AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 ririchiyo ☽ milk and cookies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 30 Juil - 20:46
ogawa ririchiyo feat kim chung ha
Profil
nom : ogawa. prénom : ririchiyo, quelques fois ritchie (comme lionel). âge : 20 fleurs de cerisier. date de naissance :  le 11 juillet 1996. Ville de naissance : le caire, en égypte, au milieu des pyramides abîmées et des tempêtes de sable. origine :  nippone. groupe : étudiants. année :  troisième. Section : sciences humaines Matières : psychologie. sexualité : hétérosexuelle aventureuse. situation : célirêveuse. Qualités  : tendre + souriante + serviable + appliquée + passionnée + ingénieuse + débrouillarde + sociable + réaliste +  charismatique + attachante + calme + créative.  Défauts : secrète + je-m'en-foutiste + crue + sensible + discrète + narcissique + impudique + maladroite + maniaque + butée + râleuse + perfectionniste + sarcastique + rêveuse. Couleur préférée : le jaune moutarde. Boisson favorite : le nesquick. Une chambre aux dortoirs ? : affirmatif. Permis de conduire ? : ouais, il est tout frais. métier et/ou revenus : livreuse chez un sushi shop + body painter à ses heures perdues. mais elle a quand même une fortune non-négligeable derrière elle.

clique sur les onglets
Anecdotes
elle adore lire, tellement qu'elle a amassé assez de bouquins pour se construire une forteresse. elle a peur du feu et n'a donc jamais eu le courage d'allumer une bougie ou une cigarette. et du coup elle admire énormément les pompiers. elle est incapable de passer une journée sans jurer. elle a une sainte horreur des gens qui n'ont aucun scrupule à s'incruster dans une conversation/un groupe et qui parlent trop. sa vie se résume aux fringues, à la nourriture, aux livres et aux films de hayao miyazaki. elle a un sens de l'humour très sarcastique. elle insulte les meubles quand elle se cogne le doigt de pied dessus. elle passe ses dimanches dans son pyjama stitch et ses chaussons en forme de lapins. elle fait de la danse classique depuis qu'elle est toute petite mais ses parents lui ont toujours refusé de passer des auditions ou d'en faire son métier. elle a l'habitude de se désinfecter les mains dès qu'elle touche quelque chose qui a été déjà été touché par les autres. chaque fois qu'elle joue aux jeux vidéos elle finit par s'énerver et balancer la manette parterre. elle ne sait pas repasser. elle a déjà mis du métal dans son micro-ondes juste pour voir ce que ça faisait. elle aime l'orage et le son de la pluie. elle a pris des cours de violoncelle pendant des années mais n'a jamais rien su jouer à part la bande son de star wars. elle parle couramment anglais et trouve l'accent japonais particulièrement moche et bizarre. elle n'aime pas les enfants.

