en profiter. C'est en hauteur qu'il se sent le mieux, durant les vacances il n'hésite pas à partir à la conquête d'une montagne pour en escalader le sommet, c'est pourquoi il traine souvent sur les toits, sur les murs, en clair si vous le cherchez, levé la tête. C'est grace à son talent pour les deux disciplines qu'il est devenu une star dans le monde du cirque où il exécute les figures dans les airs Il a découvert qu'il n'avait aucune préférence sexuellement parlant quand un des employés du cirque qui avait son âge lui a déclaré ses sentiments. Il a accepté de sortir avec lui bien que ce soit un garçon et cela a duré deux ans.




Il y a deux ans, Wataru a eu un grave accident, ils ont dû lui amputer la jambe gauche, ce fut vraiment la pire chose possible pour l'adolescent, il a eu du mal à accepter son corps ou cette partie-là en tout cas qui n'était plus. On lui a alors fait une prothèse et il a dû faire plus d'un an et demi de rééducation. Encore aujourd'hui il continue de faire un travail énorme dessus, surtout qu'il ne compte pas lâcher ses passions et s'entraine pour que cette jambe soit aussi performante que l'ancienne. Durant son séjour à l’hôpital il a aussi appris qu'il était stérile et ne pouvait donc pas avoir d'enfants. C'est après son accident et la perte de sa jambe que son petit ami a commencé à s'éloigner, jusqu'à décider de rompre. Wataru est quelqu'un qui se bat quoi qu'il arrive, déterminé et courageux il ne renonce devant rien. Le soir il retire sa prothèse pour dormir. Il n'arrive pas à toucher cette jambe ni à s'y habituer, mais il fait tout pour y arriver. Il n'est pas croyant, mais récemment il est tenté d'aller prier pour être capable de garder ses objectifs en vue et surmonté son état physique.




Ayant appris que son père biologique était le directeur d'une école, qui plus est aussi renommé, Wataru a décidé de s'y inscrire pour essayer de se "rapprocher" de cet homme. Il ne mange pas de mal bouffe, il est plutôt fruit et légume, puis n'est pas non plus friand de la viande, se contentant plus du poisson. Au cirque tout le monde le soutient et l'aide pour qu'il reprenne sa place, il va s'entrainer tous les jours après les cours. Quand il s'entraine au slackline il a tendance à préférer les endroits isolés dans une forêt au-dessus d'une rivière ou dans ce genre d'environnement entouré par la nature. En vérité il est en dépression depuis son accident, il voit une psychologue tous les mois, mais ne laisse pas les autres le voir ni le savoir. Ses parents adoptifs n'étaient pas vraiment d'accord pour laisser Wataru faire toutes ces choses dangereuses, mais il était trop borné et têtu. Désormais il lui répète souvent "on te l'avait dit" et c'est pourquoi Wataru ne va pas les voir souvent et a pris une chambre au dortoir, il n'a pas besoin de ça en ce moment.



Il n'aime pas le noir et dors avec une lampe allumée la nuit. Il a un chat Il galère à faire ses lacets. au cirque on l'appelle le voltigeur., Il en veut à son ex de l'avoir abandonné quand il avait besoin de quelqu'un à ses côtés. Il craint que personne n'arrive à l'aimer avec ce handicap, n'arrivant pas à s'aimer lui-même.
Navigation :




On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.



phone & instagram


Ce message a été posté Lun 7 Mai - 23:01
TENUE J’étais curieux de savoir comment s’en sortait Tomoe, le fait de savoir qu’il n’était plus étudiant, mais qu’il gère une fonction différente à l’université était étrange. Un peu troublant, car je n’aurais jamais pensé qu’il resterait s’il devait abandonner les cours et pourtant. Je ne lui ai encore rien dit dessus, même lorsqu’il a choisi de ne pas passer à l’année supérieure, j’étais d’abord convaincu qu’il repartirait avec son père... Pourtant, j’étais heureux qui reste, surement un peu trop et jusqu’à aujourd’hui je n’ai pas eu les « couilles » de demander ses raisons, en même temps faut dire que parler sérieusement, on n'a pas vraiment le mode d’emploi lui et moi. « Fais ça discrètement. » Plaisantais-je en souriant. « Tant que tu n’agis pas comme avec moi. » J’ai eu un traitement plus pervers de sa part, au début je crois que j’aurais encore préféré qu’il me balance dans une cage aux lions plutôt que subir ce qu’il m’a fait endurer, mais sans ça on n’en serait pas là tous les deux, bien que j’ignore toujours pour quelles raisons il m’avait dans sa ligne de mire dès le début. Je n’ai pas vraiment cherché plus que ça à savoir, vu que j’étais et je suis encore du genre à m’en prendre un peu à n’importe qui, bien qu’en y repensant, ça semblait très personnel venant de Tomoe. Bref, ce n’est pas ce qui m’importe dans l’immédiat, j’ai osé poser une question, demandant pourquoi il a décidé de prendre cette place, ce que j’entends pas là c’était surtout pourquoi il était resté bien sûr. Et si... c’était à cause de moi. Ce qu’au fond j’espérais bien sûr, malgré les non-dits. Buvant une gorgée de ma canette une fois qu’il m’a répondu, je n’étais pas très convaincu par ce qu’il venait de me dire, hésitant à creuser un peu plus, surtout par crainte que Tomoe se braque bêtement. « Je demandais surtout pourquoi tu es resté ici. Au Japon. » Il peut me sortir une autre excuse, mais avait-il des projets ou je ne sais pas. « Quand tu as quitté les études j’étais sûr que tu repartirais en Tanzanie. » J’étais honnête, je n’avais pas besoin de le cacher, après il était libre de ne pas me répondre. « Soit pas idiot. » Il ne me dérange pas, s’il pense le contraire c’est qu’il se ment à lui-même ou qu’il est vraiment un abruti. « Je serais idiot d’envoyer mon meilleur plan cul loin de moi non ? » Je n’aimais pas vraiment le voir ainsi, parce que ce n’est pas ce qu’il représentait à mes yeux, mais même si je prenais des risques en lui posant des questions, je craignais aussi de le faire fuir si mes sentiments n’étaient pas réciproques et à l’heure actuelle c’était ce que nous étions, des amants, des plans culs, rien d’officiel....



Only You Can Save Me

I feel you in the air, floating through the atmosphere.You're dancing on the stars, you're presence's everywhere. ©️ signature by anaëlle.

avatar
Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 12 Mai - 17:56
TENUE « Fais ça discrètement. Tant que tu n’agis pas comme avec moi. » Tomoe n’avait pas besoin d’un dessin pour comprendre de quoi il parlait. Leur rencontre avait été explosive. Il s’en était pris directement à lui et pas des façons les plus tendres… Mais il n’était pas comme ça de base. Il n’avait été comme ça qu’avec lui. Parce qu’il voulait le faire souffrir, il voulait même le tuer, mais ça, il n’en était plus capable. « T’inquiète pas pour ça. » Dit-il simplement. Il n’en aurait même pas la force même s’il le souhaitait. Et puis, il le voyait bien qu’il voulait parler de façon plus sérieuse. Mais Tomoe n’en avait pas réellement envie, mais apparemment il n’avait pas trop le choix. C’était comme ça, parfois, il fallait crever l’abcès. Et c’était sûrement le jour où ça devait arriver. « Je demandais surtout pourquoi tu es resté ici. Au Japon. Quand tu as quitté les études j’étais sûr que tu repartirais en Tanzanie. » Tomoe passa brièvement sa main dans sa nuque. Il n’a pas tort. Tomoe avait voulu rentrer, c’était le plan initial, mais quand il pensait au fait de quitter Taiga, il n’en avait pas été capable. Et puis son père ne lui en veut pas. Il doit bien faire sa propre vie. Il ne pouvait pas retourner là-bas juste, pour son père… « Soit pas idiot. Je serais idiot d’envoyer mon meilleur plan cul loin de moi non ? » Il se mit doucement à rire avant d’acquiescer de la tête. Il marquait là, un point. « Comme quoi, je peux être surprenant, hein ? » Il finit par se lever, pour être à la hauteur de son interlocuteur. L’observant longuement il finit par poser une main sur sa joue avant de dévier sur son cou, puis sa nuque et dans ses cheveux. « Tu as raison. Je n’ai pas été capable de partir, car tu aurais été loin de moi. » Le ton de sa voix était un peu trop sérieux à son goût. « C’est tellement con. Mais je ne crois pas qu’il n’y ait que ton cul qui me retienne. » Il lui disait la vérité. Parce que le simple fait de le voir, lui donnait du baume au cœur.


avatar
Saionji Wataru
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki messages : 3909 Yen (¥) : 976 Avatar : Lee Know ; stray kids DCs :
London ☽☆ Kellian ☽☆ Shion ☽☆ nai ☽☆ Mika ☽☆ Ryoma ☽☆ Sasuke ☽☆ Dakota ☽☆ Haru ☽☆ Phoenix ☽☆ Zero ☽☆ Candy ☽☆ Shizuka ☽☆ Hinata ☽☆ Inaho ☽☆ Dewei ☽☆ Dan ☽☆ meliodas ☽☆ Ace ☽☆ Tenma ☽☆ Seiha ☽☆ Tsubasa ☽☆ Nobu ☽☆ Ritsu ☽☆ Suoh ☽☆ Nawaki ☽☆ Eizan ☽☆ Akira ☽☆ Isaya ☽☆ Katsura ☽☆ Maliwan ☽☆ Pirath ☽☆ Raizel ☽☆ Felix ☽☆ Ei Sei ☽☆
Age : 18 ans Date de naissance : 25/10/1999 Astrologie : Scorpion Métier : Wataru travaille dans un cirque local, grâce à son agilité il est l'un des favoris dans la troupe. Année : troisième année Résidant à : Dortoir Notes : Wataru pratique le slackline depuis qu'il est jeune, il aime la sensation de voler, même si c'est dangereux, l'adrénaline quand il est sur la corde et qu'il fait ses figures n'a pas de prix ni de mot pour expliquer à quel point ça le rend heureux. il y a de nombreuses vidéos de lui sur internet pendant qu'il est en action, les gens adorent ce genre de chose et n'hésitent pas à le filmer. Niveau sport extrême il est aussi un pratiquant du BASE jump ! Recherchant toujours des endroits plus haut pour plus en profiter. C'est en hauteur qu'il se sent le mieux, durant les vacances il n'hésite pas à partir à la conquête d'une montagne pour en escalader le sommet, c'est pourquoi il traine souvent sur les toits, sur les murs, en clair si vous le cherchez, levé la tête. C'est grace à son talent pour les deux disciplines qu'il est devenu une star dans le monde du cirque où il exécute les figures dans les airs Il a découvert qu'il n'avait aucune préférence sexuellement parlant quand un des employés du cirque qui avait son âge lui a déclaré ses sentiments. Il a accepté de sortir avec lui bien que ce soit un garçon et cela a duré deux ans.




