AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 The wave ft Jessica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 14 Mai - 17:31
Tenue Le beau temps arrivait, il faisait doux. Même si c’était récemment la nouvelle rentrée, Xia He s’en souciait peu. Il continuait son train-train sans se préoccuper du reste. Des nouveaux élèves ? Pareil, il s’en foutait, son programme ne changeait pas pour l’instant, pas de réforme ou autre, alors il s’en foutait. Et ce soir, il n’avait pas envie d’être à la maison. C’était le week-end, et il voulait faire un peu plaisir à Qing Zhao, en sortant. Elle pouvait faire de même si elle le souhaitait, tant qu’elle ne tuait personne ça lui allait. Sortant une clope de son paquet, il l’alluma bien rapidement avant de soupirer. Sortir la nuit, synonyme de faire la fête. Il avait envie un peu de s’amuser, danser, très peu, mais en bonne compagnie si possible, et de boire. Ça, ça changeait pas de d’habitude, puisque Xia He buvait beaucoup, voire même un peu trop. Mais peu importe, c’était pour noyer son passé, noyer les morts qu’il avait vu passer dans sa vie, et ce moment qui avait changé sa vie à tout jamais. Entrant dans une des boites de nuit du quartier, il commanda un verre de Whisky au bar, avant de partir en direction d’un des canapés du lieu. Seul de préférence, il posa le verre sur la table en profitant pour finir sa clope et l’écraser dans le cendrier. Xia He avait cette manie, un peu, de par son passé, d’observer tout ce qui l’entourait. Absolument tout. Il avait été entrainé pour en même temps. Analyser tout ce qui se trouvait autour de lui en très peu de temps. Parfois c’était comme un jeu pour lui. C’est pour ça qu’il venait en un laps de temps, d’analyser les personnes autour de lui, et cette personne qui semblait s’approcher de lui. Il ne bougeait pas, buvant tranquillement son élixir attendant alors, que les choses se fassent.  


Pseudo : < Dence > Mes messages : 68 Yen (¥) : 56 Avatar : Gu Ha Ra ft kimlee Schizophrène? : Wolf Bo Han ft Lee Chan [Dino/Seventeen]¤ Childish friend
She Fu Hai ft Nam Joo Hyuk ¤ Deadly Alive
Baek Jin Yu ft Park Bo Gum ¤ Psychic life
Age : 20 ans Date de naissance : 12/02/1996 Astrologie : Verseau & Rat Métier : Etudiante et danseuse à mi-temps dans un club. Année : 1ère année Résidant à : entre le dortoir et sa maison à Chiyoda Planning : Aller en cours et mettre la pâté à tous ceux qui m'approchent ¤ Dire à ma mère de prendre des vacances parce que j'ai peur qu'elle s'écroule ¤ Demander à mon frère s'il ne peut pas commencer à travailler pour qu'on puisse avoir un peu plus d'argent ¤ Aller au club et demander des heures supp' pour le w-e ¤ Frapper Aiîchiro au visage pour qu'il ne s'approche plus de moi, ni de ma famille. ¤ Apprendre peut-être à contrôler mes nerfs mieux que ça.

Should I smash your face in a wall?
Navigation : Sample of life ¤ Booking.com
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 14 Mai - 18:41
J'avais tendance à éviter de sortir avec mes potes. Pourquoi? Parce que concrètement, j'avais pas beaucoup d'argent à dépenser, j'avais une famille à aider et des études à payer. Mais, cette fois-ci, je n'avais pas réussit à y couper. Une autre raison, j'avais peu de soirées libres avec mon job et surtout, surtout, je détestais les tentatives d'approches des gars dans des endroits comme les boites. Et puis, j'avais toujours peur de croiser quelqu'un de mon boulot. Personne ne savait que je travaillais comme danseuse et je n'avais aucune envie que cela s'ébruite à l'école. Imaginons que l'endroit ait décidé de payer quelqu'un de mon club pour se produire ici ce soir, ce serait franchement gênant. M'enfin bon, tant pis. Elles m'avaient traînées ici et j'avais déjà un verre d'alcool dans les mains. Tant pis quoi. Elles voulaient danser mais, moi pas... Alors, je les laissais s'éloigner tandis que je faisais tourner mon verre dans ma main. J'aimais m'amuser mais, je préférais les bars aux clubs et j'étais plutôt du genre à préférer des fêtes tranquilles chez les gens. Je n'aimais pas trop me mêler avec des inconnus. Faire de nouvelles rencontres ce n'était pas nécessairement dans mes envies du moment. Sauf que bien entendu, personne ne le savait ici, et quand on voyait une jeune fille pas trop mal sur un canapé, toute seule, cela faisait des émules. Des émules dont je ne voulais pas et que même malgré ma tenue assez décontractée je ne semblais pas pouvoir éviter. Pourtant, à part une paire de talons hauts (pas très hauts d'ailleurs), un pantalon noir et un débardeur pour éviter de mourir de chaud, cela n'appelait pas à grand chose. Je n'aimais pas les hommes, pas du tout. Enfin, un homme pouvait être attirant mais... je ne supportais pas leur caractère et quand un duo de lourdingue vint s'installer à côté de moi. Un duo qui commença à me tenir la jambe et à ronger lentement mais surement ma patience déjà assez diminuée. Qu'est-ce que j'aurais donné pour que l'une des filles se ramène et accaparent leur attention. Après quelques minutes où je faisais semblant de les écouter, une main vint glisser sur ma cuisse et me hérissa le poil. Réaction immédiate, je saisis son poignet et le tordit de manière experte. Je faisais des études d'art martiaux et j'avais quelques années de pratiques déjà derrière moi. Même si je n'avais pas l'air d'être forte, c'était simplement une impression. Bien entendu cela les refroidit.

