AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 love me do.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 30 Sep - 21:40
Min Hien trainait à l'arrière du lycée. Il désespérait depuis plusieurs jours et son humeur commençait à en pâtir sévèrement. Il avait décidé, ou plutôt essayé de s'isoler du reste du monde en allant derrière la façade de son école, s'allongeant sous les arbres. Sans scrupule, il séchait les cours et profitait du silence que lui proposait l'école. Le temps était chaud en ce mois de septembre, le deuxième semestre venait de reprendre et doucement, Minh Hien espérait se diriger vers sa troisième année, ne voulant pas redoubler une seconde fois. Partir d'ici, c'était ce qu'il souhaitait le plus, après retrouver le garçon de l'autre jour. En effet, Minh Hien est à ce jour dans tous ses états à cause d'un garçon, un élève qu'il a croisé du regard quelque jours plus tôt alors qu'il jouait au football dans la cour. Et ce fut une expérience assez traumatisante car, à la vue de cet ange -et il est très sérieux en employant ce terme- il a frôlé la crise cardiaque mais en plus de cela, s'est prit la balle en pleine tête, perché sur une autre planète alors qu'on scandait son nom pour qu'il réceptionne la balle. Reprenant ses esprits, il avait bien couru à sa poursuite mais le couloir dans lequel il avait atterri était terriblement vide. Depuis, il avait fait un tour de toutes les classes aux pauses pour découvrir où se cachait son coup de foudre, sans savoir son nom ni même de quelle année il venait, parce que Minh Hien pariait tout ce qu'il avait que c'en était bien un ! Le cœur qui bat, ne plus pouvoir bouger, la boule au creux de son ventre quand il y pense. Minh Hien en rougit rien que d'imaginer sa rencontre avec ce garçon, il posa ses mains sur ses joues brûlantes puis se roula dans l'herbe fraîche, couvrant ses yeux, gloussant. C'est à ce moment qu'il crut entendre un éternuement, et sous le coup de la surprise, le poussa à paniquer sans raison. Minh Hien se redressa et s'approcha des buissons pour voir qu'un garçon brun passait par là. Étrange, cet endroit n'est pas vraiment fréquenté, parfois le midi mais l'heure du déjeuner était terminé depuis un certain temps. Cependant, le vietnamien avait un pressentiment face à ce garçon. Plus il avançait et s'approchait de lui, plus le mannequin se tendait. C'est au moment où ils ne se trouvaient plus qu'à quelques mètres l'un de l'autre que Minh Hien ouvrit grand les yeux : le garçon de l'autre jour, celui qu'il a cherché encore et en vain ! Il passa une main tremblante d'excitation dans ses cheveux et sortit brutalement du buisson, s'adossant à l'arbre. La pose, l'attitude, il doit l'impressionner. Captant son regard dans lequel il plongea littéralement, il l'accosta sans ménagement. « Hm, salut. »




Pseudo : exodus Mes messages : 2545 Yen (¥) : 650 Avatar : hwanhee ( ˘ ³˘)♡ Schizophrène? :

✩ ✩ ✩
natsu ft. minho • hoshi ft. kihyun • yoseob ft. chanyeol • baozi ft. yi fan • changkyun ft. shoya


Age : 18 chapeaux d'anniversaires Date de naissance : 02/05/1998 Année : première année (université) Résidant à : dans le dortoir n°6 Planning :


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc at sagittis erat. Nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. Curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. Proin non quam id justo vestibulum



☐ harceler l’hôpital jusqu’à ce qu'ils aient trouvé un coeur pour kellian. ☑ retrouver la fille de tes rêves. ☑ refiler le rôle du prince à kaoru. ☐ rencontrer mars un jour en irl. ☐ courir dans la rue dans un costume d'époque en demandant aux passant « on est en quel année? » et ensuite s'écrier « omg j'ai réussi! » time travelers life yo. ☐ faire bouffer ses dents de lapins à momiji toucher à ton hyung c'est un no-no! . ☐ finir chacune de tes phrases en disant '' si on se fit à la prophétie ''



♡ ♡ ♡

☐ faire battre le cœur de kaoru rien que pour toi ☐ faire de kaoru ton petit ami. ☐ se cacher dans un garde-robe dans un magasin Ikea et sortir d'un coup en criant '' wow Narinia c'est de la vrai bombe en fait! » ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon.




#stitch #the little sugar monster

Navigation :

“ you're the cutest of them all. i'm gonna catch you with my pokeball! #kaoru trainner”



candy boy (prés') ɤ wolf pack (liens) ɤ moonlight walk (liste des rp) ɤ call me baby (téléphone) ɤ blue heaven (ask)


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 1 Oct - 0:20
love me do.
Tanaka Minh Hien & park su hwan
Ta journée de cours a été écourté abruptement quand le professeur s'est évaporé soudainement après avoir reçu un mémo de la direction. Tu étais en train d'écrire des caractéristiques de personnages au lieu de porter attention à ce qui se déroulait dans la zone en question. Le professeur avait déjà disparue avant que tu ait relever la tête et t'être aperçu de ce qui se passait. Ce n'est pas courant du tout, la raison devait être importante. Mais tu ne cherches pas plus loin. L'absentéisme a crée une hordes de discussion entre les élèves de la classe et du coup ton précieux calme a été bousculé. Tu as laissé échapper un soupir et tu as ramassé tes affaires. Tu ne devrais peut-être pas partir comme ça, mais tu te dis que si l'enseignant est sorti, tu peux en faire tout autant. Le seul élève de ta classe qui t'as aperçu t'éclipser c'est ton voisin de pupitre comme les autres étaient plongés dans leurs conversations. Ton spot habituel c'est la bibliothèque, mais aujourd'hui tu te dit que de t'installer au soleil pourrait être aussi agréable en cette éclatante journée de septembre. Lire avec quiétude, comme tu ne risques pas d'y croiser personne. Du moins pas à cette heure. Ce n'est pas un endroit très fréquenté, pas que tu y sois un habitué, mais il t'es arrivé de t'y isoler a quelques reprises quand tu trouvais que la bibliothèque était trop bondé, généralement pendant les périodes post-examens. Tu marches tranquillement dans la cour arrière, chassant un soudain éternuement, espérant que tu n'as pas attraper un rhume... Tu n'as pas entendu ton alarme ce matin du coup tu n'as pas eu le temps de te sècher les cheveux convenablement en sortant du dortoir ce matin. Puis, comme la mâtiné était plutôt fraîche t'aurais pu t'enrhumer. Tu espères que ce n'est pas le cas n'empêche. Tu ne faisais pas particulièrement attention à ton entourage, tu es plutôt distrait de nature, assez lunatique. c'est comme si il venait de sortir de nulle pars le dos posé contre un arbre logeant le chemin asphalté «  Hm, salut. » ton regard croise le sien, dubitatif, tu le reconnais, de vu seulement – il est plutôt populaire dans ce lycée, t'es pas complètement ignorant même si tu n'es pas intéressé par le groupe de célébrités de ton école. Tu fronces légèrement les sourcil sur le coup, regarde par-dessus ton épaule parce que tu te dis que c'est définitivement pas à toi qu'il s'adresse, mais il n'y a personne d'autre en vue. Il s'adresse réellement à toi.
« .. hey. » T'es réellement tenté de continuer ton chemin, mais il t'a sûrement interpellé pour une raison. Te demander l'heure ou une banalité dans le genre.
electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 1 Oct - 14:22
C'est tendu jusqu'à l'extrême que le vietnamien tentait de garder la pose, le coude contre le tronc d'arbre, la main soutenant sa tête. Il avait déjà exécuté cette pose pour un photo shoot et, se basant sur les photos prises à cet instant et les acclamations du staff, il avait une idée assez concrète de ce à quoi il devait ressembler et ce que cela pouvait inspirer. Tout était pareil et donc parfait, se disait-il. Dommage pour lui qu'il ne remarque pas que son sourire avait tendance à virer vers quelque chose de plus inquiétant, , bien trop heureux de découvrir l'identité de son mystérieux coup de foudre. « .. hey.  » Il faillit tomber. S'il avait été un personnage d'animé, à cet instant Minh Hien aurait été pris dans un tourbillon, se demandant ce qu'il devait faire. il se tiendrait le crâne, paniqué, la sueur perlant sur son front. Cependant, cela n'étant pas le cas, il resta juste figé devant le garçon. Jeeeezus, quelle voix. Si grave qu'il pourrait presque en pleurer mais en même temps si douce qu'il avait l'impression de flotter sur un nuage. Il méritait des baffes pour tant de niaiseries, surtout qu'il ne connaissait rien de ce petit homme. Minh Hien ne savait pas quoi lui répondre, voulant absolument continuer la conversation. Maintenant qu'il avait réussi à le retrouver, il n'allait sûrement pas le lâcher d'aussitôt. Serrant fortement la mâchoire, il lui adressa un nouveau sourire. Et matez-moi ses yeux ! Des pupilles si grandes qu'il risquait de tomber dedans et de se noyer, ce serait une si belle mort... Minh Hien remarqua qu'il penchait légèrement en avant. Avalant difficilement sa salive, il tenta de se concentrer. Allez, cela ne lui arrive jamais mais... il a l'air tellement délicat, fragile, simple... Banal que c'en était effrayant ! Minh Hien passe son temps depuis tout petit à mentir, à jouer un jeu pour évoluer dans un monde remplis d’hypocrites et dont il fait parti, entouré de personnes toutes plus viles et fausses les unes que les autres.

« C-Comment tu t'appelles ? » Tenta-t-il, utilisant un ton de voix plus rude qu'il ne l'aurait souhaité. C'est qu'il ne voulait absolument pas lui faire de mal, loin de là ! Il se redressa brutalement, s'éloignant une bonne fois pour toute de l'arbre contre lequel il était resté appuyé. Minh Hien se sentait complètement con. Cela ne lui était jamais arrivé, il avait l'amère impression d'être un raté. Pourtant, il avait dragué et bon nombre de fois, même s'il n'allait jamais bien loin. Un blocage l'arrêtait à chaque fois, l'empêchant d’approfondir la moindre relation. Quand il se trouvait avec quelqu'un, principalement des filles bien que Minh Hien assumait totalement sa bisexualité, il se désintéressait totalement de la personne, ne cherchant pas une potentielle suite. Néanmoins, depuis qu'il avait croisé le garçon en face de lui, plus rien ne semblait pareil. Minh Hien avait mal au cœur alors qu'il ne l'avait vu qu'une fois, voir même entraperçu ! Il ne comprenait pas à quoi cela rimait, réellement et flippait plus qu'autre chose. Surtout depuis les dernières nuits où, étrangement, il s'est mis à rêver de son prince charmant. Minh Hien avait vaguement conscience d'être obsédé, juste légèrement. Et puis, cela n'était pas déplaisant, bien que ses rêves soient tout ce qu'il y a de plus soft. Ayant fait l'erreur de se remémorer ses fantasmes nocturnes, Minh Hien sortit abruptement de ses pensées en sentant quelque chose couler le long de son nez. Est-ce qu'il était... Entrain de saigner du nez comme une petite lycéenne devant son crush ? Après avoir passé ses doigts pour voir ce qui coulait et de les fixer, le mannequin fit l'erreur de relever les yeux et de croiser furtivement le regard de son interlocuteur. « Ha... Ha, ha, ha ? » Tout ce qu'il trouva à faire fut de lâcher un rire jaune, riant au passage de son rire qu'il trouvait tellement ridicule que peu de personnes avaient l'habitude de l'entendre s'esclaffer de cette façon. C'était vraiment la dernière chose qui devait lui arriver.


Pseudo : exodus Mes messages : 2545 Yen (¥) : 650 Avatar : hwanhee ( ˘ ³˘)♡ Schizophrène? :

✩ ✩ ✩
natsu ft. minho • hoshi ft. kihyun • yoseob ft. chanyeol • baozi ft. yi fan • changkyun ft. shoya


Age : 18 chapeaux d'anniversaires Date de naissance : 02/05/1998 Année : première année (université) Résidant à : dans le dortoir n°6 Planning :


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc at sagittis erat. Nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. Curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. Proin non quam id justo vestibulum



☐ harceler l’hôpital jusqu’à ce qu'ils aient trouvé un coeur pour kellian. ☑ retrouver la fille de tes rêves. ☑ refiler le rôle du prince à kaoru. ☐ rencontrer mars un jour en irl. ☐ courir dans la rue dans un costume d'époque en demandant aux passant « on est en quel année? » et ensuite s'écrier « omg j'ai réussi! » time travelers life yo. ☐ faire bouffer ses dents de lapins à momiji toucher à ton hyung c'est un no-no! . ☐ finir chacune de tes phrases en disant '' si on se fit à la prophétie ''



♡ ♡ ♡

☐ faire battre le cœur de kaoru rien que pour toi ☐ faire de kaoru ton petit ami. ☐ se cacher dans un garde-robe dans un magasin Ikea et sortir d'un coup en criant '' wow Narinia c'est de la vrai bombe en fait! » ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon.