Il y a deux ans, Wataru a eu un grave accident, ils ont dû lui amputer la jambe gauche, ce fut vraiment la pire chose possible pour l'adolescent, il a eu du mal à accepter son corps ou cette partie-là en tout cas qui n'était plus. On lui a alors fait une prothèse et il a dû faire plus d'un an et demi de rééducation. Encore aujourd'hui il continue de faire un travail énorme dessus, surtout qu'il ne compte pas lâcher ses passions et s'entraine pour que cette jambe soit aussi performante que l'ancienne. Durant son séjour à l’hôpital il a aussi appris qu'il était stérile et ne pouvait donc pas avoir d'enfants. C'est après son accident et la perte de sa jambe que son petit ami a commencé à s'éloigner, jusqu'à décider de rompre. Wataru est quelqu'un qui se bat quoi qu'il arrive, déterminé et courageux il ne renonce devant rien. Le soir il retire sa prothèse pour dormir. Il n'arrive pas à toucher cette jambe ni à s'y habituer, mais il fait tout pour y arriver. Il n'est pas croyant, mais récemment il est tenté d'aller prier pour être capable de garder ses objectifs en vue et surmonté son état physique.




Ayant appris que son père biologique était le directeur d'une école, qui plus est aussi renommé, Wataru a décidé de s'y inscrire pour essayer de se "rapprocher" de cet homme. Il ne mange pas de mal bouffe, il est plutôt fruit et légume, puis n'est pas non plus friand de la viande, se contentant plus du poisson. Au cirque tout le monde le soutient et l'aide pour qu'il reprenne sa place, il va s'entrainer tous les jours après les cours. Quand il s'entraine au slackline il a tendance à préférer les endroits isolés dans une forêt au-dessus d'une rivière ou dans ce genre d'environnement entouré par la nature. En vérité il est en dépression depuis son accident, il voit une psychologue tous les mois, mais ne laisse pas les autres le voir ni le savoir. Ses parents adoptifs n'étaient pas vraiment d'accord pour laisser Wataru faire toutes ces choses dangereuses, mais il était trop borné et têtu. Désormais il lui répète souvent "on te l'avait dit" et c'est pourquoi Wataru ne va pas les voir souvent et a pris une chambre au dortoir, il n'a pas besoin de ça en ce moment.



Il n'aime pas le noir et dors avec une lampe allumée la nuit. Il a un chat Il galère à faire ses lacets. au cirque on l'appelle le voltigeur., Il en veut à son ex de l'avoir abandonné quand il avait besoin de quelqu'un à ses côtés. Il craint que personne n'arrive à l'aimer avec ce handicap, n'arrivant pas à s'aimer lui-même.
Navigation :




On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.



phone & instagram


Ce message a été posté Mar 15 Mai - 19:01
TENUE Je le mettais en garde c’est vrai, on pourrait penser que c’était pour qu'il ne s'attire pas d’ennui, mais c’était aussi parce que je ne voulais simplement pas qu’il se détourne de moi. Je connais Tomoe à force, même si j’ignore ses motivations ou ce qui l’a mené à moi, ça ne change pas le fait que désormais je m’y suis accroché et je n'ai aucune envie qu’il fricote avec d’autres ou rejoue le même scénario que le nôtre. Apparemment je n’ai pas à m’inquiéter et c’est tant mieux. J’aurais pu abandonner et ne pas chercher à l’interroger sur le fait qu’il soit resté ici, mais je suis curieux. Je n’ose pas poser les questions franchement alors je les détourne pour arriver à la même conclusion, il aurait pu repartir chez lui, auprès de son père. Pourtant il est reste ici, peut-être pour des raisons complètement extérieur à moi, je me fais surement des idées, seulement, si j’en suis la cause je voudrais le savoir... Je crois. De mon côté je n’avais pas l’intention de le mettre dehors, je pourrais le cacher dans ses dortoirs même s’il n’était plus lié à l’école en jouant de mon « pouvoir » pour prendre des avantages. Il est mon plan cul après tout, même s’il est plus que ça je ne peux le résumer qu’ainsi pour l’instant. « Surprenant ? Je ne sais pas. » Je le taquine, mais c’est vrai que par moments il pouvait l’être de par ses choix ou ses actions. Me contentant de le suivre du regard quand il se lève, jusqu’à ce qu’il s’arrête face à moi, laissant sa main faire son chemin sans le quitter des yeux. Je mentirais si je disais que ces mots me laissaient de marbre, même si on le sait au fond tous les deux, le fait d’en parler « sérieusement » est différent, l’ambiance change, c’est presque effrayant tout en étant aussi excitant. Je souris quand il eut terminé, posant mes mains autour de sa taille pour le ramener plus contre moi. « C’est con en effet. » Mon ton est taquin, mais je suis content, ça doit se voir dans mon regard. « Et qu’est-ce qui te retiens d’autre alors ? » Je le provoque un peu, cherchant à lui arracher les vers du nez, venant l’embrasser. « Ma bouche ? » Glissant mes doigts sous son débardeur pour caresser sa peau. « Mes mains ? » Je le cherche, trouvant ce petit jeu amusant au fond. Même si c’est beaucoup plus sérieux que d’habitude, après tout on parle de nos sentiments là et c’est bien la première fois, je veux le pousser à me dire ce qu'il pense vraiment.



Only You Can Save Me

I feel you in the air, floating through the atmosphere.You're dancing on the stars, you're presence's everywhere. ©️ signature by anaëlle.

avatar
Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 15 Mai - 19:14
TENUE « Surprenant ? Je ne sais pas. » Tomoe se mordilla les lèvres. Il le savait, le petit monsieur en face de lui, le taquinait. Il aurait pu partir au quart de tour au début de leur rencontre, mais plus maintenant. Il savait que ce n’était pas ce genre de réflexion. Inspirant longuement, il tentait de mettre à plat ce qu’il pensait. Ce n’était pas facile, parce que y’avait aussi sa sœur dans l’histoire. Et il ne pouvait pas réellement expliquer le pourquoi du comment à Taiga. C’était dur pour lui. Il s’en voulait déjà assez d’être attaché à lui, alors qu’il a tué sa sœur. Sentant les mains de celui-ci sur sa taille, il releva le regard, tout en le laissant faire. Il attendait de voir ce qu’il allait faire. « C’est con en effet. » Tomoe passa sa langue sur ses lèvres. Il pouvait sentir la tension devenir palpable. C’était bizarre. « Et qu’est-ce qui te retiens d’autre alors ? » Il répondit bien rapidement à son baiser. Ses lèvres contre les siennes, il soupira d’aise. Il en avait rêvé, toute la journée… « Ma bouche ? Mes mains ? » Il frissonna en attrapant ses poignets pour l’arrêter. « Ne me provoque pas… » Dit-il en l’embrassant lentement. Déposant plusieurs baisers sur ses lèvres, il finit par le pousser contre le mur du salon. « Tout me retient. Ta bouche, tes mains, ton corps, tout. » Tomoe le fixa longuement, le cœur battant la chamade. Il ne cessait de penser à sa défunte sœur. Ses yeux commençaient à briller sous la tristesse qui l’envahissait. « Mais je ne sais pas si on a réellement le droit de faire ça toi et moi. Je veux dire… D’être quelque chose ? Autre que plan cul ? » Dit-il en le lâchant.


avatar
Saionji Wataru
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki messages : 3909 Yen (¥) : 976 Avatar : Lee Know ; stray kids DCs :
London ☽☆ Kellian ☽☆ Shion ☽☆ nai ☽☆ Mika ☽☆ Ryoma ☽☆ Sasuke ☽☆ Dakota ☽☆ Haru ☽☆ Phoenix ☽☆ Zero ☽☆ Candy ☽☆ Shizuka ☽☆ Hinata ☽☆ Inaho ☽☆ Dewei ☽☆ Dan ☽☆ meliodas ☽☆ Ace ☽☆ Tenma ☽☆ Seiha ☽☆ Tsubasa ☽☆ Nobu ☽☆ Ritsu ☽☆ Suoh ☽☆ Nawaki ☽☆ Eizan ☽☆ Akira ☽☆ Isaya ☽☆ Katsura ☽☆ Maliwan ☽☆ Pirath ☽☆ Raizel ☽☆ Felix ☽☆ Ei Sei ☽☆
Age : 18 ans Date de naissance : 25/10/1999 Astrologie : Scorpion Métier : Wataru travaille dans un cirque local, grâce à son agilité il est l'un des favoris dans la troupe. Année : troisième année Résidant à : Dortoir Notes : Wataru pratique le slackline depuis qu'il est jeune, il aime la sensation de voler, même si c'est dangereux, l'adrénaline quand il est sur la corde et qu'il fait ses figures n'a pas de prix ni de mot pour expliquer à quel point ça le rend heureux. il y a de nombreuses vidéos de lui sur internet pendant qu'il est en action, les gens adorent ce genre de chose et n'hésitent pas à le filmer. Niveau sport extrême il est aussi un pratiquant du BASE jump ! Recherchant toujours des endroits plus haut pour plus en profiter. C'est en hauteur qu'il se sent le mieux, durant les vacances il n'hésite pas à partir à la conquête d'une montagne pour en escalader le sommet, c'est pourquoi il traine souvent sur les toits, sur les murs, en clair si vous le cherchez, levé la tête. C'est grace à son talent pour les deux disciplines qu'il est devenu une star dans le monde du cirque où il exécute les figures dans les airs Il a découvert qu'il n'avait aucune préférence sexuellement parlant quand un des employés du cirque qui avait son âge lui a déclaré ses sentiments. Il a accepté de sortir avec lui bien que ce soit un garçon et cela a duré deux ans.




Il y a deux ans, Wataru a eu un grave accident, ils ont dû lui amputer la jambe gauche, ce fut vraiment la pire chose possible pour l'adolescent, il a eu du mal à accepter son corps ou cette partie-là en tout cas qui n'était plus. On lui a alors fait une prothèse et il a dû faire plus d'un an et demi de rééducation. Encore aujourd'hui il continue de faire un travail énorme dessus, surtout qu'il ne compte pas lâcher ses passions et s'entraine pour que cette jambe soit aussi performante que l'ancienne. Durant son séjour à l’hôpital il a aussi appris qu'il était stérile et ne pouvait donc pas avoir d'enfants. C'est après son accident et la perte de sa jambe que son petit ami a commencé à s'éloigner, jusqu'à décider de rompre. Wataru est quelqu'un qui se bat quoi qu'il arrive, déterminé et courageux il ne renonce devant rien. Le soir il retire sa prothèse pour dormir. Il n'arrive pas à toucher cette jambe ni à s'y habituer, mais il fait tout pour y arriver. Il n'est pas croyant, mais récemment il est tenté d'aller prier pour être capable de garder ses objectifs en vue et surmonté son état physique.




