AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 st valentin sous les bottes de foin ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 17 Fév - 10:41

Labourons les champs!
avec Bo Gum ☼.

tenue♦ Un séjour à la campagne ? Sérieusement ? Qui eu crut qu'en entrant dans la plus grande école du pays, diplômant les enfants des hommes les plus importants à travers le monde, Wang Sakurako aurait eu à redescendre en une seconde dans ce qui formait son quotidien il n'y a même pas un an de cela ? Sa nouvelle vie aux côté du chic, du blingbling, elle l'adorait. Alors pourquoi tout gâcher en envoyant les étudiants dans une campagne perdue, entouré de bottes de foins, d'odeurs affreuses et tout ce qui s'ensuivait ? Elle ne voulait pas, pour rien au monde, retourner dans cette galère alors qu'elle goûtait à peine aux délices d'un monde brillant, il en été hors de question. Pourtant... elle figurait bien sur la liste des inscrits, et fut bel et bien présente dans le bus des élèves. Alors pourquoi ? Disons qu’elle n’avait pas tellement à faire sa diva, un homme qu’elle connaissait à peine l’hébergeait en plus de lui payer ses études dans cette somptueuse école. Il n’y avait pas droit à un faux pas, elle voulait faire bonne impression, participant à chaque événements que proposait l'école. De plus, cela serait peut-être l’occasion de se faire des amis, depuis son arrivée la Taïwanaise ne se focalisait que sur son bulletin de note sans réellement faire attention aux têtes qui l’entourait si ce n’était ce Choi Ichimaru qu’elle devait aider et qui était à ce jour le seul étudiant avec qui elle échangeait des conversations. Elle ferait donc des efforts d’intégration.          
    Ainsi, assise côté fenêtre du bus, elle attendait sagement, les bras croisés et la mine légèrement boudeuse, portant ce "quelque chose de gris " sur elle et qui permettrait à son binôme de la reconnaître. Chaque élève était réparti par duo et par défaut, on l’avait mise avec une autre personne, inconnue. Elle ne connaissais ni le nom, ni la tête et pas même l'âge ou les formalités simples. Elle n'avait fait aucune recherches sur lui. Et pourtant, ils allaient devoir partagés une chambre, des corvées et tout ce qu'on leur réservaient. Quelqu’un sembla d'ailleurs s’approcher d’elle, était-ce l’heureux élu qui aurait à supporter une râleuse mécontente ?  

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 21 Fév - 14:42
tenue - La Saint-Valentin était une chose totalement inconnue pour moi. J’espérais tout de même pouvoir avoir ce genre d’activité. C’est pour cela que je m’y étais inscrit, j’étais en rendez-vous avec une jeune femme que je ne connaissais ni d’Eve, ni d’Adam. Ce n’était pas facile de reconnaître quelqu’un qu’on n’a jamais vu. On s’était mis d’accord pour porter quelque chose de gris tous les deux. J’avais donc mis un manteau gris pour qu’elle me remarque bien. J’étais ensuite parti en direction du rendez-vous, étant quelque peu stressé à l’idée de faire ce genre d’activité totalement nouveau pour moi. Quand j’entre dans le bus, mon regard dérive sur plusieurs couples qui étaient déjà formé. Quelques personnes restaient encore solitaires et je cherche pour le coup quelque chose de gris dans les vêtements. Finalement, après être resté planté comme un fou au milieu du bus, je repère une jolie demoiselle assise contre la fenêtre avec une veste grise. Je me mords la lèvre, me demandant si je ne ferais pas mieux de faire demi-tour, mais je décide finalement d’y aller parce qu’il fallait que je le fasse et c’était malpoli de lui mettre un lapin. Je souris légèrement avant de m’approcher d’elle d’un pas peu assuré, je finis par m’asseoir à côté d’elle mon regard posé sur le sien. « Bonjour, je suis Bogum … Tu portes un vêtement gris donc, je suppose qu’on est en binôme. » dis-je en levant ma main pour qu’elle la serre. A vrai dire, je n’avais aucune idée sur le comportement qu’on devait avoir dans ce genre de situation. Je la regardais avant de rire légèrement, passant ma main derrière ma nuque. « Je suis désolé, je ne suis pas doué dans ce genre de situation. » dis-je en grimaçant légèrement. J’aurais dû mieux me renseigner avant peut-être…

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 23 Fév - 14:13
tenue♦ - Oui, le dernier jeune homme monté dans le bus était bien le binôme de la jeune étudiante, celui qui s’assiérait à ses côtés pour quelques heures de trajets, celui qui partagerait ce labeur infernal de la campagne et celui qui dormirait dans une même chambre avec elle. Elle le suivit discrètement du regard, le voyant s’approcher de son siège d’un pas lent et peu sûr. Il se présenta, et instantanément, la lycéenne se redressa, laissant tomber ses bras croisés sur ses genoux. « Euh… bonjour ! bonjour ! » Répétait-elle à deux fois, par une courbette polie. Elle lui rendit son sourire, puis ses salutations en lui serrant la main qu’il lui offrait.  « Moi non plus hm… assieds toi ? » Demandait-elle montrant le siège d’à côté d’un signe de tête, avant de continuer par les formalités : « Je m’appelle Wang Sakurako, en dernière année de lycée ». En effet, elle n’était pas très à l’aise non plus, si bien qu’elle en perdait presque son dialecte japonais. C’était un jeune homme très beau qu’elle avait à ses côtés, et elle s’en rendit bien rapidement compte. Cela la mis dans une position délicate, devenant bien rapidement timide et gênée. En fin de compte, la Royal ne lui offrait pas que de mauvaises surprises…
 

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 1 Mar - 14:41
J’essayais de ne pas trop paniquer mais c’était difficile, comment je pouvais me retrouver dans ce genre de situation alors que je ne m’y connaissais en rien. Je me voyais mal venir lui parler en mode loveur comme certain le faisait. Nan, j’avais été plutôt calme au final même si j’avais l’impression d’être totalement débile. Je m’étais installé à côté d’elle en me présentant et en la saluant comme un débile –oui, je le sentais. « Euh… bonjour ! bonjour ! » J’eus un sourire aux lèvres en voyant qu’elle était aussi gênée que moi, on était bien tous les deux en mode timide. Je lui précise mon non-expérience dans le domaine car autant être clair dès le début. « Moi non plus hm… assieds toi ? » J’approuve de la tête, c’était peut-être mieux pour le coup. « On va découvrir cela ensemble alors, ce n’est pas plus mal. » dis-je avec un sourire aux lèvres. « Je m’appelle Wang Sakurako, en dernière année de lycée ». Je me tourne vers elle et arque un sourcil en voyant que j’étais plus vieille qu’elle alors qu’on aurait presque cru qu’on avait le même âge. « Oh, je suis en deuxième année de musique et de mannequinat à l’université. » dis-je en passant ma main derrière ma nuque. Je n’aurais pas pensé tomber sur quelqu’un de plus jeune que moi, je ne savais pas trop m’y prendre avec les plus jeunes. J’étais trop gamin dans ma tête pour pouvoir me montrer plus mature qu’eux. « Je suis d’origine germano-coréen, mon nom de famille est Wolf comme le loup. Tu es japonaise toi ? » dis-je en arquant un sourcil. En réalité, son nom de famille ne sonnait pas comme japonais à mon oreille, peut-être coréenne ou chinoise.

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 11:18
 

st valentin sous les bottes de foin ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Premiere victime du lobby juif sous Obama
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-