-"Les gars, je vais être claire, lâcher moi la grappe ou c'est vous qui allez finir sans vos raisins!"

Ils partirent sans demander leur reste et je commandais un second verre d'alcool puisque le premier avait finit par filer dans ma gorge. Un mec dans un canapé non loin de là attira mon attention. Déjà depuis le début de la soirée, il avait l'air de fixer tout le monde, tout le temps... Il était chelou. Alors qu'il me regarde et déjà que j'étais de mauvais poil, cela n'arrangeait pas mon humeur.

-"Qu'est-ce que vous avez? Vous avez oublié vos lunettes? Besoin de quelqu'un pour vous lire la carte."

Ma gentillesse et mon tact légendaire étaient entrain de faire effet. Oui, oui, je vous jure que cela m'arrive de temps en temps d'être sympa. Principalement avec des femmes en général.


Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 20 Mai - 10:51
Tenue Il s’était posé dans ce lieu, ou la fête se faisait, ou l’alcool coulait à flot, ou les jeunes perdaient un peu leur fierté et leur sens du bon vivre. Il s’en fichait, c’était comme ça, c’était l’époque qui voulait ça, et de toute façon, quel que soit l’époque, ce genre de fête avait toujours existait sous différentes formes. Lui ce soir, avait envie d’en profiter. Il voulait rester loin de Qing Zhao, il voulait juste oublier un peu sa vie monotone et sans artifice, il voulait être comme le commun des mortels. Avec une vie normales, sans soucis ni tracas. Etait-ce possible ? Bonne question. Parfois il en doutait. Le fait est qu’il buvait beaucoup, pour ne pas changer et que ce soir, il allait se ruiner en alcool au vu du prix dans ce genre de lieu. Mais soit, ce n’était qu’un détail pour lui. Après tout avec son salaire de professeur et les missions qu’il recevait à côté, il n’était pas à plaindre pour l’instant. Il avait de quoi faire. Tranquillement assis sur cette banquette, il observait tout ce qui l’entourait, avant de poser son regard sur cette femme, non loin de lui. Pas le genre de regard qui disait qu’il l’a dévoré du regard, non, juste un regard… Neutre. Rien de plus rien de moins. « Qu'est-ce que vous avez? Vous avez oublié vos lunettes? Besoin de quelqu'un pour vous lire la carte. » Xia He releva le regard vers elle, son sourcil s’arquant. Oui, c’était bien à lui qu’elle s’adressait de cette manière. « Et toi, tu devrais baisser d’un ton. » Dit-il d’un ton sec avant de sourire en coin. Elle avait du culot la petite. Il pourrait très bien la chopper et lui en foutre une. Mais non. Il allait rester calme. Ce soir, il n’avait pas envie de se prendre la tête. Buvant une gorge de sa boisson, il posa le verre avec lenteur sur la table basse face à lui. « Et toi ? Qu’est-ce que t’as à me regarder maintenant ? » Si elle voulait faire sa maline il pouvait très bien le faire aussi, et voir même pire. C’est qu’il pouvait se montrer chiant. Et con. Surtout très con même. Puis elle semblait être jeune, qu’est-ce qu’elle faisait chier ? Y’avait pas écrit super pote sur son front, elle était complètement stupide cette fille.  


Pseudo : < Dence > Mes messages : 68 Yen (¥) : 56 Avatar : Gu Ha Ra ft kimlee Schizophrène? : Wolf Bo Han ft Lee Chan [Dino/Seventeen]¤ Childish friend
She Fu Hai ft Nam Joo Hyuk ¤ Deadly Alive
Baek Jin Yu ft Park Bo Gum ¤ Psychic life
Age : 20 ans Date de naissance : 12/02/1996 Astrologie : Verseau & Rat Métier : Etudiante et danseuse à mi-temps dans un club. Année : 1ère année Résidant à : entre le dortoir et sa maison à Chiyoda Planning : Aller en cours et mettre la pâté à tous ceux qui m'approchent ¤ Dire à ma mère de prendre des vacances parce que j'ai peur qu'elle s'écroule ¤ Demander à mon frère s'il ne peut pas commencer à travailler pour qu'on puisse avoir un peu plus d'argent ¤ Aller au club et demander des heures supp' pour le w-e ¤ Frapper Aiîchiro au visage pour qu'il ne s'approche plus de moi, ni de ma famille. ¤ Apprendre peut-être à contrôler mes nerfs mieux que ça.