Ayant appris que son père biologique était le directeur d'une école, qui plus est aussi renommé, Wataru a décidé de s'y inscrire pour essayer de se "rapprocher" de cet homme. Il ne mange pas de mal bouffe, il est plutôt fruit et légume, puis n'est pas non plus friand de la viande, se contentant plus du poisson. Au cirque tout le monde le soutient et l'aide pour qu'il reprenne sa place, il va s'entrainer tous les jours après les cours. Quand il s'entraine au slackline il a tendance à préférer les endroits isolés dans une forêt au-dessus d'une rivière ou dans ce genre d'environnement entouré par la nature. En vérité il est en dépression depuis son accident, il voit une psychologue tous les mois, mais ne laisse pas les autres le voir ni le savoir. Ses parents adoptifs n'étaient pas vraiment d'accord pour laisser Wataru faire toutes ces choses dangereuses, mais il était trop borné et têtu. Désormais il lui répète souvent "on te l'avait dit" et c'est pourquoi Wataru ne va pas les voir souvent et a pris une chambre au dortoir, il n'a pas besoin de ça en ce moment.



Il n'aime pas le noir et dors avec une lampe allumée la nuit. Il a un chat Il galère à faire ses lacets. au cirque on l'appelle le voltigeur., Il en veut à son ex de l'avoir abandonné quand il avait besoin de quelqu'un à ses côtés. Il craint que personne n'arrive à l'aimer avec ce handicap, n'arrivant pas à s'aimer lui-même.
Navigation :




On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.



phone & instagram


Ce message a été posté Mar 15 Mai - 21:03
TENUE Je ne sais pas combien de temps est-ce qu’on va jouer à ce jeu lui et moi, on savait bien l’un comme l’autre que cette attirance n’était plus celle du début, je n’avais plus le désir de voir quelqu’un d’autre, je ne cherchais même pas à le faire. Le seul que je voulais c’était Tomoe et j’en avais conscience, même dans mon silence. J’aimais tout chez lui, même son sale caractère ou le fait qu’il soit bien souvent trop faignant pour agir. Il sortait du lot à sa façon, puis physiquement il était juste... parfait. Même dans nos provocations on arrivait à se trouver, parce que c’était comme un jeu entre nous et je doute que cela change. En attendant j’espérais juste comprendre, je ne voulais pas forcément le forcer à me dire des mots, mais au moins essayer de voir si notre relation avait un sens, s'il pensait lui aussi que nous étions plus que ce qu’on voulait bien laisser entendre. Le provocant un peu en le questionnant sur les raisons qui le retienne, mon cul certes, mais le reste aussi ? Il m’arrête en me disant de ne pas le provoquer et je souris simplement, plutôt fier d’agir ainsi au contraire. Finissant le dos contre le mur, je le regarde sans un mot, l’écoutant me répondre ce que je voulais entendre. Sauf que l’expression sur son visage semblé loin d’être comme d’habitude, gardant mes yeux dans les siens, je ne compris pas cette lueur qui avait soudainement pris place dans ceux de Tomoe. Surpris par ses paroles je laisse mes bras retomber contre le mur en l’observant. « Pourquoi ? » Je sens mon cœur battre plus vite. Rien que le fait de nous imaginé « plus » qu’un plan cul justement me rendait bizarre, mais je n’arrivais pas à comprendre pourquoi nous n’en aurions pas le droit ? Surtout si on ressent des sentiments. « Est-ce que ça a un rapport avec moi ? » Ce que j’entends par là c’est que je sais au fond, que Tomoe avait un souci dès le début pour s’en prendre à moi, peut-être que tout est lié, mais j’ignore quoi. Peut-être que je ne dois pas espérer plus de sa part, mais je dois le savoir avant de tomber trop bas pour me relever, car mes sentiments pour lui sont déjà bien réels.



Only You Can Save Me

I feel you in the air, floating through the atmosphere.You're dancing on the stars, you're presence's everywhere. ©️ signature by anaëlle.

avatar
Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 18 Mai - 11:47
TENUE C’était difficile pour Tomoe de réfléchir correctement. Il ne savait pas trop quoi faire. Que dire. Il ne voulait pas se livrer entièrement à Taiga. Parce qu’il n’avait pas envie de parler de sa sœur. C’était encore difficile pour lui. Il ne s’en sentait pas d’attaque. C’est comme ça. La vie parfois, elle empêche de faire certaines choses… Tomoe avait beau avoir les yeux humides, rien que de penser à elle, mais ça ne le ferait pas parler pour autant. Il voyait bien que Taiga était un peu perdu. Ses bras venaient de le lâcher. Il faut dire que l’expression es plus triste du jeune Tanzanien n’aidait en rien… « Pourquoi ? » Tomoe humecta ses lèvres. Il ne pouvait rien dire. Son cœur se serrait, tout autant que sa gorge. Il ne voulait pas parler d’elle. Il avait l’impression que ça casserait un truc. Mais surtout… Il se sentait honteux. « Est-ce que ça a un rapport avec moi ? » Souriant faiblement, Tomoe passa une main sur sa propre nuque pour se masser rapidement la peau. « Non, ne t’inquiète pas pour ça. » Soupirant, il finit par se rapprocher de lui, pour attraper son visage et l’embrasser. Il en a rêvé toute la journée. Alors il l’embrasse, sans gêne, sans pudeur. Délicatement, tendrement, prolongeant se simple baiser, en baiser langoureux. Finissant par se détacher de ses lèvres, il posa son front sur le sien, en restant muet un long moment. Il ne savait pas trop quoi dire. C’était difficile pour lui. « Disons que d’habitude je suis solitaire. Je sors, je couche avec celui ou celle qui m’excite… Je ne cherche pas à aller plus loin. » Et ça c’était bien vrai. « Je pense que tu dois me comprendre sur ce point-là. » Il ne pouvait pas le nier, Taiga et Tomoe avait sûrement ce seul point en commun. « Mais depuis quelques temps, t’es le seul à m’exciter. T’es le seul qui puisse me faire vibrer, pas que ça me fasse peur, mais c’est nouveau. »


avatar
Saionji Wataru
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki messages : 3909 Yen (¥) : 976 Avatar : Lee Know ; stray kids DCs :
London ☽☆ Kellian ☽☆ Shion ☽☆ nai ☽☆ Mika ☽☆ Ryoma ☽☆ Sasuke ☽☆ Dakota ☽☆ Haru ☽☆ Phoenix ☽☆ Zero ☽☆ Candy ☽☆ Shizuka ☽☆ Hinata ☽☆ Inaho ☽☆ Dewei ☽☆ Dan ☽☆ meliodas ☽☆ Ace ☽☆ Tenma ☽☆ Seiha ☽☆ Tsubasa ☽☆ Nobu ☽☆ Ritsu ☽☆ Suoh ☽☆ Nawaki ☽☆ Eizan ☽☆ Akira ☽☆ Isaya ☽☆ Katsura ☽☆ Maliwan ☽☆ Pirath ☽☆ Raizel ☽☆ Felix ☽☆ Ei Sei ☽☆
Age : 18 ans Date de naissance : 25/10/1999 Astrologie : Scorpion Métier : Wataru travaille dans un cirque local, grâce à son agilité il est l'un des favoris dans la troupe. Année : troisième année Résidant à : Dortoir Notes : Wataru pratique le slackline depuis qu'il est jeune, il aime la sensation de voler, même si c'est dangereux, l'adrénaline quand il est sur la corde et qu'il fait ses figures n'a pas de prix ni de mot pour expliquer à quel point ça le rend heureux. il y a de nombreuses vidéos de lui sur internet pendant qu'il est en action, les gens adorent ce genre de chose et n'hésitent pas à le filmer. Niveau sport extrême il est aussi un pratiquant du BASE jump ! Recherchant toujours des endroits plus haut pour plus en profiter. C'est en hauteur qu'il se sent le mieux, durant les vacances il n'hésite pas à partir à la conquête d'une montagne pour en escalader le sommet, c'est pourquoi il traine souvent sur les toits, sur les murs, en clair si vous le cherchez, levé la tête. C'est grace à son talent pour les deux disciplines qu'il est devenu une star dans le monde du cirque où il exécute les figures dans les airs Il a découvert qu'il n'avait aucune préférence sexuellement parlant quand un des employés du cirque qui avait son âge lui a déclaré ses sentiments. Il a accepté de sortir avec lui bien que ce soit un garçon et cela a duré deux ans.




Il y a deux ans, Wataru a eu un grave accident, ils ont dû lui amputer la jambe gauche, ce fut vraiment la pire chose possible pour l'adolescent, il a eu du mal à accepter son corps ou cette partie-là en tout cas qui n'était plus. On lui a alors fait une prothèse et il a dû faire plus d'un an et demi de rééducation. Encore aujourd'hui il continue de faire un travail énorme dessus, surtout qu'il ne compte pas lâcher ses passions et s'entraine pour que cette jambe soit aussi performante que l'ancienne. Durant son séjour à l’hôpital il a aussi appris qu'il était stérile et ne pouvait donc pas avoir d'enfants. C'est après son accident et la perte de sa jambe que son petit ami a commencé à s'éloigner, jusqu'à décider de rompre. Wataru est quelqu'un qui se bat quoi qu'il arrive, déterminé et courageux il ne renonce devant rien. Le soir il retire sa prothèse pour dormir. Il n'arrive pas à toucher cette jambe ni à s'y habituer, mais il fait tout pour y arriver. Il n'est pas croyant, mais récemment il est tenté d'aller prier pour être capable de garder ses objectifs en vue et surmonté son état physique.




Ayant appris que son père biologique était le directeur d'une école, qui plus est aussi renommé, Wataru a décidé de s'y inscrire pour essayer de se "rapprocher" de cet homme. Il ne mange pas de mal bouffe, il est plutôt fruit et légume, puis n'est pas non plus friand de la viande, se contentant plus du poisson. Au cirque tout le monde le soutient et l'aide pour qu'il reprenne sa place, il va s'entrainer tous les jours après les cours. Quand il s'entraine au slackline il a tendance à préférer les endroits isolés dans une forêt au-dessus d'une rivière ou dans ce genre d'environnement entouré par la nature. En vérité il est en dépression depuis son accident, il voit une psychologue tous les mois, mais ne laisse pas les autres le voir ni le savoir. Ses parents adoptifs n'étaient pas vraiment d'accord pour laisser Wataru faire toutes ces choses dangereuses, mais il était trop borné et têtu. Désormais il lui répète souvent "on te l'avait dit" et c'est pourquoi Wataru ne va pas les voir souvent et a pris une chambre au dortoir, il n'a pas besoin de ça en ce moment.



