AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 if it makes you feel less depressed (feat. uehara ko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 23 Juil - 0:05
Les soirées passent et ne se ressemblent pas. Et pourtant, ce n'est pas aussi positif qu'on pourait le croire. Oh, Jun Ho a connu pire, il y a toujours pire que perdre sa muse sans avoir été prévenu. Mais il aurait du le voir venir, ce n'était pas une élève modèle et il est arrivé ce qu'il est arrivé ; virée. Un soupir s'échappe de ses lèvres étouffé par la musique. Discrètement, il regarde son ami d'un air légèrement blasé parce que après tout, c'est lui qui l'a ramené ici. Honnêtement, il comptait étudier ce soir, mais il a croisé son chemin en allant prendre quelque chose à emporter histoire de ne pas crever de faim.



Jun Ho - Tu te fatigues pour rien, il réussi à marmonner ... Cette idiote était dans le top 3...


Il se redresse doucement, secouant la tête puis jette un coup d'oeil à la piste de danse avant d'ajouter dramatiquement ;


Jun Ho - Un seul être vous manque et tout le monde s'enlaidi... Mais je parle pas spécialement de toi hn


C'est une façon de voir les choses Jun Ho. Un autre soupir quitte ses lèvres alors qu'il commande un autre verre. De toutes façon, Kô ne le laissera pas partir. Il a déjà eu du mal à la ramener ici. Il passe sa main gauche dans ses cheveux et s’accoude finalement au comptoir avant de lancer après quelques minutes de silence ;


Jun Ho - Je suis pas encore bourré mais Je pourrais même supporter Mai alors que je ne supporte pas cette gosse... Ça commence à devenir grave...


Park Jun Ho, ou l'art de dramatiser en toutes circonstances. Mais cela dit, s'il peut supporter Mai, alors le monde ne tourne plus très rond il faut croire. Habituellement, ils sont comme chien et chat, eau et huile, ... Enfin, vous avez comprit l'idée quoi.

Pseudo : As Mes messages : 336 Yen (¥) : 54 Avatar : Jackouille la fripouille, alias Wang Jackson Schizophrène? :
Age : 21 ans Date de naissance : 22/03/1995 Astrologie : Bélier Métier : Pilote de courses de rues Année : 4e année Résidant à : Le quartier de Shinjuku Planning :

☐ Trouver comment me racheter auprès de Raylai
☑ M'acheter un quad (parce que c'est classe)
☐ Économiser (HAHAHA mais que je suis drôle !)
☐ Faire un paintball avec les potos (ça fait longtemps)
☑ Remettre la main sur cette danseuse thaï (putain c'qu'elle était bonne...)
☑ Revoir ma Rukia adoré (ça fait trop longtemps qu'on s'est pas vu, elle me manque trop !)
☐ Essayer de me rapprocher de Raylai un peu plus (On est sur la voie de la réconciliation, faut pas que je foute tout en l'air)
☐ Rappeler la dame au chien que j'ai croisé (Il était super beau son chien, j'irais bien faire un tour chez elle)
Navigation :

Si tu veux tous savoir de moi c'est ici, et puis si t'as envie d'être mon ami, n'ai pas peur, je suis p't'être pas un gentil garçon mais je mords pas, viens . Oh, et tu peux suivre mes petites aventures passées ou présentes ici si tu veux.



Ah et si t'as mon num, hésite pas à m'appeler, si non y'a toujours le insta si tu veux voir ma belle gueule, au choix.



Et pour info, en ce moment je suis au parc aquatique avec la meilleure des meilleures Rukia que j'ai pas vu depuis un baille et je viens de retomber sur ma p'tite thaï Katreeya que j'ai pécho y a un moment à une course.
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 14 Aoû - 16:06

If it makes you feel less depressed

Jun Ho & Kô



Kô se faufila à travers la foule, la main bien agrippée à une autre, pâle et frêle. Il s'assit brutalement sur le tabouret près de son ami, tirant la fille qu'il avait emmenée sur ses genoux. Il regarda son ami avec un air niais et insistant, mais ce dernier ne lui jeta qu'un coup d'oeil blasé. Le blond soupira et, en donnant un billet à la jeune demoiselle, il lui dit gentiment d'aller payer un coup à ses amies. Il se retourna vers le contour et commanda un verre de sake. Il lança un regard boudeur à Junho. Heureusement qu'il avait croisé sa route plus tôt si non il serait surement enfermé dans sa chambre à l'heure qu'il est. Bon, ce n'était pas franchement mieux ici vu la tête qu'il tirait mais c'était déjà ça.
- Va bien falloir que tu passes à autre chose mec.