#stitch #the little sugar monster

Navigation :

“ you're the cutest of them all. i'm gonna catch you with my pokeball! #kaoru trainner”



candy boy (prés') ɤ wolf pack (liens) ɤ moonlight walk (liste des rp) ɤ call me baby (téléphone) ɤ blue heaven (ask)


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 1 Oct - 20:32
love me do.
Tanaka Minh Hien & park su hwan
C'est plutôt étonnant de ton point de vu, que le jeune homme accoudé sur l'arbre dans un pose d'Adonis t'adresse la parole comme ça. Tu n'as jamais vu quelqu'un poser comme ça – même si tu es loin de t'imaginer qu'il tient la pose pour tes beaux yeux, c'est bien la dernière chose qui te passerai par a tête- ça doit être plutôt inconfortable non... Tes yeux grands ouverts sous le coup de la surprise mais rapidement les paupières clignant interrogation... tu es légèrement ennuyer, le mannequin te fixe étrangement, tu commences vraiment à te demander si il y a quelque chose qui cloche avec toi. Tu as peut-être quelque chose sur le visage ou une tâche monstrueuse sur ta chemise... Tu attends patiemment que le jeune homme daigne prendre la parole, la confusion grandissante puisque tu ignores toujours ce qu'il te veut – même si c'est plutôt froid dit comme ça- Puis, il affiche ce sourire à la colgate et du coup, tu te retrouves un peu plus dans le néant. C'est hors de ta routine ordinaire ça c'est certain. Néanmoins, tu ne peux pas t'empêcher d'admirer le sourire du jeune homme... un si joli sourire que t'en perd un peu tes moyens.

Le bouquin que tu espérais aller lire tranquillement pends à la continuité de ton bras, impatient d'être lue, mais tu as une soudaine impression que tes plans ont changés... Tu détournes le regard un moment incapable de soutenir celui du jeune homme qui devient plus pesant, du moins c'est ton impression. Rapidement regagner par une nouvelle vague de surprise alors que sa voix perce le silence à nouveau. Sur le coup t'es encore plus surpris que la première fois. « C-Comment tu t'appelles ? » Qu'il te demande soudainement... Tu n'es pas certain si c'est le ton de sa voix ou si c'est parce qu'il s'est soudainement décollé de son perchoirs et a rapproché la distance entre vous... mais inconsciemment tu as reculé d'un pat. Loin d'avoir l'impression de se faire draguer par le jeune homme tu nages plutôt dans l'appréhension qu'il est prêt à te prendre ton argent de poche. Tu ne prends pas une position de défenses, mais tu es tout de même nerveux sur le coup et ça se ressens dans ta voix quand tu lui réponds finalement. « Su..Su hwan... Park Su Hwan..» Tu n'as pas besoin de li retourné la question, tu connais déjà le siens. Il fait partie de ce groupe de prétentieux avec fan-club. Qui marche dans cette école comme sur un tapis rouge, imbus de leurs personnes et de leurs comptes en banque. C'est plutôt caricatural et tu as peut-être tord de le cataloguer aussi concrètement, mais tu doutes d'être complètement à côté de la plaque. Tout ce que tu as entendus au sujet de Minh Hien dans la ''gossip-o-sphère'' appuie ton impression. « tu as besoin de quelque chose..? » que tu lui demandes la vois légèrement cassante d'appréhension, toujours sur le qui vive.  Tu fronces les sourcils d'étonnement quand d'un coup, le jeune homme devant toi porte la main à son nez qui s'était mis à saigner. Il rigole, même si le cœur y est définitivement pas. Tu n'as pas pris le temps de t'interroger longuement. Tu as ouvert ton sac et en as sorti un mouchoir brodé que tu gardes généralement dans la pochette avant et t'approche doucement vers lui. Tu étais dorénavant très près de lui, sur le point de lui essuyer quand tu as réalisé ce que tu faisais et tu lui souris et lui as tendu plutôt . « Tiens tu peux utiliser mon mouchoir.. »
electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 1 Oct - 22:55
Derrière son air assuré et de perpétuel beau gosse, Minh Hien n'en menait pas large. Les mains moites, il les frotta discrètement sur son pantalon. Il ne perdait jamais ses moyens, c'était lui qui les faisait perdre et pas le contraire. Pourtant, face à Suhwan -un prénom qui lui semblait délicieux et qu'il allait s'amuser à répéter des heures dans sa chambre, roucoulant comme une jeune fille face à son premier amour-, il était complètement largué et n'arrivait même pas lui en vouloir. Si ce n'était pas lui, Minh Hien aurait ressenti cela comme un affront et aurait tout fait pour déstabiliser la personne face à lui et l'écraser, lui apprenant qu'on ne pouvait s'amuser ainsi avec sa merveilleuse  personne. Voulant instaurer un climat de confiance et devenir rapidement son ami, Minh Hien se dit qu'il était bon de lui donner son nom, même si Suhwan ne lui avait retourné la question. Il ne s'en souciait pas et n'avait même pas remarqué que Suhwan avait bégayé et semblait méfiant, vu l'incompréhension qui régnait et la distance établi entre eux. Tout excité, Minh Hien prit tout de même du temps à lui répondre, encore plongé dans ses pensées. Il le rendait fou si bien qu'il commença à murmurer à son attention : « Moi, c'est- »  Il n'eut cependant pas le temps de donner son nom que Suhwan l'interrompu, ne l'ayant pas à coup sûr entendu. « tu as besoin de quelque chose..?  »  C'est à cet instant précis que son nez se transforma en fontaine, rendant ridicule Minh Hien le mannequin adulé de milliers de jeunes filles. Si elles le voyaient...

Comment lui avouer que ce saignement de nez était arrivé parce qu'il se remémorait les rêves qu'il avait pu faire vis-à-vis de Suhwan, alors qu'il ne lui avait jamais parlé ni même revu jusqu'à ce jour ? Dit ainsi, Minh Hien avait la sensation de passer pour un stalker alors que le garçon face à lui n'en savait rien, et cela était peut-être pas si mal. Minh Hien ne comprenait pas bien le pourquoi du comment de ce coup de foudre car, c'en était bien un. Il n'arrêtait pas de se répéter cela comme une évidence, il ne pouvait même plus le lâcher des yeux, trop captivé par ce qu'il voyait : lui, un garçon un peu plus petit que lui, brun et aux traits de poupon. Après s'être essuyé grossièrement le nez -il devait en avoir mis partout-, le vietnamien regardait un peu au alentour, perdu. Que devait-il faire, où allait-il s'essuyer et se nettoyer, il espérait ne pas avoir de sang sur ses vêtements ni que quelqu'un le croise dans cet état. « Tiens tu peux utiliser mon mouchoir..  »  Sans qu'il s'en rende compte, Suhan s'était approché et lui tendait un mouchoir. Ils étaient si près qu'il avait cessé de respirer. Se perdre encore une fois dans son regard, c'en devenait une habitude dont il ne se lasserait jamais, il le savait au fond de lui. Son coeur tambourinait beaucoup trop fort contre sa cage thoracique, Minh Hien avait peur qu'il l'entende ou qu'il puisse sortir. Le vietnamien crut que Suhwan allait l'essuyer lui-même, cette idée le fit rougir légèrement. En le voyant seulement lui tendre le bout de papier, il ne put s'en contenter et tira sur le poignet du lycéen. « Pourquoi on ne s'est jamais rencontré ? » Demanda-t-il de but en blanc sans le lâcher du regard et d'un sérieux légendaire.




Pseudo : exodus Mes messages : 2545 Yen (¥) : 650 Avatar : hwanhee ( ˘ ³˘)♡ Schizophrène? :

✩ ✩ ✩
natsu ft. minho • hoshi ft. kihyun • yoseob ft. chanyeol • baozi ft. yi fan • changkyun ft. shoya


Age : 18 chapeaux d'anniversaires Date de naissance : 02/05/1998 Année : première année (université) Résidant à : dans le dortoir n°6 Planning :


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc at sagittis erat. Nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. Curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. Proin non quam id justo vestibulum



☐ harceler l’hôpital jusqu’à ce qu'ils aient trouvé un coeur pour kellian. ☑ retrouver la fille de tes rêves. ☑ refiler le rôle du prince à kaoru. ☐ rencontrer mars un jour en irl. ☐ courir dans la rue dans un costume d'époque en demandant aux passant « on est en quel année? » et ensuite s'écrier « omg j'ai réussi! » time travelers life yo. ☐ faire bouffer ses dents de lapins à momiji toucher à ton hyung c'est un no-no! . ☐ finir chacune de tes phrases en disant '' si on se fit à la prophétie ''



♡ ♡ ♡

☐ faire battre le cœur de kaoru rien que pour toi ☐ faire de kaoru ton petit ami. ☐ se cacher dans un garde-robe dans un magasin Ikea et sortir d'un coup en criant '' wow Narinia c'est de la vrai bombe en fait! » ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon.




#stitch #the little sugar monster

Navigation :

“ you're the cutest of them all. i'm gonna catch you with my pokeball! #kaoru trainner”



candy boy (prés') ɤ wolf pack (liens) ɤ moonlight walk (liste des rp) ɤ call me baby (téléphone) ɤ blue heaven (ask)


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 2 Oct - 15:22
love me do.
Tanaka Minh Hien & park su hwan
Tu n'avais qu'une envie avant cette soudaine rencontre, lire tranquillement au soleil. Profité de cet après-midi ensoleillé pour une fois que tu ai eu la chance d'être à l'extérieur en cette heure de cours. Peut-être avancer l'écriture du roman que tu étais en train de rédiger dès que tu avais un peu de temps pour ce faire. Au lieu de cela tu te retrouves face à ce jeune homme qui te regardes comme si t'étais la proie d'extorsion parfaite. T'es très loin du compte, mais comme il n'as pas répondu à ta question, le malentendus se poursuit. Tu te méfies, certes. Tu n'as toujours pas compris la raison pour laquelle Minh Hien t'avais accosté. Tu l'as coupé sans t'en rendre compte en cherchant à comprendre, mais la réponse se perdit comme sa tentative de te retourner son identité – bon tu l'as connais déjà, mais ça, il ne peut tout simplement pas le savoir- Tout d'un coup l'épistaxis avait commencé, te laissant ignorant. Le mannequin face à toi semblait embarrassé par ce soudain saignement le balayant d'un maladroit du revers de sa main ne faisant qu'étendre sommairement la soudaine hémorragie.

Il s'est mis à saigner du nez si soudainement que tu n'as pas eu le temps de réfléchir et tu as machinalement mis la main dans ton sac pour y sortir un mouchoir qui s'y trouvait. Qu'est-ce qui avait bien pu causer cela? T'en n'as aucune idée. Tu n'as pas l'impression qu'il a reçue un mauvais coup... Peut-être dû à l'épuisement? Parfois on saigne du nez quand on a travaillé comme un forcené et que ton corps signale l'épuisement de cette manière. Pourtant, c'est sans doute loin de tes assomptions, puisque bon, même si tu ne sais pas, il était tout de même en train de faire la sieste sous un arbre avant que tu ne passes par là, alors cette option est également loin du compte. Tant pis, tu n'as pas besoin de savoir de toute façon. Tu as réagi instinctivement en t'approchant de lui, tendant ta main doucement vers son nez en saignement avant de t'arrêter subitement avant d'avoir posé finalement le geste. Dire que tu étais sur le point de lui estomper le saignement de ta main délicate... L'autre a l'air aussi surpris que toi par le geste que tu allais poser. Tes joues légèrement rosé désormais sous la confusion que tu t'es toi-même servis. Trop embarrassé pour lever le regard vers lui et remarquer ses propres joues enflammés par ta présence si près de sa personne. Du moins jusqu'à ce qu'il tire sur ton poignet... « Pourquoi on ne s'est jamais rencontré ? » ton regard c'est agrandis de surprise. Incertain et hésitant, face à son expression sérieuse de papauté. Pourquoi? Tu n'en es pas certain, tu n'as pas réfléchi avant d'agir. Ce n'est pas la chose à faire? Tu hésites à répondre son « dé...désoler. Ce n'est qu'un mouchoir...»  peut-être est-ce son regard fixé dans le tien comme dans un interrogatoire qui t'as rendu aussi hésitatif que tuas bégayé le début de ta réponse. Tu ne sais pas. tu n'es même pas certain de pourquoi tu te fondais en excuses.
electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 2 Oct - 22:42
« dé...désoler. Ce n'est qu'un mouchoir...  » Minh Hien eut un mouvement de recul face à la réponse de Suhwan. Que voulait-il dire ? Est-ce que par hasard... Avait-il peur de lui pour s'excuser de cette manière ? Lui lâchant le poignet tout aussi brutalement qu'au moment de sa prise, il se confondit en excuses, penaud et surtout effrayé par la pespective qu'il puisse avoir peur de lui. C'était tout sauf ce qu'il voulait.  D'ailleurs, qu'est-ce qu'il désirait, au fond de lui ? Faire sa connaissance. Cependant, il ne savait vraiment plus comment réagir face au garçon, ressentir ce genre de sentiments ne lui était jamais arrivé avant ce jour où il l'avait aperçu. Minh Hien ressentit de la déception, il réalisa qu'au fond de lui, il avait attendu une réponse de son interlocuteur, qu'il aurait pu l'éclairer : pourquoi ne se sont-ils jamais vu ? Il est vrai que Minh Hien ne fait strictement pas attention à ce qu'il se passe autour de lui, naïf et enfermé dans son monde de paillettes. Il lui arrive fréquemment d'oublier les noms de ses "amis", les autres garçons et filles qui trainent parfois avec lui.