Should I smash your face in a wall?
Navigation : Sample of life ¤ Booking.com
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 27 Mai - 0:08
Est-ce que j'étais de mauvais poil? Ouais. Irraisonnable. Sans doute. Disons que ces derniers temps, ma vie était un vrai capharnaüm et que les deux idiots de tout à l'heure n'avaient pas arranger les choses. J'étais persuader que je vivrais mieux dans une société d’Amazone. Imaginer que les hommes soient loin de moi, c'était le pieds. Peut-être que je devrais disparaître, partir sur une île déserte ou un truc dans le genre. Les rêves étaient grand mais la fortune limitée. Je pouvais bien espérer réaliser un truc du genre un jour mais, pour l'instant, je n'en avais pas les moyens. Même venir boire un coup dans cette boite me paraissait trop chère. Malheureusement, mes amies n'avaient pas les même moyens que moi et il leur sortait souvent de la tête que mes parents ne se déplaçaient pas en voiture de luxe et que je n'avais pas des vêtements de marques pleins mes placards. C'était un détail comme un autre et parfois la superficialité de certaines de mes camarades me dépassait mais, on apprenait à passer outre, au moins un minimum. Ou alors on évitait d'être ami avec les personnes qui se plongeaient voluptueusement dans l'excès. Je pratiquais la politique de la neutralité, essayant d'avoir dans mes bagages autant l'un que l'autre. En tous les cas, cela m'avait amené ce soir à hurler sur une personne qui n'avait rien à voir dans l'histoire. On passe ses nerfs sur qui on peut. Si d'habitude c'était souvent un sac de sable ou Aiichirô qui était beaucoup trop souvent dans mes pattes ces derniers temps, ce soit était une exception. J'allais laisser tomber, oublier le bonhomme sans même m'excuser quand j'eus un espèce de flash. Je l'avais déjà vu... déjà croisé... Mais où? Ma mémoire n'était pas réputée pour être excellente mais, en général je me démerdais pour la faire fonctionner. Et là, j'étais sûre de l'avoir déjà croisé. Je penchais la tête sur le côté dans un espèce de tic étrange que j'avais prit à force de voir ma mère le faire à chaque fois que quelque chose la tracassait. Je me creusais le crâne et très vite la réponse se limita à deux choix: soit au club où je travaillais comme danseuse, soit à l'école. Et comme je n'étais pas du genre à me souvenir de la tête des client sauf s'ils étaient des habitués, j'en déduis que c'était à l'école. J'étais tellement plongé dans ma réflexion que j'en avais oublié que je le fixais. Cela devait franchement avoir l'air étrange vu la question qu'il me posa:

-"Je suis sûre que j'vous ai déjà vu quelque part. Vous seriez pas prof' à Royal par hasard?"

Qu'il soit prof ou non, ce n'était pas l'un des miens de toutes les manières donc bon, ce n'étais pas comme si cela m'apportait grand chose de vraiment avoir la réponse à ma question mais, j'aimais juste être au courant et je détestais avoir des doutes. Même si je n'en avais pas l'air au premier abord, je pouvais être quelqu'un d'assez sympa. Si, si je vous jure. Je me renfonçais dans les banquettes en le fixant, commandant un verre en plus, les bras croisés en attendant ma boisson. Ma tête était toujours penchée sur le côté et je claquais ma langue de mécontentement.

-"Je suis certaines de vous connaître... Raaahh ça m'énerve!"

Au même moment, un autre ivrogne posa ses fesses à côté de moi et sa main sur ma cuisse... Je tournais la tête reprenant mon ton acerbe que j'avais réussit à faire disparaître dans mes deux dernières phrases, sifflant presque entre mes dents.

-"Enlève ta main de là mon gars ou je te casse les dents et je te la fait bouffer c'est clair!"

J'étais presque sérieuse. Pas sûre que j'arrive à lui faire manger sa main mais, je pouvais au moins le forcer à se payer un nouveau sourire. Je suis sûre qu'un dentiste quelque part serait ravit d'avoir sa facture. Heureusement pour lui, il semblait être encore assez lucide pour comprendre que je n'avais pas l'air de plaisanter. J’espérais simplement qu'aucun autre, vraiment trop soûl ne viendrait pas se recoller à moi. A croire que j'étais le vinaigre qui attirait les mouches...


Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 13 Juin - 18:32
Tenue « Je suis sûre que j'vous ai déjà vu quelque part. Vous seriez pas prof' à Royal par hasard? » Ah.. En plus il fallait que ça soit une étudiante de la Royal school…. Génial. Il avait le chic pour attirer les emmerdes. Bon ceci dit, il était humain, et le statut de professeur ne les empêchait pas de s’amuser le soir comme bon leur semblait. Tant qu’il ne sortait pas avec de mineur. Oui… Comme Qing Zhao… Elle qui était foutrement mineur… Celle dont il rêvait de pouvoir… Bref. Stoppons les pensées un instant avant de divaguer. Elle au moins face à lui, semblait, il espérait, majeure. Il n’aurait aucun souci. Et puis, pourquoi il aurait un quelconque souci ? Il ne lui avait rien fait. « Je suis certaine de vous connaître... Raaahh ça m'énerve! » Xia He, esquissa doucement ses lèvres, amusé de la voir réfléchir sur le pourquoi du comment elle pouvait le connaitre. Il pouvait répondre, simplement, en disant qu’ils se connaissaient de par l’école. Mais franchement, il n’avait pas envie de le dire si rapidement. Qu’elle fasse travailler ses neurones qui semblaient avoir pris des vacances. Ça ne lui ferait pas de mal. Soupirant, le chinois, porta son verre à ses lèvres en se délectant de la scène qui lui était offerte. Ah… Les hommes ivres, tous les mêmes. Toujours à vouloir s’approcher des femmes. C’était des lourds dingues, des types à la tête chelou, des types, dont même pas une grand-mère accorderait sa confiance. « Enlève ta main de là mon gars ou je te casse les dents et je te la fait bouffer c'est clair! » Se redressant, il posa son verre sur la table basse face à lui, ses coudes sur ses genoux, il attendit que le type parte, pour tourner son regard vers l’étudiante à la tête bien trop jeune. « Si tu venais t’asseoir sur le canapé, ils te feraient moins chier. » Il s’en foutait si quelqu’un venait s’asseoir à ses côtés. « Je t’arrête tout de suite. Je ne touche pas les bébés. Encore moins les élèves de l’école ou je bosse. » Qu’elle vienne pas l’insulter en le traitant de pervers parce qu’il venait de lui proposer de quoi être tranquille. Assise, à ses côtés, les garçons penseront qu’ils étaient ensemble. Ni plus ni moins. Elle aurait la paix. S’enfonçant dans le dossier du canapé, il croisa les jambes, un bras sur sa cuisse, l’autre sur le dossier du dit canapé, il la fixa quelques instant, comme s’il était en train de l’analyser. C’est ce qu’il faisait. En trois secondes, il l’avait déjà analysé. « T’es en quelle section ? Pas la mienne en tout cas, je ne t’ai jamais vu que ça soit de loin ou de près. » Il se souvenait de chacun de ses élèves. Et il en avait un paquet. Après tout il avait été entrainé à ça quand il avait été à l’armée. Tout analyser, en peu de temps. Chaque seconde pouvait être vitale. Et puis Xia He était physionomiste. C’était un avantage. Même si parfois, il se demandait ou il avait vu telle ou telle personne. La vieillesse surement. Allez savoir.


Pseudo : < Dence > Mes messages : 68 Yen (¥) : 56 Avatar : Gu Ha Ra ft kimlee Schizophrène? : Wolf Bo Han ft Lee Chan [Dino/Seventeen]¤ Childish friend
She Fu Hai ft Nam Joo Hyuk ¤ Deadly Alive
Baek Jin Yu ft Park Bo Gum ¤ Psychic life
Age : 20 ans Date de naissance : 12/02/1996 Astrologie : Verseau & Rat Métier : Etudiante et danseuse à mi-temps dans un club. Année : 1ère année Résidant à : entre le dortoir et sa maison à Chiyoda Planning : Aller en cours et mettre la pâté à tous ceux qui m'approchent ¤ Dire à ma mère de prendre des vacances parce que j'ai peur qu'elle s'écroule ¤ Demander à mon frère s'il ne peut pas commencer à travailler pour qu'on puisse avoir un peu plus d'argent ¤ Aller au club et demander des heures supp' pour le w-e ¤ Frapper Aiîchiro au visage pour qu'il ne s'approche plus de moi, ni de ma famille. ¤ Apprendre peut-être à contrôler mes nerfs mieux que ça.