Histoire
JUST MY SOUL RESPONDING + ‘Y a les fenêtres qui sont grandes ouvertes, les rideaux qu’ondulent à cause du vent, qui se coincent puis qui reviennent. ‘Y a le soleil égyptien qui filtre, qu’illumine la grande maison en bordel, qui lui fait plisser les yeux alors que sa mère lui enfonce un bob à fleurs hawaïennes sur le crâne.]b] « Maman… C’est moche, j’en veux pas… »[/b], elle marmonne, la gamine, ses petites mains agrippant les bords du chapeau. Et sa mère rit un peu, étale de la crème solaire sur son visage puis ses bras maigres d’enfant de cinq ans. « C’est peut-être moche mais ça te protège, alors soit tu le portes et tu vas jouer avec les autres, soit tu restes à l’intérieur. » Et elle grogne encore, la fillette, avant d’abdiquer. La jeune femme se redresse et l’enfant lui échappe des mains, courant dans le jardin rejoindre les autres. Elle rit, amusée, et s’adosse contre le cadre de la fenêtre pour les surveiller de loin, drapée dans sa robe en dentelle écrémée des années soixante. « Votre maison est merveilleuse, Yuko. », fait une voix dans son dos. Une autre femme, pas plus vieille qu’elle, élégante et raffinée, un verre de rosé français presque aussi cher qu’un chien de race dans la main droite, un second dans la gauche qu’elle tend à la japonaise qui sourit. « Elle n’est pas aussi bien organisée que la vôtre… » Et elles rient doucement. Parce que c’est vrai. Parce qu’ici, c’est comme un souque oriental. Ici c’est des grands draps colorés accrochés au plafond, c’est des tapis de l’autre bout du monde, des babioles qui s’entassent, de l’encens qui brûle, des croquis qui jonchent les meubles, des jouets qui décorent le canapé. C’est chaleureux, c’est personnel. C’est pas comme chez les autres. C’est grand, peut-être trop, mais chaque pièce a un nom, chaque pièce est marquée par un petit quelque chose, et on s’y sent bien rien qu’en regardant la couleur des murs. « Maman ? » La discussion triviale entre les deux jeunes femmes s’arrête quant une petite main s’accroche aux pans de la robe de la nippone aux yeux de chat. « Qu’est-ce qu’il y a, Ririchiyo ? », elle fait en se baissant à sa hauteur. « Je crois que papa il a été brûlé par le soleil, il est rouge comme papi quand il est en colère mais il est pas en colère lui. » Encore des rires discrets et la gamine finit par prendre les mains des deux femmes, les traînant jusqu’au bord de la piscine. « Tiens, regarde. Papa ça fait mal quand j’appuie, dit ? » Et son doigt vient toucher la peau rougie sans douceur, tirant un sursaut et un grognement à son père. « Ririchiyo ! Ne touche pas. » La fillette fait la moue avant de se décaler, son sourire revenant lorsque la main de sa mère se pose sur son épaule, lui tendant le tube de crème. « Tu vois ma puce, c’est pour ça que je t’ai dit de mettre un chapeau et de me laisser faire quand je te mettais de la crème, sinon tu finissais comme ton père… Tiens, met-lui de la crème. » Et Ririchiyo hoche la tête en s’exécutant, non sans faire quelques dessins qui laisseront probablement des marques dans le dos de l’homme. Quelques cris se font entendre derrière. Les gamins jouent dans l’eau, s’éclaboussant ou se lançant une bouée dessus. Puis ils rient. C’est toujours comme ça chez eux. ‘Y a toujours du monde, parce qu’ils sont nombreux, toujours du bruit. Et des rires. Et des sourires. Et Ririchiyo qui se fait balancer dans la piscine.

YOUTH IS NEVER COMING BACK + Elle dessine un canard sur une feuille de papier, déborde un peu sur la table en bois mais n’essaye pas d’effacer le coup de crayon. « Pourquoi tu dessines un canard ? », lui demande sa petite sœur, penchée sur la feuille. Ririchiyo la pousse doucement. « Je sais pas. », elle répond, haussant les épaules. « Tu sais pas ? » Et elle secoue la tête. « Non je sais pas. » Et la cadette rit soudainement fort, s’attirant un regard désapprobateur de la gamine qui ne comprend pas pourquoi elle rit. « Arrête de rire ça m’fait mal aux oreilles et t’as l’air d’une baleine quand tu fais ça, je vois le fond de ta gorge et c’est dégoûtant. », elle grogne en reprenant son dessin, ajoutant d’autres couleurs, une marre, d’autres animaux comme des chameaux, ceux que son père monte quand il part pour des fouilles. « Pff t’es pas drôle. » Et la plus jeune lui tire la langue avant de lui mettre un coup de coude qui la fait bouger, son trait de pastelle rose finissant dans un coin de la feuille. « T’es chiante, t’as tout fait rater ! » Le dessin finit chiffonner dans la main de l’enfant qui se jette sans peine sur la plus jeune, l’attaquant à coup de chatouilles et de cris perçants tout près de ses oreilles. « Qu’es-ce qui vous arrive, encore, les filles ? », beugle leur père à l’autre bout de la pièce, son ordinateur portable sur les genoux. « Vous allez réveiller votre mère à faire tant de bruit. » Puis il disparaît à nouveau et les deux filles pouffent de rire avant de courir à l’étage, histoire de jouer en silence, laissant leur bazar sur la table d’en bas.