« Tu parles bien japonais pour un coréen... » Tenta-t-il désespérément. Il se basait sur son nom et au nombre d'étrangers que comptait l'école. Le lycée maintenait une certaine réputation au niveau mondial si bien que leur lycée dénombrait pas mal de personnes n'habitant pas au Japon. Même chose pour l'université rattachée, cela était une continuité donc tout à fait normal. Minh Hien se surprit à dévisager Suhwan. Il pourrait tout à fait être un japonais aux origines coréennes, tout comme lui était un nippo-vietnamien. Enfin, tout ce qu'il avait de vietnamien revenait à son prénom trop compliqué à prononcer pour les japonais, malheureusement, et son nez un peu aplati. Il se surprit à rêver d'un Suhwan fils d'ambassadeur, idole de son pays venu jusqu'au Japon pour étudier secrètement ou un agent secret infiltrant les murs de leur bahut, enquêtant sur une sombre affaire... Minh Hien n'avait pas du tout l'impression d'idéaliser Suhwan, voir même de se croire dans un film ou dans un manga. On ne lui avait jamais dit qu'il détenait une vision faussée tout simplement parce que personne ne savait vraiment comment il fonctionnait : s'il avait dit la phrase par rapport à leur rencontre un peu plus tôt, demandant à Suhwan pourquoi ils ne s'étaient pas rencontrés avant, c'est bien parce qu'il pensait que cela allait lui donner un air cool et, à l'instar des shôjo, qu'en surprenant Suhwan en sortant de leur contexte, en changeant d'expression, il allait le captiver et surbmerger ses pensées : ooooh, son plan était très simple -de son point de vue car d'un autre, il était tout simplement débile-. Suhwan allait craquer. En pensant au manga, Minh Hien s'identifiait immédiatement au beau gosse, sans grande modestie alors, Suhwan était la lycéenne qu'il devait conquérir et dans ce cas-là, le lycéen. Le manga qu'il se faisait prenait des airs de yaoi mais il adorait ça.

Prochaine étape, en savoir plus sur lui. Minh Hien lui adressa un sourire puis, pointa du doigt le livre que Suhwan tenait jusque là. Il l'avait remarqué un peu avant son saignement de nez, cela allait aider Suhwan à s'ouvrir, il en était certain ! « C'est quoi, t'allais lire ? » Question idiote vu que, quand l'on tient un livre c'est pour le lire généralement mais pas pour Minh Hien, tout était possible ! Il entendit la sonnerie du lycée qui signalait la pause pour les élèves, s'en souciant guère. Se trouver avec Suhwan était bien plus intéressant.


Pseudo : exodus Mes messages : 2545 Yen (¥) : 650 Avatar : hwanhee ( ˘ ³˘)♡ Schizophrène? :

✩ ✩ ✩
natsu ft. minho • hoshi ft. kihyun • yoseob ft. chanyeol • baozi ft. yi fan • changkyun ft. shoya


Age : 18 chapeaux d'anniversaires Date de naissance : 02/05/1998 Année : première année (université) Résidant à : dans le dortoir n°6 Planning :


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc at sagittis erat. Nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. Curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. Proin non quam id justo vestibulum



☐ harceler l’hôpital jusqu’à ce qu'ils aient trouvé un coeur pour kellian. ☑ retrouver la fille de tes rêves. ☑ refiler le rôle du prince à kaoru. ☐ rencontrer mars un jour en irl. ☐ courir dans la rue dans un costume d'époque en demandant aux passant « on est en quel année? » et ensuite s'écrier « omg j'ai réussi! » time travelers life yo. ☐ faire bouffer ses dents de lapins à momiji toucher à ton hyung c'est un no-no! . ☐ finir chacune de tes phrases en disant '' si on se fit à la prophétie ''



♡ ♡ ♡

☐ faire battre le cœur de kaoru rien que pour toi ☐ faire de kaoru ton petit ami. ☐ se cacher dans un garde-robe dans un magasin Ikea et sortir d'un coup en criant '' wow Narinia c'est de la vrai bombe en fait! » ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon.




#stitch #the little sugar monster

Navigation :

“ you're the cutest of them all. i'm gonna catch you with my pokeball! #kaoru trainner”



candy boy (prés') ɤ wolf pack (liens) ɤ moonlight walk (liste des rp) ɤ call me baby (téléphone) ɤ blue heaven (ask)


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 3 Oct - 0:41
love me do.
Tanaka Minh Hien & park su hwan
Tu n'es pas expert dans les mangas, ce n'est pas ta préférence en littérature. Tu n'as simplement pas compris que ce n'était pas intenté péjoratif, mais plutôt à la ''drague''. En même temps tu ne te fais pas accoster pour faire causette tous les jours... Encore moins si c'est un mec comme Minh Hein. c'est parce que tu n'as pas utilisé les écouteurs que tu t'es fait griller. T'évite les conversations comme ça, celle-ci elle t'a pris de cours. Parce que c'est ça si? Il ne t'a clairement pas arrêté pour te demander l'heure ou savoir la location de telle ou telle classe. Tu es tellement habitué à t'isoler que t'en perd un peu en skills social. Ce n'est pas que tu n'aimes pas les gens, depuis que tu as décroché des prix en littérature tu attires beaucoup plus l'attention, tu n'es juste pas  coutumier à cette attention et devoir vivre en tant qu'être social te déstabilises à un point où tu fuis presque toute forme d'humanité... presque.  De toute manière tu lui aurais répondu comment ? Comment tu saurais toi pourquoi vous ne vous êtes jamais rencontré avant? Ce n'est pas un petit nombre d'élèves qui étudient dans ce lycée, alors ça te semble juste probable et assez logique que vous ne vous soyez jamais rencontré avant. Officiellement tu l'as déjà vu passer, peut-être dans un couloir au passage. Tu en es pas certain. Dans tous les cas il a laissé aller ton poignet. il se confondit en excuse avec tant de ferveurs que du coup tu te sens plutôt mal. En plus d'avoir d'abord considéré qu'il pouvait en avoir après son argent de poche -.-' sorry, sorry! « ohh c'est pas la peine! » c'est toi qui devrais t'excuser d'être aussi lent suhwan! Tu lui as souri -un vrai sourire de petit ange xD- parce que bon il n'a rien fait de mal.

« Tu parles bien japonais pour un coréen... »  tu as bien fini par comprendre qu'il voulait lancer la conversation, tu ne sais simplement pas pourquoi. Tu ne te crois pas du tout du type a attiré les gens, encore moins des top-modèles. Sérieusement si c'est une vanne, tu touches vraiment le fond! « j'ai étudié la langue avant de venir étudier ici, puis c'est dans mon cursus.. » à vrai dire tu n'as pas été très diligent pour ce qui était d'apprendre le japonais avant de prendre l'avion pour Tokyo. Tu t'es vaguement préparé un mois avant le départ. Tu apprends rapidement, mais tu t'étais totalement surestimé. Du coup ça tu as pris un -bon- moment à t'adapter quand t'es arrivé, tu comprenais qu'a moitié et encore c'est un euphémisme! Heureusement apprendre le japonais fait partis de ton cursus, avec l'anglais – et le coréen mais ce n'est pas la peine de mentionner si?- Tu lui retournes pas la question parce que bon, c'est assez évident qu'il est japonais, peut être pas complètement, mais amplement pour rendre la question complètement vaine. Malheureusement pour Minh hien t'es pas du tout intéressant – de ton point de vue carrément! pas du tout!- tu n'es pas le fils d'un président ou de super star.. Tu n'es qu'un boursier qui n'es pas trop mal en écriture.  – parce que tu es hyper modeste également- « C'est quoi, t'allais lire ? » Ça ou écrire.. mais maintenant que la pause vient de sonner, ta recherche de tranquillité risque d'être anéantie avec tous ce monde. « hum, ouais. c'était l'idée.. » tu devrais y aller justement sinon t'aura cours avant d'avoir eu le temps de lire une seule page. Puis le mannequin allait définitivement retourner à son fan club.. « bon.. bien salut. » I guess.
electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 3 Oct - 22:41
Ah, les bonnes vieilles méthodes de drague à la Minh Hien. Jamais, on ne lui avait fait comprendre qu'elles étaient nulles. D'ailleurs, il n'avait pas l'opportunité de draguer à proprement parler : un petit sourire, on engage la conversation et souvent la personne est déjà conquise par la seule aura qu'il dégage. « « j'ai étudié la langue avant de venir étudier ici, puis c'est dans mon cursus.. » Minh Hien hocha vivement la tête, fier que Suhwan lui réponde. Egalement fier d'avoir visé juste, pas si compliqué en entendant son nom. Le Japon et la Corée avaient en commun un passé historique que l'on pourrait qualifier de plutôt mouvementé alors les japonais sont assez familiers à la culture coréenne et aux noms qu'ils peuvent retrouver dans leur livre d'histoire. Il suffisait d'écouter un peu pour le savoir. Voulant blaguer et se trouver des points communs avec Suhwan, Minh Hien répliqua. « Ah, moi je sais dire des trucs en coréens aussi ! Du style... » Il réfléchit quelques secondes, essayant de se remémorer ce qu'avaient pu lui apprendre les mannequins coréens avec qui, il avait déjà travaillé. « Hm.. Soju ? Je vais bien et aussi, chaussures ! » Dit-il en pointant ses propres chaussures. « Et surtout, je t'aime. » Sur cette dernière phrase, Minh Hien appuya bien ses propos, voulant épater Suhwan.

Suhwan répondit ensuite à sa question en ce qui concerne l'avenir de son livre. « hum, ouais. c'était l'idée.. » En plus d'être mignon, il savait lire -oui Minh Hien, c'est le principe et surtout ne pas savoir lire à 17 ans, paie ta réputation- et semblait particulièrement intelligent. Le japonais laissa échapper de ses lèvres un petit son d'émerveillement, comme si lire était quelque chose d'extraordinaire. Pour lui, cela l'était. Tout d'abord, cela concernait Suhwan. Secondement, Minh Hien n'aimait pas lire et ne se classait pas dans la catégories des grands lecteurs.

« bon.. bien salut. » Perdu dans sa contemplation, Minh Hien dut pourtant se résigner à en sortir brutalement à cause des paroles du lycéen. « Hein, tu vas où ? » Il ne voyait disparaitre dans la foule compacte qui devait s'être formée dans la cour intérieur du lycée, là où tous les jeunes se réunissent à la pause, et ne plus jamais le revoir. « Tu... Tu peux pas ! Euh... » Chercher quelque chose pour le retenir, vite. « Je... » Il paniquait là et décida de balancer toutes les phrases qui défilaient dans sa tête, ce qui allait déboucher sur quelque chose de très mauvais, à coup sûr. « Deviens mon petit- Non, mon ami ! » Minh Hien savait qu'il venait d'éviter de faire une grosse gaffe, c'était tout sauf le moment d'effrayer le coréen. « Souwan-chan, échangeons nos numéros. » C'était dit, c'était à faire. Minh Hien leva son poing à la hauteur de sa tête et le secoua toniquement, comme pour motiver son homologue coréen, dont il venait justement de détruire le prénom. Cependant, la prononciation de son prénom aux sons différents de sa langue natale, il l'avait oublié, ne l'ayant entendu qu'une seule fois de la petite bouche toute rosée et à croquer -attention la bave Minh Hien- de Suhwan. À lui de voir s'il allait le reprendre ou pas, en tout cas, il trouvait ce nom tout à fait adorable. Il attrapa ensuite les mains de Suhwan, ne se formalisant pas du livre qu'il tenait. Il lui adressa un sourire. Concentré sur Suhwan, il aperçut tout de même deux jeunes filles derrière le coréen, qui arrivaient vers eux, bavardant et ne semblant pas les avoir encore remarquées.


Pseudo : exodus Mes messages : 2545 Yen (¥) : 650 Avatar : hwanhee ( ˘ ³˘)♡ Schizophrène? :

✩ ✩ ✩
natsu ft. minho • hoshi ft. kihyun • yoseob ft. chanyeol • baozi ft. yi fan • changkyun ft. shoya


Age : 18 chapeaux d'anniversaires Date de naissance : 02/05/1998 Année : première année (université) Résidant à : dans le dortoir n°6 Planning :


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc at sagittis erat. Nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. Curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. Proin non quam id justo vestibulum



☐ harceler l’hôpital jusqu’à ce qu'ils aient trouvé un coeur pour kellian. ☑ retrouver la fille de tes rêves. ☑ refiler le rôle du prince à kaoru. ☐ rencontrer mars un jour en irl. ☐ courir dans la rue dans un costume d'époque en demandant aux passant « on est en quel année? » et ensuite s'écrier « omg j'ai réussi! » time travelers life yo. ☐ faire bouffer ses dents de lapins à momiji toucher à ton hyung c'est un no-no! . ☐ finir chacune de tes phrases en disant '' si on se fit à la prophétie ''



♡ ♡ ♡

☐ faire battre le cœur de kaoru rien que pour toi ☐ faire de kaoru ton petit ami. ☐ se cacher dans un garde-robe dans un magasin Ikea et sortir d'un coup en criant '' wow Narinia c'est de la vrai bombe en fait! » ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon.




