AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Syiuan ☽ feel my stupidity.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 16 Juin - 21:46
Liu Syiuan (Jung Chae Yeon)
Twinkle little star
nom : Liu prénom : Syiuan âge : dix-sept ans date de naissance : premier avril mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf. Ville de naissance : Pyongyang origine :  nord-coréenne groupe : citoyen Avez-vous fréquenté RPS? Non. sexualité : hétéorsexuelle situation : célibataire Qualités  : Observatrice, positive, enjouée, débrouillarde, pragmatique, farceuse, créative, vive. Défauts : Curieuse, tête de linotte, pleurnicharde, peureuse, boudeuse, irresponsable, têtue, solitaire. Couleur préférée : aucune. Boisson favorite : bubble tea au litchi Permis de conduire ? : long skate. revenus et/ou métier : pauvre, employée d'une confiserie et serveuse dans un cyber café le week-end.

   
clique sur les onglets
Anecdotes
Son père a trahit le gouvernement, du moins il a été victime d'une conspiration car il devenait trop gênant et il fallait donc s'en débarasser à tout prix. Il anticipe pour sauver sa femme et ses deux filles, mais aussi celle de son meilleur ami, tombé par sa faute. Syiuan fait encore des cauchemars, que ce soit les traversées pour arriver et pénétrer une frontière, que leur détour à Hong Kong, vendu comme des objets. Gamine, elle disait souvent qu’elle se marirait au fils ainé du meilleur ami de son père. Mais ce dernier avait un faible pour sa sœur, alors elle a souvent été jalouse et maladroite vis-à-vis de sa sœur. Si elle n’a plus d’espoir pour ses parents, l’adolescente souhaite que sa sœur ait survécu. Syiuan a dû mal à réaliser qu’elle porte en elle un enfant et l’oublie bien souvent au grand dépit du père. Elle se déplace en skate et fait du dancing skate, elle s’amuse à marcher sur le rebord des trottoirs comme une funambule et est attirée par les sensations fortes. Son ventre, on ne le voit presque pas. Toute une journée, toute une semaine, tout un mois, elle pourrait boire une brique de jus de litchi. Et encore, ce n'est pas une brique par jour mais des briques. Parce qu'ils sont pauvres, elle se retient d'en acheter... sauf en cachette. Elle est prête à accepter une rémunération en boite de brique de jus de litchi, elle l'a déjà dit à son employeur mais il a rit. Elle est difficile dès qu'il s'agit de nourriture. Non pas qu'elle ait des allergies, mais elle a des envies subites et dès que cela lui prend, tant qu'elle ne verra pas ce plat et ne le goûtera pas, elle refuse toute autre nourriture. Si elle pouvait avoir une vie normal, elle voudrait bien reprendre l'école. Pour faire quelle profession ? Elle n'en a aucune idée, mais elle trouve les uniformes sailor très mignon. Parfois, l'envie d'en acheter lui prend mais elle se retient. Elle déteste les surprises car elle n'est pas très patiente et trouve que cela ressemble plus à un complot qu'à chercher à faire plaisir. Tout comme elle déteste qu'on la prenne de court, qu'elle n'ait le temps de répliquer soigneusement.  Elle a toujours sur elle un croquis à dessin, alors que les gens aiment prendre des photo pour immortaliser les choses, elle préfère les dessiner. Et puis, elle ne comprend pas tout au smartphone, alors celui que lui a acheté Qi Yi prend poussière dans un tiroir. Elle a un très mauvais sens de l'orientation, pour autant elle déteste le reconnaître et ne demandera jamais de l'aide à quiconque. Débrouillarde certes, mais extrêmement têtue. Elle a une certaine fierté, et un peu mal placée. Syiuan pleure beaucoup, souvent pour un rien mais les larmes lui montent rapidement. Elle-même ne comprend pas d'où cela peut venir, mais il en faut souvent peu pour qu'elle pleure, juste une angoisse, un moment d'empathie, une pensée triste. Pour apprendre le japonais, elle s'est enfermée pendant deux semaines pour mémoriser les livres qu'elle avait volé. Elle a encore du mal mais plus les jours passent et plus elle s'améliore... mais les gens la regardent souvent mal du fait de son prénom et puis, du fait qu'à son âge, elle ne soit pas scolarisé et avec un petit ventre. Elle a la mauvaise manie d'avoir les mains balladeuses et de voler les objets qui attirent son attention. Souvent de la nourriture, car leur situation plutôt précaire fait que malgré ses caprices, l'enfant est consciente qu'elle ne peut pas toujours obtenir ce qu'elle veut. Alors elle chippe. Pas les choses bien chère, ceux dont les dates vont expirer, ceux qui pourront vite combler sa famine. Syiuan ne déteste pas vraiment leur situation précaire, ils n'y peuvent rien et c'est mieux que de mourir. Mais elle déteste le jugement que les gens peuvent y porter. Alors oui, elle n'hésite pas à se venger de ceux qui critiquent insensiblement. Elle aime les chats, mais est allergique à leur poil. Du coup, elle fait de son mieux pour approcher ces félins, gants, masques, rouleau adhésif mais rien n'y fait, les chats la fuient à sa plus grande tristesse.