SEE YOU SOON + Elle garde les yeux obstinément fixés sur la route, la mâchoire crispée et le visage fermé. Elle regarde les paysages de son enfance, montagnes de sable et triangles de briques, s’estomper pour laisser place à d’autres dont elle ne veut pas. Le Caire c’était toute sa vie. Elle en veut pas, du Japon. Elle en veut pas de leurs buildings de trente étages, de leurs bureaux, de leurs grandes universités à chaque coin de rue. Et elle veut retrouver les pyramides, le soleil brûlant, les marchés bruyants. Son bout de colline dans un coin de la grande ville, sa maison, ses amis. Elle était bien là-bas, très bien même. C’était pas son pays, à la base, mais c’était le seul qu’elle avait jamais vu, le seul avec Los Angeles. Et elle aurait pu y rester mais sa mère a pas voulu. Son père non plus, d’ailleurs. Il veut pas d’elle. Ni d’elle, ni de sa sœur. Quel égoïste. Elle souffle, excédée, et elle croise le regard de sa mère dans le rétroviseur. « Écoute Ririchiyo… Je sais que c’est un gros changement, qu’on part vraiment très loin mais… S’il te plaît, essaye de comprendre… Je peux pas rester avec son père et… Et j’ai besoin de retrouver mes racines… Et puis ça me permettra de mettre en place mon affaire. » Mais Ririchiyo ne lui répond pas. « Arrête de faire la tête. » Elle bouge un peu, Ririchiyo, se redresse. « Mais j’ai pas envie d’y aller, moi, à Tôkyô. ‘Y a tous mes amis en Égypte, je vais jamais les revoir… » Un haussement de sourcil, un soupir las. « Tu t’en feras d’autre, j’en suis sûre. » Et Jo Ririchiyo se renfrogne, laissant retomber son dos contre le siège alors que les jumeaux, récemment arrivés dans la famille suite à la nouvelle lubie de sa mère qu’est l’adoption, se mettent à pleurer. « J’aurai dû rester chez papa. », elle dit sans trop réfléchir. Et le regard froid de sa mère qui se heurte au sien la fait réagir. « Tu penses pas ce que tu dis. » Et plutôt que de s’excuser, Ririchiyo se tait durant tout le trajet, amère et en colère.