Lorsque son verre arriva, Kô l'avala cul sec. Il jeta un autre coup d'oeil à Junho lorsqu'il repris la parole. Le blond roula des yeux et recommande une bonne dizaine de verres. Un grand sourire étira ses lèvres et il donna une violente tape dans le dos de son ami.
- Allez mec, saoul toi un peu ça te fera du bien! Pas chiche de les boire tous d'affiler!

Si Junho n'était pas d'humeur à s'amuser, Kô l'était, lui, et il avait bien l'intention d'entraîner son ami dans sa bonne humeur. On se sent toujours mieux quand on boit, c'était un fait scientifiquement prouvé. Ou pas. Kô s'agita sur sa chaise en voyant le barman remplir à ras-bord les verres de sake. Toujours plus, il en voulait plus, encore. Le liquide en débordait même sur la table. Il attrapa son ami par le cou joyeusement. Encore une réplique dramatique de son pauvre déprimé d'ami. Kô le regarda, toujours un énorme sourire sur les lèvres.
- Et bah, bourre-toi la gueule, ça va te faire oublier tous tes problèmes. Allez, arrête de te faire du mouron, la vie est pas fini tu te trouveras une autre nana, y'en a plein partout des nanas, si tu veux je t'en ramasse à la pelle!

Bon, à la pelle peut-être pas, mais rien que durant ce début de soirée, il avait présenté pas mal de jolies filles à Junho. Bon, aucune ne lui avait plu mais Kô n'abandonnait pas, un petit coup dans le nez et ça allait y aller tout seul. Il secoua un peu Junho en lui tapant amicalement la poitrine.
- Allez mon pote cul sec! Les dix!

Après tout, si on s'arrêtait sur toutes les mauvaises choses qui nous arrivent, on serait toujours déprimé.


Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 7 Sep - 0:48




Jun Ho est connu pour ses goûts difficiles, même ce n'est pas un cadeau du tout en réalité. Bon, ce n'est pas le pire des pires, mais son caractère n'est parfois pas aussi cool que la couverture du livre. On se rend compte de la gravité de la situation quand il dit pouvoir supporter Mai ; et on parle bien de Ryuu Karmen Mai. Peut être est t-il suicidaire à ce stade parce qu'ils ne s'entendent vraiment pas ces deux là. S'il peut supporter les filles en général, celle-ci vient d'une toute autre planète. Tellement chiante cette gosse... Elle lui donne carrément la migraine. La tape dans le dos a tout de même le mérite de lui rappeler à quel point il ne pense pas ce qu'il a dit.


Jun Ho - Tu me sous estime encore bro' il dit faiblement amusé compte pas sur moi pour tenir tes veuch quand tu sera penché devant la cuvette des chiottes il conclut avec un petit clin d'oeil


Le faux chagrin de Jun Ho n'aura pas duré bien longtemps avec Ko. Il ne lui faut en effet, pas beaucoup de temps pour oublier une fille. Un peu plus de temps pour un crush, mais c'est passé ? Il enchaine les verres avant de reposer lourdement le dernier. Oh, quand il est venu au Japon et qu'il a essayé pour la première fois, ce n'était pas aussi... "Facile" que ça de boire. Le saké avait l'odeur du vin blanc mais le goût était bien différent. Il plisse légèrement les yeux tournant la tête vers son ami, répondant tardivement à son affirmation ;


Jun Ho - Tu sais quoi, les potes avant tout mec ! Toujours les potes avant les meufs !


Voila comment un discours peut changer. Il passe son bras autour des épaules du jeune homme quelques secondes à peine, le secouant légèrement avant de commander d'autres shots.