   
Histoire
Dans cette ville, tout te fascine, aussi bien le jour que la nuit. Tu n’es pas certaine de savoir où tu te trouves, mais pas un seul instant tu te reposes ; constamment ton regard est captivé, prisonnier de tes sens comme de cette pièce que tu partages avec d’autres personnes que tu ne connais pas. Vous êtes entassé, mais malgré cette misère, ton esprit s’évade par-delà la fenêtre malgré les enclaves autour de ta cheville. Si le jour, tu es occupée à observer cette foule pleine de bruits et d’odeurs, inventant la vie des passants, la nuit ces mêmes trottoirs que ton regard a sillonné sans jamais s’en lassé, changent complètement. Dès que l’astre diurne décline, les enseignes des différents commerces commencent à l’allumer. Ton esprit naïf et juvénile n’arrivent à lire les caractères chinois ou encore latin, ni même à percevoir les messages subliminaux des spots lumineux. Pas un instant, tu ne te doutais qu’en te retrouvant de l’autre côté de ces barreaux de ta fenêtre, projetée aux milieux de cette foule, le cauchemar ne ferait que commencer. Red district, murmurait les certains enfants de la chambre avec une angoisse que je n’arrivais à partager. Ta main serre la sienne, le seul que tu connaisses et dont la seule présence suffit pour continuer à faire perdurer cette bulle d’illusion dans laquelle tu te réfugies sans le réaliser. Sans réaliser que tu commençais déjà à fuir, qu’inconsciemment, tu souhaitais que tout cela ne soit qu’un songe.

« Une fois, deux fois, trois fois, adjugé ! Vendu ! » Tu trembles, tes pieds cèdent sous le poids de tes angoisses. Tu n’es pas certaine de comprendre ce que venait dire cet homme dans cette langue que tu ne connaissais pas, mais une profonde intuition te dit qu’il est déjà trop tard pour fuir. Cette cage métallique, tu regrettais de l’avoir quitté pour te retrouver éblouie par le feu des projecteurs qui te brûlait presque la rétine. Tu résistais lorsqu’un de ces hommes tirait sur tes chaînes pour te traîner hors de cette scène dont tu discernais à peine le visage du public masqué. Tu hurles, tu te débats, tu demandes de l’aide mais tu n’entends que des rires sans que personne ne te regarde réellement. Effacée alors que tu étais tantôt le centre de l’attention, tu ne sens que le regard irrité de ton bourreau. Une gifle et tu te figes, paralysée et estomaquée par la peur, l’esprit vide. Certains claquent des langues mais les rires fusent. D’une main tremblante, tu effleures ta joue meurtrie tandis que les larmes te montent aux yeux. La douleur ? Tu as déjà ressenti pire, mais tes larmes étaient chargées d’amertume, d’injustice, d’incompréhension. Tu continues à lui faire résistance, il lève son bras et tu fermes les yeux. Tout s’enchaîne. Tu le reconnais, il se fend sur lui presque possédé. « Oppa ! » Tu te figes quand le gardien le plaque au sol et lui écrase le visage. Si la peur qui jusque-là te glaçais le sang et d’empêchait te relever, par désespoir ou courage, tu foulais les trois pas qu’il vous séparait pour mordre la jambe de votre bourreau, pour le protéger lui, te transformant en un faible rempart. Par ton pauvre corps, tu essayais de faire barrière. Tu pleurais en même temps que tu mordais ta lèvre inférieure. Un goût de sang envahit ta bouche, tu perds connaissance sous un énième coup. Ils trainèrent ton corps ainsi que le sien vers l’une de ces maisons à la façade luxuriante et traditionnelle dont l’éclairage teinté de rouge, donnait une ambiance des plus mystérieuses et exotiques. Maison close.