Should I smash your face in a wall?
Navigation : Sample of life ¤ Booking.com
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 17 Juin - 8:52
J'étais aggressive en général, surtout avec la gente masculine. Comme une méfiance directe que j'avais depuis... plusieurs années. Certains psy à la con que mon père avait essayé d'aller me faire voir pensaient que cela venait de lui. Et ils avaient très certainement raison. Sauf qu'il était hors de question que cela change. Jusque là, ça m'avait plutôt bien réussit. Preuve à l'appuie, les mecs venaient de se barrer. Malheureusement, je n'allais pas m'enlaidir pour faire fuir les chieurs. Déjà que je n'étais pas très apprêtée et que j'avais même hésité à enfiler une tenue de sport pour venir ici. Il allait falloir que j'apprenne à renvoyer des ondes encore plus agressives. C'était tout un travail. Je vous jure que je m'entraînais devant mon miroir. Quoi? Vous trouvez ça bizarre? Moi aussi mais, en même temps, on a tous des passe-temps étranges non? L'un des miens c'était ça. Je crois que je ne m'attendais pas à ce que le mec en face m'invite à s'asseoir sur le canapé. J'aurais pu penser qu'il avait des idées chelous si sa tête n'indiquait pas tout le contraire. Oui, j'avais un radar à pervers. Il faut dire que travailler dans club de strip-tease me rendait assez... habitué aux genres de regards explicites qui me déclenchaient des frissons de dégoût. Comme je n'avais pas encore envie de sentir des mains baladeuses sur mes cuisses, ni de lancer des menaces que j'allais finir par réaliser à force d'exaspération, je me décidais de le faire. J'attrapais mon verre et me précipitais de l'autre côté en voyant une autre bande de boutonneux se diriger dans ma direction. Je crois que juste traverser ça devenait le paradis quand je les vis faire demi-tour. Oups, la place est prise. Enfin... prise. Avalant une gorgée de ma boisson j'ajoutais.

-"Et vous inquiétez pas, je suis pas de ces filles qui s'intéressent aux profs ou aux mecs en général."

Il pouvait en tirer la conclusion qu'il voulait, de toutes les manières je m'en fichais. Suffisamment de personnes étaient persuadés que j'étais lesbienne alors que le problème n'était pas là. Donc, un inconnu de plus ou de moins, j'avais d'autres chats à fouettés. Et puis, il y a bien longtemps que j'avais arrêté de me préoccuper de ce que les autres pensaient de moi. Je n'avais pas de remède miracle pour ma misandrie.

-"Je suis en arts martiaux mais, je ne pense pas que vous soyez un de mes profs, je m'en serais souvenu. Vous enseignez quoi?"

En général, je passais peu dans les autres domaines et disciplines. Le Gymnase, les salles de cours et le club d'art martiaux résumaient assez bien ma vie à Royal. Je n'avais pas de temps à perdre.

-"C'est débile à dire mais, je ne pensais pas croiser un prof ici."

Je savais pourtant qu'ils avaient une vie et que ce n'était pas des ermites... M'enfin... J’espérais vraiment qu'aucun ne pointerait jamais son nez à mon boulot. Pas sur que je réussisse à remettre les pieds à Royal le lendemain. Mais, j'avais besoin d'argent, donc on faisait avec.


Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 19 Juin - 20:03
Tenue « Et vous inquiétez pas, je suis pas de ces filles qui s'intéressent aux profs ou aux mecs en général. » Aux mecs ? Etait-elle lesbienne ? Cette idée venait de traverser l’esprit de Xia He. Enfin, ce n’était peut-être pas ce qu’elle avait voulu dire. Dans tous les cas, il s’en fichait un peu. Il n’allait pas se faire une étudiante. Et puis elle n’était pas à son goût. Non seulement il était chiant comme type, mais en plus il était compliqué en matière de femme. Il ne pouvait pas s’empêcher de toutes les comparer à Qing Zhao. Une vraie horreur… Y’avait pas pire dans la matière… « Tu as surement choisi le mauvais endroit pour passer une soirée tranquille alors. » Il ne disait pas ça pour la faire chier, non. Mais soyons honnête. Depuis qu’elle était arrivé, tous les lourdingues ne faisaient que se ramener. Bon, il espérait que le fait qu’elle soit à côté de lui, puisse ralentir la cadence. Il n’allait pas non plus assister à ça toute la soirée. Ce n’était pas un défilé, concours de cons. Et la patience de Xia He… N’était pas très existante non plus… « Je suis en arts martiaux mais, je ne pense pas que vous soyez un de mes profs, je m'en serais souvenu. Vous enseignez quoi? » En arts martiaux… Il avait bien envie de voir ça… Lui qui avait grandi dans une école de Shaolin, et qui savait se battre et se défendre tel un ninja. Après tout il avait été éduqué pour. « Pas mal comme cursus. Criminologie. » Il allait lui épargner le fait qu’il était un ancien militaire, mais aussi ancien espion. Ce n’était pas le but. De toute façon, il avait changé d’identité quand il avait fui la chine. Ça faisait partit de son passé, ni plus ni moins. « C'est débile à dire mais, je ne pensais pas croiser un prof ici. » Ce n’était pas la première fois qu’il entendait dire ça. Ça le faisait doucement sourire. « On a tendance à globaliser les professeurs comme de simple professeur. Comme si nous ne savions rien faire d’autre. C’est une question d’habitude. » Heureusement qu’elle ne faisait pas parti de son cursus… Elle aurait surement pris la fuite, comme pas mal de sa section dès qu’ils le voyaient en boite de nuit. Après tout Xia He était assez infecte comme professeur. Ce n’était pas de la méchanceté gratuite, il aimait bien que son cours soit suivit, et que les gens soient réveillé. Ni plus ni moins. « Certains fuient, quand ils me voient. L’effet professeur, surement. » Pourtant, ils étaient majeur il n’allait pas leur crier dessus, comme si c’était des lycéens.