Jun Ho - Et toi ? Aucune d'entre elles n'a essayé de t'arnaquer avant de te laisser tomber ? Il demande avec un faible rire


Il se souvient juste d'un de leurs nombreux épisodes où un de ses amis a payé beaucoup de verres à une fille, a également payé lé shopping et s'est fait jetter sans pouvoir obtenir quoi que ce soit en retour.

Pseudo : As Mes messages : 336 Yen (¥) : 54 Avatar : Jackouille la fripouille, alias Wang Jackson Schizophrène? :
Age : 21 ans Date de naissance : 22/03/1995 Astrologie : Bélier Métier : Pilote de courses de rues Année : 4e année Résidant à : Le quartier de Shinjuku Planning :

☐ Trouver comment me racheter auprès de Raylai
☑ M'acheter un quad (parce que c'est classe)
☐ Économiser (HAHAHA mais que je suis drôle !)
☐ Faire un paintball avec les potos (ça fait longtemps)
☑ Remettre la main sur cette danseuse thaï (putain c'qu'elle était bonne...)
☑ Revoir ma Rukia adoré (ça fait trop longtemps qu'on s'est pas vu, elle me manque trop !)
☐ Essayer de me rapprocher de Raylai un peu plus (On est sur la voie de la réconciliation, faut pas que je foute tout en l'air)
☐ Rappeler la dame au chien que j'ai croisé (Il était super beau son chien, j'irais bien faire un tour chez elle)
Navigation :

Si tu veux tous savoir de moi c'est ici, et puis si t'as envie d'être mon ami, n'ai pas peur, je suis p't'être pas un gentil garçon mais je mords pas, viens . Oh, et tu peux suivre mes petites aventures passées ou présentes ici si tu veux.



Ah et si t'as mon num, hésite pas à m'appeler, si non y'a toujours le insta si tu veux voir ma belle gueule, au choix.



Et pour info, en ce moment je suis au parc aquatique avec la meilleure des meilleures Rukia que j'ai pas vu depuis un baille et je viens de retomber sur ma p'tite thaï Katreeya que j'ai pécho y a un moment à une course.
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 8 Sep - 20:08

If it makes you feel less depressed

Jun Ho & Kô



Trouver une nana à Junho c'était comme essayer de convaincre Kô de se trouver une autre voiture... En un peu plus facile tout de même. Nan parce que, le jour où Kô décidera de lâcher sa sublimissime Blue Storm pour une autre, c'est que la fin du monde approche et que les radiations du soleil lui ont un peu trop cramé le cerveau, et aussi qu'il s'est pris un très gros coup sur la tête, et également qu'un tas d'autres facteurs pouvant faire perdre la raison à un homme lui arrive. Jamais quelqu'un ne pourra le convaincre qu'il y a mieux que sa voiture dans le monde, même si les faits sont devant ses yeux. Un peu comme un mec fou amoureux de sa nana, sauf que, si Kô perd sa voiture, il ne s'en remettra surement jamais, littéralement. Enfin, là n'était pas la question. Maintenant, il fallait réussir à remonter le moral de son petit Junho, et, comme les filles, ça marchait pas, il fallait passer au plan B, à savoir, la cuite. Un énorme sourire se dessina sur les lèvres du blond lorsque Junho commença à entrer dans le jeu.
- On verra qui va dégueuler ses tripes le premier alors !

Enchaîner dix shots d'affiler, c'était surement le jeu préféré de Kô en boîte, il en abusait même un peu trop. Combien de fois s'était-il retrouvé face contre terre après avoir été au-delà de ses limites. C'était presque une habitude de le ramasser à la petite cuillère à la fin d'une soirée, mais il ne faut pas s'y fier, ce n'était jamais le premier à s'écraser au sol. Il faut dire que, bourrer, ce gars était un vrai énergumène, il confirme à lui seul l'expression "quand y'en a plus, y'en a encore" dans ces moments-là, on se demande quand ce sera fini pour de bon avec ce type. Là, c'était juste le début de la soirée et Kô était encore parfaitement lucide. Il comptait bien se bourrer la gueule et entraîner son pote avec lui cette fois. Il frappa violemment la table de son poing libre, d'un rythme régulier tout en criant "cul-sec", entrainant plusieurs personnes également au bar à le suivre. Dans ce genre de jeu, il fallait des encouragements si non ce n'était pas drôle. Dès que le dernier shooter fut posé, le blond leva les bras en criant et en l'applaudissant bruyamment. Il était content de voir que son ami jouait enfin le jeu.
- T'as raison mon pote ! Les amis avant tout !