« Elle, faite-la monter. » Tu blêmis mais ton expression reste figée dans cet éternel sourire qui te donnait l’envie de vomir. Tu voudrais être flatté comme le pouvait être tes 姐姐, mais tu n’en étais pas capable d’en supporter le prix. Ce n’était pas la première fois que tu te faisais désirer, si 大姐 avait refusé les avances effrénées de certains avec le prétexte que tu étais qu’une novice, maintenant que tu vivais enfermée entre les bois de cette maison rouge, tu y avais égaré ta naïveté. Entre les fines feuilles de papier de riz, tu devinais les ébats qui s’y déroulaient. Les sons perçaient comme te dérangeaient, mais avec le temps, tu avais fini par t’y habituer. Si jusqu’à présent, tu t’échappais telle un papillon entre les maille de la toile, c’est parce qu’il te protégeait. Un bouclier, une forteresse, contre qui s’arrêtaient l’avidité des autres, mais contre qui ils se défoulaient. Chaque fois, il te disait que tout irait bien, tu allais bien mais lui souffrait derrière ses blessures qui le couvraient d’hématome et le défiguraient pendant plusieurs jours, semaines et mettaient même des mois à disparaître. Ce soir-là, parce que c’était le fameux jour de tes célébrations où tu rejoignais le rang officiel des courtisanes de la maison, ils l’avaient enfermé pour qu’il cesse son tapage. Les préparations avaient duré toute la journée, on t’avait pouponné, choyée avec ces mains froides et indifférentes. Pour la première fois, tu te revêtais de vêtement vif et luxueux, offert par ton bienfaiteur ou simplement client fortuné. Pourtant, au lieu de rester enfermer dans cette chambre, tu disparaissais pour le rejoindre, dans la réserve. Tes grands yeux le dévisagent, lui la silhouette allongée sur la paille dorée. Tes mains se resserrent sur les barreaux de fer, le voir ainsi te serrait le cœur. « Tu pleures ? » Ta voix se faisait taquine mais ton visage restait sans émotion. Tu étais incapable de cacher ton inquiétude, mais tu ne voulais pas non plus qu’il cherche à te rassurer. Ta main quitte le métal froid et attrape le trousseau de clef pour ouvrir le verrou et le rejoindre dans sa prison de fortune. « Il m’a offert ce kimono, est-ce qu’il te plaît ? » Il n’avait pas besoin que tu lui expliques d’où ce vêtement provenait, il le savait. Un sourire triste étira tes lèvres vermillon mais parce qu’aucun mot ne serait juste pour exprimer ton désespoir, tu lui ouvrais timidement tes bras. « Donne-moi de quoi oublier lorsqu’il me touchera. » Cruelle et égoïste, c’était peut-être les deux adjectifs qui te décrivaient le mieux. Tu étais incapable de confesser tes sentiments car tu savais qu’il ne pensait qu’à elle, ta douce et disparue sœur, alors tu usais de sa faiblesse, ta ressemblance avec elle. D’un mouvement, tu tirais sur le ruban qui défaisait la première robe de ton kimono, retirant alors cette première épaisseur. « C’est la seule solution. » Le jeu recommençait, à chaque client, avant chaque rendez-vous.