#stitch #the little sugar monster

Navigation :

“ you're the cutest of them all. i'm gonna catch you with my pokeball! #kaoru trainner”



candy boy (prés') ɤ wolf pack (liens) ɤ moonlight walk (liste des rp) ɤ call me baby (téléphone) ɤ blue heaven (ask)


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 4 Oct - 15:47
love me do.
Tanaka Minh Hien & park su hwan
Drague? Bon tu as définitivement pas compris que s'était ce qui était en train de se passer! Tu crois plutôt que c'est une simple conversation, peut-être par ennuie du mannequin. Mais de là a aller imaginer que tu pouvais être d'un intérêt pour celui-ci, no way! Tu te trouves tellement banale et moche, que l'idée te passes pas par la tête une seconde. Sinon, ouais non, entre la Corée et le Japon, c'est plutôt normal que les Japonais aient bien acquis la culture. En même temps au début du dix-neuvième siècle ils ont envahi la Corée. Ont plantés leurs drapeaux et ont décidés que s'était maintenant un nouveau japons. Et pendant plus de cinquante ans ils ont occupé la Corée en maître alors que les coréens crevait de faim et étaient forcés de changer de noms pour une consonance japonaise pour avoir droit à de la nourriture... Pas super glorieux. Mais bon personnellement, c'est une partie de l'histoire que tu trouves super intéressante. Mais n'empêche quand on y repense les Japonais ont été de vrai salop! « Ah, moi je sais dire des trucs en coréens aussi ! Du style... » tu bas légèrement des cils un peu surpris par sa démonstration de la langue mais.. « Hm.. Soju ? Je vais bien et aussi, chaussures ! » il avait l'air si fière... « Et surtout, je t'aime. »  :-03-:  que ça t'as fait sourire. Saranghaeyo... ton cœur en a pratiquement sorti de son rythme simplement par son intonation.. t'es con ce n'est pas comme si il te faisait la sérénade. Bon tu n'iras sans doute pas lire, la tranquillité c'est niveau zéro maintenant! À moin que tu trouves un nouveau coin tranquille que tu te dis. Tu ne sais pas si il se fout de toi ou si il est vraiment impressionné par ta possible lecture. Alors, tu lui souris simplement avant de lui dire au revoir.

« Hein, tu vas où ? » Il a l'air surpris. N'allait-il pas rejoindre ses amis ou voir fanclub? Fesant quelques pas et t'éloignant du beau jeune homme avant que celui-ci se plaigne ouvertement.. « oh euh j'allais... » attends pourquoi tu dois lui dire où tu t'en va alors que t'en est même pas certain toi-même! « Tu... Tu peux pas ! Euh... » tu clignes des yeux a répétition, tes grands yeux sombres grand ouvert vu ton étonnement flagrant. « Deviens mon petit- Non, mon ami ! » attends quoi? Tu t'es arrêté dans ta fuite, te stoppant nette. T'as bien compris ou tu rêves? « Qu..quoi? » Son ami? Tu te retournes à nouveau vers lui, le regardant l'aire incrédule. Puis il en rajoute en te demandant ton numéro. En plus, il avait martyrisé ton prénom au passage. « Su Hwan.. » que tu répètes correctement a voix basse. Si il veux être ton pote il faut au moins qu'il ait son nom correctement. Il prit tes mains dans les siennes accentuant davantage ton état de surprise. Tu ne sais pas pourquoi -ou si - mais tu t'es surpris a rougir légèrement sur le coup. Avec son sourire à crever le cœur en plus... « j'imagine que je peux te donner mon numéro.. » tu te mordilles la lèvre inférieur légèrement en tendant la main vers lui pour qu'il te passe son portable question que tu entres ton numéro dans celui-ci. Pourquoi pas après tout?  
electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 13 Oct - 14:30
Bordel, tout aurait pu se passer si différemment. Minh Hien avait paniqué, sans savoir quoi dire pour le retenir. Alors, il avait décidé de ne pas réfléchir -et celui qui dira "comme d'habitude" sera dans le faux- et de sortir tout ce qui lui passait par la tête, d'être en quelque sorte honnête. Cela avait merveilleusement bien marché de son point de vue, surtout en voyant que Suhwan lui tendait son portable. Il n'avait pas l'impression d'être retourné en maternelle en lui demandant de devenir son ami, cela sonnait juste bien à ses oreilles. Normalement, à leur âge, tout se déroulait naturellement, surtout au lycée.  « Su Hwan.. » Plongé dans un contentement sans faille ni profondeur, Minh Hien n'entendit pas que Suhwan avait murmuré son prénom, corrigeant sa prononciation catastrophique de japonais. Tant pis, il fallait qu'il élève la voix pour que Minh Hien décroche : il se voyait déjà faire tout un tas de sorties en compagnie de Suhwan, la perspective d'avoir son numéros rendant le tout soudainement plus facile. Sa peur de le perdre de nouveau dans le lycée avait disparu. Minh Hien était tout sauf quelqu'un d'abile, il avait beau eu chercher Suhwan pendant des semaines dans ce lycée -qui n'était pas immense non plus, et même si, il avait juste déconné- alors s'il avait du le perdre une seconde fois, quand aurait-il pu le revoir ? « « J'imagine que je peux te donner mon numéro.. » Gardant son sourire, Minh Hien lâcha les mains de Suhwan tandis que celui-ci sortit son portable. Le vietnamien en fit de même. Une fois leurs numéros échangés, Minh Hien rentra le nom du garçon en face de lui. Il lui montra son téléphone où il s'était appliqué à écrire Souwan-chan. « Comme ça ? » Demanda-t-il, faisant référence à l'écriture de son prénom. Il s'approcha soudainement de Suhwan et se pencha vers lui, vu qu'il était plus petit. Il tint son téléphone face à eux et prit une photo, souriant face à la mine déconcertée du coréen. Il le remercia, même s'il ne lui avait pas demandé son avis et fixa la photo. Les deux jeunes lycéennes qu'il avait vu un peu plus tôt alors qu'il parlait à  Suhwan passèrent près d'eux, gloussant et saluant Minh Hien qui leur répondit à peine par un sourire, trop occupé à observer la nouvelle photo qu'il plaça en photo de contact pour Suhwan.

Qui dit pause, dit reprise des cours. Minh Hien sentait qu'ils allaient devoir bientôt se quitter et cela le peinait déjà. Il aurait bien continuer à sécher, d'ailleurs il se posait la question de si, il retournait en classe ou pas mais le mannequin avait l'impression que jamais Suhwan ne voudrait sécher avec lui, encore moins qu'ils ne se connaissent pas du tout. Se frottant l'arrière de la tête, Minh Hien posa sa question timidement. « Tu es dans quelle classe ? » Peut-être qu'il pourrait l'accompagner ?


Pseudo : exodus Mes messages : 2545 Yen (¥) : 650 Avatar : hwanhee ( ˘ ³˘)♡ Schizophrène? :

✩ ✩ ✩
natsu ft. minho • hoshi ft. kihyun • yoseob ft. chanyeol • baozi ft. yi fan • changkyun ft. shoya


Age : 18 chapeaux d'anniversaires Date de naissance : 02/05/1998 Année : première année (université) Résidant à : dans le dortoir n°6 Planning :


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc at sagittis erat. Nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. Curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. Proin non quam id justo vestibulum



☐ harceler l’hôpital jusqu’à ce qu'ils aient trouvé un coeur pour kellian. ☑ retrouver la fille de tes rêves. ☑ refiler le rôle du prince à kaoru. ☐ rencontrer mars un jour en irl. ☐ courir dans la rue dans un costume d'époque en demandant aux passant « on est en quel année? » et ensuite s'écrier « omg j'ai réussi! » time travelers life yo. ☐ faire bouffer ses dents de lapins à momiji toucher à ton hyung c'est un no-no! . ☐ finir chacune de tes phrases en disant '' si on se fit à la prophétie ''



♡ ♡ ♡

☐ faire battre le cœur de kaoru rien que pour toi ☐ faire de kaoru ton petit ami. ☐ se cacher dans un garde-robe dans un magasin Ikea et sortir d'un coup en criant '' wow Narinia c'est de la vrai bombe en fait! » ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon.




#stitch #the little sugar monster

Navigation :

“ you're the cutest of them all. i'm gonna catch you with my pokeball! #kaoru trainner”



candy boy (prés') ɤ wolf pack (liens) ɤ moonlight walk (liste des rp) ɤ call me baby (téléphone) ɤ blue heaven (ask)


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 13 Oct - 18:23
love me do.
Tanaka Minh Hien & park su hwan
Tu avais été plutôt surpris qu'il te retienne  alors que t'étais prêt a retourné vers ta salle de cours. En même temps c'est ultimement rare qu'on te réclame l'amitié aussi ouvertement. C'était assez curieux même. Tu aurais peut-être même été persuadé qu'il se foutait de toi si le mannequin n'affichait pas une mine aussi radieuse et ravie. Comme tu ignores qu'il a prit intérêt pour ta personne avant cette subite rencontre, tu trouves la situation plutôt précipitée. On t'as rarement demander ton numéro aussi ouvertement. néanmoins tu lui tends ton portable de bon cœur une fois qu'il eut prononcé la demande. Puis, à ton tours, tu lui donnes ton numéro. C'est de politesse principalement, car a ce moment tu ne te serais pas imaginé recevoir le moindre téléphone ou texto de sa part par la suite. « Comme ça ?»  ça devrait être plutôt frustrant non? D'avoir son prénom martyrisé de la sorte par Minhhien. En même temps ta voix était limite étouffée lorsque tu l'as repris la première fois. Il ne t'a sans doute pas entendu, que tu te dis simplement. Du coup tu passes une main sur ta nuque avec un petit sourire embarrassé sur tes lèvres roses en le corrigeant à nouveau mais cette fois avec plus d'éloquence. En épelant cette fois le prénom au japonais. Pour ta part tu as entré son nom et prénom sans artifices.  Même tes parents sont inscrits dans ton téléphone par leurs noms complet, nom + prénom. Claire et efficace. Tes grands yeux de biches ouverts bien grand un moment  sur le coup, légèrement déconcerté un instant alors que Minhhien se penche vers toi en tendant son téléphone a bout de  bras pour prendre la photo qui va utiliser comme photo de contact. Minh Hien était plutôt ''straightforward'' assez direct dans ses faits et gestes. C'est plutôt rafraîchissant, même si c'est un peu désarçonnant au premier abord. Mais tu finis par laisser un sourire illuminé à l'aire ravis qu'arborait le jeune homme.

En remettant ton portable dans ton sac tu avais également réalisé que la pause était sur le point de s'achever. Même si tu n'avais pas eu l'occasion de lire comme tu avais précédemment visé, tu n'avais pas l'impression d'avoir manqué. « les cours vont bientôt reprendre.. » Une nouvelle fois tu allais renouveler ta précédente action et te diriger vers ta salle de cours.  Tu n'avais pas besoin de passer à ton casier ayant déjà le nécessaire dans ton sac. Tu allais lui faire ta révérence – façon de parler- mais le mannequin a été plus rapide avec sa question. « Tu es dans quelle classe ? »  tu refermes ton sac et hisse un ganse sur ton épaule. « dans la classe 2-b » que tu réponds doucement au jeune homme. « je crois que je devrais  m'y rendre justement..»
 
electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 14 Oct - 22:38
« Dans la classe 2-b » Minh Hien regardait Suhwan ranger son portable dans son sac à dos, se rappelant subitement qu'il avait oublié le sien dans son casier. Il se concentra plus sur le garçon -bien qu'il le soit déjà au maximum- et releva la tête. « Hein ? » Il pencha légèrement la tête vers la droite. « Mais nous sommes dans la même classe ! » Quel idiot. Il se sentait cruellement bête, pourquoi n'avait-il jamais remarqué que ce petit ange était assis à quelques rangs de lui-même ?! Enfin pour le peu de temps qu'il passe en classe -travail l'obligeant à s'absenter et sa propre flemme l'empêchant de participer à tous les cours-, cela n'était pas tout à fait étonnant. Suhwan avait été sous son nez, pendant tout ce temps ? En y réfléchissant bien, Minh Hien n'avait pas vraiment passé au peigne fin sa propre classe, alors qu'il recherchait intensivement le coréen, se disant qu'il l'aurait déjà remarqué s'ils se retrouvaient au même endroit. « Je crois que je devrais  m'y rendre justement.. » Il lui sourit. « Alors, nous allons au  même endroit. » Par cette phrase, il signala à Suhwan qu'il allait l'accompagner -et qu'il n'allait plus jamais le quitter mais ça, c'était un sous-entendu si subtile-.