Kô commanda également des shots de vodka pour pimenter un peu le tout et scruta la salle à la recherche de nouvelles arrivantes. Il reporta son attention sur son ami lorsqu'il reprit la parole et explosa de rire en l'entendant. Il prit un petit temps avant de se calmer, mais il y arriva. Il essuya une petite larme qui perlait à ses yeux et donna une tape dans le dos de Junho.
- Mec, elles ont pas le temps de m'arnaquer moi ! Une nuit de rêve dans mon plumard et ça dégage ! Il désigna son abdomen, comme si ses abdo pouvaient se voir à travers son t-shirt. Avec ce corps de rêve, tout ce qu'on me demande c'est partager mon lit ! Et puis, comment tu veux que je me fasse plumer, je les coiffe au poteau avant même qu'elles s'en aperçoivent si elles essayent !

Il rigola de nouveau et attrapa l'un des shots de sake qui était arrivé, l'avalant cul sec. C'était un peu vantard, mais bon, il fallait avouer qu'il n'était pas mal foutu et personne ne l'avait encore arnaqué, c'était plutôt lui qui arnaquait les gens. Du moins, qui les embobinait pour les attirer dans son piège plutôt.
- Moi j'te l'dis, les nanas c'est que des emmerdes. C'est chiant et ça piaille toujours. Prends-toi une bagnole ! Ca demande pas plus d'entretien et ça te fait beaucoup moins chier ! Il s'approcha de lui, comme pour lui dire un secret. Et puis j'te dis pas la sensation que ça te procure quand tu roules à pleine vitesse. Tu trouveras jamais un truc pareil au pieu mon gars. Puis t'as toutes les nanas que tu veux quand tu veux. Envie de te vider les couilles, t'as cas demander, qui résiste à ta gueule d'ange sérieux ?

Il rigola encore et reprit un autre shot. C'est vrai quoi, ce mec était un canon, pourquoi s'emmerder avec une nana alors qu'il peut en avoir des dizaines à ses pieds. Enfin, ça, c'est la théorie d'un mec qui n'est jamais tombé amoureux de qui que ce soit en dehors de sa voiture, il ne faut pas lui en vouloir si sa vision du monde est quelque peu différente des gens normaux. En même temps, Kô n'a absolument rien de normal alors c'est compréhensible, il faut s'y attendre quand on le fréquente.


Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 27 Sep - 14:42





Jun Ho n'a jamais connu la douleur de la tromperie une seule fois dans sa vie ; Il n'a jamais été le premier à s'attacher ni le dernier à partir, c'est sans doute le secret pour ne pas être blessé. Il en a brisé es coeurs par-ci, par-là, par amour à sens unique, par tromperie, parce que simplement c'est toujours un peu un idiot incapable d'aimer sérieusement quelqu'un. Non, et le jour où il connaîtra ça alors il va être anéanti. Mais en attendant, il se marre avec ses potes, ne parle pas de sujet trop sérieux, ne se prend pas la tête, boit, fume et laisse tout le stress s'envoler avec la fumée de la nicotine. Un éclat de rire s'échappe de ses lèvres alors qu'il couvre son visage aux paroles de son ami. Toujours le même, inchangé depuis la naissance il faut croire.

Jun Ho - Bro ! Il lance faiblement amusé, d'avantage face à l'expression sur le visage de la jeune femme à côté d'eux.