Les premiers signes d’une grossesse, avant même que tu le réalises, celle qui était chargée de veiller sur toi les avaient remarqué. Tu les avais tous jeter, ces petits pilules qu’elles te forçaient à prendre car en plus d’être un contraceptif, ils mélangeaient cela avec une drogue. Laquelle ? Tu n’en étais pas certaine, mais elle te dépossédait de ton propre corps et la première expérience fut la pire. « Fuyez, disparaissez. Retrouvez cet homme, il saura quoi faire pour vous aider » murmura-t-elle en nous poussant à l’extérieur de l’établissement. Sans pouvoir la remercier, sans pouvoir jeter un seul regard en arrière, tu te mis à courir, avec lui, main dans la main. Longtemps, le plus loin possible, poussé par la hantise d’être retrouvé aussi bien par eux, que la patrie. Un passeur, on lui donna tout et le nom de celle qui nous avait protégé. Sans un mot, il acquiesça et nous fit monter à bord d’un navire, nous tendant un sac, ce qui serait nos provisions. Clandestins, il fallut nous cacher dans la cale, dans la peur à tout moment que le navire sombre car pas un seul instant le silence ne s’imposait. Si ce n’était pas ces grincements incessants, c’était le son des vagues mourant contre le bateau. Tu avais l’impression de devenir folle, tu ne savais pas si c’était le mal de mer ou tes nausées qui te faisaient ça, mais la traversée fut un calvaire. Une fois le navire amarré au pays du soleil levant, il vous fallait encore fuir, et retrouver ce contact que vous aviez égaré à Hong Kong. Un nord-coréen, comme vous, le seul lien qui te restait de ton père, de ta famille là-bas. « Protégez-nous » supplias-tu en lui attrapant les mains. Ton nom ? Tu l’avais oublié, et plus personne ne serait là à le prononcer. Aujourd’hui, tu es Liu Syiuan.

   
Derrière l'écran
pseudo: Emp. âge: secret. presence connexion: 5/7 presence rp :  4/7 Personnage inventé ou scénario: inventé.

   
Code:
<span class="botinsym">▲</span> <font color="#e98ab0">Jung Chae Yeon ➦ [IOI/DIA]</font> [u]»[/u] Liu Syiuan
   

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 16 Juin - 21:48
+1salegosse.

J'ai rien à dire. Arrête le skate. Arrête d'avoir des envies chelou. Arrête de croire que le bord du trottoir c'est le bord d'une falaise. J'en ai mare de devoir toujours changer le rouleau de PQ dans les toilettes. Pourquoi tu ranges jamais ta chaise quand tu sors de table ? Arrête de grandir c'est chiant, t'étais mieux petite. Arrête de perdre tes cheveux, on se croirait dans le petit poucet avec toi. Bref, reste en vie stupide fille. ♥

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 16 Juin - 22:31
Bon je t'avoue que je ne connais pas du tout son groupe, mais par contre j'ai vu beaucoup de choses sur chae yeon donc on va dire que je connais un peu #sors#
sur ce REBIENVENUE faible que tu es *O* et AMUSES TOI bien avec ce nouveau pers ;)
et du coup tu as fini toute ta fiche je crois donc je la lirai ♥

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 16 Juin - 22:47
Hahaha, c'est sûr qu'elle a une sacré petite story cette demoiselle ♥
En tout cas, j'assume (ou presque) ma faiblesse, et je te remercie surtout de ton acceuil sweetie !
Lis lis lis, dis-moi ce que tu en penses si tu as la foi de m'en faire une critique :-0142-:

Pseudo : calimena ✧ Mes messages : 452 Yen (¥) : 125 Avatar : Yang Yo Seob (beast) Schizophrène? :


kwon ji hyuk ft. jungkook (bts) siam raylai ft. bambam (got7) yanagi emrys ft. jae (day6) serizawa loukas ft. daehyun (bap) Yagyu Berry ft. woozi (seventeen) Ahn Reagan ft. yugyeom (got7) Murakami E. Dawn ft. jimin (bts) Heiwajima Astéria ft. lisa (blackpink) Byakuya Raijû ft. jooheon (monsta x) Usagi Momiji ft. sunyoul (up10tion) Inuzuka Reon ft. jinhwan (ikon) Wu Yulian ft. luhan Jang Percy ft. wonho (monsta x) Kamiya Yûgi ft. mino (winner) Kirisame Setsuna ft. n (vixx) Aomine Shun ft. jonghyun (shinee) Bakugo A. King ft. sanha (astro) Byun Bae ft. winwin (nct)