Pseudo : < Dence > Mes messages : 68 Yen (¥) : 56 Avatar : Gu Ha Ra ft kimlee Schizophrène? : Wolf Bo Han ft Lee Chan [Dino/Seventeen]¤ Childish friend
She Fu Hai ft Nam Joo Hyuk ¤ Deadly Alive
Baek Jin Yu ft Park Bo Gum ¤ Psychic life
Age : 20 ans Date de naissance : 12/02/1996 Astrologie : Verseau & Rat Métier : Etudiante et danseuse à mi-temps dans un club. Année : 1ère année Résidant à : entre le dortoir et sa maison à Chiyoda Planning : Aller en cours et mettre la pâté à tous ceux qui m'approchent ¤ Dire à ma mère de prendre des vacances parce que j'ai peur qu'elle s'écroule ¤ Demander à mon frère s'il ne peut pas commencer à travailler pour qu'on puisse avoir un peu plus d'argent ¤ Aller au club et demander des heures supp' pour le w-e ¤ Frapper Aiîchiro au visage pour qu'il ne s'approche plus de moi, ni de ma famille. ¤ Apprendre peut-être à contrôler mes nerfs mieux que ça.

Should I smash your face in a wall?
Navigation : Sample of life ¤ Booking.com
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 1 Juil - 11:03
J'étais pas asociale ni réservée, juste... méfiante en général. Mais, finalement, la soirée qui jusque là s'annonçait franchement d'un mauvais oeil allait peut-être être un peu moins pénible que prévu. Premièrement parce que j'avais tendance à mieux m'entendre avec les personnes plus âgées que moi, et ensuite, parce qu'il n'avait pas l'air trop con le prof de criminologie. Matière intéressante sans doute, mais j'aimais trop les arts martiaux pour ne pas vouloir en faire mon métier. Je savais pertinemment que j'aurais mieux fait d'aller ailleurs pour une soirée tranquille et mon regard dériva dans la pièce jusqu'à tombé sur mes amies complètement ivres et entrain de se faire draguer. Tant que je faisais attention à ce qu'elle ne reparte pas au bras d'un boutonneux ignoble, j'aurais accomplis ma bonne action de la soirée. Incapable de se contrôler ces gamines là. Je souriais doucement en me disant que cela pourrait être ma vengeance pour m'avoir traîné dans un endroit pareil.

-"Essayant malheureusement de maintenir un semblant de vie social, je me retrouve dans des lieux pareil de temps à autres. Il ne faudrait pas non plus que j'ai l'air d'une ermite. Criminologie aussi ça doit être bien comme cursus, dommage que le mien me plaise."

Lorsqu'il me dit que les gens avaient tendance à fuir en le voyant, je souris. C'est vrai qu'il dégageait une certaine aura qui en repousserait certainement plus d'un. J'étais juste habituée aux hommes plus puissants ou plus fort que moi. Je travaillais aussi dans un club comme danseuse pour me faire de l'argent, alors les hommes au final... sa me connaissait. J'eus un petit rire avant de répondre.

-"Moi aussi, quand on me connaît, on a tendance à fuir. L'effet de petite teigne bagarreuse j'imagine."

C'était très vrai. J'étais infecte quand j'en avais envie et je n'hésitais pas à balancer mes poings dans la figure de ceux qui venaient me chercher de trop prêt. Surtout les hommes... Raaahh. Il allait vraiment falloir que j'apprenne à mieux me contrôler avant d'avoir un soucis avec la justice. Ma mère n'avait pas de quoi payer une caution et je refusais qu'elle aille supplier mon père pour qu'il lui donne de l'argent. Quoi que mon frère l'aurait sans doute fait. Tout d'un coup une lumière me traversa l'esprit.

-"Au fait, si vous êtes là pour trouver de la compagnie et que je vous en empêche, dites le moi, je trouverais bien un autre moyen de les faire fuir, quittes à smasher quelques verres."

C'est vrai que résultat, je lui plombais peut-être la soirée. J'étais pas nécessairement gentille mais, quand on m'aidait même un petit peu, je restais plutôt sympa et attentive. Voyant une de mes amies se déhancher de manière un peu trop osée à mon goût, je soupirais...

-"Vous auriez pas aussi un moyen de contrôler une bande d'idiotes sans une once d'auto-conservation par hasard?"

Puisque j'en étais là après tout.


Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 16 Juil - 11:30
Tenue « Essayant malheureusement de maintenir un semblant de vie social, je me retrouve dans des lieux pareil de temps à autres. Il ne faudrait pas non plus que j'ai l'air d'une ermite. Criminologie aussi ça doit être bien comme cursus, dommage que le mien me plaise » Le chinois se permit de sourire légèrement. Elle avait de l’humour. Mais mieux valait pour elle ne pas venir dans son cursus. Tout le monde savait à quel point il pouvait être horrible comme professeur. Il était horrible, chiant, et assez pointu. Les craies fusaient à tout va et il se permettait de rabaisser les élèves totalement nuls. Oui, Xia He était un professeur avec un caractère de merde. Pourtant ses cours étaient super, mais alors le reste. C’était… Une horreur. « C’est cool les ermites. Ca a son charme. » Après tout, même lui, il lui arrivait de l’être. De sortir de la fac, de faire ses courses et puis de rentrer chez lui sans plus rien faire. Ne pas sortir, juste trainer dedans, boire, manger, regarder la télé et tenter de s’endormir. « N’abandonne pas ton cursus pour la crimino. J’suis un professeur horrible. Tu ne m’aimerais plus. » Il disait cela sur le ton de l’humour bien évidemment. Même si ça avait sa part de vérité. En quelque sorte. « Moi aussi, quand on me connaît, on a tendance à fuir. L'effet de petite teigne bagarreuse j'imagine. » Xia He l’observa quelques instant. C’est vrai qu’elle dégageait une aura assez impressionnante. Elle n’avait pas l’air facile comme fille. « Les gens ont tendance à aimer les filles fragiles et mignonnes, c’est tendance. Les gens sont des moutons. » Ce qui était fort dommage. Les gens étaient dans des catégories, préférant suivre la tendance que suivre leur instinct. Toujours à se soucier des autres, sans se soucier de soi-même. Pourtant, tout le monde était identique, seule la façon d’agir changeait. « Au fait, si vous êtes là pour trouver de la compagnie et que je vous en empêche, dites le moi, je trouverais bien un autre moyen de les faire fuir, quittes à smasher quelques verres. » Il leva la main en riant. « Nop, je suis là pour passer une bonne soirée, ni plus ni moins. Je ne cherche pas à chopper de la femelle en chaleur. » Ouais, il parlait un peu cash, mais il préférait dire les choses comme elles étaient. Il en avait un peu marre des femmes. Qing Zhao lui courrait sur le haricot. Il n’avait pas le temps pour chercher une nana avec qui coucher ce soir. « Vous auriez pas aussi un moyen de contrôler une bande d'idiotes sans une once d'auto-conservation par hasard? » Le chinois se mit à réfléchir. « Lui faire peur ? Un homme un peu trop brutal. Qui tente de se la faire avec violence. Bon, c’est l’option hardcore. Y’a plus soft je présume ? » Oui, oui, il venait de lui demander les versions softs, comme s’il ne pratiquait que les version hard. « Pourquoi ? Une amie à toi fait sa pute sur la piste de danse ? » Tout en poésie.


Pseudo : < Dence > Mes messages : 68 Yen (¥) : 56 Avatar : Gu Ha Ra ft kimlee Schizophrène? : Wolf Bo Han ft Lee Chan [Dino/Seventeen]¤ Childish friend
She Fu Hai ft Nam Joo Hyuk ¤ Deadly Alive
Baek Jin Yu ft Park Bo Gum ¤ Psychic life
Age : 20 ans Date de naissance : 12/02/1996 Astrologie : Verseau & Rat Métier : Etudiante et danseuse à mi-temps dans un club. Année : 1ère année Résidant à : entre le dortoir et sa maison à Chiyoda Planning : Aller en cours et mettre la pâté à tous ceux qui m'approchent ¤ Dire à ma mère de prendre des vacances parce que j'ai peur qu'elle s'écroule ¤ Demander à mon frère s'il ne peut pas commencer à travailler pour qu'on puisse avoir un peu plus d'argent ¤ Aller au club et demander des heures supp' pour le w-e ¤ Frapper Aiîchiro au visage pour qu'il ne s'approche plus de moi, ni de ma famille. ¤ Apprendre peut-être à contrôler mes nerfs mieux que ça.

Should I smash your face in a wall?
Navigation : Sample of life ¤ Booking.com
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mer 10 Aoû - 19:24
Il avait raison. Les gens étaient des moutons. C'était chiant, c'était gonflant mais... fallait faire avec. Pas comme si je pouvais rentrer dans leur crâne pour y aller installer un peu de bon sens. Dommage qu'il n'y ait pas de service après-vente pour les humains, j'aurais de quoi aller me plaindre. Mais pour l'instant ce soir, je semblais être tombé sur un de ces moutons noirs qui préféraient emmerder le berger plutôt que de rentrer. A mon avis, il était même de ce genre de personne à aller mordre le chien de berger et à se casser dans la forêt. M'enfin... ce n'était pas comme si je le connaissais bien. Je l'avais rencontré il y a moins d'une heure, je me basais simplement sur les observations que j'avais pu faire précédemment. J'étais dans la section art martiaux, des mecs au caractère fort... je connaissais. J'avais aussi appris à ne pas me laisser faire. Je dégoûtais plutôt les mecs. Sauf le seul et unique que j'aurais aimer renvoyer dans les jupons de sa mère. Aiichirô. M'enfin, je ne désespérais pas. J'avais encore quelques cartes à jouer dans ma manche. Mais ce soir, il n'avait pas l'air d'être dans mon champ de vision. S'en était presque reposant. Que voulez-vous. Il fallait prendre le temps d'apprécier ce que l'on avait. Je continuais de regarder mes amis sur la piste de danse en soupirant.  J'agitais mon bras dans leur direction.