Uehara, comme il l'appelle est vraiment un phénomène ; et il ne parle pas que de sa façon de procéder avec les femmes non, son amour pour les voitures est aussi quelque chose. Mah, Jun Ho a déjà la médecine, la médecine c'est devenu sa vie, sa femme, son presque tout ; il vit médecine, mange médecine, dort médecine. Mais il ne peut pas définitivement vivre sans la fête, sans les femmes, on parle d'ailleurs souvent de lui et le fait qu'il soit tout le temps avec une fille différente dans les dortoirs. L'interne gueule d'ange. Kô a raison, qui pourrait lui refuser quoi que ce soit ? Il suffit d'un petit sourire, un regard, des belles paroles et hop ! C'est dans la poche. Mais parfois, il n'en a pas totalement conscience il faut croire.

Jun Ho - Rappelle moi de t'emmener avec moi pour choisir ma bagnole il lance amusé ajoutant choisis en une que tu risque pas de me voler, mais pas trop mal foutue non plus, j'te fais confiance pour ça mec.

Il enchaîne sur un autre verre, puis un autre, et quelques autres et les minutes passent, la discussion se partage en deux, trois, quatre sujet. L'alcool fait doucement effet alors qu'il passe son bras autour des épaules de son ami en lançant ;

Jun Ho - Tu vois la meuf là-bas, non non non, pas celle-là, celle aux veuch rouge... C'est genre un cinq non ? Aller six. Mais c'que je veux dire mec, c'est qu'elle arrête pas de jeter des regards vers toi depuis tout à l'heure.

Non Jun, c'est toi qu'elle regardait.


Jun Ho - Oh mec, elle arrive elle arrive ! il dit s'écartant de son ami pour la regarder traverser la salle.


Pseudo : As Mes messages : 336 Yen (¥) : 54 Avatar : Jackouille la fripouille, alias Wang Jackson Schizophrène? :
Age : 21 ans Date de naissance : 22/03/1995 Astrologie : Bélier Métier : Pilote de courses de rues Année : 4e année Résidant à : Le quartier de Shinjuku Planning :

☐ Trouver comment me racheter auprès de Raylai
☑ M'acheter un quad (parce que c'est classe)
☐ Économiser (HAHAHA mais que je suis drôle !)
☐ Faire un paintball avec les potos (ça fait longtemps)
☑ Remettre la main sur cette danseuse thaï (putain c'qu'elle était bonne...)
☑ Revoir ma Rukia adoré (ça fait trop longtemps qu'on s'est pas vu, elle me manque trop !)
☐ Essayer de me rapprocher de Raylai un peu plus (On est sur la voie de la réconciliation, faut pas que je foute tout en l'air)
☐ Rappeler la dame au chien que j'ai croisé (Il était super beau son chien, j'irais bien faire un tour chez elle)
Navigation :

Si tu veux tous savoir de moi c'est ici, et puis si t'as envie d'être mon ami, n'ai pas peur, je suis p't'être pas un gentil garçon mais je mords pas, viens . Oh, et tu peux suivre mes petites aventures passées ou présentes ici si tu veux.



Ah et si t'as mon num, hésite pas à m'appeler, si non y'a toujours le insta si tu veux voir ma belle gueule, au choix.



Et pour info, en ce moment je suis au parc aquatique avec la meilleure des meilleures Rukia que j'ai pas vu depuis un baille et je viens de retomber sur ma p'tite thaï Katreeya que j'ai pécho y a un moment à une course.
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 4 Oct - 20:29

If it makes you feel less depressed

Jun Ho & Kô



Ca y est, Junho se lâchait enfin, pari gagné ! Il n'avait pas fallu très longtemps, en même temps, Kô n'en attendait pas moins de son pote, il était pas vraiment du genre à s'attacher trop vite. Après, c'est sûr que son crush qui se barre, ça doit pas être facile... Surement... Peut-être... D'après ce que Kô a pu voir en tout cas, lui, il a jamais vraiment eu de crush à part sa voiture alors bon, il connaissait pas trop ça lui. Enfin, son petit speech sur sa vision de l'amour et de la femme avait l'air d'avoir remonté le moral de Junho. En même temps, comment rester insensible à ce qu'il disait, ce mec était bizarre et, à chaque fois qu'il parlait, des yeux s'ouvraient en grand. Bah quoi ? C'est pas vrai ? Les femmes, c'est que des emmerdes, les voitures, c'est bien mieux. Bon, c'est sûr que baiser avec une voiture, ça, c'était bizarre, même pour le Uehara, c'est pour ça qu'il venait dans les bars et qu'il rentrait avec des nanas. C'était un homme après tout, il fallait qu'il subvienne à ses besoins de mâle. Bon, il ne ramenait pas une fille tous les soirs, lui ce qu'il préférait avant tout c'était se bourrer la gueule et s'amuser jusqu'au bout de la nuit, quitte à faire absolument n'importe quoi après. Pour preuve, il lui est déjà arrivé de se réveiller en plein milieu de la rue, le visage carrément défoncé, mais impossible de se souvenir de quoi que ce soit entre le moment où il a commandé ses premiers verres et le moment où il s'est réveillé.