Il n'aime pas le noir et dors avec une lampe allumée la nuit. Il a un chat Il galère à faire ses lacets. au cirque on l'appelle le voltigeur., Il en veut à son ex de l'avoir abandonné quand il avait besoin de quelqu'un à ses côtés. Il craint que personne n'arrive à l'aimer avec ce handicap, n'arrivant pas à s'aimer lui-même.
Navigation :




On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.



phone & instagram


Ce message a été posté Dim 20 Mai - 21:07
TENUE Est-ce que je devais m’inquiéter de ses paroles ou de son expression ? Je n’en sais trop rien. Je voulais seulement savoir où nous en étions ou plutôt si je pouvais continuer sur ce chemin jusqu’à en perdre la raison ? J’en étais pas totalement certain, malheureusement j’étais déjà à un stade ou je ne pouvais faire marche arrière. Rassuré par sa réponse je hoche simplement la tête avec un petit sourire, mais rapidement mes lèvres se retrouver absorbées par les siennes, comment j’étais censé résister à cet homme ? Il me rendait de plus en plus fou, l’embrasser me semblait naturel malgré les émotions qui s’imposait toujours à ce contact, je n’étais pas un petit puceau et encore moins un de ces amoureux transi, mais l’attirance palpable entre nous m’avait condamné depuis un moment déjà. Je ne désirais que Tomoe, que ce soit ses baisers ou le sexe, aucune personne n’était capable de me détourner de lui ni de me faire oublier mes sentiments naissant et grandissants. Le silence qui s’installa après le baiser alors que nos fronts étaient liés, mon regard porté dans le sien ou sur pendu à ses lèvres jusqu’à ce qu’il reprenne la parole. « Ça, je le savais déjà. » Dis-je avec un petit rire moqueur, Tomoe était plutôt un mec simpliste quand on y pense. Je pouvais le comprendre, moi-même je ne m’étais jamais attaché à mes conquêtes, ni à personne d'autre d’ailleurs. Malgré tout j’étais heureux de l’entendre parler ainsi, rien que la phrase « t’es le seul » qui se répète m’arrache un franc sourire, j’aimais ça. « Tu devrais être sérieux plus souvent. » Je le taquine, mais je suis malgré tout sincère, le fait qu’il me dise ça demandait tout de même un grand effort je pense. Surtout pour quelqu’un comme Tomoe. « C’est nouveau pour moi aussi. » Il le sait surement sans que je ne le dise, mais je tenais à le faire. « Mais moi, ça me fait peur. » Rajoutant: « Un peu. » en exprimant le « peu » avec mes doigts. Ce ne sont pas mes sentiments qui m'effrayaient, mais je ne me suis jamais attaché à personne sans être blessé, certes, Tomoe m’avait déjà blessé et pour moi c’était peu probable qu’il fasse pire, sauf en jouant avec mes sentiments, seulement même si je ne l’imaginais pas faire ça, je n’étais pas à l’abri et je craignais de voir les choses changées, je suppose. « Et je trouve ça excitant en même temps. » Je devais paraître étrange, entre peur et excitation on pourrait croire que le fossé est grand, mais pas pour moi. Je n’attendais pas de déclaration, je ne cherchais pas à ce que Tomoe se dévoile plus, j’avais déjà ma réponse, passant mes bras autour de sa taille. « Donc tu es resté à cause de moi ~ » Je tire la langue, concluant ainsi mes interrogations avec un petit air fier sur le visage.



Only You Can Save Me

I feel you in the air, floating through the atmosphere.You're dancing on the stars, you're presence's everywhere. ©️ signature by anaëlle.

avatar
Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 24 Mai - 16:15
TENUE « Tu devrais être sérieux plus souvent. » Ben voyons. C’était pas du tout le genre de Tomoe ce genre de chose. Il avait toujours été un loup solitaire, sans se confier à qui que ce soit. C’était dans sa nature, alors bon, le faire c’était quelque chose de nouveau pour lui et d’un peu honteux aussi. Il avait l’impression d’être à nue devant lui. Mais le genre de nue malaisant. Il n’aimait pas du tout ça… « C’est nouveau pour moi aussi. » Heureusement. Il n’avait pas envie de se dire que ce petit con, il avait déjà ressenti la même chose que lui était en train de ressentir, mais avec une autre personne. Parce que là, il n’aurait qu’une envie, c’est de s’enterrer dans un trou et ne plus jamais en sortir… « Mais moi, ça me fait peur. Un peu. » Tomoe lui donna un léger coup dans l’épaule. Il se foutait de lui en plus. « Arrête tes conneries. » Il fit une grimace, il n’était pas content que le nippon puisse en profiter pour se moquer de lui. Mais il ne lui en voulait pas non plus, il savait qu’il aurait fait la même chose dans le cas inverse. Parce que c’était ça « leur relation ». Ils étaient un chien et un chat… Ou un chat et une souris, à voir. « Et je trouve ça excitant en même temps. » Le tanzanien pouffa doucement. « J’attends de voir ça ce soir dans le lit alors, si ça t’excite vraiment. » C’était une invitation ouverte, pour qu’il vienne le rejoindre dans le lit et lui fasse pleins de choses malsaine. Soupirant, Tomoe passa une main dans ses cheveux en se disant qu’un poids était parti de son corps. C’était toujours mieux que tout à l’heure. Il se sentait plus léger. « Donc tu es resté à cause de moi ~ » « Si tu continues je vais partir. » Dit-il d’un air grognon. Bon, lui comme Taiga, savaient, qu’il ne partirait pas… Se rapprochant de lui, il attrapa son visage avant de l’embrasser doucement. « Du coup… On est quoi ? » Il voulait que ça soit Taiga, qui pose les mots.


avatar
Saionji Wataru
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki messages : 3909 Yen (¥) : 976 Avatar : Lee Know ; stray kids DCs :
London ☽☆ Kellian ☽☆ Shion ☽☆ nai ☽☆ Mika ☽☆ Ryoma ☽☆ Sasuke ☽☆ Dakota ☽☆ Haru ☽☆ Phoenix ☽☆ Zero ☽☆ Candy ☽☆ Shizuka ☽☆ Hinata ☽☆ Inaho ☽☆ Dewei ☽☆ Dan ☽☆ meliodas ☽☆ Ace ☽☆ Tenma ☽☆ Seiha ☽☆ Tsubasa ☽☆ Nobu ☽☆ Ritsu ☽☆ Suoh ☽☆ Nawaki ☽☆ Eizan ☽☆ Akira ☽☆ Isaya ☽☆ Katsura ☽☆ Maliwan ☽☆ Pirath ☽☆ Raizel ☽☆ Felix ☽☆ Ei Sei ☽☆
Age : 18 ans Date de naissance : 25/10/1999 Astrologie : Scorpion Métier : Wataru travaille dans un cirque local, grâce à son agilité il est l'un des favoris dans la troupe. Année : troisième année Résidant à : Dortoir Notes : Wataru pratique le slackline depuis qu'il est jeune, il aime la sensation de voler, même si c'est dangereux, l'adrénaline quand il est sur la corde et qu'il fait ses figures n'a pas de prix ni de mot pour expliquer à quel point ça le rend heureux. il y a de nombreuses vidéos de lui sur internet pendant qu'il est en action, les gens adorent ce genre de chose et n'hésitent pas à le filmer. Niveau sport extrême il est aussi un pratiquant du BASE jump ! Recherchant toujours des endroits plus haut pour plus en profiter. C'est en hauteur qu'il se sent le mieux, durant les vacances il n'hésite pas à partir à la conquête d'une montagne pour en escalader le sommet, c'est pourquoi il traine souvent sur les toits, sur les murs, en clair si vous le cherchez, levé la tête. C'est grace à son talent pour les deux disciplines qu'il est devenu une star dans le monde du cirque où il exécute les figures dans les airs Il a découvert qu'il n'avait aucune préférence sexuellement parlant quand un des employés du cirque qui avait son âge lui a déclaré ses sentiments. Il a accepté de sortir avec lui bien que ce soit un garçon et cela a duré deux ans.




Il y a deux ans, Wataru a eu un grave accident, ils ont dû lui amputer la jambe gauche, ce fut vraiment la pire chose possible pour l'adolescent, il a eu du mal à accepter son corps ou cette partie-là en tout cas qui n'était plus. On lui a alors fait une prothèse et il a dû faire plus d'un an et demi de rééducation. Encore aujourd'hui il continue de faire un travail énorme dessus, surtout qu'il ne compte pas lâcher ses passions et s'entraine pour que cette jambe soit aussi performante que l'ancienne. Durant son séjour à l’hôpital il a aussi appris qu'il était stérile et ne pouvait donc pas avoir d'enfants. C'est après son accident et la perte de sa jambe que son petit ami a commencé à s'éloigner, jusqu'à décider de rompre. Wataru est quelqu'un qui se bat quoi qu'il arrive, déterminé et courageux il ne renonce devant rien. Le soir il retire sa prothèse pour dormir. Il n'arrive pas à toucher cette jambe ni à s'y habituer, mais il fait tout pour y arriver. Il n'est pas croyant, mais récemment il est tenté d'aller prier pour être capable de garder ses objectifs en vue et surmonté son état physique.




Ayant appris que son père biologique était le directeur d'une école, qui plus est aussi renommé, Wataru a décidé de s'y inscrire pour essayer de se "rapprocher" de cet homme. Il ne mange pas de mal bouffe, il est plutôt fruit et légume, puis n'est pas non plus friand de la viande, se contentant plus du poisson. Au cirque tout le monde le soutient et l'aide pour qu'il reprenne sa place, il va s'entrainer tous les jours après les cours. Quand il s'entraine au slackline il a tendance à préférer les endroits isolés dans une forêt au-dessus d'une rivière ou dans ce genre d'environnement entouré par la nature. En vérité il est en dépression depuis son accident, il voit une psychologue tous les mois, mais ne laisse pas les autres le voir ni le savoir. Ses parents adoptifs n'étaient pas vraiment d'accord pour laisser Wataru faire toutes ces choses dangereuses, mais il était trop borné et têtu. Désormais il lui répète souvent "on te l'avait dit" et c'est pourquoi Wataru ne va pas les voir souvent et a pris une chambre au dortoir, il n'a pas besoin de ça en ce moment.