Minh Hien tira Suhwan vers la sortie de l'arrière du bâtiment, les emmenant dans la cour principale pour trouver la porte principale du lycée. Une fois fait, ils se dirigèrent vers cette entrée, tout le long Minh Hien avait papoté, racontant des anecdotes dès qu'ils croisaient quelqu'un ou quelque chose comme le muret où, une fois il s'était fait attraper par la surveillante entrain de fumer et qu'il avait du redoubler d'efforts à minauder pour qu'elle "oublie" bizarrement et ne puisse pas le balancer au directeur -en omettant le détail qu'il avait du lui glisser quelques yens, sa fierté en prendrait un coup et il se devait d'être le plus manly possible face à Suhwan-. En lui parlant, Minh Hien se rendit compte qu'il adorait son regard -bon il le savait déjà-, il n'arrivait pas à s'en détacher et n'avait pas arrêté de le fixer. Qu'il soit encore en vie sans avoir vu où il mettait les pieds relevait de l'exploit, le vietnamien avait une sacré bonne étoile -et c'était peut-être Suhwan qui le rendait si chanceux ?- Mielleux au possible, Minh Hien se trouvait si détendu, sans qu'il se sente stressé ou coincé, qu'il en oubliait presque où ils se trouvaient alors qu'ils se dirigeaient pourtant vers les salles de classe, prenant le chemin automatiquement. Ils finirent par arriver devant la porte, la sonnerie sonnant une seconde fois pour signaler que les élèves devaient vraiment regagner leurs classes, que le professeur ne tarderait pas à arriver. Il s'arrêta à l'encadrement de la porte, s'y adossant. Derrière lui, il pouvait entendre le boucan fait par quelques garçons qui embêtaient des filles, ces dernières gloussant et rouspétant. « Bon. » Le mannequin n'avait pas envie de quitter le coréen, même si techniquement ils ne se quitteraient pas réellement, se trouvant dans la même classe. Ce détail le soulageait étrangement mais il n'y fit pas attention. Il se gratta la tempe. « Tu veux pas qu'on se revoit un de ces quatre ? » Gêné mais pas tant par son honnêteté ni son audace mais plutôt apeuré par la réponse que pourrait lui donner Suhwan. Après tout, il l'invitait ouvertement à se revoir, même au dehors du lycée -et surtout, quel coquin- et ce, malgré le fait qu'ils ne se connaissent pas. Cela ne dérangeait pas le japonais mais qu'en était-il de Suhwan ?

Le prof arriva et Minh Hien fut contrait de se séparer de Suhwan. Il se dirigea vers le fond de la classe, près de la fenêtre -la place du roi selon lui-. Le cours commença. Même là, ils étaient séparés ! Suwhan semblait si lointain mais se trouvait parfaitement dans le viseur du mannequin : il pourrait aisément le regarder pendant toute l'heure; il en jubilait d'avance. D'ailleurs, son sac resté dans son casier et qu'il avait oublié d'aller chercher, il n'avait aucune affaire pour suivre et serait donc apte à bien l'observer vu qu'il n'avait que cela à faire. Il posa sa tête dans sa main dont le coude était appuyé sur la face en bois de son bureau. Les yeux plissés, il se perdait déjà dans sa contemplation de son nouvel ami. Suhwan était si mignon, sympa, si cool. Minh Hien n'avait pas un vocabulaire très garni alors il n'arrivait pas à bien décrire ce qu'il pensait du coréen. Peut-être aimait-il les hommes plein de savoirs ? Il lui semblait tellement intelligent que même Einstein passait pour un idiot aux yeux de Minh et pourtant c'est pas lui qui avait inventé les avions après qu'une pomme lui soit tombée sur la tête ? Ou bien c'est lui le célèbre peintre de la Joconde, un truc comme ça. Il n'en avait aucune idée et il s'en fichait, un vague sourire pendu aux lèvres.

:0268:  :0268:  :0268:




Pseudo : exodus Mes messages : 2545 Yen (¥) : 650 Avatar : hwanhee ( ˘ ³˘)♡ Schizophrène? :

✩ ✩ ✩
natsu ft. minho • hoshi ft. kihyun • yoseob ft. chanyeol • baozi ft. yi fan • changkyun ft. shoya


Age : 18 chapeaux d'anniversaires Date de naissance : 02/05/1998 Année : première année (université) Résidant à : dans le dortoir n°6 Planning :


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc at sagittis erat. Nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. Curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. Proin non quam id justo vestibulum



☐ harceler l’hôpital jusqu’à ce qu'ils aient trouvé un coeur pour kellian. ☑ retrouver la fille de tes rêves. ☑ refiler le rôle du prince à kaoru. ☐ rencontrer mars un jour en irl. ☐ courir dans la rue dans un costume d'époque en demandant aux passant « on est en quel année? » et ensuite s'écrier « omg j'ai réussi! » time travelers life yo. ☐ faire bouffer ses dents de lapins à momiji toucher à ton hyung c'est un no-no! . ☐ finir chacune de tes phrases en disant '' si on se fit à la prophétie ''



♡ ♡ ♡

☐ faire battre le cœur de kaoru rien que pour toi ☐ faire de kaoru ton petit ami. ☐ se cacher dans un garde-robe dans un magasin Ikea et sortir d'un coup en criant '' wow Narinia c'est de la vrai bombe en fait! » ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon.




#stitch #the little sugar monster

Navigation :

“ you're the cutest of them all. i'm gonna catch you with my pokeball! #kaoru trainner”



candy boy (prés') ɤ wolf pack (liens) ɤ moonlight walk (liste des rp) ɤ call me baby (téléphone) ɤ blue heaven (ask)


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 15 Oct - 0:27
love me do.
Tanaka Minh Hien & park su hwan
« Mais nous sommes dans la même classe ! » Officiellement oui, ils étaient dans la même classe, même si dans les faits Minh Hien était plutôt considéré comme une aurore boréal, rarement présent. Sûrement trop absorbé par sa propre personne pour porter attention a plus d'une trentaine d'autres individus de sa classe. Mais dans cette école ce n'était pas un trait de personnalité très surprenant. Alors que toi, t'es l'atypique anti-social qui serait aux anges avec la cape d'invisibilité d'Harry Potter si tu pouvais te la procurer. Plutôt calme et effacé de nature, même si s'était néanmoins plutôt improbable qu'il n'a jamais remarqué ce fait avant aujourd'hui. Tu as simplement confirmé avec un petit ronronnement affirmatif. « Alors, nous allons au  même endroit. » avant que t'ai eu le temps de répondre quoi que ce soit, le jeune homme te tirais déjà avec lui en direction de l'entrer arrière du lycée.

Tu le laissa mener la marche. Il passait d'une anecdote à l'autre comme un enfant qui racontait sa première journée de cours à sa mère. Minhhien passait d'objet à personne, à ennuies qu'il avait eu à tel endroit. Tu écoutais bêtement en acquiesçant par-ci par la même si tu était en train de te dire intérieurement que tu l'aurais sûrement rapporté au directeur si tu avais été dans la position de la surveillante. fumer dans le lycée.. fumer tout cours en général. Tu ne sais pas si c'est sa personnalité bouillante voir imposante ou son regard fixer mais tu te sentais limite submerger par le mannequin. Déstabilisé serais un euphémisme. C'est un sentiment tout nouveau pour toi et tu ne sais pas mettre le mot dessus. Finalement, vous arrivez devant la salle de classe et tu peux déjà voir ton voisin de pupitre te lancer un regard interrogateur. Il sent déjà l'interrogatoire venir dans l'étincelle qui lui passe dans ses yeux, même s'il est à bonne distance tu le vois clairement. Tu reportes ton attention sur Minhien qui est légèrement accoudé au cadre de la porte. Lui souriant un ''au-revoir'' même si bon vous êtes les deux dans le même local alors bon. normalement tu serais déjà à ton siège sans cette soudaine rencontre avec le joli minois. « Tu veux pas qu'on se revoit un de ces quatre ? » la question te surprit un peu. Vous allez sans doute vous revoir, par logique dans le lycée ne serais ce que par coïncidence. Mais tu sais clairement que ce n'est pas ce qu'il veut dire. Inconsciemment tu as rougi un peu en lui soufflant sans trop d'éloquence. « hum.. ouais okay. »

 Tu te dirigeas vers ta place habituelle en ignorant le regard toujours inquisiteur de ton voisin. Ouvrant plutôt ton cahier et te mettant a rédigé distraitement comme à ton habitue. Tu te perds rapidement dans tes pensées, peu attentif en classe à ton habitude, mais tu n'y peu rien le ton que les professeur prenne généralement en expliquant est tellement monotone. Pendant les cours tu es souvent comme cela, distrait ou en train d'avancer ton roman. Tu te sentais vaguement observer, tu as vaguement levé la tête pour regarder le professeur question d'être certain qu'il n'était pas en train de te fixer pour te sortir de ton inattention, mais non. tu t'es dit que tu devais juste imaginer.
electric bird.

mais incroyablement mignon :0238: :0238:

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 18 Oct - 0:40
Le vietnamien trépignait déjà d'avance, sa jambe tremblante sous la table. Elle tapait par terre discrètement, sans se faire entendre. Il posa une main sur sa cuisse, ne tentant tout de même pas de la calmer. Il s'en fichait, il souriait juste. Suhwan avait accepté qu'ils se revoient, submergeant par la même occasion le cerveau de Minh Hien d'idées toutes les plus farfelues et gênantes les unes que les autres : il n'avait sûrement aucune idée du trouble qu'il venait, d'à quel point il avait réussi à faire péter un câble par sa seule réponse positive. Ils pourraient... Ils pourraient sortir prendre une galce -même si le temps se refroidissait à vitesse grand v, il y avait toujours le temps et la saison pour une glace-, se rendre au parc d'attraction. Cette dernière option l'enchantait. Peut-être qu'avec un peu de chances, ils iraient à la grande roue et restait coincés tout en haut, dans la cabine tous-les-deux. Il avait lu ça dans un manga -shôjo, mais ne le précisons pas !- ou vu cette situation dans x comédies romantiques limites. Et il adorait le principe. Ensuite, ils se rendraient sûrement sur le carroussel et Minh Hien serait debout tandis que Suhwan en tant que fidèle princesse, serait sur son cheval : ils s'embrasseraient alors, le cheval montant et descendant, frustrant Minh Hien qui serait obligé de s'arrêter. Il en riait presque et s'en frottait déjà les mains, inconscient et oubliant déjà que les deux lycéens avaient fait connaissance une demi-heure à peine.

On le sortit brutalemet de ses pensées. « Monsieur Tanaka, est-ce que c'est mon cours qui vous rend ainsi ? » Il détourna ses yeux de Suhwan pour les poser sur la silhouette de leur professeur. Il soupira, essayant d'être le moins discret possible et de montrer tout son agacement. Il fixa intensément le prof puis changea d'expression, il fit la moue. « Non, je pensais juste à comment j'allais pouvoir pécho. » Sa remarque totalement détachée lança un rire général de la part de ses camarades, rendant son professeur interloqué par le terme "péchoter". Il haussa les épaules et tourna la tête vers la fenêtre, reprenant le fil de sa réfléxion. À quoi pensait-il déjà ? Ah oui, à combien les yeux de Suhwan sont profonds...

Le cours finit par passer, la sonnerie retentit dans tout l'établissement, signalant la liberté pour tous les étudiants. Minh Hien avait passé la majeur partie du temps de cours à regarder dehors, à zieuter Suhwan ou encore à mater ses ongles, s'étant même fait la remarque qu'un passage chez l'esthéticienne ne lui ferait pas de mal. Il n'avait plus été dérangé par l'enseignant, celui-ci s'était désintéressé totalement du mannequin qui se révélait peut-être extrêmement beau mais au cerveau peu développe et à la langue bien pendue, l'agaçant. Cela arrivait rarement, que les enseignants s'occupent de lui. Son profil était clair : il "n'avait rien à faire" ici, et surtout ne voulait pas se trouver ici. Malheureusement, -ou plutôt heureusement-, Minh Hien souhaitait tout de même avoir son diplôme et avait conscience qu'il allait devoir encore attendre et venir au lycée. Les professeurs voyaient en Minh Hien une perte de temps et préférait se concentrer sur les autres élèves, plutôt que sur l'élève ingrat qu'était le vietnamien. Puis, il avait sa carrière toute tracée et déjà bien installée depuis des années, depuis sa plus tendre enfance alors, il valait mieux s'intéresser aux autres, encore de jeunes inconnus sûrement en quête de gloire. Evidemment en entendant la sonnerie, Minh s'était rué sur la table de Suhwan, le pauvre qui n'avait du rien comprendre en le voyant sortir de nulle part comme une furie. « Qu'est-ce que tu fais, tu rentres chez toi ? » Pauvre petit coréen, savait-il dans quoi il venait de s'embarquer en acceptant les "avances amicales" du vietnamien  ?