COLORS + Debout en face de son ami presque nu, Ririchiyo trace des traits colorés sur son corps, faisant glisser son pinceau sur la peau qui frissonne. « Pourquoi tu fais ça ? ‘Fin, j’veux dire, ‘y a des trucs plus rentables dans la vie que le body painting, surtout que toi tu fais ça juste par passion… Puis tes parents ils disent rien ? La peinture ça doit être un truc de gueux pour eux. » Ririchiyo précise les formes, les rend plus apparentes, et appuie un peu plus sur le pinceau pour accentuer la couleur. Elle relève ses yeux vers le visage du jeune homme, un sourire sur le coin des lèvres alors qu’un souffle d’amusement se fait entendre. « Je fais ça parce que j’aime ça… Et ma mère ne me dira jamais rien, elle s’en fout un peu de ce que je fais de ma vie tant que ça me plaît et que je ne vais pas faire la pute sur le trottoir chaque samedi soir. Puis c’est pas grave si ça me rapporte rien, je bosse à côté. » Les mots crus de l’artiste font rire la toile humaine. « Rigole pas, ça va me faire bouger. », elle souffle, concentrée. Elle est dans sa bulle, Ririchiyo, dans son monde. ‘Y a plus vraiment de bruit, à part un air des Babyshambles qui vient caresser leurs oreilles, léger, comme étouffé. Elle se pince les lèvres, fronce les sourcils. Puis, quelques fois, elle sourit, se recule pour regarder, s’approche de nouveau pour reprendre. « Ritchie ? » Elle continue son œuvre, ne relève pas la tête mais écoute. « Mh ? » ‘Y a le silence pendant quelques secondes puis un souffle hésitant. « J’peux te poser une question ? » Et elle hoche la tête, lui intime de le faire. « T’as une famille un peu bizarre, non ? » Et elle ne peut s’empêcher de sourire franchement. Ouais. Elle a une famille bizarre. « Un peu, le mot est faible… » Elle fait une pause, le temps de rincer le pinceau couvert d’un bleu indigo pour utiliser une autre couleur, un mauve très pâle, avant de venir redessiner quelques contours. « Mes parents sont un peu coincés entre deux mondes. D’un côté, ‘y a mon père, riche depuis tout petit, un peu désagréable dans sa façon de se penser au-dessus des moins riches, casanier et international à la fois, chef d’entreprise et ancien archéologue, et de l’autre, ‘y a ma mère, ancienne peintre de rue, aujourd’hui à la tête d’une entreprise de cosmétiques, qui s’est construit sa propre richesse, qu’a décidé d’aller vivre en Égypte en trainant son mari avec elle pour l’aventure, pour l’exotisme, qu’aime le désordre, qu’aime les gens, qui vit comme une hippie et qu’aimerait sauver le monde de la pauvreté. » Il l’écoute, son ami, captivé autant par les tracés du pinceau que par les mots de Ririchiyo. « On n’a pas toujours été bien vus par les amis de mon père… On fait un peu bohème, ils se sont dit qu’on essayait de jouer les gens modestes alors qu’on a de quoi acheter une île en Amérique du sud. Mais, de toute façon, on est habitué aux critiques… » Elle s’arrête encore, essuie ses doigts couverts de peinture bleutée sur sa tunique ample. « Puis ‘y a des gens, en général plus proches de ma mère, qui trouvent notre façon de vivre atypique et qu’adorent ça. ‘Fin c’est surtout ma mère qu’a un mode de vie bizarre… Elle fume des joints, collectionne les guitares alors qu'elle sait pas en jouer et couche avec mon beau-père limite à côté de moi ou des autres, sans pression… » Elle ne retient pas un rire à cette pensée. Ouais. Sa mère est bizarre. Vraiment barrée dans le délire je suis une hippie du vingt-et-unième siècle salut. « Et pourquoi ils se sont séparés, tes parents ? Quand ta mère en parle ils avaient l’air vachement biens pourtant… » Ririchiyo retrousse le nez dans une moue enfantine. « Il a pété un câble. Il avait du mal avec le côté décalé de ma mère depuis le début mais ça a fini par s’intensifier. Puis il a toujours été du genre à se soucier du regard des autres alors il a demandé le divorce et il s’est barré avant qu’on déménage. Il a même mis la maison en vente sans nous le dire. Sauf que c’est ma mère qui l’a rachetée… Et sa concubine, et Ririchiyo insiste sur le mot en roulant des yeux, a les plus gros seins siliconés que j’ai jamais vu de ma vie. Et elle est conne putain, mais qu’elle est conne…» Ils rient tous les deux, comme deux gosses, et quand Ririchiyo a terminé, elle se recule, passant une main colorée dans ses mèches cendrées déjà trempées de peinture. « C’est comment ? » Elle sourit. « Je suis plutôt fière de moi. Si avec ça j’ai pas une bonne place pour l’exposition, j’arrête la peinture et je me mets à la cuisine. » Et ils rient encore une fois. Les photos prises, Ririchiyo laisse son ami lui emprunter la douche du petit local dont elle se sert. « Je dois rentrer, ma mère passe avec les petits ce soir. Tu connais la maison, je te retrouve demain à l’université. » Et elle s’éclipse, laissant à son ami le soin de fermer les locaux à sa place.

Derrière l'écran
pseudo: j'en ai pas de bien défini alors appelez-moi tess  :-070-: âge: 17 nimbus 3000 presence connexion: 6/7 presence rp :  5/7 Personnage inventé ou scénario: inventé 

Code:
<span class="botinsym">▲</span> <font color="#e98ab0">Kim Chung Ha [IOI]</font> [u]»[/u] ogawa ririchiyo

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 30 Juil - 20:52
Bienvenuuuue, je ne connais pas la demoiselle de ton vava mais elle est très jolie :0238:
fighting pour finir ta fiche ! :0252:

Lee Kyann
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 17760 Yen (¥) : 4183 Avatar : Kim Tae Hyung - V Schizophrène? : Kellian ft Xiao Shion ft Hoshi Ayden ft Tao London ft Zelo Ryoma ft Taemin Dakota ft Mark Haru ft Ravi Phoenix ft Joshua taiga ft GD Shinya ft Junhyung Zero ft Jimin Candy ft Momo Hyoga ft jin Sasuke ft Bobby Hinata ft Suwoong Inaho ft Junior Dewei ft Baekhyun Dan ft Yongguk Meliodas ft Eunwoo Hongseok ft Ace.


Age : 20 ans Date de naissance : 23/12/1995 Astrologie : Capricorne Métier : Ancien espoir du football, travail dans un salon de coiffure + dans un parc d'attraction! Année : deuxième année Résidant à : Dans une maison à Shibuya avec Ji Hyuk ♥ Planning : » Ramener Billy the cat à la maison malgré les deux grosses bêtes de Ji Hyuk » Faire des heures supplémentaire au salon de coiffure » Poster mes nouveaux croquis sur mon blog, ça fait longtemps que je n'ai pas mis à jour le site » Parler foot avec Kyota.