Il n'aime pas le noir et dors avec une lampe allumée la nuit. Il a un chat Il galère à faire ses lacets. au cirque on l'appelle le voltigeur., Il en veut à son ex de l'avoir abandonné quand il avait besoin de quelqu'un à ses côtés. Il craint que personne n'arrive à l'aimer avec ce handicap, n'arrivant pas à s'aimer lui-même.
Navigation :




On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.



phone & instagram


Ce message a été posté Mar 29 Mai - 22:26
TENUE J’avais beau dire ça à Tomoe je savais très bien que cela risquait d’être compliqué, lui comme moi n’étais en aucun cas de grand sentimental, bien au contraire. Parler sentiment c’était évidemment un énorme pas pour tous les deux, un effort, une forme de mise à nu. Aucun de nous ne sait où cette histoire nous mène ou même ce que nous représentons l’un pour l’autre, je doute qu’on soit idiot au point de rester aveugle a l’évidence. Seulement, l’évidence est parfois meilleure quand est silencieuse. J’avoue une autre chose dont il devait se douter, mais pour moi aussi tout ça c’est nouveau et je ris quand il me tape face à mes aveux. « Je suis sérieux ! » Râlais-je en gardant mon esquisse. Une chose est sûre, on ne peut pas changer ce que nous sommes, que ce soit des âmes-sœurs ou un truc du style, nous sommes avant tous des opposés, des contradictions, que ce soit le chat et la souris ça résumerait assez nos rôles. Bien qu’il puisse me bouffer tout cru j’aime le taquiner, tel tom et Jerry, bien que Tomoe soit un peu plus malin que cet abruti de chat. « Une invitation aussi directe, Wow, je suis impressionné. » Je le cherche encore. « Mais je relève le défi. » Comment pourrais-je l’ignorer, ça me donnait envie d’accélérer le temps juste pour être ce soir. Je ris encore en voyant que je l’exaspère un peu et le rends confus ou grognon, mais c’est surement l'une des rares fois où je peux le trouver en quelque sorte « mignon » parce que forcément, cela ne colle pas du tout à la personnalité de Tomoe. Me laissant bercer par ses gestes, sentant ses lèvres venir m’embrasser doucement, le regardant dans les yeux devant cette question, que sommes-nous ? « Tu n’es pas capable de le deviner ? » Je garde mes bras autour de sa taille. « Le romantisme ce n'est pas trop notre truc, mais si tu es capable de te contenter de moi » Sexuellement comme le reste, je n’ai aucune envie de coucher avec d’autres gars qui ne m’apporteront pas ce que Tomoe m’apporte, s’il est du même avis que moi alors... « Tu m’as faits comprendre que tu ne savais pas si on pouvait être plus toi et moi, mais je pense qu’on l’est déjà. » Nous le savons tous les deux et surement depuis un certain temps. « Du coup... On est quoi, c’est ça ? » Je le relâche et continue de le fixer en silence avant de reprendre. « Un... couple ? » ça me semble bizarre de le dire, comme si ça sonné faux ou que je n’étais simplement pas habitué à ça, en même temps je ne l’ai jamais été, je n’ai eu que des relations sexuelles sans aucun lien affectif avant lui. « Tu en pense quoi ? » Je me casse la tête, je cherche vraiment à être aussi franc que possible, à ne pas me laisser emporter par la crainte et la nouveauté, le silence fut long, maintenant il est question de trouver des réponses, même si on baisse notre autant notre garde seulement aujourd’hui, au moins on saura.



Only You Can Save Me

I feel you in the air, floating through the atmosphere.You're dancing on the stars, you're presence's everywhere. ©️ signature by anaëlle.

avatar
Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 9 Juin - 9:54
TENUE « Une invitation aussi directe, Wow, je suis impressionné. Mais je relève le défi. » Tomoe souriait l’air de rien. Il attendait donc de voir ce que ça allait donner dans le lit ce soir. Pas besoin de dessin entre eux. Il n’y avait plus de pudeur qui existait. Mais il était quand même un peu stressé, parce que ce n’était pas son genre de faire ce genre de truc. Dans le genre… Couple. Fin, il n’était pas du tout le genre de mec, à se poser avec quelqu’un, il préférait changer souvent. « J’ai hâte alors. » Il ne pouvait pas le cacher. Il voulait bien voir ce qui allait se passer ce soir dans l’une de leur chambre… En attendant, il avait du mal à poser les mots. A dire concrètement ce qu’ils étaient tous les deux. Il embrassait lentement Taiga, le laissant l’enlacer. Il aimait bien ce genre de geste en fait. « Tu n’es pas capable de le deviner ? Le romantisme ce n'est pas trop notre truc, mais si tu es capable de te contenter de moi » Bien sûr que si il était capable de le deviner. Mais voilà. Il avait un peu peur de poser des mots là-dessus. Surtout vis-à-vis de sa sœur… Il avait du mal à ne pas y penser là. Au contraire, elle envahissait ses pensées. Et si les esprits et les fantômes existaient, elle était sûrement en train d’essayer de le tuer là, sans pouvoir y arriver… Il s’imaginait de ces choses… « Tu m’as faits comprendre que tu ne savais pas si on pouvait être plus toi et moi, mais je pense qu’on l’est déjà. Du coup... On est quoi, c’est ça ? » Tomoe retenait son souffle. Il avait un peu peur de ce qu’il allait entendre… « Un... couple ? » Entendre ça, eu l’effet d’une bombe en lui. Il avait l’impression de se débarrasser d’un énorme boulet qu’il avait dans le ventre depuis des semaines, voire des mois… « Tu en pense quoi ? » Tomoe passa le bout de ses doigts sur le visage de Taiga avant d’hocher la tête. Il le contemplait, en restant dans ses pensées. S’approchant, il finit par capturer ses lèvres pour l’embrasser longuement. Un baiser quelque peu passionné. Ses mains encerclaient ses joues, il le maintenait là, pour l’embrasser, alors que sa langue, se jouai de la sienne avec délice. Un frisson s’empara de lui, l’obligeant à rompre le baiser. Posant son front contre le sien, il garda les yeux fermés, avant de sourire. « Ça me va. Mais gardons les rapprochements pour ce soir. Après tout, j’attends de voir ce qu’il va se passer. » Lui donnant une petite tape sur la fesse, en la palpant bien au passage, il finit par s’éloigner pour aller dans la salle de bains.


avatar
Saionji Wataru
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki messages : 3909 Yen (¥) : 976 Avatar : Lee Know ; stray kids DCs :
London ☽☆ Kellian ☽☆ Shion ☽☆ nai ☽☆ Mika ☽☆ Ryoma ☽☆ Sasuke ☽☆ Dakota ☽☆ Haru ☽☆ Phoenix ☽☆ Zero ☽☆ Candy ☽☆ Shizuka ☽☆ Hinata ☽☆ Inaho ☽☆ Dewei ☽☆ Dan ☽☆ meliodas ☽☆ Ace ☽☆ Tenma ☽☆ Seiha ☽☆ Tsubasa ☽☆ Nobu ☽☆ Ritsu ☽☆ Suoh ☽☆ Nawaki ☽☆ Eizan ☽☆ Akira ☽☆ Isaya ☽☆ Katsura ☽☆ Maliwan ☽☆ Pirath ☽☆ Raizel ☽☆ Felix ☽☆ Ei Sei ☽☆
Age : 18 ans Date de naissance : 25/10/1999 Astrologie : Scorpion Métier : Wataru travaille dans un cirque local, grâce à son agilité il est l'un des favoris dans la troupe. Année : troisième année Résidant à : Dortoir Notes : Wataru pratique le slackline depuis qu'il est jeune, il aime la sensation de voler, même si c'est dangereux, l'adrénaline quand il est sur la corde et qu'il fait ses figures n'a pas de prix ni de mot pour expliquer à quel point ça le rend heureux. il y a de nombreuses vidéos de lui sur internet pendant qu'il est en action, les gens adorent ce genre de chose et n'hésitent pas à le filmer. Niveau sport extrême il est aussi un pratiquant du BASE jump ! Recherchant toujours des endroits plus haut pour plus en profiter. C'est en hauteur qu'il se sent le mieux, durant les vacances il n'hésite pas à partir à la conquête d'une montagne pour en escalader le sommet, c'est pourquoi il traine souvent sur les toits, sur les murs, en clair si vous le cherchez, levé la tête. C'est grace à son talent pour les deux disciplines qu'il est devenu une star dans le monde du cirque où il exécute les figures dans les airs Il a découvert qu'il n'avait aucune préférence sexuellement parlant quand un des employés du cirque qui avait son âge lui a déclaré ses sentiments. Il a accepté de sortir avec lui bien que ce soit un garçon et cela a duré deux ans.




Il y a deux ans, Wataru a eu un grave accident, ils ont dû lui amputer la jambe gauche, ce fut vraiment la pire chose possible pour l'adolescent, il a eu du mal à accepter son corps ou cette partie-là en tout cas qui n'était plus. On lui a alors fait une prothèse et il a dû faire plus d'un an et demi de rééducation. Encore aujourd'hui il continue de faire un travail énorme dessus, surtout qu'il ne compte pas lâcher ses passions et s'entraine pour que cette jambe soit aussi performante que l'ancienne. Durant son séjour à l’hôpital il a aussi appris qu'il était stérile et ne pouvait donc pas avoir d'enfants. C'est après son accident et la perte de sa jambe que son petit ami a commencé à s'éloigner, jusqu'à décider de rompre. Wataru est quelqu'un qui se bat quoi qu'il arrive, déterminé et courageux il ne renonce devant rien. Le soir il retire sa prothèse pour dormir. Il n'arrive pas à toucher cette jambe ni à s'y habituer, mais il fait tout pour y arriver. Il n'est pas croyant, mais récemment il est tenté d'aller prier pour être capable de garder ses objectifs en vue et surmonté son état physique.




Ayant appris que son père biologique était le directeur d'une école, qui plus est aussi renommé, Wataru a décidé de s'y inscrire pour essayer de se "rapprocher" de cet homme. Il ne mange pas de mal bouffe, il est plutôt fruit et légume, puis n'est pas non plus friand de la viande, se contentant plus du poisson. Au cirque tout le monde le soutient et l'aide pour qu'il reprenne sa place, il va s'entrainer tous les jours après les cours. Quand il s'entraine au slackline il a tendance à préférer les endroits isolés dans une forêt au-dessus d'une rivière ou dans ce genre d'environnement entouré par la nature. En vérité il est en dépression depuis son accident, il voit une psychologue tous les mois, mais ne laisse pas les autres le voir ni le savoir. Ses parents adoptifs n'étaient pas vraiment d'accord pour laisser Wataru faire toutes ces choses dangereuses, mais il était trop borné et têtu. Désormais il lui répète souvent "on te l'avait dit" et c'est pourquoi Wataru ne va pas les voir souvent et a pris une chambre au dortoir, il n'a pas besoin de ça en ce moment.