Pseudo : exodus Mes messages : 2545 Yen (¥) : 650 Avatar : hwanhee ( ˘ ³˘)♡ Schizophrène? :

✩ ✩ ✩
natsu ft. minho • hoshi ft. kihyun • yoseob ft. chanyeol • baozi ft. yi fan • changkyun ft. shoya


Age : 18 chapeaux d'anniversaires Date de naissance : 02/05/1998 Année : première année (université) Résidant à : dans le dortoir n°6 Planning :


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc at sagittis erat. Nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. Curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. Proin non quam id justo vestibulum



☐ harceler l’hôpital jusqu’à ce qu'ils aient trouvé un coeur pour kellian. ☑ retrouver la fille de tes rêves. ☑ refiler le rôle du prince à kaoru. ☐ rencontrer mars un jour en irl. ☐ courir dans la rue dans un costume d'époque en demandant aux passant « on est en quel année? » et ensuite s'écrier « omg j'ai réussi! » time travelers life yo. ☐ faire bouffer ses dents de lapins à momiji toucher à ton hyung c'est un no-no! . ☐ finir chacune de tes phrases en disant '' si on se fit à la prophétie ''



♡ ♡ ♡

☐ faire battre le cœur de kaoru rien que pour toi ☐ faire de kaoru ton petit ami. ☐ se cacher dans un garde-robe dans un magasin Ikea et sortir d'un coup en criant '' wow Narinia c'est de la vrai bombe en fait! » ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon.




#stitch #the little sugar monster

Navigation :

“ you're the cutest of them all. i'm gonna catch you with my pokeball! #kaoru trainner”



candy boy (prés') ɤ wolf pack (liens) ɤ moonlight walk (liste des rp) ɤ call me baby (téléphone) ɤ blue heaven (ask)


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 19 Oct - 14:48
love me do.
Tanaka Minh Hien & park su hwan
tu fais ton effort, vraiment. Mais garder ton attention constante en classe ce n'est vraiment pas ta forte. Cependant, comme ça n'influence pas tes notes la plupart des professeurs te laisse à tes rêveries. Pas tous cependant. Tu étais en train de mettre en mots la description caractérielle de ta muse. « Monsieur Tanaka, est-ce que c'est mon cours qui vous rend ainsi ? » tu es sorti de ton carnet de notes, ton regard de biche cherchant la source de l'interaction. Ce n'est pas ton habitude de reconnaître l'interaction ambiante tel celle-ci! Mais ton voisin de pupitre à donner un coup de pied sur la patte de ta chaise pour attirer ton attention. Comme si d'un coup tu étais associé au mannequin simplement parce que vous vous étiez affiché dans le cadre de porte ensemble et que du coup tu te devais d'être attentif à cet échange! « Non, je pensais juste à comment j'allais pouvoir pécho. » what the? Un rire collectif éclata dans la classe -Su Hwan exclus - à sa riposte alors que toi, tu as les yeux ronds de surprise qu'il ait pu lancer une rhétorique pareille avec détachement, voir même un ton plutôt désinvolte. C'est sans doute simplement une pique de clown de classe que tu te dis et puis tu retournes à tes oignions. Le restant du cours se déroula sans anicroche ou perturbation. La cloche retentis et une vague d'étudiant se levaient en vitesse pour sortir en vitesse vers la liberté.

Ouff le weekend. Tu commences à ranger tes affaires dans ton sac, pas particulièrement à la course, une minute de plus ou de moins... La classe était déjà a moitié vide, les plus alertes et impatients ayant déjà atteint l'encadrement de la porte, entassé dans leurs désirs de sortir de la salle de cours. « Qu'est-ce que tu fais, tu rentres chez toi ? » ohla! Heureusement que tu n'es pas cardiaque! Il venait d'apparaître près de toi si rapidement que ta surprise a été flagrante vu l'expression de tes traits. Yeux écarquillé et ton petit cœur troublé battant plus rapidement sous l'ébahissement. non tu ne rentrais pas chez toi, tu vis dans un dortoir avec cinq autres garçons et c'est plutôt étouffant pour ta personne qui préfère de loin le calme et la solitude. Tu préfères traîné un peu hors celui-ci jusqu'à ce que ça se calme. Généralement la plupart vont sortir ce soir et avec et ça va redevenir une zone neutre d'ici une ou deux heures. « non je... » en fais tu n'as aucun plan précis, tu n'as pas eu le temps d'y réfléchir. La bibliothèque? « c'est la folie dans mon dortoir je préfère éviter. » Pas que ça doit l'intéresser que tu te dis. En même temps tu es déjà confus de sa soudaine apparition, encore davantage de son intérêt pour tes plans post heures de cours.

electric bird.
:  

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 27 Oct - 18:08
« C'est la folie dans mon dortoir je préfère éviter. » Minh Hien fit un signe de la tête compatissant, lui aussi comprenait les paroles du coréen. Son dortoir était également un joyeux bordel, même si Minh se tut sur le fait qu'il y participait très bien, à ce gros bordel. Il retient juste une chose. Donc, Suhwan ne rentrait pas directement à son dortoir, qu'allait-il faire ? Minh Hien s'avança, se penchant en avant tout en s'appuyant sur la table du garçon. « Tu vas où, j'peux venir ? » Le vietnamien détestait tourner autour du pot, cela l'agaçait quand les gens prenaient différents chemins pour dire quelque chose et que cela prenait des heures. Cela lui rappelait les dramas : Minh Hien adorait en regarder mais s'énervait à chaque visionnage, rendant la situation assez compliquée à gérer. Cependant, ce n'est pas de sa faute mais celle du héros ! Combien de fois il avait pu voir des quiproquos dans tel ou tel drama à cause du manque d'honnêteté du héros qui n'avouait pas ses sentiments ou bien autre chose ? Bon. Minh Hien savait que tout "le plaisir" de l'intrigue se trouvait dans ces quiproquos mais pas pour lui ! Alors, il évite un maximum de tourner autour du pot, de faire traîner les choses en préférant aller droit au but.

Minh Hien se trouvait toujours devant Suhwan, attendant son approbation pour le suivre. Il ne voulait pas le forcer même s'il faisait tout le contraire : fixant Suhwan, une petite moue collée aux lèvres, le vietnamien essayait de faire pression sur le coréen pour qu'il le laisse l'accompagner.  Allez, dis oui, dis oui. Il ne restait plus qu'eux deux dans la salle de classe, le prof s'est totalement volatilisé dès que la sonnerie a retenti, les élèves sont également très vite partis. La salle est calme, comme le reste de l'école qui se vide doucement mais sûrement. Minh Hien recula pour laisser un peu d'espace vital à Suhwan, bien qu'il aimait se trouver près de lui. Le sac du coréen attira son attention. Se tapant le front avec l'une de ses deux paumes de mains, il dit tout en pestant : « Je n'ai pas mes affaires avec moi, je les ai laissées dans mon casier ! » Quelle tête-en-l'air faisait-il. Cela ne le dérangeait pas vraiment de laisser son sac rempli de cours au lycée, il ne comptait pas travailler chez lui mais il avait laissé son paquet de cigarettes, distraitement, à l'intérieur.




Pseudo : exodus Mes messages : 2545 Yen (¥) : 650 Avatar : hwanhee ( ˘ ³˘)♡ Schizophrène? :

✩ ✩ ✩
natsu ft. minho • hoshi ft. kihyun • yoseob ft. chanyeol • baozi ft. yi fan • changkyun ft. shoya


Age : 18 chapeaux d'anniversaires Date de naissance : 02/05/1998 Année : première année (université) Résidant à : dans le dortoir n°6 Planning :


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc at sagittis erat. Nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. Curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. Proin non quam id justo vestibulum



☐ harceler l’hôpital jusqu’à ce qu'ils aient trouvé un coeur pour kellian. ☑ retrouver la fille de tes rêves. ☑ refiler le rôle du prince à kaoru. ☐ rencontrer mars un jour en irl. ☐ courir dans la rue dans un costume d'époque en demandant aux passant « on est en quel année? » et ensuite s'écrier « omg j'ai réussi! » time travelers life yo. ☐ faire bouffer ses dents de lapins à momiji toucher à ton hyung c'est un no-no! . ☐ finir chacune de tes phrases en disant '' si on se fit à la prophétie ''



♡ ♡ ♡

☐ faire battre le cœur de kaoru rien que pour toi ☐ faire de kaoru ton petit ami. ☐ se cacher dans un garde-robe dans un magasin Ikea et sortir d'un coup en criant '' wow Narinia c'est de la vrai bombe en fait! » ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon.




#stitch #the little sugar monster

Navigation :

“ you're the cutest of them all. i'm gonna catch you with my pokeball! #kaoru trainner”



candy boy (prés') ɤ wolf pack (liens) ɤ moonlight walk (liste des rp) ɤ call me baby (téléphone) ɤ blue heaven (ask)


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 27 Oct - 19:03
love me do.
Tanaka Minh Hien & park su hwan
Tu aimes ta petite vie tranquille, du moins tu aimais bien. Depuis que tu es arrivé au Japon, peu à peu tu t'es ouvert peu à peu. Principalement parce que Erin te force pas mal la main à ce sujet. Cela dit, Minh Hien et mille fois plus droit au but que n'importe qui que tu avais pu rencontrer ici. Andrew et Jjiao y compris. Il te trouble vachement ce mannequin, mais tu n'es pas certain du pourquoi. Vous aviez fait connaissant à peine deux heures plus tôt et déjà il avait ton numéro de portable et était venu te rejoindre à ton pupitre à peine la classe terminée. « Tu vas où, j'peux venir ? » qu'il t'avait demandé en te faisant limite les puppy eyes. Tu avais vachement l'impression d'être en face d'une brute qui veut te voler ton argent de poche. Il t'a officiellement demandé de t'accompagner, mais franchement, tu as ultimement l'impression que qu'il l'a imposé plus qu'autre chose. Malgré quoi au fond de toi tu es limite content qu'il veuille passer plus de temps avec toi. Ce sentiment t'agace gravement. Pourquoi? « oh euh, je pensais aller à la bibliothèque.. » tu rougis légèrement, comme si tu avais honte de ton passe-temps que tu es certain va simplement ennuyer le mannequin. C'est peut-être présomptueux de ta part de penser ainsi, mais tu es presque certain que Minh Hien ne passe pas son temps libre dans un endroit aussi ennuyeux que la bibliothèque. « je t'en voudrais pas si tu préfères revenir sur ta demande. » tu dis avec un petit sourire limite certain que le jeune homme devait déjà regretter sa proposition de t'accompagner maintenant qu'il savait où tu avais l'intention d'aller.

Tu aimes la bibliothèque. C'est calme et silencieux – normal quoi c'est une bibliothèque- tu as un emplacement favoris que se trouve dans le fond de la dernière rangée de livres dans la section des ouvrages géographiques. Personne n'y viens jamais limite et tu t'y assois à même le sol, dos posé agréablement contre le mur, avec l'impression d'être dans une cachette secrète limite. De ce petit coin, tu sais que personne ne t'y trouvera. Même si tu es certain que tu as perdu tout l'intérêt du jeune homme à la gueule d'Adonis une fois que tu as cité tes plans, tu es d'accord pour partager ton petit coin de paradis avec lui – bon paradis ce n'est pas exagéré Suhwan? c'est juste un spot nul à la bibliothèque quoi- Bref, une fois que tes affaires ont regagnés ton sac, tu places la ganse sur ton épaule et te redresse. « Je n'ai pas mes affaires avec moi, je les ai laissées dans mon casier ! » tu le regardes légèrement surpris. « tu es venue en cours sans t'es affaires? » Pourquoi tu es surpris, tu te le demande limite, ce n'est pas comme si Minh Hien était reconnu pour son attention en classe quoi. Malgré quoi tu lui souris adorablement. « mmm, passons à ton casier alors! » Tu ne sais vraiment pas pourquoi tu lui as pris la main comme ça. Comme si s'était la chose la plus naturelle au monde en commençant à marcher vers la sortie de la classe en le laissant suivre derrière toi. Ce n'est pas du tout ton genre...nah?
electric bird.

sisi je te pardonne  :0238:  :0252: puis je tiens a dire; ton gif de signature quoi  :0238:  * dans mes bras allé  :-086-: * 

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 31 Oct - 22:55
Le viet' plissa les yeux. « Oh euh, je pensais aller à la bibliothèque.. » Il persistait son petit manège face à Suhwan, qui continuait de prendre la parole,  paraissant adorablement incertain. « Je t'en voudrais pas si tu préfères revenir sur ta demande. » Minh se recula brièvement, interloqué par ce que venait de dire son nouvel ami. Pourquoi changerait-il d'avis ? « Non, j'adore les bibliothèques. » Avoua-t-il, fièrement en bombant le torse. Minh Hien avait parlé bien plus vite qu'il n'avait réfléchi : jamais, ô grand jamais, il n'avait posé les pieds dans ce lieu qui lui semblait morbide et ennuyant. Enfant, il refusait que sa nounou l'y emmène après avoir vu un film d'horreur où tout un groupe de personnes se faisaient sauvagement assassinés, un à un totalement impuissants. D'ailleurs, il ne se souvient pas avoir eu l'occasion d'y aller, un jour trop occupé à paraître beau pour traîner dans un endroit tel qu'une bibliothèque. Il déglutit, les images du film d'horreur lui revenaient par flash. Allons, il n'avait pas peur. Quoi que... Ne sachant pas à quoi s'attendre, Minh Hien redoutait ce lieu inconnu. Enfin, les choses avaient pas mal bougé depuis son enfance. Maintenant, il était "adulte", ayant fraîchement dix-huit ans. Est-ce que cela changeait vraiment les choses ? Il l'espérait.