» Installé avec Ji Hyuk dans une maison à Shibuya » Faire attention au budget et aider chaton à trouver un boulot » retourner au brésil » préparer notre soirée pour la saint valentin. » retrouver la mémoire aussi ce serait bien.



Navigation :

JiKyann forever ♥




On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.





téléphone twitter instagram blog


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 30 Juil - 21:03
Livreuse de sushi? Viens chez moi ! ** Je peux manger sushi tout les jours mwahaha /out/
Bienvenuue parmi nous :-031-:
Courage pour ta fichouille, si besoin nous sommes là n'hésite pas :-041-:

++ tu admires les pompiers ** un lien pour mon Zero qui est pompier ! fufufu (a) *happy* :-094-:



we could build a universe right here, all the world could disappear. wouldn't notice, wouldn't care, we can build a universe right here. the world could disappear, i just need you.

Kwon Ji Hyuk
Secrétaire du conseil des élèves
Pseudo : calimena ✧ Mes messages : 4923 Yen (¥) : 226 Avatar : jeon jungkook (bts) Schizophrène? :

siam raylai ft. bambam (got7) yanagi emrys ft. jae (day6) serizawa loukas ft. daehyun (bap) Yagyu Berry ft. woozi (seventeen) Murakami E. Dawn ft. jimin (bts) Matsui Junya ft. yoseob (beast) Heiwajima Astéria ft. lisa (blackpink) Byakuya Raijû ft. jooheon (monsta x) Ahn Reagan ft. yugyeom Usagi Momiji ft. sunyoul (up10tion) Inuzuka Reon ft. jinhwan (ikon) Wu Yulian ft. luhan Jang Percy ft. wonho (monsta x) Kamiya Yûgi ft. mino (winner) Kirisame Setsuna ft. n (vixx) Aomine Shun ft. jonghyun (shinee) Bakugo A. King ft. sanha (astro) Byun Bae ft. winwin (nct) Tenzin Nyima ft. jinho (pentagon)

Age : vingt ans Date de naissance : 24/12/1995 Astrologie : born ♑ {capricorne} × 猪 {cochon} « Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option » Métier : a été caisier dans un konbini, serveur dans un restaurant & homme à tout faire -surtout tondre la pelouse, sortir des chiens ou faire un brin de ménage chez les gens du voisinage -. actuellement barman dans un club, depuis pas très très longtemps. nouvellement viré et sans emploi. Année : première année Résidant à : shibuya dans une belle maison avec mon copain ♥ Planning :



Racheter de la nourriture pour Ben & Nuts, mes chiens. éviter le voisin à tout prix! Ce mec connait quasiment toute ma vie... Même les choses à ne pas révéler. En apprendre plus sur Kyann, finalement. être un bon capitaine de club me morfondre dans un coin maintenant que j'ai été viré...





Ne pas refaire boire mon petit copain sous risque de le perdre totalement dans les méandres de sa débilité profonde. vivre ma vie avec mon copain ♥ trouver la maison de nos rêves changer de cursus pour l'art participer à des auditions à angel entertainement. faire retrouver la mémoire à kyann crever les pneus du vélo à kyota
Navigation :

please, don't judge me. i won't judge you.



take me as who i am, not who i was, i promise i'll be the one that you can trust. + good for you (rp) + question please (ask)


« Tu ne peux rien à tes origines, mais tu peux choisir ce que tu laisseras en héritage. »



« butterfly, please don't fly away. »



Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 30 Juil - 21:06
j'adore les gifs de ta fiche ** puis une fan d'harry potter ? :-041-:
futur admiratrice de zero ! y a le jumeau pas loin avec ses jeux vidéos, même si elle va plus vouloir le taper à coup de manette qu'autre chose :-0147-:
bienvenue miss! & bon courage pour ta fiche :0238: comme l'a dit kyann, nous sommes à disposition :0238:



know you love me, so that i love you. always i’ll be there for you by your side. don’t worry bout a thing my love.
thank you so much

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 30 Juil - 21:14
Bienvenuuuuuuuuuuuuue ♥♥♥ courage pour ta fichette !!! :-03-: :-083-: Ton perso a l'air intéressant, le coup du métal au micro onde m'a fait rire, je sais pas why xDD

amuse-toi bien parmi nous en tout cas :0219: :-071-:

Pseudo : Kuntheary Mes messages : 231 Yen (¥) : 86 Avatar : L. Joe Schizophrène? : ... Age : 22 ans Métier : rappeur underground Année : 4ème Résidant à : dortoir 14
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 31 Juil - 13:19
Chungha est tellement charmante, bon choix d'avatar. :0223:
Du peu que j'en ai lu, ton personnage m'a l'air bien intéressant. :-041-:
Courage pour le reste de ta fiche & bienvenu parmi nous. :0238:

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 31 Juil - 13:34
pretty chungha ! :-0141-:
bienvenuuue♥

Pseudo : mela Mes messages : 1699 Yen (¥) : 58 Avatar : bae irene (red velvet) Schizophrène? : Any & Tsukiko & Kaguya & Kayla Age : 21 ans Date de naissance : 28/05/1995 Métier : mannequin&Youtubeuse Année : 4ème Résidant à : shibuya Planning : ✩◦✩◦✩◦✩◦✩◦✩◦✩◦✩◦✩◦✩◦✩◦✩◦✩◦


❁ écouter le nouvel album de Beyonce et Drake ❁ acheter Fall Out 4 et Overwatch quand ils sortiront ❁ regarder la suite de One Punch Man ❁ regarder les derniers concerts de Yoseob sur Internet ❁ tourner plusieurs vidéos pour ma chaîne Youtube avec Candy & Dawn ❁ essayer d'éviter Fu Hai subtilement, il me rappelle trop mon petit frère ❁ prendre du temps pour danser ❁ envisager à prendre un autre chaton pour tenir compagnie à Cookie ❁ éviter tendo le plus possible ❁ racheter du dr pepper ❁ essayer de dormir

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬




Idk, it's strange. I like you. Everything is never ending, slipped into a peril that I’ll never understand. From the day that I met you, i never thought that i'll like you, but now our relationship is special, like you. It's cool, but i don't know where do we go.




Who’s the girl who sat next to you ? You said you’re confident, why can’t you talk then ? What am I to you? Is this what you really want it ? Is this the love you talked about ? I deserve better. Why ? Did you change so much? Like you did 2 years ago, just like then look at me with those loving eyes, I miss that. Can’t you go back to how you used to be ? Please, it’s so hard for me, I miss those sweet times. Can we go back to the start ? You changed so much. Love me more I’m thirsty for your love .



What you need ? Danashiri, always.


Who is the cutiest boy of the world ? This is Tendo.


I miss you, a lot. Nevermind, i never see you again.


︶︶︶︶︶︶︶︶︶︶︶︶︶︶︶
Navigation : il y a plusieurs règles à suivre pour être un bon élève dans la classe de Misa ; ignorer son passé, faire en sorte de ne pas avoir de liens conflictuels sous peine de se faire descendre moralement. Tu pourras la contacter surtout si tu as des infos sur Yoseob et tout ça. Et n'hésite pas à la suivre (#eb8484)
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 31 Juil - 14:58
Ooooooooooooh my gad Chungha ♥
Faut que je te demande un lien avec Tsuki (a)
Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche :-031-: :-0136-:

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 31 Juil - 16:26
awn, trop d'amour par ici, ça me fait fondre. :-025-: :-025-: :-025-:

+ eun ae meeeerci (et je suis contente de t'avoir fait découvrir chung ha, du coup) :-016-:

+ kyann morte j'ai failli sortir une blague très nulle par rapport aux sushis. jor. pas d'sushis pour les sushis :wink:. je vais mourir maintenant, slt :-0125-:  bref. merci beaucoup, tu peux compter sur moi pour aller gratter un lien à ton pompier, oueoue :-094-:

+ ji hyuk tant mieux parce que j'ai mis une heure de ma vie à trouver ces gifs. potterhead 4 the win. :-0142-: :-0142-: :-0142-: haha, ouais, elle risque plus de vouloir passer à travers l'écran qu'autre chose maiiis c'est qu'un détail orz, merci à toiii. :0252:

+ roy contente de t'avoir faite rire alors. :-03-: (entre nous, écrire partout dans la notice qu'il faut pas mettre de métal dedans, ça pousse à le faire, nan ? :out:) merci beaucoup. :-016-:

+ aiichirô anw, ça me fait plaisir de lire que ririchiyo intéresse, meeerci. :0252: :0252: :0252:

+ sayuri & cutie yeri :0268:  merci !