Il n'aime pas le noir et dors avec une lampe allumée la nuit. Il a un chat Il galère à faire ses lacets. au cirque on l'appelle le voltigeur., Il en veut à son ex de l'avoir abandonné quand il avait besoin de quelqu'un à ses côtés. Il craint que personne n'arrive à l'aimer avec ce handicap, n'arrivant pas à s'aimer lui-même.
Navigation :




On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.



phone & instagram


Ce message a été posté Dim 17 Juin - 22:17
NOUVELLE TENUE J’avais osé mettre une appellation sur notre relation. Un couple hein ? C’était la première fois pour moi et ça me faisait bizarre, pourtant je me sentais étrangement heureux. Vraiment. Comme si j’avais attendu de confirmer cela avec Tomoe, savoir qu’il pensait comme moi me faisait sourire et je ne savais pas que de mettre au clair une telle chose pourrait me rendre aussi... Enfin, je ne dirais pas que je suis de la guimauve ce serait faux, disons simplement que je me sens léger, comme si les questions que j’avais maintenues sous silence avait disparu et que les doutes s'étaient envolés. J’avais hâte que le soir arrive pour être libre de le toucher ou de le sentir, j’en mourrais clairement d’envie. J’étais passé à l’agence en fin d’après-midi pour pouvoir mettre au point mon planning avec mon manager, mais au fond je ne peux pas dire que j’étais très concentré sur ce qu’il me racontait. J’écoutais, mais l’attention que je portais habituellement à mon boulot n’était pas aussi fervente aujourd’hui, j’étais encore sur mon petit nuage à repenser au fait que j’étais en couple avec Tomoe, qui l’aurait cru hein ? Jamais notre rencontre n’aurait pu présager une telle chose et une grande partie de ma colère que je trimballe contre le monde entier semble s’apaiser, comme si je me fichais de toutes ses choses à cet instant. Les heures passent et je suis rentré aux dortoirs, profitant que la salle de bain soit libre pour aller me laver, trainant un peu dans la douche, je recharge mes batteries. Pour me sécher j’enfile un peignoir et retourne dans ma chambre, les cheveux humides, je suis en train de me demander ce que je vais mettre, mais peu importe. De toute façon mes vêtements ne seront pas longtemps sur moi. Enfilant un boxer et un jean, je reste torse nu, laissant exposer mes tatouages à qui voudrait les voir. Je ne suis pas pudique de toute façon et dans la chambre nous ne sommes que deux. Lui et moi. Je ne me sèche pas les cheveux, il fait chaud donc les goute qui tombent sur ma peau me font du bien. Je commence à avoir la dalle, sortant de ma chambre dans l’intention d’aller prendre un truc à grignoter dans la cuisine, je me demande ce que fait Tomoe et s’il est dans sa chambre ou sortie. Finalement c’est deux canettes que j’attrape dans le réfrigérateur pour aller frapper à sa porte pour le découvrir, s’il est là autant que je m’impose un peu.



Only You Can Save Me

I feel you in the air, floating through the atmosphere.You're dancing on the stars, you're presence's everywhere. ©️ signature by anaëlle.

avatar
Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 22 Juin - 11:24
TENUE Une fois dans la salle de bains, Tomoe ne tarda pas à se déshabiller pour prendre une douche. D’abord chaude, puis froide, histoire de se refroidir les idées. Tout ce qui venait de se passer là… ça le perturbait. Il n’était pas habitué à ce genre de chose. Encore moins, poser des mots sur une quelconque relation… C’était bizarre, trop même. Mais il préférait ignorer tout ça, et penser à ce qui allait se passer ce soir. Rien que d’imaginer ça fit lever son sexe. Il rumina sous l’eau avant de remettre l’eau glacée. Manquant la crise cardiaque, il finit par sortir de là. Enroulant sa taille dans une serviette il passa rapidement une main dans ses cheveux pour les tirer en arrière. Les laissant goutter sur sa peau, il fila dans sa chambre pour enfiler un boxer et un simple short. Il faisait chaud. L’été approchait alors forcément, la chaleur se montrait. Se laissant tomber sur le lit, il profita de se calme, pour remettre ses idées au clair. Même si ce n’était pas trop ça encore. Lui et Taiga ? Lui et celui qui avait tué sa sœur ? Il avait un pincement au cœur. Il en profita pour attraper son téléphone et regarder une photo de sa petite-sœur. Elle lui manquait atrocement. Et maintenant, il se sentait coupable… Comme s’il la trahissait en fait. Entendant frapper à sa porte, il releva les yeux avant de marmonner un faible « oui ? » Il découvrit rapidement Taiga. De toute façon, ça ne pouvait pas être quelqu’un d’autre. Coupant son téléphone, il le posa sur la table de chevet avant de se redresser et lui faire signe de le rejoindre sur le lit. Attrapant une canette qu’il avait en main il l’ouvrit avant d’en boire une gorgée. « Thank you, ça rafraîchi. » Dit-il en fixant le corps à moitié dénudé de « son copain ». Il aimait voir ses tatouages. Les caresser, les lécher, les mordre. Il ne s’en était jamais caché d’ailleurs. « J’ai faim. » Dit-il simplement. Oh, pas faim de nourriture, non. Là, il avait réellement faim de Taiga. C’est bien pour ça d’ailleurs, qu’il posa sa main sur sa nuque, pour venir l’embrasser. Un baiser assez chaste, mais présent.


avatar
Saionji Wataru
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki messages : 3909 Yen (¥) : 976 Avatar : Lee Know ; stray kids DCs :
London ☽☆ Kellian ☽☆ Shion ☽☆ nai ☽☆ Mika ☽☆ Ryoma ☽☆ Sasuke ☽☆ Dakota ☽☆ Haru ☽☆ Phoenix ☽☆ Zero ☽☆ Candy ☽☆ Shizuka ☽☆ Hinata ☽☆ Inaho ☽☆ Dewei ☽☆ Dan ☽☆ meliodas ☽☆ Ace ☽☆ Tenma ☽☆ Seiha ☽☆ Tsubasa ☽☆ Nobu ☽☆ Ritsu ☽☆ Suoh ☽☆ Nawaki ☽☆ Eizan ☽☆ Akira ☽☆ Isaya ☽☆ Katsura ☽☆ Maliwan ☽☆ Pirath ☽☆ Raizel ☽☆ Felix ☽☆ Ei Sei ☽☆
Age : 18 ans Date de naissance : 25/10/1999 Astrologie : Scorpion Métier : Wataru travaille dans un cirque local, grâce à son agilité il est l'un des favoris dans la troupe. Année : troisième année Résidant à : Dortoir Notes : Wataru pratique le slackline depuis qu'il est jeune, il aime la sensation de voler, même si c'est dangereux, l'adrénaline quand il est sur la corde et qu'il fait ses figures n'a pas de prix ni de mot pour expliquer à quel point ça le rend heureux. il y a de nombreuses vidéos de lui sur internet pendant qu'il est en action, les gens adorent ce genre de chose et n'hésitent pas à le filmer. Niveau sport extrême il est aussi un pratiquant du BASE jump ! Recherchant toujours des endroits plus haut pour plus en profiter. C'est en hauteur qu'il se sent le mieux, durant les vacances il n'hésite pas à partir à la conquête d'une montagne pour en escalader le sommet, c'est pourquoi il traine souvent sur les toits, sur les murs, en clair si vous le cherchez, levé la tête. C'est grace à son talent pour les deux disciplines qu'il est devenu une star dans le monde du cirque où il exécute les figures dans les airs Il a découvert qu'il n'avait aucune préférence sexuellement parlant quand un des employés du cirque qui avait son âge lui a déclaré ses sentiments. Il a accepté de sortir avec lui bien que ce soit un garçon et cela a duré deux ans.




Il y a deux ans, Wataru a eu un grave accident, ils ont dû lui amputer la jambe gauche, ce fut vraiment la pire chose possible pour l'adolescent, il a eu du mal à accepter son corps ou cette partie-là en tout cas qui n'était plus. On lui a alors fait une prothèse et il a dû faire plus d'un an et demi de rééducation. Encore aujourd'hui il continue de faire un travail énorme dessus, surtout qu'il ne compte pas lâcher ses passions et s'entraine pour que cette jambe soit aussi performante que l'ancienne. Durant son séjour à l’hôpital il a aussi appris qu'il était stérile et ne pouvait donc pas avoir d'enfants. C'est après son accident et la perte de sa jambe que son petit ami a commencé à s'éloigner, jusqu'à décider de rompre. Wataru est quelqu'un qui se bat quoi qu'il arrive, déterminé et courageux il ne renonce devant rien. Le soir il retire sa prothèse pour dormir. Il n'arrive pas à toucher cette jambe ni à s'y habituer, mais il fait tout pour y arriver. Il n'est pas croyant, mais récemment il est tenté d'aller prier pour être capable de garder ses objectifs en vue et surmonté son état physique.




Ayant appris que son père biologique était le directeur d'une école, qui plus est aussi renommé, Wataru a décidé de s'y inscrire pour essayer de se "rapprocher" de cet homme. Il ne mange pas de mal bouffe, il est plutôt fruit et légume, puis n'est pas non plus friand de la viande, se contentant plus du poisson. Au cirque tout le monde le soutient et l'aide pour qu'il reprenne sa place, il va s'entrainer tous les jours après les cours. Quand il s'entraine au slackline il a tendance à préférer les endroits isolés dans une forêt au-dessus d'une rivière ou dans ce genre d'environnement entouré par la nature. En vérité il est en dépression depuis son accident, il voit une psychologue tous les mois, mais ne laisse pas les autres le voir ni le savoir. Ses parents adoptifs n'étaient pas vraiment d'accord pour laisser Wataru faire toutes ces choses dangereuses, mais il était trop borné et têtu. Désormais il lui répète souvent "on te l'avait dit" et c'est pourquoi Wataru ne va pas les voir souvent et a pris une chambre au dortoir, il n'a pas besoin de ça en ce moment.



Il n'aime pas le noir et dors avec une lampe allumée la nuit. Il a un chat Il galère à faire ses lacets. au cirque on l'appelle le voltigeur., Il en veut à son ex de l'avoir abandonné quand il avait besoin de quelqu'un à ses côtés. Il craint que personne n'arrive à l'aimer avec ce handicap, n'arrivant pas à s'aimer lui-même.
Navigation :




On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.



phone & instagram


Ce message a été posté Dim 1 Juil - 0:39
NOUVELLE TENUE Je pense qu’il était temps de parler sérieusement et de mettre un nom sur notre relation, même si c’est incroyable et perturbant, je sais que ce que je ressens pour mon bourreau n’est pas quelque chose qu’il faut prendre à la légère. Même si entre nous c’est aussi en grande partie une histoire de sexe, de désir l’un envers l’autre, il n’y a plus seulement ça. Notre comportement au quotidien est ce qui a changé, sa façon de me parler, celle que j’ai de le regarder, de le provoquer, on se confis l’un à l’autre, on discute et partage des moments tous les deux en dehors d’une partie de jambe en l’air. On dit que les contraires s’attirent, j’ignore si nous sommes différents, mais une chose est sûre il m’a apaisé, avec lui en tout cas je ne me sens pas comme un tyran, je n’ai pas besoin de ça. Je suis juste Taïga et ça faisait longtemps que je n’avais pas ressenti ça. Prenant deux canettes de bière je suis allé frapper à sa porte et j’entre quand il me répond, confirmant ainsi sa présence dans la pièce. Me rapprochant en lui donnant la boisson, j’ouvre la mienne pour boire également une gorgée. « On crève de chaud. » On sent la température montée, mais boire frais était agréable. Le temps de finir ma gorgée je repose le regard dans le sien quand il reprend la parole. Faim ? Je comprends à la façon qu’il a de me fixer que ce n’est pas de nourriture qu’il est question et un sourire se peint sur mes lèvres, ses dernières fut d’ailleurs rejoint par celle de Tomoe pour un échange chaste, mais qui semblait malgré tout ouvrir les « hostilités » désormais nous étions un couple. J’ignore ce qui pourrait changer en ayant mis au clair nos « sentiments » mais au fond on s’en fiche, ce qui compte c’est qu’on a envie de la même chose. Posant la canette sur la table de chevet, je m’installe sur le lit les deux genoux dessus en passant mes bras autour de son cou, ma main sur sa nuque je cherche à approfondir l’échange, plus gourmand que jamais.