Minh Hien voulait y aller, tout était clair. Il attendit alors que le coréen range ses affaires tranquillement puis il le suivra, ne sachant pas du tout où se trouvait la bibliothèque -il a même séché les cours de formation aux techniques documentaires, c'est pour vous dire à quel point c'est une "noob" en la matière-. Cela le fit brusquement pensé qu'il n'avait aucune affaires sur lui. Après la question de Suhwan, légèrement surpris, Minh Hien haussa juste des épaules. « Hm oui, j'avais la flemme de retourner aux casiers vu que j'étais avec toi. » Il clôt la phrase d'un sourire. Oui, il y avait bien pensé vaguement un peu plus tôt, alors qu'ils se rendaient en classe durant la pause mais il n'avait pas eu envie de quitter le jeune homme. Et puis franchement, cela ne l'avait pas du tout inquiété pour les cours, ce n'était pas comme s'il se trouvait être le plus assidu des élèves. Il répondit au sourire parfait de Suhwan qui lui donnait envie de toucher ses petites joues. Il se retint tout de même, ne voulant pas l'effrayer ou autre chose, se basant sur ce qu'il en penserait si quelqu'un lui touchait les joues après deux heures de rencontre. Bah oui, plutôt flippant si un mec qu'on ne connait ni d'adam ni d'ève vient nous tripoter, non ? La main de Suhwan se glissant dans la sienne le fit sortir de ses pensées, Minh Hien rougit instantanément en comprenant ce qu'il passait : ooooh, c'était si doux ! Le coréen avait des mains plus petites que les siennes qui semblaient épouser parfaitement la courbe de ses mains. Un peu froides, cela ne le dérangeait pas et le rafraîchissait plutôt. De nature très chaude -à ne pas sortir de son contexte hiiiin-, son corps se trouve pour la plupart du temps brûlant alors la main fraîche de Suhwan a pour effet de le refroidir, et cela lui plaît beaucoup.

Entraîné par le coréen, Minh Hien le suivit sans protester, les yeux rivés sur leurs mains liés. Il n'a pas l'habitude de tenir la main des gens, encore moins celles des garçons. Pourtant, hyper tactile, il apprécie beaucoup le contact. Il se fit tout de même la remarque que le coréen cachait bien son jeu. Aux premiers abords, il semble assez réservé et distant que jamais le japonais n'aurait pensé qu'il lui prendrait et lui tiendrait la main comme à cet instant. Rapidement, les deux garçons se rendirent aux casiers où Minh eut la joie de retrouver son sac -et ses clopes placées dans sa poche avant et qu'il tâta, comme pour s'assurer qu'elles n'avaient bougés-. Il se tourna ensuite vers Suhwan et lui demanda en haussant un sourcil : « Où se trouve la biblio' ? » Une fois son sac à dos sur une de ses épaules, il glissa cette fois-ci à son tour, sa main dans celle du coréen. Il la leva ensuite et lui montra, les agitant tout en souriant.




Pseudo : exodus Mes messages : 2545 Yen (¥) : 650 Avatar : hwanhee ( ˘ ³˘)♡ Schizophrène? :

✩ ✩ ✩
natsu ft. minho • hoshi ft. kihyun • yoseob ft. chanyeol • baozi ft. yi fan • changkyun ft. shoya


Age : 18 chapeaux d'anniversaires Date de naissance : 02/05/1998 Année : première année (université) Résidant à : dans le dortoir n°6 Planning :


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc at sagittis erat. Nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. Curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. Proin non quam id justo vestibulum



☐ harceler l’hôpital jusqu’à ce qu'ils aient trouvé un coeur pour kellian. ☑ retrouver la fille de tes rêves. ☑ refiler le rôle du prince à kaoru. ☐ rencontrer mars un jour en irl. ☐ courir dans la rue dans un costume d'époque en demandant aux passant « on est en quel année? » et ensuite s'écrier « omg j'ai réussi! » time travelers life yo. ☐ faire bouffer ses dents de lapins à momiji toucher à ton hyung c'est un no-no! . ☐ finir chacune de tes phrases en disant '' si on se fit à la prophétie ''



♡ ♡ ♡

☐ faire battre le cœur de kaoru rien que pour toi ☐ faire de kaoru ton petit ami. ☐ se cacher dans un garde-robe dans un magasin Ikea et sortir d'un coup en criant '' wow Narinia c'est de la vrai bombe en fait! » ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon.




#stitch #the little sugar monster

Navigation :

“ you're the cutest of them all. i'm gonna catch you with my pokeball! #kaoru trainner”



candy boy (prés') ɤ wolf pack (liens) ɤ moonlight walk (liste des rp) ɤ call me baby (téléphone) ɤ blue heaven (ask)


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 1 Nov - 14:53


love me do.
tanaka minh hien + park su hwan

le petit sourire sur tes lèvres tu ne peux l'empêcher. Tu t'attendais limite à ce qu'il se moque de toi pour vouloir passer ta période après les cours à la bibliothèque. Il n'a pas reculé sur sa proposition. « Non, j'adore les bibliothèques. » qu'il avait même affirmé. Tu acceptes ses paroles même si tu aurais pu en douter, en même temps tu ne l'as jamais vu dans ce lieu de réconfort pour toi. Ne t'en fais pas Minh Hien, le petit coréen a passé un bon nombre d'heures dans ce lieu sans jamais avoir été attaqué par un assassin dérangé. Ça ne risque pas! Bref tu avais rangé tes affaires et poser la ganse de ton sac à dos sur ton épaule... tu sens la chaleur montée à tes joues furieusement et tu te maudis pour cela d'ailleurs après que le mannequin ait clamé apparemment sans la moindre gêne de sa part; « Hm oui, j'avais la flemme de retourner aux casiers vu que j'étais avec toi. » avec toi. Tu espères ce que n'est pas une blague de mauvais goût du jeune homme. Un pari avec ses amis par exemple pour se foutre du petit coréen ouvertement gay. Nouvelle sorte de harcèlement pour se moquer de lui. Après tout, qu'est-ce qu'il pouvait bien te trouver? Lui, qui est le centre de l'attention, aussi brillant que mille soleils. Il est si intimidant que par son aura éblouissante. Tu ne comprends pas ses intentions . Pourquoi il voulait passer plus de temps avec toi. Ça te dépasse. Tu n'oses rien dire, ou peut-être que tu n'y arrives pas plutôt. Les battements de ton cœur qui se sont accélérés légèrement. Tu mets ça sur le compte de la surprise face à ses propos. Ouais, c'est ce que ça doit être.

Ta main... tu l'as glissé dans la sienne sans y songer. Parce que, tu fais de même innocemment avec tes amis en général. Du coup s'était un réflexe en quelque sorte. Tu n'as même pas réalisé ton geste avant que vous ayez traversé le couloir. Avant que vous ayez atteint son casier. Holly shit! Cette douce chaleur contre ta peau... tu écarquilles ton petit regard de biche bien grand en réalisant ton geste. Tu as honte de toi, limite paralysé par le geste que tu avais posé si innocemment sans réaliser l'implication. Tenir la main de Minh Hien ce n'est pas comme entraîner Ayden avec toi, ou Andrew... ce n'est pas simplement parce que tu le connais -officiellement- depuis qu'un peu moins de trois heures.. tu le ressens différemment, ce picotement accueillant limite enivrant au creux de ta paume. Cette confortable brûlure contre ta peau d'ivoire. Puis, disparue. Et la fraîcheur naturelle de l'air ambiante reviens alors que le beau prend ses affaires dans son casier. Te laissant médité ta limite humiliation face à ton audace confuse. Minh Hien n'avais pas accusé ton geste impudent, tu espères de tout ton coeur que tu ne la pas dégoûté totalement. Tu es limite prêt à être foudroyé sur place. « Où se trouve la biblio' ? » Les paroles de la célébrité qui te fit sortir de ton état de mortification, tu as même sursauté légèrement tellement que tu es loin dans tes pensées de repentances. « a..au...deux..ième étage..»   ta voix qui tremblote carrément, tu te sens tellement stupide. Il doit se demander c'est quoi ton foutu problème. Tu croyais qu'il te détesterait maintenant, mais à ta grande surprise il a réglissé sa main dans la tienne, avec se sourire à crever ton petit cœur. Tu baisses la tête vivement pour cacher tes joues empourprées... sérieusement tu n'as jamais rougi autant qu'en sa présence c'est carrément déstabilisant. Tu devrais détester, mais tu ressens plutôt ce drôle de sentiment, tu ne sais pas ce que c'est.. c'est la première fois que tu te sens comme ça. Tu te mets à marcher vers la bibliothèque néanmoins, essayant de chasser ta confusion . 
©TENNESSEE.
si si mange-moi :0252: tu peux y rester éternellement cette place elle est juste pour toi :0238: :-025-:

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 6 Nov - 20:39
Le mannequin raffermi sa prise sur la anse de son sac à dos. « A..au...deux..ième étage.. » Le bégaiement de Suhwan le fit doucement sourire sans qu'il ne s'en rende compte, ne comprenant pas quelle en était la raison. D'ailleurs, il ne remarqua pas les rougissements les rougissements du coréen, trop occupé avec son sac et les réglages pour qu'il tienne correctement sur son dos -et quel dommage, quel spectacle raté, à s'en mordre les doigts s'il savait !-. Alors que Minh se demandait quand ils allaient s'y rendre et qu'attendaient-ils, Suhwan finit par partir, le japonais le suivit, tenant toujours sa main. Les couloirs étaient décidément bien vides, les élèves ayant désertés à la vitesse de la lumière. Dehors, les fenêtres des couloirs où ils passaient étant encore ouvertes pour certaines, il entendait des lycéens discuter, rigoler, s'éloigner vers leurs dortoirs, pour une soirée karaoké ou bien encore pour tout un tas d'activités à faire entre amis. Sans s'en rendre compte, ils étaient déjà arrivés. Minh Hien se fit la réflexion qu'en compagnie de son nouvel ami, il se perdait vraiment trop dans ses pensées -quoi que cela lui arrivait bien souvent avant-. Le plus âgé des deux -parce que Minh ne doutait pas que Suhwan n'avait pas redoublé, il semblait si intelligent- s'avança près de la porte battante et la poussa, tenant l'un des pans pour laisser passer Suhwan galamment. Il passa ensuite.

La pièce qui leur fit face était plongée dans le silence. Minh tourna la tête vers Suhwan, attendant que celui-ci fasse un mouvement. Ils n'allaient tout de même pas rester là, plantés comme des sardine en plein milieu. Normalement, Minh Hien prenait naturellement les rênes, surtout avec son métier -ou ses parents- qui l'avait toujours sur-médiatisé et projeté sur les devants d'une scène. Toutefois, à cet instant, il sentit l'incompréhension le gagner. Chose rare. Étrangement, il savait à peu près gérer toutes situations, gardant sa réputation de beau gosse utile à toutes épreuves. Qu'allaient-ils faire, combien de temps allaient-ils rester, est-ce qu'il se perdrait dans cet endroit pour ne plus jamais retrouver et revoir Suhwan. L'inquiétude le gagna encore plus rapidement à cette pensée, une boule se formant au creux de son ventre. Qu'est-ce qu'il se passait ? Minh Hien ne comprenait pas d'où lui venait cette soudaine mini-crise d'angoisse, pris à la gorge par la panique. Cela lui arrivait si peu de fois qu'il n'arrivait même plus à se souvenir de quand remontait la dernière. Peut-être lors de son enfance, peu après le départ précipité de sa nourrice, après le renvoi de sa mère ? L'isolement effraie tellement Minh Hien que la seule hypothèse qu'il puisse perdre des yeux Suhwan le plonge dans un état second. Il serra la mâchoire ainsi que sa prise sur la anse de son sac, jeté négligemment sur son dos et dit : « Où est-ce qu'on s'installe ? » Il souffla discrètement, en détournant le de son interlocuteur, faisant mine de tourner pour observer les lieux. Après tout, qu'avait-il à voir à part la bibliothécaire aigri et qui les fixait comme si elle craignait qu'ils ne détruisent les lieux ou bien les livres ? Il reporta son attention sur Suhwan puis lui sourit, c'était étrange, le vietnamien avait l'impression de se détendre immédiatement à la vue de sa petite bouille.


Pseudo : exodus Mes messages : 2545 Yen (¥) : 650 Avatar : hwanhee ( ˘ ³˘)♡ Schizophrène? :

✩ ✩ ✩
natsu ft. minho • hoshi ft. kihyun • yoseob ft. chanyeol • baozi ft. yi fan • changkyun ft. shoya


Age : 18 chapeaux d'anniversaires Date de naissance : 02/05/1998 Année : première année (université) Résidant à : dans le dortoir n°6 Planning :


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc at sagittis erat. Nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. Curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. Proin non quam id justo vestibulum



☐ harceler l’hôpital jusqu’à ce qu'ils aient trouvé un coeur pour kellian. ☑ retrouver la fille de tes rêves. ☑ refiler le rôle du prince à kaoru. ☐ rencontrer mars un jour en irl. ☐ courir dans la rue dans un costume d'époque en demandant aux passant « on est en quel année? » et ensuite s'écrier « omg j'ai réussi! » time travelers life yo. ☐ faire bouffer ses dents de lapins à momiji toucher à ton hyung c'est un no-no! . ☐ finir chacune de tes phrases en disant '' si on se fit à la prophétie ''



♡ ♡ ♡

☐ faire battre le cœur de kaoru rien que pour toi ☐ faire de kaoru ton petit ami. ☐ se cacher dans un garde-robe dans un magasin Ikea et sortir d'un coup en criant '' wow Narinia c'est de la vrai bombe en fait! » ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon.