+ misa oh yaaas, viens donc (+ doyeon = ma life uh) :0224: merci :-013-:

Serizawa Loukas
the wild fox admin
Pseudo : calimena ✧ Mes messages : 1186 Yen (¥) : 187 Avatar : jung daehyun ( b.a.p ) Schizophrène? :



kwon jihyuk ft jungkook (bts) siam raylai ft. bambam (got7) yanagi emrys ft. jae (day6) Yagyu Berry ft. woozi (seventeen) Ahn Reagan ft. yugyeom (got7) Murakami E. Dawn ft. jimin (bts) Matsui Junya ft. yoseob (beast) Heiwajima Astéria ft. lisa (blackpink) Byakuya Raijû ft. jooheon (monsta x) Usagi Momiji ft. sunyoul (up10tion) Inuzuka Reon ft. jinhwan (ikon) Wu Yulian ft. luhan Jang Percy ft. wonho (monsta x) Kamiya Yûgi ft. mino (winner)
Kirisame Setsuna ft. n (vixx) Aomine Shun ft. jonghyun (shinee) Bakugo A. King ft. sanha (astro) Byun Bae ft. winwin (nct) Tenzin Nyima ft. jinho (pentagon)



Age : 19 ans Date de naissance : 06/01/1997 Astrologie : born ♑ {capricorne} × 鼠 {rat} « c'est dans ses limites qu'à l'origine le maître se reconnaît » Métier : glandeur pro' & compétiteur de sport extrême, ça rapport un peu. Année : 1ère année Résidant à : à moitié dans le dortoir IV & dans la suite luxueuse de l'hôtel luxueux de papa ( avec le toit en prime pour mes installations extrêmes ) Planning :



trouver un bon endroit à tokyo pour faire du skate faire la connaissance de mes colocataires de dortoir apprendre les bonnes manières à ses japonais, il manque franchement de respect -encore plus envers leur aîné-. passer plus de temps avec London Comprendre qui est ce wolfram qui me ressemble tant. faire de mon mieux pour London ne jamais le décevoir et faire attention à lui gagner mes prochains championnats de skate



lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. nunc at sagittis erat. nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. proin non quam id justo vestibulum





lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. nunc at sagittis erat. nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. proin non quam id justo vestibulum
Navigation :



i's like shhh be quiet (présentation) never say never (liens) can't feel my face (rp) phone & twitter & ask




Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 31 Juil - 19:58
j'adore ta façon d'écrire, j'ai pu facilement visualiser les lieux ou les scènes, c'était super à lire!
puis sa famille est carrément bizarre, mais la mère me fait rire avec son mode hippie :-0147-:
& c'est parfait ! je te laisse faire le reste et m'en vais mettre ta couleur :-052-:

Hey te voilà validé mon enfant!
Bienvenue sur Royal Private Schools te voilà validé! Surtout amuse toi parmi nous sans te prendre la tête! Et maintenant que tu as fait le plus "chiant" participe au forum pour des moments agréable, foufous et funny garantit! =3 Voici quelques trucs qu'il te faudra faire rapidement pour être totalement complet! Déjà première chose remplir ton profil (très important!), ta fiche de relation et ta fiche de rps (obligatoire bien sûr), ton Espace multimédia (Facultatif, si tu en demande un il faut le remplir!) , Une chambre à Royal (Facultatif, mais fortement conseillé! Pour les étudiants et lycéens qui veulent avoir des colocataires surprise o/). Pense à faire ta demande de club a te Recenser et a demander un rp . N'hésite pas à faire un tour dans le bon coin pour trouver des liens importants ou en chercher. Le flood! t'ouvres également ses portes, alors rejoint nous~~♥ Puis n'hésite pas à faire le tour du forum et nous dire si tu as des questions.


❝Broken glass❞

I’m not discarding you like broken glass. There are no winners when the die is cast. There’s only tears when it’s the final task. So don’t give up, it’s just young lovers’ romance…× BY LIZZOU

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 11:33
 

ririchiyo ☽ milk and cookies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bois son Milk-Shake(libreeeuh XD)
» Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]
» Agent Red, ou l'art d'engloutir un paquet de cookies en quelques secondes
» Une nouvelle ? Comment est-elle ? [PV Ririchiyo]
» [Avril] Isul Milk Tea
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum :: Les fiches perso/lien/rp-