Kô rigola bruyamment en commandant de nouveaux shots de vodka et un grand verre de vodka-coca, sa boisson de prédilection. Il adorait ce mélange et, en général, c'est lui qui dictait la dose, et, souvent, il y avait presque autant de vodka que de coca. Il y avait tellement de filles dans cette boîte et elles étaient quasiment toutes bourrées, ou alors elles n'allaient pas tarder à l'être. C'était bien quand elles étaient bourrées qu'il était le plus facile de passer à l'attaque. Kô empoigna son verre et lança un regard circulaire dans la boîte. Il resta cependant attentif à ce que disait Junho. Il afficha un énorme sourire et regarda son ami.
- T'inquiète bro ! Je te choisirais la plus belle de toutes les voitures qu'il y aura, et promis je te la volerais pas, t'façon tu sais que je n'ai d'yeux que pour ma Blue Storm.

Il rigola en tapant amicalement le dos de Junho. Il but une énorme gorgée de son verre et quelques shots de vodka à côté. L'ambiance était devenue bien plus légère et ils s'étaient mis à parler de tous et n'importe quoi. L'alcool faisait parfaitement son effet, laissant Kô dans une humeur légère, presque euphorique. Il faut dire que l'alcool le rendait particulièrement joyeux, en même temps, quelqu'un qui était joyeux à la base ne pouvait que l'être plus sous l'effet de l'alcool. Ce n'était peut-être pas le cas de tout le monde, mais c'était le cas de Kô. En deux trois gorgées, il avait fini son verre de vodka-coca, enchainant sur un cocktail d'alcools bien forts. Kô étant un grand habitué des alcools forts, il en fallait bien plus pour qu'il soit bien bourré, en général, ça venait plus vers trois ou quatre heures du mat, voir plus, il était encore trop tôt pour que Kô n'ait plus conscience de ce qu'il faisait. C'est donc avec un esprit encore suffisamment clair qu'il tenta d'identifier la fille que Junho lui montrait. Un sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu'il l'identifia.
- Ouaaaaais, pas mal.

Il rigola en entendant ce qu'il identifia comme de l'excitation dans la voix de son ami, ça lui faisait plaisir de voir qu'il avait réussi à oublier cette fille. Il reprit une gorgée de son cocktail tout en surveillant du coin de l'oeil la fille qui approchait. Bien sûr, Kô n'était pas bigleux, il voyait bien qu'elle fixait Junho quand elle avançait. Il donna donc un petit coup de coude dans les côtes de son pote en lui glissant quelques mots à l'oreille, le sourire aux lèvres, sans lâcher la fille du regard
- Elle est pour toi celle-là, mec !

Kô se tourna ensuite vers le barman pour lui commander un shot de vodka tandis que la jeune femme arrivait à leur hauteur. En tout galant homme, Kô se tourna vers elle et lui tendit le shot, toujours avec son éternel sourire, qui se voulait beaucoup plus séducteur cette fois-ci.
- Un p'tit verre mademoiselle ?



Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 13:24
 

if it makes you feel less depressed (feat. uehara ko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Everything that kills me, makes me feel alive. [Morgan]
» Somethin’ ‘bout you makes me feel like a dangerous woman.
» MARLÓN makes me feel good • l. bernardini
» everything that kills me makes me feel alive ✤ (madge)
» it's the last time to feel again ¶ feat.Damon
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-