#stitch #the little sugar monster

Navigation :

“ you're the cutest of them all. i'm gonna catch you with my pokeball! #kaoru trainner”



candy boy (prés') ɤ wolf pack (liens) ɤ moonlight walk (liste des rp) ɤ call me baby (téléphone) ɤ blue heaven (ask)


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 8 Nov - 20:05


love me do.
tanaka minh hien + park su hwan

Il devait te trouver foutremment con de bégayé comme une fangirl surtout qu'à la base c'est toi qui avait pris sa main. Bon tu l'avais fait sans y penser et maintenant que tu t'en rendais compte tu regrettais limite. Tu ne veux pas qu'il croit qu'il te plaît quoi – ah bon il ne te plaît pas? - non non non! -menteur- tu es trop mignon n'empêche, tu agis carrément comme si tu avais ton premier crush. Mais Ce n'est pas possible...nah! tu viens juste de le rencontrer. le pauvre quand même! Il avait sans doute mille plans de plus intéressants que celui de rester après les cours à la bibliothèque du lycée non? Tous les autres élèves avaient disparue dès que la cloque avait sonné se dissipant rapidement. Soit pour rejoindre leurs dortoirs ou bien aller n'importe où sauf ici quoi!

Tu avais mené Minh Hien avec toi jusqu'à la bibliothèque, te posant toujours la question à savoir pourquoi il perdait son temps sûrement bien précieux avec toi. Pourquoi il perdait son temps à te suivre ici alors que tu présentais qu'il ne devait pas être un abonné de l'endroit. Personnellement, tu ne l'avais jamais vu ici avant. Au contraire toi tu es un habitué, tellement que dès que vous avez passé la porte, qu'il t'avait retenue au passage comme un vrai prince charmant sur son cheval blanc, la bibliothécaire te fit un grand sourire accompagné d'un geste de salutation de la main. Tu lui répondis avec un petit signe de la main, gêner, te sentant limite minable et espérant que ce geste ait échappé à l'attention du mannequin. Quand tu relevas ton regard vers lui qui semblait plutôt pris dans son observation des lieux, du coup tu as peut-être échappé à la possibilité d'avoir l'air d'un gros nul. « Où est-ce qu'on s'installe ? » oh... normalement tu as ton petit coin tranquille. La plupart des étudiants vont s'asseoirent sur les tables ou alors ils se retrouvent dans les salles fermés pour les travaux de groupes. Il y a également des sofas, mais tu trouves que ce coin est toujours beaucoup trop bondé. Tu voudrais aller dans ton coin habituel, mais tu n'es pas certain si le jeune homme avec toi va accepter de s'asseoir à même le sol. Ne sait-on jamais les célébrités en général ils sont plutôt capricieuses non? Bon tu prends ton courage a deux mains et tu le mènes vers ton petit coin favori, au fond de la bibliothèque, au bout de la section de la flore aquatique – où personne ne s'aventure jamais- tu y as ton petit nid, coussins sur le sol comme un petit abris nucléaire. « je m'installe toujours ici, c'est tranquille personne ne viens jamais dans cette section.. » tu hésites vachement. « ç..ça... te va?.. il y a une zone avec des sofas, c'est souvent plus bondé, mais j'imagine que tu préférais que de t'asseoir au sol...hum.. » t'es tellement hésitant, c'est lui qui a décidé de te suivre alors pourquoi tu t'inquiètes à se point de son confort.
©TENNESSEE.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 16 Jan - 18:42
La bibliothécaire agaçait Minh Hien, elle pinçait les lèvres et avait un regard méchant qui passait du japonais à son nouvel ami, étant les seules attractions de l'endroit vide. Il soupira, se demandant si Suhwan avait trouvé une place. Habitué des lieux, en tout cas Minh Hien pensait que le plus jeune venait même quotidiennement jusqu'ici, le coréen avait assurément une connaissance de la bibliothèque plus pointue que lui-même. Quelle idée d'avoir fait le beau en prônant haut et fort qu'il se rendait tout autant dans ce lieu et qui plus est, régulièrement. Il soupira encore quand Suhwan se dirigea vers un endroit ; Minh Hien le suivit.

Alors qu'ils avançaient, ils arrivèrent vers un petit endroit reculé, qui ne ressemblait en rien à la bibliothèque en général : paix et sérénité semblaient s'en dégager. Suhwan prit la parole tandis que Minh Hien en profita pour s'élancer et atterrir à plat ventre sur les coussins présents, jetant son sac dans un coin, s'étalant de tout son long. Il se tourna sur le flanc, tenant sa tête avec sa main alors que Suhwan s'installait près de lui, pas difficile quand le vietnamien prenait toute la place. « C'est cool. » Lui dit-il, lui faisant comprendre par la même occasion qu'il aimait bien l'endroit choisi. « Ca change du reste d'l'endroit, ça me fou les chocottes ici ! » S'exclama-t-il en montrant de sa paume de son autre main libre la bibliothécaire plus loin, qui justement les regardait. En même temps, Minh Hien était loin d'être aussi discret que cela. Il s'assit concrètement, les jambes en tailleur. « Tu vas faire quoi ? »  Il demanda à Suhwan alors qu'il se penchait pour attraper son sac et fouiller dedans. Se penchant un peu en arrière pour voir ce qu'il tâtait, il interrogea tout à fait innocemment le coréen : « Tu crois qu'on peut fumer ? »  Question tout à fait rhétorique vu que la clope était déjà dans son bec et qu'il cherchait son briquet. « T'en veux une ? » Fidèle à lui-même, Minh Hien pensait qu'avec cette question, il mettait en avant ses bonnes manières alors qu'il s'apprêtait à fumer dans le lieu sacré de la bibliothèque. Un peu encore et bientôt il brûlerait un livre ou deux, cet idiot.


Pseudo : exodus Mes messages : 2545 Yen (¥) : 650 Avatar : hwanhee ( ˘ ³˘)♡ Schizophrène? :

✩ ✩ ✩
natsu ft. minho • hoshi ft. kihyun • yoseob ft. chanyeol • baozi ft. yi fan • changkyun ft. shoya


Age : 18 chapeaux d'anniversaires Date de naissance : 02/05/1998 Année : première année (université) Résidant à : dans le dortoir n°6 Planning :


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc at sagittis erat. Nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. Curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. Proin non quam id justo vestibulum



☐ harceler l’hôpital jusqu’à ce qu'ils aient trouvé un coeur pour kellian. ☑ retrouver la fille de tes rêves. ☑ refiler le rôle du prince à kaoru. ☐ rencontrer mars un jour en irl. ☐ courir dans la rue dans un costume d'époque en demandant aux passant « on est en quel année? » et ensuite s'écrier « omg j'ai réussi! » time travelers life yo. ☐ faire bouffer ses dents de lapins à momiji toucher à ton hyung c'est un no-no! . ☐ finir chacune de tes phrases en disant '' si on se fit à la prophétie ''



♡ ♡ ♡

☐ faire battre le cœur de kaoru rien que pour toi ☐ faire de kaoru ton petit ami. ☐ se cacher dans un garde-robe dans un magasin Ikea et sortir d'un coup en criant '' wow Narinia c'est de la vrai bombe en fait! » ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon. ☐ comming soon.




#stitch #the little sugar monster

Navigation :

“ you're the cutest of them all. i'm gonna catch you with my pokeball! #kaoru trainner”



candy boy (prés') ɤ wolf pack (liens) ɤ moonlight walk (liste des rp) ɤ call me baby (téléphone) ɤ blue heaven (ask)


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 16 Jan - 20:14


love me do.
tanaka minh hien + park su hwan

tu ne sais pas trop ce qui avait poussé le vietnamien a vouloir t'accompagner à la bibliothèque, ou même ce qui le poussait à vouloir passer du temps en ta compagnie tout court. Tu ne sais même pas pourquoi tu t'en fais avec l'impression que tu lui donnes. Ce n'est pas comme si tu avais à l'impressionner ou te cacher du fait que tu passes beaucoup de temps à la bibliothèque. Arf! Du coup, tu avais pris la direction de ton petit coin cousiné habituel. Apparemment ça ne semblait pas déranger le mannequin pour le moin du monde d'avoir à prendre place par terre comme il s'était balancé de tous son long sur la marée de coussins. Tu le regardas faire un instant avant de déposer ton sac à ton tour sur le sol et de t'asseoir près de lui. Ça aurait été difficile d'en faire autrement de toute manière comme Minh Hien prenait limite toute la place disponible. « huh? Comment ça? » tu ne comprenais pas où il voulait en venir pour être honnête. Même s'il pointait la bibliothécaire, qui par ailleurs était incroyablement douce et gentille, le genre de grand-mère qui t'offre des carré aux sucres fait maisons... il parlait visiblement de l'endroit. Personnellement, tu trouves la bibliothèque réconfortante d'une certaine manière, pas terrifiante.

Tu commençais à fouiller dans ton sac à dos pour en sortir le roman que tu n'as jamais eu l'occasion de lire pendant la période libre plus tôt où tu avais plutôt fait la rencontre du mannequin. « je vais.. » mais tu t'interrompis dans ta réponse en le voyant sortir de son sac un... paquet de clope après t'avoir demandé si on pouvait fumer ici... Il est sérieux là? Fumer dans une bibliothèque c'est comme fumer dans une église! En plus du fait que c'est totalement dangereux. Avec le nombre de livres rassemblé dans le lieu c'était comme chercher à incendier le lieu hautement inflammable! Tu t'empressas de lui retirer le bâton de cancer d'entre ses lèvres en lui lançant un regard noir... enfin qui se voulait, mais tu as l'air aussi terrifiant qu'un hamster en colère... « non et non! Tu ne peux pas fumer dans une bibliothèque tu pourrais y mettre le feu! Tu ne devrais pas fumer tout court, c'est mauvais pour ta santé et ça a une odeur horrible! »
©TENNESSEE.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 23 Jan - 19:12
« Baaah... La biblio c'est trop silencieux. » Minh Hien haïssait le silence. Il aimait quand la musique pulsait contre ses tempes, fermer les yeux et se laisser inonder par les bruits de la ville, d'un bar, de ses amis, du monde qui l'entourait. Il trouvait cela rassurant, il assimilait le bruit -et il excluait la pollution sonore- à une couverture chaude dans laquelle il pourrait s'envelopper et ne plus jamais se séparer. Il avait déjà tenté d'expliquer son point de vue et ressenti à ses amis mais ceux-ci l'avaient prit pour un dingue, un barjot qui fumait beaucoup trop pour son bien. Le plus important dans cette réflexion, outre que le vietnamien passe pour un illuminé amoureux du bruit, c'est la peur du silence et de l'inévitable isolement qu'il peut produire. L'absence de son le ramène brutalement à son enfance, surtout après le renvoi de sa nourrice, où il passait ses journées dans cette grande et vide maison "familiale" terriblement seul. Ce traumatisme vient à coup sûr de cette période où ses géniteurs disparaissaient et où la seule source de bruit venait de la bonne qui rangeait la maison.

Alors que le vietnamien cherchait encore son briquet qui se cachait malignement dans son sac, il sentit qu'on lui arracha sa cigarette du bec. Il releva la tête, perplexe mais surtout surpris en découvrant Suhwan avec sa précieuse cigarette dans les mains. « Rend-la moi. » Dit-il sur un ton neutre en tendant la main. Il haussa un sourcil face à Suhwan qui semblait vouloir l'engueuler et sourit. Qu'essayait-il de faire ? Minh Hien ne savait pas à quoi il jouait -s'il jouait- mais en tout cas, il avait bien envie de l'embêter. « Quoi... Tu as peur que je brûle ton livre ? » Ricana-t-il. Il le fixa, le défiant du regard, laissant le silence s'installer. Combien de fois lui avait-on dit que la cigarette était mauvaise pour sa santé ? Il le savait, les images dégoûtantes de poumons calcinés et ravagés sur le paquet lui rappelaient sans cesse. Pourtant, il n'en faisait qu'à cette tête. Puis, en ce qui concerne la cigarette, plus facile à dire qu'à faire ! Pas de sa faute si l'appel de la nicotine était trop fort. Il s'approcha alors du visage de Suhwan. « Hé, c'est la première fois que tu me fais des phrases aussi longues. » Et sans bégaiement ! Mais il se retint de rajouter ce petit détail. S'approchant encore un peu plus, réduisant l'espace entre leur deux visages, Minh fixait toujours Suhwan et lui sourit quand, par surprise, il lui arracha le bâton de nicotine des doigts.


Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 9:10
 

love me do.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» 02. all you need is love... (or courage).
» Mangas-Love RPG ♥
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-