Only You Can Save Me

I feel you in the air, floating through the atmosphere.You're dancing on the stars, you're presence's everywhere. ©️ signature by anaëlle.

avatar
Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 6 Juil - 10:25
TENUE


avatar
Saionji Wataru
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki messages : 3909 Yen (¥) : 976 Avatar : Lee Know ; stray kids DCs :
London ☽☆ Kellian ☽☆ Shion ☽☆ nai ☽☆ Mika ☽☆ Ryoma ☽☆ Sasuke ☽☆ Dakota ☽☆ Haru ☽☆ Phoenix ☽☆ Zero ☽☆ Candy ☽☆ Shizuka ☽☆ Hinata ☽☆ Inaho ☽☆ Dewei ☽☆ Dan ☽☆ meliodas ☽☆ Ace ☽☆ Tenma ☽☆ Seiha ☽☆ Tsubasa ☽☆ Nobu ☽☆ Ritsu ☽☆ Suoh ☽☆ Nawaki ☽☆ Eizan ☽☆ Akira ☽☆ Isaya ☽☆ Katsura ☽☆ Maliwan ☽☆ Pirath ☽☆ Raizel ☽☆ Felix ☽☆ Ei Sei ☽☆
Age : 18 ans Date de naissance : 25/10/1999 Astrologie : Scorpion Métier : Wataru travaille dans un cirque local, grâce à son agilité il est l'un des favoris dans la troupe. Année : troisième année Résidant à : Dortoir Notes : Wataru pratique le slackline depuis qu'il est jeune, il aime la sensation de voler, même si c'est dangereux, l'adrénaline quand il est sur la corde et qu'il fait ses figures n'a pas de prix ni de mot pour expliquer à quel point ça le rend heureux. il y a de nombreuses vidéos de lui sur internet pendant qu'il est en action, les gens adorent ce genre de chose et n'hésitent pas à le filmer. Niveau sport extrême il est aussi un pratiquant du BASE jump ! Recherchant toujours des endroits plus haut pour plus en profiter. C'est en hauteur qu'il se sent le mieux, durant les vacances il n'hésite pas à partir à la conquête d'une montagne pour en escalader le sommet, c'est pourquoi il traine souvent sur les toits, sur les murs, en clair si vous le cherchez, levé la tête. C'est grace à son talent pour les deux disciplines qu'il est devenu une star dans le monde du cirque où il exécute les figures dans les airs Il a découvert qu'il n'avait aucune préférence sexuellement parlant quand un des employés du cirque qui avait son âge lui a déclaré ses sentiments. Il a accepté de sortir avec lui bien que ce soit un garçon et cela a duré deux ans.




Il y a deux ans, Wataru a eu un grave accident, ils ont dû lui amputer la jambe gauche, ce fut vraiment la pire chose possible pour l'adolescent, il a eu du mal à accepter son corps ou cette partie-là en tout cas qui n'était plus. On lui a alors fait une prothèse et il a dû faire plus d'un an et demi de rééducation. Encore aujourd'hui il continue de faire un travail énorme dessus, surtout qu'il ne compte pas lâcher ses passions et s'entraine pour que cette jambe soit aussi performante que l'ancienne. Durant son séjour à l’hôpital il a aussi appris qu'il était stérile et ne pouvait donc pas avoir d'enfants. C'est après son accident et la perte de sa jambe que son petit ami a commencé à s'éloigner, jusqu'à décider de rompre. Wataru est quelqu'un qui se bat quoi qu'il arrive, déterminé et courageux il ne renonce devant rien. Le soir il retire sa prothèse pour dormir. Il n'arrive pas à toucher cette jambe ni à s'y habituer, mais il fait tout pour y arriver. Il n'est pas croyant, mais récemment il est tenté d'aller prier pour être capable de garder ses objectifs en vue et surmonté son état physique.




Ayant appris que son père biologique était le directeur d'une école, qui plus est aussi renommé, Wataru a décidé de s'y inscrire pour essayer de se "rapprocher" de cet homme. Il ne mange pas de mal bouffe, il est plutôt fruit et légume, puis n'est pas non plus friand de la viande, se contentant plus du poisson. Au cirque tout le monde le soutient et l'aide pour qu'il reprenne sa place, il va s'entrainer tous les jours après les cours. Quand il s'entraine au slackline il a tendance à préférer les endroits isolés dans une forêt au-dessus d'une rivière ou dans ce genre d'environnement entouré par la nature. En vérité il est en dépression depuis son accident, il voit une psychologue tous les mois, mais ne laisse pas les autres le voir ni le savoir. Ses parents adoptifs n'étaient pas vraiment d'accord pour laisser Wataru faire toutes ces choses dangereuses, mais il était trop borné et têtu. Désormais il lui répète souvent "on te l'avait dit" et c'est pourquoi Wataru ne va pas les voir souvent et a pris une chambre au dortoir, il n'a pas besoin de ça en ce moment.



Il n'aime pas le noir et dors avec une lampe allumée la nuit. Il a un chat Il galère à faire ses lacets. au cirque on l'appelle le voltigeur., Il en veut à son ex de l'avoir abandonné quand il avait besoin de quelqu'un à ses côtés. Il craint que personne n'arrive à l'aimer avec ce handicap, n'arrivant pas à s'aimer lui-même.
Navigation :




On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.



phone & instagram


Ce message a été posté Sam 7 Juil - 22:34



Only You Can Save Me

I feel you in the air, floating through the atmosphere.You're dancing on the stars, you're presence's everywhere. ©️ signature by anaëlle.

avatar
Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 10 Juil - 10:04
TENUE


avatar
Saionji Wataru
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki messages : 3909 Yen (¥) : 976 Avatar : Lee Know ; stray kids DCs :
London ☽☆ Kellian ☽☆ Shion ☽☆ nai ☽☆ Mika ☽☆ Ryoma ☽☆ Sasuke ☽☆ Dakota ☽☆ Haru ☽☆ Phoenix ☽☆ Zero ☽☆ Candy ☽☆ Shizuka ☽☆ Hinata ☽☆ Inaho ☽☆ Dewei ☽☆ Dan ☽☆ meliodas ☽☆ Ace ☽☆ Tenma ☽☆ Seiha ☽☆ Tsubasa ☽☆ Nobu ☽☆ Ritsu ☽☆ Suoh ☽☆ Nawaki ☽☆ Eizan ☽☆ Akira ☽☆ Isaya ☽☆ Katsura ☽☆ Maliwan ☽☆ Pirath ☽☆ Raizel ☽☆ Felix ☽☆ Ei Sei ☽☆
Age : 18 ans Date de naissance : 25/10/1999 Astrologie : Scorpion Métier : Wataru travaille dans un cirque local, grâce à son agilité il est l'un des favoris dans la troupe. Année : troisième année Résidant à : Dortoir Notes : Wataru pratique le slackline depuis qu'il est jeune, il aime la sensation de voler, même si c'est dangereux, l'adrénaline quand il est sur la corde et qu'il fait ses figures n'a pas de prix ni de mot pour expliquer à quel point ça le rend heureux. il y a de nombreuses vidéos de lui sur internet pendant qu'il est en action, les gens adorent ce genre de chose et n'hésitent pas à le filmer. Niveau sport extrême il est aussi un pratiquant du BASE jump ! Recherchant toujours des endroits plus haut pour plus en profiter. C'est en hauteur qu'il se sent le mieux, durant les vacances il n'hésite pas à partir à la conquête d'une montagne pour en escalader le sommet, c'est pourquoi il traine souvent sur les toits, sur les murs, en clair si vous le cherchez, levé la tête. C'est grace à son talent pour les deux disciplines qu'il est devenu une star dans le monde du cirque où il exécute les figures dans les airs Il a découvert qu'il n'avait aucune préférence sexuellement parlant quand un des employés du cirque qui avait son âge lui a déclaré ses sentiments. Il a accepté de sortir avec lui bien que ce soit un garçon et cela a duré deux ans.




Il y a deux ans, Wataru a eu un grave accident, ils ont dû lui amputer la jambe gauche, ce fut vraiment la pire chose possible pour l'adolescent, il a eu du mal à accepter son corps ou cette partie-là en tout cas qui n'était plus. On lui a alors fait une prothèse et il a dû faire plus d'un an et demi de rééducation. Encore aujourd'hui il continue de faire un travail énorme dessus, surtout qu'il ne compte pas lâcher ses passions et s'entraine pour que cette jambe soit aussi performante que l'ancienne. Durant son séjour à l’hôpital il a aussi appris qu'il était stérile et ne pouvait donc pas avoir d'enfants. C'est après son accident et la perte de sa jambe que son petit ami a commencé à s'éloigner, jusqu'à décider de rompre. Wataru est quelqu'un qui se bat quoi qu'il arrive, déterminé et courageux il ne renonce devant rien. Le soir il retire sa prothèse pour dormir. Il n'arrive pas à toucher cette jambe ni à s'y habituer, mais il fait tout pour y arriver. Il n'est pas croyant, mais récemment il est tenté d'aller prier pour être capable de garder ses objectifs en vue et surmonté son état physique.




Ayant appris que son père biologique était le directeur d'une école, qui plus est aussi renommé, Wataru a décidé de s'y inscrire pour essayer de se "rapprocher" de cet homme. Il ne mange pas de mal bouffe, il est plutôt fruit et légume, puis n'est pas non plus friand de la viande, se contentant plus du poisson. Au cirque tout le monde le soutient et l'aide pour qu'il reprenne sa place, il va s'entrainer tous les jours après les cours. Quand il s'entraine au slackline il a tendance à préférer les endroits isolés dans une forêt au-dessus d'une rivière ou dans ce genre d'environnement entouré par la nature. En vérité il est en dépression depuis son accident, il voit une psychologue tous les mois, mais ne laisse pas les autres le voir ni le savoir. Ses parents adoptifs n'étaient pas vraiment d'accord pour laisser Wataru faire toutes ces choses dangereuses, mais il était trop borné et têtu. Désormais il lui répète souvent "on te l'avait dit" et c'est pourquoi Wataru ne va pas les voir souvent et a pris une chambre au dortoir, il n'a pas besoin de ça en ce moment.