"Puisqu'on parle de moutons... Elles en sont quand même un bel exemple quand elles ont bu. De toutes les manières, je vais juste devoir faire attention à ce qu'elles ne finissent pas dans un coin sombre ou avec un mec pas potable..."

Je servais souvent à ça. En même temps, je ne buvais pas beaucoup voir pas du tout. Les fois où je m'étais arracher la gueule pour de vrai se comptaient sur les doigts d'une main. Je penchais la tête en soupirant.

-"Finalement le bon plan c'est de venir seul... Ras le bol d'être responsable à leur place."

Je réfléchis cinq minutes avant d'avoir une petite exclamation.

-"Je me demande même s'il n'y en a pas une qui est votre étudiante."

C'était une fille que je ne connaissais pas vraiment, une amie d'une amie. D'ailleurs en voilà une qui revient. Je l’attrape par le bras et la force à s'asseoir. Elle était bonne pour dormir. Je l'allongeais sur la banquette avec assez d'autorité pour qu'elle ne bouge plus et revenais à mon camarade de discute:

-"Vous avez pas peur de croiser des élèves? Sa doit être chiant non?"

J'aimais déjà pas croiser des gars de ma section alors... des élèves... n'en parlons pas.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 27 Aoû - 0:51
Tenue « Puisqu'on parle de moutons... Elles en sont quand même un bel exemple quand elles ont bu. De toutes les manières, je vais juste devoir faire attention à ce qu'elles ne finissent pas dans un coin sombre ou avec un mec pas potable... » Xia He, suivit son regard en soupirant légèrement. Pas que toutes ces histoires l’intéressait, c’était plus le genre de mec à ne pas se prendre la tête pour ce genre de chose. Mais il trouvait ça tout de même marrant. Cette fille était marrante. « On boit tous, hommes, femmes. Les hommes ont tendance à abuser de la femme une fois soûl, les femmes ont tendance à être trop ouverte, bizarrement je trouve que les hommes et les femmes se complètent plutôt bien. La nature est bien faite quand tu regardes bien. Juste qu’on est con pour ne pas l’utiliser à bon escient. Et ça donne du n’importe quoi. » Enfin ce n’était que son point de vue, fallait pas non plus trop lui en demander. Il ne prenait pas la défense des hommes, mais il ne prenait pas la défense des femmes non plus. Le monde était bizarre à ses yeux. Aucun pour faire des efforts. Ni l’homme ni la femme. Il trouvait les hommes qui faisaient ça des enfoirés. Il n’adhérait pas à l’idée de pouvoir forcer une femme. « Finalement le bon plan c'est de venir seul... Ras le bol d'être responsable à leur place. » Un rire s’échappa d’entre les lèvres du chinois. Elle avait parfaitement raison oui. Toujours être seul que mal accompagné. C’était la base de toute une vie ça. « La prochaine fois, tu sauras ce qu’il faut faire. » Ou alors, il fallait qu’elle se trouve des amis tout aussi responsables qu’elle. Mais ça ce n’était pas forcément donné à tout le monde. « Je me demande même s'il n'y en a pas une qui est votre étudiante. » La regardant faire, Xia He ne bougea pas, suivant simplement ses faits et gestes en regardant alors la fille allongée. Il trouvait un peu pitoyable l’état dans lequel elle était. « Je ne pense pas. Au pire… Je m’en fou. Sauf si elle me fuit  ça peut être marrant. » Même s’il avait plus ou moins l’habitude depuis le temps. « Vous avez pas peur de croiser des élèves? Sa doit être chiant non? » « Peur ? Non, pas tant que ça. C’est chiant quand certains font les curieux. Comme si je n’avais pas le droit de sortir. » Le chinois se redressa en passant une main dans ses cheveux. « Mais évitons de me porter la poisse veux-tu ? » Le chinois attrapa son verre pour boire une gorgée. « Bon, puisqu’on est là. Tu veux danser ? Ou on reste assis et on ne profite pas ? »

[/b]

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 12:54
 

The wave ft Jessica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 4- Jessica Burciaga vs 5- Alexandra
» Avez-vous déjà vu deux blondes dans un magasin ? Maintenant oui... [Jessica Farelly]
» Jessica Marquis ( Fini )
» JULIET DARION KENNEDY ► Jessica Capshaw
» Olivia Rachel Stratford • Jessica Stam
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-