Age : 26 ans, j'ai dépassé le quart de vie... Date de naissance : 05/01/1990 Astrologie : born ♑ (capricorne) & 蛇 ( serpent ) Métier : soigneur au zoo d'ueno, mais je ne suis pas véto pour autant. Résidant à : j'ai mon petit cocon à shibuya, avec mon chihuahua et mon perroquet. Planning :



il est muet depuis son « accident » ▵ quand il s'est réveillé de son coma, il a fait croire qu'il ne se souvenait de rien mais c'est faut ▵ il adora écouter de la musique ▵ son carnet de note ne le quitte jamais, c'est son seul moyen pour communiquer ▵ la plus part du temps, il répond simplement par des mouvements de tête ou des mimiques ▵ il déteste la violence et ne s'implique jamais dans une bagarre, ça ne l'empêche pas d'être impulsif et colérique ▵ il trouve un certains réconfort envers les animaux, plus qu'avec les humains ▵ être sans voix ne lui a jamais posé de problème particulier, il s'en contente parfaitement ▵ il regrette son passé, surtout sa dernière relation amoureuse.





comprendre shinya ▵ réapprendre à bien parler et améliorer ma voix ▵ avoir une augmenter et un nouveau post au parc animalier ▵ arrêter de m'entêter contre tout et tout le monde ▵ continuer à être un sale gamin gourmand, comme il dirait ▵ ne pas mourir étouffer à chaque fois que je tente de parler ▵
Navigation :



hello it's me (présentation) ▵ like a butterfly (lien) ▵ nevermind (rp) ▵ phone
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 16 Juin - 23:18
j'adore le prénom que tu as choisis, il est trop beau :0238:
rebienvenue miss! & pas bon courage pour ta fiche (a) je m'occupe de toi bientôt :0252:


❝i know it’s all my fault❞
Right now we are like the clock hands at 12:30. we have our backs to each other, looking at different places and trying to let go of everything. walking towards the place where we won’t be able to return to × BY LIZZOU

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 16 Juin - 23:21
Je t'avoue que je l'ai improvisé ♥
En tout cas merci et puis, je patiente sagement alors !

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 16 Juin - 23:29
CHAEYEON !!! :0263:

Très bon choix de vava.

Toi aussi sale faible, rebienvenueuh :keur:

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 16 Juin - 23:29
ben franchement j'ai lu et . . . . J'ADORE TELLEMENT TA FAÇON D’ÉCRIRE !!
je t'avoue que j'ai pas tout compris, enfin si je pense que j'ai compris mais bref, en tout cas c'est quand même triste qu'elle ait été séparée de ses parents (mais son père non ? ou c'est pas ça), en tout cas c'est trop beau *O*
elle a pas une histoire facile la pauvre !

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 16 Juin - 23:35
Naizen ; que de familiarité, on se connait ? :-0142-: en tout cas, merci pour cet accueil, fufufu !  ♥

Yeo Jin ; mais, mais je plaisantais ! Tu m'as vraiment prise au sérieux ? T'es trop chou ;w; Tu aimes, tu penses avoir compris pas pas tout avoir compris *note note* Vui, elle a été séparée de ses parents pour fuir la frontière nord-coréenne avant de faire un petit périple à HK et finalement arriver au Japon, qui depuis le début, était sa destination finale mais elle aura perdu sa mère et sa soeur. Il ne reste plus que Qi Yi, elle et le chose dans son ventre :-06-:

Pseudo : calimena ✧ Mes messages : 452 Yen (¥) : 125 Avatar : Yang Yo Seob (beast) Schizophrène? :


kwon ji hyuk ft. jungkook (bts) siam raylai ft. bambam (got7) yanagi emrys ft. jae (day6) serizawa loukas ft. daehyun (bap) Yagyu Berry ft. woozi (seventeen) Ahn Reagan ft. yugyeom (got7) Murakami E. Dawn ft. jimin (bts) Heiwajima Astéria ft. lisa (blackpink) Byakuya Raijû ft. jooheon (monsta x) Usagi Momiji ft. sunyoul (up10tion) Inuzuka Reon ft. jinhwan (ikon) Wu Yulian ft. luhan Jang Percy ft. wonho (monsta x) Kamiya Yûgi ft. mino (winner) Kirisame Setsuna ft. n (vixx) Aomine Shun ft. jonghyun (shinee) Bakugo A. King ft. sanha (astro) Byun Bae ft. winwin (nct)


Age : 26 ans, j'ai dépassé le quart de vie... Date de naissance : 05/01/1990 Astrologie : born ♑ (capricorne) & 蛇 ( serpent ) Métier : soigneur au zoo d'ueno, mais je ne suis pas véto pour autant. Résidant à : j'ai mon petit cocon à shibuya, avec mon chihuahua et mon perroquet. Planning :



il est muet depuis son « accident » ▵ quand il s'est réveillé de son coma, il a fait croire qu'il ne se souvenait de rien mais c'est faut ▵ il adora écouter de la musique ▵ son carnet de note ne le quitte jamais, c'est son seul moyen pour communiquer ▵ la plus part du temps, il répond simplement par des mouvements de tête ou des mimiques ▵ il déteste la violence et ne s'implique jamais dans une bagarre, ça ne l'empêche pas d'être impulsif et colérique ▵ il trouve un certains réconfort envers les animaux, plus qu'avec les humains ▵ être sans voix ne lui a jamais posé de problème particulier, il s'en contente parfaitement ▵ il regrette son passé, surtout sa dernière relation amoureuse.





comprendre shinya ▵ réapprendre à bien parler et améliorer ma voix ▵ avoir une augmenter et un nouveau post au parc animalier ▵ arrêter de m'entêter contre tout et tout le monde ▵ continuer à être un sale gamin gourmand, comme il dirait ▵ ne pas mourir étouffer à chaque fois que je tente de parler ▵
Navigation :



hello it's me (présentation) ▵ like a butterfly (lien) ▵ nevermind (rp) ▵ phone
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 17 Juin - 0:14
n'empêche, vous avez toujours des bonnes idées avec nelliel! :-041-:
j'aime beaucoup l'histoire, même si elle a beaucoup souffert à son âge ;;
bref! je ne te retiens pas plus ~ amuses-toi bien avec elle :0238:

Hey te voilà validé mon enfant!
Bienvenue sur Royal Private Schools te voilà validé! Surtout amuse toi parmi nous sans te prendre la tête! Et maintenant que tu as fait le plus "chiant" participe au forum pour des moments agréable, foufous et funny garantit! =3 Voici quelques trucs qu'il te faudra faire rapidement pour être totalement complet! Déjà première chose remplir ton profil (très important!), ta fiche de relation et ta fiche de rps (obligatoire bien sûr), ton Espace multimédia (Facultatif, si tu en demande un il faut le remplir!) . Pense a te Recenser et a demander un rp . N'hésite pas à faire un tour dans le bon coin pour trouver des liens importants ou en chercher. Le flood! t'ouvres également ses portes, alors rejoint nous~~♥ Puis n'hésite pas à faire le tour du forum et nous dire si tu as des questions.


❝i know it’s all my fault❞
Right now we are like the clock hands at 12:30. we have our backs to each other, looking at different places and trying to let go of everything. walking towards the place where we won’t be able to return to × BY LIZZOU

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 17 Juin - 0:45
Mais de toute manière j'allais lire ta fiche donc bon :PPPPPPPPP fallait que je te dise que ton idée était trop bien *O*

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 23:20
 

Syiuan ☽ feel my stupidity.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58
» Your worst battle is between what you know and what you feel ▬ Nolà&Lulla
» lennon&noah → Feel so close
» Rosemary > Can you make it feel like home ?
» Sahara ▬ I feel so close to you right now, it's a force feel [DONE]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum :: Les fiches perso/lien/rp-