Il n'aime pas le noir et dors avec une lampe allumée la nuit. Il a un chat Il galère à faire ses lacets. au cirque on l'appelle le voltigeur., Il en veut à son ex de l'avoir abandonné quand il avait besoin de quelqu'un à ses côtés. Il craint que personne n'arrive à l'aimer avec ce handicap, n'arrivant pas à s'aimer lui-même.
Navigation :




On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.



phone & instagram


Ce message a été posté Mar 17 Juil - 20:04



Only You Can Save Me

I feel you in the air, floating through the atmosphere.You're dancing on the stars, you're presence's everywhere. ©️ signature by anaëlle.

avatar
Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 23 Juil - 17:14
TENUE


avatar
Saionji Wataru
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki messages : 3909 Yen (¥) : 976 Avatar : Lee Know ; stray kids DCs :
London ☽☆ Kellian ☽☆ Shion ☽☆ nai ☽☆ Mika ☽☆ Ryoma ☽☆ Sasuke ☽☆ Dakota ☽☆ Haru ☽☆ Phoenix ☽☆ Zero ☽☆ Candy ☽☆ Shizuka ☽☆ Hinata ☽☆ Inaho ☽☆ Dewei ☽☆ Dan ☽☆ meliodas ☽☆ Ace ☽☆ Tenma ☽☆ Seiha ☽☆ Tsubasa ☽☆ Nobu ☽☆ Ritsu ☽☆ Suoh ☽☆ Nawaki ☽☆ Eizan ☽☆ Akira ☽☆ Isaya ☽☆ Katsura ☽☆ Maliwan ☽☆ Pirath ☽☆ Raizel ☽☆ Felix ☽☆ Ei Sei ☽☆
Age : 18 ans Date de naissance : 25/10/1999 Astrologie : Scorpion Métier : Wataru travaille dans un cirque local, grâce à son agilité il est l'un des favoris dans la troupe. Année : troisième année Résidant à : Dortoir Notes : Wataru pratique le slackline depuis qu'il est jeune, il aime la sensation de voler, même si c'est dangereux, l'adrénaline quand il est sur la corde et qu'il fait ses figures n'a pas de prix ni de mot pour expliquer à quel point ça le rend heureux. il y a de nombreuses vidéos de lui sur internet pendant qu'il est en action, les gens adorent ce genre de chose et n'hésitent pas à le filmer. Niveau sport extrême il est aussi un pratiquant du BASE jump ! Recherchant toujours des endroits plus haut pour plus en profiter. C'est en hauteur qu'il se sent le mieux, durant les vacances il n'hésite pas à partir à la conquête d'une montagne pour en escalader le sommet, c'est pourquoi il traine souvent sur les toits, sur les murs, en clair si vous le cherchez, levé la tête. C'est grace à son talent pour les deux disciplines qu'il est devenu une star dans le monde du cirque où il exécute les figures dans les airs Il a découvert qu'il n'avait aucune préférence sexuellement parlant quand un des employés du cirque qui avait son âge lui a déclaré ses sentiments. Il a accepté de sortir avec lui bien que ce soit un garçon et cela a duré deux ans.




Il y a deux ans, Wataru a eu un grave accident, ils ont dû lui amputer la jambe gauche, ce fut vraiment la pire chose possible pour l'adolescent, il a eu du mal à accepter son corps ou cette partie-là en tout cas qui n'était plus. On lui a alors fait une prothèse et il a dû faire plus d'un an et demi de rééducation. Encore aujourd'hui il continue de faire un travail énorme dessus, surtout qu'il ne compte pas lâcher ses passions et s'entraine pour que cette jambe soit aussi performante que l'ancienne. Durant son séjour à l’hôpital il a aussi appris qu'il était stérile et ne pouvait donc pas avoir d'enfants. C'est après son accident et la perte de sa jambe que son petit ami a commencé à s'éloigner, jusqu'à décider de rompre. Wataru est quelqu'un qui se bat quoi qu'il arrive, déterminé et courageux il ne renonce devant rien. Le soir il retire sa prothèse pour dormir. Il n'arrive pas à toucher cette jambe ni à s'y habituer, mais il fait tout pour y arriver. Il n'est pas croyant, mais récemment il est tenté d'aller prier pour être capable de garder ses objectifs en vue et surmonté son état physique.




Ayant appris que son père biologique était le directeur d'une école, qui plus est aussi renommé, Wataru a décidé de s'y inscrire pour essayer de se "rapprocher" de cet homme. Il ne mange pas de mal bouffe, il est plutôt fruit et légume, puis n'est pas non plus friand de la viande, se contentant plus du poisson. Au cirque tout le monde le soutient et l'aide pour qu'il reprenne sa place, il va s'entrainer tous les jours après les cours. Quand il s'entraine au slackline il a tendance à préférer les endroits isolés dans une forêt au-dessus d'une rivière ou dans ce genre d'environnement entouré par la nature. En vérité il est en dépression depuis son accident, il voit une psychologue tous les mois, mais ne laisse pas les autres le voir ni le savoir. Ses parents adoptifs n'étaient pas vraiment d'accord pour laisser Wataru faire toutes ces choses dangereuses, mais il était trop borné et têtu. Désormais il lui répète souvent "on te l'avait dit" et c'est pourquoi Wataru ne va pas les voir souvent et a pris une chambre au dortoir, il n'a pas besoin de ça en ce moment.



Il n'aime pas le noir et dors avec une lampe allumée la nuit. Il a un chat Il galère à faire ses lacets. au cirque on l'appelle le voltigeur., Il en veut à son ex de l'avoir abandonné quand il avait besoin de quelqu'un à ses côtés. Il craint que personne n'arrive à l'aimer avec ce handicap, n'arrivant pas à s'aimer lui-même.
Navigation :




On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.



phone & instagram


Ce message a été posté Mer 25 Juil - 22:00



Only You Can Save Me

I feel you in the air, floating through the atmosphere.You're dancing on the stars, you're presence's everywhere. ©️ signature by anaëlle.

avatar
Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 1 Aoû - 10:18
TENUE


avatar
Saionji Wataru
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki messages : 3909 Yen (¥) : 976 Avatar : Lee Know ; stray kids DCs :
London ☽☆ Kellian ☽☆ Shion ☽☆ nai ☽☆ Mika ☽☆ Ryoma ☽☆ Sasuke ☽☆ Dakota ☽☆ Haru ☽☆ Phoenix ☽☆ Zero ☽☆ Candy ☽☆ Shizuka ☽☆ Hinata ☽☆ Inaho ☽☆ Dewei ☽☆ Dan ☽☆ meliodas ☽☆ Ace ☽☆ Tenma ☽☆ Seiha ☽☆ Tsubasa ☽☆ Nobu ☽☆ Ritsu ☽☆ Suoh ☽☆ Nawaki ☽☆ Eizan ☽☆ Akira ☽☆ Isaya ☽☆ Katsura ☽☆ Maliwan ☽☆ Pirath ☽☆ Raizel ☽☆ Felix ☽☆ Ei Sei ☽☆
Age : 18 ans Date de naissance : 25/10/1999 Astrologie : Scorpion Métier : Wataru travaille dans un cirque local, grâce à son agilité il est l'un des favoris dans la troupe. Année : troisième année Résidant à : Dortoir Notes : Wataru pratique le slackline depuis qu'il est jeune, il aime la sensation de voler, même si c'est dangereux, l'adrénaline quand il est sur la corde et qu'il fait ses figures n'a pas de prix ni de mot pour expliquer à quel point ça le rend heureux. il y a de nombreuses vidéos de lui sur internet pendant qu'il est en action, les gens adorent ce genre de chose et n'hésitent pas à le filmer. Niveau sport extrême il est aussi un pratiquant du BASE jump ! Recherchant toujours des endroits plus haut pour plus en profiter. C'est en hauteur qu'il se sent le mieux, durant les vacances il n'hésite pas à partir à la conquête d'une montagne pour en escalader le sommet, c'est pourquoi il traine souvent sur les toits, sur les murs, en clair si vous le cherchez, levé la tête. C'est grace à son talent pour les deux disciplines qu'il est devenu une star dans le monde du cirque où il exécute les figures dans les airs Il a découvert qu'il n'avait aucune préférence sexuellement parlant quand un des employés du cirque qui avait son âge lui a déclaré ses sentiments. Il a accepté de sortir avec lui bien que ce soit un garçon et cela a duré deux ans.




Il y a deux ans, Wataru a eu un grave accident, ils ont dû lui amputer la jambe gauche, ce fut vraiment la pire chose possible pour l'adolescent, il a eu du mal à accepter son corps ou cette partie-là en tout cas qui n'était plus. On lui a alors fait une prothèse et il a dû faire plus d'un an et demi de rééducation. Encore aujourd'hui il continue de faire un travail énorme dessus, surtout qu'il ne compte pas lâcher ses passions et s'entraine pour que cette jambe soit aussi performante que l'ancienne. Durant son séjour à l’hôpital il a aussi appris qu'il était stérile et ne pouvait donc pas avoir d'enfants. C'est après son accident et la perte de sa jambe que son petit ami a commencé à s'éloigner, jusqu'à décider de rompre. Wataru est quelqu'un qui se bat quoi qu'il arrive, déterminé et courageux il ne renonce devant rien. Le soir il retire sa prothèse pour dormir. Il n'arrive pas à toucher cette jambe ni à s'y habituer, mais il fait tout pour y arriver. Il n'est pas croyant, mais récemment il est tenté d'aller prier pour être capable de garder ses objectifs en vue et surmonté son état physique.




Ayant appris que son père biologique était le directeur d'une école, qui plus est aussi renommé, Wataru a décidé de s'y inscrire pour essayer de se "rapprocher" de cet homme. Il ne mange pas de mal bouffe, il est plutôt fruit et légume, puis n'est pas non plus friand de la viande, se contentant plus du poisson. Au cirque tout le monde le soutient et l'aide pour qu'il reprenne sa place, il va s'entrainer tous les jours après les cours. Quand il s'entraine au slackline il a tendance à préférer les endroits isolés dans une forêt au-dessus d'une rivière ou dans ce genre d'environnement entouré par la nature. En vérité il est en dépression depuis son accident, il voit une psychologue tous les mois, mais ne laisse pas les autres le voir ni le savoir. Ses parents adoptifs n'étaient pas vraiment d'accord pour laisser Wataru faire toutes ces choses dangereuses, mais il était trop borné et têtu. Désormais il lui répète souvent "on te l'avait dit" et c'est pourquoi Wataru ne va pas les voir souvent et a pris une chambre au dortoir, il n'a pas besoin de ça en ce moment.



Il n'aime pas le noir et dors avec une lampe allumée la nuit. Il a un chat Il galère à faire ses lacets. au cirque on l'appelle le voltigeur., Il en veut à son ex de l'avoir abandonné quand il avait besoin de quelqu'un à ses côtés. Il craint que personne n'arrive à l'aimer avec ce handicap, n'arrivant pas à s'aimer lui-même.
Navigation :




On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.



phone & instagram


Ce message a été posté Sam 4 Aoû - 13:45



Only You Can Save Me

I feel you in the air, floating through the atmosphere.You're dancing on the stars, you're presence's everywhere. ©️ signature by anaëlle.

avatar
Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 10 Aoû - 11:04
TENUE


Contenu sponsorisé
Ce message a été posté
 

It's time to get serious

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» All Time Low
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! ::  les archives du forum ::  Les RPS useless-