AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (Abandonné) Ce moment awkward quand il faut parler [Na Yung]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 5 Aoû - 0:59
Par cette belle journée d’été, j’avais décidé d’enfin retourner à mes séances de thérapie de groupe. Je m’étais arrêté pendant un petit moment par manque de temps mais aussi dû à ma motivation inexistante. Je dois l’admettre, je suis loin positif concernant les résultats auquel pourrait m’amener cette activité mais qui n’essaye pas ne saura pas ? J’ai besoin de me débarrasser de cette anxiété, il me semble impératif que j’apprenne à contrôler cette panique affreuse qui me prend dès qu’il y a plus de cinq personnes dans une salle… Et c’est ridicule quand on sait que parfois je suis entouré d’énormément de gens que je ne connais pas.

J’ai bien failli me faire kidnapper plus d’une fois, ce n’est pas pour rien.

Rapidement après les cours de l’après-midi, vers 17h même pas, j’ordonne à Ayden de m’amener au centre spécialisé, le chemin se faisant dans le plus grand silence. Pour être honnête, cela me rend plus nerveux que ça ne le devrait. Mais je m’en remettrais. J’essaye de me persuader que tout ira bien et que ça ne peut m’être qu’utile toutefois, une fois déposé devant les grandes portes de l’établissement, mon cœur s’emballe et j’attends que mon garde du corps m’accompagne jusqu’à devant la bonne salle, main dans la main, le visage placide et sans expression. Le plus important, c’est de ne pas montrer aux autres qu’ils ont un point d’attaque sur moi. Ignorant mon ami qui s’en va, j’entre dans la pièce spacieuse et salue d’un geste de tête le médiateur puis part m’assoir rapidement sur une chaise, remarquant que je suis le dernier. Je m’assois à côté d’une demoiselle que je pense reconnaître de ROYAL, ma foi, c’est la dernière place de libre de toute façon, je ne vais pas faire mon difficile.

Mes yeux croisent les siens un court instant et je sens mes commissures se pincer dans un sourire faux et une fois correctement installé, je retire ma veste en cuire et remet ma mèche blonde correctement sur mon front. Le responsable commence à parler et à faire tourner les patients dans l’ordre des aiguilles d’une montre, leur demandant de se présenter. Ce n’est vraiment pas tasse de thé et je redoute même ce moment. Ma tête est dans les journaux et les médias internet, suffit de connaître un minimum la vie politique chinoise et on peut me retrouver… Mais comme la plupart ici sont sûrement japonais, lorsque mon tour arrive enfin, je ravale ma salive et compte dans ma tête très rapidement de 1 à 50 avant d’afficher un faciès froissé et glacial et de parler d’une voix claire et grave :

« Jia Heng. Agoraphobe. J’aime pas parler… Mais je vais essayer… » Et c’est ainsi que j’achète ma présentation… J’ai le cœur qui bat la chamade et ça m’agace encore plus. Je regrette vraiment d’être venu et quand tout le monde applaudit par politesse, ça me donne envie de gerber, c’est tellement ridicule, pourquoi diable faire preuve d’hypocrisie ainsi ? Je sais que c’est pour qu’on s’encourage mutuellement mais je pense que je ne suis pas fait pour ce genre de thérapie… Je ne suis pas fait pour une thérapie tout court même.

Je me tourne un peu vers ma camarade passant après moi et la fixe discrètement, tentant de ne pas la stresser mais surtout, pas très intéressé par ce qu’il se passe au final… Au moins, s’il y a bien une chose qui rattrape la chose, c’est qu’elle a une belle couleur de cheveux… Espérons que son histoire est plus intéressante que celles des autres qui sont déprimés, déprimant et extrêmement désespérant.
 

(Abandonné) Ce moment awkward quand il faut parler [Na Yung]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour parler de soi, il faut parler de tout le reste. ♦ Jack&Aby
» Le Soldat & La Voleuse, retour à l'auberge
» Quand il faut demander de l'aide...
» « L’architecture moderne, c’est quand il faut allonger la jambe gauche pour maintenir fermée la porte des waters. » - William
» Quand il faut apprendre, au plus grand sacrifice, qu'il faut savoir perdre des batailles pour gagner la guerre ...
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-